actualité écologie

22 V'là les acteurs des transitions

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

vacances de votre animateur

Ne laissez pas vos appareils en veille

SPAM etc...

Les amis des 150

météo

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

2023 l'année des droits

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

2024 année délicate

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : Les nouveaux OGM doivent être strictement étiquetés et règlementés

La Commission européenne a rouvert le débat sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) avec une récente consultation publique : un nouveau cadre juridique pour les nouveaux OGM est envisagé, les excluant des processus d’approbation et des évaluations de risques actuels.

[ 2 700 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

Cette cyberaction a également pour objectif d'interpeller vos élus. Vous pouvez ajouter vos élus en copie du message en cliquant sur modifier des éléments après avoir rempli vos coordonnées

recommander par courriel    partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 15 novembre 2022

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Premier Ministre | à vos euro députés

Plus d'infos

OGM NBTLes nouveaux OGM sont des OGM et doivent être réglementés en tant que tels, conformément au principe de précaution, faire l’objet d’une évaluation stricte de leur sécurité et être étiquetés comme génétiquement modifiés, afin de garantir la transparence pour les citoyens et les agriculteurs.

Des recherches supplémentaires doivent être menées sur les risques des nouveaux OGM pour l’environnement, la biodiversité et la santé, sur leurs impacts socio-économiques pour les agriculteurs et le système alimentaire, et sur le développement de méthodes de détection.

La France et l’Union européenne doivent promouvoir et soutenir de véritables solutions pour une agriculture durable, résiliente au changement climatique et respectueuse de la biodiversité, comme les pratiques agroécologiques et l’agriculture biologique et paysanne, et protéger l’autonomie des agriculteurs et leurs droits aux semences en s’opposant aux brevets sur les semences.

Nous demandons instamment à notre gouvernement et aux eurodéputés français d’adopter une position ferme contre toute tentative d’exclure les nouveaux OGM des réglementations européennes existantes sur les OGM et de maintenir les contrôles de sécurité et l’étiquetage obligatoires afin de garantir la sécurité de nos aliments, la préservation de la biodiversité et notre liberté de choix.

Quels sont les enjeux ?

Les grandes entreprises chimiques et semencières veulent utiliser les nouvelles techniques de manipulation du génome (dites « édition du génome » pour les rendre vendeuses) pour imposer des aliments génétiquement modifiés – les nouveaux OGM – dans nos champs et nos assiettes sans que nous en soyons informés.
Ces entreprises font pression sur la Commission européenne depuis des années pour exclure les nouveaux OGM de la réglementation européenne sur les OGM, en se cachant derrière des fausses promesses sur la faim dans le monde, la durabilité, la réduction des pesticides et le climat. Or, les nouveaux OGM ne sont ni plus durables ni plus à même que leurs prédécesseurs transgéniques de s’adapter aux changements climatiques et de sortir de la dépendance aux pesticides. Ils représentent par contre les mêmes dangers. De même, les plantes tolérantes à des pesticides, génétiquement modifiées pour produire et/ou absorber des pesticides chimiques, ne feront qu’accroître les conséquences néfastes de la contamination de l’environnement par ces substances dévastatrices pour la biodiversité. De plus, les brevets protégeant les semences conçues avec ces techniques constituent une intolérable appropriation du vivant, avec comme seule et véritable motivation l’augmentation des profits des actionnaires des sociétés qui les détiennent. Une telle mainmise de l’industrie sur les semences menacerait sérieusement, non seulement les droits et l’autonomie des agriculteurs en matière de semences, mais aussi la biodiversité agricole dans son ensemble. Sans parler de la menace de contamination par des OGM qui pèserait sur les cultures, notamment en agriculture biologique.
Selon les règles actuelles, tous les OGM sont soumis à une autorisation de l’Union européenne après évaluation des risques pour la santé humaine et l’environnement, à une obligation de transparence et de traçabilité pour les producteurs et d’étiquetage pour les consommateurs. La Commission européenne travaille à exclure les nouveaux OGM des législations européennes existantes sur les OGM. La déréglementation des nouveaux OGM empêcherait les agriculteurs, les producteurs de denrées alimentaires, les détaillants et les citoyens d’opter pour des choix sans OGM. Nous avons le droit de décider ce que nous mangeons et ce que nous faisons pousser dans nos champs !

Une alliance européenne

Une alliance de plus de 50 organisations dans 15 pays différents de l’UE gère et soutient cette pétition. Sur cette page, le compteur de la pétition indique le nombre total de signatures recueillies par nos différentes organisations partenaires. Vous pouvez signer et partager la pétition jusqu’au 20 novembre 2022 !
https://www.demeter.fr/petition-les-nouveaux-ogm-doivent-etre-strictement-etiquetes-et-reglementes/  

Nous vous proposons d'interpeller directement la Première Ministre et vos eurodéputés

Si vous souhaitez en savoir plus sur les nouveaux OGM et les risques qu’ils représentent, veuillez consulter la brochure de Demeter
https://demeter.net/wp-content/uploads/2022/02/Leaflet_New-GMOs_FR_20220125.pdf  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à premier-ministre@cab.pm.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Nouveaux OGM non merci
  • Message : Madame, Monsieur,

    Nous avons le droit de décider ce que nous mangeons.
    Je demande instamment au gouvernement et aux eurodéputés d’adopter une position ferme contre toute tentative d’exclure les nouveaux OGM des réglementations européennes existantes sur les OGM et de maintenir les contrôles de sécurité et l’étiquetage obligatoires afin de garantir la sécurité de nos aliments, la préservation de la biodiversité et notre liberté de choix.

Cette cyberaction permet d'envoyer une copie de ce message à :

  • Votre euro-député.

Vous pouvez modifier ces infos (sujet, texte, elus...) en choisissant l'option
"modifier des éléments" après avoir renseigné le formulaire "je signe sans compte"

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

55 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Un tribunal philippin suspend la production d’un OGM pour des craintes en matière de sécurité
https://www.goodplanet.info/2024/04/25/un-tribunal-philippin-suspend-la-production-dun-ogm-pour-des-craintes-en-matiere-de-securite/?idU=1  

Alain UGUEN
26/04/2024 - 09:47:14

Les nouveaux OGM doivent absolument être réglementés en raison des risques majeurs pour l'environnement qu'ils présentent.

Dany Neveu
21/04/2024 - 23:42:52

Non aux OGM l etude de Seralini a été et reste la référence valable.

Annie MILLOT
21/04/2024 - 15:08:16

En l’absence d’accord au Conseil de l’Union Européenne, le texte ne pourra pas être adopté avant la fin de la mandature. Pour cette raison, celui-ci doit faire l’objet d’une procédure de transmission, ce qui est l’occasion de procéder à un nouveau vote lors de la dernière session plénière, la semaine prochaine.

Parce que l’autorisation des nouveaux OGM présente un risque considérable pour notre santé et pour l’environnement, et qu’elle menace la survie des modèles alternatifs développés par de nombreux agriculteurs un amendement de rejet contre ce texte a été déposé.

Le vote est prévu mercredi 24 avril, lors de la session de vote qui commence à 12h.

Alain UGUEN
19/04/2024 - 16:54:22

Victoire d’étape contre la déréglementation des OGM/NTG !
http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=14303  

Nouveaux OGM : pourquoi l’Anses plaide pour une plus grande prudence
https://www.mediapart.fr/journal/ecologie/170324/nouveaux-ogm-pourquoi-l-anses-plaide-pour-une-plus-grande-prudence  

Alain UGUEN
21/03/2024 - 10:25:37

Le Parlement européen vote en faveur des nouveaux OGM : un danger écologique
https://lareleveetlapeste.fr/le-parlement-europeen-vote-en-faveur-des-nouveaux-ogm-un-danger-ecologique/  

Alain UGUEN
13/02/2024 - 08:41:07

Au secours!!!!!!!!!!!!!!!!

beatrice assouad
09/02/2024 - 13:38:14

c 'est un combat permanent pour pas se faire bouffer par l'agrochimie . Montrons donc en permanence notre opposition à ce mode de vie

emmanuel chalumeau
09/02/2024 - 11:19:43

Mais c'est essentiel d'avoir nos produits alimentaires vraiment évalués en toute honnêteté !

béatrice jung luijken
08/02/2024 - 14:45:37

encore un scandale de l'agrochimie et de la FNSEA

Dominique RANNOU
08/02/2024 - 10:23:47

Nouveaux OGM : les combines de l’agrochimie pour s’approprier le vivant
https://reporterre.net/Nouveaux-OGM-les-combines-de-l-agrochimie-pour-s-approprier-le-vivant  

Alain UGUEN
07/02/2024 - 15:31:59

NON AUX OGM ANCIENS ET NOUVEAUX.

myriam Champeau
03/02/2024 - 10:47:26


Ben voyons ! les droits démocratiques des gens sont gommés au profit des fournisseurs de poisons...

béatrice jung luijken
31/01/2024 - 14:58:46


Nous voulons pouvoir offrir à chacun, surtout aux enfants une nourriture saine et non polluée ! Nous ne comprenons pas que les productions agricoles soient cotées en bourse, la nourriture telle qu'elle doit être est un bien commun et vital pour chacun...et ne devrait pas être accessible aux lobbies !

béatrice jung luijken
31/01/2024 - 14:50:26

Nouveaux OGM : après le vote de la commission ENVI, le Parlement européen doit s’opposer au projet de dérégulation
https://www.generations-futures.fr/actualites/vote-ogm/  

Alain UGUEN
30/01/2024 - 08:30:53

Il n'y a pas besoin d'OGM ou de varié, accroitre les rendement. Il suffit que les conditions extérieures en matière de pH, red, salinité correspondent à la plante cultivée. Et cela se fait assez facilement avec un "traitement physique de l'eau". Il en existe de quantité de modèles sur le marché, et il est possible de les faire soi- même. Le fonctionnement de ces procédés s'explique très bien grâce à la physique quantique. En savoir plus gratuitement (formation pro OPCO) en Alsace en février :  www.aton-atl.com.  

sylvie henry reant
25/01/2024 - 18:12:14

Bonjour, seulement quatre députés ? Sur combien ? Cinq cent septante sept. Ils vont se sentir bien seuls. Je vais écrire à la «mienne» sachant qu'elle ne fera rien.
Madame la députée,
Bonjour,
à la fin des années 1990, un sondage révélait que plus des trois quarts des Français refusaient les ogm.
Aujourd'hui nous en sommes là, avez-vous entendu parler de :
https://www.infogm.org/7962-des-deputes-francais-font-entendre-leur-voix-sur-les-ogm   ?
Serez-vous avec eux pour notre Santé, notre Démocratie, notre République ?
Merci.

Louis Gérard
25/01/2024 - 15:36:36

Des députés français font entendre leur voix sur les OGM
https://www.infogm.org/7962-des-deputes-francais-font-entendre-leur-voix-sur-les-ogm  

Alain UGUEN
24/01/2024 - 16:05:43

non au retour des OGMs ,même les nouveaux cachés !

Annie MILLOT
18/01/2024 - 19:35:18

Manifestation contre l'assouplissement des règles européennes sur les OGM
https://www.rtl.be/actu/monde/europe/manifestation-contre-lassouplissement-des-regles-europeennes-sur-les-ogm/2024-01-11/article/625607  

Alain UGUEN
17/01/2024 - 14:25:42

Quand va t'on se décider !!

pierre mestries
02/12/2023 - 13:43:55

J'ai des doutes sur l'opinion de notre député.

pierre mestries
01/12/2023 - 11:45:54

OGM : fin de toute protection ? Pseudo-science et vrais mensonges !

Durant cet automne, sous la pression des lobbys et de la Présidence espagnole de la Communauté Européenne, les négociations sont intenses afin que les projets de règlements OGM et Semences présentés le 5 juillet par la Commission Européenne soient adoptés par les Etats Membres et par le Parlement Européen avant la fin de sa mandature c'est à dire dans les prochaines semaines.

L’enjeu est énorme : nous pourrions perdre dans les jours ou semaines qui viennent TOUTE protection face aux OGM : finis évaluation des risques, étiquetage, traçabilité, responsabilité des industriels, droit des Etats à interdire un OGM, protection des agriculteurs qui veulent cultiver sans OGM, droit des citoyens de choisir une alimentation sans OGM.

Par contre les brevets, eux seront maintenus et qui dit brevet dit gains financiers, qui dit brevet dit contrôle accru sur l’agriculture mondiale !

Rapport basé sur le travail du groupe de scientifiques européens ENSSER. Les pseudo arguments scientifiques de la Commission y sont démontés. http://amisdelaterre40.fr/spip.php?article977  

Alain UGUEN
30/11/2023 - 17:49:20

Ah, il semblerait qu'il y ait encore des problèmes dans l'air... J'ai reçu ça :
«ALERTE OGM, AGISSEZ AVANT LE 5 NOVEMBRE Avez-vous déjà entendu parler des plantes NGT (ou "new genomic techniques") ?
Depuis 2018, elles sont classées comme OGM et leur culture est donc interdite dans l’Union européenne. Aujourd'hui, la Commission européenne demande – sous la pression des lobbys agro-industriels – un assouplissement de ces règles et tente, une fois n'est pas coutume, de faire passer les OGM en force !
Une CONSULTATION publique est ouverte jusqu'au 5 novembre à minuit...»
Le lien mène vers un intitulé "innocent" : «Donnez votre avis sur: Législation applicable aux végétaux produits à l’aide de certaines nouvelles techniques génomiques»
https://ec.europa.eu/info/law/better-regulation/have-your-say/initiatives/13119-Legislation-applicable-aux-vegetaux-produits-a-laide-de-certaines-nouvelles-techniques-genomiques/F_fr  


Anne
14/10/2023 - 17:39:58

Il est évident que nous souhaitons savoir ce que nous mangeons ou utilisons.
La provenance des produits, leur type de production (pays, semence, leur variété, contenant des OGM, traités aux pesticides et quand, produits nature ou en serre...)

Michel Decollogne
08/06/2023 - 17:43:04

Un journaliste de Reporterre, poursuivi avec des faucheurs d’OGM, relaxé
https://www.leparisien.fr/faits-divers/un-journaliste-de-reporterre-poursuivi-avec-des-faucheurs-dogm-relaxe-07-06-2023-7LD2CAWYMFDJBJMT5VR2G572P4.php  

Alain UGUEN
08/06/2023 - 09:04:05

Ce n'est pas les faucheurs qu'il faut condamner mais les sociétés qui nous pourrissent la vie avec les OGM.

Stéphoto
07/06/2023 - 20:07:34

Stop à la dégradation de notre environnement

Marie CLAUX
07/06/2023 - 16:06:52

Cessez de pourrir la planète pour faire du fric

janmi beuzit
07/06/2023 - 14:49:52

Non aux OGMs surtout caches!

Annie MILLOT
07/06/2023 - 11:06:01

Procès des faucheurs volontaires dans l'Aveyron : deux militants lotois comparaissent
https://www.ladepeche.fr/2023/06/05/proces-des-faucheurs-volontaires-dans-laveyron-deux-militants-lotois-comparaissent-11238897.php  

Alain UGUEN
05/06/2023 - 09:56:22

Le Cese appelle à la vigilance concernant les nouvelles techniques génomiques
https://www.terre-net.fr/ogm/article/226813/le-cese-appelle-a-la-vigilance-concernant-les-nouvelles-techniques-genomiques  

Alain UGUEN
26/05/2023 - 09:05:22

Non aux OGM

Jerome VIT
29/03/2023 - 20:44:53

OGM : perte de soutien de la Commission européenne
https://www.infogm.org/7712-ogm-perte-soutien-de-commission-europeenne  

Alain UGUEN
29/03/2023 - 08:29:43

Bonjour à tous,
L'info donnée dans la cyberaction est parcellaire. Dommage : nous avons toujours intérêt à décider en connaissance de cause. Il y a une vrai différence entre les OGM (anciens) et les NBT (Nouveaux OGM). Cela dit il n'y a aucune raison pour que le consommateur, ou l'agriculteur, ne soit pas informé de leur présence et de quoi il retourne.

Je signe donc en modifiant un peu

Philippe Masliah
14/02/2023 - 11:41:08

Les nouveaux OGM doivent être strictement étiquetés et règlementés, les principes d'information et de précaution doivent être appliqués pour la santé et la liberté la clarté de choix !

Dominique Morin
12/02/2023 - 21:52:21

Arrêtons cette merde,l'Europe à la botte des industriels, à croire que oui.

Stéphoto
12/02/2023 - 13:23:53

Ils sont sortis par la porte, ils veulent rentrer par la fenêtre!

Agnès Delmarle
10/02/2023 - 18:31:49

La justice européenne ouvre « un boulevard » aux OGM
https://reporterre.net/La-justice-europeenne-ouvre-un-boulevard-pour-les-OGM  

Alain UGUEN
09/02/2023 - 14:54:48

Le CTPS veut croire aux promesses des techniques de modification génomique
https://www.infogm.org/7645-le-ctps-veut-croire-aux-promesses-des-techniques-de-modification  
Le Comité technique permanent de la sélection (CTPS), instance consultative et inter-professionnelle en charge de la gestion des semences, organise la confusion. Un rapport de son Comité scientifique, publié en décembre 2022, propose de distinguer entre « variétés éditées » et « variétés OGM ». Or, en droits français et européen, il n’existe pas de « variétés éditées ». Ce vocable a été inventé par l’industrie pour que les « nouveaux » OGM ne soient plus considérés comme des OGM, et donc plus évalués ou étiquetés. Le CTPS soutient alors de facto le projet de déréglementation des OGM proposé par l’industrie et mis en œuvre par la Commission européenne.

Alain UGUEN
02/02/2023 - 16:07:22

COP 15 : accord a minima sur les ressources génétiques
https://www.infogm.org/7608-cop-15-accord-a-minima-sur-les-ressources-genetiques  

Alain UGUEN
24/12/2022 - 09:46:06

COP15 : à Montréal, un appel de scientifiques du monde entier pour un moratoire sur la diffusion d’organismes génétiquement modifiés
https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/biodiversite/cop15-a-montreal-un-appel-de-scientifiques-du-monde-entier-pour-un-moratoire-sur-la-diffusion-d-organismes-genetiquement-modifies_5536800.html  

Alain UGUEN
14/12/2022 - 08:47:08

Des scientifiques appellent à la prudence envers les biotechnologies génétiques
https://www.goodplanet.info/2022/12/12/des-scientifiques-appellent-a-la-prudence-envers-les-biotechnologies-genetiques/  

Alain UGUEN
13/12/2022 - 08:42:48

12 Faucheurs et Faucheuses Volontaires Breton.ne.s «comparant.e.s volontaires» au Tribunal de Dijon, le 14 décembre 2022
6 Faucheurs Volontaires de Côte-D'Or mis en examen, ainsi que 33 de leurs camarades «comparant.e.s volontaires», dont 12 FV breton.ne.s , sont convoqué.es ce mercredi 14 décembre prochain au Tribunal de Dijon.
Il leur est reproché d’avoir détruit, le 15 avril 2017 à Villy Le Moutier (Côte d'Or), 2,6 hectares d'essais de colza OGM, appartenant à la multinationale semencière allemande KWS, qui leur demande 8,5 millions d'€...de réparations ( le kg de semence de colza OGM a encore augmenté : X par 200 ! ).
Pour les FV Bzh, qui luttent depuis 20 ans contre les importations de soja OGM sur les ports de Brest, Lorient et Montoir de Bretagne, la substitution du soja OGM par du colza OGM ou du tournesol OGM est inacceptable, tant au niveau social qu'environnemental et sanitaire.
Les FV BZH dénoncent là-bas comme ici en Bretagne , par cette action entièrement assumée et revendiquée collectivement, la poursuite de l'agro-industrie-business qui mène notre agriculture, notre environnement et notre santé dans le mur.
Le nombre de paysans éliminés, toutes filières confondues, ne cesse d'augmenter, tandis que le
Président du Conseil Régional de Bretagne privilégie le « sauvetage » des emplois agro-alimentaires industriels, refusant de regarder la réalité de l'emploi agricole breton.
Cette agro-industrie porte atteinte à notre environnement (eau, air, sol : nitrates et algues vertes,
ammoniac, pesticides..) et à notre santé (nombre croissant des maladies professionnelles enfin
reconnues surtout grâce à la détermination du CSVPO : Collectif de Soutien aux Victimes des Pesticides de l'Ouest https://victimepesticide-ouest.ecosolidaire.fr/   ainsi que nombre croissant des maladies environnementales)
En même temps, ce mardi 6 décembre 2022, le Parlement Européen, en accord avec les États
Membres de l'UE, vient de décider de « l'interdiction de l'importation des produits de la déforestation » en Amazonie, dont le SOJA OGM donc, mais seulement après 2024, et sans aucun doute, avec les dérogations que ne manquera pas de demander l'agro-industrie, après encore quelques années supplémentaires... Ce qui atténue donc toutefois considérablement la portée de
cette décision qualifiée d'« historique ».
Les Faucheuses et Faucheurs volontaires d'OGM se retrouvent donc dans l'obligation d'agir face à l'état de nécessité que crée l’État français en refusant toujours d’appliquer les injonctions du Conseil d’État faisant suite à l’arrêt de la Cour de Justice de l’Union Européenne.
Le 11 décembre 2022, les FV Bzh
Contacts presse : Naj 0682676712

Alain Uguen
12/12/2022 - 17:16:51

Jabal : le nouveau blé résistant aux températures extrêmes et à la sécheresse obtenu SANS manipulations génétiques
Depuis plus de 15 ans, le lobby des biotechnologies nous promet des plantes résistantes à la sécheresse. Depuis plus de 15 ans, c’est un échec que ce soit avec les techniques de manipulation génétique des années 2000 ou avec les nouvelles techniques, CRISPR et autres... Mais ces promesses permettent à quelques multinationales de continuer à capter l’essentiel des financements dans l’espérance de pouvoir renforcer encore leur monopole sur les semences mondiales. Pourtant, pendant ce temps, loin des labos et leurs dizaines de millions investis en vain, des paysans et des agronomes avancent ensemble dans l’intérêt général.
C. B.

Article publié dans The Guardian le dimanche 4 décembre.

Cette nouvelle variété est un croisement - technique traditionnelles de sélection végétale N du T - entre des blés commerciaux et sauvages, sélectionnés dans le but de développer des cultures plus résistantes à la crise climatique.
Une nouvelle variété de blé dur résistante à la sécheresse a été créée dans le cadre d’un programme international de sélection visant à renforcer face aux bouleversements climatiques, la résilience du système alimentaire en augmentant la diversité des cultures.
http://amisdelaterre40.fr/spip/spip.php?article929  

Alain UGUEN
06/12/2022 - 16:59:53

Résolution appelant à un accord ambitieux lors de la quinzième conférence des parties à la Convention sur la diversité biologique
Lors de sa séance du 30 novembre 2022, l’Assemblée nationale a adopté une résolution appelant à un accord ambitieux lors de la quinzième conférence des parties à la Convention sur la diversité biologique, qui se tiendra du 7 au 19 décembre à Montréal (Canada).
Dans leur résolution, les députés invitent le Gouvernement à « rechercher une solution pour le traitement des informations de séquençage numérique issues des ressources génétiques ».
https://www.infogm.org/veille-juridique-inf-ogm-du-28-novembre-au-5-decembre-2022  

Alain UGUEN
05/12/2022 - 16:29:44

Je suis atterrée devant le poids que pèsent l'argent le profit et les lobbies industriels en dépit des risques encourus par tous en dépit des principes de précaution, de respect de la mature de la biodiversité ...
la nature est à tout le monde et devrait être respectée par tous et pour tous par chacun ! les actionnaires gourmands ont des enfants aussi et devraient mettre leurs millions au service de la survie des espèces et de la qualité durable de la terre....
Merci Dominique Morin

pascal brizard
02/12/2022 - 17:45:19

Mercredi 14 décembre à Dijon
Journée de mobilisation contre les OGM et de soutien aux faucheurs volontaires
Refusons que des OGM soient cultivés en France
Soutenons 6 Faucheurs Volontaires au Tribunal de Dijon

En avril 2017, plus d’une centaine de faucheurs et faucheuses volontaires ont détruit une parcelle de colza d’expérimentation de la firme semencière KWS à Villy-le-Moutiers (21). Ils revendiquent collectivement leur acte de désobéissance civile1. 6 d’entre eux, domiciliés en Côte d’Or, ont été entendus par la juge d’instruction en
2020 et seront jugés au tribunal ce mercredi 14 décembre 2022. Soutenons ces 6 Faucheurs Volontaires et leur participation à cette action collective réalisée pour révéler la mise en œuvre d’OGM dans les champs, faire le procès des pratiques de l’agro-industrie et celui de la complicité du gouvernement. Soutenons cette démarche. Agissons pour une agriculture saine, sans brevetage du vivant et sans pesticides de synthèse.

7h30 Marche citoyenne de la place Wilson jusqu’au Tribunal, 13 bl Clémenceau
Musique, chevaux, char, banderoles, pancartes...
8h30 Début du procès au Tribunal, 13 Boulevard Clemenceau
Pendant toute la durée du procès en particulier à mi-journée, rassemblement devant le tribunal stands d’information, de restauration (crêpes, flammekueche, vin chaud, boissons diverses), marché bio, musique et chants
À partir de 19h, rendez-vous à la Maison Phare (allée de Grenoble) Fête, musique, restauration, boissons, Bal trad avec Bal d’Ouche et Zadruga (entrée prix libre)
NON aux OGM, aux pesticides et au brevetage du vivant.
OUI à la préservation des pratiques paysannes, de la santé et de l’environnement !
OUI à une eau, un air et une alimentation de qualité !
NON AU PROFIT DE QUELQUES UNS CONTRE LE BIEN COMMUN
POURSUIVONS LES VRAIS RESPONSABLES !
Contact faucheursvolontaires21@riseup.net.   www:faucheurs-volontaires.fr
1Art 122-7 du code pénal : Il permet de désobéir à la loi au nom des valeurs supérieures ordonnées pour le bien commun..

Alain UGUEN
23/11/2022 - 11:00:53

Boycott des exportations,amendes et réquisition des engins cracheurs de pesticides par la même occasion.
Les planteurs européens mourront moins vite ainsi que les pollinisateurs BZZBZZ. Les gars de l'INRAE auront plus de RTT.
Aïchat Nussy

Colette Nusbaum Vallet
23/11/2022 - 10:38:25

Une loupe dans la poche pour arriver à lire les étiquettes quand l'affichage est lisible .
Sans O G M si c'est comme pour le tabac sans additifs : encore une règlementation scélérate . Bof !

Pierre Besson
17/11/2022 - 17:10:00

Les OGM doivent être annoncés, aussi bien en tant que tels que dans la composition des alimentS !

Michel Decollogne
16/11/2022 - 18:52:09

Et les humains modifiés génétiquement avec les injections expérimentales à ARNm ? Doivent-ils également être étiquetés et réglementés ? Ah oui, suis-je bête, c'est déjà le cas avec les QR codes.

Gilles Knopp
16/11/2022 - 14:27:36

Je suis atterrée devant le poids que pèsent l'argent le profit et les lobbies industriels en dépit des risques encourus par tous en dépit des principes de précaution, de respect de la mature de la biodiversité ...
la nature est à tout le monde et devrait être respectée par tous et pour tous par chacun ! les actionnaires gourmands ont des enfants aussi et devraient mettre leurs millions au service de la survie des espèces et de la qualité durable de la terre....

Dominique Morin
16/11/2022 - 12:44:28

Etats-Unis: les anti-OGM contre les semences adaptées au changement climatique
https://www.la-croix.com/Etats-Unis-anti-OGM-contre-semences-adaptees-changement-climatique-2022-11-13-1301241834  

Alain UGUEN
16/11/2022 - 10:20:03

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !