A Fond pour les Fonds : Ca Marche ! 2

Marche Nordique Confinée Solidaire

Marche Nordique Confinée Solidaire

Marche Nordique Confinée Solidaire ( NWC) le 10 mai à 9 heures

Cette organisation éphémère est proposée par le Quimper Athlétisme, association à laquelle se sont associés Breizh Chrono pour toute la partie «Collecte d’informations» et Klikégo pour toute la partie « Inscription et don » et Cyberacteurs pour la partie « reçus de dons »

Voir la video de présentation de cette initiative solidaire

Les inscriptions sont ouvertes sur ce lien 

La manifestation, qui ne se veut pas être une compétition mais une Marche Nordique solidaire sur laquelle il faut rester prudent, est ouverte aux licenciés toutes fédérations confondues et non licenciés majeurs et en bonne santé physique.

Article 2 : Le 10 mai 2020 étant le dernier jour du confinement, les mesures du décret du 23 mars 2020 s’appliqueront et toutes les participations se feront sous couvert du strict respect des mesures gouvernementales à savoir 1 heure maximum et à 1 km de chez soi avec une attestation en poche.

Article 3 : Les regroupements de marcheurs ne sont pas autorisés dans le cadre de cette organisation, le rayon de marche de chaque participant devant impérativement respecter la distance de 1 km, points de départ et retour (Le domicile) devant être identiques.

Article 4 : Chaque participant marche sous couvert de son entière responsabilité et en aucun cas l’organisateur ne serait tenu responsable du non respect des mesures de confinement et de tout fait pouvant survenir dans le cadre de la marche objet de la présente organisation. La participation à cette organisation est purement volontaire.

Article 5 : Une participation à cette organisation nécessite au préalable une inscription par le lien créé à cet effet et est soumise à un don minimum de 5 euros au profit de la recherche médicale contre le covid-19 du CHRU de Brest, FONDATION INNOVEO. L’intégralité du don est reversée par cyberacteurs qui ne fait de reçu que pour les sommes supérieures ou égales à 10 euros.

Article 6 : Une inscription avec don (5 euros minimum) permettra de rejoindre symboliquement un recueil d’informations (Pour rappel ce n’est pas une compétition).

Article 7 : La finalité du recueil d’information se fera selon les catégories en vigueur au sein de la fédération française d’Athlétisme et n’existera que dans le cadre de cette organisation. Il n’aura aucune conséquence sur un avenir sportif proche ou lointain. Ce recueil sera purement symbolique.

Article 8 : La seule récompense sera la satisfaction d’avoir participé à cette organisation caritative. Aucun lot ni médaille ne sera délivré.

Article 9 : Pour être inclus dans le recueil final regroupant l’ensemble des informations, il s’agira de faire remonter avant 12h00 le dimanche 10 mai 2020 une copie (Screen, JPEG, PDF …) de tout moyen mis à profit pour calculer la distance, la durée et le dénivelé de la sortie. Une sortie supérieure à 01h00’00 ne sera pas prise en compte.

Le dénivelé, pouvant être différent d’une sortie à une autre, fera l’objet d’un coefficient multiplicateur corrigeant la distance et non la durée : Soit : Un D+ de 0 à 100 = 1, Un D+ de 101 à 200 = 1,08, Un D+ de 201 à 300 = 1,13, Un D+ de 301 à 400 = 1,18. Un D- sera considéré de 0 à 100. Ce coefficient n’existe que pour essayer d’égaler la distance entre les marcheurs. Les autres paramètres ne seront pas pris en compte. Un aperçu du recueil final sera disponible à partir d’un lien communiqué.

Article 10 : Enfin, cette organisation de Marche Nordique n’est pas une organisation de course à pied et est donc, sous couvert d’un contrat moral, soumise à l’utilisation de bâtons de marche nordique et selon les règles en vigueur. Les défauts ne pouvant pas être constatés, il en va de la bonne conscience de chacun de remonter des données réalistes et fidèle à la bonne humeur qui règne habituellement dans les pelotons de Marcheurs Nordiques.

Les marcheurs sans bâtons ou avec des bâtons qui ne sont pas des bâtons de MN sont bien entendus les bienvenus sur cette action solidaire.

Merci à vous tous et bon courage.

Partagez cet article !

8 réflexions au sujet de « A Fond pour les Fonds : Ca Marche ! 2 »

  1. bonjour,
    concernant la remarque sur le dénivelé je voudrais faire une suggestion à l’intervenant ui indique que le dénivelé est nul si on revient au point de départ.
    Je suppose qu’il n’est pas un grand marcheur, je lui suggère donc de monter au 5 ou 6eme étage d’un immeuble, par l’escalier et de redescendre et de demander à son souffle, son coeur, ses cuisses si le dénivelé est nul.
    Ou bien il joue sur les mots, car il est vrai que l’on parle de dénivelé positif et de dénivelé négatif, en général.
    Je suis marcheur, randonneur, initiateur MN, je ne parle pas das le vide
    Bonne journée, restez confinés et prudent pour le bien être de tou.
    Claude M

    • @Claude M
      Je n’ai jamais dit qu’un terrain plat ou un terrain escarpé c’était pareil. Je dis juste que le calcul tel qu’indiqué n’a aucun sens car il sera nul par essence. Oui, si vous montez et descendez vous serez plus fatigué, pas la peine d’être un grand marcheur pour le savoir voir au contraire ! Il est intéressant de tenir compte du profil du parcours, ceci n’est pas le dénivelé. Pour vous paraphraser vous ne devez ni être un grand mathématicien ni un grand littéraire.
      Côté français : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/d%c3%a9nivel%c3%a9/23586?q=d%c3%a9nivel%c3%a9#23467
      “Différence d’altitude, de niveau entre deux points.”
      Quitte à me répéter, quelque soit le point pris, la différence d’altitude entre un point et lui même est nul.

      • Les dictionnaires sont souvent en retard sur la langue réelle du pays. De nos jours, on parle couramment de “dénivelé” pour le dénivelé positif (c’est à dire en ne comptant que les montées), expression on ne peut plus courante chez les randonneurs à pied ou pratiquant tout engin non motorisé, façon de donner une idée de l’effort (juste une idée car selon la pente, ce n’est bien sûr pas du tout pareil, et ça c’est une des indications
        données par le profil du parcours), En tant que littéraire et scientifique, j’aime la précision 😉 En tant que marcheur et cycliste, je préfère aussi savoir dans quoi je m’engage…
        Mais bon, pas de quoi faire une bataille de mots!

        • On est d’accord, ça ne me gène pas en soit de ne compter que le dénivelé positif, c’est certes un abus de langage même s’il vaut mieux parler de dénivelé positif (sous entendu la somme des portions du trajet à dénivelé positif).
          Par contre je cite le texte :
          “Le dénivelé, pouvant être différent d’une sortie à une autre, fera l’objet d’un coefficient multiplicateur corrigeant la distance et non la durée : Soit : Un D+ de 0 à 100 = 1, Un D+ de 101 à 200 = 1,08, Un D+ de 201 à 300 = 1,13, Un D+ de 301 à 400 = 1,18. Un D- sera considéré de 0 à 100.”
          Comme on revient au point de départ on ne peut avoir que D=0 au sans strict.
          Et si on ne compte que les dénivelés positifs on ne peut obtenir un D-: la dernière partie “Un D- sera considéré de 0 à 100.”, quelque soit l’acceptation du terme, pour une boucle n’a aucune utilisation concrète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *