CREATION DU RASSEMBLEMENT POUR LA PLANÈTE


Des ONG environnementales spécialisées ont l’honneur de vous annoncer la création du

RASSEMBLEMENT POUR LA PLANÈTE

Conférence de Presse
Lundi 2 Juillet 2012
à 11h00

au «Café le Rubis»
165 avenue du Maine 75014
métro Mouton Duvernet (ligne 4) / Gaité (ligne 13)

Alors que le nouveau Président élu doit engager prochainement la Conférence Environnementale, des ONG – reconnues pour leur expertise sur des domaines précis – ont décidé de s’unir pour peser dans les débats et ne pas bâcler certains sujets de fonds (notamment ceux traitant dans la santé Humaine), comme cela fut le cas lors du Grenelle de l’Environnement.

Ces ONG formeront dès lundi une fédération d’associations nationales spécialisées.

Le Rassemblement pour la Planète comprend 4 pôles d’Environnement :

Biodiversité, Énergies, Gouvernance Environnementale, Santé-Environnement.

Le Rassemblement pour la Planète est initié par :

– ECOLOGIE SANS FRONTIERES : pollution de l’air et gouvernance environnementale,
– GENERATIONS FUTURES : pesticides etc.,
– RESEAU ENVIRONNEMENT SANTE : santé environnement,
– ROBIN DES TOITS : champs électromagnétiques des technologies sans-fil,
– RESPIRE : pollution de l’air,
– SEA-SHEPHERD : biodiversité, océans,
– GREEN CROSS FRANCE ET TERRITOIRES : plaidoyer et projets – eau, alimentation, énergies, éducation…

D’autres ONG spécialisées rejoignent le Rassemblement et seront présentes à cette conférence de presse.

Offrant une synergie des spécialistes de chaque thématique, le Rassemblement pour la Planète sera présent à tous les grands rendez-vous qui s’annoncent ainsi qu’à la Conférence Environnementale avec pour objectif d’amorcer véritablement la transition écologique pour sortir de la crise économique, sociale, sanitaire … et écologique !

Cette conférence de presse sera l’occasion de vous présenter cette nouvelle Association, son Manifeste qui fixe sa philosophie, et nos premières propositions faites dans le cadre des futures Conférences nationales (qu’il s’agisse de la conférence sociale ou environnementale). Le Rassemblement a vocation à prendre part aux débats nationaux avec pour objectif d’amorcer une véritable transition écologique au profit de tous.

Contacts presse
Écologie sans Frontière : Franck Laval / 06 20 55 80 60
Robin des Toits : Etienne Cendrier / 01 40 18 02 81
Respire : Sébastien Vray / 09 81 37 78 48
Réseau Environnement Santé : André Cicolella / 06 35 57 16 82
Générations futures : François Veillerette / 06 81 64 65 58

Partagez cet article !

15 réflexions au sujet de « CREATION DU RASSEMBLEMENT POUR LA PLANÈTE »

  1. Nous proposons que notre association adhére à ce rassemblement et y prenne toute sa place en participant à ce lancement lundi.

    Nous comptons plaider pour
    – la possibilité que Cyber @cteurs soit associé en amont dans les
    campagnes menées pour que les pétitions et cyber @ction soient intégrées
    à ces campagnes.
    – la possibilité de fédérer des associations locales qui pourraient
    assurer la visibilité du Rassemblement dans différentes villes de france
    en étudiant un modèle économique qui permette à ces associations d’avoir
    pignon sur rue : vente de matériel militants des différentes structures
    adhérentes (autocollants,tee-shirts,affiches etc…) + cotisations locales
    – la possibilité éventuelle de soutenir (sans que cela engage les
    associations membres en tant que telles) l’organisation de primaires
    écologistes en 2013 pour obtenir que ce soient les citoyens et non des
    organisations politiques qui choisissent le poids des différentes
    structures partisanes qui composeraient des listes de rassemblements
    écologistes pour les municipales, régionales et européennes de 2014.
    Nous avons pu constater que quand l’écologie politique est forte comme
    en 2009 les associations sont entendues mais quand l’écologie politique
    est faible, comme cette année, les thèmes que nous défendons
    disparaissent des écrans. Même si les deux niveaux d’intervention
    (politiques et associatifs ) doivent être séparés, nous avons intérêt à
    pouvoir donner notre avis de citoyens le plus en amont possible dans ces
    deux niveaux.

    Nous vous proposons de dire si vous soutenez ces idées (ou pas) au
    travers de la consultation mise en place
    http://www.cyberacteurs.org/sondage/index.php

    Merci de votre participation

    Marie Anne Isler Présidente
    Alain Uguen Animateur de Réseaux

  2. Décidément, toujours aussi borné, tu refuses même de comprendre que les “primaires socialistes” n’ont absolument rien changé à la façon dont les politicards (de droite comme de gauche) gère notre pays, voire même à l’encontre de leurs promesses. Il suffit de se rappeler que les écolos promettaient de “faire de la politique autrement”; regardes la bataille entre eux et contre les autres pour obtenir des portefeuilles fort lucratifs, à nos dépens. Qu’a changé la désignation de Hollande lors des primaires? Rien , si ce n’est que les gogos ont désigné celui qui les roulerait. Le propre d’un révolutionnaire est de se remettre en cause, ce que, non seulement tu oublies de faire, mais, en plus, tu profites de ta position dans l’association pour décider sans lancer le débat AVANT vote par les adhérents. Etonnante démocratie de ta part!

  3. Une question déterminante est celle du nucléaire et je crains que certaines organisations refusent de se positionner, comme cela a été le cas au sein de l’Alliance pour la planète, puis lors du “Grenelle de l’environnement”. Une question qui fache, mais pas une question anodine, quant à notre modèle de société et à sa culture. Au nucléaire est liée une politique de compétition geostratégique et commerciale qui ne peut faire partie du nouveau paradigme nécessaire à la survie de notre espèce et du vivant sur terre.

  4. Plus nous serons unis , plus vite et mieux nous sauverons la VRAIE VIE !
    Merci à vous et à tous , et laissons nous inspirer par le Souffle Sacré , qui anime l’ Univers .
    Excellente initiative .A suivre et à faire suivre.Encore merci .

  5. ” au «Café le Rubis» 165 avenue du Maine 75014
    métro Mouton Duvernet (ligne 4) / Gaité (ligne 13
    L’auteur de ce rendez-vous ne prend pas la peine de préciser que l’adresse est à Paris, car Paris n’est-ce pas est une évidence, c’est une chose qui va de soi. “Il n’est bon bec que de Paris”, c’est bien connu. C’est bien connu, cette suffisance, mais c’est bien fatigant aussi. Si vous voulez faire vos trucs entre vous, pas de problème. Mais figurez-vous qu’il y a une vie, passée la porte d’Italie, si si !
    Encore un effort pour “fédérer des associations locales”, camarade !

  6. Bien sûr, j’adhère aux propositions, mais j’ai beaucoup de mal à en déchiffrer la formulation, rédigée dans un charabia à la limite de ma compréhension:
    “Nous proposons que notre association adhére à ce rassemblement et y prenne toute sa place en participant à ce lancement lundi.

    Nous comptons plaider pour
    – la possibilité que Cyber @cteurs soit associé en amont dans les
    campagnes menées pour que les pétitions et cyber @ction soient intégrées
    à ces campagnes.
    – la possibilité de fédérer des associations locales qui pourraient
    assurer la visibilité du Rassemblement dans différentes villes de france
    en étudiant un modèle économique qui permette à ces associations d’av…”
    etc, etc…

    Serait-il possible de rédiger un texte clair, reprenant les idées maîtresses en phrases courtes, sans les “que” ou “qui” à rallonges?
    Exemple: ” Nous proposons l’adhésion de notre association à ce rassemblement. Cette prise de position prendra toute sa place en participant au lancement, lundi”

    Ce petit travail de rédaction demande peu de temps, se distingue par sa clarté et peut faciliter la pénétration et l’assimilation du message, à mon avis.
    Il faut apprendre à s’affranchir du “média-langage” employé par la plupart de nos contemporains et revenir à des modes d’expression simples.
    Cordialement.

  7. je suis assez favorable au Rassemblement pour la Planète, qui groupe des associations qui toutes oeuvrent dans le même sens, sur des problématiques complémentaires

    je suis par contre totalement hostile à la participation aux primaires : l’écologie ne peut se réduire à EELV, ni à quelque autre parti politique que ce soit. Il y a des écologistes qui se reconnaissent dans le Front de Gauche, d’autres dans le NPA, il y en a quelques-uns au PS, il y en a qui ne se reconnaissent dans aucun parti actuel.

  8. Uni, on est plus fort, même si chacun a des opinions différentes, c’est l’union qui fait la force et l’écologie en a bien besoin.

  9. Je milite au sein du Front de Gauche qui a un programme “écolo”
    que je trouve intéressant, je ne participerai donc pas à votre enquête.

    Votre initiative est peut-être utile, mais pour le moment je préfère populariser
    le pacte écologique du programme “L’HUMAIN D’ABORD”.

  10. Je suis consternée par beaucoup de réponses “engueulades” que je viens de lire, je ne pense pas que ce soit un bon moyen de se fédérer pour arriver à sauver notre pauvre Planète menacée de pillage, destruction, pollution et saccages.
    Nous savions parfaitement tous qu’AUCUN des candidats se présentant aux présidentielles ne ferait un effort RÉEL pour une véritable écologie, alors l’important est de rester vigilant et de surveiller de très près leurs agissements et de monter au créneau dès que possible : j’avais un grand espoir avec Nicole Bricq à l’écologie mais elle a vite été balayée…. Qui a protester ? 280 personnes seulement sur la pétition contre les gaz de schiste… Alors, allons-y les bonnes volontés aller signer et arrêter de vous tirez des balles dans les chevilles !

  11. Et dans les DOM-TOM? Les petites îles du Pacifique et de l’Atlantique sont de plus en plus atteintes par les impacts de la globalisation…doit-on créer un rassemblement pour la planète et le fédérer ensuite à la France Métropolitaine ou encourager les associations militant pour l’environnement à y adhérer?
    Ma question arrive un peu tard… désolée… c’est le décalage 😉

  12. J’ai écrit lundi soir, 2 juillet, à aux responsables de ce rassemblement, pas de réponse à ce jour ni même de confirmation de lecture. C’est étrange mais il est en fait plus facile d’être reçu par le gouvernement précédent ou l’actuel que par les ONG. Si quelqu’un peut m’aider à être reçu par une ou plusieurs d’entre elles je pourrai leur montrer à quel point il est trop tard pour discuter et que l’enjeu est de diminuer immédiatement le trafic aérien, en prenant moins l’avion et en consommant moins de marchandises qui le prennent. L’important est que chacun prenne conscience et aide à faire prendre conscience que le voile d’aviocirrus et les aviocordes, nuages de culture engendrés par le trafic aérien, ont altéré la réception de la lumière solaire et modifié l’établissement des cycles de l’eau. Actuellement nous dépérissons en Avionie, une planète inadaptée à une bonne organisation de la vie terrestre. Merci

  13. A Nicole Roger ,

    Désolée de voire que les allures partisanes , ce que j’appelle les églises soient toujours à l’ordre à moins que ce ne soit le goût du pouvoir . Tant que nous serons dans nos chapelles rien n’avancera . L’écologie c’est comme un arbre il est debout ou couché qu’il ait comme nom sapin ou pommier ne change rien au fait qu’il soit un arbre .Divisés ou diversités ,il faut à certain moment faire preuve de solidarité . N’est-ce pas ce que veux faire le Front de Gauche ? Alors c’est les autres avec moi ou l’inverse ?
    cordialement

    Jeanine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *