actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

Samedi 3 octobre: marchons sur les aéroports!

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Annoncez la couleur !

Les 10 jours verts Transacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

En actu ...

 

Samedi 3 octobre: marchons sur les aéroports!

Le samedi 3 octobre, nous marcherons sur les aéroports, avec détermination et non-violence, pour la réduction du trafic aérien et la reconversion de ce secteur, en solidarité avec les salarié·es qui subissent une crise sociale due à des mauvais choix politiques
La crise du Covid-19 a cloué les avions au sol comme jamais auparavant. Cette situation, nécessaire pour stopper la propagation du virus, a provoqué un terrible choc pour tout le secteur aéronautique et ses employé·es.
Le gouvernement français a accordé des milliards d’euros pour relancer ce secteur, mais sans la moindre condition ambitieuse pour protéger le climat et l’emploi. Malgré leur échec à respecter leurs engagements écologiques, déjà insuffisants, les dirigeants du pays et ceux des grandes entreprises aéronautiques s’autorisent ainsi à continuer leur course effrénée vers le chaos climatique et social. Le transport aérien est déjà à l’origine d’au moins 5 % du réchauffement climatique mondial, autant qu’un pays comme l’Allemagne, et espère croître encore.

Les directions des entreprises de l’aéronautique, notamment Air France et Airbus, annoncent déjà la suppression de milliers d’emplois, malgré le soutien massif de l’État. En misant sur une croissance infinie du trafic et sur d’hypothétiques innovations technologiques, ces dirigeants mettent en péril à la fois la situation des salarié·es et notre écosystème, et ce avec la complicité des responsables politiques.

Avions à terre. Le 3 octobre, marchons sur les aéroports !
Le 3 octobre, marchons sur les aéroports ! – Illustration de Sixtine Dano
Réduire le trafic et reconvertir les emplois

La période de confinement a montré que les pouvoirs publics sont capables de diminuer rapidement et drastiquement le trafic aérien si les conditions l’exigent. Or le dérèglement climatique est un péril encore plus grave que l’actuelle crise sanitaire. Relancer l’aviation et laisser dépérir les transports bas carbone comme le train sont deux erreurs politiques aux conséquences dramatiques.

Aussi, nous l’affirmons clairement : utiliser l’argent public pour maintenir sous perfusion une industrie incompatible avec la préservation de conditions de vie dignes sur Terre, c’est non. Laisser croire qu’une aviation écologiquement responsable est possible dans les prochaines décennies, c’est non. Risquer l’avenir de l’ensemble des salarié·es du secteur aéronautique, c’est non.

En revanche, c’est un grand oui pour soutenir les travailleur·ses de l’aéronautique, pour organiser avec elles et eux la reconversion de cette industrie vers des transports décarbonés, pour prendre en compte les riverain·es qui subissent les nuisances de l’aviation et pour repenser collectivement, à l’échelle de la société, nos besoins en déplacement.

Pour notre avenir à toutes et à tous, nous marcherons sur les aéroports

Nous avons une occasion historique de faire le bon choix. Les pistes de mesures sont nombreuses : fermer les liaisons intérieures qui sont réalisables en train, abandonner les projets d’extension d’aéroports, taxer le kérosène, garantir l’emploi des travailleur·ses et accompagner la reconversion de ce secteur, réorienter les subventions publiques (notamment les actuelles subventions aux aéroports régionaux déficitaires et aux compagnies low-cost) vers le développement des alternatives, notamment le train comme le souhaitent 81 % des Français·es…

Or ce n’est pas le choix que fait notre gouvernement. Alors, faisons entendre notre voix : le samedi 3 octobre, marchons sur les aéroports !

Dans des cortèges colorés et déterminés, familiaux et non-violents, à pied, à vélo, nous marcherons sur les aéroports des grandes villes, sur les aéroports régionaux, sur les aéroports de jets privés. Le trafic en sera grandement perturbé, aussi nous l’annonçons dès aujourd’hui pour que chacun·e prenne ses dispositions et ne prévoie pas de vol ce jour-là.

Cette journée blanche sera l’occasion de faire passer notre message : nous ne voulons pas subir les conséquences dramatiques de l’inaction climatique, nous voulons préserver la santé de toutes et tous, les conditions de vie des générations présentes et futures. Choisissons dès maintenant la réduction du trafic aérien et la reconversion de ce secteur !

Je soutiens la réduction du trafic aérien et la reconversion de ce secteur

 


Annoncez la couleur !

annoncez la couleur : Comment ?

Comment faire comprendre à nos élus qu'il faut des majorités à tous les niveaux pour réduire drastiquement notre empreinte écologique individuelle et collective et qu'il faut que ces élus s'appuyent sur les citoyens car nous sommes tous une partie de la solution.

Pour ça il faut des citoyens qui utilisent l'arme du bulletin de vote pour envoyer un message clair : annoncez la couleur.

Comment en utilisant le petit bulletin que je distribue dans les boites aux lettres en imprimant celui proposé sur le site https://www.annoncezlacouleur.org   ou simplement en écrivant au dos de son bulletin de vote préféré « annoncez la couleur ».

Ces bulletins seront comptés nuls mais seront très visibles car chaque bulletin trouvé doit être signé par tous les membres du bureau de vote et doit être joint au PV

Objectif c'est d'augmenter le pourcentage de bulletins nuls (2,05% en 2014) pour obliger les listes encore en lice à annoncer qu'elles prendront un an pour un remue-méninges citoyen qui se terminera par une consulation permettant aux citoyens de choisir les priorités pour le Climat.

 www.annoncezlacouleur.org.  

 


Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

La date survient de plus en tôt. Lundi 29 juillet marque "le jour du dépassement", annonce le Global Footprint Network. "A l'échelle de la planète, nous avons pêché plus de poissons, abattu plus d'arbres et cultivé plus de terres que ce que la nature peut nous offrir au cours d'une année", détaille l'ONG WWF dans un communiqué. "Quant à nos émissions de gaz à effet de serre, elles ont été plus importantes que ce que nos océans et nos forêts peuvent absorber."

L'année dernière, le jour du dépassement avait été établi au 1er août. Si la date n'a bondi cette année "que" de deux jours par rapport à l'année précédente, elle a "dramatiquement avancé dans l'année" ces dernières décennies : il y a 20 ans, en 1999, le jour de dépassement avait été fixé au 29 septembre, soit deux mois plus tard.

Dans les années 70, au tout début de cet outil permettant de concrétiser la surconsommation dont fait preuve l'humanité dans son ensemble, ce jour oscillait entre fin décembre et début novembre, avant de survenir de plus en plus tôt dans l'année, presque en continu, à partir de 1983.

Il nous faudrait l'équivalent d'1,75 Terre

Pour tenir le rythme de notre consommation actuelle de ressources, il faudrait 1,75 Terre, poursuit l'ONG au panda. Mais ce chiffre cache d'énormes disparités d'un pays à l'autre. Ainsi, si l'humanité toute entière consommait autant de ressources qu'un Français, il faudrait 2,7 planètes comme la Terre pour subvenir à nos besoins, ce qui nous place au huitième rang des plus gros consommateurs du monde.

A la première place, figurent les Etats-Unis : si tout le monde consommait comme un Américain, nous aurions besoin de l'équivalent de cinq planètes, a calculé le Global Footprint Network. Le niveau de vie australien arrive en deuxième position, avec 4,1 planètes, suivi par la Russie (3,2) et l'Allemagne, premier pays européen (avec 3 planètes).

Si les nouvelles puissances du Sud sont de grandes émettrices de gaz à effet de serre, la consommation en ressources de ces habitants est bien moins importante que celle des vieilles puissances : ainsi, il faudrait deux Terres pour que nous puissions tous consommer comme un Chinois, 1,7 pour que nous vivions comme un Brésilien.

Si nous adoptions tous une consommation semblable à celle d'un Indien, en revanche, nous pourrions nous contenter de notre planète (0,7).
https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/jour-du-depassement-ca-y-est-l-humanite-a-epuise-toutes-ses-ressources-renouvelables-pour-l-annee-2019_3555181.html  

 www.francetvinfo.fr/meteo/climat/jour-du-depassement-ca-y-est-l-humanite-a-epuise-toutes-ses-ressources-renouvelables-pour-l-annee-2019_3555181.html.  

 


EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Après la cuve les soudures : catastrophe prévisible ?


Pétition : Stop à l'achat de terres par EDF
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stopalachatdeterresparedf-2691.html  

Pétition : Soutien massif face à la criminalisation de la lutte contre la poubelle atomique de Bure
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/soutienmassiffacealacriminalisation-2582.html  

cyberaction : Soutien à Patrice Girardier, sous-traitant du nucléaire victime de discrimation
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/soutienapatricegirardier-sous-trait-2272.html  

cyberaction : projet de décharge nucléaire Ni à Belleville sur Loire Ni ailleurs
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/projetdedechargenucleaireniabellevi-2184.html  

Pétition : En finir avec les réacteurs nucléaires de Bugey
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/enfiniraveclesreacteursnucleairesde-2054.html  

Pétition : Déchets nucléaires : Stop à la répression, stop à Cigéo/BURE !
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/dechetsnucleaires-stopalarepression-1660.html  

Pétition : Il faut abandonner le nucléaire, et maintenant !
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/ilfautabandonnerlenucleaire-etmaint-727.html  

 www.cyberacteurs.org/cyberactions/epr-echecprevisibledelarouletteruss-3048.html.  

 


33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le 26 avril 2020 verra la commémoration du 34e anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Après 34 années, la situation sanitaire des habitants qui vivent dans un territoire grand comme 5 fois la Belgique continue de se dégrader du fait de la contamination radioactive : plus de 80 % des enfants qui y vivent sont en mauvaise santé, contre moins de 20 % avant l'accident. Cette déclaration de Raisa Misura, pédiatre et directrice de l'hôpital central de Stoline, à 240 km au nord-ouest de Tchernobyl, ne surprend donc pas : « 84 % des femmes enceintes ont une pathologie. C'est pourquoi la naissance d'un enfant en parfaite santé est un évènement rare » (bulletin de janvier 2008 du bureau biélorusse de l'ONU).

 www.cyberacteurs.org/blog/?p=5316.  

 


Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Rassemblements devant toutes les mairies de France le premier vendredi du mois à 18 h 30

 www.cyberacteurs.org/cyberactions/descoquelicotspasdespesticides-2894.html.  

 


Les 10 jours verts Transacteurs

Un mouvement lancé en réaction aux mouvements commerciaux du Black Friday et du Cyber Monday : les 10 jours verts à l’occasion des journées européennes de réduction des déchets du 16 au 25 novembre 2018

Durant 5 années un collectif «confluences pour la planète » a organisé sur Quimper une écofoire dans le cadre d’un troc-puces qui permettait aux acteurs engagés dans la transition de se regouper pour toucher le plus grand nombre.

Aujourd’hui nous souhaitons passer à la dimension supérieure pour un événement à la fois festif (avec un concert regroupant des artistes locaux) militant (pour faire connaître toutes les associations qui oeuvrent sur la Cornouaille dans ce domaine) et commercial (pour faire connaître tous les acteurs économiques qui s’engagent dans ce domaine).

Nous évaluons le budget nécessaire (un poste d’animation à l’année + les frais d’organisation de l’événement) à 50 000 euros.

Les contours

1 une appellation commune : celle que nous proposons au débat c’est Transacteurs le réseau des réseaux d’acteurs de la transition écologique solidaire, le versant économique des coquelicots

2 une méthode collaborative qui consiste à proposer à chacun de convaincre ses réseaux, ses fournisseurs, ses associations de participer à faire connaître cette initiative.

3 une économie circulaire basée sur le principe gagnant-gagnant-gagnant entre des consom@cteurs, des associations et des acteurs économiques : je mise 10 euros qui serviront à organiser des campagnes de communication grand public (financement d’un poste d’animateur du territoire qui aura pour rôle de démultiplier l’information sur les initiatives des différentes associations impliquées dans le réseau) Cette mise sera récupérée sous forme de remise auprès des acteurs économiques adhérents du réseau.

L’enjeu

c’est de convaincre

toutes les associations qu’ensemble on va plus loin
les acteurs économiques engagés dans la transition écologique solidaire qu’ils gagneraient à ce que leurs actions dans ce domaine soient connues et reconnues par le plus grand nombre
5000 cornouaillais d’arborer le coquelicot et de miser 10 euros dans l’aventure. Parmi nos partenaires Brin d’Avoine c’est près de 15 000 adhérents : l’enjeu c’est d’en convaincre 1/3.
c’est de démontrer la viabilité économique sur la Cornouaille pour proposer à des partenaires associatifs de faire la même chose sur leur propre territoire et couvrir tout le territoire national

Nous avons besoin de vous pour y arriver.

Cette démarche étant participative, nous complèterons la liste des partenaires au fur et à mesure. Cette année étant une année de lancement et de test, nous profiterons des enseignements pour peaufiner le site avec le maximum de réseaux : transacteurs.fr

transacteurs.fr

 


Journal des Bonnes Nouvelles

c'est notre façon de vous informer du suivi de vos clics et de vous persuader que vos souris ont du pouvoir

 www.cyberacteurs.org/blog/?cat=3.  

 


Ne laissez pas vos appareils en veille

Eteignez-les

 


Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Bravo à toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés pour obtenir ce résultat.

15 actions menées au cours des 10 dernières années : nous avons apporté notre contribution. Merci à tous nos adhérents, soutiens et abonnés pour ce succès collectif.

Témoignage de notre implication : une photo de la visite de Marie Anne ISLER BEGUIN Présidente et d'Alain UGUEN en 2012 au lendemain de l'AG de Cyber @cteurs.

 www.cyberacteurs.org/cyberactions/dame-landes-pourunesortiedecriseco-1977.html.  

 


Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Canada et l'UE ont lancé un ultimatum au gouvernement wallon qui refuse de ratifier le CETA. Nous vous proposons d'apporter notre soutien pour persister à refuser cet accord climaticide et anti-démocratique.

Signez cette cyberaction pour soutenir les wallons

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/refus-ceta-bravo-merci-gouvernement-1226.html  

 


AG Cyberacteurs

Retrouvez la vidéo de l'AG de Cyberacteurs 2018

https://www.cyberacteurs.org/presentation/ag_2018.php  

 


traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !