Nantes-Atlantique est bien une alternative à NDDL !

Nantes-Atlantique est bien une alternative à NDDL !

A quelques jours de la remise du rapport des médiateurs, l’Atelier citoyen qui a poursuivi depuis 2014 les analyses du CéDpa sur Nantes-Atlantique, a rendu publics les travaux qu’il a menés depuis juin dernier dans le cadre de la médiation.

Nous nous sommes placés dans l’hypothèse du maintien de Nantes-Atlantique et avons cherché à vérifier la capacité de l’aéroport actuel à répondre aux prévisions retenues pour NDDL : peut-on accueillir correctement neuf millions de passagers à l’horizon 2040 sans aggraver les conditions de vie des habitants impactés par le bruit ni empêcher le développement de l’agglomération comme le souhaitent les élus ?

En approfondissant tous les sujets, extension de l’aérogare et restructuration des abords, trajectoires, piste, conséquences du maintien sur l’urbanisme, finances et emploi, on  peut affirmer que le réaménagement de Nantes Atlantique est une véritable alternative au projet destructeur de NDDL.

Les cartes de bruit simulées par le bureau Adecs Air Infra montrent clairement que les progrès techniques des avions, reconnus désormais par la Direction Générale de l’Aviation Civile, « gomment » l’augmentation du nombre de mouvements. Il n’y aura pas d’aggravation entre la situation d’aujourd’hui et 2040. Au contraire, les surfaces gelées pour l’urbanisation diminuent dès maintenant substantiellement. Dès lors, si l’on prend enfin des mesures efficaces pour protéger  les riverains directement impactés (interdiction des vols de nuit de 23h à 6h), Nantes-Atlantique peut parfaitement répondre aux besoins des compagnies aériennes et de l’agglomération au sens large. Il pourrait même devenir la porte d’entrée du « Voyage à Nantes » … Alors, chiche ?

Le CéDpa et l’Atelier Citoyen

NB : vous trouverez sur le site du CéDpa et de l’Atelier citoyen la carte bruit comparative.

Association Citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Adresse postale :

ACIPA

BP 5

Notre-Dame-des-Landes 44130

France

CéDpa
Collectif d’élus  Doutant de la pertinence de l’Aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Mairie
44130 Notre-Dame-des-Landes

Partagez cet article !

10 réflexions au sujet de « Nantes-Atlantique est bien une alternative à NDDL ! »

    • L’autorisation de construire NDDL serait un coup de trop en matière d’environnement, la zone humide actuelle même si il y a des procédures de compensation (qui sont abérhentes, on casserai ce qui est naturel pour créer artificiellement ce qui a été détruit!!!).
      Ce serait un signe significatif de plus qu’il n’y a rien à attendre de nos dirigeants actuels….Le report de la fermeture des certaines centrales nucléaires en est un autre signe récent. Mr Travers, ministre de la FNSEA en est un autre triste symbole….

      Merci pour les infos que vous restituez;

  1. Pour apporter de l’eau à votre moulin, je suis citoyen Suisse et je peux vous dire que l’aéroport de Genève-Cointrin, presqu’inclus dans Genève assure dans une configuration comparable à celle de Nantes un trafic 3 à 4 fois supérieur, et de plus largement international. Renseignez-vous et vous en jugerez.

    • Ahah le directeur de l’’Aerriport de Genève dit qu’il serait ravi de trouver un nouvel emplacement du fait des contraintes environnementales!

  2. Merci pour cet énorme travail. Ce réaménagement de Nantes Atlantique qui protège les riverains directement impactés par l’interdiction des vols de nuit de 23h à 6h est une magnifique alternative au projet coûteux et extrêmement impactant de NDDL.

  3. D’ailleurs, le problème du bruit m’apparaît complètement irrationnel, comme si la seule nuisance sonore qui existe sur Nantes serait l’aéroport. ( nuisance qui peut être réelle pour un petit pourcentage d’habitants ), mais qui peut être loin derrière celle de la circulation automobile, y compris des camions, motos, sur les grands axes, périphérique, qui traversent des zones urbanisées 24h/24.
    Pareil pour les accidents : les pro-NDDL ont théâtralisé un simulacre de crash d’avion sur Nantes, qui n’est jamais arrivé depuis 60 ans environ d’activité aviaire.
    Or depuis ces 60 ans, combien y a t’il eu de morts sur les axes routiers ????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *