Un anti-spam à 1 euro par mois pour vous ?

Bonjour

Pour vous remercier de votre fidélité au moment où nous allons fêter les 20 ans de notre association, nous envisagions d’offrir en même temps que votre cotisation annuelle un abonnement à un anti-spam fiable.

Nous avons trouvé un partenaire qui propose un abonnement à partir de 1000 adhérents à 1 euro par mois par personne (12 euros par an contre 24,90 pour un particulier).

Avant de nous aventurer à miser 12 000 euros, nous avons donc besoin de savoir si une telle proposition intéresse un nombre suffisant d’entre vous.

Pour ne pas déroger au principe de désintéressement de la loi 1901, l’abonnement se ferait en sus de la cotisation annuelle (30 euros mais depuis 20 ans chacun donne ce qu’il veut ou peut;o)

Merci de répondre à ce sondage qui engage ceux qui votent pour si nous allons au bout de la démarche.

Alain

   ,__o     Alain UGUEN  Association Cyber @cteurs
_-\_<, Fédérateur d’énergies

PS : pour répondre il suffit de me renvoyer ce message après avoir rajouté au sujet  oui si vous êtes pour, non si vous êtes contre ou que cela ne vous intéresse pas.

Sur un peu plus de 400 réponses pour l’instant, deux tiers disent non un tiers dit oui : nous sommes donc loin du millier nécessaire pour obtenir le tarif de 12 euros.

A partir de 40 comptes, le prix pour chaque compte sera de (-35%) : 16.14 euros TTC /an ( 13.45 € HT /an )
https://www.spamenmoins.com/Prix.php?Lang=FR&ORG=

Pour un don de 65,00
la réduction d’impôt serait donc de 42,90 + 16,14 soit 59,04 et donc un coût réel de 6 euros

Merci de vos commentaires et propositions

Pour faire un essai gratuit d’un mois sans engagement : cliquez ici

Partagez cet article !

23 réflexions au sujet de « Un anti-spam à 1 euro par mois pour vous ? »

  1. Salut Alain
    Depuis 2012 les associations qui défiscalisent peuvent donner une contrepartie de 25% plafonnée actuellement à 69€ pour les dons des entreprises.

    Les personnes qui veulent leur abonnement à 12€/an devront donc verser 48€ par an à cyberacteurs et auront 66% de défisc soit 31.68€ et 12€ de contrepartie soit 43,68 sur 48 €

    Pour les entreprises elles peuvent verser des dons limités à 0,5% de leur chiffre d’affaires et pour 2019 la contrepartie de 25% n’est pas plafonnée en montant absolu (elle devrait l’être en 2020 ou 2021 à 16.600€)

    Tiens une idée ci-dessous: un abonnement internet à Alternatives Economiques

    sinon lis ceci: http://tinyurl.com/deducaso

    J’espère que tu vas bien, et que ton emploi du temps te permettra de prendre connaissance de la suggestion en objet. Détails ci-dessous,
    Bien amicalement,
    Raymond
    http://france-alter.info
    https://les-jours-heureux.fr/category/25-mesures

    1) Il y a un peu plus de 10 ans, certaines asso.s plus vigilantes que d’autres se sont adressées à Bercy, pour demander la correction de l’asymétrie suivante:
    tandis que les entreprises mécènes ainsi que les “AdIG” (Asso.s d’Intérêt Général reconnues d’utilité publique), peuvent toutes 2 recevoir des dons ouvrant droit à une réduction d’impôt (de 60% ou 66 %) pour les donateurs, seules les entreprises pouvaient recevoir en outre des contre-parties en nature, à hauteur de 25% du montant du don, SANS aucun plafond !
    Ainsi, une entreprise qui fait un don de 100 000 E déduit 60 000 E, et peut recevoir 25 000 E de contre-partie en nature ! Le coût résiduel du don s’établit de la sorte à… 15 000 E !

    2) Le fait que le coût résiduel d’un don puisse être réduit de… 85% (!) pour une entreprise, et de 66% seulement pour un particulier, a fini par être pris en considération par Bercy.
    Le ministère des Finances a admis il y a déjà plusieurs années, que les particuliers puissent, eux aussi, recevoir des contre-parties en nature à hauteur de 25%, avec toutefois un plafond de 69 E. (Meme pour des dons supérieurs à 276 E, donc…)
    Pour des montants < 277 E, (ou < 553 E pour un couple), le cout d'un don peu donc être réduit de 91%. N.B. A partir de 2020, les contre-parties en nature pour les entreprises seront à leur tour plafonnées. (A... 16 600 E !) Cette évolution est largement méconnue donc... sous utilisée ! Avec un collègue (JM Tagliaferri), nous nous efforçons de corriger cette situation. (Plus de détails sur cette page: http://tinyurl.com/deducaso ) 3) Voici un exemple de l'implication possible pour Alternatives Economiques. > Ayant la chance de payer des impôts… je pourrais faire un don de 4 fois le montant d’un abo Internet a une “AdIG”. Par exemple, “La Société des amis d’A.E.”, SI… elle existe !
    > Sinon, je connais des assos susceptibles de recevoir un tel don et de passer commande de 1, 2, ou 3 abos à AA , dont un… à mon nom [!], (et le reste aux donateurs de son choix), en parfaite conformité avec la règle de 25% max de contrepartie en nature. (Je suppose qu’un abo internet à AE coûte moins de 69 E.)
    Cette mesure, susceptible de développer les abos à AE… peut bien entendu, être mise en oeuvre sans intervention de votre part.
    Toutefois, il me semble que si une AdIG “Sociéte des amis d’AE” existe (ou si elle était créée…), elle serait sans doute mieux placée pour gérer (& développer…), les dons, ainsi que leurs contreparties en nature.

    • Sur un peu plus de 400 réponses pour l’instant, deux tiers disent non un tiers dit oui : nous sommes donc loin du millier nécessaire pour obtenir le tarif de 12 euros.

      A partir de 40 comptes, le prix pour chaque compte sera de (-35%) : 16.14 euros TTC /an ( 13.45 € HT /an )
      https://www.spamenmoins.com/Prix.php?Lang=FR&ORG=

      Pour un don de 65,00
      la réduction d’impôt serait donc de 42,90
      + 16,14 soit 59,04 et donc un coût réel de 6 euros

  2. Bonjour Alain,

    Perso, j’ai un abonnement à SpamEnmoins depuis des années au prix de…24,90€ par an…

    un abonnement à moitié prix, ça vaudrait le coup…si c’est le même ou un aussi efficace…Sourire
    en tout cas, c’est un produit que je recommande volontiers: combien de fois j’entends “ton message était au milieu de spams, je ne l’avais pas vu…”
    pour info: 40 spams bloqués en 8 jours, sans parler de toutes les désinscriptions et bannissements opérés sur le long terme!

    Bien amicalement,
    Denis

  3. Bonjour Alain,

    Le ministère de l’économie et des finances, de l’action et des comptes publics publie régulièrement une newsletter « Bercy infos Entreprises ». Dans celle du 31 octobre, celle-ci m’a intéressé :

    PIRATAGE : COMMENT VOUS EN PRÉMUNIR ?
    Vous êtes victime d’un acte de cybermalveillance ? Vous souhaitez vous prémunir du piratage ? Bénéficiez d’un accompagnement sur-mesure.

    La plateforme est ouverte aux victimes (dont je suis et très fortement impact, quelle plaie !), comme aux prestataires avec un certain nombres d’options et d’outils.
    https://www.cybermalveillance.gouv.fr/

    Je commence seulement à utiliser ceci https://www.signal-spam.fr/ et compte m’intéresser aux autres moyens proposés.

    En souhaitant que cette info ouvre une piste aux projets associatifs comme le tiens !
    Bien à toi
    Pascal
    ———————-
    https://www.economie.gouv.fr/entreprises/site-cybermalveillance?xtor=ES-29-%5BBIE_189_20191031_objetclassique%5D-20191031-http://hubtr.lettres-infos.bercy.gouv.fr/mirror32/1323/1374291?k=9bbd8b2814a10b715cc7238a02d1a2d0

  4. Bonsoir Alain,

    Mieux vaut utiliser la somme de 12k€ à autre chose, c’est mon avis. Il faudrait surtout pouvoir effacer tous les spam des serveurs de messagerie pour faire des économies de stockage et donc d’énergie.
    Bien à toi,
    JC

      • Bonjour,
        Ce n’est pas le seul… Et il existe certainement en France des antispams capables de supprimer le flux de messagerie avant même qu’il arrive sur votre serveur de messagerie (bcp plus efficace). Vous devriez pour cela regarder : https://www.altospam.com/ qui protégera en quelques minutes (1 modification à faire) tous les emails de l’association et certainement pour moins chère.
        Marc

  5. Justement c’est ce que fait spamenmoins : il efface directement les spams au niveau du serveur de messagerie (donc c’est bon aussi pour la planète car moins de spams stockés sur les serveurs, c’est moins d’énergie gaspillée pour ça)

  6. Je suis contre cette idée même si je suis ceraint qu’elle part d’un bon sentiment 😉
    Le spam est certes un fléau tant parce qu’il gêne les utilisateurs que parce qu’il occupe de la bande passante et consomme de l’énergie gaspillée bêtement. C’est aux opérateurs (téléphonie mobile et Internet) d’intervenir pas au client final qui paye un service (trop cher) qui devrait être propre. Les opérateurs et fournisseurs ont les moyens techniques de filtrer tout ce qui ne devrait pas circuler : pornographie, escroqueries, vente de produits illicites ou contrefaits, etc. La Liberté d’expression et d’accès à l’information la plus large possible peut se passer avantageusement des agissements des personnes malfaisants et des entreprises sans scrupules…

    • Le problème est beaucoup plus complexe que ça…
      Pour une personne qui reçoit un mail ou une newsletter sur des recettes de cuisine, le mail va être un spam
      Pour une autre personne, le même mail sera intéressant et il ne regrettera pas de l’avoir reçu…

      Pour les virus c’est simple: soit ça en est un, soit ça n’en est pas!
      Pour les spams c’est beaucoup plus compliqué et ça dépend de l’utilisateur final. C’est pour cela que les anti spam des opérateurs Télécom etc..serons toujours moins efficace que les antispam gérés par l’utilisateur final (où là il peut être réellement efficace comme spamenmoins par exemple)

      • Il s’agit de différencier ce qui est de l’ordre de l’acceptable de ce qui ne l’est pas !
        Une newsletter (ou de la publicité) sur des recettes de cuisine n’est pas réellement condamnable ou alors il faut également interdire toute forme de publicité car c’est finalement intrusif et gênant (quelque part), dans la rue, les vitrines des magasins, les boîtes aux lettres, etc.
        Ce que je veux exprimer, c’est qu’Internet est un espace public, virtuel mais public.
        On ne comprendrait pas que des actes pornographiques soient engagés en pleine rue ou dans les jardins ou lieux publics, que des vendeurs vous proposent de faux médicaments ou des vêtements contrefaits dans la rue ou que des escrocs sévissent impunément au vu et au su de tout le monde.
        Et c’est bien de cela dont il s’agit et qu’il faut combattre.
        Il existe des lois (opt-in opt-out) qui règlent (certes plus ou moins bien) les questions de la diffusion d’informations à caractère publicitaire ou promotionnel. Il faut sur ce point considérer qu’une entreprise, un commerçant, un artisan, un professionnel libéral, un artiste, etc. doit pouvoir utiliser ce média formidable qu’est Internet pour faire valoir ses produits ou ses talents.
        Ce qui n’est pas acceptable c’est l’accroissement exponentiel des agissements mafieux d’individus sans loi ni foi qui changent d’adresses emails (plusieurs milliers de fois par minutes avec des robots logiciels dédiés à ces malversations) et qui pourrissent la vie de la majorité des utilisateurs qui se foutent complètement de la grosseur de la poitrine de Mme X, de la longueur du pénis de Mr Machin ou du fait que des escrocs vendent des sucrettes en faisant croire qu’elles combattent l’obésité ou le cancer.
        Je pense que tout un chacun fait bien la différence !
        Il s’agit donc d’avoir des politiciens un peu plus courageux qui mettent les opérateurs Internet et de téléphonie une fois pour toute devant leurs responsabilités afin d’assainir le web ; je ne parle pas de censure politique ou d’offrir le droit aux Services fiscaux de surveiller n’importe quel citoyen en relevant les informations personnelles sur les réseaux sociaux (pendant que les multinationales continuent de défiscaliser par milliard)
        On se retrouve toujours à ce que la responsabilité soit mise sur le dos des utilisateurs finaux (et des parents quand il s’agit de contrôler les usages des enfants et ados) et non pas sur les initiateurs de ces pratiques illicites ou sur ceux qui les transmettent alors qu’ils s’enrichissent sur le dos des utilisateurs.
        C’est un problème de business et c’est pas le genre de société que je souhaite léguer aux générations futures.
        On doit donc combattre collectivement et mettre ceux pour qui nous votons devant leurs responsabilités… afin que la situation s’inverse. On n’empêchera pas tout ! Mais au moins nous pourrions largement limiter ce qui est scandaleux ou répugnant.

  7. Je reste très perplexe, car que ce soit orange ou thunderbird, le plus souvent ils me mettent en spam ce qui ne l’est pas et laissent passer les spams très malins, bien faits avec des adresses mails correctes, des noms inventés tout à fait plausible.
    Donc je ne vois pas comment un anti-spam pourrait débusquer des spams qui seront de mieux en mieux réalisés. Il faudrait me le prouver.
    Donc c’est à moi qu’incombe la vigilance.
    Je ne clique donc jamais sur un site connu qui me le propose et je vais me renseigner directement sur le site.
    Et je suis sur linux.

    • C’est vrai et faut à la fois.
      Certes les robots spammeurs permettent aux escrocs de changer d’adresse emails en permanence et donc contrecarrer les antispam mais les opérateurs peuvent agir sur la dorsale Internet (au niveau des réseaux satellitaires, des câbles sous-marins trans continentaux et des data-center en appliquant des règles sur la base de listes noires d’adresses IP.
      Les agences de renseignement savent pister un individu en le traçant avec sa manière de frapper au clavier et on essaye de nous faire avaler que l’on est pas capable d’imposer un peu plus d’éthique aux opérateurs qui nous vendent nos abonnements téléphoniques ou nos accès à Internet.
      Allons ! allons ! un peu de réalisme…

        • Ce ne sont pas les spammeurs qui envoient des spams…. ils ne font que des virus pour contaminer les PC de monsieur et madame tout le monde.
          Puis, c’est le virus, depuis l’ordinateur de monsieur et madame tout le monde, qui va envoyer les spams (avec l’adresse IP de la personne)
          C’est pour cela que les opérateurs ne peuvent rien faire et que les spams existent. LA seule solution (comme pour les virus) c’est d’utiliser un anti-spam
          Concernant SpamEnMoins.com il a très bonne réputation (même si je ne l’ai pas testé…mais j’y songe surtout que l’essai d’un moi est gratuit et sans engagement)

          • Bon OK les opérateurs ne peuvent rien faire !
            Alors continuons à vivre dans ce monde de Bisounours où tout le monde est « amis » avec tout le monde et personne ne peut rien faire pour un monde meilleurs.
            L’anti-spam payant à près de 25 euros par adresse, je veux bien ! Les entrepreneurs ont le droit de faire leur choux gras sur le dos de ceux qui ont les moyens…
            N’empêche que la majorité des spam qui tournent en boucle (et de n’importe où qu’ils puissent être envoyés ou reroutés) ont un contenu (textuel) facile à analyser, donc à mettre en liste noire sans s’occuper de l’IP de l’envoyeur (les argumentaires et associations de mots clef problématiques sont quasiment toujours les mêmes)
            Mais bon chacun est libre de faire comme bon lui semble et de prendre tous les anti »machins » qu’il le souhaite sans en finir une fois pour toute en prenant le mal à la racine.
            Personnellement je préfère m’activer énergiquement dans le camp de ceux qui font du préventif (et de la pédagogie) plutôt que du correctif et de continuer à méditer sur la problématique de « La fenêtre d’Overton »…
            Bien cordialement
            Philippe Raybaudi – sociologue, cybercriminaliste et spécialiste en investigation numérique.

    • Le principe de SpamEnMoins est de bloquer tous les mails SAUF ceux provenant des expéditeurs autorisés
      Cet anti-spam est donc imparrable car parmis les milliard d’adresses e-mail qui existe un spammeur ne peut pas savoir avec qui vous etes en contact… Même si les spams sont de mieux en mieux fait, SpamEnMoins fonctionne a merveille et continuera toujours à fonctionner sans souci !
      N’hésitez pas à aller sur http://www.SpamEnMoins.com puis inscrivez vous à l’essai gratuit pour tester… personellement j’était sceptique comme vous au début et je suis maintenant leur client depuis 3 ans et j’en suis extrèment satisfait !

  8. Oui, super bonne idée
    Je suis d’accord pour essayer
    Désolée de répondre tardivement , j’ai vu qu’il n’y avait que 400 partants jusqu’ici
    J’étais loin , sans internet… ca fait aussi du bien

  9. Personnellement, après avoir lu ces longs commentaires, cela ne m’intéresse pas.
    Je ne suis pas critique, et respecte profondément ceux qui ‘font’ mais questionne : Est ce le but de cyber@cteurs de faire cette démarche + ou – commerciale ?

  10. Merci de m’avoir fait connaître http://www.SpamEnMoins.com
    Le test est concluant pour moi (depuis 5 jours que je test, plus aucun spam !).
    Il faut simplement débloquer au début les mails qu’on souhaite recevoir puis le système ne bloque plus par la suite les mails venant de l’expéditeur qu’on debloque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *