actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

SPAM etc...

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Les amis des 150

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

22 V'là les acteurs des transitions

météo

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : Tanzanie: Cessez d'expulser les Maasai

Les aînés du peuple Maasaï du nord de la Tanzanie nous alertent. Des dizaines de milliers de membres de notre communauté pourraient être expulsés de nos terres ancestrales d’un jour à l’autre, pour faire place au tourisme de luxe et aux terrains de chasse.

[ 2 800 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 17 février 2022

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Ambassade de Tanzanie
En soutien à Peuple Maassaï

Plus d'infos

MaasaiNous avons besoin de votre aide de toute urgence. 

La dernière fois que nous avions été menacés d’expulsion, plus de 2 millions de membres avaient répondu à notre appel! Ensemble, nous avions provoqué un tel tollé que le Président s’était engagé à ne jamais nous expulser de nos terres. 

Mais nous avons aujourd’hui une nouvelle cheffe d’État et le projet est de nouveau sur la table! La Présidente Samia Suluhu Hassan pourrait ignorer notre appel mais nous savons qu’elle est sensible aux médias et à la pression publique - c'est-à-dire à vous tous! Elle se trouve en Europe en ce moment même, à la veille d’un important sommet Europe-Afrique. Nous n’avons que quelques heures pour lui remettre notre appel planétaire. Rejoignez-nous maintenant – et montrons-lui que le monde soutient les Maasaï!

Nous, citoyens du monde entier, nous vous demandons de vous opposer à toute tentative de déplacement forcé ou d'expulsion des Maasaï de leurs terres ancestrales au profit de concessions de chasses étrangères. Nous comptons sur vous pour défendre votre peuple et stopper toute atteinte envers leurs droits de propriété.


Ambassade de Tanzanie en France
7, rue Léonard de Vinci
75116, Paris, France

Tanzanie : Samia Suluhu Hassan, présidente par hasard mais qui redonne de l’espoir
https://www.courrierinternational.com/article/femme-au-pouvoir-tanzanie-samia-suluhu-hassan-presidente-par-hasard-mais-qui-redonne-de  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à ambtanzanie@wanadoo.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Arrêtez d'expulser les Maasaï
  • Message : Madame la Présidente
    Je vous demande de vous opposer à toute tentative de déplacement forcé ou d'expulsion des Maasaï de leurs terres ancestrales au profit de concessions de chasses étrangères.
    Je compte sur vous pour défendre votre peuple et stopper toute atteinte envers leurs droits de propriété.
    Dans cette attente veuillez agréer mes sincères salutations.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

13 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Dernières nouvelles du monde moche :
Le 10 juin dernier, la police a tiré sur des Massaï qui tentaient de résister : au moins 18 hommes et 13 femmes ont été la cible de coups de feu, tandis que 13 personnes ont été blessées à coups de machette. Le décès d’une personne a été confirmé.
Sans leurs terres, les Massai sont voués à un déclin certain. De nombreux blessés par balles, ainsi que des enfants, ont été laissés à errer dans la brousse, selon les témoignages. Beaucoup de gens ont été abandonnés sans nourriture et le gouvernement a refusé de soigner les blessés !
https://lareleveetlapeste.fr/les-massai-sont-violemment-chasses-de-leur-terre-pour-creer-une-reserve-de-chasse-destinee-aux-riches-touristes/  
TO PRESIDENT SAMIA SULUHU HASSAN : MADAM, BE SURE THAT OUR HEARTS ARE BEATING FOR THE MAASAI TRIBES IN TANZANIA !

Frawald
04/09/2022 - 07:04:47

C'est la chasse qui devrait être interdite en Afrique comme ailleurs.Les droits de l'Homme c'est pour tous les hommes nous devons les protéger même en Afrique , l'esclavage c'est fini .

MICHELE CATHALA
30/04/2022 - 17:08:20

Aidons les Maasaï à chasser les chasseurs...

Erick LECONTE
23/02/2022 - 19:19:10

Laissons leurs terres aux Massais. Ils sont chez eux et doivent le rester!

emmanuel legendre
23/02/2022 - 18:33:54

Mme la Présidente de Tanzanie, Samia Suluhu Hassan, « élue par hasard » (ce n’est pas à Lassalle que ça arriverait) préside au sort de la tribu des Maassaï. Sa fonction est de protéger le peuple vêtu de rouge, gardien tutélaire de sa zone d’habitat et de chasse. Elle doit veiller à ne pas laisser amputer leur territoire de vie, de chasse (à la lance et pas en JEEP et fusil à lunette) et de survie jusqu’à la survenue de l’aridité assassine.
Rien ne doit être cédé à ces étrangers voleurs de terres, à ces exterminateurs de gibier. Ce sont ces génocideurs et animaucideurs qu’il faut expulser.
(Voyez SURVIVAL INTERNATIONAL)

colette Nusbaum Vallet
22/02/2022 - 10:42:33

Encore un "scandale"!!! Les Massaïs vivaient sur ces vastes territoires, en liberté, alors que les frontières à la mode Européenne n'existaient pas...
Leur territoire est convoité et ils sont chassés!

eugène ravenet
21/02/2022 - 09:40:03

l'afrique n'est pas le bac à sable des riches occidentaux.
honte à ces hommes sans scrupules, c'est à vomir!!
Géronimo.

geronimo
20/02/2022 - 14:04:23

Le fric et la chasse fait comme à son habitude bon ménage.....surtout la chasse privée. Expulser le peuple local est une honte, tout cela pour permettre au tourisme de masse d'exister et en plus ça rapporte mais pas à long terme en plus le réchauffement climatique va passer par là. je ne vous dis pas la m......que ça va faire.

Stéphoto
19/02/2022 - 16:07:27


si nous n'avons pas le courage de dénoncer ce genre d'attaque contre un peuple vivant chez lui un jour prochain le fric prendra encore plus de pouvoir sur la vie de chacun . IL SERA alors trop tard pour pleurer

michel armagnat
18/02/2022 - 19:18:20

Les peuples autochtones ont des droits ancestraux qui ont permis leur survie. De par leur adaptation héréditaire à leur milieu ils représentent une garantie importante de survie pour leur environnement naturel végétal et animal. Ils font donc partie du patrimoine de leur pays. A l'heure de la crise climatique qui menace particulièrement l'Afrique, maintenir ces peuples dans leur environnement naturel correspond à une politique de développement durable bien plus crédible que la promotion de la chasse qui est une vue à très court terme, dangereuse pour le genre animal mais surtout pour les humains.

Bernard CHRISTOPHE
18/02/2022 - 18:30:36

Encore une population "endémique" à un territoire qui fut le sien pendant des centaines, voire des milliers d'années qui se voit être en trop sur ce territoire.
Les Etats postcoloniaux n'existaient pas quand les Masaïs étaient déjà présents, qu'on leur fiche la paix...

eugène ravenet
18/02/2022 - 14:30:06

Ce projet d’expulsion a de forts relents de colonialisme bien pourris.

Dominique SPICK
18/02/2022 - 13:45:15

Et pour des concessions de chasse, en plus ! On expulserait les "Guerriers de la pluie" pour que des décérébrés friqués, des frustrés en mal de sensations fortes puissent aller faire un carton sur des lions.
Non, non et non !

Frawald
17/02/2022 - 23:03:41

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !