actualité écologie

SPAM etc...

Les amis des 150

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

22 V'là les acteurs des transitions

Journal des Bonnes Nouvelles

2023 l'année des droits

2024 année délicate

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

AG Cyberacteurs

météo

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

vacances de votre animateur

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Vivent les dévendeurs

Mise en ligne du 20/12/2023 au 29/03/2024

Campagne de l’ADEME : « Posons-nous les bonnes questions avant d’acheter »
L’ADEME et le Ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires ont lancé une nouvelle campagne éco-conçue pour sensibiliser les Français à une consommation plus responsable et respectueuse de nos ressources.

Bilan de la cyberaction :

1568 participants

Le "bonus réparation" vêtements et chaussures a fait économiser 2,3 millions d'euros aux Français
https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/le-bonus-reparation-vetements-et-chaussures-a-fait-economiser-2-3-millions-d-euros-aux-francais-7673689  

Présentation de la cyberaction :

Une nouvelle campagne de communication

Sur un ton humoristique et décalé, elle invite à se poser les bonnes questions avant d’acheter et à adopter les bons réflexes en matière de consommation responsable.
https://epargnonsnosressources.gouv.fr/actualites/nouvelle-campagne-communication/  

Le bonus réparation : Un coup de pouce pour réparer plutôt que racheter !

Le bonus réparation est une réduction immédiate sur le prix de la réparation de nombreux appareils qui ne sont plus couverts par leur garantie.
https://epargnonsnosressources.gouv.fr/actualites/bonus-reparation/  

Écologie : des "dévendeurs", une incitation à la sobriété qui divise
https://www.francetvinfo.fr/economie/pouvoir-achat/ecologie-des-devendeurs-une-incitation-a-la-sobriete-qui-divise_6201888.html  

L'Ademe et le métier de « dévendeur » : la campagne de publicité sous haute tension
https://www.cm-cm.fr/post/lademe-et-le-metier-de-devendeur-la-campagne-de-publicite-sous-haute-tension  

Pourquoi le dévendeur finira par avoir raison
https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/pourquoi-le-devendeur-finira-par-avoir-raison-2037534  

Publicité de l'Ademe: les "dévendeurs" ne font pas rire les commerçants à la veille du Black Friday
https://www.france24.com/fr/info-en-continu/20231123-publicité-de-l-ademe-les-dévendeurs-ne-font-pas-rire-les-commerçants-à-la-veille-du-black-friday  

Black Friday : Matignon trouve "maladroit" un des clips de l'agence de la Transition
https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-brief-politique/black-friday-matignon-trouve-maladroit-un-des-clips-de-l-agence-de-la-transition-ecologique_6171963.html  

Nous vous proposons d'interpeller le Ministre avec copie à votre député pour que cette campagne ne soit pas sans lendemain.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Ministre,
Madame, Monsieur,

Je tiens à féliciter le ministre de la Transition écologique !

Tenez bon sur la campagne de communication que l’Agence de la transition écologique (ADEME) a lancée pour inciter les « acheteurs » à plus de sobriété pour que les spots diffusés ne soient pas retirés.

Dans cette attente, croyez en ma vigilance sur vos décisions.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

10 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Perso, nous consommons très peu par rapport à certains et ce dans tous les domaines !
Cela signifie des fringues qui durent beaucoup plus longtemps et réparées lorsque le "mal" n'est pas trop grand,...
Et nous sommes propres,...
Toujours, nous nous posons la question "est-ce bien nécessaire" avant d'acheter !

Danièle verraes
Le 05/01/2024 à 16:46:15

Surconsommation : des "culottes mécontentes" envoyées au ministère de la Transition écologique
L'association Action culottée dénonce "la maladresse" de la campagne de sensibilisation à la sobriété de fin novembre.
https://www.francetvinfo.fr/economie/commerce/consommation-des-culottes-mecontentes-envoyees-au-ministere-de-la-transition-ecologique_6268587.html  

Alain UGUEN
Le 29/12/2023 à 10:38:10

Ce qui n’est pas dit, c’est qu’il ne s’agit pas seulement de ne plus acheter, mais de réparer. Et réparer, ça fait travailler des personnes. Si c’est rémunéré.

Il est certain qu’il va falloir revoir notre façon de gagner de l’argent. On le voit avec cette campagne mais aussi avec la crise du logement. Doit-on construire encore et encore ? On entend « On ne construit plus de logements neufs ». Et ça semble la catastrophe pour les pros du bâtiment. Oui, mais pour la France, c’est une catastrophe ? On ne va pas continuer à construire comme ça partout sur toute la France pendant des centaines d’années.

Pour gagner de l’argent on fait souvent n’importe quoi. Moi-même, même si ça n’était pas très grave, j’ai gagné de l’argent en faisant des bijoux. Bon, ils étaient fait en os, mais les chaînes étaient en argent.

On le voit avec les médicaments très cher remboursés par la SS, et pas les méthodes comme « La Feldenkrais », l’Ostéopathie, etc… Les Mutuelles ayant conscience que ces méthodes sont efficaces commence à les rembourser un peu. Plutôt faire gagner de l’argent à des labos qu’à des personnes ? Je ne dis pas qu’on doit totalement se passer de médoc, mais probablement un certain nombre de fois, les méthodes alternatives sont plus efficaces, et si on n’a pas de sous, on ne peut pas se les payer.

Une idée parmi tant d’autres : l’économie distributive - Présentation de l’économie distributive - https://www.economiedistributive.fr/Presentation-de-l-economie  

Nouvelleau
Le 22/12/2023 à 18:56:55

Tout à fait d'accord avec cette campagne mais le "bonus réparation" n'est que de la poudre aux yeux, du moins pour les vêtements et les chaussures : là où j'habite (nord du département de la Loire), le réparateur "vêtements"le plus proche est à 100 km, c'est la boutique ZARA et elle ne prend en charge que les vêtements de sa marque. Quant aux chaussures, idem, à 100 km.... cherchez l'erreur !

Hélène Grunert
Le 22/12/2023 à 16:03:14

un vieux slogan que l'on purrait remettre au gout du jour consomme et tais toi
le couip de génie du capitalisme a été d'une part de permettre au plus grand nombre d'accéder à la propriété de son logement à crédit et ainsi être très réticent à s'opposer à son patron de peur de perdre son job et de ne plus pouvoir payer son crédit
et d'autre part les grandes surfaces en libre service avec un immense caddy ainsi les consomateurs pourront tout acheter y compris ce qu'ils n'ont pas besoin - pour restreindre sa conso dans ces temples une astuce simple on vient avec son propre cabat et quand il est plein on passe à la caisse - ne jamais utiliser le caddy proposé

jean sarasin
Le 21/12/2023 à 15:41:28

Bien suffisamment de pub pour accompagner l'excès de consommation fière de ce message raisonnable
Bemel

CATHERINE BEMELMANS
Le 21/12/2023 à 13:57:59

Merci de faire le nécessaire, pour que le gaspillage cesse!

pascal mariotti
Le 21/12/2023 à 09:12:30

Réparer, rénover, réutiliser, acheter d’occasion… On peut éprouver du plaisir à bricoler, à remettre en état, à chiner. La filière du réemploi se développe et peut devenir un secteur économique de poids, pourvu qu’on lui prête vie. Cette forme de sobriété ne nous prive donc pas. Elle ne fait pas de nous d’austères figures de carême.
Je ne comprends absolument pas les propos de Bruno Le Maire qui prétend que les spots de l’ADEME et du ministère de la Transition écologique ne servent qu’à favoriser l’e-commerce au détriment des commerces physiques. Quelle conclusion peut-on tirer de son discours, si ce n’est qu’à dire n’importe quoi, on finit ministre chez la dame du Calvados !
Dommage qu’il n’y ait pas en ce moment de dévendeurs pour demander à cette fine équipe : « Etes-vous sûrs d’avoir besoin de cette loi sur l’immigration ? »
Mais hum, revenons au sujet.
Les objets qui ont vécu n’ont-ils pas un supplément d’âme ? Quant à nous, ne gagnons-nous pas un supplément de conscience en pesant moins sur les ressources planétaires ?
Alors oui, vivent les spots dévendeurs ! Que les zélotes de la « crôassance » et de la « con-sommation » effrénées aillent voir chez les Amish si nous y sommes.

Frawald
Le 20/12/2023 à 21:09:13

Félicitations ?
Au ministre ?

Remercions le service com' d'avoir été efficace.

et demandons au ministre de faire un peu pour répondre aux enjeux autrement qu'en envoyant des injonctions (contradictoires) aux consommateureuses...

Flip
Le 20/12/2023 à 19:53:52

Signer n'empêche pas de se boucher le nez. Car côté transition écologique, il y a de quoi être Béchu, très Béchu…
Un ministre qui va de Paris à Lorient à en jet... Il ne doit pas savoir que des TGV directs circulent entre Paris et Lorient.

Bibi
Le 20/12/2023 à 15:07:56

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !