actualité écologie

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

OPÉRATION

Soutien permanent aux paysans de NDDL

image vide cyberacteurs
image vide

Publications de nos sympatisants.

Nous vous proposons sur cette page des productions artistiques des adhérents et don'acteurs de cyberacteurs. Si vous êtes intéressé par un achat, un contact avec un des producteurs ou pour proposer une de vos oeuvres, contactez-nous.



Stage Sophrologie-shiatsu

De Sylvie Carde

 Stage Sophrologie-shiatsu

dans les Hautes-Alpes mi-août "harmonie au coeur de la montagne" du vendredi 14 aout au lundi 17 aout
http://www.sophrologie-shiatsu.com

Retour à la liste des publications


Comment vivre en 12 leçons ?

De Colette PINCE

 Comment vivre en 12 leçons ?

Prendre conscience est une association loi 1901 décidée à nous rappeler les préoccupations qui devraient être prioritairement les nôtres :
* L’état du monde,
* Le mal-être éprouvé par nombre d’entre nous
Sa proposition : Pour changer ce monde, commençons par nous changer nous-mêmes.
Besoin d’aide pour y parvenir ? Ce petit bouquin a été fait pour ça :

http://prendreconscienceblog.com

Retour à la liste des publications


Utopie du logiciel libre

De Sébastien Broca

  Utopie du logiciel libre

Du bricolage informatique à la réinvention sociale

Né dans les années 1980 de la révolte de hackers contre la privatisation du code informatique, le mouvement du logiciel libre ne semblait pas destiné à renouveler nos imaginaires politiques. Les valeurs et les pratiques du Libre ont pourtant gagné d’autres domaines, dessinant peu à peu une véritable « utopie concrète ». Celle-ci a fait sienne plusieurs exigences : bricoler nos technologies au lieu d’en être les consommateurs sidérés, défendre la circulation de l’information contre l’extension des droits de propriété intellectuelle, lier travail et réalisation de soi en minimisant les hiérarchies. De GNU/Linux à Wikipédia, de la licence GPL aux Creative Commons, des ordinateurs aux imprimantes 3D, ces aspirations se sont concrétisées dans des objets techniques, des outils juridiques et des formes originales de collaboration qui nourrissent aujourd’hui une sphère des communs propre à encourager l’inventivité collective. On peut être tenté de voir là un projet de substitution au modèle néolibéral. Pourtant, dans sa relation à l’économie d’Internet, ses enthousiasmes technophiles ou ses ambiguïtés politiques, le Libre soulève aussi nombre de questions. Sébastien Broca fait ressortir celles-ci, en racontant une histoire dans laquelle les hackers inspirent la pensée critique (d’André Gorz aux animateurs de la revue Multitudes) et les entrepreneurs open source côtoient les défenseurs des biens communs. À travers ce bouillonnement de pratiques, de luttes et de théories, l’esprit du Libre émerge néanmoins comme un déjà là où s’ébauchent les contours d’une réinvention sociale.

Sébastien Broca est sociologue au Centre d’études des techniques, des connaissances et des pratiques (Cetcopra) de la Sorbonne. Ses travaux portent sur les projets de transformation sociale en lien avec les mouvements du numérique. Il est membre des réseaux de recherche Anthropological Materialism et Numer-Univ.

http://lepassagerclandestin.fr/catalogue/essais/utopie-du-logiciel-libre.html

Retour à la liste des publications


Le petit livre noir des grands projets inutiles

De de Camille

 Le petit livre noir des grands projets inutiles

On bétonne à tour de bras ! Autoroutes, aéroports, lignes LGV, stades de foot, incinérateurs, centrales nucléaires, lignes à très haute tension...
Des paradoxes apparents de la crise, celui qui conduit les pouvoirs politiques et économiques à reprendre les recettes qui nous ont menés dans l’impasse n’est pas le moindre. Ainsi de la prolifération des grands projets inutiles auxquels une pensée magique fondée sur le dogme de la croissance attribue la vertu de créer de l'emploi, du pouvoir d'achat et... de la croissance. Qu’importe que cette équation fasse abstraction de la finitude de notre planète et méprise les nécessités fondamentales du vivre ensemble et du rapport à la nature !
Heureusement, l'inutilité et la nocivité de ces grands projets trouve sur leur route toute une population déterminée, en multipliant les zones à défendre (ZAD), à inventer d’autres manières d’occuper le terrain.
Cet ouvrage décrit les principaux projets inutiles de notre temps, butant sur des mobilisations ô combien nécessaires : de Notre-Dame des Landes à Bure en passant par Flamanville, Gonesse, Gap, Creys-Malville, Lyon, Rouen, Toulouse, la Picardie, le Morvan ou les Landes…

Camille est l'auteur de ce livre écrit à mille mains.
Afin de préserver l’anonymat des opposants tout en évitant les errements d’une médiatisation à outrance de quelques « porte-parole » autoproclamés, les militants ont décidé de toutes et tous se dénommer Camille. Camille est autonome sans être solitaire, s’engage dans un collectif humain sans renoncer à son individualité, défend les générations futures sans occulter l'apport des combats passés. Camille est anti-nucléaire, locavore, vélorutionnaire, en transition, faucheur, déboulonneur… Camille savoure le goût du contact humain, s’oppose par goût et milite par envie.
http://lepassagerclandestin.fr/catalogue/hors-collection/le-petit-livre-noir-des-grands-projets-inutiles.html

Retour à la liste des publications


ONDES SCIENCE et MANIGANCES

De Jean HECHES et Nancy de MERITENS

 ONDES SCIENCE et MANIGANCES

Une enquête choc qui révèle les manipulations des industriels de la téléphonie mobile.
Dans le monde, depuis dix ans, la contestation contre les antennes de téléphonie mobile augmente. Elle s’appuie sur de nombreuses études scientifiques qui révèlent les effets des ondes électromagnétiques sur la santé. Pourtant, les États, les industriels et une partie de la communauté scientifique affirment que les normes sanitaires protègent le public.
A travers les parcours de lanceurs d’alerte, citoyens, journalistes, scientifiques, électro-hyper-sensibles, ce film dévoile comment les stratèges de la téléphonie mobile, manipulent la science pour répandre un message rassurant, qui met en doute les connaissances sur la nocivité de cette technologie.
Bonus du DVD :
- Les scènes coupées 10 mn
- La «défense de produit» en France avec Etienne Cendrier, Robin des Toits 17 mn
- La puissance du lobby sur la politique européenne avec Michèle Rivasi, députée européenne 14 mn
- A Propos du film avec Jean-Yves Cendrey, écrivain 8 mn
DVD en version française et anglaise.
https://vimeo.com/87494188

Retour à la liste des publications


Y’en aura pour tout le monde !

De CAZA

 Y’en aura pour tout le monde !

Le « cauchemar en cuisine » ne fait que commencer.

Y a du ch’val roumain dans les lasagnes, du gaz de schiste dans la moussaka, du césium dans le thé vert, de la carpe et du lapin dans le mariage pour tous, du corned-beef dans le depardieu, de la pute dans la poutine, du polonium dans l’arafat, du mustang grillé au buffalo grill, de l’âne dans le burger, de l’autruche en Autriche et des couilles dans le potage.

Par contre, pas la moindre trace d’ADN d’Antoine-Augustin Parmentier (1737-1813) dans le hachis parmentier findus, pas plus que de morceaux de chasseur dans le lapin-chasseur william saurien.

La pire des malbouffes, c’est quand même l’homme. Rappelez-vous « Soleil Vert » : « Mangez du vieux ! » qu’ils disaient. Mais le vieux (l’humain en général, en fait), situé en fin de chaîne alimentaire, concentre tous les pesticides, engrais chimiques, antibiotiques, médicaments. Comme dit mon voisin Mamadou (je cite) : « Li blanc modewne li bouwé de chimique, li vaut pas li missionaiwe d’y a cent ans, qu’il était nouwi à l’hostie… »

Recueil de 48 pages de dessins de presse disponible :

Version NUMERIQUE, comme nos autres eBOOKS, au format PDF et ePUB…
Version PAPIER ! Un format 21×21cm, et une impression numérique qui fait plaisir à voir !
INFO Livraisons : la fabrication est en cours et nous devrions pouvoir poster vos commandes au plus tard le 15 décembre. Donc bon pour les cadeaux de Noël ! Pensez au pack Papier + eBOOK pour profiter au mieux de ce recueil : téléchargement immédiat et couleurs d’origine avec l’eBOOK, et toujours le papier qui arrivera ensuite pour les amateurs…
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=1125

Retour à la liste des publications


Offrez ou offrez-vous un abonnement avec le premier hors-série de L'Ecologiste !

De Thierry JACCAUD

 Offrez ou offrez-vous un abonnement avec le premier hors-série de L'Ecologiste !

L'abonnement commencera à votre choix au numéro en cours ou au numéro 42 à paraître en février 2014.

Le numéro en cours de L'Ecologiste, en kiosque ou sur commande, comprend un témoignage très fort de Jean Robert, ami d'Ivan Illich, sur les Zapatistes ; une passionnante interview de Matthew Crawford, philosophe et réparateur de motos, sur la notion d'autonomie ; l'écologie des peuples nomades d'Asie avec l'anthropologue Charles Stepanoff. Ce numéro est comporte un dossier sur les rivières menacées. Au niveau international par les très grands barrages financés par la Banque mondiale et... par la France. Et au niveau de la France, par l'augmentation prévue de 50% du nombre d'ouvrages hydrauliques sur les petites rivières.

Avec les rubriques habituelles de présentation de revues, de livres (essais, beaux-livres, livres pour enfants... 42 livres sont présentés dans la rubrique livres, de nombreux autres au fil des pages), l'Ecologiste au quotidien, l'agenda et la chronique d'Alain Hervé.


http://www.ecologiste.org/contents/fr/p187_L'Ecologiste_n°41.html

Retour à la liste des publications


Publications de Brice Ducruix

De Brice Ducruix

Projet de Constitution pour une nouvelle République Française.
projet de Constitution pour l'Union Européenne
Recommandations pour l'utilisation de l'informatique
FABLES & POÉSIES est un recueil de fables et de poésies racontant la vie et les sentiments de l'auteur
GEORGIKISTAN Imaginons un pays fictif, ou peut être pas, passant de la dictature à la démocratie, supportant l'enfer pour arriver au paradis terrestre..
Manifeste Philosophique de l'Écotarisme
UN PROGRAMME ALTERNATIF POUR LES PEUPLES
http://www.lulu.com/shop/search.ep?contributorId=1011832

Retour à la liste des publications


Cessons de tuer la terre pour nourrir l'homme !: Pour en finir avec les pesticides

De Jean marie PELT

 Cessons de tuer la terre pour nourrir l'homme !: Pour en finir avec les pesticides

Le « Grenelle de l’environnement » a prévu de réduire de moitié l’utilisation de pesticides à l’horizon 2018. Maintes questions se posent en effet depuis des années sur leurs effets sur la santé, et il est tout à fait probable que la disparition totale des abeilles dans certaines régions est due à leur emploi intensif. Aussi doit-on envisager dès à présent le remplacement de ces produits, que ce soit dans les vastes exploitations agricoles, dans les jardins grands et petits des « rurbains », voire dans ces cultures miniatures qui agrémentent les balcons et terrasses des citadins. De nouvelles stratégies doivent permettre à ces adjuvants de la vie, de la beauté et de la fécondité des plantes, qui font aujourd’hui l’objet d’intenses recherches (stimulation des défenses naturelles des végétaux, utilisation de produits peu ou pas nocifs, développement de plantes qui « dépolluent » les sols, symbiose avec des champignons, etc.), d’éviter le recours systématique à des produits chimiques.
Botaniste et fervent écologiste avant l’heure, Jean-Marie Pelt fait ici le point sur l’ensemble de ces perspectives prometteuses et parfois très originales dont certaines sont d’ores et déjà mises en œuvre à travers le monde.

Biographie de l'auteur
Président de l’Institut européen d’écologie, Jean-Marie Pelt est un botaniste-écologiste qu’on ne présente plus. Écologiste, il le fut bien avant l’heure et il est connu pour ses nombreux ouvrages dont les plus récents chez Fayard sont : La Terre en héritage (2000, 2003), Les Nouveaux Remèdes naturels (2001, 2003), L’Avenir droit dans les yeux (2003), Le Nouveau Tour du monde d’un écologiste (2005), C’est vert et ça marche !(2007), Nature et Spiritualité (2008), La Raison du plus faible.
http://www.centrejeanmariepelt.com/livres.html

Retour à la liste des publications


Trousse cocotte

De Jean Kergrist

 Trousse cocotte

Tandis que son héros remonte la piste de divers trafics clandestins, Jean Kergrist file les métaphores pour notre plus grand régal, avec une langue verte et l'art du détail. Un roman noir certes, qui tient de la satire sociale, du dézingage anar et de la gaudriole, mais illuminé par un humour terriblement efficace.

11,00 € + frais de port
2013
204 pages / 12,5x19 / Broché
ISBN : 978-2-916777-06-1
Disponible
Éditions des Ragosses

vous pouvez le commander sur notre site
http://www.cyberacteurs.org/superactions/trousse_cocotte.php  

Retour à la liste des publications


Une autre finance pour une autre agriculture

De Un ouvrage collectif coordonné par MIRAMAP

 Une autre finance pour une autre agriculture

Un ouvrage collectif coordonné par MIRAMAP sur les initiatives de finances solidaires qui émergent en agriculture paysanne.

Les Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne (AMAP) sont un terreau favorable au soutien des fermes de proximité dans une logique d’agriculture durable, socialement équitable et écologiquement saine.
Mais comment se réapproprier globalement et collectivement le devenir de l’agriculture et de notre alimentation ?

Le modèle productiviste mis en place à partir des années 1960 touche à ses limites. Il vide nos campagnes et détruit l’environnement. Passage obligé du maintien d’un tel système, la financiarisation de l’agriculture accentue la concentration des exploitations, écrasant sur son passage les modèles agricoles alternatifs. Dans ce contexte où les politiques d’aides et de crédit sont étroitement liées, une agriculture alternative ne peut se faire que dans le cadre d’une économie solidaire. L’enjeu est de taille et dépasse les seuls acteurs du monde paysan. Au cœur du livre de multiples initiatives émergent : Cigales, Terre de Liens, cagnottes solidaires… Elles s’improvisent, se corrigent d’elles-mêmes mais toutes s’articulent autour du concept de circuit-court de financement solidaire. Ces expériences ouvrent de nouvelles voies et témoignent d’un renouveau de la solidarité paysanne. Il faut les faire connaître et les développer !

Liste des contributeurs : Léo Coutellec et Astrid Bouchedor (coordination de l’ouvrage, MIRAMAP), Anne Hugues (Confédération Paysanne), André Neveu (Membre de l’Académie d’agriculture), Lucie Chartier (Solidarité paysans), Amélie Artis (économiste), Estelle Deléage (sociologue), Samuel Ferret (réseau PAC 2013), Joseph Le Blanc (RENETA), Sarah Delecourt (AMAP - Ile de France), Guillaume Tarantini (MIRAMAP) , Philippe Cacciabue (Terre de Liens), Béatrice Boutin (Cigales), Victor Grange (La Nef), Jérôme Dehondt (paysan), Marc Alphandery (Mouvement pour une Économie Solidaire).

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de cyberacteurs à cette adresse
http://www.cyberacteurs.org/superactions/autre_finance.php  


Vous pouvez commander le livre avant parution à prix réduit (16 € au lieu de 21.80 €) en téléchargeant le bon de souscription.

Editions Yves Michel - Collection Économie – ISBN 978 2 36429 030 3 – 272 pages – format : 14 x 22 cm – Prix public à parution : 21.80 €

Retour à la liste des publications


Le jeu pour faire baisser son empreinte écologique !

De Loic Hamon

 Le jeu pour faire baisser son empreinte écologique !

Etes-vous prêts à relever le défi ?

Le tout nouveau jeu de cartes des Editions ELKA Itinéraire Bis va vous permettre - entre amis, en famille, au travail... - de vous défier autour de votre empreinte écologique !

Pas exactement la vôtre en fait puisque c’est le hasard qui en début de partie va vous désigner consophage, éco-sceptique, éco-sensible, éco-débrouille, locavore ou minimaliste.

Et c’est là que les choses deviennent drôles ! Les travers, mauvaises habitudes et excès de chaque famille étant volontairement amplifiés dans le descriptif de départ, on discute, on se félicite, on s’insurge, on s’auto-critique, on fait gentiment son examen de conscience...

Et à partir de là, à vous de tout faire pour obtenir en fin de partie l’empreinte écologique la plus basse possible. Pas simple si vous êtes consophage nous vous prévenons tout de suite !

En 114 questions instructives, cocasses et souvent étonnantes, tout le monde apprend sur les différents aspects et enjeux du développement durable, de la transition énergétique et sur l’impact concret de tels ou tels choix du quotidien.
Changement climatique, biodiversité, commerce équitable, consommation responsable, ressources, déchets, transports, santé environnementale... tous les grands sujets sont abordés et il y en a pour tous, quel que soit son niveau de sensibilisation, et ce dès 10 ans.

A coups d’énigmes, de tests sous pression, de défis collectifs, de bonus ou malus... les joueurs se défient sur le terrain de l’éco-citoyenneté et doivent redoubler de bonnes réponses, d’idées innovantes, de réflexion, pour faire baisser leur baromètre écologique et gagner la partie.

Le jeu est drôle, la dimension stratégique omniprésente et la coopération souvent de mise.

A vous de jouer !

Genre : jeu de cartes
Contenu : 55 cartes
Age : 10 à 90 ans
Joueurs : 2 à 6
Durée d’une partie : 30 min
Mécanismes : connaissance, hasard et stratégie
Prix : 11 € TTC + frais de port 3 €

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de cyberacteurs à cette adresse
http://www.cyberacteurs.org/superactions/jeu_empreinte.php  


http://www.elkaeditions.fr

Retour à la liste des publications


la suite du BLOG À PART...: LÀ OÙ ÇA FAIT MAL.

De Alain GOUTAL

  la suite du BLOG À PART...: LÀ OÙ ÇA FAIT MAL.

Ce recueil de dessins de presse d’Alain GOUTAL, par ailleurs auteur BD et illustrateur, prolonge une collection entamée il y a quelques années avec HARCÈLEMENT FAXUEL et LE FAXEUR SONNE TOUJOURS DEUX FOIS, où déjà Alain GOUTAL donnait une suite « papier » à ses commentaires dessinés de l’actualité politique, en direct sur CANAL + (l’hebdo de Michel FIELD), ou encore NEKEPELL, SYMBIOSE et LDC…

Sur 68 pages, LÀ OÙ ÇA FAIT MAL. résume la seconde partie du règne de Nicolas SARKOZY et la première du Président normal, telle qu’elle est évoquée au jour le jour, et en dessin, sur le BLOG politiquement incorrect : http://goutal.over-blog.com/  

Sa seule ambition ? Hormis l’humour, que ce grain de sable s’additionne aux autres grains de sable. Il n’y en a pas de trop.
Les rouages de la machinerie (on peut écrire machination) sont puissants !

Prix public : 12€

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de cyberacteurs à cette adresse
http://www.cyberacteurs.org/superactions/goutal_mal.php  


Ou bien eut être commandé à :
Alain Goutal, Hirguer, 22160 St Servez
alaingoutal@wanadoo.fr.   .
ou alaingoutal5@gmail.com.   .
(prévoir 3€ de frais d’envoi)

http://goutal.over-blog.com

Retour à la liste des publications


Un bateau nommé liberté

De Gilbert Nicolas

 Un bateau nommé liberté

"L'expédition du FRI était une considérable aventure. Je ne peux qu'admirer l'esprit qui a conduit David Moodie et son équipage à faire ces milliers de milles nautiques à travers l'Océan Pacifique jusqu'à Mururoa pour s'opposer aux essais nucléaires".

Sir Edmund HILLARY - Vainqueur de l'Everest


"Voici la grande et belle histoire d'un miracle créé par un petit groupe d'hommes et de femmes - une minuscule étincelle de conscience faisant voile contre la Bombe, contre toute la violence du monde. Ils n'avaient aucune chance au départ. Comment, en effet, un petit bateau et quelques personnes pouvaient-ils quelque chose contre cela : le plus énorme symbole de la violence du monde ?

Et pourtant, c'est ce qu'ils firent ! Comment ? Ils le firent. Ils firent le miracle. Ils ne s'assirent pas en attendant la fin du miracle. Ils créèrent le miracle. Ils savaient profondément qu'un miracle ne vient jamais par lui-même. Il doit être créé par l'homme -masculin/féminin- lui même.

Depuis les origines du monde, l'humanité a été conduite par la violence, toutes sortes de violences.

Jusqu'à quand ?...Aucun miracle ne vient jamais par lui-même, seule la conscience peut créer le miracle...

Et c'est seulement une question de choix, une question de se réveiller et d'ouvrir les yeux".

Bernard MOITESSIER - Navigateur


Le FRI, construit au Danemark en 1912, fut un voilier-cargo avant de devenir entre les mains de David Moodie un instrument au service de la paix. En 1973, le FRI, avec à son bord un équipage international, va protester contre les essais nucléaires atmosphériques français. Il reste sept semaines en vigile dans la zone d’essais, forçant ainsi le retardement de l’explosion. Le Bataillon de la Paix, conduit par le Général de Bollardière les rejoint juste avant la capture du navire par la marine française. Le bateau sera rendu saboté. Le Fri est à l’origine de la création de Greenpeace à Auckland en 1974.


Par le témoignage de son journal de bord, de mars à août 1973, Gilbert Nicolas nous restitue avec une intense émotion le quotidien de cette incroyable aventure humaine. Et nous pose cette incessante question : « que puis-je faire, moi lecteur, pour m’engager ? ».


Né en 1933 dans le Nord Finistère, Gilbert Nicolas voit son enfance marquée par la guerre. Son parcours de vie sera déterminé par un esprit de résistance et de révolte, une conscience pacifiste et antimilitariste , qu’il traduira par des engagements multiples solidement ancrés sur les droits de l’homme. Apprenti couvreur à Paris, docker à Marseille, marin pêcheur en Bretagne, pasteur protestant sans ministère, il sera de tous les combats, des années 50 à ce jour encore avec les marches organisées par Footprints for peace contre les mines d’uranium, l’emploi du nucléaire civil et militaire et les déchets. Marcher, jeûner, protester, alerter, Gilbert Nicolas nous encourage à le suivre en citant Pierre Cérésole : « Venez, même si impossible ».

sbn : 978-2-917904-11-4
192 pages, carnet photos 16 pages couleurs, format A5
Prix public : 16 €

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de cyberacteurs à cette adresse
http://www.cyberacteurs.org/superactions/bateau_liberte.php  

http://gouttedesable.fr/sciences-societe-bateau-nomme-liberte-p-68.html

Retour à la liste des publications


Le béton au pouvoir

De Hervé Kempf

Ecologie | chronique

Le Monde - 17 mars 2013

Il ne vous aura pas échappé que la politique environnementale dans ce pays atteint un degré de nullité abyssal. Les plus hautes autorités se fichent comme de l'an 40 de la question écologique, et n'hésitent plus à placer à divers postes de commande des personnages dont toute la carrière et la culture respirent le goût du bétonnage.

Ils opèrent avec l'assentiment de leurs compères d'Europe Ecologie-Les Verts, dont la position au gouvernement ne peut qu'inviter à relire la fable de La Fontaine Le Loup et le Chien. " "Attaché ?, dit le Loup : vous ne courez donc pas où vous voulez ?" " Oh non, les écologistes de pouvoir ne courent pas dans les vertes prairies de la défense de l'environnement.

Or, donc, le nouveau directeur de cabinet de la ministre de l'écologie, Delphine Batho, est Gilles Ricono, ingénieur général des Ponts et Chaussées, qui a fait toute sa carrière dans des services d'équipement. Rappelons que les ingénieurs des Ponts et Chaussées ont été les plus ardents " déménageurs " du territoire, empilant autoroutes, lignes TGV, aéroports, ponts et viaducs jusqu'à plus soif. Ils continuent, d'ailleurs...

La nomination de M. Ricono consacre la prise de contrôle par les Ponts et Chaussées de l'administration de l'environnement engagée avec la réforme du ministère de l'écologie : en 2009, les directions de l'environnement, de l'industrie et de l'équipement, jusqu'alors séparées, furent fusionnées dans des directions régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal). L'environnement, jusqu'alors autonome, a de fait été absorbé par ses puissants voisins administratifs.

Voilà que l'on s'apprête à nommer comme président de la Commission nationale du débat public (CNDP) Christian Leyrit, ingénieur des Ponts et Chaussées. Il a été un ardent bâtisseur d'autoroutes en tant que directeur des routes, et est l'actuel maître du corps des Ponts, puisqu'il est vice-président du conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD), masque de l'ex-conseil général des Ponts.

La CNDP, chargée des débats publics sur les grands projets, n'a jamais brillé par son audace, mais ce serait la fin de l'espoir d'un débat démocratique sur ces questions si on le confiait au patron des bétonneurs. On espère qu'un reste de bon sens animera ceux qui peuvent peser sur cette nomination. Ou alors, nommons un botaniste à la tête de la Direction générale des infrastructures.

http://www.lemonde.fr/idees/

Retour à la liste des publications


La société israélienne Morflora se dit prête à passer à la phase de commercialisation de sa technologie TraitUp TM

De Patricia Le Crenn-Brulon Animatrice de la veille "Semences"

La plateforme technologique TraitUP TM développée par la start-up Morflora entre dans sa dernière phase de test. Dès cette année, elle pourra faire l'objet de contrats de licence avec les semenciers.

Cette technologie primée par le Red Herring en 2012 permet de modifier le génome des plantes de manière à faire exprimer ou taire les gènes (Veille Semences du 06/07/2012).

La caractéristique importante de cette technologie est qu'elle permet de développer des semences qualifiée par la société de "non transgénique".

Lire le communiqué

Ndlr : La technologie TraitUp TM a été initialement mise au point par un spécialiste de la virologie, le professeur Ilan Sela de Hebrew university et par Haim Rabinowitch, expert mondial des semences (The Robert H. Smith Faculty of Agriculture, Food and Environment). Les chercheurs ont identifié des vecteurs efficaces pour rendre silencieux ou faire exprimer les gènes. Ces vecteurs, nommés scientifiquement IL-60 et 1470 plasmids, sont commercialisés sous le nom de TraitUP TM.

La technologie est brevetée (co-dépôt avec Yissum Research Development)
- EP2436769 : Plant expression constructs and methods of utilizing same - "The present invention relates to a nucleic acid construct comprising polynucleotide sequences encoding a molecule of interest being flanked by heterologous sequences derived from a Geminivirus intergenic region".

--

DPE "Partager pour innover"
____________________
Patricia Le Crenn-Brulon
Animatrice de la veille "Semences"
Patricia.Le-Crenn-Brulon@rennes.inra.fr.  
____________________

INRA
Délégation au Partenariat avec les Entreprises (DPE)
Direction de la Valorisation
4, rue de Stang Vihan - 29000 Quimper
Tel 02 98 95 60 95 (direct)
Fax 02 98 95 60 42


http://www.timesofisrael.com/israeli-agritech-start-up-may-have-the-solution-to-better-gmos/

Retour à la liste des publications


Plus de la moitié des étendues d’eau de l’Europe affectées par une pollution (21 Novembre 2012, par Sandra BESSON)

De Sandra BESSON

Plus de la moitié des cours d’eau, des lacs et autres étendues d’eau en Europe ont un mauvais statut écologique, ce qui signifie qu’ils sont encore affectés par la pollution ou des modifications physiques perturbatrices pour les écosystèmes.

La pollution de l’eau et des modifications physiques affectent encore l’écologie de nombreux lacs, fleuves et cours d’eau en Europe. Ces problèmes pourraient empêcher les cours d’eau d’obtenir un statut écologique dit « bon » d’ici 2015, un objectif fixé par la Directive Cadre sur l’Eau de l’Union Européenne.

Le rapport « Eaux européennes – évaluation du statut et des pressions », publié cette semaine par l’Agence Européenne pour l’Environnement, étudie le statut de 104 000 rivières, 19 000 lacs et 4000 cours d’eaux de transition et côtières, signalés par les Etats Membres de l’Union Européenne dans le cadre de la Directive Cadre sur l’Eau et des Plans de Gestion des Bassins Fluviaux.

52% des cours d’eau auront un « bon » statut écologique d’ici 2015

Les auteurs concluent que les cours d’eau sont en voie d’amélioration de manière générale, mais pas assez suffisamment pour atteindre les objectifs fixés par la Directive Eau –en fait seulement 52% des cours d’eau devraient atteindre un statut écologique « bon » d’ici 2015, d’après les plans des Etats Membres.Jacqueline McGlade, Directrice Exécutive de l’Agence Européenne pour l’Environnement, a déclaré : « Les eaux européennes ont connu une grande amélioration au cours des vingt dernières années, alors que la législation a réduit avec succès de nombreux types de pollution et ont amélioré le traitement des eaux usées. Mais les Etats Membres de l’Union Européenne semblent bien partis pour manquer –et de beaucoup- les objectifs à venir, c’est pourquoi ils doivent accélérer les efforts pour protéger la santé humaine et les écosystèmes dont nous dépendons ».

Pour les eaux à la surface, il y a deux classifications : le statut écologique, et le statut chimique. Les étendues d’eau souterraine sont classées en fonction de leur statut chimique et de leur statut quantitatif. Pour qu’une étendue d’eau ait un « bon » statut, les deux types de statuts doivent être au moins « bons ».

Plus de la moitié des étendues d’eau à la surface en Europe auraient un statut écologique ou potentiel inférieur au statut « bon », d’après les dernières données couvrant une période allant jusqu’à 2009.

Eutrophication des cours d’eau

De nombreuses étendues d’eau au niveau européen restent polluées par des nutriments excessifs, provenant principalement de fertilisants, d’après le rapport. Lorsque les fertilisants s’infiltrent dans une étendue d’eau, ils peuvent créer une eutrophication, un processus caractérisé par une croissance accrue de plantes et par des invasions d’algues nocives, une diminution des taux d’oxygène, et une disparition de la biodiversité dans les fonds.

Une pollution diffuse provenant de l’agriculture constitue une pression significative pour plus de 40% des étendues d’eau européennes dans les fleuves et les eaux côtières, et pour un tiers des lacs et des eaux de transition.

Le statut écologique comprend aussi des caractéristiques hydro-morphologiques –par exemple à quel point la forme des étendues d’eau et le flux naturel des fleuves ont été altérés. Les barrages altèrent les habitats et nuisent aux écosystèmes. Les pressions hydro-morphologiques résultant d’habitats altérés sont la pression la plus commune qui pèse sur les étendues d’eau, affectant près de 40% des rivières et des étendues d’eaux de transition, et 30% des lacs.

Le rapport exhorte à une « renaturation » de nombreuses étendues d’eau pour rétablir leurs caractéristiques naturelles, en restaurant par exemple la continuité naturelle des rivières et des fleuves.

Le statut chimique fait référence aux taux de métaux lourds et d’autres substances dangereuses présents dans l’eau. Tandis que 10% des étendues d’eau à la surface de l’Europe ont un mauvais statut chimique, il n’y a pas de données sur les statuts chimiques disponibles pour 40% des eaux à la surface de l’Europe.

Les étendues d’eau souterraine sont dans un état encore pire : près de 25% des nappes phréatiques, en superficie, ont un mauvais statut chimique en Europe.

Seize Etats Membres recensent plus de 10% de leurs nappes phréatiques faisant état d’un mauvais statut chimique. Ce pourcentage dépasse les 50% au Luxembourg, en République Tchèque, en Belgique et à Malte.

Dans l’ensemble, les concentrations de plusieurs polluants de l’eau sont en diminution dans de nombreux bassins fluviaux. Par exemple, si les taux d’ammoniac et de phosphate continuent à diminuer au rythme actuel, ils atteindront un « bon » statut d’ici 2015 et 2017 respectivement.

Retour à la liste des publications


Une énergie antinucléaire - mon engagement dans les réseaux écologistes

De Jocelyn Peyret

 Une énergie antinucléaire - mon engagement dans les réseaux écologistes

Comme cela m’arrive irrégulièrement je vous envoie ce mail collectif pour vous informer de la sortie du livre « Une énergie antinucléaire » aux Editions ACL.

Ce témoignage de presque 200 pages traite de mon activité au sein du Réseau sortir du nucléaire, et plus particulièrement sur les relations humaines, l’organisation des divers événements de ces dernières années et la dynamique des antinucléaires.

Il ne s’agit pas de parler techniques, ni du pourquoi/comment sortir du nucléaire mais bien de témoigner d’une énergie que j’ai partagé avec de nombreuses personnes.
Oh bien entendu tout ne fût pas toujours rose mais même si j’aborde les conflits inhérents à ce type de relations ce n’est pas le sujet principal du livre. Il s’agit bel et bien d’un témoignage des activités antinucléaires et non d’une enquête sur le fonctionnement du Réseau sdn.

Sur les routes de France, à la rencontre des sympathisants et des groupes locaux, au croisement de nombreux chemins et personnalités, sur la période de 2004 à 2012 j’ai voulu donner corps et vie à la lutte antinucléaire.

En espérant que vous prendrez plaisir à la lecture de ce témoignage. Si vous trouvez moins chère c'est que vous vous êtes trompé de livre !

Revue de presse :

« Un best-seller en devenir » - Ma maman
« Si j’aurais su Jocelyn Peyret aurait était Ministre de la dynamique alternative » - Nicolas S.
« Heureusement que Jocelyn Peyret ne s'est pas présenté pas aux élections, la concurrence aurait été rude » - François H.
« Un livre qui va faire trembler le lobby de la bière » - Le Pinard Déchaîné
« Mon livre de chevet " - Ernesto Che G.

Disponible dans toute bonne librairie ou par correspondance :

Jocelyn Peyret
Ed. ACL – 2012
186 pages
14 euros
ISBN 978-2-35104-055-3
http://www.atelierdecreationlibertaire.com/Une-energie-antinucleaire.html

Retour à la liste des publications


Les monnaies locales complémentaires: pourquoi, comment ?

De Philippe Derudder

 Les monnaies locales complémentaires: pourquoi, comment ?

Un mouvement citoyen mondial en plein développement. De quoi s'agot-il ? Qu'en attendre ?
Comment mettre une monnaie locale complémentaire en circulation ?
























http://aises-fr.org/211-livres-PhD.html

Retour à la liste des publications


La nuit du poissonnier

De Marie Volta

 La nuit du poissonnier

La nuit du poissonnier - chap.1 - extrait :

On était pas assez riche pour s’offrir le train, alors c’est le poissonnier qui nous hissait jusqu’à Olette. On partait le matin tôt, bien avant le lever du jour, on se serrait dans la charrette, mémé, ma mère, ses soeurs, mes cousines et tous les poissons qui sentaient pas très bon. Quand une des soeurs était enceinte, c’était le cas cette année-là, on se demandait comment elle faisait pour garder intacts jusqu’en haut, ses tripes et ses boyaux. Il refusait jamais le poissonnier de nous conduire, même si la charge était lourde, si ses chevaux peinaient, il était joyeux, il chantait, il disait : « Une fois l’an c’est rien, et puis avoir d’un coup tant de jolies femmes qui me suivent... » Mémé rougissait à tous les coups et refusait son aide pour monter. Il nous soulevait en rigolant : « Hop mes petites plumes, en avant pour le grand voyage ! »



TDO Éditions - Collection Terroir du Sud
http://www.marievolta.com/index.html

Retour à la liste des publications


concert Orgue et Chant

De ChrisTina Rossi, Chant.

Textes de présentation des artistes :
Yves Pignot - Pianiste - compositeur
Après une formation musicale à São Paulo (Brésil) avec Edda Fiore pour le piano et Walter Bianchi pour la musique de chambre, Yves Pignot obtient en 1990 le Premier Prix en musique brésilienne pour piano, et en 1993 une Mention Honorifique en composition.
A son retour en France en 2001, il travaille deux ans au Conservatoire de danse de Neuilly-sur-Marne ainsi qu'à l'Académie Américaine de Danse à Paris.
Actuellement titulaire du Diplôme d'Etat, de Professeur de Musique, il est accompagnateur au Conservatoire de Brest depuis 2003 et accompagne depuis 2009 le Stage International de Danse en été à Pont l'Abbé (Finistère).
Vous pouvez retrouver sa discographie sur:  www.myspace.com/yvespignot.  


ChrisTina Rossi, Chant.

Après une vie familiale et professionnelle bien remplie, où la pratique musicale amateur a presque toujours été présente au quotidien, ChrisTina Rossi débute le chant soliste en 2002.

Guidée dans sa pratique par Patricia Gonzalez (Paris) et Christine Wolff (Berlin)
ainsi que Gilles Pesnot et Serge Wilfart, elle aime partager ses découvertes en musique sacrée et profane, avec un répertoire mélodique allant du Moyen Age à l’époque contemporaine.

Elle a participé à de nombreux stages (Orgues en Cornouaille, à Fouesnant de 2005 à 2011 ; Musique Sacrée avec Michel Laplénie de l’ensemble Sagittarius à Sablé et Blaye, avec Jean Tubéry à Massat), et se produit quelquefois en récital ou dans des églises, accompagnée à l’orgue ou au piano par Yves Pignot, Somyoung Lee, Alain Duchesne, Christian Deichstetter, pianistes professionnels.

Introduction au programme proposé :

Aujourd’hui, ChristTina Rossi et Yves Pignot présentent un programme de Musique Sacrée à travers l’Europe Baroque qui nous fait voyager d’Angleterre (Purcell, Haendel) au Portugal (Seixas), en Espagne (Torres) puis en Allemagne (Buxtehude, Froberger, Hammerschmidt, JS Bach) et en Italie (Rossi, Frescobaldi) pour rejoindre la France (Dandrieux, Bodin de Boismortier), grâce aux compositeurs dont nous découvrirons les traits communs et les différences merveilleuses.


Mardi 31 juillet 17h Eglise de St THEGONNEC
Jeudi 2 août 20h45 Eglise Notre Dame CHATEAULIN
Dimanche 5 août 20h30 Chapelle de LANGUIVOA, PLONEOUR-LANVERN




Retour à la liste des publications


L'histoire de la première AMAP

De Denise Vuillon

 L'histoire de la première AMAP

En 2001 apparaît en France un sigle nouveau : AMAP, Association pour le Maintien d’une Agriculture
Paysanne. À l’heure de la crise alimentaire mondiale et de la disparition dramatique des paysans, l’AMAP
séduit rapidement un nombre croissant de consommateurs et d’agriculteurs.
Denise Vuillon communique, dans le détail, les étapes pratiques de la création, définit l’éthique indispensable et amène méthodiquement les futurs partenaires à mettre en place leur alternative économique. Daniel raconte son parcours, les perspectives professionnelles qui l’ont mené à l’AMAP et la défense d’une terre nourricière
menacée. De chaleureux témoignages d’expériences en AMAP enrichissent ce livre.
Le couple Vuillon est animé par la conviction enthousiaste qu’avec la complicité des consommateurs solidaires,
les paysans vont redonner sa place à l’agriculture nourricière locale. Puisse ce livre convaincre de la nécessité
d’en faire une priorité sur l’ensemble de la planète.

Denise Vuillon, infirmière, se reconvertit dans l’agriculture en épousant Daniel Vuillon, maraîcher dans le Var.
Ils sont à l’origine de la première AMAP en 2001 sur leur ferme. Depuis, ils pratiquent la transmission ou
l’essaimage du concept, en Provence, en France et dans le monde, auprès d’agriculteurs et « mangeurs »
associés pour le maintien de l’agriculture paysanne.
http://www.editions-harmattan.fr

Retour à la liste des publications


projet de solidarité internationale (en Roumanie):JARDINONS ENSEMBLE

De Lydia BLOCH

Notre nouveau grand projet de solidarité internationale (en Roumanie):JARDINONS ENSEMBLE

Nous en espérons des contacts intéressants pour 2 choses 
connaître des organismes susceptibles de compléter le financement déjà obtenu, ou même intéresser des contributeurs particuliers.
Connaître des associations ou organismes ayant des projets similaires pour échanger sur les problèmes rencontrés et une coopération éventuelle. Surtout ceux en Europe.

Le projet :
Créer des jardins familiaux, avec nos partenaires habituels, pour les accompagner vers la souveraineté alimentaire. En partenariat avec de petits agriculteurs locaux bio et proches.
Une formation est prévue, nous avons opté pour l'agroécologie (déjà opérationnelle dans d'autres lieux en Roumanie) .

Le projet se prépare depuis près d'un an et commencera en avril 2011 : nous avons plus de la moitié du financement nécessaire (Fondation Rabhi et Fondation de France ensemble, etc.).

Retour à la liste des publications


Le vrai scandale des gaz de schiste

De Marine Jobert et François Veillerette

 Le vrai scandale des gaz de schiste

En décembre 2010, 300 personnes réunies au pied du Larzac lancent un mouvement sans précédent contre l’exploration du gaz de schiste. Un mois plus tard, plus de100 000 personnes les ont rejointes au travers d’une pétition. En 6 mois, des dizaines de collectifs d’insurgés vont naître, rassemblant des foules déchaînées dans des salles trop exigues. De Montélimar à Montpellier, en passant par les Cévennes et le Larzac, puis du Bassin parisien au Jura et à la Lorraine, des milliers de « refusants » vont se lever contre cette menace pour leur environnement et leur santé, contre une décision prise sans information et sans concertation. Pourquoi ? Et pourquoi une classe politique en apparence unanime décide t-elle aussitôt le vote d’une loi qui, au final, ne règle rien ? Par peur d’un mouvement populaire qui bousculerait tout sur son passage ?

L’enjeu de cette gigantesque bataille de l’énergie dépasse les frontières françaises et presque partout dans le monde l’on fore déjà à la recherche de ce gaz. Il y a bien une histoire secrète des gaz de schiste, qui mène de l’ancien vice-président américain Dick Cheney au demi-frère d’un certain Patrick Balkany en passant par la haute administration de notre pays. De même qu’il existe des liens profonds entre les milliardaires Paul Desmarais et Albert Frère d’un côté, et le président Sarkozy de l’autre. L’affaire des gaz de schiste est aussi un formidable révélateur de nos appétits de consommation, de notre aveuglement devant la crise climatique et de l’affaissement de l’esprit démocratique. Et elle ne fait que commencer. Brûlerons-nous jusqu’à la dernière molécule de gaz, quitte à détruire paysages, cultures et nappes phréatiques ? N’est-il pas temps de s’arrêter, et de réfléchir ?

Références : Le vrai scandale des gaz de schiste de Marine Jobert et François Veillerette - Editions Les Liens qui Libèrent - Date de parution : 31 août 2011 - 180 pages - ISBN-13 : 978-2918597315 - Prix public : 18 €

Ce livre de la journaliste Marine Jobert et du porte parole de Générations Futures François Veillerette et préfacé par José Bové répond à ces questions, mais il va beaucoup plus loin. A tel point que la maison d’éditions Les Liens qui Libèrent et les auteurs ont été victimes de pressions à quelques heures de son lancement officiel le 31 août.


Vous pouvez acheter cette publication depuis le site de cyberacteurs sur cette page http://www.cyberacteurs.org/superactions/gaz.php  

Retour à la liste des publications


STOP ! Tirons les leçons de la crise Et ce n’est pas fini : la preuve par les chiffres... Olivier BERRUYER

De Olivier Berruyer

 STOP ! Tirons les leçons de la crise Et ce n’est pas fini : la preuve par les chiffres... Olivier BERRUYER

Tiraillé entre intérêt général et intérêts particuliers, préoccupation du long terme et nécessité de résultats à court terme, le pilotage économique et financier de nos sociétés est devenu des plus complexes.

Chiffres à l’appui, l’auteur nous montre comment notre système a finalement déraillé, aboutissant à la crise que nous connaissons aujourd’hui. Enrichi de nombreuses illustrations graphiques et dessins de presse, son propos décrypte les mécanismes et enchainements essentiels qui l’ont provoquée. Une explication limpide et saisissante, qui replace la crise dans son contexte historique et factuel. Cette vision d’ensemble permet ainsi au lecteur de se constituer sa propre opinion.

En conclusion, l’auteur propose des pistes très concrètes d’actions à mener pour stabiliser le système : musèlement de la finance, pénalisation fiscale des revenus délirants, protection raisonnée de notre économie, équilibre des balances commerciales, ou encore restructuration de la dette. De quoi tirer les leçons du passé, et envisager l’avenir avec lucidité.

Ou comment expliquer la crise de manière pédagogique et conviviale et éclairer le débat public ! Drôle, décalé, et très instructif.

Diplômé de l’Institut de Science Financière et d’Assurances et de l’EM-Lyon, créateur du blog  www.les-crises.fr,.   Olivier Berruyer ( https://www.facebook.com/les.crises   ) est actuaire, profession de référence en termes de gestion du risque dans la finance et l’assurance. Il bénéficie ainsi d’un point de vue privilégié pour analyser le basculement de notre société dans le financiarisme et la gestion à très court terme. Et plus encore leurs conséquences…

Collection : Économie
ISBN : 978 2 913492 99 8
Format : 14 x 22
Prix public : 22€

Vous pouvez acheter cette publication depuis le site de cyberacteurs sur cette page http://www.cyberacteurs.org/superactions/lecon_crise.php  

Retour à la liste des publications


BLOG À PART (Morceaux choisis…)

De Alain GOUTAL

 BLOG À PART (Morceaux choisis…)

Ce recueil de dessins de presse d’Alain GOUTAL, par ailleurs auteur BD et illustrateur, prolonge une collection entamée il y a quelques années avec HARCÈLEMENT FAXUEL et LE FAXEUR SONNE TOUJOURS DEUX FOIS, où déjà Alain GOUTAL donnait une suite « papier » à ses commentaires dessinés de l’actualité politique, en direct sur CANAL + (l’hebdo de Michel FIELD), ou encore NEKEPELL, SYMBIOSE et LDC…

Sur 68 pages, BLOG À PART résume la première partie du règne de Nicolas SARKOZY, telle qu’elle est évoquée au jour le jour, et en dessin, sur le BLOG politiquement incorrect : http://goutal.over-blog.com/  

Sa seule ambition ? Hormis l’humour, que ce grain de sable s’additionne aux autres grains de sable. Il n’y en a pas de trop.
Les rouages de la machinerie (on peut écrire machination) sont puissants !

Prix public : 12€

Peut être commandé à :
Alain Goutal, Hirguer, 22160 St Servez
alaingoutal@wanadoo.fr.  
ou alaingoutal5@gmail.com.  
(prévoir 3€ de frais d’envoi)

Vous pouvez acheter cette publication depuis le site de cyberacteurs sur cette page http://www.cyberacteurs.org/superactions/blogapart.php  

http://goutal.over-blog.com/

Retour à la liste des publications


Vocabulaire critique de la démocratie en France

De François LALANDE

 Vocabulaire critique de la démocratie en France

Présentation de l’ouvrage

Vocabulaire critique de la démocratie en France
Propositions pour un République démocratique,
sociale et écologique
par François Lalande

Pour l’auteur la démocratie est une valeur relative : un pays est plus ou moins démocratique. Or, si la démocratie française autorise une grande liberté d’expression et de manifestations, elle est restée essentiellement monarchique dans ses institutions, dans le comportement de ses responsables et dans tous les modes de prise de décisions collectives. Les institutions sont entendues ici au sens large, il s’agit des structures politiques et civiles qui organisent la vie collective.
A partir d’une analyse critique de la société française, François Lalande souligne le paradoxe d’une culture qui se voit comme le berceau de la démocratie alors qu’elle conserve des modes de fonctionnement surannés, profondément marqués par le centralisme étatique et les traditions religieuses.
A cela s’ajoutent les contraintes d’une Europe réduite à n’être qu’un grand marché libre et d’une mondialisation ultra-libérale qui substituent au choix du peuple, à la volonté de ses élus politiques, la mainmise sur l’économie et la société toute entière par les groupes financiers, leurs propriétaires et leurs dirigeants. L’objectif de ces financiers n’est pas la satisfaction des consommateurs ou des usagers, mais le profit maximum immédiat et leur enrichissement personnel.
Afin d’évoluer vers des institutions modernes qui permettraient aux responsables de tout bord de gérer le pays avec efficacité et aux citoyens de participer aux débats et aux décisions qui les concernent, l’auteur formule des propositions fortes : élévation du Président de la République au rôle d’arbitre et non plus de chef de parti et de gouvernement, gouvernement de législature, réduction à 12 du nombre des régions, restructuration du pays en communes de 20.000 à 30.000 habitants et en bassins de vie, réorganisation des 27 pays d’Europe en 4 ou 5 regroupements fédéraux coiffés par des Etats-Unis d’Europe, régulation des échanges extérieurs pour protéger les populations pauvres des pays en voie de développement comme celles des pays riches, soutien vigoureux aux coopératives de production, passage d’une politique de croissance à une politique de partage.
Ce livre s’adresse aux militants associatifs et politiques et aux citoyens soucieux d’approfondir leur réflexion sur la démocratie et d’agir en politique. Il n’a rien d’un ouvrage universitaire classique qui se voudrait exhaustif et reposerait sur une compilation de tous les grands auteurs politiques, sociologues et philosophes, depuis les penseurs grecs jusqu’aux écrivains modernes.
La présentation sous forme de 110 articles classés par ordre alphabétique a pour but de permettre à chacun d’entrer dans le livre à partir des sujets qui le préoccupent le plus.
Editions Bénévent. 2ème trimestre 2011. IBSN 978-2-7563-2118-9

Retour à la liste des publications


Les Désobéissants Désobéir à Big Brother

De Xavier Renou

 Les Désobéissants  Désobéir à Big Brother

Éditions le passager clandestin
12, rue Saint-Bernard 75011 Paris
 www.lepassagerclandestin.fr.  
contact : Frédérique Giacomoni 06 12 96 83 58
giacomonifred@free.fr.  

Les Désobéissants
Désobéir à Big Brother

une collection dirigée par Xavier Renou
5 euros 64 pages

« De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d’en face. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance. Seule comptait la Police de la Pensée » (Georges Orwell, 1984)

À travers la biométrie, les prélèvements ADN, les logiciels espions, les caméras de surveillance, les puces RFID, les GPS et même les téléphones portables ou les pass Navigo, les technologies de pointe entraînent une sophistication croissante des outils du contrôle policier et de la communication marchande. On est d’autant plus fondé à en redouter les atteintes potentielles contre les libertés que la question de leurs effets sur le lien social et de leur « efficacité » ne fait l’objet d’aucun débat public véritable.

Après avoir fait le point sur la situation actuelle, cet ouvrage présente toute l’histoire de la désobéissance à Big Brother. Il recense les formes de désobéissance passées et présentes qui tentent de mettre en question et de résister à cette emprise du « tout sécuritaire ».

Enfin, fidèle à l’esprit de la collection, ce livre expose des moyens d’actions individuels et collectifs, à mettre en œuvre aussi bien dans le réel — chez soi, au travail, dans l’espace public — que sur Internet.
Souriez, vous êtes filmés !

Les Désobéissants sont un collectif qui entend promouvoir et former à l’action directe non-violente et la désobéissance civile.
Xavier Renou en est l’un des membres fondateurs. Né en 1973, diplômé de Sciences Po Paris, il est ancien chargé de campagne à Greenpeace France. Il est l’auteur de La privatisation de la violence(Agone, 2006), et du Petit manuel de désobéissance civile (Syllepse, 2009).

Désobéissants, Arnaud Cruzelet Claude Grunspanont (largement) contribué au présent ouvrage.

ISBN : 978-2-916952-53-6- en librairies le 23 juin 2011
Diffusion et distribution
POLLEN en France
Servidis en Suisse
Caravelle en Belgique
Edipresse au Canada

Les progrès de la technologie aidant, pouvoirs publics et industriels mettent en place depuis plusieurs années une nouvelle société de surveilance. Le concept de « lutte anti-terroriste », contre un nouvel « ennemiintérieur » à la fois « clandestin » et « omniprésent » autorise toutes les dérogations aux droits et aux principes fondateurs de la République.

Vous pouvez acheter cette publication depuis le site de cyberacteurs sur cette page http://www.cyberacteurs.org/superactions/desobeir.php  
http://www.bakelite.fr

Retour à la liste des publications


Les marées vertes tuent aussi ! Le scandale sanitaire

De André Ollivro et Yves-Marie Le Lay

 Les marées vertes tuent aussi ! Le scandale sanitaire

Le dernier livre d'André Ollivro et Yves-Marie Le Lay.
Présentation du livre
Les marées vertes, ça pue, ça pollue et ça tue ! André Ollivro, Breton de l'année 2009 nous avait déjà alertés avec son Scandale des algues vertes. Aujourd'hui, accompagné d'Yves-Marie Le Lay, son alter-ego du Trégor, il va plus loin.
André Ollivro et Yves-Marie le Lay abordent ici le problème sanitaire. Oui, les marées vertes sont un problème de santé publique. Non, il n'y a pas eu qu'un cheval et deux chiens qui sont morts. La vérité est bien plus effrayante, malheureusement.
L'ouvrage, réalisé sous forme d'entretiens, commence avec la colère des parents de Thierry Morfoisse mort en juillet 2009 pour avoir transporté des algues vertes sur la plage de Binic dans les Côtes d'Armor : « Arrêtez de nous mentir, notre fils a été empoisonné ! ».
Il se termine avec ce constat dramatique : l'État, qui a été condamné plusieurs fois en justice, emploie tous les moyens pour empêcher que la vérité n'éclate.
Avec, en fil rouge, les événements qui se sont succédé depuis l'année 2008 jusqu'au début de l'année 2011 et « l'affaire de l'affiche France Nature Environnement ».
Argumenté, documenté, accompagné de nombreux témoignages de médecins, de scientifiques et d'agriculteurs, cet ouvrage dénonce le silence coupable et le déni de la quasi-totalité des élus bretons qui ont renoncé à leur devoir de protection de la population mais aussi l'incurie et la lâcheté de l'État face à la folie des agro-industriels.
Les auteurs
– André Ollivro est l'ancien président d'« Halte aux marées vertes » et actuel président de « Sauvegarde du Penthièvre ». Il est la grande gueule du mouvement pour une eau propre en Bretagne. Il a été élu Breton de l'année par les lecteurs du Télégramme en janvier 2010 grâce à la mobilisation de l'Association Cyber @cteurs.
– Yves-Marie Le Lay est l'emblématique militant du Trégor contre les marées vertes. Il préside « Sauvegarde du Trégor » qui est une fédération d'associations. Il est, avec André Ollivro et André Pochon, l'un des piliers de la lutte contre les méfaits de l'agriculture intensive. C'est son association qui a médiatisé la mort d'un cheval et l'intoxication suraiguë de son cavalier en baie de Saint-Michel-en-Grève.
Précisions biblio
Date de parution : 11 mai 2011
Diffusion et distribution : Coop Breizh
ISBN : 978-2-36312-004-5
Format : 16 x 24 cm
Prix public : 17 €
204 pages dont un cahier hors-texte couleur de 12 pages.

Retour à la liste des publications


Pour une écologie intérieure

De Marie Romanens

 Pour une écologie intérieure

Psychothérapeute et Psychanalyste :

Après avoir été, dans un premier temps psychiatre, Marie Romanens exerce actuellement comme psychothérapeute et psychanalyste. Elle est membre, didactitienne, de l’Institut de psychothérapie et de psychanalyse Charles Baudouin.

Dans le souci d’une approche globale de la personne, elle a aussi enrichi son parcours d’une formation aux techniques d’analyse psycho-corporelle et d’une formation en Qi-Gong. Elle propose des ateliers et des voyages qui articulent ensemble différents modes d’approche pour etayer le chemin de croissance intérieure.

"L'enjeu du livre qu'elle a co-écrit avec Patrick Guérin : montrer que nous sommes dans la nature comme la nature est en nous, expliquer pourquoi nous nous sommes séparés, et décrire les étapes de la réconciliation."
http://www.marieromanens.com/

Retour à la liste des publications


Prométhée généticien

De Claude Calame

Prométhée inventeur du génie génétique ? Prométhée héros fondateur des biotechnologies ? Prométhée champion des manipulations du génome humain ?
Dans la tragédie d'Eschyle, Prométhée se vante d'avoir transmis aux hommes des techniques civilisatrices. Systèmes de signes à déchiffrer, ces tékhnai requièrent une habileté interprétative. Dès lors, pas de surprise à voir la biologie moléculaire contemporaine penser les processus de la génétique humaine en termes de code à déchiffrer, de texte à lire, de bibliothèque à consulter. Mais, malgré la prise en compte des facteurs épigénétiques et de l'environnement extérieur, ces métaphores sont utilisées dans un sens déterministe.
La perspective décentrée de l'anthropologue helléniste, doublée du regard critique du linguiste, ne permettrait-elle pas d’aller plus loin ? De même que les arts pratiques offerts aux mortels par Prométhée, les métaphores du code et du déchiffrement renvoient en fait à des procédures d'ordre interprétatif, en prise sur les ambiguïtés propres aux processus de signification. Au paradigme du déterminisme scientiste on préférera donc l'idée d'un multidéterminisme conjectural. Relevant d'une herméneutique, ce paradigme respecterait la part de hasard propre à tout processus de fabrication de l'homme. Pratiques de culture, les sciences du vivant sont, de fait, des sciences humaines.
http://www.encre-marine.com/livre/?GCOI=29094100583720

Retour à la liste des publications


Une monnaie nationale complémentaire

De Philippe Derudder, André-Jacques Holbecq et le Coll. le Cercle des Economistes Citoyens

 Une monnaie nationale complémentaire

Une monnaie nationale complémentaire
Pour relever les défis humains et écologiques
Philippe Derudder, André-Jacques Holbecq et le Coll. le Cercle des Economistes Citoyens
Préface de Pierre Rabhi
Coll. : Economie - 978 2 913492 76 9- 12 x 22 -12 € - 176 p.

Février 2011
Chers amis

Nous avons édité une quinzaine de titres sur une vision alternative de l’économie, c’est une de nos thématiques importantes.

Aujourd’hui, l’Euro est de plus en plus mis en question ; des voix s’élèvent pour faire des propositions, tant dans le monde économique (Alain Caillé, Marc Humbert, Serge Latouche, Patrick Viveret) que politique pour renationaliser l’émission monétaire.

Nos auteurs, parmi lesquels Philippe DERUDDER et André-Jacques HOLBECQ, ont déjà publié plusieurs titres sur ce sujet, dont celui qui remporte le plus de succès est LA DETTE PUBLIQUE, UNE AFFAIRE RENTABLE.

Voici une nouvelle proposition qui a l’avantage de coupler deux préoccupations à gros enjeux :
l’émission monétaire
les enjeux environnementaux et sociaux

Nous vous invitons à découvrir cette proposition en détail, en phase avec l’actualité que vous traitez chaque jour ; nous vous enverrons le livre sur simple demande de votre part.

Tél. 04 92 65 52 24 - Fax : 04 92 65 08 79 - presse@yvesmichel.org.  
Plus d’infos sur  www.yvesmichel.org   />

Retour à la liste des publications


Jardins écologiques, l'écologie source de création

De Sophie BARBAUX

 Jardins écologiques, l'écologie source de création

Descriptif
Après « Jardins créatifs » paru en fin 2008 chez ICI Interface et qui dressait un panorama du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire de sa création en 1992 à 2008, ce nouvel ouvrage se penche sur l’écologie, un sujet particulièrement d’actualité, en l’abordant sous l’aspect de la création paysagère.
Explorant dans sa dimension environnementale la conception à l’échelle du jardin ou du paysage, ce livre montre que l’écologie est source d’expérimentations scientifiques et sociales, mais aussi de créations : réelles médiatrices pour sensibiliser, inciter à respecter, optimiser et recycler, requalifier, ou encore biodiversifier et apprendre à partager, le jardin comme le monde. Messagers, les artistes, architectes, paysagistes, urbanistes… le sont au quotidien, donnant forme, créant la forme et le fond.
Prospectif, mais bien évidemment non exhaustif, ce panorama réunit plus de 100 projets internationaux, réalisés ou non, dont certains ne sont pas 100% écologiques, mais choisis pour leur pertinence. De friches en jardins partagés, de projets éphémères en parcs publics, d’installations d’artistes en éco-quartiers, d’aires de jeux en cimetière-forêt…, le lecteur découvre leurs multiples esthétiques, enrichissantes, pédagogiques, voire prophétiques, qui participent à l’interpellation des sens et des consciences, voire anticipent la nécessaire, ou plus exactement l’indispensable évolution de nos sociétés.

Code Geodif G43323
ISBN 978-2-916977-11-9
Format / couverture 24 x 26 cm / Relié
Nombre de pages 320
Langue Bilingue Français-Anglais
Prix 46,00 € TTC
Rayon Librairie Beaux livres / Jardins / Environnement
Auteur : Sophie barbaux / Éditeur : ICI Interface (ICI Consultants)
Fiche ICI Consultants
Parution mars 2010
Jardins écologiques
Ecology, Source of Creation
Auteur
Sophie Barbaux, paysagiste, passionnée par les arts visuels et le spectacle vivant contemporains, domaines dans lesquels elle a travaillé précédemment. Ses projets éditoriaux, comme ses projets de jardins sont donc naturellement à la croisée de plusieurs disciplines… Rencontres singulières, de genres et de personnalités différentes qui se mêlent et s’entremêlent pour créer d’autres réalités, d’autres paysages, respectant les préoccupations environnementales de notre temps, échos et lieux d’expérimentation... Elle est également l'auteur de « Jardins créatifs » (G43317, ISBN 978-2-916977-06-5).

Sommaire
1. Sensibiliser (Raise awareness) / 2. Respecter (Respect) / 3. Optimiser (Optimise) / 4. Recycler (Recycle) / 5. Requalifier (Requalify) / 6. Biodiversifier (Biodiversfy) / 7. Partager (Share)

Argumentaire
- Réflexion sur l’écologie comme source de création contemporaine formelle et pratique, permettant de dépasser les habituelles recettes de culture biologique des livres actuels sur le même thème.
- Découverte de la diversité créative des jardins et paysages contemporains, à l’échelle internationale.
- Découverte des créations de concepteurs de milieux multiples (des paysagistes ou jardiniers, mais également des architectes, urbanistes, artistes et jusqu’aux habitants !), permettant d’élargir la notion de jardin écologique, à la portée de tout le monde !
- Ouvrage richement documenté : plus de 100 projets et environ 720 illustrations, proposant des solutions variées et pertinentes.

Public visé
- Lecteurs intéressés par l’écologie ou attirés par les jardins contemporains, respectant l’écologie.
- Lecteurs à la recherche d’idées pour réaliser leur propre jardin et se documenter sur de nouvelles formes paysagères,
tout en respectant l’environnement.
- Etudiants, concepteurs professionnels et collectivités territoriales, notamment les villes et leurs décideurs des aménagements urbains ou ruraux des espaces verts.


Rendez-vous le mercredi 5 mai à partir de 19h

pour la présentation de mon nouveau livre qui vient de paraître aux Editions ICI Interface
dans deux versions bilingues, une français/anglais et l'autre chinois/anglais, 320 pages :

"Jardins écologiques, l'écologie source de création"

à l'ADCEP
21 rue de la Villette
75019 Paris
(Code : 4638, porte vitrée tout au fond du passage central)
Métro Jourdain (ligne 11)

Retour à la liste des publications


vernissage de l’exposition de Josef CIESLA

De Josef CIESLA

 vernissage de l’exposition de Josef CIESLA

Aïki Galerie a le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition de Josef CIESLA

dessins, pastels, sculptures
jeudi 6 mai 2010 à partir de 18 h

Cet irrégulier de l’art aime toucher à tout de la matière au spirituel.
Le travail par le feu le relie à la terre, l’eau qui est le sang de la terre le relie au cosmos, il avance en boucles, en errances, en tension, en mutations.
Avec ses oeuvres récentes,
embarquement pour une nouvelle traversée.

EXPOSITION DU 7 MAI AU 19 JUIN 2010
Aïki Galerie 39 rue Ste-Hélène 69002 Lyon

ouverte du jeudi au samedi de 13h à 19h.

Retour à la liste des publications


Numéro spécial Scop

De Patrice FONTENILLE

 Numéro spécial Scop

L’âge de faire propose ce spécimen Spécial Scop, première étape, nous l’espérons, d’une vaste campagne nationale d’information sur la réalité des Scop. En plaçant le facteur humain en tête des priorités de l’entreprise, les Scop accomplissent discrètement une révolution, promesse de transformations sociétales essentielles et autant de pierres à l’édifice pour bâtir un autre monde.

Vous pouvez ainsi facilement porter ce Spécial Scop à la connaissance de votre carnet d’adresses.
Chacun étant susceptible, soit de faire connaître le projet à son entourage, adhérents, lecteurs… soit de nous passer commande d’un paquet pour en assurer la diffusion.


Sans être la solution à tout, la Scop nous met à portée de main la faculté de reprendre pouvoir et responsabilité dans l’économie. Réalisez les effets bénéfiques qu’un fort développement de ce modèle d’entreprise profondément démocratique et soucieux de l’intérêt général pourrait avoir sur beaucoup de nos concitoyens, acteurs ou non, souvent désabusés face à l’avenir ! C’est aussi un peu cela « ré-enchanter le monde » non ?
Encore faut-il que les intéressés sachent ce que sont les Scop ! La réalisation de cette espérance qui prendra du temps, passe donc en priorité par une large campagne d’information. L’âge de faire en prend l’initiative, laquelle ne pourra réussir qu’avec votre participation. En clair, nous vous proposons de coopérer à la réalisation d’un objectif ambitieux : la diffusion de ce « Spécial Scop » à grande échelle. Ce n’est pas une utopie, il n’en dépend que de chacun d’entres-nous chers lecteurs.
http://www.lagedefaire.org/agir/Numero-special-scop

Retour à la liste des publications


"Que nadie sepa mi sufrir" – Musique d'Amérique latine contre le sida en Inde

De Vincent Ozanam

 

CD (audio). (réf. EC 003)
Interprètes
"Ensayo de un crimen" (trio chant/guitare, alto et clarinette) et musiciens invités.

Présentation (extrait du livret du disque)
Se burlarán de mí, que nadie sepa mi sufrir (On se moquera de moi, que nul ne sache comme je souffre)... Les paroles de cette belle chanson d'amour — ou plutôt de dépit amoureux — peuvent s'appliquer à beaucoup d'autres situations engendrant mauvaise estime et honte de soi, stigmatisation, ostracisme et une infinité de maux (...). C'est notamment le cas de tout ce qui concerne le sida, dans bien des régions de la planète.
En Occident, aujourd'hui, la pandémie du VIH paraît jugulée ou, pour le moins, contenue. L'attention internationale est de plus en plus focalisée sur l'Afrique, pour de nombreuses et bonnes raisons, et elle oublie (ou peu s'en faut) la dramatique bombe à retardement qu'est l'Asie, et en particulier l'Inde, avec plus d'un milliard cent millions d'habitants et des inégalités séculaires avivées par une mondialisation effrénée.
La musique a toujours servi de passerelle pour surmonter les différences et exprimer les solidarités entre les pays et les personnes. Ici, une fois encore, un disque réunit des voix et des artistes, de trois continents, pour un projet commun et collectif visant un double objectif : faire passer un agréable moment à l'auditeur, et contribuer modestement à soutenir le travail exemplaire des petites organisations nongouvernementales,
qui jouent un rôle indispensable dans des zones où les infrastructures et le système de santé public brillent par leurs carences.
Grâce à la générosité de tous ceux qui ont participé à la réalisation du projet, les produits de la vente de ce disque seront intégralement destinés au financement des actions menées par HELP India, une ONG à taille humaine implantée dans l'état méridional d'Andhra Pradesh, où elle lutte contre le VIH/sida et ses effets sur les populations les plus défavorisées.

Durée totale 67'35

Liste des morceaux
1. Que nadie sepa mi sufrir — Enrique Dizeo – Ángel Cabral
2. Mi Buenos Aires querido — Alfredo Le Pera – Carlos Gardel
3. Cambalache — Enrique Santos Discépolo
4. Borrachita — Ignacio Fernández Esperón
5. Fina estampa — Chabuca Granda
6. Lágrimas negras — Miguel Matamoros
7. La Bamba — Trad.
8. Tico-Tico no Fubá — Zequinha de Abreu
9. Vagabundo — Víctor Simón – Alfredo Gil
10. La cucaracha (en los tiempos del sida) — Trad./Carmine Deunoseny – Trad.
11. Los laureles — Consuelo Velázquez
12. El rey — José Alfredo Jiménez
13. La partida — Trad.
14. Te traigo en mi cartera — Antonio Aguilar
15. El parrandero — Trad.
16. Lágrimas negras (instrumental)
17. Te solté la rienda — José Alfredo Jiménez
18. Nube gris — Eduardo Márquez Talledo
19. Volver — Alfredo Le Pera – Carlos Gardel
20. Tico-Tico no Fubá (bonus track – live)
Prix de vente public 12 € (net) (N.B. Sur 12 €, la somme reversée à l'ONG pour les actions sur le terrain s'élève à... 12 €.)

Site Web (dédié)
 www.quenadiesepa.in   /> Informations complémentaires / Contact (français, espagnol, anglais) Vincent Ozanam (co-producteur du CD et adhérent de Cyber@cteurs) nfo@quenadiesepa.in.  
www.quenadiesepa.in

Retour à la liste des publications


Argent, dettes et banques

De André-Jacques Holbecq et le Cercle des Economistes Citoyens

Voici un ouvrage d’explication et de vulgarisation stupéfiant…
Au milieu du XVIIe siècle, les orfèvres découvrent qu’ils peuvent prêter plus que les valeurs dont ils ont la garde. Ils deviennent des banquiers et sont à l’origine de la monnaie moderne. Aujourd’hui, celle-ci est créée par les banques commerciales et non pas par l’État ou la Banque Centrale, comme certains le pensent encore.

Certes, cette création monétaire, qui n’est guère plus qu’une simple ligne d’écriture, a permis le développement de notre économie. Mais avec un important corollaire dont les effets négatifs sont souvent occultés : les intérêts, payés aussi bien par le secteur privé que par le secteur public.

Et ces intérêts sont une des causes principales des problèmes actuels de nos sociétés, car ils facilitent le transfert du peu de richesse des pauvres et des classes moyennes vers ceux qui sont déjà les plus riches.

Parce qu’il faut garder espoir, l’auteur propose des pistes de solutions à la question « comment se sortir de cette crise et des suivantes? ». Une nouvelle réglementation du secteur financier et bancaire ne serait qu’un emplâtre tout à fait insuffisant. Vu l’état catastrophique du système monétaire et financier dans lequel nous essayons de vivre en ce moment, il faut aller plus loin...

►►► Un livre didactique : comment se crée la monnaie, pourquoi et quelles sont les conséquences ?
►►►Un coup de projecteur sur le rôle des intérêts et leurs conséquences sur notre pouvoir d’achat.
►►►Des propositions pour sortir de cette situation infernale.
►►►Un petit livre à petit prix pour toutes les personnes intéressées par l’alter-économie.


L’AUTEUR

André-Jacques Holbecq est un économiste citoyen qui analyse depuis des années notre système économique et financier. Il nous montre, qu’au fond, les bases en sont fort simples. Encore faut-il mettre à la portée de tous ces petits secrets bien gardés.

Auteur à succès de plusieurs livres dont La Dette Publique : une affaire rentable, il récidive ici avec la même volonté et clarté
http://www.yvesmichel.org

Retour à la liste des publications


Ceci n'est pas du ping pong

De Marion UGUEN

 Ceci n'est pas du ping pong

Ceci n’est pas du ping-pong est une création chorégraphique et musicale à destination du jeune public mais pas exclusivement !

Deux personnes, face à face, entre elles une balle de ping-pong.
Il n’y a pas de table et le jeu consiste à transformer le ping-pong en une poésie chorégraphiée, rythmée par le son de la balle et du mot « ping-pong ».
Les mouvements et le son se répondent, rebondissent,
se croisent et s’accompagnent.

C’est un mot, un son, un mouvement, ceci n’est pas du ping-pong.
http://www.cecinestpasdupingpong.com/

Retour à la liste des publications


SPORT, EMPLOI ET PERFORMANCES... SOCIALES

De Bernard MOULIN

 SPORT, EMPLOI ET PERFORMANCES... SOCIALES

Ce livre fait le parallèle sur les rapports humains dans le monde du travail en prise avec l'économie de marché et dans celui du sport en quête de performances et de médailles.
Cependant ce n’est pas un ouvrage de plus sur le sujet du dopage, mais un
questionnement sur les excès du milieu sportif et les dérives du monde économique.
Au-delà du désir de performances des uns et de l’envie de réussir des autres, ce qui
m’interpelle c’est le traitement réservé aux perdants du monde sportif et aux exclus de l’économie triomphante.

C’est le sens de mon engagement dans une action originale (En Avant Toute!) de
réinsertion sociale par les activités sportives de personnes à la dérive, victimes d’un accident de vie (chômage, accident, méforme, séparation, maladie, demandes d’asile, etc.)

En tant qu’éducateur sportif, j'essaye de démontrer qu'à travers des activités sportives diverses, qu’il est possible de retrouver dans un premier temps l’estime de soi, la reconnaissance sociale et enfin une place dans la société.
Au-delà de cette action il est prouvé, à travers la reprise en considération du corps, que les activités physiques sont l’un des facteurs déterminants dans la résilience des individus suite à un accident de vie.

Le mieux-être physique et psychologique, ainsi que le retour à l’emploi de nombreuses
personnes participants aux activités proposées, attestent de l’acuité de la pratique sportive comme facteur de réinsertion sociale et professionnelle.
A partir des constats environnementaux, sociaux et humains, je propose quelques pistes de réflexions et d’action au niveau local dans le domaine des activités sportives et de la réinsertion social et économique adaptées à l’homme.

Retour à la liste des publications

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !