UF4/TDN/UO2… Quoi de neuf à Malvési ?

Suites de la Cyberaction N° 992: Areva Malvesi : le fond de l’air effraie

Conférences – Débats avec  – Bruno Chareyron, CRIIRAD – Mariette Gerber, médecin épidémiologiste – Annie et Pierre Peguin, scientifiques retraités

RUBRESUS et COL.E.R.E lancent un appel au financement participatif

Sous notre impulsion, la solidarité et les actions des associations et collectifs du Narbonnais ont permis la prise de conscience et la mobilisation de la population locale. Malgré la forte opposition à l’encontre des projets TDN et NVH, les autorisations ont été accordées, ceci parfois sans consultation publique.

Aujourd’hui, seules les voies juridiques peuvent mettre un frein à ces projets.

RUBRESUS et COL.E.R.E ont déposé le 27 novembre 2018 un recours en annulation de l’arrêté préfectoral autorisant l’exploitation de NVH.

Il fait suite aux trois recours que nous avons engagés grâce au soutien initial de mécènes :

  • recours déposé le 8/03/ 2018 contre l’Arrêté préfectoral du 08 novembre 2017 autorisant TDN,
  • recours déposé le 30/03/2018 contre le Permis de construire de TDN
  • recours déposé le 22/09/2018 contre l’Arrêté préfectoral complémentaire du 22 mai autorisant des modifications dans les bassins nucléaires et rejets d’eaux pluviales de l’INB dans le milieu naturel.

En précision de ce que certains articles de presse ont pu laisser paraître (Article en ligne : “Narbonne : traitement des nitrates à ORANO, les recours en justice au point mort” et intervention vidéo de l’avocat de l’association TCNA, L’Indépendant du 24 janvier 2019), les recours de COL.E.R.E. à Narbonne et RUBRESUS ont reçu depuis plusieurs mois les réponses (mémoires en défense) de l’administration et de l’industriel. Tout est « sur des rails » pour assurer le plein succès des recours COLERE/RUBRESUS entamés, mais la bataille juridique n’est pas finie !

Narbonne : un financement participatif pour soutenir les recours juridiques contre les projets d’Orano

Narbonne : “Malvési est une calamité” selon Pierre Richard

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *