Tous cobayes ! Les effets toxiques graves d’un OGM et de l’herbicide le plus vendu au monde

Source : http://www.criigen.org/SiteFr//index.php?option=com_content&task=view&id=403&Itemid=129

Pour la première fois au monde, un OGM et un pesticide ont été évalués * pour leurs impacts sur la santé plus longuement et complètement que les agences sanitaires, les gouvernements, les industriels et d’autres chercheurs ne l’ont jamais fait. Les résultats sont alarmants. Il s’agit de deux produits très représentatifs : un maïs transgénique tolérant au Roundup, le caractère partagé par plus de 80% des OGM alimentaires, et le Roundup lui-même, le pesticide le plus utilisé sur la planète. On ne teste pas au niveau réglementaire ces produits sur des humains, mais sur des rats. Ces tests ont donc porté sur 200 rats en observation pendant deux années sur plus de cent paramètres. Les dosages utilisés (à partir de 11% d’OGM dans l’alimentation, et 0,1 ppb de Roundup dans l’eau) sont caractéristiques de doses environnementales courantes. Les résultats révèlent des mortalités plus rapides et plus fortes au cours de la consommation de chacun des deux produits, avec des effets hormonaux non linéaires et reliés au sexe. Les femelles développent des tumeurs mammaires importantes et en grand nombre et des perturbations hypophysaires et rénales, et les mâles présentent des atteintes hépato-rénales chroniques sévères. L’équipe du Professeur Séralini de l’Université de Caen publie cette étude très détaillée dans une des meilleures revues scientifiques internationales de toxicologie alimentaire, en ligne ce 19/9/12. Les implications sont gigantesques. Elles permettent de comprendre le mode d’action toxique d’un OGM et du caractère transgénique le plus répandu, mais aussi d’un pesticide à des doses extrêmement faibles équivalentes à celles trouvées dans les eaux de surface et dans l’eau de boisson. De plus, les résultats mettent en lumière le laxisme des agences sanitaires et des industriels dans l’évaluation de ces produits.

ratfemelle9255.jpg
Femelle (9255) consommant l’OGM seul (22%) et développant un adénocarcinome mammaire dans un  fibroadénome (jour 645).

En conséquence, les autorisations de mise sur le marché de ces produits doivent être immédiatement revues, les tests actuellement en vigueur de 90 jours doivent être prolongés à 2 ans pour tous les OGM, les pesticides doivent être testés 2 ans à faibles doses et en formulations, les tests réglementaires des compagnies doivent être immédiatement rendus publics, et soumis à l’expertise contradictoire. Ils doivent être à l’avenir réalisés indépendamment des fabricants.

*”Long term toxicity of a Roundup herbicide and a Roundup-tolerant genetically modified maize”. Food and Chemical Toxicology, Séralini G.E. et al. 2012

Les résultats et l’expérience, son contexte et ses conséquences sociales font fait l’objet du livre « Tous Cobayes ! » de Gilles-Eric Séralini, publié le 26/9 chez Flammarion. Un film est librement adapté de cet ouvrage « Tous Cobayes ? » de Jean-Paul Jaud; sortie nationale au cinéma le 26/9. Un documentaire télévisé « OGM, vers une alerte mondiale ? » a été réalisé par François Le Bayon. L’impact juridique et sociétal est l’objet du livre « La vérité sur les OGM c’est notre affaire » de Corinne Lepage publié par les éditions Charles Léopold Mayer.

Voir pour plus de détails www.criigen.org contact criigen@unicaen.fr, +33 (0)2 31 56 56 84

Pour G.E. Séralini contact presse Laurent Payet ou Christel Bonneau : 06 89 95 48 87

Langage et Projets Conseils 01 53 26 42 10 laurent@lp-conseils.com

Partagez cet article !

5 réflexions au sujet de « Tous cobayes ! Les effets toxiques graves d’un OGM et de l’herbicide le plus vendu au monde »

  1. 150% d’accord avec tout ce qui est dit, mais je crains fort que tant que des dégats sanitaires n’attaqueront pas directement des populations des US où Monsanto and Co sont établies, je crois que nous ne verrons guère d’interdiction possible survenir en Europe. C’est malheureux à dire mais je ne vois pas comment faire face à ces pieuvres !!
    Bien sûr nous ne lâchons pas la lutte, c’est évident. Peut-être nous devrions inventer un moyen de diffusion des photos horribles de ces rats aux tumeurs énormes, avec des titres chocs à diffuser dans les journaux en disant : à vous le prochain cobaye !

  2. ça fait tellement longtemps qu’on nous ment,hommes politiques ou scientifiques.
    laissons seulement la nature faire et arretons tout de suite de jouer les apprentis sorciers.le cygne ni le paon ne se soucient pas de leur véture ni de ce qu’ils auront a manger demain,et il ne leur manque rien.faisons pareil et fermons vite tous ces CNRS ou INRA qui ne savent pas quoi inventer et a la sortie nous ruinent le porte monnaie et la santé(mais pas les actionaires des grosses boites qui sont derriere tout ça)

  3. Bonjour
    Ça ne se sait pas assez…..
    mais le “groupe international frabricant le roundup” vient d’être condamné par la
    “petite asso bretonne” Eaux et rivières de Bretagne dans un procès marathon
    pour avoir dit et fait publicité sur le fait (éroné) que son produit était “bio-dégradable” CE QUI EST DÉSORMAIS OFFICIELLEMENT : FAUX !
    si ce géant (aux pieds d’argile….) ment publiquement sur ce point pour vendre
    de quoi est-il capable….?

  4. Les OGM modifiés pour contenir des pesticides ou d’autres substances dangereuses ne devraient pas exister au même titre que les plantes cultivées normalement pleines de pesticides et de substances chimiques, etc… Je soutiens les plantes et fruits de culture biologique dont les gènes ont été modifiés pour apporter plus de vitamines ou plus de gout et non pas des poisons.

  5. Faire souffrir tant d’animaux, beagles, rats, singes etc…. qu’elle honte !!!
    je ne donne plus pour la recherche, je suis écoeurée de ce monde de l’argent –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *