Putain, 50 ans déjà !

Les grenouilles vertes vous proposent de sauter de la marmite qui bout avant d’être cuites et cuits.

primaire verte ouverte

Eh oui il y a 50 ans avait lieu la première confrontation entre la famille Le Pen et la famille écologiste lors de la présidentielle. René Dumont (1,3% des exprimés) battit largement Jean Marie (0,75% des exprimés)

https://www.youtube.com/watch?v=0M-HZKR2ttA

Depuis la dynastie de Saint Cloud, confortée par une montée en puissance des dictatures illibérales sur le plan politique et des grandes fortunes libérales sur le plan économique , a pris ses aises jusqu’à espérer la victoire supprême en 2027 alors que la famille écologiste n’en finit pas de se diviser alors que les graines que René avait semé n’ont jamais semblé aussi pertinentes.

Nous approchons de notre dernier débat : humusation ou incinération. Et même là il n’est pas certain que nous soyons tous d’accord sur le slogan : « allez les Vers ».

Trèfle de plaisanterie comme aurait dit mon grand père.

Faute d’avoir convaincu de la pertinence d’organiser une primaire législative, la primaire aura lieu aux européennes au détriment du débat sur l’Europe pourtant nécessaire au vu des menaces que fait peser sur nous le potentat russe si nous le laissons croquer l’Ukraine et que fait peser sur la planète la confrontation Chine-USA au plan économique.

Les meilleurs ennemis du monde ont installé le débat franco-français en misant sur leurs deux trentenaires et l’écologie (frappée par le syndrôme des années en 4) risque encore une fois de sortir amoindrie sauf à ce que nous nous mêlions de ce débat franco-français, tout en défendant notre vision écologiste européenne face à tous les euro-sceptiques.

En ces temps tristes, je vous propose de mettre au moins les rieurs de notre côté en choisissant de nous appeler les grenouilles vertes (plutôt que les panthères grises du temps de l’ORTF)

Pour ça je vous propose de reprendre le slogan de Mélenchon : « élisez le premier ministre de la France » en choisissant de voter pour la famille écologiste ou pour la famille social-démocrate ou en votant pour les deux c’est à dire en votant nul si ces familles politiques sont nulles au point de refuser de tendre la main à Macron pour faire de la fin de son mandat un mandat écologiste.

Alain Uguen FUTES 2027 : partisans d’une Fin de mandat Utile pour la Transition Ecologiste Solidaire

cyberaction : MAJOR IDEES

 

Pétition : FUTES 2027

 

Pour un double vote FUTES aux européennes

Mon deuxième mandat sera écologiste ou ne sera pas

« La politique que je mènerai dans les cinq ans à venir sera écologique ou ne sera pas », a lancé le président sortant lors de son meeting à Marseille en avril 2022.

Emmanuel Macron s’était engagé notamment à nommer en cas de réélection un premier ministre « directement chargé de la planification écologique », afin d’aller « deux fois plus vite » pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Depuis faute de majorité, Macron n’a eu de cesse de creuser son sillon à droite avec pour conséquence de mettre les intentions de votes RN à un niveau jamais égalé.

Partisanes et partisans d’une Fin-de-mandat Utile à la Transition Ecologiste Solidaire nous pensons que cela ne sert à rien de proclamer qu’il y a urgence à modifier les politiques publiques dans le sens d’une transition écologiste solidaire en restant, comme le chantait Johnny « assis sur son derrière avec les bras croisés ».

https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/futes-6122.html

Quand le navire-terre prend l’eau l’urgence n’est pas de demander aux bonnes volontés si elles sont de babord ou de tribord mais de se mettre ensemble à colmater les brêches et à écoper.

Face à l’urgence d’un virage écologique, nous ne pouvons pas attendre 3 ans de plus voire 8 ans en cas de victoire de l’extrême droite.

L’apport des voix socialistes, écologistes et apparentés permettrait à la minorité présidentielle (Renaissance ex-LREM, MoDem, Horizons) d’avoir une majorité à condition d’un accord de gouvernement à l’allemande.

Nous souhaitons donc que les élections européennes soient l’occasion de poser le rapport de forces au sein d’une éventuelle alliance européenne, démocrate et écologiste aux deux niveaux européen et français.

Nous proposons d’inverser le processus électoral

Au lieu que les partis font des promesses qu’ils ne tiennent pas ensuite, nous proposons que ce soient les électrices et les électeurs qui annoncent le sens de leur vote.

Pour un double vote FUTES aux européennes

Nous allons mener campagne pour un double vote

a un vote qui vise 2 niveaux

1 vote européen pour affirmer la volonté d’une majorité démocrate, européenne et écologiste au Parlement Européen.

1 vote français de mi-mandat pour définir le rapport de forces dont nous souhaitons qu’il soit celui qui préside à l’émergence d’une nouvelle majorité au niveau français.

B un vote qui utilise deux bulletins

Nous voterons pour les écologistes à condition que ceux-ci annoncent d’ici là leur ouverture à une négociation visant à déboucher sur une majorité nouvelle et tendent la main aux socialistes pour présenter une liste commune centrée sur la nécessaire transition écologique solidaire au niveau français comme européen. Sinon nous mettrons dans l’enveloppe deux bulletins afin que chaque liste sache combien de voix elle aura perdu à refuser les mains tendues.

Nous disons aux citoyennes et aux citoyens qui, comme nous, souhaitent une fin de mandat Utile pour la Transition Ecologique Solidaire que leur voix a du pouvoir.

En signant l’appel FUTES 2027 c’est vous qui adressez un signal aux partis et non l’inverse.

En votant pour 2 listes c’est à ces deux listes que vous envoyez un deuxième signal qu’elles doivent écouter leurs électrices et leurs électeurs et non plus concocter des listes entre amis.

Contrairement au vote blanc ou nul qui fait plaisir à celui ou celle qui l’émet mais est illisible politiquement, ce double vote sera lisible des listes qui auront perdu votre voix au prix d’un ou plusieurs sièges :
si vous êtes plutôt de centre-droit vous pourrez utiliser le bulletin écologiste et le bulletin Renaissance
si vous êtes plutôt de centre-gauche vous pourrez utiliser le bulletin écologiste et le bulletin socialiste
si vous êtes plutôt du centre vous pourrez utiliser le bulletin Renaissance et le bulletin socialiste.

Nous pensons que mettre l’accent sur le double intérêt d’aller voter permettra de dynamiser un vote aux européennes marqué traditionnellement par une abstention forte (49,9% en France en 2019)

Une campagne pour une Fin de mandat Utile pour la Transition Ecologique Solidaire

L’enfer est pavé de bonnes intentions

La motion de rejet proposée par les députés écologistes adoptée grâce au voix de l’extrême droite a eu pour conséquence la suppression du débat sur l’immigration à l’AN et le passage par la commission mixte paritaire (CMP) avec la reprise d’une grande partie des mesures adoptées par le Sénat qui avaient durci le texte du gouvernement.

Défendu par le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, le texte d’origine était présenté comme un compromis entre contrôle accru de l’immigration et une meilleure intégration. Mais les nombreux ajouts de la majorité de droite et du centre au Sénat ont durci l’orientation du texte.

Le texte avait été remanié par la commission des lois de l’Assemblée nationale, mais l’adoption d’une motion de rejet par les députés a rendu caduque cette version du texte.

La politique c’est du rapport de forces.

En refusant de négocier avec la majorité pour peser sur les votes, les écologistes et la gauche poussent Macron à rechercher des voix sur sa droite avec le durcissement qu’on a pu observer .

Agir pas gémir

Le glissement à droite du gouvernement et l’abandon de facto du « en même temps » libère le concept et son attractivité électorale pour des écologistes qui auraient l’intelligence de s’adapter à cette nouvelle conjoncture politique.

Plutôt que de passer son énergie à réclamer un retrait de la loi, les écologistes seraient bien inspirés de proposer une primaire au PS et à ses alliés et aux macronistes issus de la gauche dans l’ambition de faire jeu égal avec la minorité gouvernementale et de négocier un accord de fin de mandat créant les conditions d’une majorité prenant en compte réellement la nécessaire transition écologiste solidaire.

Par ailleurs prenant exemple sur Jean Luc Mélenchon en 2022 au moment des législatives, la revendication de la fonction de première ministre à l’issue des européennes serait propre à attirer les électrices et les électeurs soucieux de voir autre chose pendant 3 ans que le perpétuel 49-3 pour espérer voir les choses évoluer.

Mais comme il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre, nous proposons à chacune et chacun de prendre notre destin en main en utilisant le vote des européennes pour en faire aussi un vote sur la situation politique en France.

Nous proposons à toutes celles et tous ceux qui veulent une Fin de mandat Utile pour la Transition Ecologique Solidaires (les FUTES) de mettre 2 bulletins dans l’enveloppe le jour du scrutin. Ces bulletins seront comptabilisés nuls mais nul doute qu’ils seront scrutés à la loupe et que chaque liste pourra ainsi mesurer combien de voix le refus d’alliance lui aura fait perdre.

Une campagne des FUTES : force de persuasion.

Mais comme le pire n’est jamais certain, si, d’ici au mois de juin, des milliers de personnes signent notre appel des FUTES et si les listes visées s’engagent à négocier entre elles puis avec la minorité gouvernementale un accord de gouvernement sur la base du rapport de forces des européennes, chacune et chacun pourra voter pour la liste de son choix en sachant que ce choix n’est pas incompatible avec la perspective d’une alliance pour la seconde moitié du quinquennat.

C’est ce à quoi je me propose de mobiliser mon énergie pour les mois à venir à condition de trouver parmi les signataires de l’appel FUTES dans chaque région des personnes susceptibles de m’accueillir dans leur région pour une marche pour le climat dans la capitale régionale suivie d’un buffet bio et d’un temps d’échange avec les représentants des listes visées par notre action et les associations qui ont intérêt à faire connaître notre initiative citoyenne pour espérer que les choses puissent évoluer favorablement dans leur domaine d’intervention.

Alain Uguen

FUTES 2027
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/futes-6122.html

PS : Macron et Le RN sont en train de poser le combat en terme de premier-ministrable. Toussaint (tête de liste EELV) et Glucksmann ( future tête de liste PS) auraient intérêt à en faire autant plutôt que de se livrer à une guerre de débauchage : Glucksmann peut compter sur le soutien de Bové, après celui de Cohn-Bendit ! A ce jeu-là pas sûr que la liste très parisienne d’EELV sorte gagnante.

Le vert doit être la couleur de l’Europe, de la solidarité et de la transition écologique

Je suis d’accord avec Raphael Glucksmann que face aux menaces extérieures des dictatures et aux menaces intérieures des populistes qui veulent faire exploser les démocraties et voir l’Europe se déliter au point de la faire revenir plus d’un siècle en arrière chacun a sa responsabilité.

La première responsabilité c’est de défendre le pacte vert européen en proposant aux citoyennes et citoyens de définir eux-même la composition d’une alliance des écologistes et des progressistes en participant à une primaire qui permette de rassembler les écologistes et les socialistes et démocrates y compris ceux de LFI pour que la liste ainsi constituée ait une chance d’arriver en tête et donner à la France et à l’Europe des perspectives à la hauteur des enjeux de ce début de 3è millénaire.

Le petit millier de signataires de notre pétition pour une primaire des écologistes est modeste mais le score de l’extrême droite aux Pays-Bas doit nous alerter car ce sont nos divisions qui feront le lit des populistes en privant les citoyennes et les citoyens de l’espoir d’un changement possible.

Nous sommes ouverts à une possible rencontre qui permettrait d’en parler.

Cordialement

Alain Uguen confondateurs des Verts en 83 et 84, élu vert de 1983 à 2001, délégué aux élections et aux élus des Verts dans les années 90

Consultation : pour une présidente écologiste en 2027

Bonjour,

Partisanes et partisans d’une Fin-de-mandat Utile à la Transition Ecologiste Solidaire nous pensons que cela ne sert à rien de proclamer qu’il y a urgence à modifier les politiques publiques dans le sens d’une transition écologiste solidaire en restant,comme le chantait Johnny « assis sur son derrière avec les bras croisés ».
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/futes-6122.html

1243 d’entre vous ont signé cet appel, dernier en date d’une longue série d’appels à des primaires de l’écologie ou de la gauche et des écologistes à toutes les élections depuis le 21 avril 2002.

J’ai mis sur notre site les vidéos de Frédéric Jacquemart un de nos cyber-amis administrateur de France Nature Environnement

https://www.cyberacteurs.org/video/index.php

Celles et ceux qui n’ont pas le temps de suivre les exposés en entier peuvent voir les courbes proposées qui ont toutes la même forme qui tend vers l’infini et qui démontrent que nous avons peu de temps pour inverser la tendance comme le disent aussi tous les rapports du GIEC.

J’ai décidé de reprendre tous les textes faits depuis 2002 en faveur de la primaire sous ses diverses versions pour en faire un livre qui serait envoyé d’une part à des élus et élues vertes comme contribution au débat et à nos adhérents à jour de cotisation, charge à elles et eux de le faire lire à leur entourage pour faire grossir le nombre de signataires de FUTES partisanes et partisans d’une Fin-de-mandat Utile à la Transition Ecologiste Solidaire nous pensons que cela ne sert à rien de proclamer qu’il y a urgence à modifier les politiques publiques dans le sens d’une transition écologiste solidaire en restant,comme le chantait Johnny « assis sur son derrière avec les bras croisés ».

https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/futes-6122.html

« Pour une présidente écologiste en 2027 »
https://www.cyberacteurs.org/pdf/pour-une-pry-siden_42.pdf

L’idée c’est de s’en servir pour essayer de trouver une candidate qui se sente la carrure pour mener avec elle campagne d’ici juin 2024 et les européennes.

Pour nous lancer, nous avons besoin de savoir si nous pouvons ou non compter sur vous : l’idée étant d’envoyer le livre gratuitement à tous nos cyber-amis à jour de cotisation

1 pour qu’elles et ils le fassent lire à leur entourage

2 pour qu’elles et ils acceptent de participer à un comité de soutien proposant la démarche AVEC = Accompagnement Vers une Ecologie Citoyenne

Merci de prendre le temps de lire la première version et de nous donner ton ressenti en renvoyant ce questionnaire rempli.

Bien à toi

Alain

Prénom Nom

Signataire de l’appel FUTES OUI NON

Soutient l’idée d’éditer un tel livre OUI NON

Propose de réduire la partie historique OUI NON

est prêt-e à accepter de recevoir le livre et à le diffuser OUI NON

est prêt-e à s’impliquer dans un comité de soutien OUI NON

Commentaires éventuels :

Comme d’habitude pour la consultation de nos cyber-amis, je propose de mettre les réponses que vous me ferez parvenir sur le blog pour que chacune et chacun puisse suivre la consultation.

Pour être le meilleur festival à taille humaine

Ci-dessous un message à un copain suite à un festival à Fouesnant susceptible de s’adapter à d’autres festivals ailleurs.

Ci-dessous en vrac quelques réflexions post-festidreuz dont je suis prêt à étudier avec vous la mise en place si ces idées vous parlent pour « être le meilleur des festivals à taille humaine » ou au moins la référence dans le domaine auprès de vos bénévoles, de vos festivaliers et des collectivités locales qui sont vos partenaires financiers.

Bon démontage et bonne récup

Bizh

Alain
https://www.cyberacteurs.org/accueil/index.php

https://www.lesamisdes150.fr
https://www.transacteurs.org/?Accueil

1 Mutualiser les moyens à l’échelle du département

Dans la Manche, pour l’écologie, Chauffer dans la noirceur mutualise le matériel avec ses voisins

Depuis la crise sanitaire, Chauffer dans la noirceur, à Montmartin-sur-Mer, a renforcé la mutualisation de ses besoins matériels avec plusieurs autres festivals de la Manche : les Pluies de juillet, Dox’Art et les Art’Zimutés. Un moyen efficace de réduire son impact environnemental et ses dépenses énergétiques et financières.

https://www.ouest-france.fr/festivals/chauffer-dans-la-noirceur/dans-la-manche-pour-lecologie-chauffer-dans-la-noirceur-mutualise-le-materiel-avec-ses-voisins-7946181c-1c05-11ee-8d43-790859e44398

En marge des concerts, Chauffer dans la noirceur propose des animations engagées

https://www.ouest-france.fr/normandie/montmartin-sur-mer-50590/a-montmartin-sur-mer-des-concerts-et-quatre-jours-danimations-a-chauffer-dans-la-noirceur-9806977a-19a5-11ee-aaf5-482802f84508

Dans le domaine réduction des emballages, y a peut-être moyen de trouver mieux que du jetable pour vendre les frites ?

2 Tous acteurs de la transition : le festival vous propose de gagner de l’argent en contribuant à réduire vos dépenses et votre empreinte écologique

Proposer à des associations de tenir des stands pour former les bénévoles le matin et les festivaliers quand le festival est ouvert

voir former des coaches Transition Ecologique Solidaire
https://www.cyberacteurs.org/blog/?p=5557

2 a une formation sur tout ce qui a trait à la transition pour que ces personnes puissent à leur tour enseigner ce qu’ils auront appris et permettre à tous les festivaliers de réduire à la fois leur empreinte écologique et leurs dépenses

un atelier sur l’alimentation : le compteur gourmand d’Al Terre Breizh
un atelier de promotion du vélo d’apprentissage pour les enfants ou de réapprentissage pour des adultes de la pratique du vélo
Un atelier promotion de la marche : en proposant aux associations de proposer des randos au départ du parking du festival le matin
un atelier sur les collectes sélectives en lien avec les collectivités locales
un atelier sur le compostage
un atelier sur les économies d’énergie : promotion de réglettes interrompables pour éviter les consommations inutiles des appareils en veille. Proposer aux commerçants partenaires de faire des remises pour les festivaliers munis de leur carte dreuz
un atelier sur les économies d’eau : promotion du WC à deux vitesses
un atelier sur la récupération de l’eau de pluie pour le jardin
un atelier sur les alternatives aux pesticides
un atelier sur les récupéracteurs : Ressourcerie

2 b pour les bénévoles et festivaliers concours j’écolomise : on leur propose de faire une fiche avec leurs consommations sur un an (eau, électricité, chauffage) l’année qui précède le festival, de se former pendant le festival et de revenir l’année suivante avec leurs consommation de l’année. Le meilleur économe se verra offrir le montant de ses consommations annuelles.

3 Festi-drive ou bouge pas perso

Pour le coup à mutualiser avec les différents festivals un site de co-voiturage en ligne qui puisse servir aussi pour toutes les activités de déplacement (marche, vélo….) et quel que soit le but (loisir ou professionnel)

4 Création d’une cagnotte pour créer en dur les deux scènes dont le toit serait équipé de capteurs solaires pour alimenter en partie le site avec revente de l’électricité à Enercoop par exemple.

Candidature à la primaire interne des Verts pour la Présidentielle de 2007

Pas de candidat Verts au premier tour de la présidentielle mais des primaires pour choisir le candidat à gauche et une répartition proportionnelle des circonscriptions fonction du résultat des primaires.

Prendre le leadership à gauche

Vert pré-historique (j’ai été élu vert en 1983 avant de participer à la fondation des Verts en 84) j’ai été l’inventeur du concept d’autonomie contractuelles qui est devenu la stratégie des Verts en 95 et nous a mené au gouvernement en 97. En 2002 vous avez majoritairement ré-approuvé cette stratégie en votant la motion ponctuelle dont j’étais l’initiateur. (voir la motion en fin message)
Aujourd’hui par ma candidature à la candidature pour la présidentielle de 2007, je voudrai vous proposer une lecture de l’autonomie contractuelle dans le but de prendre dans les 10 ans le leadership à gauche.

En votant majoritairement pour moi, je vous propose de faire savoir au PS que
1 Nous sommes prêts à ne pas présenter de candidat au premier tour de la présidentielle pour éviter un nouveau 21 avril en contrepartie d’une répartition équitable des circonscriptions entre les différents partenaires : des primaires permettraient le choix de ces candidats uniques en déterminant le poids de chaque formation de la coalition et en faisant acter par l’ensemble des participants la répartitions des circonscriptions.
2 Nous souhaitons l’organisation d’un processus de démocratie participative et délibérative qui permette aux millions de citoyens qui l’attendent de débattre du nouveau Pacte Social que demande la mutation vers la société de l’après pétrole. Les participants, selon le modèle expérimenté en Suisse pour les référendums seraient amenés à trancher les grandes orientations de la législature à venir.

Mon propos vise donc à changer les règles du jeu à gauche

1 sur le plan programmatique
– sortir des accords bilatéraux qui accordent de fait toute latitude au PS en accordant quelques miettes à ses partenaires.
– remettre les citoyens dans la démarche en leur permettrant de participer aux débats et au choix des orientations.
2 Sur le plan électoral
Faire exploser la règle du désistement républicain qui est une application de la démarche fondatrice du libéralisme économique : la loi de la jungle c’est le plus fort qui gagne.
Appliquer la proportionnelle à la répartition des circonscriptions de premier tour pour que chaque électeur se sente justement représenté tout en assurant l’éfficacité électorale : dans un scrutin uninominal c’est généralement le candidat arrivé en tête au premier tour qui gagne

Une utopie réaliste
Les derniers événements mettent en lumière la fracture politique et sociale manifestée à plusieurs reprises dont le 2 avril 2002 et le 29 mai 2005
le 21 avril 2002 a montré que le mode de scrutin présidentiel pouvait aboutir à l’élimination de totu candidat de gauche ou écologiste du second tour.
Le 29 mai a montré qu’alors que la représentation nationale était à 95% en faveur du oui , le NON était majoritaire à 55%
La campagne référendaire a montré une réappropriation du débat politiquee par des personnes qui l’avaient délaissé : il serait judicieux de leur donner un débouché politique dans le cadre de la préparation des échéances 2007-08
les Italiens ont fait la démonstration que l’organisation d’une primaire était possible : les organisateurs attendaient entre 500 000 et un million de participants, il y en a eu 4,5 millions.
La révolte des banlieues est l’écume d’une crise sociale et d’un mal-être profond combiné avec une perte de foi dans la capacité des institutions à rétablir dans les faits la devise de la République ( Liberté, Egalité, Franternité) parce que la représentation nationale n’est pas représentative de la diversité des citoyens.
Le résultat du référendum suisse en faveur d’un moratoire de 5 ans sur les OGM plaide pour des Assises Citoyennes de la Transformation Ecologique et sociale dont la phase finale couplée avec la primaire pour désigner les candidat-e-s uniques de la gauche et des écologistes au premier tour de la présidentielle et des législatives pourrait permettre aux participant-e-s au processus de voter les grands axes de la législature.

Pour changer le regard des électeurs à leur égard, il faut d’abord que les Verts commencent par changer le leur sur la situation à gauche

Avec la même sociologie électorale que le PS (du centre à l’extrême gauche), les Verts sur l’échiquier politique doivent prendre conscience d’une position entre le PS et le PC au cœur de la gauche qui, tout en revendiquant leur identité écologiste, peut les placer en situation d’être reconnus comme le pivot d’un regroupement à vocation majoritaire.
Entre un PS qui a choisi de faire gagner les partisans du OUI et un PC résolument dans le sillage du NON mais qui flotte entre ke radicalisme de la LCR refusant toute participation à un exécutif avec le PS et le réalisme de la nécessité d’accords avec le PS, les Verts en proposant l’idée d’Assises et de primaires peuvent marquer des points dans leur capacité à être les pivots d’une alternative à vocation majoritaire qui peuvent se transformer soit pour les législatives par des échanges de retraits pour permettre à quelques candidat-e-s de part et d’autre de se retrouver au second tour même sans accord avec le PS soit pour les échéances locales de 2008.

C’est le pari que je vous invite à faire ensemble en adressant un message clair à nos partenaires et aux citoyens qui attendent pour 2007 une alternative et non une simple alternance.

L’autonomie Contractuelle : Mode d’emploi
motion adoptée par l’AG nationale décentralisée des Verts en novembre 2002

L’AG considère que l’Autonomie contractuelle (dite AC dans le texte) adoptée comme stratégie en 1995, demande à l’expérience à être définie avec plus de précision dans ses modalités d’application.

Exposé des motifs
L’expression fait florès, il faud donc clairement préciser le concept pour éviter que chacun y lise ce qui l’arrange. L’exemple de Paris permet de donner une illustration de sa mise ne œuvre, donne un mode d’emploi et un exemple à suivre.
En 2001 deux listes se présentent aux électeurs en annonçant une même volonté de travail en commun. Les contacts antérieurs ont permis de déterminer les axes d’une programme commun et les pierres d’achoppement. Au soir du premier tour, les délégiués des listes se retrouvent pour préciser la répartition sur les listes communes du second tour, se partager les responsabilités dans la future majorité et peaufiner le programme en fonction du rapport de forces décidé par les électeurs. Les engagements de chacun des partenaires sont clairs, précis et écrits.
Conclusion : cette fusion opérée dans de bonnes conditions permet à la gauche et aux écologistes d’emporter une mairie à droite depuis des lustres.
L’équipe ainsi formée se met au travail dans un bon esprit et lorsqu’arrivent les discussions sur les candidatures aux législatives, les Verts obtiennent 3 circonscriptions sur les 21 de la capitale.
Conclusion : Les Verts emportent 2 siègers sur les 3 et le PS EN GAGNE UN.
Moralité : l’AC, cela fait gagner tout le monde.

L’accord électoral
La stratégie d’AC consiste à pouvoir rechercher des accords de gestion avec les partenaires de gauche sur la base d’une double exigence : un accord programmatique et une répartition proportionnelle des responsabilités.
Dans le cadre de scrutins proportionnels, cette stratégie consiste à présenter une liste autonome au premier tour avec, pour les municipales, fusion éventuelle entre les deux tours sur la base du rapport de forces du premier tour. Pour les municipales, des considérations locales (taille de la commune, nombre de candida-e-s nécessaires, risque de moins de 5%….) peuvent amener à des ecxeptions à cette règle.
Lorsqu’il n’y a pas de contrat, l’AC consiste à se présenter en autonome et à ne pas donner de consige de vote au second tour sauf éxceptionnellement, pour des raisons tactiques ou morales, duement expliquées aux électeurs.
La stratégie d’AC est donc en rupture avec la tradition de désistement républicain à gauche. En effet le succès de la stratégie dAC exige un rapport de forces appuyé sur un militantisme de terrain qui n’existerait pas sir les voix des écologistes pouvaient être considérées comme automatiquement acquises à nos partenaires : nous deviendrions de simples satellites. L’AC suppose respect mutuel et exclut qu’un parti soité dépendant ou soumis à l’autre.

L’application de l’AC durant la mandature
Au travers des élus, le but est de participer à la mise en œuvre et de veiller au respect du contrat signé construit en relation avec les mouvements sociaux. La clarté de l’engagment public devient notre force de dissuasion. L’AC suppose que nos partenaires sachent qu’une violation des clauses du contrat rendra celui-ci caduc, entrainant retrait des exécutifs et du soutien à des majorités qui ne reposeraient plus sur les engagements initiaux. C’est à ce prix que l’on obtient le respect.

Pour les années à venir

2004 sert à préparer 2007. Nous devons tester la capacité de nos partenaires à étendre à l’ensemble des régions la « stratégie parisienne ». Nous devons donc annoncer notre volonté d’accords programmatiques et d’une juste répartition des candidatures aux cantonales et sénatoriales. Nous proposons comme niveau de négociation la région et, de manère réaliste, comme base de répartition une moyenne des résultats des 3 derniers scrutins : législatives, présidentielle et européennes, ce qui ne supprime pas les autres niveaux de discussion ni l’utilisation d’autres résultats tenant compte des réalités locales.
Nous devons dans le même temps nous préparer à compter sur nos propres forces tout en recherchant d’autres partenariats ( régionalistes, fédéralistes, motivées…)
Et nous devons impérativement daire entendre à nos partenaires que le refus de leur part d’un contrat à fort niveau d’exigences entrainera aussi le nôtre, et donc une liste d’union sans eux sur tous les cantons en 2004 (circonscriptions en 2007) et que nous éventuels partenaires devront se débrouiller sans notre soutien au second tour.
Il est de l’AC comme de la force de frappe (pour ses défenseurs) : elle est inutile si on annonce qu’on ne s’en servira pas. Nous devons aussi être prêts à assumer les conséquences de l’autonomie, financièrement et en nombre d’élu-e-s si les conditions réelles d’un bon accord ne sont pas réunies ? La construction durable de l’écologie politique est à ce prix.

Résultats du  tour de la primaire verte interne (60,4 % de participation)
Candidat Voix %

Dominique Voynet 1743 35,45
Yves Cochet 1393 28,33
Cécile Duflot 1145 23,29
Jean Desessard 335 6,81
Alain Uguen 301 6,12

Dominique Voynet candidate des Verts à la présidentielle recueillera 576 666 voix soit 1,57% des suffrages

Félicitations à Marie Toussaint élue cheffe de file des écologistes pour les européennes

Alain Uguen
152 rue F.Pelloutier
29000 Quimper

Marie,
Félicitations mais Parler de ses concurrents c’est leur faire de la publicité.

Si les années en 9 sont fertiles pour les écologistes aux européennes (1989 10,59, 1999 9,72, 2009 16,26,  2019 13,48) , les années en 4 le sont beaucoup moins 1984 3,37, 1994 2,95, 2004 7,41, 2014 8,95). Evitons donc de faire de la publicité à nos adversaires et concurrents en parlant d’eux et ne parlons que de nos propositions.
L’urgence est de proposer une primaire écologiste pour aller au-delà des seuls adhérents EELV.
A ta disposition pour aider éventuellement à ta campagne.

Cordialement
Alain Uguen
Elu municipal à Quimper de 1983 à 2001, Conseiller Régional de Bretagne (1992-1998)
Co-fondateur des Verts en 1983-1984
Membre du collège Exécutif des Verts entre 1990 et 1999 délégué aux élections, aux élus et à la formation
Co-fondateur avec Marie-Anne Isler-Béguin et animateur de l’association Cyberacteurs.

Le 12/07/2023 à 10:00, EELV a écrit :

Edito de Marie Toussaint

À ce stade, j’ai posé trois balises. L’opposition frontale aux valeurs et aux propositions portées par la droite extrême et l’extrême-droite, l’élucidation des mensonges macronistes en matière de politique environnementale, et le refus d’alimenter la si funeste guerre des gauches. Ces éléments ne constituent pas le carburant de ma campagne, qui ne sera pas assise sur des postures politiciennes mais sur la défense d’une vision écologiste alternative : elles délimitent un espace, indiquent une volonté, et distinguent un mode opératoire.

PS : si vous aussi souhaitez féliciter Marie son adresse est marie.toussaint@europarl.europa.eu 

Contribution au débat sur les écologistes

Bien qu’ayant eu ma dose de réunions et consommé largement mon temps au service de l’écologie puisque je fête cette année les 40 ans de mon entrée au Conseil Municipal de Quimper comme premier élu écologiste breton, je veux bien apporter quelques idées de vieux sage (?) pour tenter de rassembler de manière à mettre l’écologie politique en situation de leadership.

Trois regrets:
1 l’absence de transparence de la méthode sans possibilité de débat avec les propositions des unes et des autres.
Pour y répondre, ce blog peut être le lieu où peut s’exprimer ce débat.

2 Un calendrier qui se termine en septembre sans aborder les échéances politiques à venir : les européennes de 2024, la gestion de la fin du quinquennat Macron et l’échéance de la séquence présidentielle – législatives qui peut arriver n’importe quand avec un Président sans majorité. C’est parce que nous avions préparé bien en amont les accords Verts-PS que nous avons pu gagner les législatives de 1997.

3 Tirage au sort n’est pas la bonne méthode
Autant pour un sujet donné ( fin de vie, climat…) cela peut être une bonne idée de réunir un échantillon représentatif de la population pour essayer de dégager un consensus, autant sur un sujet aussi transversal et politique que de créer un mouvement avec la volonté de dépasser le million, il me semble nécessaire de créer les moyens d’un débat stratégique où des sensibilités différentes peuvent débattre pour arriver à définir ensemble : pourquoi, comment, avec qui, avec quels moyens.

Sur le pour quoi faire, avec qui et comment, je plaide pour FUTES2027 : partisanes et partisans d’une Fin-de-mandat Utile à la Transition Ecologiste Solidaire nous pensons que cela ne sert à rien de proclamer qu’il y a urgence à modifier les politiques publiques dans le sens de cette transition en restant, comme le chantait Johnny « assis sur son derrière avec les bras croisés ».
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/futes-6122.html

Sur le mouvement à construire

Personnellement je plaide pour une structure souple en 3 strates
https://www.cyberacteurs.org/blog/?p=10062

1 strate politique regroupant celles et ceux qui veulent se présenter à des élections, créer et soutenir des listes puis des élus en proposant aux partenaires de gauche d’imaginer un dispositif qui allie la bio-diversité et l’efficacité electorale : l’échéance européenne étant destinée à se compter, l’échéance présidentielle-législatives à conquérir une majorité en répartissant les circonscriptions sur la base du rapport de forces créé par les résultat des européennnes et/ou d’une primaire citoyenne. Les départementales fonctionnant plutôt sur la base (répartition) des législatives et les régionales sur la base (bio-diversité) des législatives.
EELV a l’expérience et les compétences pour piloter ce niveau

2 strate économique regroupant tous les acteurs économiques (associations, entreprises, artisans, commerçants, consomacteurs engagés dans la transition écologique solidaire) permettant de financer les outils communs (annuaire, agenda, …) et de les faire vivre en finançant des postes d’animateurs- animatrices de réseaux.
Notre outil :
 transacteurs les acteurs de la transition est à disposition:  reste à imaginer la structure qui peut utiliser et faire vivre cet outil et ce réseau à mettre en place

3 strate citoyenne
 regroupant celles et ceux qui veulent contribuer à défendre concrètement la bio-diversité, les droits humains, la paix et la solidarité
Cohérence et son appel citoyen pour des conventions locales des transitions écologiques en Bretagne pourrait avoir vocation à faire vivre cette strate citoyenne

Tout en créant au niveau régional une structure souple de concertation entre les différentes strates, les différents mouvements, associations, collectifs qui gardent chacun leur autonomie tout en mettant en place des outils communs (annuaire, agenda, boite à outils de la transition dans le domaine de l’énergie, des déchets, de l’eau, des transports, de l’alimentation…)

Ce n’est qu’un début continuons le…débat

FUTES 2027

FUTES 2027
partisanes et partisans d’une
Fin-de-mandat Utile à la Transition Ecologiste Solidaire

FUTES 2027

partisanes et partisans d’une
Fin-de-mandat Utile à la Transition Ecologiste Solidaire

Cela ne sert à rien de proclamer qu’il y a urgence à modifier les politiques publiques dans le sens d’une transition écologiste solidaire en restant,comme le chantait Johnny « assis sur son derrière avec les bras croisés ».

« L’éco-anxiété n’est pas une maladie, c’est une réponse saine à un monde malade »

Camille Etienne militante pour le climat

Martin Hirsch : “La raison n’est pas du côté de ceux qui laissent la maison brûler”

Si vous partagez ce point de vue qui n’est pas vraiment une pétition mais un appel à l’engagement citoyen dans le cadre du processus les écologistes qui manque de lieu de débat stratégique vous pouvez signer l’appel.
Cette action est dans le prolongement de toutes nos actions depuis le 21 avril 2002 pour mettre l’écologie et les citoyens au centre du débat politique au travers de l’idée de primaire.
Les commentaires vous permettent de donner votre avis et de dire si, concrètement,vous êtes prêtes et prêts à vous engager dans une telle démarche qui vise à mettre en route une dynamique. Et une dynamique suppose un débat que ne permet pas la forme actuelle du processus.

La politique c’est du rapport de forces

Si les écologistes ont réussi à gagner la bataille des idées, ils n’ont jamais réussi à créer le rapport de forces nécessaire pour faire autre chose que de la figuration dans les différents gouvernements où ils ont été représentés depuis ces 40 dernières années.

Pour une majorité à l’allemande

Faute d’une majorité suffisante pour enclancher des politiques publiques ambitieuses en matière de Transition Macron est dans une impasse. Nous voulons donc créer le rapport de forces nécessaire aux prochaines élections européennes pour pouvoir utilement proposer une majorité à l’allemande intégrant les macronistes, les écologistes et la gauche.

Pour une liste européenne issue d’une primaire écologiste

Pour cela nous voulons dès l’automne une primaire écologiste pour désigner les hommes et les femmes qui composeront la liste écologiste aux européennes et ordonner les priorités de mise en œuvres des 150 mesures adoptées par les 150 de la Convention Citoyenne pour le Climat.

Pour un coalition gouvernementale basée sur le rapport de forces des européennes.

Une fois cette étape franchie nous aurons 6 mois pour faire campagne auprès de l’ensemble des citoyennes et des citoyens pour les convaincre que la fin de monde et la fin du mois sont deux objectifs atteignables grâce à la faim de démocratie. Nous proposerons donc de former tous les soutiens de cette liste pour aller rencontrer les gens chez eux et voir avec eux concrètement comment ils et elles peuvent à la fois réduire leurs dépenses et leur empreinte écologique et espérer ainsi les inciter à voter aux européennes pour espérer créer le sursaut citoyen qui permettra de faire bouger les lignes de la vie politque en France et en Europe.

Sur la base du rapport de forces établi aux européennes, une négociation s’engagera avec le pouvoir en France pour définir les contours d’une coalition susceptible d’engager résolument la France dans une Transition Ecologiste Solidaire basée sur la justice sociale nécessaire pour embarquer toute la société dans cette aventure.

Pour des candidates et des candidats uniques de la coalition aux législatives et à la présidentielle 2027

Cette coalition aura deux années pour faire ses preuves avant qu’une primaire législative des écologistes, et de la gauche (avec ou sans les libéraux) ne désignent les candidates et les candidats aux législatives et le ou la candidate capable de représenter cette coalition à la présidentielle de 2027 et faire mentir les sondages qui désignent déjà comme gagnante la candidate d’extrême droite.

Toutes actrices et tous acteurs pour passer de l’éco-anxiété à l’écoptimisme

Ce pari nous ne le réussirons que si chacune des personnes qui partagent peu ou prou cette ambition pour la planète se décide à devenir actrice et acteur de ce changement de paradigme visant à mettre la Transition Ecologique Solidaire au cœur de l’action publique en mobilisant nos souris, notre porte-monnaie et nos bulletins de vote.

Alain Uguen
les amis des 150

https://www.lesamisdes150.fr

Appel des amis des 150 signé par 3236 personnes
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/appeldesamisdes-4309.html

En Marche pour la Transition Ecologique Solidaire ;o)

comme programme les 149 propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat, 

comme ambition de faire émerger une majorité autour de ces propositions

comme méthode de constitution de listes et de candidatures une primaire ouverte à tous les amish des amish d’où qu’ils viennent

comme méthode de campagne la création sur tous les territoires de coaches Energie chargés de proposer à tous les habitants une aide pour réduire à la fois leur empreinte environnementale et leurs dépenses.

Coaches Energie
https://www.cyberacteurs.org/blog/?p=5557

les écologistes
https://lesecologistes.fr 


L’urgence c’est maintenant pas dans 4 ans

La politique c’est du rapport de forces basé sur la dynamique autour d’une idée forte qui rassemble largement.
Pour nous l’idée forte c’est l’écologie et la dynamique l’appel aux citoyens à participer au processus les écologistes. Comme les promesses n’engagent que ceux qui y croient nous proposons de participer avec comme programme les 149 propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat, comme ambition de faire émerger une majorité autour de ces propositions, comme méthode de constitution de listes et de candidatures une primaire ouverte à tous les écologistes d’où qu’ils viennent et comme méthode de campagne la transformation sur tous les territoires des soutiens en coaches Energie chargés de proposer à tous les habitants une aide pour réduire à la fois leur empreinte environnementale et leurs dépenses.