actualité écologie

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les amis des 150

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

AG Cyberacteurs

météo

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : Stop à l'intox ! Halte aux Fake news nucléaires

L’Etat nucléariste français et le lobby militaro-industriel sont à la manœuvre pour faire entrer l’énergie nucléaire dans la taxonomie verte européenne. Les annonces gouvernementales martelées dans les médias depuis quelques jours, notamment sur le projet de Small Modular Reactor (SMR), s’inscrivent dans ce contexte européen. Les SMR sont en fait, à la base, des réacteurs de sous-marins ou de porte-avions.

[ 3 139 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

Cette cyberaction a également pour objectif d'interpeller vos élus. Vous pouvez ajouter vos élus en copie du message en cliquant sur modifier des éléments après avoir rempli vos coordonnées

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 14 octobre 2021

Proposée par Cyberacteurs
En partenariat avec Observatoire du nucléaire, CAN Ouest,

Elle sera envoyée à Présidente de la Commission Européenne | à vos euro députés

Elle prendra fin le : 14 janvier 2022

Plus d'infos

Infox nucléaireLe gouvernement, avec le faux prétexte du climat, cherche en fait à nous faire prendre des vessies pour des lanternes ou des projets à finalité militaire pour des projets de production d’électricité. Les partenaires industriels du projet français de SMR sont le CEA, Naval Group, Technicatome et EDF.

Comme il n’y a pas un kopeck dans les caisses de l’Etat et d’EDF, juste des déficits abyssaux, il faut faire appel à des financements privés, d’où le forcing pour faire entrer l’énergie nucléaire dans la taxonomie européenne.

Tribune pronucléaire de ministres européens : une incroyable faiblesse argumentaire

Le 10 octobre 2021, des ministres issus d'une dizaine de pays européens, dont les français M. Lemaire et Mme Pannier-Runacher, ont publié dans de nombreux médias une tribune assurant que les Européens "ont besoin de l’énergie nucléaire". Or la lecture de leur texte laisse sans voix tant son argumentaire est faible. Cela commence par des affirmations gratuites comme "Le nucléaire est une source d’énergie propre, sûre, indépendante et compétitive."

Propre ? Outre la production de déchets radioactifs (qu'il faudra gérer pendant des millénaires), il faut savoir que les centrales nucléaires relâchent dans l'air et dans l'eau d'immenses quantités de produits radioactifs et chimiques qui polluent gravement l'environnement, en particuliers les rivières françaises parfois bordées par quatre centrales (Rhin, Loire, Rhône). De plus, l'extraction du combustible des réacteurs, l'uranium, cause des dommages environnementaux dramatiques (contaminations, assèchement des nappes phréatiques, etc) mais il est vrai que cela se déroule loin de chez nous, en particulier au Niger : c'est probablement cela que les adeptes de l'atome appellent une énergie "propre"…

Sûre ? Les catastrophes de Tchernobyl et Fukushima ne sont pas de l'histoire ancienne, aujourd'hui encore des millions de personnes vivent dans des zones contaminées en Ukraine, Biélorussie, Russie et bien sûr au Japon. En France, le pire a été frôlé au moins à trois reprises : fusion partielle du cœur à Saint-Laurent-les-Eaux (Loir-et-Cher) en 1969 et 1980, grave inondation au Blayais (Gironde) en 1999. La prétendue "sûreté" de l'atome ressemble plutôt à une épée de Damoclès…

Indépendante ? Comme déjà expliqué, le combustible est majoritairement importé, c'est même à 100% le cas de la France. D'autre part, loin de la propagande assénée depuis des années, le fait est que la technologie nucléaire "française" est en réalité américaine, les licences ayant été achetées (fort cher) à l'entreprise Westinghouse dans les années 70. Et, parmi les signataires de la tribune, les représentants de Bulgarie, Hongrie, Tchéquie, Slovaquie et Finlande ont probablement oublié que leurs pays sont dotés de réacteurs russes : une étrange "indépendance"…

Compétitive ? Si les réacteurs en service actuellement produisent une électricité à un tarif relativement modéré, ce n'est pas parce que le nucléaire est "compétitif" mais parce que ces centrales ont bénéficié de très lourds financements publics au 20ème siècle, et qu'elles sont aujourd'hui amorties. Or les caisses des Etats sont aujourd'hui vides et ce véritable "hold-up" sur l'argent public n'est bien heureusement plus possible.
De fait, si de nouveaux réacteurs sont construits, l'électricité produite sera ruineuse. Ainsi, si EDF parvient à en achever le chantier - on peut en douter lorsque l'on voit les désastres des EPR en construction sans fin en Finlande et à Flamanville - l'électricité qui sortira des EPR britanniques sera achetée à 105 euros le MWh, bien plus chère que la plupart des autres sources, et en particulier le charbon : comment lutter contre ce dernier avec une énergie beaucoup plus chère ?

Notons d'ailleurs que le seul but des signataires de la tribune est d'essayer de faire financer la construction de nouveaux réacteurs par l'argent européen car, sans cela, aucun industriel ne se lancera, sauf à vouloir faire faillite : c'est déjà fait pour Areva et c'est en cours pour EDF.

Par ailleurs, même si les signataires avancent la création de milliers d'emplois, sans bien sûr donner la moindre précision, toutes les études et les faits montrent que le nucléaire, industrie très concentrée, crée beaucoup moins d'emplois que les autres sources et en particulier les renouvelables.

Mais l'aspect le plus dérisoire de la tribune des ministres concerne le climat : outre le caractère parfaitement cynique de la subite conversion "écologique" de gens qui soutiennent de longue date les industries les plus polluantes, on ne peut que rester pantois en lisant que "le réchauffement climatique est la bataille d’aujourd’hui, pas de demain" : en effet, quand on voit que les chantiers des EPR de Finlande et Flamanville ont débuté respectivement en 2005 et 2008, et qu'ils sont encore loin d'être achevés, ou que la filière actuellement très médiatisée des SMR (petits réacteurs modulables) ne pourrait être effective avant 2040 voire 2050, on peut hélas en conclure que, s'il faut attendre que le nucléaire nous "sauve", le réchauffement climatique a hélas de beaux (et chauds) jours devant lui...

Les questions de l'énergie et du climat sont effectivement très importantes et méritent des décisions fortes, mais ce n'est certainement pas en s'enferrant dans la voie de garage de l'atome que des solutions seront trouvées. C'est le bien être des habitants et la préservation du climat qui doivent être la priorité, et non la survie des industriels de l'atome.

Stéphane Lhomme
Directeur de l'Observatoire du nucléaire
http://www.observatoire-du-nucleaire.org  

UNION EUROPÉENNE : VERS UNE EXCLUSION DU NUCLÉAIRE DES ÉNERGIES « VERTES » ?
https://lenergeek.com/2020/03/10/union-europeenne-exclusion-nucleaire-taxinomie-verte/  

Nous vous proposons d'écrire à la présidente de la commission européenne, Ursula Von der Leyen, car une décision est en vue sur la taxonomie européenne.
Chantal Cuisnier (CAN Ouest), Stéphane Lhomme (Observatoire Nucléaire), Alain Uguen (Cyberacteurs) et François Vallet

PDF à télécharger pour plus d'infos

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à ec-president-vdl@ec.europa.eu
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Halte à l'Infox nucléaire
  • Message : Madame, Monsieur,

    Les questions de l'énergie et du climat méritent des décisions fortes, mais ce n'est certainement pas en s'enferrant dans la voie de garage de l'atome que des solutions seront trouvées. C'est le bien être des habitants et la préservation du climat qui doivent être la priorité, et non la survie des industriels de l'atome.

Cette cyberaction permet d'envoyer une copie de ce message à :

  • Votre euro-député.

Vous pouvez modifier ces infos (sujet, texte, elus...) en choisissant l'option
"modifier des éléments" après avoir renseigné le formulaire "je signe sans compte"

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

58 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

une hérésie totale, le nucléaire énergie "verte"
on se fout vraiment de nous
quel scandale
des déchets radio actifs enfouis pendant des années qui vont contaminer la planète nos descendants mais on marche sur la tête

pierrette level
02/12/2021 - 08:38:01

Le nucléaire, même s'il était "propre" "sécure" et démocratique n' serait pas une solution,car il arriverait trop tard et, démontré aujourd'hui, la source la plus cher d'électricité !

Roland CHARLOU
01/12/2021 - 17:01:17

Tout a déjà été dit dans les autres commentaires sur la nocivité, immédiate comme de très longue durée, du nucléaire sous toutes ses formes actuelles en tout cas.
Pourquoi ne pas soutenir plutôt les formes locales d'énergies renouvelables variées et infiniment moins impactantes ? Et chercher des économies d'énergie de grande échelle ?

Claire Bouvier
01/12/2021 - 14:08:10

Non, le nucléaire ne sauvera pas le climat !

Nous le savons : une France 100% renouvelable, où l’on allie lutte contre le changement climatique, sortie du nucléaire et évolution vers des modes de vie plus supportables pour la planète, c’est possible. Et c’est urgent !

Se lancer dans des chantiers de nouveaux réacteurs, hors de prix, lents et terriblement vulnérables aux retards et aléas serait une impasse totale face à l’urgence climatique, et une perte de temps et d’argent public inexcusable. Et alors que vont se multiplier les phénomènes climatiques extrêmes, faire perdurer une technologie dangereuse, polluante et fortement consommatrice d’eau ne ferait qu’accroître les risques.

Pourtant, c’est la direction que veut nous imposer EDF. Avec le soutien d’Emmanuel Macron et de la majorité des personnalités qui candidatent aux élections présidentielles !

Nous refusons de les laisser mettre notre avenir en danger ! Nous voulons employer toutes nos forces dans la bataille pour nous opposer à ces projets et combattre le cliché d’un nucléaire "vert". Mais nos moyens sont dérisoires face à ceux de l’industrie nucléaire. C’est pourquoi, plus que jamais, nous avons besoin de vous et de votre soutien pour l’année à venir.

Alain UGUEN
01/12/2021 - 08:24:54

L’Autriche se dit prête à poursuivre l’UE en justice si elle inclut le nucléaire dans sa taxonomie verte :
https://www.euractiv.fr/section/economie/news/lautriche-se-dit-prete-a-poursuivre-lue-en-justice-si-elle-inclut-le-nucleaire-dans-sa-taxonomie-verte/  

François VALLET
24/11/2021 - 12:19:57

La contamination radioactive gagne progressivement les rivières, les terres sans que des analyses précises soient conduites. ON NE TROUVE QUE CE QUE L'ON RECHERCHE.MJ

mireille Jubert
22/11/2021 - 11:50:46

au quotidien, jour et nuit, 24h sur 24h un réacteur atomique :

.rejette dans l'air que nous respirons et dans l'eau des fleures et océans des radio-contaminants mortels destructeurs du vivant,

. produit des matières radioactives mortelles (plutonium et tritium) pour la bombe atomique

. génère des déchets radioactifs mortels pour des milliers voir des centaines de milliers d'années

. provoque une chaîne de fonctionnement émettrice de CO2 depuis l'extraction du minerai uranifère avec ses conséquences délétères sur les populations locales et l'environnement jusqu'à la prise électrique en passant par les transports par bateaux, camions, voies ferrées

. rend la France dépendante de l'étranger : 100% de l'uranium-base (yellow-cake provient du Niger, Kazakhstan, Canada), plan des centrales atomiques "françaises" états-uniens (licence Weshtinghouse), système "d'allumage " de la bombe atomique fournit par les services secrets anglais sur décision des USA

. exploite dans un système néo-colonialiste les ressources et travailleurs d'Afrique

. nécessite l'excavation d'une tonne de terre et la production de milliers de mètres cube de déchets uranifères pour obtenir 1gr d'uranium

. instaure et valide un système sociétal pyramidal, antidémocratique, autoritaire, militariste

jean revest
11/11/2021 - 10:53:17

« Zéro mort, zéro cancer dû à l’accident nucléaire dans la centrale » a écrit Hervé Guéret.
Alors les enfants japonais ont probablement fait exprès d’avaler le sable du jardin d’enfants ? Parce qu’il y a tout de même plus de 200 cas de cancers de la thyroïde confirmés chez les jeunes… mais comme m’a dit un jour un ancien président de l’Académie des Sciences, « chez l’enfant, ce sont de petits cancers pas graves du tout ». Sans commentaire.
https://fukushima.eu.org/40eme-bilan-sur-les-cancers-de-la-thyroide-a-fukushima-6-nouveaux-cas/  
Si vous n’êtes pas convaincus, je vous conseille de voir le film « Mon troupeau irradié : témoignages d’éleveurs de vaches de Fukushima ». Les dégâts se voient bien mieux sur les vaches que sur les gens : leurs poils noirs se couvrent de taches blanches. Les éleveurs ne peuvent plus les vendre, ils les nourrissent tant qu’ils peuvent, ils les aiment, leurs bêtes. Ne manquez pas la fin : ce n’est pas de la sensiblerie, juste le fond du désespoir.
S’il ne s’est vraiment rien passé à Fukushima, pourquoi ne pas remplacer pas le mot « accident » par « incident », comme le faisait l’ancien président cité plus haut ? Les défenseurs du nucléaire “quoi qu’il en coûte” ont décidément l’art de nous remonter le moral en trouvant les mots qu’il faut !

Anne-Marie LOUIS
28/10/2021 - 18:05:43

Les déchets du nucléaire ils en ont mis de partout sur les routes à une époque , nous n'en connaissons pas tous les lieux , ils ne savent pas comment les stocker ils empoisonnent tout. C'est comme le problème du glyphosate etc .... La terre est polluée de plus en plus c'est triste, dramatique tout cela pour les obits de certains hommes, l'argent, le mauvais pouvoir de la guerre etc..... Pauvre Planète Bleu .

Patoche
28/10/2021 - 09:30:27

Livré au privé le nucléaire à coûts réduits est de plus en plus dangereux.

ric
26/10/2021 - 16:29:59

Le nucléaire est source d'emplois durables et non délocalisables : si l'homme de Neandertal l'avait inventé il y a 50000 ans, nous continuerions a rétribuer les gardiens des dépôts de déchets : 3 générations par siècle de 3 gardiens par dépôts pendant 500 siècles soit 4500 emplois (minimum par entrepôt) !! c'est pas génial ?

Louis Berger
25/10/2021 - 22:02:00

Après Three Mile Island aux Etats unis, Tchernobyl en Russie puis Fukushima Daiichi au Japon statistiquement nous avons toutes les chances de connaître en France un accident nucléaire majeur, surtout avec notre parc nucléaire vieillissant...

Quillateau Patrick
25/10/2021 - 17:10:14

Affiché au magasin Coop bio de l’association Terre Mère à Bédarieux 34600

Nicole Lavergne
24/10/2021 - 23:10:07

@jean jordan: c'est bien dans la lignée technocratique actuelle. Vous avez des problèmes avec la technologie? Attendez un peu voir, encore un petit développement technologique et tous vos problèmes sont réglés!...

Philippe LEBOURG
24/10/2021 - 18:33:24

Non au nucléaire. Les mensonges d'états et des ingénieurs qui se croient plus puissant que la nature ont trompés nos parents et disséminent des produits dangereux partout et pour longtemps. C'est monstrueux nos nos enfants, petits enfants, etc ... D'autant que l'on sait ce que valent les statistiques!

Bernard CHEVRIER
23/10/2021 - 23:14:01

Quand va-t-on sortir de ce foutu nucléaire ? Soit disant sûr d'après les statistiques des ingénieurs lorsque j'étais au lycée. Après ThreeIland, tchernobile et Fukushima, Nous savions que les statistiques ne prouvent rien. Un accident tous les trente ans c'est loin des promesses faites à nos parents, trompés sur la réalité des dieux-ingénieurs.

Bernard CHEVRIER
23/10/2021 - 23:04:24

Rendez-vous dans quelques siècles, quand la Terre sera un désert radioactif où pas même le scorpion et la fourmi auront survécu ..

Paco
22/10/2021 - 20:19:07

Je suis pour les énergies renouvelables, pour une réduction drastique de notre capacité à consommer.
Le nucléaire permet cette débauche et cette consommation effrénée de l'électricité, mais avec quelles conséquences ?
Le risque d'un accident de centrale avec toutes les conséquences dramatiques et à long terme.
Le dépense d'eau pour refroidir ces centrales, alors que nous allons manquer d'eau, que le rejet de l'eau est une eau réchauffée et impropre à l'agriculture.
Le stockage des déchets. Où les mettra t-on ?
La France n'arrive pas à imaginer de sortir de notre mode de consommation capitaliste, Ce qui nuit à la partie de la population la plus pauvre, qui va d'ailleurs s'accroître sans cesse. Nous ne savons pas imaginer d'autres modes de vie plus simples, en solidarité et en relation avec les un.e.s et les autres

Jeanne Studer
22/10/2021 - 12:16:21

Je lui envoie avec joie l'affiche à l'adresse: Ursula Von Der Leyen Présidente de la commission Européenne
Rue de la loi Westraat 200 1049 BRUXEELLES BELGIUM

Marie Hélène
22/10/2021 - 08:51:57

La technologie du nucléaire n'est pas renouvelable.
L'extraction est polluante en augmentant le le pollution atmosphérique de micro poussière radioactive et les eaux avoisinantes.
La transformation du minerai en combustible est polluante pour les espace de stockage des composant chimiques expertement corrosif, risque de sécurité et de pollution des eaux.
Les centrales sont complexes et fragiles, nécessité d'eau de grande quantité tempérée pour le refroidissement, augmentation de la température des cours d'eau, raccordement au réseau électrique fragile.
Les matériaux combustibles en en fin de vie, et les sites de productions resteront pendant des centaines de millier d'années des zones à exclure alors que la population et les besoin de terres productives augmenteront... Non le nucléaire n'est vert ni économique.

EDOUARD PICAVET
21/10/2021 - 16:38:44

Le nucléaire est un désastre pour la France. Les vues à court terme de nos politiques les éloignent du nécessaire changement de sources énergétiques pour l'avenir et la sécurité des français. Ils restent sur un vieux modèle, dangereux et ruineux, même si le discours a évolué vers la présentation d'une (fausse) solution pour lutter contre le réchauffement climatique.
Le nucléaire est une menace pour chaque français mais aussi pour tous les Européens, c'est pourquoi nous avons besoin de l'aide de nos voisins Européens pour couper les subventions à cette énergie de destruction massive. Il faut définitivement exclure le nucléaire de la taxonomie.

Véronique
21/10/2021 - 12:21:28

Une inclusion du nucléaire dans la taxonomie verte européenne enlèverait toute crédibilité à cette taxonomie et dévoilerait la soumission de la Commission au lobby nucléaire (notamment français).

Gianni
20/10/2021 - 16:47:24

Merci Alain pour cette pétition courageuse.
Merci à tous pour vos réactions contre cette saloperie qui précarisera la vie (déjà tant fragile et menacée) de tous pour des millénaires.

Une remarque de plus dans ce concert de bon sens : le nucléaire en France et ailleurs est UN SECRET. En France c'est SECRET-DEFENSE. Pour simplement faire de l'électricité !! Chaque établissement protégé comme une bombe atomique ou un service d'espionnage.
C'est une preuve de plus - on n'en manque pas - pour considérer cette saloperie comme hautement dangereuse maintenant et pour des siècles.
Nos décideurs se foutent de nous. Ceci a un nom.

jacques
20/10/2021 - 16:16:45

non à la dissémination
non au nucléaire

mireille laurent
20/10/2021 - 14:39:29

https://www.polytechnique-insights.com/tribunes/science/des-lasers-ultra-puissants-pour-un-nucleaire-civil-plus-soutenable/  

voilà ce que j'ai reçu hier pour réponse à des critiques sur le nucléaire ; je n'en avais jamais entendu parler , même par Jancovici !!!

jean jordan
20/10/2021 - 11:00:23

Le nucléaire pour la protection du climat, c'est comme les "vaccins" expérimentaux actuels contre le Covid 19: Un POSTULAT ! Avec des effets secondaires actuels et futurs pire que le mal !

Serge BARDET
20/10/2021 - 09:24:04

Madame, Monsieur,



Le nucléaire militaro-civil a été présenté comme une grande réussite scientifique, technique et industrielle. En réalité c’est une catastrophe industrielle, humanitaire, économique, écologique et sociale qui dure depuis plus de 75 ans. Elle va encore s’aggraver si nous ne l’arrêtons pas.


Le gouvernement français acculé voudrait bien repousser l’échéance de la faillite d’EDF et d’Orano, après celle d’Areva, en cherchant des financements privilégiés pour son « fleuron » en perdition. Les lobbyistes français sont donc à la manœuvre pour faire entrer l’énergie nucléaire dans la taxonomie verte européenne.

Mais il y a un hic : l’énergie nucléaire ne contribue à aucun des six objectifs environnementaux de l’Union Européenne. Au contraire elle nuit considérablement à chacun d’entre eux.

- Atténuation du changement climatique : les deux-tiers de l'énergie utilisée par les centrales nucléaires est rejetée dans les fleuves, les mers et l’atmosphère qu’elle réchauffe significativement.

- Adaptation au changement climatique : incendies, sécheresses, inondations menacent les centrales nucléaires situées en bord de mer ou de rivières pour leur refroidissement.

- Utilisation soutenable de l’eau et des ressources marines : l’industrie nucléaire utilise d’énormes quantités d'eau qu'elle accapare, réchauffe et contamine durablement par des effluents radioactifs et chimiques.

- Économie circulaire : la fission nucléaire de l’uranium produit des éléments radioactifs qui n’existent pas dans la nature et qui deviennent des déchets ingérables ; le nucléaire, militaire et civil, produit des catastrophes, détruit des vies humaines et de la valeur économique.

- Prévention des pollutions : l’industrie nucléaire a besoin d’autorisations de rejets d’effluents radioactifs et chimiques, qui sont de véritables droits de polluer.

- Écosystèmes en bonne santé : le nucléaire est un facteur de détérioration de la santé et d’altération du génome, non seulement pour les travailleurs de cette industrie mais aussi pour la population dans son ensemble et pour tous les organismes vivants.

Il faut donc s’opposer fermement à son inclusion dans la taxonomie verte européenne et dans toute politique à visée écologique. Une cyberaction destinée à la Présidente de la Commission Européenne est en ligne pour cela : https://is.gd/bmQPsI  

Pour plus de précisions voir l’argumentaire en ligne : http://collectif-adn.fr/2021/JE/Arguments-contre-l-inclusion-du-nucleaire-dans-la-taxonomie-verte-europeenne.pdf  

Collectif Arrêt Du Nucléaire : http://collectif-adn.fr  

François VALLET, pour le collectif ADN

Alain UGUEN
20/10/2021 - 08:19:40

Militante "anti" à Creys-Malville, je n'ai vu que l'entêtement des gouvernements successifs, le couac de ce "superphénix au bout de 10 ans de quasi non-fonctionnement ! ( toujours en panne ...)
Moins graves sur les autres centrales qui se sont contentées de fuites.
Mais le pompom est détenu par l'EPR de Flamanville dont le coût a été multiplié par 4 par rapport aux prévisions de départ en 2004 ! plus le fait qu'on sait maintenant que les centrales nucléaires rejettent de manière importants des gazs à effet de serre , du SF6 !!
Et même l'EPR inachevé de Flamanville !!!

https://www.ouest-france.fr/normandie/flamanville-50340/la-centrale-nucleaire-de-flamanville-a-depasse-le-seuil-de-rejet-d-un-puissant-gaz-a-effet-de-serre-4ef83064-2cdc-11ec-9285-f388b2ea32b0  

Christiane Beley
20/10/2021 - 01:40:12

Une tribune de Gobal Chance : l'énergie nucléaire ne répond au défi climatique
https://www.cyberacteurs.org/pdf/gc-l-y-nergie-nucl_99.pdf  

Alain UGUEN
19/10/2021 - 17:07:36

L'Express, ce journal qui prône le libéralisme et non pas l'écologie fait un constat rapide à lire.
https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/superphenix-le-bon-a-rien-du-nucleaire_498965.html  

Un bon résumé existe aussi sur Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Superphenix  

J'ai souvent constaté que les pro nucléaires argumentaient en utilisant la publicité/propagande d'Edf.
Une indépendance intellectuelle serait la bienvenue.

Un hors-série paru chez Charlie Hebdo en 2012 est éclairant, "l'escroquerie nucléaire".

"Les cahiers de global chance" proposent des réflexions et des études par des ingénieurs au moins aussi diplômés que les zélateurs de cette horreur sans nom que nos enfants, leurs enfants et petits enfants auront à se débarrasser, déchets, démantèlement...
https://www.global-chance.org/  

CONSOMMONS MOINS DE CETTE électricité qui n'a rien d'une fée !

P. S. : Superphénix n'a fonctionné (très mal) que pendant 4 ans, nous coûte encore très très cher, est une impasse technologique. Les EPR suivent exactement la même voie. Je n'évoquerai pas la dissémination résultant de cette folie que l'on trouvait dans des crèmes rajeunissantes, cigarettes, réveils... Avec le radium. De quoi est morte Marie Curie ?

Louis

Louis
19/10/2021 - 15:22:58

DEUX POSSIBILITES:
-Soit nos politiciens sont des parfaits IGNORANTS en matière Scientifique et Technique pour croire encore que le nucleaire est une energie verte sans aucune pollution, ni déchets pour ds generations,une matière première inepuisable! l'uranium importé extraite dans des conditiond deplorables qui necessite la presence de l'armée pour protéger les exploitants avec quel cout et quelles pertes humaines consomatrice d'energie pour son enrichissement, un rendement deplorable et encore une liste longue d'inconvenient sans parler d'insecurité des -centrales viellissante....
-Soit corrompu par les lobbies ...
J' ajouterai même les deux aspects à la fois d'autant plus facilement corrompus qu'ils sont totalement ignorant en la matière.
A BEGON Dr/Ingenieur physicien

Alain Begon
19/10/2021 - 13:06:16

Surtout pas le privé dans le nucléaire à l'heure ou les gouvernements deviennent les plus fragiles et les plus autoritaires.

Christian Perez-Gil
19/10/2021 - 11:50:01

Quand pourra-t-on donner notre avis sur ces décisions qui engagent l'avenir? L'omerta sur tout ce qui touche les décisions sur le nucléaire civil et militaire est scandaleuse et antidémocratique!

Brigitte B
19/10/2021 - 11:49:56

Dire la peur du nucléaire avant toute chose !!!! Avant toute autre question : Le plus grand empoisonnement du monde ....
Cancers , leucémies , transmissions héréditaires ....
Faire publicités pour "la Supplication" de Sv.Alexievitch - prix Nobel ....

thouvenel
19/10/2021 - 11:23:36

En signant cette pétition, je serais tout à fait cohérente si j'utilisais moins d'électricité or , bien que je fasse attention d'économiser l'énergie, je me rends compte que mon mode de vie, multiplié par le nombre de consommateurs en France, entraîne un besoin qui excède les capacités de production inoffensives.

Jacqueline Choiseau
19/10/2021 - 07:03:45

La série "apprenti sorcier" persiste! c'est quand même pas négligeable la mise en danger des populations...

sylvie gilles
18/10/2021 - 21:54:57

Le Krypton (SF6) rejeté par les centrales est un gaz 23000 fois plus réchauffant que le CO2 et a une durée de vie de 3000 ans mais ce n'est pas important puisque le nukléaire est une industrie non polluante.

némésis
18/10/2021 - 19:14:37

Le nucléaire est beaucoup plus émetteur de CO2 que ce qui est prétendu par ceux qui le soutienne : la construction, le transport et le stockage des déchets ne sont pas pris en compte dans leur totalité et encore moins l'activité minière et surtout le démantèlement des centrales sur plusieurs décennies pour chacune d'elles.
C'est aussi la plus dangereuse des solutions pour produire de l'énergie.
La "transmutation nucléaire" qui ferait chuter beaucoup plus rapidement la radioactivité des déchets est aussi une chimère des physiciens qui s'apparente à la pierre philosophale des alchimistes du moyen-âge pour transformer le plomb en or, ils ne l'ont jamais trouvée!...
Là, il s'agirait au contraire de tout transformer rapidement en plomb stable, ce qui restera du rêve.

Alain LAROCHE
18/10/2021 - 18:09:55

Il n'est pas question de prendre aujourd'hui des décisions qui impacteront la vie de nos enfants, petits enfants, arrières petits enfants... nous ne savons que faire des déchets radioactifs durant des milliers d'années...et nous leur refilons la patate chaude... c'est indigne !

Dominique Grob
18/10/2021 - 18:08:57


Le nucléaire est beaucoup plus émetteur de CO2 que ce qui est prétendu par ceux qui le soutienne : la construction, le transport et le stockage des déchets ne sont pas pris en compte dans leur totalité et encore moins l'activité minière et surtout le démantèlement des centrales sur plusieurs décennies pour chacune d'elles.
C'est aussi la plus dangereuse des solutions pour produire de l'énergie.
La "transmutation nucléaire" qui ferait chuter beaucoup plus rapidement la radioactivité des déchets est aussi une chimère des physiciens qui s'apparente à la pierre philosophale des alchimistes du moyen-âge pour transformer le plomb en or, ils ne l'ont jamais trouvée!...
Là, il s'agirait au contraire de tout transformer rapidement en plomb stable, ce qui restera du rêve.

Alain LAROCHE
18/10/2021 - 17:59:40

Le discours de Monsieur Macron est clair : il a parlé des SMR et éludé entièrement la gestion de leurs déchets. La prolifération, par ce dispositif, d'éléments radioactifs dans la population fera nécessairement courir de très gros risques. Et personne n'a évoqué la possibilité que des groupuscules mal intentionnés rassemblent des SMR en quantités suffisantes pour déclencher une réaction nucléaire non contrôlée. Comme disait mon professeur de physique en 1966 : le nucléaire, on sait quand il commence, on ne sait pas quand il finit. A noter dans le même temps la diatribe de la droite contre les éoliennes !

Michel Thomas
18/10/2021 - 17:46:14

Bonjour,
Serait-il possible un jour prochain de supprimer tous ces anglicismes ? J'aime ma langue maternelle. En la "protégeant" je protège aussi les autres langues, cultures, Histoires.
Je me permets de signaler que INTOX et Fèque niouze sont redondants.
Peut-être faudra-t-il un jour lancer une pétition à ce sujet. La langue de la République est le français (Constitutionnellement et de la loi dite Toubon qui "oblige" toutes les communications, officielles ou autres à être faites, dites, écrites en français).
Quant au nucléaire, depuis au moins 70 ans la désinformation et le bourrage de crânes existent.
Consommons moins de cette électricité.
Merci à tous et toutes.
Louis

Louis
18/10/2021 - 17:44:51

Promouvoir le nucléaire sous toutes ses formes c'est prendre le risque d'anéantissement de la planète et de la vie sur terre...Quelle leçon des catastrophes nucléaires passées retiennent nos décideurs???

Boule
18/10/2021 - 17:20:15

Autre point, "Indépendante"
Le développement des centrales surgénératrices, dites de quatrième génération, est inéluctable.
La centrale Super-Phénix, 1.240MW a déjà fonctionné chez nous, pas un rêve donc.
Or, les centrales actuelles consomment l'uranium 235, soit 0.7% du minerai, et laissent les 99.3% qui restent, en uranium 238.
Mais ces nouvelles centrales consomment l'U238, dont on a en bas mot 250.000 tonnes sur le sol français.
Sachant qu'on tire de UN gramme d'uranium 235 ou 238 autant d'énergie que dans deux tonnes de charbon, on a du combustible pour quelques dizaines de siècles, sans rien avoir à importer.

Bof, et en plus sans générer de CO2.

Hervé Guéret
18/10/2021 - 16:58:27

OK pour que le nucléaire ne fasse pas partie de la taxinomie "verte", mais encore faudrait il que le gaz en soit également exclu.
Malheureusement, le nucléaire(souhait Français) et le gaz (demande Allemande) sont bien partis pour avoir droit aux financements "verts"!!!

ALAIN VALEYE
18/10/2021 - 16:53:42

Et bien, côté fake-news, vous faites fort.
Juste un petit exemple, Fukushima, que vous présentez, comme tout anti nucléaire qui se respecte, comme une catastrophe nucléaire.
Or, 21.000 noyés dans la vague,
2.000 par accidents divers dans la panique créée par le tsunami et les évacuations, suicides, ...
Zéro mort, zéro cancer du à l'accident nucléaire dans la centrale, y compris parmi les travailleurs.
Rapport final de l'ONU sur le sujet, facile à trouver, ne serait-ce que sur Wiki.

Un petit essai détaillant toutes ces questions :

https://1drv.ms/b/s!Aoz2RZetULwc422NhgWymeiLnFMv?e=pm5jUi  

Cordialement.

herve.gueret.2@gmail.com.  

Hervé Guéret
18/10/2021 - 16:49:28

Et bien, côté fake-news, vous faites fort.
Juste un petit exemple, Fukushima, que vous présentez, comme tout anti nucléaire qui se respecte, comme une catastrophe nucléaire.
Or, 21.000 noyés dans la vague,
2.000 par accidents divers dans la panique créée par le tsunami et les évacuations, suicides, ...
Zéro mort, zéro cancer du à l'accident nucléaire dans la centrale, y compris parmi les travailleurs.
Rapport final de l'ONU sur le sujet, facile à trouver, ne serait-ce que sur Wiki.

Cordialement.

herve.gueret.2@gmail.com.  

Hervé Guéret
18/10/2021 - 16:46:14

Le seul parti d'opposition français au nucléaire peut gagner les élections, et ce serait revigorant de vois les laborieuses manipulations nucléocrates balayées par le vote populaire ! Malgré le soutien indéfectibles des " verts" aux nucléocrates...

Vigoureux
18/10/2021 - 15:48:18

Assez de la propagande nucléaire, les rapaces on les 2 œil rapprocher pour atteindre leurs proies comme nos politiques nous les oiseaux de bon augure nous les avons sur les côtés pour voir arrivé les vautours... mais pas assez pour les éviter... Explication sur les oiseux par Francis Hallé Botaniste.
André Villeneuve

André VILLENEUVE
18/10/2021 - 15:40:12

La France mérite un autre avenir que celui de poubelle nucléaire de l'Europe. Les renouvelables coutent 3 à 4 fois moins cher et coûteront de moins en moins cher à mesure qu'ils se développe. Ils sont disponibles tout de suite. Pourquoi persister dans l'erreur?

Franck
18/10/2021 - 14:50:36

J'espère que nos responsables vont enfin comprendre les danger du nucléaire

JANICE CHANTOIN
18/10/2021 - 14:49:58

comme pour vendre une lessive, la puissance de feu médiatique des pronucléaires me semble anesthésier presque toute la population. Peinture à gds traits : avec raison, les jeunes redoutent le réchauffement global, mais se penchent guère sur l'impasse atomique, et les moins jeunes doivent se dire "jusque là, tout va bien" ? Même de loin, quelle proportion de la population (et des élus qui en décident) potasse les travers et les échecs de cette industrie ? 0.2% ? Que faire ?

bruno blonde
18/10/2021 - 14:03:39

Autour du nucléaire, il y a toujours eu de la désinformation, l'accident de Tchernobyl en est un exemple grossier, mais utilisé quand même par nos responsables de l'époque!!! La ligne Maginot n'avait pas arrêté les allemands en 1940, mais la simple frontière est de la France "avait ce pouvoir"....

Dans les années 50 60 la fosse a servi aussi de décharge à nos déchets radioactifs, on ne les voit plus, donc pas de problème...

Mais dans le délire technologique en action, il y a dans la tête de certains la fusion nucléaire (le fin du fin).
C'est le fameux site ITER à Cadarache....

Et à quelle échéance?...On sera sûrement MORTS avant?...

CACTUS
18/10/2021 - 13:31:51

Donc distribution des cachets d'iode systématique sur l'ensemble du territoire Françoais, et le kit spécial NUC ; comment se protéger en cas de ... (DICRIM), etc.

hubert person
18/10/2021 - 13:21:44

Assez de la propagande nucléaire. Stop aux fake-news de ce type.

Hervé LE GUILLERM
18/10/2021 - 12:33:00

Comme a ses origines, le nucléaire est avant tout une arme effroyable. Macron l'a bien reconnu autant militaire qu'énergétique. Or qui la possède envisage NECESSAIREMNT de l'employer. C'est un crime intentionnel contre l'humanité !

Marie CLAUX
18/10/2021 - 11:49:37

En espérant une réponse des responsables !

Marie Claude Thibaud
18/10/2021 - 11:42:44

C'est pour faire remplacer le parc des automobiles à moteur thermique par celui des automobiles électrique que l'état français pousse au développement des SMR. Or, de l'extraction des minerais à son recyclage l'automobile électrique est plus coûteuse en équivalent CO2 que les automobiles diesel et plus coûteuse économiquement puisque produire la voiture électrique nécessite de se fournir sur le marché des éléments rares dont la Chine a le monopole.C'est donc la Chine qui décidera la politique des transports en France. Il faut relancer la recherche sur les véhicules au GPL pour les rendre moins producteur d'équivalent,sur l'hydrogène vert (pour faire avancer les trains) en accélérant la recherche sur se production d'h par hydrolyse de l'eau par des piles à membranes catalytiques)

Alain Wazner
17/10/2021 - 17:18:35

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !