Lancement du Collectif RGE…pas comme ça !

 

Ce mercredi 15 octobre à 19h, le Collectif RGE…pas comme ça ! a tenu son Assemblée Générale constitutive à l’espace associatif Quimper Cornouaille (53 Impasse de l’Odet – 29000 Quimper). Elle sera suivie à 20h30 par la conférence artisanale gesticulée par Régine Mary : “Le cri des Grenouilles, ou comment obliger les artisans à bâtir le mur devant lequel ils seront fusillés”. Pour ceux qui ne pourraient faire le déplacement jusqu’à Quimper, il est possible de suivre la soirée en direct sur le site de Cyberacteurs : http://www.dailymotion.com/video/x27nymw_collectif-rge-pas-comme-ca_webcam

Le Collectif RGE…pas comme ça ! : qui est-ce?

En juin dernier, l’association Approche-Ecohabitat et le RESEAU Ecobâtir lançaient l’opération Reconnu Grenouille de l’Environnement. Le nom de l’action peut prêter à sourire. Il n’en est rien, le RGE soulève de réelles inquiétudes et un grand désarroi chez les artisans du bâtiment.

Les deux associations s’interrogent sur la manière dont le dispositif « Reconnu Garant de l’Environnement » se met en place. Les ambitions affichées sont en effet bien loin d’être atteintes dans la réalité, le dispositif par certaines de ses mises en scène et passages obligés s’apparentant plus à une vaste supercherie institutionnalisée, un « verdissement » sans remise en cause de l’existant qu’à un quelconque progrès dans la prise en compte des objectifs vertueux du départ. Où est passée la lisibilité par les maîtres d’ouvrage? La montée en compétence des acteurs ? La garantie de cette compétence ? Et à qui profite le crime ? Où disparaît l’argent de la formation ? À terme, quelles sont les conséquences pour l’environnement ? Pour l’artisanat ? Pour l’écoconstruction ?

Autant d’inquiétudes et d’interrogations qui ont mené les deux associations de promotion de l’écoconstruction à lancer l’opération Reconnu Grenouille de l’Environnement.

Plusieurs volets à cette action :

  • une lettre ouverte adressée aux ministres Ségolène Royal et Sylvia Pinel

  • un blog d’information et de discernement sur le RGE : www.rge-info.fr

  • une cyberaction « Stop au désastre programmé du système RGE » qui a récolté plus de 2300 signatures

  • un cahier de doléances diffusé à de nombreux médias et politiques.

Certains éléments dénoncés ont été repris dans la presse. Face à cette agitation, deux responsables nationatiaux de l’ADEME ont souhaité rencontrer les personnes à l’initiative de ce mouvement. Une délégation composée de membres d’Approche-Ecohabitat et du Réseau Ecobâtir les ont rencontrés pour échanger sur leurs points de vue et proposer des pistes d’alternatives.

Les retombées de l’opération Reconnu Grenouille de l’Environnement ont légitimé l’action lancée contre la mise en place du RGE. De nombreux témoignages sont venus appuyer la démarche initiée : principalement des artisans inquiets de leur survie, du coût et de la qualité des formations qu’ils sont obligés de suivre, fatigués par les lourdeurs administratives du dispositif. Mais pas seulement ! Les particuliers s’interrogent sur la disparition de l’artisanat de proximité, la qualité environnementale des travaux entrepris. Le RGE est l’affaire de tous, tant des professionnels et des particuliers, que des associations et des collectivités.

La démarche du Collectif national RGE…pas comme ça ! n’est pas de remettre en cause les intentions de départ. Composées de personnes soucieuses de la construction écologique, il dénonce le dispositif tel qu’il existe actuellement, les menaces qu’il fait peser sur les artisans, les particuliers et l’écoconstruction. Il veut porter le débat sur la place publique, notamment en soutenant la conférence artisanale « Le cri des Grenouilles de l’Environnement » , gesticulée par Régine Mary, pour fédérer et travailler en concertation à la construction d’alternatives. Le Collectif dirige actuellement une action en justice contre le décret relatif au RGE. Un recours en annulation a été déposé mi-septembre et un référé en suspension sera présenté en novembre. Car il y a urgence ! De nombreux artisans ne peuvent pas faire face et vont jeter l’éponge. Le Collectif les appelle d’ailleurs à témoigner des préjudices subis pour appuyer le référé.

Le Cri des Grenouilles

Une conférence gesticulée, c’est l’orageuse rencontre entre les savoirs chauds, savoirs d’usages et les savoirs froids, savoirs d’experts. Une conférence gesticulée, c’est également une belle leçon d’éducation populaire. La nouvelle conférence gesticulée de Régine Mary, le cri des Grenouilles de l’Environnement, s’inscrit dans le cadre de l’action menée par le Collectif RGE…pas comme ça ! Véritable poil à gratter, elle cherche à sensibiliser, interroger et porter le débat sur la place publique. En allant à la rencontre d’un public élargi, l’objectif est de fédérer pour travailler ensemble à la construction d’alternatives acceptables et durables socialement et environnementalement. Partie pour un Tro Breizh, l’avant-première sera donnée à Quimper suite à l’Assemblée Générale constitutive du Collectif le 15 octobre. La conférence sera accueillie par d’autres villes bretonnes dans les mois à venir. Et si le vent la porte, vers d’autres contrées en France ? Le Collectif l’espère.

Le cri des Grenouilles de l’Environnement

ou comment obliger les artisans à bâtir le mur devant lequel ils seront fusillés

«  Vite ça chauffe, la planète est en danger. Pour sortir de la crise une seule solution, la transition énergétique. Notre nouvelle loi est une véritable religion, fabriquée par les fournisseurs d’énergie. Leur nouveau gisement ? L’or des propriétaires fonciers. Quand l’industrie ne fabrique plus rien, elle fabrique des normes avec nos peurs et notre ignorance. Dans cette histoire, nos artisans sont condamnés par la loi, à payer pour bosser, et à suivre une formation déqualifiante la RGE, pour devenir des poseurs certifiés de solutions toutes prêtes, des vendeurs de soupe en sachet.

Ce nouveau monde est un enfer déguisé. Partout les papes centralisateurs de la transition, sillonnent la France au nom du conformisme et de la grande harmonie énergétique. Laissez votre cerveau au vestiaire et consommez les dix solutions intensives de la rénovation industrielle universelle mes frères. Passez par les points info ! Le paradis vert est à votre portée. En supprimant tous vos artisans, nous récupérerons tous leurs savoir-faire, on a fait la même chose avec vos paysans. Ayez confiance, laissez-nous faire, on maîtrise parfaitement le sujet.

Parions sur l’intelligence de nos territoires, parions sur la proximité, sur le cœur et la bonne santé mentale de notre société pour protéger nos artisans. Ils sont les garants de notre diversité culturelle, autant dire, de nos libertés. Nous avons besoin d’eux.

A bas les grand-messes !

Ne nous laissons pas coloniser. »

Plus d’informations sur le blog d’informations et de discernement sur le RGE : www.rge-info.fr

Contact mail : contact@rge-info.fr

 

Partagez cet article !

Une réflexion au sujet de « Lancement du Collectif RGE…pas comme ça ! »

  1. Après l’article sur Qualibat paru dans le numéro 576 du magazine Que Choisir.Je vous informe que la citoyenne abusée par l’entreprise labélisée Qualibat a été indemnisée par Qualibat
    .Le tribunal ayant condamné le label RGE pour procédure abusive.
    Au total, cette infirmière se sera battue 5 ans pour obtenir gain de cause.
    Après cela , comment faire confiance et à qui?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *