Offre de dialogue aux gilets jaunes

Offre de dialogue

Je n’ai pas de mandat, je n’ai pas de recette magique, je suis juste un citoyen engagé comme écologiste depuis 40 ans qui aspire à une transition écologique solidaire.

Je comprends que si vous êtes ici c’est que les fins de mois sont difficiles pour vous et je me sens solidaire de votre détresse.

Pour autant je ne pense pas que revendiquer un avenir pour vos enfants et réclamer la suppression des taxes sur les carburants soient la bonne solution.

Vous savez que la planète n’en peux plus de nos gaz à effet de serre et le manifeste par des catastophes climatiques de plus en plus violentes qui menacent la vie même à moyen terme.

Il me semblerait plus judicieux de réclamer avec nous que les taxes sur l’énergie soient affectées à des aides pour permettre aux plus modestes de réduire leur dépendance aux énergies fossiles.

Limiter ses déplacements en voiture individuelle ou être logé dans une habitation décente ne doit pas être un luxe réservé aux personnes aisées. Bien au contraire : la transition énergétique apportera des solutions de long terme à tous les Français, y compris les plus modestes, pour leur permettre de réduire leur dépendance aux énergies « carbonées » comme le pétrole ou le charbon, et à la volatilité de leur prix, et pour vivre mieux, en bonne santé, dans des logements confortables et bien isolés.

Je n’ai pas de solution toute faite mais je vous propose de profiter de votre rassemblement pour étudier ensemble comment dans votre vie quotidienne chacune et chacun peut faire des économies et comment tous ensemble nous pouvons imposer aux pouvoirs publics de mettre en œuvre un vaste plan Marschall d’investissement pour permettre aux plus modestes de réduire leurs dépenses à défaut de pouvoir augmenter leurs recettes.

Les images de casse dans les medias, l’absence d’organisation structurée permettant des négociations sur des propositions précises risquent de réduire rapidement la sympathie de l’opinion publique à l’égard de votre mouvement et de réduire à néant votre mobilisation.

Il me semble que ce serait une manière plus originale d’interpeller l’opinion publique et d’intéresser les médias d’organiser vendredi ou samedi au milieu du rond point avec toutes les bonnes volontés un forum qui permettrait d’envisager ensemble des propositions concrètes que chacun puisse mettre en œuvre dans sa vie quotidienne et des revendications pratiques vis à vis des pouvoirs publics.

Je me tiens à votre disposition si cette idée vous intéresse.

Alain Uguen

NB : Texte diffusé aux gilets jaunes présents sous la pluie sur le rond-point deTroyalac’h à Quimper

Partagez cet article !

24 réflexions au sujet de « Offre de dialogue aux gilets jaunes »

  1. Alain ,
    pleine de bonnes intentions , ta lettre ouverte me semble dépassée à l’heure où j’écris :
    j’ai entendu , depuis 3 jours , ” en vrai ” et sur les diverses chaines de Télé des Jaunes Gilets s’exprimer de façon tellement claire sur le sujet , que j’en ai conclus qu’en une semaine les militants comme toi ( et moi , plus modestement ) ont été entendus ; un exemple : sur la 5 Cpolitique ; une jeune femme aide soignante en Normandie explique clairement que la voiture électrique , même si elle pouvait se la payer , elle n’en voudrait pas tant que cette énergie provient de centrales nucléaires…
    continuons à parler avec nos voisins et concitoyens .

  2. Cette offre de dialogue me semble bien poser le problème . La réduction des pollutions par l’utilisation d’énergie moins carbonée est une nécessité vitale , mais elle doit inclure aussi une remise en cause du kérosène détaxé et l’utilisation par les flottes maritimes de carburant déchet hautement toxique pour la planète . Le citoyen lambda comprendra la nécessité de réduire son impact écologique , si l’exemple est donné en priorité par les très gros pollueurs . La pression écologique doit être totale sur cette priorité pour espérer convaincre une majorité de consommer moins et en adéquation à la survie de l’humanité .

  3. Très bien,
    cependant : “Les images de casse dans les médias” les gilets jaunes présents à Paris ont bien senti la violence d’état, la propagande habituelle des médias, et la manipulation du gouverne-ment.
    En 1 semaine toutes celles et ceux qui n’étaient jamais allé(e)s dans la rue ont appris beaucoup de choses sur la réalité d’une révolte populaire et ils ont durci les revendications. Et c’est tant mieux, n’oubliez pas que, selon les sondages(qui ne valent pas forcément grand chose), 77% de la population les soutient.
    Bref, désolé Alain, (et MERCI pour ton boulot) la confrontation va beaucoup plus loin, évidemment il n’est pas inutile d’envisager des forums de discussion sur les barrages.
    Chez les britishs je trouve très pertinent les “extinction rebelion” , voir ici : https://reporterre.net/En-Angleterre-le-mouvement-Extinction-Rebellion-lance-l-insurrection-pour-le
    En attendant content que çà bouge! :))

  4. Il ne faut pas renoncer aux taxes carbone, mais payer les gens décemment pour qu’ils puissent s’en acquitter. Il y a en France environ 30 millions d’actifs avec un pouvoir d’achat de 1650 euros/mois et 14 millions de retraités avec 1750 euros, soit un total inférieur à 600 milliards par an.
    Quand on considère l’ensemble des flux financiers, le PIB (2400 milliards, somme de toutes les VA des entreprises) est “in fine” distribué sous forme de pouvoir d’achat aux actifs et aux retraités… à l’exception de ce que soustraient les entreprises et les rentiers !
    Ou passent les 1500 milliards qui manquent ?

  5. Je souscris plus volontiers aux deux derniers commentaires , qui , sans le dire aussi explicitement qu’il faudrait pour être entendu de tous , déplacent l’ essentiel des responsabilités de la destruction du climat vers ses vraies causes : celles qu’ a décrites Hervé Kempf dans son livre au tître éloquent ” Comment les riches détruisent la planète ” ; celles que les analystes sans tabou du système global dans lequel on vit dénoncent sous le mot , hélas alourdi de connotations historiques qui en affaiblissent la réception , de “capitalisme ” , devenu plus financier qu’ entrepreneurial d’ ailleurs . L’ initiative localisée d’ Alain est effectivement ” pleine de bonnes intentions ” , mais , je crains , trop limitée au champ moralisateur pour être entendue autrement que comme appel à composer individuellement avec le “système ” suicidaire dont nous cherchons à être des rouages modérateurs .

  6. Je pense que la MOBILISATION des GiletsJaunes part vraiment d’un raz le bol de
    multitudes de taxes qu’a instauré le Gouvernement MACRON.

    Ce n’est pas de cette manière que sera réduite la pollution en culpabilisant toujours les mêmes personnes qui elles sont les plus sensibilisées par la diminution des énergies alors que les vrais pollueurs sont du côté des poids lourds (qu’attend-t-on pour instaurer le ferroutage ?, les cargos et paquebots de croisière délirants consommateurs de carburant, et plutôt que de réduire les services publics, le développer dans les régions et localités avec le train et arrêter de supprimer des gares (ex : la Maurienne)
    Développer le covoiturage plutôt que les cars (voir la faillite des cars MACRON !)
    Pour la consommation, développer les circuits courts de proximité, plutôt que les importations de produits traités chimiquement, donner un salaire décent aux populations pour qu’elles puissent vivre sans craintes des fins de mois.
    Le Gouvernement doit montrr l’exemple et ne plus vivre au-dessus d’un trin de vie dément (voir les récentes augmentations décernées dans les Ministères !)

    Voilà quelques pistes qui doivent être présentées en débat en arrêtant de ponctionner les Retraité-es.

    Il doit arrêter de dire qu’il n’a pas d’interlocuteur responsable !
    C’est le RAZ-LE-BOL qu’il faut traiter et pas uniquement avec de beaux discours !

  7. Bonjour,J’apprécie vos commentaires.Je pense qu’il faudrait remettre sur les railles la sncf (si je puis dire) qui permettrait de desservir les régions rurales ainsi que le ferroutage ce qui limiterait les voitures et les camions. Développer l’autosuffisance alimentaire des régions toujours pour limiter les camions. Taxer le kérosène des avion et des bateaux.Et que cette argent aille bien à l’écologie

  8. désolée de contredire: revendiquer l’avenir des enfants demeure légitime et nécessaire
    aucune violence SVP!! je peux en comprendre le désir mais la manifestation est inacceptable
    si l’écologie est une économie, une réduction à la mesure des besoins des uns et des autres, elle reste difficile pour la majorité
    quand on reste au stade de l’idée, il n’est question ni de nantis ni de moins pourvus;
    seulement d’égale citoyenneté sans arbitraire, cadeaux, aides, dans une justice sociale telle que définie dans les fondements républicains
    sur le thème transports-écologie, revenons à l’infrastructure SNCF d’avant la fermeture des gares utiles à l’ensemble, indispensables à d’autres……promouvons le frêt ferroviaire pour résoudre bouchons, dangers,temps perdu, dépenses évitables et pollution majeure
    STOP au processus infernal; traitons et débattons en peuple éclairé et responsable!

  9. Transition écologique certes ….mais transition politique surtout !
    Soutien total aux gilets jaunes :
    Augmentation générale des salaires, maintien de tous les regimes de retraités ( non au système par points prévu par Macron ), maintien du statut des cheminots, embauche de tous les enseignants, infirmières nécessaires, rétablissement de L’ISF, défense de la Sécu, ….
    Que les confédérations ouvrières prennent leur responsabilité !
    Grève générale contre la casse sociale et ce gouvernement !

  10. Je suis très “embêtée” par les revendications des gilets jaunes. D’un côté, je comprends parfaitement : ce sont toujours les mêmes qui paient (et pourquoi pas AUSSI les avions, les bateaux………..). Les fins de mois difficiles, c’est toujours pour les mêmes. La prime à la voiture électrique ne me semble pas une solution viable quand on sait que l’électricité provient du nucléaire. Quelle alternative ?
    Peut-être exiger de nos gouvernements une prise en considération des besoins de tous de se déplacer, ne serait-ce que pour aller travailler ! Et ne pas supprimer les lignes ferroviaires mais au contraire les développer.
    D’un autre côté, dès qu’il s’agit de “taxe écologique”, il y a des grincements de dents. Voir l’écotaxe en pays breton. Et pourtant, les camions abîment les routes, polluent……… Là encore, le ferroviaire, le fluvial pourraient être développés.
    L’environnement, c’est QUAND MEME l’avenir de la planète, c’est-à-dire le nôtre, celui de nos enfants, celui de la qualité de vie, des fleurs, des arbres, des animaux, de la biodiversité en général. C’est bien dans la nature que la plupart des gens ont envie de se reposer, de respirer, de “changer d’air” (et c’est là aussi qu’est notre santé).
    Evidemment, la transition écologique avec la seule taxe sur l’essence comme projet de préservation de la terre me semble un peu “léger” quand on voit les projets de mines d’or en Guyane, de développement des mines de nickel en Nouvelle Calédonie, de développement routier en créant de nouveaux axes (tel le contournement de Strasbourg pour n’en citer qu’un), ET l’absence de prise en compte des mouvements écologiques dans les réflexions sur notre avenir.
    Une approche globale avec tous les acteurs (c-a-d AUSSI ceux qui agissent pour protéger notre terre) est indispensable pour la réussite de ce projet humain pour une terre pérenne. Il s’agit d’un enjeu vital qui doit prendre en compte l’humain et pas seulement les intérêts financiers.
    Pas simple, mais dépaver les Champs Elysées, est-ce une avancée ?

    • Tu as raison. Je pense qu’il faut pour agréer la pensée écologique que le peuple puisse vivre avec décence. Ventre affamé n’a pas d’oreilles. Il y a une dichotomie entre les nantis qui ont le pouvoir et les petites gens qui ont du mal à se chauffer,à se nourrir,a simplement pouvoir vivre , et non survivre. Il est malhonnête de nous faire porter le poid de la pollution ,alors que nous savons tous que nos dirigeants n’ont aucune probité. Que faire? La violence je la réprouve . Notre combat citoyen , cause aussi de la gêne à ces même gens du peuple. Je crains que la surdité des pouvoirs publics n’envenime la situation et nous pousse à des extrêmes dont ils seront les seuls responsables

  11. Nous demander de passer au tout électrique c’est donner un blanc sein à l’énergie nucléaire et la poule aux œufs d’or à Bolloré et ses batteries… 40 portes conteneurs polluent autant que TOUT les véhicules du globe pendant un an !… Et il y en a 700… Après nous dire de bazarder nos voitures diesel ou fermer le robinet pendant qu’on se brosse les dents c’est tout comme : Nous sommes les serfs infantilisés juste bon à consommer, et eux les seigneurs. C’est du néo féodalisme, l’extrême de la ploutocratie rampante du siècle dernier… Est-ce que le mouvement GJ est noyauté par des casseurs “d’état” ? On s’en fout… Il était temps que certains se réveillent… Même si j’attends mieux : Le réveille de la terre, parce que l’humanité dans son ensemble fait triste figure (j’allais écrire friture, mais avec la 5G qui arrive le thermostat va augmenter sérieusement)… Et si on arrêtait d’acheter ?

  12. Pleinement d’accord, la lutte pour l’équité sociale et contre le changement climatique sont 2 faces d’une même pièce. Des causes en apparence opposées mais unis par les mêmes ressorts : nos modes de vie. Et bien des gilets jaunes en sont conscients. Invitons les à marcher avec nous le 8 décembre : “les gilets jaunes marchent pour le climat !”

  13. Compte tenu de ce que font peser nos importations de pétrole sur la balance commerciale nos politiques ont taxé les carburants. Mais au lieu d’utiliser cette manne pour lancer des actions de substitutions, quasiment rien n’a été fait (excepté le programme nucléaire qui a lui seul pose d’autres problèmes: source d’uranium, risque, coût, traitement des déchets et déconstruction).
    Aux taxes des carburants il faut ajouter la TVA des véhicules, des assurances, des contrôles techniques, les amendes obtenues par les radars etc
    L’état dispose donc de suffisamment de ressource pour faire les transformations nécessaires en terme d’autonomie énergétique et en terme de pollution. Nous attendons des voitures propres à empreinte écologique très faible de même pour les sources d’énergie pour se chauffer et l’électricité mais l’offre actuelle n’est pas au point en particulier la difficulté du stockage de l’énergie. Cela n’empêche pas de réduire nos consommations (isolation, co-voiturage, circuits courts, etc) mais cela ne suffira pas.
    Alors pourquoi punir les citoyens?
    D’ailleurs dans le bilan carbone est-ce qu’on tient compte de toutes les sources de production de CO2 ? Engins de travaux publics, paquebots, avions, chaufferies au bois, cimenteries péniches, etc
    Nota: le problème en ville des particules et de l’ozone et de l’oxyde d’azote doit évidemment être traité
    Tout çà pour démontrer que les surtaxes conduiront à réduire l’activité de la province et des campagnes et ce ralentissement aura un impact grave sur le développement du pays.
    Le Vérinois

  14. Puisque l’écologie est primordiale dans ses problèmes et ses réponses,au niveau du pays et du monde, certainement aurait-il fallu commencer par là, sans aborder ni massacrer les CSG, APL ,taxes d’habitation et autres, assister au naufrage d’EDF dans sa privatisation choisie ,laisser la facture glyphosate aux agriculteurs,la facture de gaz aux consommateurs, toujours les mêmes ( jeunes, locataires, ……) alors que déjà depuis un temps certain des habitants ne se chauffent plus……..
    Peut-être faudrait-il une situation intermédiaire entre l’actu et le tout électrique cher en coût en dangers sanitaires nucléaires environnementaux d’un autre ordre!!!
    Qu’attend ce gouvernement qui nous presse en exigeant et légiférant à tout bout de champ ,pour faire état de la même autorité auprès des constructeurs de véhicules afin de réduire cylindrées, consommations et pollutions….en zone urbaine surtaxer ou retaxer les énormes véhicules dont la présence ne se justifie pas et nous pollue, contrairement aux zones rurales dont fonction et robustesse auraient (peut-être) leur raison d’être!
    Tout pêche: aucune prise en compte des difficultés humaines, décisions unilatérales ultimes, ignorance délibérée des réactions citoyennes, radicalité des propos formatés, cumul de lois de décrets d’annonces avec recours aux pénalités financières tous azimuts….tout ce qui fait un grand monarque!!
    Nous reste la solidarité: elle est vitale, elle est précieuse…..partageons les raisons de nous réjouir et …les difficultés
    VITE revenons aux services publics humains et partagés par tous

  15. C’est curieux, mais le gouvernement Macron a cédé à une revendication des chasseurs en diminuant le coût du permis de chasse de 400 à 200€ . Les lobbyes profitent d’une ponction immédiate de 20 millions d’euros ainsi que la réouverture des chasses présidentielles à Chambord. C’est la preuve qu’une puissance financière malsaine nous gouverne. Sous la pression des gilets jaunes les riches tremblent et se taisent.
    Restons unanimement pacifiques!

  16. Oui, dialogues et débats sont les bienvenus. Mais si toutes les initiatives me semblent bonnes, ne noyons pas le poisson dans des paroles stériles : il faut agir ! Non en cassant, brulant, incendiant, la violence ne fait qu’exaspérer et renforcer le dénigrement du mouvement spontané des Gilets jaunes (ce qui fait le jeu du gouvernement, merci les médias qui passent en boucle les mêmes images de violence en continu !) mais en préparant un livret blanc sur toutes les solutions possibles pour réduire l’impact de l’homme sur le climat et la planète. Secteur par secteur, de manière ouverte, et en libre sur le net afin que tous y participent.
    A l’échelon individuel, entreprise, municipal, régional, national, privé comme public. Que tous les Ministères, les membres du gouvernement, les sénateurs et députés, les mairies, les métropoles, les Régions,etc, affichent les réductions de dépenses et salaires qu’ils ont engagés en 2018. A eux de montrer l’exemple. Or ILS FONT TOUT LE CONTRAIRE en augmentant leurs budgets et rémunérations et exonérations d’impôts de toutes sortes ! UNE HONTE !
    Les taxes et impôts sont nécessaires pour la gouvernance sociale. La France a déjà un niveau de taxes pétrole très élevé, pourquoi l’augmenter ? pour planquer les déficits de ces Messieurs gouvernant le peuple ? Qui parle des hausse du gaz ? De l’électricité avec notre nucléaire catastrophe ? Des fiouls soufrés utilisés par les gros tankers et cargos et forteresses flottantes dévolues au tourisme de masse ? Qui ose dire que la voiture électrique est une très mauvaise solution car il faut en connaître tous les poids environnementaux bien cachés par le politiquement correcte ? Qui peut évaluer le coût d’un arrêt d’une centrale nucléaire ?
    Oui, la bataille est rude, sur tous les fronts et lie de manière absolue le vie des populations aux grands lobbies de la surconsommation. Qui va oser REFUSER le dernier I-Phone ou le dernier gadget numérique comme cadeau de Noël à son enfant ? Oui cette connerie de Black Friday est une catastrophe pour la planète !
    Osons le dire ! Osons le refuser !

  17. merci de donner et recevoir la parole de tous…le problème principal n’est pas la transition écologique: la majorité est convaincue que des efforts sont à faire pour la planète et vite! mais sans les états unis et la chine nous ne ferons rien de réel…

    ce qui est le plus grave pour moi aujourd’hui, c’est la manière dont les chefs d’état s’adressent aux citoyens, et surtout les ordres d’agressions qu’ils donnent aux forces de l’ordre avant même d’avoir manifesté (un homme est mort samedi après avoir reçu une balle caoutchouc dans la gorge et les médias le taisent)… la démocratie est menacée, il est grand temps que les syndicats se réveillent pour légitimer le mouvement, que des asso entendues comme la vôtre réclament une justice et défendent le droit d’expression…pour que les casseurs soient ciblés et punis sans permettre au gouvernement de “casser” le mouvement citoyen; Merci

  18. A mon avis, tout semble s’éloigner de l’enjeu principal qui est d’assurer à tous les citoyens un revenu décent pour ensuite revoir intégralement nos modes de consommation qui ne doivent plus pouvoir nous amener à porter le gilet jaune; 100% polyester et à 98% en provenance de Chine!
    Pour cette raison, il est urgent de se raisonner dans le calme et ne pas démolir complétement les revendications principales par le chaos!

  19. ” Assurer à tous les citoyens un revenu décent ” … pose Jean-Marc comme “enjeu principal ” et préalable du mouvement social en cours pour pouvoir
    ” ENSUITE revoir intégralement nos modes de consommation ” ( … et de production et échanges , en bon corollaire ! ) .
    Ok . Mais pourquoi donc alors n’ émerge pas plus que ça l’ évidence qu’il y aurait à revendiquer un revenu de base réellement universel , inconditionnel et “suffisant ” , tel que l’ envisageait André Gorz ? Oui , pourquoi ? Timidité collective à décoloniser notre imaginaire de son imprégnation par la doxa productiviste sacralisant depuis 2 siècles la centralité du “travail” ?

  20. On y arrive, cette pyramide du capitalisme hautain est en train de se désagréger… Ils se situent bien trop haut pour se rendre compte de ce qui se passe en dessous. Mais la fourmilière s’agite et ceux qui s’assoient dessus vont comprendre leur douleur!
    L’enfumage qu’ils nous font de la dette en France n’est pas palpable pour de simples citoyens. Celui de la dette environnementale est une évidence pour les générations futures! De tout cœur avec les combattants ce cette cause!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *