Une CASSETTE*” Caisse d’ASsurance Solidaire pour Eclaireurs Totalement en Transition Ecologique”

Nous sommes entrés dans une période de criminalisation de tous ceux qui défendent un autre avenir pour la planète (et je suis aussi concerné) et de raréfaction de l’argent public pour cause de dettes accumulées, je pense que les motifs de dépenses ne vont pas manquer dans les mois qui viennent ne serait-ce que la prise en charge des déplacements des personnes qui accepteraient de venir témoigner pour mobiliser l’opinion publique.

Pour le monde d’après je rêve d’un monde où nous laissions de côté nos problèmes de clochers et d’égos pour construire un support économique qui permette à la biodiversité de nos vies associatives de combiner l’autonomie de chaque structure et la solidarité permettant de faire progresser dans l’opinion publique la nécessité d’une autre vision.

A cyberacteurs nous vivons depuis 20 ans de cotisations et de dons. Nous n’avons donc pas de problème à assumer la dimension économique de toute activité même associative.

Nous plaidons pour la mise en place de transacteurs le réseau économique et social des acteurs de la transition écologique solidaire pour arriver à financer des animatrices et animateurs de territoire qui aident à faire connaitre tous les acteurs économiques et associatifs engagés dans une démarche de transition sur un territoire.

Je n’ai clairement pas la Solution mais je pense que nous avons intérêt collectivement, et par-delà nos problèmes individuels, à réfléchir sur la façon dont nous entendons financer la transition pour nous donner les moyens de convaincre une majorité des habitants de cette planète que nous devons changer nos comportements individuels et collectifs pour espérer que nos descendants puissent survivre.

Ma préoccupation n’est pas d’assurer des revenus pour cyberacteurs mais de nous faire réfléchir collectivement à partir de cette expérience dont Inés est la pièce centrale les outils à mettre en place qui puissent servir à toute personne ou structure prenant des risques du fait de ses engagements pour leur permettre d’assurer leur défense.

Une CASSETTE*” Caisse d’ASsurance Solidaire pour Entrepreneurs Totalement en Transition Ecologique” alimentée

  • par les structures qui y adhéreraient,
  • par les dons de personnes physiques souhaitant soutenir telle personne ou structure
  • le reversement par Cyberacteurs ( et d’autres) de la marge sur la vente d’ouvrages d’écrivains adhérant au principe.et gérée par un “conseil de sages” chargé de décider des frais pris en charge par la CASSETTE.

L’idée étant de mutualiser les ressources et les moyens au niveau territorial (annuaire, agenda, …) pour essayer d’émailler le territoire d’animatrices et d’animateurs de territoires chargés de faire connaitre les actions des structures adhérant à un tel projet, les associations de chaque territoire faisant leur affaire de la gestion des postes sur leur territoire, la CASSETTE étant une caisse de secours en cas d’attaque judiciaire prenant en charge les frais d’avocats et les frais de déplacement.

  • J’aime bien les acronymes mais je n’ai aucun problème si quelqu’une ou quelqu’un a mieux à proposer ou si vous trouvez mes propos délirantsA suivre

Alain

A Fond pour les Fonds : Ca Marche ! 2

Marche Nordique Confinée Solidaire

Marche Nordique Confinée Solidaire

Marche Nordique Confinée Solidaire ( NWC) le 10 mai à 9 heures

Cette organisation éphémère est proposée par le Quimper Athlétisme, association à laquelle se sont associés Breizh Chrono pour toute la partie «Collecte d’informations» et Klikégo pour toute la partie « Inscription et don » et Cyberacteurs pour la partie « reçus de dons »

Voir la video de présentation de cette initiative solidaire

Les inscriptions sont ouvertes sur ce lien 

La manifestation, qui ne se veut pas être une compétition mais une Marche Nordique solidaire sur laquelle il faut rester prudent, est ouverte aux licenciés toutes fédérations confondues et non licenciés majeurs et en bonne santé physique.

Article 2 : Le 10 mai 2020 étant le dernier jour du confinement, les mesures du décret du 23 mars 2020 s’appliqueront et toutes les participations se feront sous couvert du strict respect des mesures gouvernementales à savoir 1 heure maximum et à 1 km de chez soi avec une attestation en poche.

Article 3 : Les regroupements de marcheurs ne sont pas autorisés dans le cadre de cette organisation, le rayon de marche de chaque participant devant impérativement respecter la distance de 1 km, points de départ et retour (Le domicile) devant être identiques.

Article 4 : Chaque participant marche sous couvert de son entière responsabilité et en aucun cas l’organisateur ne serait tenu responsable du non respect des mesures de confinement et de tout fait pouvant survenir dans le cadre de la marche objet de la présente organisation. La participation à cette organisation est purement volontaire.

Article 5 : Une participation à cette organisation nécessite au préalable une inscription par le lien créé à cet effet et est soumise à un don minimum de 5 euros au profit de la recherche médicale contre le covid-19 du CHRU de Brest, FONDATION INNOVEO. L’intégralité du don est reversée par cyberacteurs qui ne fait de reçu que pour les sommes supérieures ou égales à 10 euros.

Article 6 : Une inscription avec don (5 euros minimum) permettra de rejoindre symboliquement un recueil d’informations (Pour rappel ce n’est pas une compétition).

Article 7 : La finalité du recueil d’information se fera selon les catégories en vigueur au sein de la fédération française d’Athlétisme et n’existera que dans le cadre de cette organisation. Il n’aura aucune conséquence sur un avenir sportif proche ou lointain. Ce recueil sera purement symbolique.

Article 8 : La seule récompense sera la satisfaction d’avoir participé à cette organisation caritative. Aucun lot ni médaille ne sera délivré.

Article 9 : Pour être inclus dans le recueil final regroupant l’ensemble des informations, il s’agira de faire remonter avant 12h00 le dimanche 10 mai 2020 une copie (Screen, JPEG, PDF …) de tout moyen mis à profit pour calculer la distance, la durée et le dénivelé de la sortie. Une sortie supérieure à 01h00’00 ne sera pas prise en compte.

Le dénivelé, pouvant être différent d’une sortie à une autre, fera l’objet d’un coefficient multiplicateur corrigeant la distance et non la durée : Soit : Un D+ de 0 à 100 = 1, Un D+ de 101 à 200 = 1,08, Un D+ de 201 à 300 = 1,13, Un D+ de 301 à 400 = 1,18. Un D- sera considéré de 0 à 100. Ce coefficient n’existe que pour essayer d’égaler la distance entre les marcheurs. Les autres paramètres ne seront pas pris en compte. Un aperçu du recueil final sera disponible à partir d’un lien communiqué.

Article 10 : Enfin, cette organisation de Marche Nordique n’est pas une organisation de course à pied et est donc, sous couvert d’un contrat moral, soumise à l’utilisation de bâtons de marche nordique et selon les règles en vigueur. Les défauts ne pouvant pas être constatés, il en va de la bonne conscience de chacun de remonter des données réalistes et fidèle à la bonne humeur qui règne habituellement dans les pelotons de Marcheurs Nordiques.

Les marcheurs sans bâtons ou avec des bâtons qui ne sont pas des bâtons de MN sont bien entendus les bienvenus sur cette action solidaire.

Merci à vous tous et bon courage.

Épandage des pesticides : Les préfets doivent protéger les riverains, pas aggraver la situation !

Jeudi 16 avril 2020, Après avoir dénoncé et attaqué devant le Conseil d’Etat les distances minimales ridiculement faibles d’épandage de pesticides près des habitations, nos organisations-1 sonnent l’alerte quant à l’aggravation actuelle de la situation avec des réductions supplémentaires inadmissibles en cette période de confinement. Nos ONG appellent à la mobilisation générale pour que les préfets interdisent les pulvérisations de pesticides près des habitations et que soient reportées sine die les consultations publiques autour des chartes « pesticides ».

Nombre d’organisations-2 et de riverains-3 ont souhaité attirer l’attention des autorités sur la situation particulièrement pénible actuellement vécue par de nombreuses personnes confinées à leur domicile – comme l’ensemble de la population française – et qui doivent subir les dérives de pesticides pulvérisés à très faible distance de leurs domiciles. Alors que les analyses réalisées par l’UFC-Que Choisir sur les productions de l’agriculture conventionnelle-4 confirment régulièrement la présence de pesticides potentiellement dangereux, ces décisions conduisent à augmenter encore l’exposition des riverains à des produits toxiques, et à durcir les conditions de leur confinement. Alors qu’il serait justifié, dans de telles circonstances sanitaires, d’éloigner les pulvérisations de pesticides des domiciles des riverains des zones cultivées, l’instruction du 3 février dernier relayée par certains préfets sous forme de dérogations rend possible l’inverse et permet de passer outre l’obligation faite dans la loi de respecter des zones sans traitement !

En outre, alors que des mesures d’éloignement devraient être prises, des chartes d’engagements –dites de bon voisinage– rendues obligatoires par la loiEGAlim et le décret du 27décembre2019, sont proposées actuellement à la consultation du public dans certains départements sans aucune homogénéité dans les démarches ce qui rend extrêmement compliqué –surtout en cette période– la possibilité pour la société civile de participer réellement à ces consultations publiques. Ainsi, d’après un questionnaire envoyé à son réseau, Générations Futures note que ces consultations ont débuté dans au moins 13départements, que certaines vont prendre fin d’ici la fin du mois d’avril et d’autres fin mai, alors que certaines chambres d’agriculture, comme en Charente-Maritime, ont décidé de reporter ces consultations à juin. Au vu du contexte actuel, la période n’est pas propice à une consultation sereine et réellement démocratique des diverses parties prenantes. À la fois parce que les difficultés quotidiennes pèsent sur les Français mais également parce que toutes les conditions d’une réelle concertation ne sont pas réunies pour envisager une participation des riverains concernés.

Nous proposons donc à tous les citoyens et toutes les citoyennes d’interpeller dès aujourd’hui les préfets et préfètes-5 pour leur demander d’interdire les épandages de pesticides à proximité des habitations (et en tout état de cause de ne pas promulguer d’arrêtés préfectoraux permettant de déroger à ces zones de non traitement) et de demander aux utilisateurs de pesticides à l’initiative des consultations publiques sur les chartes de reporter ces dernières à une période ultérieure, en tout état de cause après la levée complète du confinement. Une fois ce report acté, il sera alors nécessaire de revoir la manière dont ces consultations sont proposées. A titre d’exemple, certaines consultations sont tellement orientées que les réponses apportées vont inévitablement biaiser le débat comme c’est le cas aujourd’hui en Gironde où des structures locales-6 ont préféré lancer une contre-consultation tant celle proposée par la chambre d’agriculture fausse le débat.

La période actuelle commande que les questions de santé publique deviennent de réelles priorités et que des mesures fortes soient prises en matière d’utilisation de pesticides, afin de protéger la santé et les conditions de vie des Français confinés en milieu rural. Le Gouvernement commettrait une grave erreur en se positionnant à contre-courant de cet impératif.

NOTES
(1)Alerte Médecins Pesticides, Eau & Rivières de Bretagne, Générations Futures, GreenpeaceFrance, Justice Pesticides, Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique, MIRAMAP, Terre & Humanisme, UFC-QueChoisir, Union syndicale Solidaires.
(2)A titre d’exemple Générations Futures a écrit fin mars sur ce point au Premier Ministre.
(3)Certains riverains et collectifs ont écrit à des préfets pour s’inquiéter de ces situations.
(4)Le test comparatif réalisé par l’UFC-QueChoisir en 2016 sur 150 lots de fruits et légumes conventionnels révélait la présence de pesticides dans 80%des échantillons, dont certains contenaient des molécules suspectées d’être des perturbateurs endocriniens, d’être toxiques pour la reproduction et/ou d’être des cancérigènes possibles.
(5)Pour participer à cette interpellation en envoyant un mail à son préfet et/ou en faisant un tweet:

(6)Alerte Pesticides Haute Gironde et le relais local de Générations Futures.

Au 1er avril, plus d’une vingtaine de départements (les départements bretons, normands, du Centre, des Pays de la Loire, ainsi que l’Hérault, la Drôme, les Landes, le Nord et le Pas-de-Calais) ont pu soit lancer la consultation publique, soit déposer leur charte en préfecture, autorisant dans les faits la réduction des distances d’épandage, indique la FNSEA.
https://infogram.com/carte-des-chartes-riverains-applicables-1h7z2lgwnqlx4ow

Distances de sécurité à proximité des habitations : comment s’applique le dispositif
https://agriculture.gouv.fr/distances-de-securite-proximite-des-habitations-comment-sapplique-le-dispositif

Nous vous invitons toutes et tous à signer notre cyber action initiale pour la région Bretagne avec copie à Ministre de l’agriculture et votre député, déjà mise en place le 8 avril et signée plus de 4000 fois
 Cyberaction N° 1218: Ni pesticides, ni coronavirus

Pour les autres régions concernés nous avons créé des duplications

1218-2 Auvergne Rhone Alpes Ni pesticides, ni coronavirus
Auvergne Rhone Alpes Pascal.Mailhos@rhone.gouv.fr,

1218-3 Pays de la Loire Centre Val de loire Ni pesticides, ni coronavirus
Pays de la Loire Claude.dHarcourt@loire-atlantique.gouv.fr
Centre Val de loire Pierre.Pouessel@loiret.gouv.fr

1218-4 Hauts de France Normandie Ni pesticides, ni coronavirus
Hauts de France Michel.Lalande@nord.gouv.fr
Normandie Pierre-Andre.Durand@seine-maritime.gouv.fr

1218-5 Nouvelle Aquitaine occitanie Ni pesticides, ni coronavirus
Nouvelle Aquitaine fabienne.buccio@gironde.gouv.fr
occitanie etienne.Guyot@haute-garonne.gouv.fr,

Des ONG appellent à la mobilisation générale pour que les préfets interdisent les pulvérisations de pesticides près des habitations et que soient reportées sine die les consultations publiques autour des chartes « pesticides ».

Réduction des distances d’épandage

Madame, Monsieur,
Les riverains de terrains agricoles doivent subir de nombreuses dérives de pesticides pulvérisés à très faible distance de leur habitation ce qui durcit encore plus leurs conditions de confinement. Je vous demande d’interdire les pulvérisations de pesticides près des habitations et que soient reportées sine die les consultations publiques autour des chartes « pesticides ».
Vous remerciant par avance de l’attention portée à ces demandes.
Cordialement

A Fond pour les Fonds : Ca Marche !

Pour garder le lien entre eux et se lancer un challenge, la section Marche Nordique du Quimper Athlétisme a réalisé un relai virtuel de 24 heures de marche.

Voir la vidéo des 24 heures de Marche Nordique

Voir la présentation de l’initiative

Outre l’aspect convivial, cette opération a deux buts

1 recueillir des fonds pour la recherche médicale qui permettra de trouver le vaccin qui assurera un retour à une vie “normale” : l’exemple du centenaire britannique qui déplace son déambulateur pour recueillir des fonds est en toile de fond pour donner une dimension utile à notre démarche participative.

L’Association Cyberacteurs a mis en place une possibilité de don en ligne spécifique sur le site de son association qui prendra à son compte les frais bancaires, fera les reçus de dons et donnera l’intégralité des fonds recueillis à la fondation Innoveo du CHRU de Brest.

https://www.cyberacteurs.org/boutique/detail.php?id=116

50 euros récoltés au 19/04

Autre possibilité de don en ligne : Don à l’Association Oligocyte antenne créée à Quimper (29), par Joëlle & Bernard LEON, touchés par le décès de leur fille Anne-Lise (athlète du Quimper Athlétisme).

2 inciter à la pratique de la marche comme élément de lutte contre toutes les comorbidités : la marche c’est un gros atout pour la santé et c’est à la portée de chacune et chacun y compris pendant la période de confinement.

Si d’autres personnes veulent s’inspirer de cette initiative pour la reprendre à leur compte de manière individuelle ou collective, elles peuvent utiliser les commentaires pour faire connaître leur initiative et ajouter leur kilométrage à la performance virtuelle.

Collection Printemps 2020 pour Un jardin à la française

la proposition de Marion : envoyez-vos portraits de tee-shirts masqués. Prise de vue de préférence devant un fond neutre.

Comme Maëlle, Louise, Raphaël, Léa, Lucie, Morgane, Alain, Marie-Hélène, Sacha, Abel, Nolwenn, Philippe, Marie-Pierre, Sandrine, Sophie, Annie, Christine, Sandrine, Axel et Maïwenn, n’hésitez pas à participer en nous envoyant vos modèles pour la collection Un jardin à la française!

Collection Printemps 2020 pour Un jardin à la française

Campagne Annoncez la Couleur

Il est indispensable de s’appuyer sur les citoyens pour construire et mettre en place les changements de comportements ou modes de vie qui peuvent avoir des effets massifs en quelques années. Et pour y parvenir, nous pensons qu’il faut les associer au choix des priorités pour la planète qui est du ressort des communes et de leurs regroupements.

Nous pensons que la crise sanitaire du COVI-19 et le report du second tour ou des municipales sur les principales communes de France est l’occasion de peser sur les listes encore candidates pour les obliger à s’appuyer sur les citoyens pour construire et mettre en place ces changements de comportements en les rendant acteurs et décisionnaires des grandes priorités du mandat municipal en terme de transitions écologique solidaire.

Nous proposons à ceux qui le souhaitent de mener campagne sur ce thème sur leur territoire en interpellant les listes encore en présence susceptibles de répondre favorablement à cette façon nouvelle d’envisager la démocratie au niveau de ce territoire.

Nous recherchons donc des partenaires associatifs qui, sur le modèle de la proposition ci-dessous pour Paris puissent proposer une cyber action sur leur territoire afin que ne participent à chaque cyberaction locale que les électeurs de ce territoire.

Campagne Annoncez la Couleur Paris

 La maire sortante obtient 29,3% des voix sur l’ensemble des arrondissements, loin devant Rachida Dati 22,7% tandis qu’Agnès Buzyn, avec 17,3% des suffrages complète le podium. Suivent David Belliard (10,8%), Cédric Villani (7,9%), Danielle Simonnet (4,6%), Serge Federbusch (1,5%) et Marcel Campion qui ferme la marche avec 0,4%.

Nous proposons donc à tous les électeurs de Paris d’interpeller les listes pouvant se maintenir et se prévalant d’écologie et de citoyenneté pour signer l’appel « Annoncez la couleur » et s’engager ainsi à créer une dynamique citoyenne propre à poser les bases du Monde d’Après auquel nous aspirons.

parisencommun.contact@gmail.com,contact@ecologieparis.fr

Madame, Monsieur


Pour mener campagne pour vous nous demandons de vous engager dans la transition Ecologique solidaire
* en consacrant le temps suspendu à mobiliser les citoyens en les aidant à examiner comment dans leur quotidien ils peuvent modifier leurs consommations pour réduire leur empreinte écologique et donc faire des économies pour eux et pour la collectivité.
* en consacrant les six premiers mois du mandat à faire un remue-méninges citoyen où chaque élu dans son secteur s’engage à repérer en lien avec toutes les forces vives les pistes qui permettront aux collectivités et aux citoyens de réduire leur empreinte écologique au cours du mandat
* en terminant par une consultation citoyenne permettant à chacune et chacun de choisir les priorités pour la Transition Ecologique Solidaire

Le monde d’après commence ce matin

il est indispensable de s’appuyer sur les citoyens pour construire et mettre en place ces changements de comportements ou modes de vie qui peuvent avoir des effets massifs en quelques années.

si l’on regarde les attentes des français pour apprécier l’acceptabilité de changements radicaux de mode de vie, deux conditions apparaissent incontournables : la justice et l’implication dans les prises de décisions.

l’APPEL : Annoncez la couleur avait pour but de profiter des élections municipales pour mettre en évidence qu’il est indispensable de s’appuyer sur les citoyens pour construire et mettre en place ces changements de comportements ou modes de vie qui peuvent avoir des effets massifs en quelques années.

Pour voter pour vous nous demandons que vous vous engagiez dans la transition Ecologique solidaire
* en consacrant la première année du mandat à faire un remue-méninges citoyen où chaque élu dans son secteur s’engage à repérer en lien avec toutes les forces vives les pistes qui permettront aux collectivités et aux citoyens de réduire leur empreinte écologique au cours du mandat
* en terminant par une consultation citoyenne permettant à chacune et chacun de choisir les priorités pour la Transition Ecologique Solidaire

Nous pensons que le report du second tour des municipales sur les principales communes de France est l’occasion de peser sur les listes encore candidates pour les obliger à s’appuyer sur les citoyens pour construire et mettre en place ces changements de comportements en les rendant acteurs et décisionnaires des grandes priorités du mandat municipal en terme de transitions écologique solidaire.

Au mieux le second tour nous fera perdre 6 mois, au pire un an en bloquant toutes les instances intercommunales : comment ces instances peuvent-elles décider quoi que ce soit alors que seuls les élus des petites communes sont légitimes ?

Donc l’idée c’est de s’adresser à la fois

* aux ONG multiples et variées qui ont pondu des propositions sur la transition en demandant aux listes de s’engager sur des points précis pour les inciter à s’adresser à la fois aux citoyens et aux listes en leur disant “mettons à profit ce temps suspendu dans la vie politique pour réfléchir tous ensemble à ce que nous pouvons mettre en oeuvre tout de suite pour modifier nos comportements individuels et collectifs”

* aux listes professant l’écologie et la citoyenneté

1 pour faire pression sur la liste la plus proche (et pas de cibler toutes celles qui restent en lice) pour qu’elle s’engage

2 si elle s’engage elle doit s’engager tout de suite à mobiliser les citoyens non pas en leur fourguant leur programme électoral mais en les aidant à examiner comment dans leur quotidien ils peuvent modifier leurs consommations pour réduire leur empreinte écologique et donc faire des économies pour eux et pour la collectivité.

Les 6 mois de campagne électorale de second tour doivent permettre de faire le tour de toutes les familles pour un état des lieux zéro de l’empreinte écologique de chaque famille, de comment les citoyens consomment…

A partir de cet état des lieux l’idée c’est que les élus consacrent 6 mois pour définir avec les citoyens les investissements prioritaires pour aider les citoyens et les collectivités à réduire leur empreinte écologique et au printemps 2021 de faire voter les priorités par une consultation citoyenne où chacun choisira ses x priorités : exemple un composteur dans chaque ménage payé par le budget des ordrures ménagères, un toilette à deux vitesses payé par le budget eau, tout le budget route affecté à un plan de circuits cyclables sécurisés et généralisation du co-voiturage à l’échelle du territoire.

 

* à tout un chacun : Le monde d’après commence ce matin

Profitons de cette période de confinement pour réfléchir au monde d’après dans notre quotidien.

Commençons par un bout de monde que nous connaissons bien, celui de notre famille et analysons dans un premier temps de quelle manière nous contribuons à dégrader notre empreinte écologique.

Commençons par faire le tour de nos factures sur l’année qui précède

  • d’eau
  • d’énergie
  • de carburants
  • d’ordures ménagères

Ensuite examinons comment dans notre vie quotidienne, nous pouvons améliorer cette empreinte écologique et en même temps notre budget en réduisant des gaspillages inutiles.

Consommation d’eau

  • Est-ce qu’une chasse d’eau à deux vitesses ne serait par préférable au 10 litres évacués au moindre petit besoin ?
  • Est-ce que je ne peux pas récupérer la première eau froide de la douche pour arroser les plantes, le jardin ou laver le sol ?
  • Est-ce que je ne peux pas récupérer l’eau de pluie des gouttières pour arroser le jardin ?

Bien s’équiper pour économiser l’eau au quotidien

10 gestes pour faire des économies d’eau

Electricité

  • N’est-ce pas le moment de passer chez un fournisseur d’énergies vertes et de quitter l’énergie nucléaire ?
  • Ai-je besoin de maintenir en veille tous mes appareils électriques qui continuent à consommer même éteint alors qu’une réglette permet de couper l’alimentation de la télé et du magnétoscope ?

Carburants
– C’est le moment d’étudier les transports collectifs pour voir comment je peux modifier mes déplacements ? Comment je peux combiner la marche (qui est bonne pour planète, pour la santé, donc pour la sécu, pour la convivialité ..) avec un autre mode de transport pour concilier l’utile et l’agréable pour aller au boulot ?

  • Est-ce que je peux contribuer à une étude sur les déplacements dominicile-travail dans ma commune pour voir les covoiturages possibles au lieu d’être seul dans ma caisse ?

Ordures ménagères

C’est le moment de me renseigner sur les tris possibles qui permettent de recycler des matériaux utiles et de réduire ce qui est mis en décharge ou brulé.

Pas de lingettes dans les toilettes

Mooc Zéro Déchet pour agir: la toute première formation en ligne gratuite sur la démarche zéro déchet. Un parcours d’apprentissage interactif pour débuter, progresser ou approfondir ses connaissances en matière de réduction des déchets.

 

Alimentation

Consommons local et bio

  •   *.  *   *.  *.  *.  *.  *.  *.  *.  *.  *.  *.  *

Quel système de santé demain? Quel monde du travail? Et comment partager le pouvoir? Une soixantaine de parlementaires lancent samedi une consultation en ligne durant un mois pour préparer «le jour d’après» la crise du coronavirus.

Emmenés par les députés ex-LREM Matthieu Orphelin -proche de Nicolas Hulot- et Paula Forteza, ainsi que par le «marcheur» Aurélien Taché, ces élus invitent à mettre «à profit le confinement pour imaginer ce que nous voulons de mieux», sur ce site :lejourdapres.parlement-ouvert.fr (adresse inaccessible pour cause de trafic depuis 9h20 samedi, ndlr).

Superflux – solidaire

« Superflux – solidaire »

Bougeons-nous !

Le Wattignies social Club devient une plateforme de services de solidarités de proximité

Mise en œuvre du programme SUPERFLUX « solidaire » dans le cade de la crise COVID 19

Le programme SUPERFLUX « Solidaire » vise trois objectifs pour répondre à la crise sanitaire :

  1. Mobiliser les structures et les équipements de logistique urbaine pour en faire des « agents de liaison » au profit des plus fragiles
    • S’appuyer sur lacyclo-logistique pour limiter les déplacements des personnes vulnérables
  1. Développer des pratiques solidaires à l’échelle d’un quartier en s’appuyant sur les commerces de proximité et l’agriculture (péri)urbaine
    • Développer de nouveaux services de proximité, identifier des nouveaux « gisements » de fruits et légumes (suite à la fermeture des marchés) à destination des personnes vulnérables qui pourraient se pérenniser après la crise sanitaire
  1. Imaginer un média citoyen mobile de proximité pour apporter de l’information au plus près des personnesisolées en quête d’informations fiables et moins anxiogènes
    • faire circuler les informations locales, lutter contre les « fake news », les rumeurs, recueillir la parole, et faire remonter les besoins auprès des pouvoirs publics

Comment : une plateforme et une charte d’engagement

Superflux est lauréat de de l’appel à projet « FLUX » de Nantes Métropole. Superflux« solidaire » est une plateforme d’innovations sociales et collaborativesau service des personnes vulnérables. L’enjeu est d’optimiser les flux de marchandises, de réguler les flux de personnes mais aussi de canaliser les flux d’informations pour soutenir / protéger les personnes vulnérables et agir efficacement contre les risques de contagion. Cette plateforme est un incubateur de services mutualisés qui s’inscrit dans le registre de l’ESS. Notre engagement se traduit dansdes valeurs et des principes éthiquesaffirmés dans une charte d’engagements

Moyens : des services opérationnels dont la mise en œuvre est rapide mais progressive

1 – Service mis en œuvre actuellement

  • « Le Drive piéton solidaire » : distribution alimentaire à destination des personnes exclues

Il s’agit d’un service de distribution de repas pour les personnes dans l’impossibilité d’être confinés : SDF, migrants…. Cette distribution répond à un principe : l’accueil social inconditionnel de proximité des personnes en grande détresse.

    • Partenaires : CCAS, SIAO, Samu Social…

2 – Service dont la mise en œuvre est possible sous 2 jours

  • « Le crieur solidaire » :média de rue pour diffuser des informations hyper locales.
    Système de diffusion sonore mobile tracté par un vélo cargo qui apporte desinformations pratiques mais non anxiogènes au plus près des gens, au cœur des cités. L’enjeu est de lutter contre la propagation du virus en délivrant les « bons plans » locaux mais aussi de contrer les rumeurs (« fake news »)qui génèrentdu stress chez les personnes fragiles.

    • Partenaires identifiés : Radio France, PQR, communication « ville de Nantes », Maison de Quartier (& référent de la politique de la ville)…

3 – Service dont la mise en œuvre est possible sous une ou deux semaines

  • « Les livreurs solidaires » :service de livraisonà destination des personnes dans l’incapacité de pouvoir se déplacer (femme isolé, personnes handicapées, personnes agèes…)

Livraison hebdomadaire de paniersalimentaires de première urgence, de médicaments,accompagnée d’actions de sensibilisations sur les mesures de précaution et d’informations pour réduire la contagion.

    • Porteur : Les coursiers Nantais (Titi Floris) / 1-2-3 Courses

    • Partenaires identifiés : CCAS, Nantes Métropole (appel à projet Flux), CCI, CMA, association de commerçants, associations caritatives…

4 – Service dont la mise œuvre est possible sous 10 jours

  • « Étal ambulante solidaire » : soutenir les agriculteurs locaux et redistribuer les surplus alimentaires auprès des personnes à faibles revenus pour favoriser une alimentation saine

Livraison de cagettes, via des coursiers, pour favoriser l’écoulement desfruits et légumes des producteurs locaux ne pouvant plus vendre leurs produits sur les marchés alimentaires en raisondes derniers arrêtés préfectoraux concertants les marchés alimentaires de plein air.

    • Porteur identifié : Kiosque Paysan / Terroir44

    • Partenaires identifiés : Région, Département, Nantes Métropole, CCAS, AMAP, Chambre Régionale de l’agriculture…

Ces quatre services (Drive piéton solidaire / Crieur solidaire / Livreurs solidaires et Étal ambulante solidaire) s’adressentprioritairement aux personnes dites « vulnérables », au sens large du terme (personnes précaires mais aussi paysans en détresse, personnes âgées isolées…), dont une partie du référencement est définie et garantie par la puissance publique à travers le CCAS de la Ville de Nantes, coordinateur du dispositif de crise. La notion de « vulnérabilité » ne doit pas être uniquement comprise comme une notion de « revenu » et de « coefficient social ». Nous sommes tous, aujourd’hui, potentiellement, en situation de vulnérabilité !

Rôle du Wattignies Social Club (projet coordonné par l’agence What Time Is I.T.)

  • Initiateur du programme « Superflux » et lauréat de l’appel à projet Flux de Nantes Métropole (2019)

  • Mise à disposition de son quai logistique situé au cœur de l’île de Nantes, dédié à la cyclo logistique (Surface : 200 mètre carrés)

  • Base logistique des « Coursiers Nantais », SCOOP spécialisée dans la cyclo-logistique

  • Vocation d’incubateur pour accompagner l’émergence de services de proximité solidaire qui peuvent s’instituer dans la durée (Cf. 3 « boutiques à l’essai » pour jeunes créateurs)

  • L’agence What Time Is I.T., fondateur du WSC, assurera la coordination du dispositif de médiation (rôle d’agent de liaison entre les différents partenaires impliqués) et participera à l’animation du réseau de partenaires et de co-développeurs

CHARTE« SUPERFLUX SOLIDAIRE »

Bougeons-nous pour protéger les personnes les plus vulnérables !

Les signataires de la présente charte s’engagent à prendre en compte et respecter les principes et engagements réciproques du programme « Superflux Solidaire » dont la finalité est de venir en aide aux personnes vulnérables directement impactées par la crise sanitaire COVID19.

Cette charte repose sur 7 engagements réciproques :

Engagement 1 :donner accès aux soins et aux biens de premières nécessités à destination des personnes fragiles
Renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par l’accès à des biens de première nécessité et l’accès à une information adaptée aux personnes vulnérables (personnes en perte d’autonomie, personnes handicapées, migrants…)

Engagement 2 : préserver la sécurité des personnes en respectant scrupuleusement les gestes barrières et la « chaîne sanitaire » lors du conditionnement et de la livraison des biens en services
être en conformité avec les précautions d’usage de la chaîne sanitaire et appliquer strictement les mesures barrière pour éviter l’effet de contagion.

Engagement 3 : appliquer une tarification juste, équitable et solidaire
Contractualiser des engagements réciproques entre les partenaires (commerçants / coursiers / service public / producteurs / distributeurs / agriculteurs) pour définir un mode de répartition des coûts qui repose sur un principe de tarification unique : « la tarification solidaire »

Engagement 4 : garantir un revenu aux salariés qui respecte le code du travail et participe à la lutte contre l’ubérisation
Assurer un revenu décent aux coursiers et aux personnes en charge de l’animation du service qui repose sur un principe d’équité : l’économie du partage et de l’entraide

Engagement 5 : valoriser les commerces de proximité et les producteurs locaux
s’appuyer prioritairement sur l’économie locale en mobilisant le réseau des commerces de proximité mais aussi des agriculteurs locaux qui ne peuvent plus distribuer leurs produits via les marchés de alimentaire de plein air en raison des règles de confinement en vigueur.

Engagement 6 : faire preuve d’éthique et de solidarité en période de crise sanitaire
Instaurer un dialogue continu entre les partenaires pour éviter que la crise soit une source de profits, « un moyen de faire de l’argent sur le dos des personnes vulnérables »

Engagement 7 : œuvrer en faveur d’une métropole solidaire et durable
Développer une logistique solidaire et durable au service de la santé publique et respectueuse de l’environnement pour s’engager dans une politique sociale et environnementale de progrès

Pour toutes informations complémentaires, merci de nous joindre 

Tel. 06.14.82.37.11
Mail : stphane.juguet@wt2i.com

Entretenir son corps pendant le confinement

Merci à Bertrand Caroff et Marion Uguen pour ces exercices

Arthrose des doigts débutant

Arthrose des doigts installée

Le site www.bertrandcaroff.com est toujours ouvert. Vous y trouverez des exercices, des informations et des liens.

cohérence cardiaque.

La cohérence cardiaque est un terme utilisé par les scientifiques pour décrire un stade physiologique particulier dans lequel les systèmes -nerveux, cardio-vasculaire, hormonal et immunitaire- travaillent de manière efficiente et harmonieuse. Ce résultat physiologique est provoqué par la mise en oeuvre d’une simple technique de respiration (inspiration 5 secondes/expiration 5 ou 6 secondes). Une pratique qui, en équilibrant le système nerveux autonome, induit très rapidement, mais de manière temporaire, un état de bien-être naturel.
Exemple de lien visuel sur internet : https://youtu.be/zM2gq8kYKyE

manoeuvre vagale

Petite manoeuvre simple et rapide pour aider à contrôler les effets d’un stress, améliorer notre capital d’adaptabilité. (en biologie, l’ensemble des réponses d’un organisme soumis à des pressions ou contraintes de la part de l’environnement)
Pas de position particulière (s’entrainer dans toutes sortes de positions ou de moments de la journée pour renforcer son propre contrôle aux stress petits et grands.

1- Suspendre la respiration

2- Expirer sans forcer, en laissant l’air s’échapper comme d’un ballon de baudruche (pschhhhhhhh)

3- Laisser l’air entrer un peu, moins que besoin (ne pas laisser les poumons se remplir)

4- suspendre la respiration ainsi pendant 4 ou 10 secondes pour permettre les échanges gazeux

5- Expirer de nouveau sans forcer, comme un ballon qui se dégonfle tranquillement.

Cette manoeuvre simple et efficace l’est encore plus si on démarre immédiatement après l’expiration finale une séquence de cohérence cardiaque : (5 sec insp/6 sec exp) : normalisation.

vous trouverez un exemple de musique que j’utilise en cours pour aider la mise en cohérence cardiaque sur le site à la page actualités.

STIMULER VOTRE SYSTEME IMMUNITAIRE (LE MATIN)

STIMULER VOTRE SYSTEME IMMUNITAIRE (LE SOIR)

SOULAGER LES TENSIONS CERVICALES GRACE AU QI GONG

Qigong Full 20-Minute Daily Routine