Consultation européenne sur la future réforme de la PAC

Une consultation publique a été mise en place par la Commission européenne sur la 
future réforme de la PAC. Cette consultation prendra fin le 2 mai prochain.
 Il est encore temps d'y participer pour mettre l'accent sur les lourdes carences de la 
PAC actuelle en matière d'environnement, de bien-être animal et de respect de la santé 
des citoyens. Voici le lien : 
https://ec.europa.eu/eusurvey/runner/FutureCAP?surveylanguage=FR

Pour vous aider à répondre à ce questionnaire de plusieurs pages, ci-dessous des éléments qui peuvent vous être utiles.

Les bios plaident pour des aides directes à l’agroécologie
http://www.lafranceagricole.fr/actualites/pac-post-2020-les-bios-plaident-pour-des-aides-directes-alagroecologie-1,1,284407433.html

POUR UNE PAAC POST 2020 AU SERVICE DES PAYSANS, DES CITOYENS ET DES TERRITOIRES http://www.confederationpaysanne.fr/sites/1/mots_cles/documents/PAAC_post_2020.pdf

Voici les réponses préparées par le WWF qui sont envoyées à la Commission européenne

« Quels sont les problèmes/obstacles empêchant la politique actuelle de tenir ses promesses ? Quelles en sont les causes ? »

Si la PAC ne promeut pas l’agriculture durable, c’est parce qu’elle est avant tout conçue pour bénéficier à un nombre restreint de grandes exploitations intensives. Elle ne soutient pas non plus une réelle mise en œuvre de la législation environnementale européenne et des législations liées aux enjeux agricole et alimentaire tels que le bien-être animal et la santé.

« Dans la PAC actuelle, quels éléments vous apparaissent les plus contraignants et les plus complexes, et pourquoi ? »

Dans sa forme actuelle, cette politique (et en particulier les subventions du Pilier I), constitue un fardeau tant pour la société que pour la nature. Malgré son budget considérable, elle n’apporte pas les bénéfices sociaux et environnementaux attendus, ni en termes d’emplois, ni pour la ruralité, ni pour la santé publique, ni pour l’alimentation, le climat ou encore la biodiversité.

« Jugez-vous nécessaire d’ajouter des objectifs à la PAC pour la moderniser ? Si oui, lesquels ? »

Modernisée, la PAC doit faciliter la transition vers un système alimentaire et agricole durable, sauvegarder l’environnement et apporter de réels bénéfices à l’ensemble de la société, agriculteurs compris. Elle doit renoncer aux subventions néfastes et contribuer à l’atteinte des Objectifs de développement durable de l’ONU, à commencer par la lutte contre le changement climatique.

« Avez-vous des pistes concrètes pour simplifier la PAC et alléger la charge administrative des agriculteurs et des bénéficiaires (ou des administrations publiques) ? Veuillez justifier votre réponse en détaillant vos arguments. »

Les subventions prévues par le Pilier I de la PAC doivent être remplacées par des incitations conditionnées au respect d’exigences sociales et environnementales ciblées (et contrôlés).

« Avez-vous d’autres propositions pour moderniser la PAC ? »

J’adhère à la vision de Living Land (www.living-land.org). La nouvelle politique agricole de l’UE doit être juste, écologiquement durable, saine et mondialement responsable. L’élaboration de cette politique doit être ouvert et transparent, il doit aussi associer l’ensemble des autorités et des secteurs concernés (en particulier l’environnement, mais aussi climat, développement, santé, etc.).

http://www.wwf.fr/nos_modes_d_action/influencer_les_pouvoirs_publics/reforme_de_la_pac_changeons_d_agriculture/?gclid=Cj0KEQjwuOHHBRDmvsHs8PukyIQBEiQAlEMW0Hinc5c9V8ZC4HFvGuYMCqRNCyYcaXPCMzjKgzo3utAaArd_8P8HAQ

Partagez cet article !

14 réflexions au sujet de « Consultation européenne sur la future réforme de la PAC »

  1. bonjour
    Je suis agriculteur bio céréalier dans le 31 depuis 28 ans
    les primes actuelles à l’hectare sont en moyenne de 220 € sur mon exploitation , les primes des agriculteurs en chimie passe les 400 € à l’hectare dans le même secteur , l’Europe a mis en place une aide au maintien que la région Occitane a annulé , une volonté reconnue de détruire l’effort des non pollueurs de la part de nos élus régionaux à l’encontre du verdissement de la PAC.

    • oui , c’est bien dit
      mais hélàs , cela ne sert à rien de protester…
      une seule solution à votre portée : votez François Asselineau

  2. La PAC est seulement au service des GROS, des POLLUEURS … Il est URGENT de la refondre totalement pour aider les PETITS et les ÉCOLOS. Sinon nous allons tous crever !!!

  3. A l’heure où certains, dans notre pays appelle au Frexit, il devient urgent que l’Europe, à travers sa politique agricole, prenne une orientation plus en accord avec les aspirations des citoyens européens. Ainsi, pourquoi ne pas chercher à devenir un pôle d’excellence en matière de production agricole et de protection de l’environnement, l’un n’allant pas sans l’autre, plutôt que d’essayer vainement de concurrencer une agriculture « low cost » , productiviste, peu soucieuse du bien-être et de la santé des producteurs, des consommateurs et des animaux d’élevage ? Plus encore qu’un choix économique, il s’agit d’une question d’éthique.

    • naïf !!!!!

      tu n’as pas encore compris que Mrs Junker , Baroso etc etc et les commissaires européens non élus, sont tous des marionnettes de Goldmann Sachs ou de Monsanto ou d’autres multinationales AMERICAINES (et non pas européennes) !

      Et tu n’as pas encore compris qu’ils en ont strictement RIEN A FOUTRE de ton opinion, et des bons sentiments !!!!

      • Bonjour citoyen averti !
        Tu me tutoies, mais qui es-tu pour le faire puisque tu n’as pas de nom ? Cependant je vais quand même continuer dans le tutoiement si cela te fait plaisir.
        Apparemment, si les commissaires européens n’ont rien à foutre de mon opinion, ce n’est pas ton cas… 🙂
        Nous sommes OK sur le fond, pas sur la forme et les moyens. Les Juncker, Barroso and cie me déplaisent tout autant qu’à toi. Oui, l’Europe actuelle est une vieille dame au visage vérolée. Pourtant je ne souhaite pas le Frexit qui équivaudrait à la mort du projet européen dans son ensemble. Il faut que tu comprennes une chose :
        pour de nombreuses personnes du Nord Est de la France, comme moi, l’Europe signifie la Paix. Les stigmates de l’époque où l’ UE n’existait pas sont encore dans le paysage, tout autour de nous : les tranchées, les bunkers, le camp de Natzweiller-Struthof… Nos grands-parents ont souffert de la guerre et lutté pour la paix, pour ce rassemblement des peuples, alors nous n’allons jeter “le bébé avec l’eau du bain” à cause d’un Juncker !!!
        Nous allons nous obstiner, faire entendre nos voix et notre indignation, demander des améliorations, des réformes, comme celle de la PAC. La consultation publique sur les aspects à réformer dans la PAC est une opportunité d’expression que personnellement je ne vais pas laisser passer. Tant pis si c’est un peu long et compliqué (cela m’a pris une après-midi). Peu importe également si cela peut paraître naïf, voire idiot, dans un premier temps.
        J’ai toujours cru en la force de l’obstination et je n’ai jamais eu peur d’avoir l’air bête quand il s’agit de défendre mes valeurs.
        Maintenant, citoyen averti, tu votes pour qui tu veux dans le secret de l’isoloir. Comme disaient les Inconnus : “Cela ne nous regarde pas”.
        Bon week-end à toi,
        Francine

    • oui , c’est bien dit
      mais hélàs , cela ne sert à rien de protester…
      une seule solution à votre portée : votez François Asselineau

  4. Je suis scandalisé par ce que les lobbyings imposent à une commission européenne corrompue qui n’a aucune considération pour l’humain et son avenir!! Plus de subvention pour les utilisateurs de chimie!!

    • oui , c’est bien dit
      mais hélàs , cela ne sert à rien de protester…
      une seule solution à votre portée : votez François Asselineau

  5. Bonjour,

    La réforme de la politique agricole commune constitue une opportunité pour le monde vivant et le respect que lui doivent ses habitant-e-s.

    L’eau devient une ressource rare, gaspillée sous différentes formes, inaccessible à certain-e-s d’entre nous, polluée par des pratiques mortifères d’une société productiviste les yeux rivés sur les taux de productivité et de rentabilité.

    Les cultures paysannes respectueuses des sols doivent remplacer les fermes géantes et les fermes-usines sont à proscrire au profit de petites fermes à tailles humaine et animale.

    Cela suppose un retour général à des pratiques naturelles sans usage de produits “phytosanitaires” tueurs de biodiversité.

    Pour vivre, manger et boire sainement,

    Solidairement et écologiquement,

    Laurent FORGET.

  6. Il est important que la France prenne la mesure de la destruction de nos sols qui résulte immanquablement de l’agriculture intensive, que les pouvoirs publique comprennent que la demande du consommateur tend vers des produits biologiques, et locaux avec des filières courtes. Il est donc urgent que les aides aux producteurs en agriculture biologique soient augmentées, et pourquoi pas que celles des producteurs qui utilisent des pesticides au delà d’un certain seuil soient abaissé. Trouvons un moyen de favoriser les secteurs bénéfiques pour l’environnement et pour les filières locales!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *