Une maison des transitions à Kemper ?

Chers amis

Kêr Lodenna qui souhaite la création et l’établissement d’un lieu de vie et de partage, autour d’un magasin gratuit et au service de celui-ci, d’un café et d’une boutique locavore de producteurs, artisans, créateurs, artistes
et Cyberacteurs qui porte le projet Transacteurs des acteurs de la transition écologique solidaire
proposent de s’inspirer de l’expérience des Avenières Veyrins-Thuellin pour construire ensemble une Maison des Transitions qui puisse ensuite servir de modèle et s’associer à d’autres territoires pour réussir le pari de la Transition écologique solidaire.

La Maison des transitions est un projet de pépinière d’activités et de projets à buts non lucratifs comme économiques, un lieu de collaboration, de fertilisation croisée, d’incubation et de démonstration au service de la transition écologique, sociale et solidaire en Cornouaille. Son implantation est envisagée sur la commune dans les locaux de l’ancien Espace Associatif.

Nous avons noté que la transition écologique et solidaire est pour la nouvelle municipalité une chance pour un mieux-vivre à Quimper et votre volonté d’une coopération renforcée avec l’ensemble des acteurs de la ville, notamment les associations. A l’heure où s’ouvre l’enquête sur le réaménagement du quartier de la gare, nous vous proposons de faire de l’ancienne maison des associations une maison des transitions( ou de la transition écologique et solidaire…) regroupant les différents acteurs de la transition au coeur d’un quartier qui sera l’image de l’action municipale et intercommunale des nouveaux élus.

Nous pensons qu’ensemble, en partant des souhaits des unes et des autres, nous avons plus de chances d’avoir une oreille attentive de la part des nouveaux élus.

Merci de nous faire savoir l’intérêt de votre structure pour participer à l’élaboration d’un tel projet. dont nous vous proposons de parler ensemble lundi 6 septembre à 18 heures à la maison des associations à Quimper.

Lénaïk BERTHO, Kêr Lodenna
Alain UGUEN, Cyberacteurs

PS : nous vous proposons d’utiliser les commentaires pour présenter les activités que votre association souhaiterait porter dans cette structure commune.

La maison des transitions – Les Avenières Veyrins Thuellin

Hybride entre un incubateur de projets, un low tech lab et une coopérative d’activités, la Maison des Transitions souhaite accompagner, dynamiser, incuber et fédérer les initiatives citoyennes et porteurs de projets.

Son champ d’actions, fruit d’une approche systémique de la transition écologique, sociale et solidaire, est large et pluridisciplinaire. Il crée les conditions d’une participation active des acteurs locaux à la construction d’un territoire résilient et favorise l’émergence d’actions concrètes, à buts non lucratifs comme économiques.

C’est un projet ambitieux qui nécessite, en plus d’un ancrage fort et d’un soutien de la communauté locale, le développement de nombreux partenariats publics comme privés.

Mutualiser matériel et ressources

L’accompagnement et l’incubation proposés recouvrent idéalement toutes les étapes de la gestion de projet : orientation, conseils administratifs, techniques, juridiques, financiers, suivi, évaluation, recherche de financements, communication, formation. Il est assuré par une équipe pluridisciplinaire expérimentée. Les locaux mis à disposition des porteurs de projet (espaces de réunion, de coworking, bureaux, espaces de développement et de production à la manière des Fab lab, stockage, etc) permettent de mutualiser matériel et ressources.

Phénomène récent, les Tiers lieux proposent de nouveaux espaces de réflexions, d’initiatives et d’actions en réponse aux carences ou absences des territoires. Ils favorisent la coopération à la compétition, tout en en renforçant initiatives individuelles et projets collectifs. L’action citoyenne y démontre sa capacité à proposer de nouvelles formes de « services d’intérêt général » pour promouvoir et accompagner la transition écologique, sociale et solidaire.

Covid ? Pas de panique

Bonne nouvelle : ce virus n’est pas plus dangereux qu’un autre du genre “grippal”. En cas d’infection, une attitude de bon sens : ne pas paniquer ni courir à l’hôpital. D’abord faire un lavage des sinus à l’eau tiède par les narines tout simplement (c’est un peu douloureux mais ça en vaut la peine). Après la fin des écoulements, respirer de l’air chaud quelques minutes (au sèche-cheveux devant le nez) Les virus n’aiment pas la chaleur. L’air chaud et sec assèche provisoirement les sinus et pénètre dans les poumons. Recommencer toutes les heures si nécessaire. Tous les virus ne sont pas éliminés, c’est pas grave, mais le traitement permet de faire baisser la charge virale et cela donne le temps à l’organisme de réagir pour fabriquer des anticorps.
Entre temps prendre vitamines, douche ou bain chaud… Boire chaud, manger légèrement. Prendre aussi des boissons qui contiennent de la quinine, même en petite dose (Schweppes, indian tonic… des décoctions d’écorce de quinquina)
Tout ceci est le résultat d’une expérience personnelle : j’ai tout fait pour attraper ce virus (disons que je n’ai pris aucune précaution) malgré mes 80 ans (âge qui concerne 85% des morts) Je suis maintenant certainement immunisé. Pour combien de temps ? Peu de temps dit la propagande de Big Pharma qui n’en sait rien mais nous prépare déjà au pire pour pouvoir vendre un vaccin (quand elle en aura un) au prix fort… au prix très fort. Ce qui est le but de tout ce bazar. Déjà “on” veut nous vendre le remdesivir (passé de 150€ à 2340€ !!) sans savoir s’il est efficace et malgré des effets secondaires non évalués. D’après le Dr Stéphane Gayet, “il faut préciser que le remdésivir est un antiviral qui a été développé pour traiter les infections à virus Ébola, mais sans succès. Il est en revanche très utilisé en Chine pour soigner la péritonite aiguë féline à coronavirus chez les chats.”
Alors ne marchons pas dans les combines, gardons notre sang-froid et notre bon-sens.

Une CASSETTE*” Caisse d’ASsurance Solidaire pour Eclaireurs Totalement en Transition Ecologique”

Nous sommes entrés dans une période de criminalisation de tous ceux qui défendent un autre avenir pour la planète (et je suis aussi concerné) et de raréfaction de l’argent public pour cause de dettes accumulées, je pense que les motifs de dépenses ne vont pas manquer dans les mois qui viennent ne serait-ce que la prise en charge des déplacements des personnes qui accepteraient de venir témoigner pour mobiliser l’opinion publique.

Pour le monde d’après je rêve d’un monde où nous laissions de côté nos problèmes de clochers et d’égos pour construire un support économique qui permette à la biodiversité de nos vies associatives de combiner l’autonomie de chaque structure et la solidarité permettant de faire progresser dans l’opinion publique la nécessité d’une autre vision.

A cyberacteurs nous vivons depuis 20 ans de cotisations et de dons. Nous n’avons donc pas de problème à assumer la dimension économique de toute activité même associative.

Nous plaidons pour la mise en place de transacteurs le réseau économique et social des acteurs de la transition écologique solidaire pour arriver à financer des animatrices et animateurs de territoire qui aident à faire connaitre tous les acteurs économiques et associatifs engagés dans une démarche de transition sur un territoire.

Je n’ai clairement pas la Solution mais je pense que nous avons intérêt collectivement, et par-delà nos problèmes individuels, à réfléchir sur la façon dont nous entendons financer la transition pour nous donner les moyens de convaincre une majorité des habitants de cette planète que nous devons changer nos comportements individuels et collectifs pour espérer que nos descendants puissent survivre.

Ma préoccupation n’est pas d’assurer des revenus pour cyberacteurs mais de nous faire réfléchir collectivement à partir de cette expérience dont Inés est la pièce centrale les outils à mettre en place qui puissent servir à toute personne ou structure prenant des risques du fait de ses engagements pour leur permettre d’assurer leur défense.

Une CASSETTE*” Caisse d’ASsurance Solidaire pour Entrepreneurs Totalement en Transition Ecologique” alimentée

  • par les structures qui y adhéreraient,
  • par les dons de personnes physiques souhaitant soutenir telle personne ou structure
  • le reversement par Cyberacteurs ( et d’autres) de la marge sur la vente d’ouvrages d’écrivains adhérant au principe.et gérée par un “conseil de sages” chargé de décider des frais pris en charge par la CASSETTE.

L’idée étant de mutualiser les ressources et les moyens au niveau territorial (annuaire, agenda, …) pour essayer d’émailler le territoire d’animatrices et d’animateurs de territoires chargés de faire connaitre les actions des structures adhérant à un tel projet, les associations de chaque territoire faisant leur affaire de la gestion des postes sur leur territoire, la CASSETTE étant une caisse de secours en cas d’attaque judiciaire prenant en charge les frais d’avocats et les frais de déplacement.

  • J’aime bien les acronymes mais je n’ai aucun problème si quelqu’une ou quelqu’un a mieux à proposer ou si vous trouvez mes propos délirantsA suivre

Alain

A Fond pour les Fonds : Ca Marche !

Pour garder le lien entre eux et se lancer un challenge, la section Marche Nordique du Quimper Athlétisme a réalisé un relai virtuel de 24 heures de marche.

Voir la vidéo des 24 heures de Marche Nordique

Voir la présentation de l’initiative

Outre l’aspect convivial, cette opération a deux buts

1 recueillir des fonds pour la recherche médicale qui permettra de trouver le vaccin qui assurera un retour à une vie “normale” : l’exemple du centenaire britannique qui déplace son déambulateur pour recueillir des fonds est en toile de fond pour donner une dimension utile à notre démarche participative.

L’Association Cyberacteurs a mis en place une possibilité de don en ligne spécifique sur le site de son association qui prendra à son compte les frais bancaires, fera les reçus de dons et donnera l’intégralité des fonds recueillis à la fondation Innoveo du CHRU de Brest.

https://www.cyberacteurs.org/boutique/detail.php?id=116

50 euros récoltés au 19/04

Autre possibilité de don en ligne : Don à l’Association Oligocyte antenne créée à Quimper (29), par Joëlle & Bernard LEON, touchés par le décès de leur fille Anne-Lise (athlète du Quimper Athlétisme).

2 inciter à la pratique de la marche comme élément de lutte contre toutes les comorbidités : la marche c’est un gros atout pour la santé et c’est à la portée de chacune et chacun y compris pendant la période de confinement.

Si d’autres personnes veulent s’inspirer de cette initiative pour la reprendre à leur compte de manière individuelle ou collective, elles peuvent utiliser les commentaires pour faire connaître leur initiative et ajouter leur kilométrage à la performance virtuelle.

Collection Printemps 2020 pour Un jardin à la française

la proposition de Marion : envoyez-vos portraits de tee-shirts masqués. Prise de vue de préférence devant un fond neutre.

Comme Maëlle, Louise, Raphaël, Léa, Lucie, Morgane, Alain, Marie-Hélène, Sacha, Abel, Nolwenn, Philippe, Marie-Pierre, Sandrine, Sophie, Annie, Christine, Sandrine, Axel et Maïwenn, n’hésitez pas à participer en nous envoyant vos modèles pour la collection Un jardin à la française!

Collection Printemps 2020 pour Un jardin à la française

Utilisons le Service National Universel pour former des coaches Transition Ecologique Solidaire

Beaucoup de choses existent dans le domaine de la Transition mais le problème c’est d’arriver à faire parvenir l’information aux personnes qui auraient le plus besoin des informations en particulier les jeunes ménages que les structures représentatives traditionnelles comme les associations ont du mal à toucher.

-> D’où l’idée au niveau hexagonal de proposer aux volontaires du SNU une formation sur tout ce qui a trait à la transition pour que ces jeunes puissent ensuite être mis à la disposition de collectivités pour à leur tour enseigner ce qu’ils auront appris et permettre à tous les foyers de réduire à la fois leur empreinte écologique et leurs dépenses

un atelier sur l’alimentation : le compteur gourmand d’Al Terre Breizh
un atelier de promotion du vélo d’apprentissage pour les enfants ou de réapprentissage pour des adultes de la pratique du vélo
un atelier sur les collectes sélectives
un atelier sur le compostage
un atelier sur les économies d’énergie : promotion de réglettes interrompables pour éviter les consommations inutiles des appareils en veille.
un atelier sur les économies d’eau : promotion du WC à deux vitesses
un atelier sur la récupération de l’eau de pluie pour le jardin
un atelier sur les alternatives aux pesticides
un atelier sur les récupéracteurs : Ressourcerie

-> D’où l’idée au niveau local de constituer une instance consultative intercommunale regroupant associations et structures publiques ou para-publiques chargée d’étudier la mise en place de stands pédagogiques qui permettent de faire passer des informations de manière ludique auprès des parents d’élèves à l’occasion de leurs activités annuelles (kermesse ou troc-puces) ou le recrutement de jeunes en service national ou en service civique formés pour intervenir auprès des particuliers pour les sensibiliser à la transition.

alternative, de nouvelles sciences

Bonjour,
hier j’étais à un colloque sur “être et conscience, quintessence de la guérison” ; d’éminents chercheurs nous ont expliqué des éléments appliqués en physique quantique. Étaient présents Konstantin Meyl héritier de Nikola Tesla (l’énergie libre) générateur SWD (pas besoin de batterie pour se déplacer), Hervé Janececk, pour les ondes scalaires; Jean Paul Biberian pour la fusion froide très productive en énergie et sans radioactivité ; Emmanuel Ransford et les particules.
Bref l’avenir, sauf que nous sommes restés ancrés dans nos idées anciennes et qu’ils passent pour fous. Je pense que c’est aussi à nous, opinion plus éclairée, à relayer et encourager de telles recherches , faire pression sur les gouvernements pour financer la recherche appliquée dans ces domaines, qui sont finalement plus simples et moins coûteux que ce que nous défendons actuellement et sans pollution.
j’étais ignorante ou presque de cela ; les médias et associations n’en parlent pas, ne relayent pas
Qu’en pensez-vous ? pouvons-nous agir en ce sens , au moins pour l’information, d’autres alternatives ?
merci de votre réponse
bien cordialement

Nicole Bandelier

De la nécessité de la transparence sur les sites de défense de la cause animale.

Nous sommes saisis d’une demande de cyberaction de la part d’un certain nombre d’associations de défense de la cause animale.

cyberaction:Animalwebaction.com doit être plus transparent sur l’utilisation de nos dons !

Comme le signale la Fondation 30 millions d’amis.
Sur le net, de nombreux sites n’hésitent pas à se servir des animaux – et parfois de leur souffrance – pour récolter des sommes d’argent dont la destination et l’utilisation demeurent floues. Pour la Fondation 30 Millions d’Amis, la méfiance est de mise pour éviter les pièges.

Il nous semble que nous sommes plus utiles à lancer le débat sur la transparence auprès d’acteurs de la protection animale qui sont parfois nos partenaires et qu’il serait intéressant d’associer d’autres associations d’amis des animaux pour aboutir à une proposition de transparence qui puisse s’appliquer à tous les organismes qui collectent des dons pour la cause animale.

Merci de vos avis.

Johnny et les paradis…fiscaux

Bonjour ,

Si je me permets de vous faire un courriel c’est que je ne sais plus à qui faire appel pour faire entendre des voix qui ne sont pas des pigeons .

Car, si toutes les couleurs et les goûts sont dans la nature, je suis scandalisée par tous les hommages qui sont faits à une personne (peu importe les qualités artistiques que pouvait avoir ce personnage) mais qui a tout fait pour ne pas payer d’ impôts en France (résident suisse, tenté par  la nationalité  monégasque voir de la belge) . Il suffit de voyager dans des pays étrangers de langue non francophone pour se rendre compte qu’il ne vendait ses disques que dans notre bon pays et il aurait dû rendre une partie à la nation (hôpitaux / écoles / musées) en étant un contribuable mais aujourd’hui nous prendre “notre” argent pour payer à ce genre de citoyen qui prend (un max) et ne veux / voulait rien redonner ni participer à la collectivité de la Nation sauf  à venir se faire soigner dans nos hôpitaux financés par NOS impôts et pas les siens  …. NON NON NON et re-NON d’autan qu’il devrait ? se faire enterrer à Saint Barth paradis fiscal s’il en est !!!!!

Il serait bien que des milliers de voix s’élèvent pour rappeler ces petits détails et demandent que les frais soient pris en charge par la famille ou les fans peu m’importe mais pas par moi /nous contribuable(s) ; et pourquoi pas une statue pour Madame BETTANCOURT (grosse fortune qui elle aussi savait apprécier les paradis de son vivant)
R-P B

car samedi prochain (le 30) pour la manifestation de St Lô

Bonjour,

Le chantier de l’EPR avec ses malfaçons et ses falsifications cache un scandale d’Etat sans précédent sur fond de rétrocommission à l’affairiste Bolloré. L’industrie nucléaire est en faillite mais est prête à tout pour sa survie comme  démarrer un réacteur avec une cuve défectueuse qui peut rompre au premier choc thermique et entraîner une catastrophe. Aussi la mobilisation des citoyens est nécessaire pour peser sur la décision que s’apprête à prendre le gouvernement concernant l’acceptation de la cuve. Rien n’est encore joué car la bataille juridique est commencée.

L’ASN est convoquée devant la justice le 10 octobre devant le tribunal de grande instance à Paris suite au référé de l’Observatoire du nucléaire sur sa capacité à donner un av is pour la cuve.

Un car partira de Quimper (Penvillers, parking Croix des Gardiens) dès 7h50 samedi 30 septembre 2017. Un arrêt est prévu à Quimper, Quimperlé, Lorient, Auray, Vannes, Ploermel, Rennes. Il reste encore des places. Dépêchons-nous de le remplir.  Inscrivez-vous sur http://www.stop-nucleaire56.org/ ou en appelant le 07 50 67 30 16 . Le car repartira après la manifestation dès 17h30.

D’autres cars sont prévus dans tout l’Ouest de la France, il faut les remplir.  Voir sur http://www.can-ouest.org/transports-en-car/. Pour celui qui part du Trégor, il est complet. Faîtes circuler l’info dans vos connaissances.

Pour la manif

– Apportez une vieille passoire ou une vieille casserole avec mention cuve EPR (à défaut une boîte de conserve étiquetée STOP EPR ) pour accrocher aux grilles de la préfecture.

– Imprimez et répétez les chansons (feuille jointe) sur les airs connus “Auprès de ma blonde” “Il était un petit navire” “Cadet Rousselle”  (fichier joint) notamment dans les cars !!

A bientôt

Chantal

—————————–

Bonjour

Un car partira de Lannion samedi prochain (le 30) pour la manifestation de St Lô. Plusieurs personnes de Lannion sont sur liste d’attente. Une petite dizaine de personnes de Morlaix seraient partantes. Nous avons donc la possibilité de monter un car au départ de Morlaix ou Lannion. Mais il y a URGENCE. Merci de Faire circuler cette information autour de vous et de me communiquer les inscriptions.
La place dans le car de Lannion coûte 22€. On essaiera de faire à peu près la même chose.
Départ vers 9h30, retour prévu vers 21h30.
Christine

Objectif : Nous opposer à l’installation de la CUVE DEFECTUEUSE de l’EPR de Flamanville, tant qu’il en est encore temps ; c’est en Octobre que le gouvernement doit prendre sa décision…

L’enjeu est de taille car il s’agit entre autres d’exprimer notre refus de la fameuse CUVE DEFECTUEUSE de l’EPR qui, à ce jour, n’est pas encore validée par l’Autorité de Sûreté Nucléaire….

Installer cette cuve défectueuse correspondrait à une prise de risques énorme.

Mais la pression d’AREVA et d’EDF est énorme elle aussi…