Après Juppé Le Pen tout l’été, Macron-Fillon en mai ?

La primaire s’impose parce que les citoyens s’en saisissent quand on leur propose de s’exprimer. Même à droite qui a la culture du chef dans son ADN. Pour nous qui avons été à l’avant-garde avec primaire.org c’est la satisfaction d’avoir eu raison trop tôt.

La politique c’est de la dynamique pas de l’arithmétique:passer de la quatrième à la première place et de 10% à 45% en quelques jours ouvre des perspectives à bien des outsiders et des sueurs froides à tous ceux qui s’y croient déjà.

La gauche ringardisée par la droite qui fait beaucoup mieux en terme de mobilisation populaire aurait tort d’envoyer un message négatif aux citoyens en refusant une candidature collective citoyenne

L’écologie absente des radars
Dans 8 jours c’en sera fini de la primaire de droite : avez-vous entendu y parler d’écologie, de transition énergie etc…?

Ensuite va démarrer le feuilleton de la primaire de la Belle Alliance Populaire qui risque de parler aussi peu d’écologie, de transition énergétique si on en juge par les décisions contraire de la majorité (nucléaire, NDDL, Ecotaxe etc… sauf si

Sauf si nous citoyens mobilisés contre des projets comme celui-ci nous décidons à transformer la primaire socialiste en référendum grandeur nature contre tous les grands projets inutiles imposés, le nucléaire, et pour une Transition écologique solidaire en utilisant la proposition de candidature collective citoyenne.

Le PS la refuse et alors justement à nous de nous mobiliser pour aller à l’entrée de tous les bureaux de vote distribuer des bulletins pour cette candidature collective citoyenne après avoir fait campagne pour inciter les citoyens à se déplacer.

Des Ego-systèmes aux Eco-systèmes : une candidature collective citoyenne GEM2017

Si les mouvements citoyens engagés dans des luttes de terrain s’investissaient dans cette initiative de Candidature Collective Citoyenne ou au moins s’en saisissaient pour se compter cela permettrait
1 de participer à une primaire grandeur nature sans avoir à en supporter l’organisation (c’est le PS qui fait le boulot)
2 de se compter par rapport aux partis engagés dans la primaire de la Belle Alliance Populaire de manière à ce que cela débouche sur une répartition des circonscriptions et donc des députés issus de cette initiative
3 de mobiliser localement sur des Grands Projets Inutiles Imposés, sur la sortie du nucléaire et d’obtenir leur abandon et l’investissement dans des moyens pour une Transition Ecologique Solidaire parce que les réseaux auront su mobiliser suffisamment pour être majoritaires au niveau de leur département.

Si le PS accepte cette candidature collective citoyenne cela nous permettra de participer au débat et d’être le porte-voix au propre comme au figuré de tous les réseaux qui accepteraient l’aventure.

Mais ce comptage pourra s’effectuer que le PS accepte ou pas la candidature collective citoyenne les réseaux pouvant éditer et distribuer y compris à l’entrée des bureaux de vote, des bulletins de cette candidature collective.

Cela permettrait de tester la crédibilité des citoyens sur leur capacité à mettre en mouvement différents réseaux, à leur offrir un débouché politique pour leurs actions de terrain sans qu’ils se sentent embrigagés et à faire passer les citoyens du clic à une participation effective à une primaire grandeur nature.

Et le refus du PS de prendre en compte les votes pour cette candidature collective citoyenne sera une motivation supplémentaire pour justifier auprès des élus le fait qu’ils nous accordent leur parrainage à d’autres initiatives.

Refuser d’examiner sérieusement cette proposition c’est accepter que ce soit le FN qui soit au cœur de la campagne présidentielle et que l’écologie disparaisse des écrans radars.

Accepter cette proposition c’est affirmer que ce qui nous paraît important ce sont les législatives et pas la présidentielle.

Aceepter cette proposition laisse ensuite tout loisir à ceux qui tiennent à défendre telle ou telle candidature présidentielle de le faire si les résultats de la primaire ne leur convient pas.

L’avenir appartient à ceux qui se mobilisent.

Alain Uguen
Humains Unis pour une Législature Ouverte sur la Transition
http://hulot2016.fr

Partagez cet article !

13 réflexions au sujet de « Après Juppé Le Pen tout l’été, Macron-Fillon en mai ? »

  1. “Sauf si nous citoyens mobilisés contre des projets comme celui-ci nous décidons à transformer la primaire socialiste en référendum grandeur nature…” !!!

    Un point de vue d’autruche, cet article! Alain continue à fixer son espoir sur le PS et ses primaires ridicules. 5 ans de gouvernance du PS et la bande de Hollande et la nullité et la lâcheté des “frondeurs” et l’amour nucléaire de Montebourg, et tous les 49.3 ne suffisent pas à persuader notre cher Alain qu’il n’y ait plus rien à espèrer de ce coté-là (ni du coté des ultra-libéraux Eurobéat de EELV, d’ailleurs!!). Or “France Insoumise” et son candidat JL Mélenchon, fort, jusqu’à présent, de 155000 soutiens et 1500 groupes d’appui, sont les seuls à présenter un programme visionnaire et précis contenant une politique solide et réaliste en matière de l’écologie, changement de mode de production industrielle et agricole, changement de mode de consommation, contre la politique d’offre…, semble à Alain, comme bagatelle.
    Mon cher Alain, tu fais pareil que les média Américains ont fait concernant Bernie Sanders.
    Un écrivain Américain disait ” Nous avons espéré Sanders, nous nous sommes résigne avec Clinton et nous avons récolté Trump” Je t’invite de sortir ta tête du sable!!
    Amicalement
    Armand

    • Cher Armand,
      Eh oui je continue à penser que la politique c’est du rapport de forces, que pour qu’un programme se réalise il lui faut une majorité et que les législatives sont plus importantes que la présidentielle car les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Or je ne crois pas au programme visionnaire de JLM l’insoumis et à sa capacité à former une majorité : au-delà de ses 155 000 soutiens avec qui prétend-il gouverner s’il n’y a rien à espèrer du coté du PS (ni du coté des ultra-libéraux Eurobéat de EELV, d’ailleurs!!
      Amicalement
      Alain

  2. boujou bin,

    je signe à donf’ la plupart de vos pétoches, mais ALORS politiquement vous êtes proche du degré zéro et en route vers – l’infini!

    la “gôche”! quelle gauche de droite?

    je passe les détails (cf. la loi” el connerie” et les ékolos EELV carpettes depuis père pète etc.).
    une primaire de primates (et encore!, une insulte pour nos frères animaux, disons plutôt virus, pas vivants) bref vous êtes désolants de naïveté ou de bêtise crasse au service du mandrin du MEDEF via les sociaux libéraux du KKpital! resaisez-vous, à mon sens, bien sûr, je ne détiens pas la “vérité”, vu k’y’en a pas! mais Kant même, un peu de dés sens!

    ce n’est juste qu’une amorce de débat, le début continue!
    patoche, p.a.s.t.è.q.u.e! vert dehors! rouge dedans! noirs pépins!

  3. Cher Alain,

    Le rapport des forces dans la situation actuelle, veut dire que tu te contente avec la droite complexée et décomplexée (et soit à l’extrême droite soit croire à l’histoire usée du vote utile), n’est-ce pas ?!

    “Je ne crois pas au programme de …” Mais as-tu au moins, lu le programme de France Insoumise ? Je ne pense pas, car seulement les 155000 ( à propos, plus nombreux que tous les partis, si c’est les chiffres qui t’intéressent !) l’ont lu et ont voté pour (après avoir apporté plus de 3000 contributions d’idée). La version imprimée ne sera disponible qu’au début Décembre. Alors, comment peux-tu dire que “je ne crois pas au programme visionnaire de JLM l’insoumis..” alors que tu ne l’a même pas lu ?! Mais si, à tout hasard, tu as pu le consulter, j’aimerais que tu nous explique quel article et quelle politique te gène et pourquoi, au lieu d’écrire sèchement “je ne crois pas”!!

    “Sa capacité de former une majorité…” ah bon, donc la capacité de former une majorité pour toi consiste de faire des magouilles électorales avec les autres partis comme le PS et le PC (et peut-être le Fhaine)?! Des milliers d’intellectuels, de syndicalistes, etc., mobilisés dans cadre de France Insoumise, ne comptent alors pas ?

    Et la majorité, mon cher ami, c’est le peuple qui la décideras (à la condition de le mobiliser et c’est ce que nous sommes en train de faire), le peuple pour qui toi et tes “élites” soit disant “capables de former une majorité” avez un tel mépris. Nous croyons à une assemblée constituante, la la nouvelle constitution et la 6ème République et la suppression de la monarchie présidentielle. Ça ne te va pas?

    “les promesses sont pour ceux qui y croient” Ah bon, donc d’après toi on ne pourra croire, peut-être, qu’aux promesses d’un candidat du PS sorti de ses primaires, quitte à ce que ce soit Hollande, Vals, Montebourg…?!! ainsi qu’à leur assemblée des godillots et leurs débiles du Sénat?! “Les législatives sont plus importantes que les présidentielles” que tu dis, or ton observe que tu n’arrêtes pas de te battre pour une primaire de la “gôche” pour les présidentielles !!

    J’aimerais bien que tu m’explique néanmoins, où et quand JLM à menti et a trahis ses engagements pour voir si tu as raison de dire “les promesses…”.

    Mais ce que je trouve le plus triste dans tes affirmations est que pour toi, semble-t-il, les électeurs ne devraient pas voter en fonction du programme d’un candidat mais pour celui qui d’après eux, auraient une meilleur pourcentage de probabilité d’être élu; en un mot, il faudra choisir en fonction des chiffres des institut de sondage et les propagandes médiatiques!!

    Dis-moi, Alain, on vote d’après ses convictions ou d’après les données de l’Ifop et la TF1?!!

    Nous sommes 155.000 et plus dans “France Insoumise” et sommes déterminés. L’époque du ‘business as usual’ que vous prônez est révolue et le néo-libéralisme est dans sa phase terminale. Cela sera nous, le camps des progressistes ou les fascistes. c’est inéluctable. On voit d’ailleurs à présent, cette tendance dans le monde entier. Il faudra décider quel camps de soutenir.

    Amicalement

    Armand

  4. Toute candidature est par définition collective et citoyenne…chacun voyant midi à sa porte.
    Le pb urgent est l’exigence de l’inscription solennelle de l’écologie comme grille de lecture première pour tout projet dans tous les domaines. Et cela implique l’intangibilité des biens communs hors intérêt général, celui-ci étant soigneusement défini en toute égalité, fraternité, et transparence: cela demande du temps, de la persévérance, de l’ouverture d’esprit, et le sens du consensus. Car, rien ne marchera comme sur des roulettes, rien ne sera jamais idéalement parfait, puisque tout se transforme incessamment.
    Alors courage, honnêteté, et habileté, telles sont les qualités essentielles que le dirigeant d’un pays doit posséder. Hollande et Macron me paraissent les meilleurs, et de loin, dans cette optique. Et la haine jalouse qu’ils inspirent si violemment, à droite comme à gauche me conforte dans ma conviction.

      • Bonjour Mandrin31,

        Je n’ai pas de mentor. Je suis capable de réfléchir moi-même!

        Et de quelle démagogie parlez-vous ? L’idée de partage des richesse n’est pas une démagogie et ce genre de mesure fiscale n’est pas nouvelle. F. Roosevelt a augmenté en 1935 l’impôt des riches jusqu’à 90%! Renseigner-vous et ne cherchez pas à condamner avant l’acte!

        Et je vous pose la même question que j’ai posée à Alain, sans recevoir de la réponse:

        Où et quand JLM a menti ou a trahi ses idées?
        A.

  5. Chère Juliette,
    Je ne sais pas si votre message est une plaisanterie ou bien une manque grave de la lucidité ou…. Hollande honnête et écolo?! Macron honnête et écolo?!! Mais d’où sortez-vous cela?!
    Ce Hollande qui disait “mon ennemie c’est la finance” a volé des cotisations sociales et nos impôts pour faire cadeau de 60 milliards d’Euros (pacte de compétitivité”: 20 milliards, pacte de responsabilité: 40 milliards) sans aucune contrepartie. L’argent qui est allé directement dans les poches des patrons et actionnaires sans aucune contrôle des destinations. Quelle honnêteté !!

    Hollande est cinq nouvelles guerres, Mali, Centre Afrique, Irak, Syrie, et re Lybie. versant des milliards aux industriels militaires!

    Hollande le président de “gauche” c’est: la casse du code de travail au bénéfice du medef et du patronat; la non diminution de la durée hebdomadaire du travail, pourtant le seul moyen de faire baisser le chômage; la lutte contre le syndicalisme de défense des travailleur (matraquage, interdiction de manifestation, …) et l’emprisonnement des syndicalistes; le blocage du montant des retraites; possibilité donnée aux patrons de moins rémunérer les salariés à volume de travail constant… Vous en voulez encore?!
    Et Hollande “Écolo” c’est: la meurtre du jeune militant écologiste Remi Freisse; le fiasco du aéroport Notre Dame des Lande; le nucléaire à plein pot, y compris avec les vielles centrales dangereuses, aucune centrale fermée, la continuation de dépense abyssale pour l’EPR… Vous en voulez encore ?!

    Et le Macron, cette tomate hydroponique d’après F.Lordon, l’ex banquier de Rothschild qui est tellement honnête qui enfonce le couteau dans le dos de son mentor “honnête” Hollande!! Macron dont les politiques, en tant que ministre et candidat consiste de prendre du peuple pour donner à l’oligarchie financière, de l’ubérisation de l’économie, de vendre et privatiser à tout va (aéroport de Toulouse, par exemple). C’est à dire les mêmes politiques de Sarkollande donc rien de nouveau, malgré les délires médiatiques!

    Macron “écolo” qui dit “le diesel reste au cœur de la politique industrielle Française et du projet industriel Français de la mobilité environnementale(!!!)”. Alors, bon appétit pour les particules fines cancérigènes!!

    Et pour finir, “haine jalouse” vous dites?! Elle est belle celle-là!! Je ne suis pas candidat des élections pour être jaloux et le débat politique n’est pas du commérage ! Alors, soyez un peu respectueux chère Madame.

    A.

  6. Depuis quelques années des citoyens “ordinaires” jeunes ou non, inconnus politiquement, ouvrent le chemin; ils s’engagent, travaillent à des réalisations collectives fondées sur le respect de la planète,le respect de l’autre, le dialogue, la coopération, le partage des valeurs, les liens qui nourrissent. Ils œuvrent dans des domaines très divers. Ils se permettent d’oser des pratiques résolument nouvelles ou d’en restaurer d’anciennes, ils en tirent ensemble beaucoup de force. Certains ont crée une économie parallèle, sur d’autres bases.

    Ils ne perdent pas leur temps à combattre contre, ils avancent pour.

    La société civile a de plus en plus un visage concret. L’ émulation grandit,” il se passe des choses”; ce n’est que peu relayé par l’information nationale, internationale.
    Les journalistes informent “comme d’habitude”, les instituts de sondage sondent “comme d’habitude”; il est prouvé maintenant que la société civile est insondable, forte, silencieuse, active, déterminée lorsqu’elle veut le changement.

    Puisse la campagne électorale n’être pas “comme d’habitude”, une querelle d’individus!
    La présentation d’au moins une feuille de route réaliste serait bienvenue; au-delà des prérogatives, des conforts personnels, tenant compte du paysage national et mondial, portant le respect de la Planète et de l’Homme, proposée par “un inconnu politique”, pour que la France se fédère autour de cette proposition et soutienne sa réalisation.
    Les instituts de sondage, la presse, les politiciens, ont le crédit que nous voulons bien leur accorder. Les luttes de pouvoir favorisent le désintérêt, puis la colère et le ralliement à un sauveur.

  7. Trop bien Armand !
    Rien à ajouter, sauf à rappeler que Trump est élu et que cela donne des ailes
    aux ultras libéraux, aux racistes, aux réactionnaires de tout poils et à cette droite
    conservatrice et capitaliste qui reste incapable de voir que leur mode économique est fini , mais non , ils n’y voient rien la preuve : Fillon est élu !!!
    J’ai une petite fille de 3 ans et demi, ….j’ai les boules pour elle !!!!!!
    Amicalement à tous
    Daniel

  8. L’idée dans l’idéal d’une primaire citoyenne pourrait faire rêver. On en reviendrait aux pratiques romaines pour élire un dictateur pour 6 mois lors de graves dangers…Mais on est au XXI° siècle , le cadre électoral est bien plus étendu, les enjeux plus complexes. Aussi cette proposition me parait totalement utopiste. Par contre, en réfléchissant un peu de manière pragmatique, il est possible de rejoindre les Insoumis et de porter réellement un autre système politique, réellement plus respectueux des personnes et de l’environnement nécessaire à la vie humaine. Il faut faire un bloc solide et nombreux, en face ce ne sont pas des rigolos, ils sont dangereux et puissants. Proposer une autre politique comme le fait le groupe des Insoumis est déjà une lourde tâche mais devoir se battre en plus contre des gens qui devraient être d’accord avec les idées fondatrices de ce groupe est désespérant. Bon sang, vous voulez vraiment un changement ou juste parler de belles idées?

  9. INteressé par “Gem2017”, et ou se renseigner pour mieux apprécier les propositions. Mais une alliance avec la gauche actuelle, HORS DE QUESTION, de près ou de loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *