actualité écologie

Metz Film Festival de la Transition Ecologique

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

météo

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide

archive : Pyrénées Atlantique : consultation publique vénerie sous terre du blaireau

Le projet d’arrêté soumis à consultation du public concerne l’ouverture et la clôture de la chasse pour la saison 2021-2022. Il prévoir dans son article 7 une période complémentaire de déterrage du blaireau du 15 mai au 14 septembre 2022.
La préfecture n’a pas publié de note de présentation.
AVES France vous invite à vous opposer à ce projet d’arrêté, avant le 8 avril 2021.

[ Voir l'archive ]

17 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


stop aux massacres sur les animaux sauvages !!

martine
03/04/2021 - 11:35:49

Madame, Monsieur,

Je vous invite à vous promener la nuit pour voir combien le blaireau est inoffensif. Le blanc sur le côté du mufle est réflectorisant, vous le suivez comme une lampe torche et il vous emmène faire un tour de forêt encore arborée et c'est merveilleux.
Il ne faut pas tuer le blaireau parce qu'il saperait les talus des voies ferrées, à Marseille il y a bien eu des effondrements d'immeubles et Meles meles n'est pas dans le coup.
Éloignez-le des cultures s'ils sont trop naïfs pour aller manger du phytosanitaire, en imbibant du répulsif sur des ficelles autour du champ, déposez des boules puantes confectionnées aux extraits de sueurs de pratiquants de vénerie, vous les verrez fuir.
Les terriers des blaireaux seront squattés par d'autres animaux qui craignent les gêneurs sur deux pattes. A quoi bon exproprier l'un et pas l'autre, c'est infini. Il n'y a que les idiots, j'aurais pu écrire "mules" mais je les aime trop, qui s’entêtent.
On va faire court: ne prolongez pas les périodes d'épuration ethnique et préoccupez-vous du climat qui a besoin de soin.
Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
02/04/2021 - 19:50:14

on arrete ce carnage et on réfléchi un peu à l'avenir de l'environnement...

kathrine Fogarty
02/04/2021 - 19:44:11

Se défouler sur les animaux et en l'occurence le Blaireau est scandaleux,,il faut retirer les armes à ces malades qui n'ont de cesse de tuer!

Christiane Huard
02/04/2021 - 18:58:22

Et dans les autres régions ? En côte d'or, par exemple ?
Et pour les renards et autres fouines, c'est pareil, il me semble.
Est-ce que ces actes barbares ne sont pas faits pour utiliser la barbarie de certains, la canaliser, au dépend des animaux ?

Valérie iak
02/04/2021 - 15:23:27

Chassons les vrais blaireaux! ceux qui sortent de l'ENA (merveilleux palindrome !)et font leur trou dans les ministères....et dont on voit la folle et incommensurable nuisance en ce moment!

Erick LECONTE
02/04/2021 - 11:39:09

Et c'est reparti, on va faire le tour du pays. Le Tour de France de la vénerie sous terre.
Quel acharnement sur le Blaireau européen !
Pourtant l'espèce n'est jamais abondante sachant, comme le rappelle le texte de la cyberaction, que la mortalité juvénile est de 50% la première année et que seuls 0,7% des individus atteindront l’âge de cinq ans.
Or en France, cet animal inoffensif est chassé neuf mois et demi par an. Lors des activités de vénerie sous terre, il est déterré, extirpé de son terrier à l’aide de pinces après y avoir été acculé par les chiens, mordu, abattu à l’arme blanche ou jeté agonisant…
Quelle nation dite civilisée pourrait s'honorer de telles pratiques ?!
Pourquoi ai-je en tête la mise à mort atroce d'Eugène Varlin quand je tape ce commentaire ?
Peut-être parce que je me dis que faute de communards à massacrer en 2021, on extermine de pauvres animaux. Les bourreaux auraient-ils peur de perdre la main ?

Frawald
02/04/2021 - 09:32:03

Laissez-les vivre ! Il y a au gouvernement des parasites autrement plus dangereux qui ne sont jamais inquiétés !

Jean Paul MAïS
02/04/2021 - 09:11:52

Ces pratiques d'un autre age donnent envoie de vomir ; n'y a-t'il pas assez de souffrances pour en rajouter d'ignobles ( et s'en réjouir )

christine malfay-regnier
01/04/2021 - 20:58:57

Stop à la chasse, non aux armes à feu !

tuttlebrazil
01/04/2021 - 19:38:45

Stop à ces barbaries, les blaireaux autant que les renards sont utiles et ne doivent pas servir de victimes à des chasseurs aimant la cruauté gratuite

Leblond Jean-Michel
01/04/2021 - 17:38:28

il ne restera rien, que des hhumains ....

NOEL HOLZER
01/04/2021 - 17:27:24

S'il vous plaît ,laissez les blaireaux tranquilles , ils ont leur place aussi dans la nature ! La vénerie est une pratique cruelle et inutile ! Laissons faire la nature et les animaux qui ont tous leur utilité sur terre !

Marie Coremans
01/04/2021 - 16:12:38

QUAND CES ATROCITÉS VONT-ELLES S’ARRÊTER?

NOUS VIVONS DES MOMENTS TRÈS DIFFICILES AVEC CETTE PANDÉMIE ET CERTAINS N’ONT D’AUTRES DISTRACTIONS QUE CETTE IGNOBLE ACTIVITÉ AVEC L’AVAL D’UN PRÉFET , QUI LE DOIGT SUR LA COUTURE PROROGE CETTE PÉRIODE DE CARNAGES ?

HONTE À LA FRANCE !!






TIMICHAT
01/04/2021 - 15:54:24

La vénerie sous terre est une abomination. Les "chasseurs" qui la pratiquent sont de pauvres types infréquentables. Mais, lorsque j'ai lu les "pistes" de l'OMS disant que le virus de la COVID pourrait provenir de la chauve-souris qui l'aurait transmis au blaireau puis à l'homme, j'ai tremblé pour les blaireaux que je défends depuis des lustres. Tout comme j'ai défendu et continue à le faire, de défendre les renards qui pourraient être porteurs de la rage, etc, etc...

Mireille
01/04/2021 - 15:18:00

La vènerie sous terre est la pire des pratiques de chasse qui puisse exister. Elle doit disparaitre.

Alain Maire
01/04/2021 - 11:32:04

Qui est le plus nuisible? Celui qui donne l'ordre de torturer et exterminer un animal pacifique et qui a sa place autant que les autres? Ceux qui exécutent aveuglément ces ordres et prennent même du plaisir à le faire? où ce magnifique animal, protégé depuis 16 ans en Alsace, dont le seul reproche serait de déranger par un terrier trop près de culture? Là faut bien réfléchir!!

Béatrice
01/04/2021 - 11:15:03

[ Voir l'archive ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !