Réforme de la PAC : le Parlement a besoin de votre avis !

Mise en place en 1962 pour assurer la sécurité des approvisionnements alimentaires, la Politique agricole commune, qui représente plus de 40% du budget européen, doit aujourd’hui faire face à de nouveaux défis et s’adapter à une Union européenne élargie. Pour se faire, une réforme de la PAC est en cours, qui devrait s’achever d’ici 2013. Sur la base des propositions présentées par la Commission européenne en 2011, le Parlement européen travaille actuellement sur sa position définitive. Et vous, qu’attendez-vous de cette réforme ? Le Parlement vous propose d’y participer en répondant à un court questionnaire. A vous de jouer !

Participez à la réforme de la PAC !
Donnez votre avis sur l’avenir de l’agriculture européenne et prenez part à la définition de la position du Parlement européen en répondant en une dizaine de minutes à un questionnaire en cliquant ici
Le Parlement européen est l’institution démocratique de l’Union européenne, il représente ses 500 millions de citoyens. Des citoyens dont l’avis compte, notamment lorsqu’il s’agit de réforme aussi importante que celle de la PAC. Tout en renforçant la démocratie participative, le Parlement prend cet été la température de l’opinion publique en proposant aux Européens de répondre à un questionnaire rapide intitulé “De l’agriculteur au consommateur, quelle politique agricole et alimentaire commune?”.
Pas besoin d’être spécialiste des questions agricoles pour répondre à l’enquête ! Les questions sont d’ordre général et, précise le Parlement, “un peu de bon sens et de réflexion personnelle devrait suffire”. Vingt questions au total, qui portent sur des thèmes aussi variés que les OGM, l’étiquetage alimentaire ou encore l’utilisation des hormones ou des pesticides.
Encore en vacances ou de retour au bureau, vous avez bien une dizaine de minutes devant vous ? Alors répondez à cette enquête et vous aussi participez à la réforme de la PAC !

Questionnaire

De l’agriculteur au consommateur, quelle politique agricole et alimentaire choisir?

Q1. Classez les propositions suivantes par ordre d’importance, 1 étant le plus important.

Ajouter Supprimer

Q2. Choisissez la proposition qui vous correspond le mieux:

Q3. À quelle proposition adhérez-vous le plus?

Q4. Je trouve que l’étiquetage actuel des denrées alimentaires est:

Q5. Les cultures devraient être génétiquement modifiées afin d’éviter les maladies et d’accroître la production

Q6. Les animaux d’élevage devraient être traités avec des hormones pour rendre leur viande plus abondante et juteuse.

Q7. Les pesticides sont (plusieurs réponses possibles):
un mal nécessaire nocifs
inoffensifs utiles
non nécessaires pas d’avis
Q8. L’utilisation des pesticides devrait être (plusieurs réponses possibles):
encouragée déconseillée
libre réglementée
pas d’avis
Q9. Le nom MONSANTO a, pour moi, la connotation suivante:

Q10. Les produits agricoles devraient être (plusieurs réponses possibles):
exempts de pesticides durables
bon marché importés
exportés produits dans la région
subventionnés de bel aspect
sûrs et sains goûteux
gratuits pour les plus démunis pas d’avis
Q11. Pour aider les agriculteurs à survivre:

Q12. Les OGM (organismes génétiquement modifiés) ont, pour moi, la connotation suivante:

Q13. Les entreprises agricoles qui ne sont pas compétitives devraient être:

Q14. La surproduction de produits agricoles (lait, vin, légumes, viande…) devrait être (plusieurs réponses possibles):
évitée sanctionnée
stockée encouragée
exportée offerte gratuitement aux pays en développement
pas d’avis
Q15. Je suis favorable à une aide européenne pour:

Q16. Le financement du secteur agricole européen devrait être organisé:

Q17. Je suis prêt à modifier mes habitudes alimentaires (par exemple, un plat végétarien une fois par semaine, uniquement du poisson issu de l’aquaculture) pour contribuer à la réalisation des objectifs de durabilité

Q18. Je pense que le changement climatique est provoqué par l’homme:

Q19. Mon attitude vis-à-vis de l’Union européenne est:

Q20a. Si vous répondez favorablement à la question suivante (20b):
vous acceptez de faire partie d’une équipe de citoyens européens que le Parlement pourrait inviter pour engager un dialogue sur ce sujet.
pour ce faire, vous êtes priés de nous transmettre vos coordonnées; ces informations ne seront utilisées que pour vous contacter pour de nouveaux débats avant les prochaines élections européennes de 2014. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Q20b. Je suis prêt à m’engager davantage dans un dialogue avec des citoyens d’autres États membres:

Le Parlement européen s’appuiera sur les réponses collectées pour élaborer un document de travail dont il sera tenu compte dans le processus de prise de décision.

Partagez cet article !

19 réflexions au sujet de « Réforme de la PAC : le Parlement a besoin de votre avis ! »

  1. Je suis pour la suppression total de la PAC, les paysans doivent vivre de leur métier pas de subventions, on doit accepter nous consommateurs de payer à juste prix la nourriture. alors il faut choisir entre la bouf ou les achats inutile qui nous coûte cher.
    LES PAYSANS DOIVENT VIVRE DE LEUR METIER

  2. Nous sommes le 28, j’ai reçu votre message du 27, je m’empresse de répondre et l’accès au questionnaire est déjà clos ?
    dommage, j’aurai bien voulu participer.

  3. S’il y a eu un problème de connexion, apparemment c’est résolu.
    Nous sommes le 30 août, ça marche (de nouveau?) Donc c’est tout bon, allez-y! 🙂
    Merci Alain pour l’information (même si certaines questions semblent un peu soit “téléphonées”, soit un peu obscures…

  4. Stop aux emballages! C’est de la publicité comestible qu’on nous vend….Consomation responsable!!Oui aux AMAP , la RUCHE, de la ferme à l’assiette ….. Qui favorisent des produits locaux et de saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *