journal des bonnes nouvelles du 28 mai 2014

Victoire pour les ouvriers de Fralib après trois ans de lutte pour sauver leur usine

C’est la fin de trois ans et demi de lutte. Les ouvriers de l’usine Fralib de Gémenos (Bouches-du-Rhône) ont signé lundi 26 mai un accord de fin de conflit avec Unilever. Les employés ont obtenu une enveloppe de 19,2 millions d’euros pour leur projet de coopérative.

« C’est une victoire symbolique qui doit donner de l’espoir à tous ceux qui luttent pour la sauvegarde de leur emploi », a déclaré mardi matin Thierry Pettavino, le secrétaire fédéral de la CGT des Bouches-du-Rhône, devant l’usine de production des thés Lipton et Eléphant.

Votre souris a eu raison de l’éléphant : Bravo et merci. La cyber @ction a été mise en archives

Boko Haram : les jeunes filles enlevées localisées. Le chef de l’armée de l’Air nigériane assure savoir où elles se trouvent.

L’armée nigériane a affirmé lundi que les deux cents jeunes filles enlevées à la mi-avril par le groupe islamiste armé nigérian Boko Haram avaient été localisées, sans toufefois dire où elles se trouvent. «La bonne nouvelle pour les filles, c’est que nous savons où elles se trouvent, mais nous ne pouvons pas vous le dire», a déclaré le chef de l’état-major des forces armées nigérianes, le maréchal Alex Badeh, à des journalistes devant le QG de la Défense à Abuja.
La cyber @ction N° 623: Il faut sauver les lycéennes enlevées au Nigéria est toujours d’actualité

Pesticides : Royal prépare un décret « interdisant l’épandage aérien »
Pour en savoir plus sur ces 3 bonnes nouvelles voir l’e-quotidien de mardi

Bizi reçu par la Société Générale

Pour soutenir l’activité d’un éditeur menacé (voir sur le blog), possibilité d’acheter 2 livres
27 mai = J – 4 12 107 € de livres achetés
Merci de votre aide !!!

Le petit livre noir des grands projets inutiles
Les Désobéissants Désobéir à Big Brother

Appel à soutien Association Clic’n puces

Partagez cet article !

Une réflexion au sujet de « journal des bonnes nouvelles du 28 mai 2014 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *