actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les amis des 150

2024 année délicate

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

météo

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

22 V'là les acteurs des transitions

2023 l'année des droits

SPAM etc...

AG Cyberacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : MAJOR IDEES

Pour une MAJORIté Démocrate, Ecologiste, Européenne Solidaire

[ 1 084 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 31 janvier 2024

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Têtes de liste européennes

Elle prendra fin le : 01 mai 2024

Plus d'infos

Nous aurions souhaité une primaire ouverte à tous les électrices et électeurs qui se veulent démocrates, écologistes, européen et solidaires pour composer une liste susceptible de devancer la minorité présidentielle et la minorité d'extrême droite. Hélas le tout à l'égo et les querelles de clocher n'auront pas permis cette avancée citoyenne.

partisanes et partisans d'une Fin-de-mandat Utile à la Transition Ecologiste Solidaire nous pensons que cela ne sert à rien de proclamer qu'il y a urgence à modifier les politiques publiques dans le sens d'une transition écologiste solidaire en restant, comme le chantait Johnny, « assis sur son derrière avec les bras croisés ».


Voir Appel à l'engagement citoyen: FUTES 2027
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/futes-6122.html  



« La politique que je mènerai dans les cinq ans à venir sera écologique ou ne sera pas », a lancé le président sortant lors de son meeting à Marseille en avril 2022.

Emmanuel Macron s’était engagé notamment à nommer en cas de réélection un premier ministre « directement chargé de la planification écologique », afin d’aller « deux fois plus vite » pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Depuis faute de majorité, Macron n’a eu de cesse de creuser son sillon à droite avec pour conséquence de mettre les intentions de votes RN à un niveau jamais égalé.

Quand le navire-terre prend l’eau l’urgence n’est pas de demander aux bonnes volontés si elles sont de babord ou de tribord mais de se mettre ensemble à colmater les brêches et à écoper.

Face à l’urgence d’un virage écologique, nous ne pouvons pas attendre 3 ans de plus voire 8 ans en cas de victoire de l’extrême droite.

L’apport des voix socialistes, écologistes et apparentés permettrait à la minorité présidentielle (Renaissance ex-LREM, MoDem, Horizons) d’avoir une majorité à condition d’un accord de gouvernement à l’allemande.

Nous souhaitons donc que les élections européennes soient l’occasion de poser le rapport de forces au sein d’une éventuelle alliance européenne, démocrate et écologiste aux deux niveaux européen et français.

Car nous pensons que notre voix a du pouvoir pour peu que nous nous donnions la peine de la faire entendre des deux têtes de listes auto-désignées des écologistes et des sociaux-démocrates.

Nous voterons pour une liste qui se déclarera ouverte à la création d'une coalition basée sur le résultat des européennes destinée à faire émerger une majorité parlementaire susceptible de mettre en œuvre la promesse d'E .Macron : « mon second mandat sera écologiste ou ne sera pas ».

A défaut, nous voterons pour deux listes ce qui rendra notre vote nul mais permettra à chaque liste dont le bulletin aura été utilisé combien de vote elle aura perdu du fait de son incapacité à tendre la main pour mettre une coalition tripartite à l'allemande.

Chacune et chacun selon sa sensibilité pourra utiliser deux des bulletins qui auraient sa préférence au sein de la coalition.

Voir Pour un double vote FUTES aux européennes
https://www.cyberacteurs.org/blog/?p=10758
  />
Comme le pire n'est jamais certain nous vous invitons à interpeller les deux têtes de listes

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à marie.toussaint@europarl.europa.eu | raphael.glucksmann@europarl.europa.eu
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Pour une MAJOR IDEES
  • Message : Madame, Monsieur,

    Le 9 juin je voterai pour pour une liste qui se déclarera ouverte à la création d'une coalition basée sur le résultat des européennes destinée à faire émerger une majorité parlementaire susceptible de mettre en œuvre la promesse  : « mon second mandat sera écologiste ou ne sera pas ».

    A défaut, je voterai pour deux listes ce qui permettra à chaque liste dont le bulletin aura été utilisé de savoir combien de votes elle aura perdu du fait de son incapacité à tendre la main pour former une coalition tripartite à l'allemande.

    Veuillez croire en ma vigilance sur vos choix.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

38 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Un retour en arrière qui sera une catastrophe environnementale et les agriculteurs comme la FNSEA se tirent une balle dans le pied, c'est parfait comme économie.
Que vont devenir nos petits-enfants ?

Stéphoto
22/02/2024 - 11:14:35

Faire de l'économie en détriment de l'écologie est contreproductif, ça nous tire en arrière et augmente les problèmes écologiques

béatrice jung luijken
21/02/2024 - 20:15:56

voilà bien la preuve que la transition écologique "à la macron" (techno-finance) ne fonctionne pas. IL serait "bien inspiré" de faire un effort d'analyse et de développer une stratégie soft de changement de notre mode de vie

DOMINIQUE BOUTS
21/02/2024 - 19:10:31

Une "économie" qui va nous coûter cher!!!

René Kermagoret
21/02/2024 - 15:39:52

Bruno Le Maire le pire ministre de l'economie

Dominique RANNOU
21/02/2024 - 10:45:28

L'écologie et le bon sens premières victimes.
10 milliards d'euros d'économie à réaliser d'après Bruno Le Maire.
8,8 milliards d'euros dépensés pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.
De qui se moque-t-on ?

Frawald
21/02/2024 - 08:06:36

Salut Alain,

Je ne signerai pas cette action, comme d'habitude pour les cyberactions politiciennes, car nous avons une réelle différence de point de vue.

Par exemple, tu crois encore à la possibilité d'influer sur la politique de Macron, alors qu'il a démontré de toutes les manières possibles que comme Sarkozy, il pensait que "l'écologie ça commence à bien faire". Il suffit de voir la réponse donnée aux manifestations de certains agriculteurs, le soutien renouvelé à l'autoroute Toulouse-Castres, la criminalisation des activistes environnementaux dont une bonne partie sont fichés S ...

Macron n'est que l'avatar d'un CAC40 qui ne pouvait plus compter sur ses habituels soutiens LR trop fragilisés ni sur les pseudos-socialistes à la Hollande, qui n'ont jamais mené une seule guerre contre la finance.

Par ailleurs, tu dis que "les promesses n'engagent que ceux qui les croient. Je ne vois pas bien la différence entre le programme de la NUPES et celui de Hollande : dans les deux cas ils ont été imposés aux candidates et candidats mais n'ont pas été mis en oeuvre." Si tu n'arrives pas à voir une légère différence entre les deux situations historiques, il va falloir sérieusement se réveiller ... car contrairement à Hollande, la NUPES n'a pas gagné les élections et n'a jamais été au pouvoir, et donc en mesure de mettre en œuvre ses promesses. Elle n'a donc pas eu l'occasion de trahir ses électeurs (pour l'instant ?). Par contre, le PS semble depuis quelques temps retomber dans ses travers dont il est coutumier, en attaquant ses alliés plutôt qu'un gouvernement qui s'acoquine avec l'extrême-droite. Enfin, faut croire que ne pas considérer que tous les Palestiniens sont des terroristes et méritent donc d'être génocidés est plus grave que de bafouer l'état de droit en votant délibérément des lois anticonstitutionnelles.

Léonard Mégevand
21/02/2024 - 00:20:38

Bruno Le Maire annonce 10 milliards d’euros d’économies : l’écologie première victime
https://reporterre.net/Bruno-Le-Maire-annonce-10-milliards-d-euros-d-economies-l-ecologie-premiere-victime  

Face aux coupes annoncées dans le budget de la transition énergétique, les sénateurs dénoncent le « stop and go » du gouvernement
https://www.publicsenat.fr/actualites/economie/face-aux-coupes-annoncees-dans-le-budget-de-la-transition-energetique-les-senateurs-denoncent-le-stop-and-go-du-gouvernement  

L'austérité contre l'écologie - Génération Ecologie
https://generationecologie.fr/2024/02/19/lausterite-contre-lecologie/  

Alain UGUEN
20/02/2024 - 08:26:47

Pour Claude et Nicolas

les promesses n'engagent que ceux qui les croient. Je ne vois pas bien la différence entre le programme de la NUPES et celui de Hollande : dans les deux cas ils ont été imposés aux candidates et candidats mais n'ont pas été mis en oeuvre.

Pour éviter ça nous défendons toujours l'idée de primaires mais législatives pour désigner un ou une candidate par circonscription charge aux membres désignés de se mettre d'accord sur une répartition à la proportionnelle, un programme législatif et de désigner le ou la candidate pour les représenter à la présidentielle, le tout étant validé par le deuxième tour de la primaire pour que les candidats doivent leur place aux citoyens ayant participé à la primaire et non au monarque désigné par le suffrage universel qui ensuite change d'avis sous les ors de l'Elysée.

En l'occurrence ce sont les européenne qui tiendront lieu de premier tour de la primaire. D'où l'importance pour les citoyens que nous sommes de savoir quelle liste est prête à utiliser ce scrutin comme premier tour de la primaire 2027 permettant aux listes partantes pour une coalition électorale dès cette année de définir un mandat de gouvernement pour la fin du quinquennat à proposer à la minorité gouvernementale.

Sinon nous allons perdre 3 ans en jeux politiciens au Parlement alors que l'état de la planète devrait nous faire sonner le tocsin.

Alain
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/futes-6122.html  

Alain UGUEN
13/02/2024 - 09:56:38

Je tends à penser comme Claude LE ROCHELEUIL dans les commentaires.

Ci-dessous un appel et une pétition de 24 maires à l'union des mouvements et partis de gauche/écologistes pour les élections européennes (Avec une vidéo de plusieurs élus, dont des maires de communes rurales, qui donnent leurs raisons de militer pour cette union).

10.700 pour l'union!
10.700 citoyennes et citoyens se sont engagé.e.s pour l’Unité aux européennes.

Alors que 3 listes de gauche sont données à moins de 10 % (PS, FI, EELV) et une à 3% (PCF) le RN serait à 27,5 %. Évidemment une liste commune de la gauche sociale et écologiste ferait 30%. Nous l’affirmons, une liste d’union ferait bien plus grâce à une dynamique mais à la condition que l’unité ne soit pas réalisée à froid, que les directions de tous les partis de gauche se rencontrent, que des collectifs unitaires se constituent partout pour soutenir cette liste d’union tant réclamée.

Pétition à signer https://unionpour2024.fr/  

ou sur Change.org https://chng.it/2Cp8cgTJ66  

A part ça, le groupe des Jeunes de la NUPES a publié un ensemble de 160 mesures pour l'Europe. Disponible sur internet.

nicolas wyss
12/02/2024 - 22:58:47

Alain,
Je ne doute pas de ta bonne volonté, mais pour construire solide demain, il faut éviter les erreurs du passé. Cela s'appelle le pragmatisme. Errare humanum est, sed perseverare diabolicum.

Gérard
12/02/2024 - 16:29:01

Gérard
ce qui m'intéresse c'est d'écrire l'histoire de demain avec celles et ceux qui veulent utiliser leur bulletin de vote pour ça pas de réécrire l'histoire d'hier ou d'avant-hier même si elle peut servir à voir ce qui fonctionne ou pas.

Alain UGUEN
12/02/2024 - 10:03:17

Politique : Macron est-il en train de perdre la Bretagne ?
https://www.letelegramme.fr/politique/politique-macron-est-il-en-train-de-perdre-la-bretagne-6523709.php  

Alain UGUEN
12/02/2024 - 08:11:05

Alain,
N'étant pas Marine Tondelier, ma réponse n'aura sûrement pas la même valeur à tes yeux et je le comprends.
Donc, tu persistes et signes.
Le destin de Bayrou te fait-il tant rêver? Finir sa carrière en ayant été le premier cocu de France en faisant élire Macron pour avoir 3 strapontins, est-ce comme cela qu'on relèvera le défi climatique? En maintenant au pouvoir des mondialistes pro OTAN? Te rappelles-tu que Bayrou s'était "sacrifié" en 2017 pour soutenir le seul candidat (sic) à même de réduire les déficits publics? On voit le résultat...
Quant à chercher un premier ministre, Macron préfèrerait-il une Marine Tondelier à 2%, plutôt qu'un Glucksman à 9 % ou un LR rescapé du désastre ? C'est à dire une rebelote à l'envers comme en 97?
Au printemps 2017, l'enjeu du rapprochement Macron-Bayrou était de rendre crédible la qualification de Macron au 2e tour. A ce jour, le macroniste est assuré d'y être, donc l'enjeu sera différend, c'est à dire la capacité de rassemblement au second tour pour gagner, mettant hors jeu les Verts, vu leur niveau d'étiage actuel. Dans les années 90 j'avais fait un texte qui s'intitulait "Inventer les Verts ou ressusciter le PSU" On sait aujourd'hui ce qu'il en est advenu. Vae victis!

Gérard
11/02/2024 - 11:01:29

Climat : le seuil de + 1,5 °C de réchauffement a été dépassé pendant douze mois... mais l’accord de Paris n’est pas (encore) bafoué
https://www.lemonde.fr/planete/article/2024/02/09/climat-le-seuil-de-1-5-c-de-rechauffement-a-ete-depasse-pendant-douze-mois-mais-l-accord-de-paris-n-est-pas-encore-bafoue_6215716_3244.html  

Tout va bien

au-dessus une pub pour un voyage en avion

Alain UGUEN
11/02/2024 - 09:43:52

Message envoyé à Marine Tondelier.

Le bourrage de crâne commence : Marine LP gagnerait en 2027
A noter que l'écologie n'apparait pas dans ce qui est annoncé sur BFMTV

https://www.bfmtv.com/replay-emissions/22h-max/sondage-2027-le-pen-gagnante-face-a-attal-07-02_VN-202402071012.html  

Entre février 2023 et janvier 2024, la température mondiale de l'air à la surface du monde a été de 1,52°C supérieure à la période 1850-1900, selon les données de l'observatoire européen Copernicus.
https://www.laprovence.com/article/france-monde/40711335402794/avec-une-temperature-moyenne-de-13-c-lannee-2024-debute-avec-le-mois-de-janvier-le-plus-chaud-jamais-enregistre  

On attend tranquillement 8 ans pour créer une majorité susceptible de mettre en oeuvre une transition écologique solidaire ?

ou tu crées un électrochoc en proposant aux listes qui se réclament de l'écologie aux européennes une alliance à Macron pour négocier le programme pour la fin du quinquennat en choisissant un ou une première ministre au sein de la sensibilité qui arrive en tête aux européennes.

Mais pour ça il faudrait que tu sois prête à jouer le jeu de JLM en 2022 : "Elisez Marie Toussaint au Parlement Européen et faites de moi la Première Ministre", et à faire campagne sur ce thème jusqu'au 9 juin pour mener de front une campagne européenne et être dans le jeu franco-français ATTAL-LE PEN qui risque de faire passer à la trappe les enjeux européens avec le risque de faire moins de 5% comme en 1994 quand ma copine Marie-Anne ISLER emmenait la liste des Verts.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Élections_européennes_de_1994_en_France  

Je te parie que les intentions de vote EELV prennent 5 points comme Macron quand Bayrou a fait une offre publique d'alliance en février 2017.

A suivre

Alain UGUEN
11/02/2024 - 08:39:15

Présidentielle 2027 : pour la première fois, un sondage donne Marine Le Pen élue au second tour
https://www.lamontagne.fr/paris-75000/actualites/presidentielle-2027-pour-la-premiere-fois-un-sondage-donne-marine-le-pen-elue-au-second-tour_14449359/  

Alain UGUEN
09/02/2024 - 14:21:04

Bonsoir, après l’expérience Socialiste/Écologiste lors du quinquennat François Hollande, on ne m'y reprendra plus de voter sur des bonnes intentions affichées dans la propagande électorale. Pas de programme écrit et partagé entre les partis colistiers, pas de vote.
Au moins la NUPES a porté les idées que je partage au parlement même si le poids de la droite l'emporte (extrême centre et extrême droite inclus).
En conclusion je ne soutiens pas cette cyberaction.

Claude LE ROCHELEUIL
08/02/2024 - 18:31:34

Alain, je me permets de recopier ce que tu as écrit :« […] nous sommes incapables d'assumer les règles du jeu de la politique : je fais des cadeaux à ceux qui sont susceptibles de m'apporter des voix .»

En somme, nous ne donnons pas dans le clientélisme.
Normalement, c’est plutôt positif, non ? Cela signifie que nous avons encore une éthique, des convictions et du courage ; contrairement aux membres de ce gouvernement qui se laissent effrayer, convaincre ou subjuguer (amoureusement ?) par tout ce qui fait montre de virilisme, de menace et de violence.
Une seule chose à répondre aux attaques anti-écolos de l'équipe Macron : les faibles ont toujours besoin de désigner des boucs émissaires à la vindicte populaire pour cacher leur incompétence et leur veulerie.
L'écologie, pour moi, c'est la défense des plus vulnérables (qu'ils soient humains, animaux ou même végétaux). Par exemple, si les écolos laissent passer des sujets tels que l'obligation humiliante pour celles et ceux qui sont dans la galère d'aller travailler au rabais afin de justifier leur RSA, ils ne sont pas aux côtés des Français : ils sont à côté de la plaque. Si les écolos se taisent sur les problèmes graves que commence à poser le communautarisme : ils sont encore à côté de la plaque. S'ils acceptent les mesures liberticides telles que le pass sanitaire : ils sont carrément hors jeu. Comme le fait comprendre Sophie Lavorel, qui nous aiguillonne (c'est souvent agaçant, mais aussi salutaire - Restez avec nous, Sophie), les écolos ont laissé aux partis de droite dure et d'extrême-droite certaines vérités qu'une frange de la population, parmi les plus modestes, a devant les yeux ou devant sa porte tous les jours.
Au lieu de dire aux gens comment faire pour trier les déchets, consommer moins d'eau, etc... -- il y a des ambassadeurs du tri et des plaquettes explicatives pour cela --, ne devrions-nous pas davantage "aider" aux Restos du Coeur ou ailleurs, être davantage présents dans les mouvements sociaux ? Peut-être que les Français verraient alors notre vrai visage.

Frawald
08/02/2024 - 09:36:46

Alain,
1 Encore une fois tu es obnubilé par le nombre de postes. Si tu veux me faire dire que JLM est un grand tacticien, je n'ai pas de difficulté. Mais quel impact sur le réel? Près de 10 motions de censure qui s'en sont allées directement au panier. Et au final une implosion de la NUPES dont les partenaires découvrent un peu tard avec qui ils ont frayé pour avoir des postes. Juste une question : cite moi un texte majeur ou une résolution émanant de LFI qui ait été voté?
2 Tu dis "les anciens ministres de l'environnement n'avaient pas le rapport de force". Mais alors pourquoi y être allés ? Pour verdir les cheminées? Ou pour flatter certains egos ? Tu abondes donc dans mon sens (Voir mon texte du 6/2).
Tu dis que nous n'avons pas essayé ? Mais, dois je te rappeler les plaidoyers vibrants des Verts pluriels en 97 nous disant que le PS était notre allié naturel? Cela n'a pas marché avec des « proches » et cela marcherait avec Macron ? Dois-je te rappeler que l'on m'avait reproché de ne pas signer d'accord avec Tapie pour les régionales de 92 au nom de la même logique ? Je dis au contraire que depuis 1997, les Verts se sont toujours placés comme supplétifs du pouvoir, sans rapport de force, et qu'il est donc normal qu'ils n'aient rien obtenu. Ce que l'on aurait pu pardonner au PSU par naïveté, est impardonnable pour les Verts.
3) Bonne remarque, on nous refait le coup de la présidentielles, ce qui a tué le débat sociétal et environnemental. L'Homo économicus a plus l'oreille de nos dirigeants, car il suffit de quelques chèques pour l'endormir. Et c'est avec eux que tu veux travailler. Panem et circenses ! Ça fait 2000 ans que ça marche... Nous avions mis des années à créer un capital de sympathie qui a été saccagé par le discrédit que nous avons recueilli de nos participations notabiliaires.

Gérard
07/02/2024 - 17:50:25

Gérard,

1 Le succès de la stratégie de JLM ?
aux européennes de 2019 LFI fait 6,31 et se retrouve avec 75 élus à l'assemblée Nationale alors que EELV avec 13,48 se retrouve avec 23 députés et Envie d'Europe avec 6,19 se traduit par 31 députés Socialistes et apparentés.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Élections_européennes_de_2019_en_France  

https://www2.assemblee-nationale.fr/instances/liste/groupes_politiques/effectif  

LFI fait 3 fois plus d'élus que le PS avec le même score en 2019 et 3 fois plus qu'EELV avec un score inférieur de moitié (donc 6 fois plus).

2 Tu cites les anciens ministres de l'environnement mais aucun n'avait le rapport de forces pour imposer quoi que ce soit à ses partenaires.

Toi tu dis « je constate que cela ne marche pas» moi je ne dis pas que cela marchera à coup sûr mais si on n'essaye pas on est assuré que cela ne marchera pas et Macron continuera à chercher sur sa droite et nous continuerons à pleurer que nous perdons sur le climat, sur le nucléaire, sur la chasse, sur les OGM, les pesticices, sur la biodiversité … pour le plus grand profit de tous les lobbies parce que nous sommes incapables d'assumer les règles du jeu de la politique : je fais des cadeaux à ceux qui sont susceptibles de m'apporter des voix.
3 le pouvoir d'achat revient en force dans les motivations de vote
https://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/sondage-exclusif-europeennes-2024-le-pouvoir-dachat   revient-en-force-dans-les-motivations-de-vote-2070628

Aux écologistes de faire du porte à porte pour voir concrètement avec citoyennes et citoyens comment chacune et chacun peut réduire ses dépenses et son empreinte écologique en matière d'énergie, de transport, d'alimentation, d'eau, de déchets.
https://www.lesamisdes150.fr/y/eco-gestes/  
A suivre
Alain
Elections européennes 2024 : le conseil national du Parti socialiste approuve Raphaël Glucksmann comme tête de liste
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/commentaires.php?id=6558  
« Ça s’engage mal » : Marie Toussaint, une candidate écologiste aux européennes qui peine à convaincre
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/commentaires.php?id=6558  

Stop au climato-cynisme !https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/commentaires.php?id=6563  

la Commission européenne recommande de viser en 2040 une baisse nette de 90%, ce qui reviendrait à poursuivre le même rythme de réduction que sur la période 2020-2030.
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/commentaires.php?id=6563  
La biodiversité sacrifiée sur l’autel de la crise agricole
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/commentaires.php?id=6548  
Pesticides : Ursula von der Leyen propose le retrait d’un texte européen controversé
https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/journal-de-12h30/journal-de-12h30-du-mardi-06-fevrier-2024-1815621  
CHASSE DES SANGLIERS 12 MOIS SUR 12 : LE NOUVEAU CADEAU DE MACRON AUX PSEUDOS-RÉGULATEURS !
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/commentaires.php?id=6035  

Nouveaux OGM : les combines de l’agrochimie pour s’approprier le vivant
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/commentaires.php?id=5767  

Alain UGUEN
07/02/2024 - 16:45:17

« Ça s’engage mal » : Marie Toussaint, une candidate écologiste aux européennes qui peine à convaincre
Donnée entre 6 et 7 %, derrière par exemple la candidate LFI, la liste EELV menée par Marie Toussaint ne parvient pas à s’imposer et quelques doutes s’élèvent en interne. D’autant que depuis le début de la crise agricole, l’exécutif et la majorité font le procès des écologistes, jugés « punitifs ».
https://www.leparisien.fr/elections/europeennes/ca-sengage-mal-marie-toussaint-une-candidate-ecologiste-aux-europeennes-qui-peine-a-convaincre-03-02-2024-QAHIX547ZJH3JFZQM7E2UOJPYI.php  

Alain UGUEN
07/02/2024 - 15:46:14

Elections européennes 2024 : le conseil national du Parti socialiste approuve Raphaël Glucksmann comme tête de liste
https://www.francetvinfo.fr/elections/europeennes/elections-europeennes-2024-le-conseil-national-du-ps-valide-sa-liste-conduite-par-raphael-glucksmann_6340867.html  

Alain UGUEN
07/02/2024 - 15:44:35

Alain,
Je ne vais pas épiloguer. Il est évident que si dans ta méthodologie tu insères comme critère premier "trouver un partenaire de gouvernement", le débat est clos. Tu t'inscris dans la logique politicienne qui sévit depuis l'aube; à savoir vouloir d'abord être élu et ensuite espérer avoir des résultats. Un peu comme si tu rentrais chez un concessionnaire automobile en disant "Je repartirais en voiture". Dans ce cas, je ne garantis pas le carrosse. Et c'est bien dans ce contexte que depuis 1993, je suis en rupture avec les Verts. Avoir des députés ou des ministres, sans rapport de bascule ou de minorité de blocage pour forcer le partenaire à respecter le contrat, c'est au mieux être potiche, au pire être cocu. Mais encore une fois si le préalable est d'être élu, tout s'avale. Das ce contexte, il ne faut pas s'étonner de la montée de la caste des repus (de Rugy, Placé, Pompili, Benhamias,..)
Cette stratégie a montré son inefficacité. Les accords éventuels de gouvernement se passent si l'on est en position dominante, au moins culturellement. Camarade, je ne ferai pas l'offense de te demander si tu as lu Gramsci ?
Le paradoxe, c'est que ce préalable te conduit, vu l'effondrement du PS et des ses affidés, à tourner ton regard vers Macron, car difficile d'envisager d'être majoritaire avec un partenaire à 1,75%. Alors oui, si tu penses possible de signer avec Foutriquet sur le nucléaire, la mondialisation, la soumission à l'OTAN, vas y, mais sans moi. Avec le PS, ce fut un bide, avec Macron ce sera un super bide. Demande à Hulot.
Tristement, je dois t'avouer que, lorsque je vois la descente aux enfers des Verts (intention de vote pour juin prochain de moitié par rapport à 2019) plutôt que d'inventer des stratégies, il vaudrait peut-être mieux travailler à des remises en cause.
Quant au succès de la stratégie de JLM "Elisez-moi premier ministre", il faudra m'expliquer de quel succès tu parles, lui qui est devenu le politicien le plus honni de la classe politique française...On a les victoires que l'on mérite.

Gérard
06/02/2024 - 10:54:18

Gérard,

Pour la stratégie : « autonomie contractuelle »

Inventeur du concept d'autonomie contractuelle qui est devenue en principe la stratégie des Verts (on affiche son autonomie et ensuite on passe contrat pour gérer ensemble sur la base du rapport de forces), je ne me plains pas de l'existence de plusieurs listes qui offre le choix aux électeurs. Le problème c'est que plus le nombre de liste croit plus la participation décroit et que les divisions divisent en changeant le plus fort reste (qui aurait du profiter à Antoine Waechter s'il avait été sur la liste des Verts en 1999 au lieu de profiter au FN.)

Par ailleurs gouverner c'est prévoir et démontrer sa capacité à gouverner c'est
1 afficher le cap (la transition écologique solidaire) et
2 dire avec qui on veut gouverner (reprendre le « en même temps » en tendant la main au centre gauche comme au centre-droit) et comment (en reprenant la formule qui a fait le succès de JLM : élisez-moi première Ministre. )

Voilà pour la stratégie qui devrait être gagnante tant les français aiment celles et ceux qui savent être pragmatiques pour arriver à rassembler.

Pour la tactique, « faites d'un vote deux coups »

Je suis convaincu qu'à côté de Marie Toussaint la tête de liste inconnue du grand publique qui va faire une campagne européenne, il faut que la Secrétaire Nationale des écologistes Marine Tondelier se positionne résolument sur le débat franco-français que veulent imposer Attal et Bardella en reprenant le « élisez-moi première ministre » en mettant la transition écologique qui ne peut attendre au cœur des politiques à la fois en France et en Europe.

PS : les exemples que tu cites (81 et 95) illustrent les conséquences d'un rapport de forces déséquilibré qui fausse les relations au sein de la coalition en faveur du plus gros. La primaire permet de donner une juste vision du rapport de forces et de laisser le temps d'un débat pour parvenir à un accord gagnant-gagnant.

Alain UGUEN
06/02/2024 - 08:44:32

une liste de gauche, ça voudrait dire qu'on a un programme formidable, et qu'on est formidable ;
sauf que les gens pensent qu'on n'est pas formidable.
une liste écolo, c'est dire qu'on a conscience qu'on est minoritaire (la philosophie dominante
est celle de la classe dominante), et que c'est aux gens de se mobiliser localement.
ph vicherat

philippe vicherat
05/02/2024 - 16:17:41

En réaction à ce qu'écrit Sophie L. TOUS les partis ont décidé d'adopter une posture verdoyante. Le Pen parmi les premiers. Il n'en n'a pas moins fait progresser ses «idées». J'oserai poursuivre en rappelant qu'un certain adolph était végétarien et pourtant ses fours tournaient pour un massacre. L'extrême gauche comme repoussoir ? Non ! L'extrême droite verdissante plutôt comme aspirateur. MAIS toujours extrême droite ! Et cessons avec ces appellations «gaucho bobo...». Aussi ridicule que facho écolo. Merci.

Louis Gérard
05/02/2024 - 08:46:45

Bonjour Alain,
La politique réduite au rapport de force a montré ses limites avec le "programme commun" liant Mitterrand et les communistes en 81 qui n'a duré que le temps que durent les roses, soit celui de la prise de pouvoir du PS au virage de Tonton en 83. Ce ne fut guère mieux avec Jospin en 97.
Content aussi de voir que tu admets a posteriori qu'une coalition électorale ne doit pas être qu'alimentaire comme ce fut le cas de la NUPES.
En revanche une vision commune programmatique peut permettre de dépasser les égos d'appareils concurrents. Mais en l'état où est la majorité de substitution, même sans LFI ? Certes la censure n'est jamais passée, mais quels sont les textes, en dehors de quelques positionnements sociétaux qui ont eu l'aval de la "Major Idées" que tu appelles de tes voeux? Aucun. Et quand bien même, où serait la "Major Idées" sur le nucléaire, les traités internationaux, l'agriculture, l'énergie, la politique étrangère, la fiscalité, ? Dernier exemple la loi immigration où Macron est allé chercher les LR mais pas la frange gauche de l'assemblée. Le manche de la cuillère ne serait pas assez long pour discuter avec le diable...
Enfin, s'il est une élection où chacun peut se prononcer clairement sur le fond de ses préférences, c'est bien le scrutin proportionnel européen, plus représentatif que le résultat des dernières législatives issu du contournement du scrutin majoritaire par la tambouille NUPES.
Quant à la vision fédéraliste, il faudra peut-être ouvrir le débat sur la fuite en avant de toujours plus d'Europe, sans qu'il y ait lieu mieux d'Europe. Avec cet élargissement insensé et systématique qui nous mène à la paralysie ou à l'alternative de décisions à la majorité qualifiée qui font que les gros piétinent les petits. Sans parler du pouvoir des juges et de la technostructure comme on l'a vu avec le Covid où, Ursula van der Leyen l'affidée de Macron, a géré en toute opacité la crise, main dans la main avec les labos de Bigpharma, comme l'avait dénoncé courageusement la regrettée Michèle Rivasi.
En conclusion, que chacun aille aux européennes sous ses couleurs avec le programme le plus clair possible, nous verrons la physionomie réelle de la carte électorale et où se situe la "Major Idée..."
Gérard

Gérard
04/02/2024 - 11:36:46

Nous sommes dans un monde qui s'écroule et qui s'acharne. Nous en voyons là l'échec du suffrage universel qui s'appuie sur une majorité manipulée et conditionnée, même quand elle manifeste. Donc loin encore d'être éveillée. Les catastrophe seules peuvent permettre cet éveil, elles ne sont hélas pas encore suffisantes. Le raisonnement intellectuel est forcément impuissant, car il se heurte aux intérêts personnels, qui font penser instinctivement, que l'autre à tort, ou qu'il est fou.

Christian Lucas
04/02/2024 - 10:18:06

Bonjour à toustes, je ne vous rejoins pas trop sur plusieurs points:
-La menace n'est pas l'extrême droite mais l'extrême centre qui ouvre la porte de la légitimité à la xénophobie. Voter pour la loi inconstitutionnelle dite Darmanin représente un recul sans précédent dans notre démocratie, une atteinte aux principes fondamentaux qui nous unissent depuis plus d'un siècle.
-Si le soi-disant arc républicain fait preuve d'inaction écologique c'est que la protection des profits et super profits est le mandat qu'il reçoivent de l'oligarchie. Rien d'autre, ils nous le démontrent depuis 2017.
-La politique dont nous avons besoin pour éviter la catastrophe écologique et sociale passe donc par une rupture avec la corruption grandissante de nos institutions, et le démontage en règle de tous les mécanismes de solidarité et d'égalité.
-Le rôle des partis politiques écologistes est donc de construire la confiance dans la politique et dans un mouvement global capable de rompre avec cette dérive, dans le cadre de nos institutions et de notre constitution.
-Pour cela il faut au minimum prendre en considération la misère grandissante dans notre pays et rejeter les politiques excluantes et culpabilisantes. Et par exemple faire preuve de décence, par exemple en refusant les augmentations de frais de mandat pour députés et sénateurs.

Bollard Michel
03/02/2024 - 11:52:37

Sophie,
C'est parce que je suis d'accord avec toi sur le fait que l'écologie n'appartient à aucun parti, que nous proposons que ce soit l'axe principal d'une coalition à créer

Fils d'un père qui s'est engagé à 20 ans pour participer à la libération de la France, je suis né en Allemagne où il faisait partie des forces d'occupation après la guerre. Je partage la vision de François Mitterrand : le nationalisme c'est la guerre et je veux défendre une Europe qui nous protège de la guerre depuis 80 ans et donc nous protéger des extrêmes quels qu'ils soient.

Alain UGUEN
03/02/2024 - 09:34:52

Gérard,

Je vois que tu n'as rien perdu de ton langage imagé inspiré par la nature;o)

Le politique c'est du rapport de forces et celui-ci se mesure dans les élections. Depuis plus de 20 ans nous plaidons pour des primaires à toutes les élections. Sans succès, la primaire aura donc lieu au niveau des élections européennes en laissant la part belle au RN.

Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'une alliance électorale se fait sur du contenu et c'est ce que nous défendons quand nous mettons en avant la coalition à l'allemande où, à l'issue des législatives, les partis qui souhaitent constituer une alliance prennent le temps de discuter pour se mettre d'accord sur un programme de gouvernement.

C'est tout à fait ce que nous souhaitons pour la France pour éviter de perdre encore 3 ans pour mettre en oeuvre la transition écologique solidaire nécessaire pour enrayer le changement climatique à l'oeuvre.

Dans les apparentés du PS je mets place publique dont le leader aura la première place et, sans doute, la seule place éligible.

LFI ne correspond pas à la définition : une MAJORIté Démocrate, Ecologiste, Européenne Solidaire et je suis d'accord avec toi que les européennes c'est l'occasion de confronter une vision fédéraliste et une vision nationaliste.

Ce n'est qu'un débat continuons-le ... ;o)

Alain UGUEN
03/02/2024 - 09:07:05

Pffff.
Faut évoluer avec cette diabolisation inadéquate de la prétendue extrême droite!
La( les!) droite patriote n' a rien d'extrême: elle dit certaines vérités qui dérangent la bienpensance gaucho bobo, elle défend son peuple comme devrait le faire n'importe quel pays et nation dignes de ces noms, elle peut parfaitement avancer en compétence en écologie.
L’écologie n' appartient à aucun parti politique La cantonner à l'extrême gauche ne vous fera jamais avancer vite et bien car l' extrême gauche est devenue un repoussoir bien plus puissant que l' extrême droite

Sophie L
02/02/2024 - 18:38:09

Moi aussi !!!!!....je me souviens de cette phrase d'E Macron lors de la dernière élection !!!!
J'étais sûre que ce n'était qu'une promesse électorale ! Mais je ne m'attendais pas à ce qu'il fasse carrément le contraire !!!!!!
Et quand on voit ce qu'on obtenu les agriculteurs...!!!!
A bas la FNSEA, vive la Conf' !!!

Melba
02/02/2024 - 17:18:52

Comme l'hirondelle revient au printemps, l'idée de la fusion des listes refait inlassablement surface... avec toujours les mêmes incohérences.
Après la gauche plurielle, la droite centriste écologisée. Une alliance électorale se fait sur du contenu, pas pour avoir des postes. Macron, l'ami des riches et le relanceur du nucléaire serait un partenaire possible? Mais sur quelle base? Les écologistes ont été dupés par Hollande, et ne le seraient pas avec Macron?
Qui plus est, qui sont les "apparentés"? LFI ? Si oui, comment les Verts qui me semblent être toujours fédéralistes, pourraient s'allier avec une formation qui veut sortir des traités européens et bâtir une Europe basée sur la souveraineté des peuples, donc des états?
Jadis ce fut la carpe et le lapin avec le succès que l'on. sait. Demain, le crocodile et le nénuphar?

Gérard
02/02/2024 - 15:43:42

Je vote pour une fin de mandat anticipée.
A bas Macron l'écocide et son équipe malfaisante !

Frawald
02/02/2024 - 15:29:52

Anne,

A nous de populariser suffisamment cette proposition de vote pour que d'ici le 9 juin cette proposition ne soit plus nécessaire ou qu'elle ait fait suffisamment parler pour que les listes concernées soient attentives lors des dépouillements voire que les Préfectures notent ces possibilités sur les documents de dépouillement des bureaux de vote.
Normalement les bulletins blancs ou nuls doivent être paraphés par le ou la présidente et le ou la vice-présidente du bureau de vote et joints à la feuille de dépouillement.
Alain

Alain UGUEN
01/02/2024 - 17:26:25

J'aime bien le gag "je voterai pour deux listes" mais il faudrait qu'en déclarant le vote "nul" l'assesseur signale les listes invalidées du fait du vote nul...

Anne
01/02/2024 - 17:11:06

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !