Bizi reçu par la Société Générale

Le mouvement climatique maintient sa décision de déverser 1,8 tonnes de charbon devant cette banque avant le 5 juin

Ce jeudi 22 mai, le Directeur Régional Pays Basque -Sud Landes de la Société Générale M. Frédéric Vaquié a reçu -à sa demande- une délégation de 3 représentants du mouvement altermondialiste basque Bizi !

Le mouvement altermondialiste basque a en effet annoncé son intention de déverser avant le 5 juin 1,8 tonne de charbon devant le siège régional de Société Générale à Bayonne si cette banque n’annonce pas immédiatement et publiquement l’arrêt de son soutien au projet écologiquement désastreux Alpha Coal en Australie (1). Les militants de Bizi ont déjà réalisé plusieurs actions contre la Société Générale allant jusqu’à en occuper le siège régional toute la journée le vendredi 16 mai, la police devant intervenir pour les déloger de la banque (2). Enfin, Bizi appelle officiellement les clients de la Société Générale à quitter cette banque tant qu’elle n’a pas annoncé son retrait du projet Alpha Coal.

L’action de Bizi est suivie jusqu’au plus haut niveau de la direction à Paris, ainsi que la campagne menée conjointement en France par les Amis de la Terre et ATTAC-France dans le même objectif. La direction a ainsi affirmé hier lors de l’AG annuelle de la banque à Paris que : « Société Générale ne soutiendra de projet de développement dans, ou à proximité immédiate de la Grande Barrière de Corail, que si la discussion en cours entre le gouvernement Australien et l’UNESCO quant aux impacts de tels projets a été conclue de façon satisfaisante. Société Générale rappelle qu’elle est l’une des banques qui conseillent GVK-Hancock sur le projet de charbon et d’infrastructure Alpha qui n’a pas encore été lancé. Dans le cadre de ses activités, Société Générale met en œuvre ses Principes Généraux Environnementaux et Sociaux, qui incluent le respect de la Convention du Patrimoine Mondial de l’UNESCO».

Bizi a pris acte de cette très légère modification de la position de Société Générale mais a immédiatement précisé au directeur régional que de telles annonces ne réglaient en rien la question de l’ACTUEL soutien de la banque au projet Alpha Coal (études de faisabilité et recherches de financement) et du problème particulièrement préoccupant posé par ce projet sur le plan de sa contribution potentiellement très importante au dérèglement climatique en cours d’accélération et d’aggravation au niveau planétaire.

Les militants ont remis à M. Vaquié un texte du prix Nobel de la Paix Monseigneur Desmond Tutu daté d’avril 2014 et intitulé “Nous avons besoin d’un boycott dans le style anti-apartheid pour sauver la planète”. Mgr Tutu y écrit notamment “Nous devons arrêter le changement climatique. Et nous pouvons y arriver, si nous appliquons aux plus gros émetteurs de carbone les tactiques qui ont fonctionné en Afrique du Sud (…) Il y a vingt-cinq ans, les gens pouvaient être excusés de ne pas savoir grand-chose, ou de ne pas faire grand-chose concernant le changement climatique. Aujourd’hui, nous n’avons aucune excuse(…) Les gens conscients doivent rompre leurs liens avec les compagnies qui financent l’injustice du changement climatique (…) Cela n’a aucun sens d’investir dans des entreprises qui minent notre avenir. Servir en tant que gardiens de la création n’est pas un vain titre ; il faut que nous agissions (…)”(3)

Bizi, le 22 mai 2014
20, Rue des Cordeliers 64 100 Bayonne
www.bizimugi.eu

Tel : 05 59 25 65 52
(1) (voir vidéo de 3 mn expliquant cette action )

(2) + de détails ici : Photos de l’occupation du 16 mai ci-jointes libres de droit

(3) Voir texte intégral

Partagez cet article !

Une réflexion au sujet de « Bizi reçu par la Société Générale »

  1. Que peut-on attendre de la “Sogé” :
    – une banque qui spécule sur les denrées alimentaires, ce qui permet d’affamer environ 1 milliard d’individus ?
    – une banque qui laisse accuser un de ses jeunes traders, en prétextant qu’elle ignorait tout ce de qui se passait.
    – une banque qui a fait de belles opérations au moment du 09/11/2001 ………
    Il faut arrêter de rêver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *