actualité écologie

La Terre vue depuis l’espace

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

victoire pour Gabriel Dufils

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Journal des Bonnes Nouvelles

Les 10 jours verts Transacteurs

AG Cyberacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Ne laissez pas vos appareils en veille

OPÉRATION

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

image vide cyberacteurs
image vide

  #Unitech   #nucléaire



Cyberaction N° 1164: UNITECH : un projet toxique

L'enquête publique au sujet des projets d'Unitech pour le bassin Joinvillois commencée le 12/11 se terminera vendredi 20 décembre. Les commissaires enquêteurs devront ensuite donner un avis "personnel et motivé" qui pourra être différent de celui exprimé par la population dans ses contributions. La préfecture devra alors autoriser ou non le projet (sans être liée par celui des commissaires enquêteurs).

[ 1 878 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 13 novembre 2019

Proposée par Cyberacteurs
En soutien à CEDRA


Elle prendra fin le : 20 décembre 2019

Plus d'infos

unitech, nucléaireENQUÊTE PUBLIQUE UNITECH 12/11/19 à 20/12/19
LE MODE D'EMPLOI !

Il est d'ailleurs évident que derrière la porte, la DGEC et les autorités ministérielles tiennent son stylo : Unitech n'est pas un projet isolé mais dans le giron du projet Cigéo. Unitech est un projet nucléaire. Ne pas autoriser Unitech revient ainsi à mettre une (grosse) épine dans le pied de l'étape d'après..

Une fois ce premier constat établi, nous restons optimistes. Nous considérons qu'il y a un rapport de force à jouer et pour cela il faut dire NON sur TOUS LES FRONTS : en participant à l'enquête publique ET au grand rassemblement que nous organisons aux côtés des associations en lutte contre Unitech le 14 décembre à Joinville. Nous débutons donc 5 semaines intensives et il est indispensable de participer à ces deux temps : tous les avis officiels sont (évidemment !) favorables (malgré de grandes réserves).
Seule la mobilisation paiera.

I - PARTICIPONS MASSIVEMENT À L'ENQUÊTE PUBLIQUE : Dites NON par ÉCRIT
C'est le moment pour refuser un projet foireux et néfaste d'un point de vue sanitaire et environnemental.
La population n'est pas favorable au projet (nous n'avons pas besoin d'attendre les résultats de l'enquête publique pour le savoir). Elle refuse la laverie nucléaire qui polluerait l'eau de la Marne de ses résidus chimiques et particules radioactives, elle refuse l'unité de décontamination qui serait responsable de rejets atmosphériques de cobalt et de métaux lourds.
Les dossiers qui seront soumis à enquête publique peuvent apparaître techniques et décourageants : ne nous laissons pas intimider. Expliquons pourquoi nous refusons la pollution des eaux, des sols et de l'air que nous respirons !
Pour mieux les digérer ou avoir l'argumentaire en tête, nous vous proposons de revoir la présentation de Bertrand Thuillier du 14 mai 2019.
https://cedra52.jimdo.com/2019/05/24/présentation-de-bertrand-thuillier-à-partir-du-dossier-d-étude-de-la-laverie-nucléaire-d-unitech/  

Par ailleurs, Belles Forêts sur Marne et Bertrand Thuillier ont élaboré un document pour vous aider à apporter des commentaires. Il s'agit d'une analyse simplifiée du second avis de l'ARS et de celui de l'hydrogéologue n° 2. Vous pouvez les retrouver en cliquant ici.
https://cedra52.jimdo.com/2019/11/12/mode-d-emploi-pour-l-enquête-publique-d-unitech-et-rassemblement-le-14-12-19-à-joinville/  

Attention : les contributions sont facilement classées hors sujet lorsqu'elles ne sont pas fondées scrupuleusement sur le dossier soumis à enquête publique. Un avis défavorable au projet pourrait alors ne pas être pris en compte... Ne nous faisons pas avoir !

Le dossier minimise sérieusement les impacts sanitaires et environnementaux, les calculs sont faux, il se pourrait même par la suite que nous faisions déclarer l'enquête publique irrégulière !

Voici les dates des permanences où vous pourrez consulter le dossier et déposer votre contribution :

Samedi 23/11 de 9h à 12h à Thonnance-lès-Joinville (mairie)
Jeudi 28/11 de 9h à 12h et de 14h à 17h à Joinville (Espace "emploi et services" Place de la Grève)
Vendredi 6/12 de 9h à 12h et de 14h à 17h à Vecqueville (mairie)
Mercredi 11/12 de 9hà 12h et de 14h à 17h à Joinville (Espace "emploi et services" Place de la Grève)
Vendredi 13/12 de 14h à 17h à Vecqueville (mairie)
Vendredi 20/12 de 9h à 12h à Thonnance-lès-Joinville (mairie)
Vendredi 20/12 de 14h à 17h à Suzannecourt (mairie)

Si vous ne pouvez vous prendre aux permanences, vous pouvez aussi envoyer votre contribution par e-mail à cette adresse : pref-enquete-unitech@haute-marne.gouv.fr.  
Le dossier soumis à enquête publique est consultable à cette adresse  :http://www.haute-marne.gouv.fr/Politiques-publiques/Risques-naturels-et-technologiques/Installations-classees-pour-la-protection-de-l-environnement/Autorisations-et-enregistrements/UNITECH-SERVICES-SAS-ouverture-de-l-enquete-publique  

II - VENEZ ENCORE PLUS NOMBREUX-SES À JOINVILLE LE 14 DÉCEMBRE : Dites NON dans la RUE
C'est le moment pour dire non à un projet qui transpire le mensonge et qui risque de nous être imposé.
Vous l'avez compris : l'enquête publique ne sera pas déterminante pour Unitech. Son intérêt réside plutôt dans notre capacité à l'utiliser pour marteler nos argumentaires durant 6 semaines... afin de mobiliser pour le samedi 14 décembre.
Samedi 14 décembre, retrouvons-nous sur le pont de Joinville. Montrons que le refus exprimé dans les contributions à l'enquête publique se prolonge dans la rue. Que nous avons pleinement conscience que le processus administratif est verrouillé. L'essentiel se déroule en effet en dehors de ce processus participatif décrié. L'essentiel de notre combat se situe en dehors des sentiers battus et maîtrisés par les promoteurs et les autorités : le succès de nos réunions publiques, nos rassemblements spontanés, les dizaines de délibérations prises par des élu-es jusque dans la Marne à ce jour traduisent une opposition très diverse et solide.
C'est tout un territoire en lutte contre Unitech, avec ses habitant-es et ses élu-es qui s'associent pour empêcher son installation. Continuons !
Les modalités de cette journée et les propositions d'actions viendront. Bloquons d'ores et déjà cette date pour en faire un tournant majeur et symbolisant notre détermination !

Le 14 décembre, dès 10H, nous serons toutes et tous sur le pont !

Le CEDRA
https://cedra52.jimdo.com/2019/11/12/mode-d-emploi-pour-l-enquête-publique-d-unitech-et-rassemblement-le-14-12-19-à-joinville/  

Pour se faire une idée de la faillite du nucléaire,

Une émission de 21 mn à écouter sur France Culture qui a invité Bernard Laponche, physicien repenti du nucléaire
https://www.franceculture.fr/emissions/superfail/superfail-du-lundi-4-novembre-lepr-le-nucleaire-cest-cher-et-ca-ne-fonctionne-pas  

cela fait du bien à entendre, cela change de la propagande habituelle ! ....Et si finalement l'EPR n'était pas mis en service, en tout cas pour le moment il en prend le chemin

Le Can Ouest avait invité Bernard Laponche à St Lô lors du faux convoi Chinon-Flamanville
http://www.can-ouest.org/de-chinon-a-flamanville-sur-la-route-du-combustible-nucleaire-du-23-au-27-mars-2019/  
Bonne écoute
Chantal

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à pref-enquete-unitech@haute-marne.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Avis défavorable à Unitech
  • Message : Monsieur le Commissaire,
    Selon l'ARS l'évaluation du risque sanitaire dans sa forme actuelle ne permet pas d' estimer finement le risque sanitaire découlant des rejets atmosphériques de l'activité
    Je refuse aussi bien la laverie nucléaire qui polluerait l'eau de la Marne de ses résidus chimiques et particules radioactives que l'unité de décontamination qui serait responsable de rejets atmosphériques de cobalt et de métaux lourds.
    Je vous demande donc de retranscrire dans votre rapport un avis défavorable argumenté.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

8 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

NON au projet de Blanchisserie de linge radioactif prévu à Suzannecourt.
Quelle drôle d'idée d'implanter ce genre de structure en zone urbannisée.
Aberrant de rejeter des effluents radioactifs dans la Marne en amont du lac du Der près des captages d'eau potable de certains villages.
Cela dans le plus grand secret et la désinformation.
Pas de pollution radioactive pour nos enfants.

Murmur
06/12/2019 - 17:28:09

L'industrie nucléaire, en plus d'être catastrophique pour notre santé et notre environnement, n'est absolument pas justifiable d'un point de vue économique. Plusieurs études récentes, de centres de recherche indépendants, le montrent clairement. Et ces études ne prennent généralement pas en compte les coûts de gestion des déchets à long terme et les coûts de démantèlement.
- Economics of Nuclear Power Plant Investment - Monte Carlo Simulations of Generation III/III+ Investment Projects
https://www.diw.de/documents/publikationen/73/diw_01.c.698579.de/dp1833.pdf  
- A 100% Renewable Energy System is Cheaper than the Current Global Energy Supply
http://energywatchgroup.org/wp-content/uploads/EWG_LUT_100RE_All_Sectors_Global_Report_2019.pdf  
- Levelized Cost of Energy and Levelized Cost of Storage 2019
https://www.lazard.com/perspective/lcoe2019  
- High-priced and dangerous: nuclear power is not an option for the climate-friendly energy mix
https://www.diw.de/documents/publikationen/73/diw_01.c.670578.de/dwr-19-30.pdf  

fanfoué
02/12/2019 - 12:17:54

une laverie de déchets nucléaires aux portes de Joinville, ville historique, petite cité de caractère, avec un patrimoine reconnu !!! Quels irresponsables veulent implanter ce genre d'usine au risque de détruire tout un site, polluer la Marne et toute l'eau en aval pour une création "possible" de 40 emplois ??? Ces élus sont des gens peu scrupuleux qui mettent à mal un environnement déjà bien compromis en haute-Marne. Non à ce projet insensé !

Brocard philippe
27/11/2019 - 20:07:32

Comment l'Etat peut il etre complice d'un industriel qui veut implanter en zone urbanisé une blanchisserie de linge radioactive assorti d'un centre de décontamination et d'une unité de location de matériel pour le nucléaire.
Rejets liquides radioactif dans la Marne près du captage d'eau potable de Vécqueville, rejets gazeux pour la population.
Dans les documents d'enquête publique le rapport de l'Autorité Environnementale manque, son contenu montrait une défiance vis à vis de ce projet polluant.
L'Agence de Bassin Seine Normandie est aux abonnés absents. Ce projet et un projet conduit par l'Etat au nom du développement économique soi-disant compensation de l'implantation d'une poubelle atomique à Bure /Cigeo dédiée à l'enfouissement à - 500m des pires déchets radioactifs. Contre Unitech samedi 14 décembre à 10h Joinville 52. Dire NON à l'enquête publique
Lien à copier / coller
:http://www.haute-marne.gouv.fr/Politiques-publiques/Risques-naturels-et-technologiques/Installations-classees-pour-la-protection-de-l-environnement/Autorisations-et-enregistrements/UNITECH-SERVICES-SAS-ouverture-de-l-enquete-publique  

Jacques LERAY
24/11/2019 - 11:52:11

Laver du linge américain en France ? Un non-sens du point de vue vue écologie du transport, outre le fait qu'il est nucléairement contaminé. Bertrand Thuillier parle de 42 T d'eau annuelles souillées. Pourquoi l'eau ne serait-t-elle pas recyclée comme dans une laverie industrielle moderne ?

sylvie henry reant
17/11/2019 - 09:06:28

Comme d'hab le nucléaire en France est hors toute volonté politique, celle du souverain, celle de la population.
40 ans de mensonges, de promesses intenables, de secret défense, de scandales sans jamais aucun responsable.
Le nucléaire est une calamité financière, de santé publique, et pire que tout : a-démocratique.

jacques
15/11/2019 - 07:41:59



le nucléaire, ses effets, ses poubelles sur et sous terre, océanes,à Bure, Flamanville ou ailleurs,c'est radicalement et définitivement NON

mondo
14/11/2019 - 13:55:30

Stop TOUTE ACTIVITE NUCLEAIRE NON MEDICALE

Bernard Pothier
14/11/2019 - 08:59:54

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !