Arrêtons l’Ecocide en Europe: une Initiative des Citoyens pour donner des Droits à la Terre

Objet:
Nous invitons la Commission Européenne à adopter une loi permettant d’interdire, d’empêcher et de prévenir l’Ecocide, à savoir l’endommagement important, la destruction ou la perte d’écosystèmes d’un territoire donné.

Principaux objectifs:
1. Criminaliser l’Ecocide et s’assurer que les personnes physiques et morales puissent être reconnues responsables d’Ecocide, en prenant en compte le principe de la responsabilité des supérieurs hiérarchiques. 2. Interdire et empêcher tout Ecocide sur les territoires européens ou le domaine maritime relevant de la législation européenne, ainsi que tout Ecocide provoqué par des ressortissants européens, personnes physiques ou morales, en dehors de l’Europe. 3. Prévoir une période de transition pour permettre la mise en place d’une économie durable.

Les informations sur cette proposition d’initiative sont disponibles dans les langues suivantes:
Deutsch eesti Ελληνικά English español Français italiano lietuvių magyar Nederlands português română Svenska

Numéro d’enregistrement attribué par la Commission européenne:
ECI(2013)000002

Date d’enregistrement:
21/01/2013

Adresse internet de la proposition d’initiative citoyenne dans le registre de la Commission européenne:

Noms des organisateurs:
Eitzenberger Thomas, Cabanes Valerie, Roque Tania Lúcia, Kalle Kadri, Martinez Ramón, Merz Prisca, Heller Viktoria

Site internet de cette proposition d’initiative citoyenne (le cas échéant):

Pour soutenir une initiative citoyenne européenne, vous devez être un citoyen de l’UE (ressortissant d’un État membre) et être en âge de voter aux élections du Parlement européen (18 ans, sauf en Autriche où l’âge requis est 16 ans).
Pour en savoir plus sur les règles et les conditions applicables à l’initiative citoyenne européenne: http://ec.europa.eu/citizens-initiative

Soutenir la proposition d’initiative citoyenne européenne

Partagez cet article !

10 réflexions au sujet de « Arrêtons l’Ecocide en Europe: une Initiative des Citoyens pour donner des Droits à la Terre »

  1. La terre n’appartient à aucun d’entre nous car nous sommes juste de passage et nous devons la laisser propre pour les générations futures

  2. Il est vrai que c’est une bonne chose, mettre en place cette pétition.
    je relais bon nombre de pétition via mon blog, principalement en ce qui concerne l’écologie, environnement.
    Mais même si je relais tous ça je commence à me dire que rien ne changera tant que la commission européenne actuel ne sera pas remplacé par des candidats élus par le peuple et pour le peuple.
    Tant que les lobbyistes seront aux commandes de Bruxelles, nous verrons petit à petit nos droits disparaitre. Déjà qu’ils ne sont plus vraiment existant.
    Je résiste, je continuerais à me battre aussi autour de moi mais parfois on ressent un profond découragement.

  3. Tous les jours, je me demande s’il existe un représentant politique qui ai un peu de conscience. Tout est fait pour une économie, qui de toutes façons se meure, parce qu’elle est mal conçue : elle vise le court terme.
    Pensez à la phrase de Géronimo : “…….un jour vous vous apercevrez que l’argent ne se mange pas ”
    Il est temps de changer tout ça, de réveiller les consciences. Comment peut on dire qu’on aime ses enfants, alors qu’on leur prépare un avenir empoisonné ?
    Je suis désespérée…..

  4. Bravo et mille mercis à ces jeunes qui ont lancé à Bruxelles cette initiative dans le but de créer un Tribunal de Conscience de la Nature afin de pénaliser “les écocides”, c’est à dire les crimes environnementaux. Il faut 1 million de signatures pour envisager que l’U.E. punisse un jour les crimes contre l’environnement.
    Engageons-nous pour soutenir ce magnifique projet.
    N’hésitez pas à aller sur le site : end-ecocide.eu pour avoir tous les détails et le nom des personnalités qui s’engagent aux côtés de ces jeunes idéalistes !
    Avec espoir et gratitude, Anne-Marie.

  5. la rupture avec la nature que l’homme considère comme un “objet” nous conduira à notre perte. J’adhère à cette initiative en espérant que les élus dont la vue à court terme se réveilleront et prendront enfin la mesure de l’urgence.

  6. L’audience d’End Ecocide : le 26 février au Parlement européen

    End Ecocide vous invite à l’audience de notre pétition au Parlement européen le 26 février à 16h00.

    Le jour est enfin arrivé et notre pétition pour arrêter l’écocide en Europe va être discutée au Parlement européen. Plus de 182 000 citoyens l’ont déjà soutenu jusqu’à présent etc’est toujours possible de la signer.

    Rejoignez-nous pour cette occasion et si vous ne le pouvez pas, n’hésitez pas à partager cette invitation. Nous devons montrer à nos représentants que nous, citoyens, nous soucions d’arrêter l’écocide ! Même si vous ne pouvez pas nous rejoindre à Bruxelles, vous pouvez nous aider en contactant vos parlementaires, en les invitant à l’audience et en leur demandant de soutenir notre projet (s’ils souhaitent en discuter, n’hésitez pas à donner le contact de Prisca : prisca@endecocide.eu).

    Nous serons la première Initiative Citoyenne Européenne (ICE) à n’avoir pas collectée 1 million de signatures mais qui sera tout de même discutée au Parlement. Plus tôt dans la journée une discussion sur l’analyse de la législation entourant l’ICE aura lieu et Prisca Merz, initiatrice de l’ICE End Ecocide y participera et présentera notre point de vue (vous pouvez lire notre contribution à une « ICE qui fonctionne » pour comprendre les challenges que nous avons rencontré).

    Nous vous invitons à participer aux deux audiences qui sont ouvertes au public (cependant il faut s’inscrire pour entrer au Parlement).

    L’audience sur l’ICE en général : jeudi 26 février de 9h à 12h30 : l’agenda est disponible ici.

    L’audience sur End Ecocide : jeudi 26 février de 16h à 16h45, au Parlement européen à Bruxelles.

    En détail, nous appelons le Parlement européen à interdire, empêcher et anticiper l’écocide, la destruction partielle ou total des écosystèmes. L’EU a le pouvoir d’adopter une législation qui pourrait s’appliquer dans cinq cas :

    sur le territoire de l’Union européenne, ou
    commis par des citoyens européens, ou
    commis par des entreprises européennes, même au delà des frontières de l’Europe
    L’importation de biens et de services résultant d’activités ayant causées un écocide dans l’Union européenne ; ou
    Le financement d’activités causant un écocide par des banques européennes et d’autres institutions financières, peut importe la localisation de ces activités.

    La loi Ecocide fonctionne et a été discutée pendant des décennies. Tout ce dont nous avons besoin c’est la volonté politique ! Montrez votre soutien en nous rejoignant à l’audience.

    Pour vous inscrire, envoyez les informations suivante a cases@endecocide.eu, jusqu’au 23 février : nom et organisation. Si vous avez besoin d’un badge pour accéder au Parlement, envoyez nous également votre date de naissance, votre nationalité et le numéro d’un document d’identité (passeport, permis de conduire, carte d’identité, etc.), document qui vous sera demandé lors de la remise du badge à l’accueil du Parlement européen.

    En espérant vous retrouver à Bruxelles,

    L’équipe d’End Ecocide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *