actualité écologie

vacances de votre animateur

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

météo

Les amis des 150

Journal des Bonnes Nouvelles

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

SPAM etc...

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

2023 l'année des droits

2024 année délicate

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Ne laissez pas vos appareils en veille

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

22 V'là les acteurs des transitions

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

image vide cyberacteurs
image vide

  #stop   #Golfech



Pétition : Stop Golfech

la demande d'implantation de deux nouveaux réacteurs nucléaires sur le site de Golfech formulée par J.M. Baylet président de la communauté de communes des 2 Rives… constitue un profond déni de réalité

[ 2 290 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 23 mars 2024

Proposée par Cyberacteurs
En partenariat avec Stop Golfech

Elle prendra fin le : 23 juin 2024

Plus d'infos

sortir du nucléaireGolfech candidate pour accueillir deux réacteurs de nouvelle génération
https://www.petitbleu.fr/2024/01/17/golfech-candidate-pour-accueillir-deux-reacteurs-de-nouvelle-generation-11700974.php  

Nucléaire : les élus au soutien de la centrale de Golfech pour accueillir deux réacteurs supplémentaires
https://www.ladepeche.fr/2024/03/12/nucleaire-les-elus-au-soutien-de-la-centrale-de-golfech-pour-accueillir-deux-reacteurs-supplementaires-11820683.php  

Cette demande ignore notamment
· le manque d'eau présent et à venir ( agence de bassin )

· le fiasco économique et technologique des chantiers EPR

· la situation de quasi-faillite d'EDF, après celle d'Orano (ex-AREVA)

· que le nucléaire ne peut répondre à l'urgence climatique (trop lent, irréaliste pour une technologie en déclin, trop cher) et stérilise des ressources indispensables pour y remédier,

ainsi que toutes les nuisances et menaces inhérentes à cette industrie, notamment :

· rejets radioactifs et chimiques en fonctionnement normal, polluant air et eau.

· risque d'accident majeur type Tchernobyl ou Fukushima

· pollution irréversible et millénaire par la production de déchets ingérables,

nous nous élevons avec force contre cette fuite en avant technologique dénuée de toute justification rationnelle ( hormis les retombées de quelques subventions locales?),alors que tous les voyants sont au rouge.

Allons-nous indéfiniment reproduire le syndrome du Concorde, dont l'arrêt n'a été dû qu'à un ultime crash - sachant que dans le cas du nucléaire, le gouffre financier et les conséquences sanitaires seraient d'une toute autre ampleur -?

Se tromper est humain, mais persévérer est diabolique.

* apparemment, beaucoup d'eau ont coulé sous les ponts depuis cet article de Libération du 21-10-1980 dans lequel J.M.Baylet déclarait : « Golfech est un véritable coup de force d'EDF. Toute l'administration du département a été mise à la disposition d'EDF »

PDF à télécharger pour plus d'infos

Texte de la pétition

Considérant que la demande d'implantation de deux nouveaux réacteurs nucléaires sur le site de Golfech formulée par J.M. Baylet président de la communauté de communes des 2 Rives…constitue un profond déni de réalité, nous nous élevons avec force contre cette fuite en avant technologique dénuée de toute justification rationnelle ( hormis les retombées de quelques subventions locales?),alors que tous les voyants sont au rouge.

Se tromper est humain, mais persévérer est diabolique.

 

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

22 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Dans la logique nucléariste, l'état risque de nous ressortir des projets de mines d'uranium en France, méfiance !

Domi Von
15/05/2024 - 15:41:13

Le nucléaire n'est ni propre ni bon marché.
Il est surtout très dangereux

Françoise BEX
10/05/2024 - 18:14:06


La course au nucléaire est une pure folie, une folie de plus !

Une folie à l’image du modèle socio-économique qui nous est largement imposé.

Alors que la France est déjà le pays le plus nucléarisé du monde, que cette énergie est non seulement dangereuse parce qu’elle manipule de la radio-activité, les nouveaux réacteurs et la poursuite de l’activité des anciens vont contribuer à accélérer encore un peu plus le « tout électrique » dans les usages communs les plus courants (le TGV !)… tout ça alors que cette énergie n’est ni décarbonée (construction des centrales, des réacteurs, extraction et transport du minerais, transports dans l’hexagone par voie terrestre des matières radioactives comme le plutonium, l’hexafluorure d’uranium, les combustibles réalisés, les déchets pour le retraitement et l’enfouissement….) , ni renouvelable (uranium en quantité limitée), ni « propre » (déchets radioactifs pendant des siècles et plus), et encore moins inoffensive (incidents multiples et risques de fuites, réchauffement des eaux de rivière pour refroidir les réacteurs et donc impact sur la biodiversité, sur la ressource en eau déjà accaparée par l’agro-industrie...).

Sans parler des coûts exorbitants qui ne cessent de gonfler, des montagnes d’investissements à mobiliser et hors de portée de la filière électronucléaire proprement dite qui croule déjà sous les dizaines de milliards d’euros de dettes… Il faudra donc que l’État français et les entreprises fassent appel massivement à d’autres emprunts (actions, obligations, prêts bancaires,…), à de la dette donc, à du « capital fictif » et spéculatif pour financer le choix de cette soi-disant « transition » énergétique, qui s’avère être surtout néo-industrielle (et qui restera extrêmement carbonée, contrairement à ce qu’on nous raconte). Et qui veut nous emmener vers une économie, sur société et une organisation de nos vies toujours plus numérisées, plus technologiques, plus électroniques/électrifiées… un futur proche qui rendra les humains encore plus dépendants, d’outils inutiles, d’écrans, de gadgets... Et comme l’accumulation de ces dettes ne suffira pas, ce sont évidemment les consommateurs, les particuliers qui verront leurs factures exploser, les petits épargnants du Livret A ponctionnés, et les contribuables sommés de contribuer en plus (comme déjà pour la LGV, comme déjà pour les routes défoncées par les camions...)

C’est tout le modèle qu’il faut revoir !

no nuke
18/04/2024 - 14:02:13

Pollution aux hydrocarbures de la Garonne par la centrale de Golfech

Les déversements d’hydrocarbures sont une des nombreuses pollutions que l’on peut attribuer aux installations nucléaires. Loin d’être anecdotiques, elles constituent un problème récurrent que les exploitants nucléaires ont du mal à endiguer. Nous avions déjà dénoncé en 2022 la pollution de la Moselle par la centrale de Cattenom. Cette fois, la quantité d’hydrocarbures rejetée dans la Garonne par la centrale de Golfech est estimée à, au plus, 2,2 m3 par l’exploitant (donc environ 2 200 litres). Les associations Réseau "Sortir du nucléaire", (RSDN), France Nature Environnement 82 (FNE 82), Les Amis de la Terre Midi-Pyrénées (ATMP), Sortir du nucléaire 82 (SDN 82), Stop Golfech, l’association française des malades de la thyroïde (AFMT), le Réseau Citoyen de Surveillance de la Radioactivité Golfech – Le Blayais (RCSRGB) ont porté plainte contre EDF et le directeur de la centrale de Golfech le 9 avril 2024.
À l’origine de la pollution de la Garonne

Le 24 décembre 2023, la gendarmerie de Valence d’Agen a informé la centrale nucléaire de Golfech de la présence de traces d’irisation sur la Garonne, à Lamagistère, commune située à 3 trois kilomètres en aval de la centrale. Cette pollution est la conséquence de plusieurs problèmes qui se sont enchaînés. Le déshuileur du site, qui permet de séparer les hydrocarbures des eaux pluviales, s’est retrouvé saturé à cause d’une fuite d’huile en salle des machines. Les eaux pluviales en sortie du déshuileur ont été dirigées vers le bassin d’orage [1] et le contenu de ce bassin a été rejeté en grande partie dans la Garonne alors qu’il contenait des traces huilées bien visibles. Après avoir été informée par les services de police, EDF a fermé la vanne qui permet d’isoler le bassin d’orage, et ainsi de circonscrire cette irisation. Sauf qu’environ 2 m3 d’eau ont été déversés avant que la vanne ne soit refermée. L’ASN a réalisé le 4 janvier 2024 une inspection réactive à Golfech qui a mis en lumière des difficultés de l’exploitant à maîtriser des activités de maintenance suite à la détection de défaillances matérielles sur le déshuileur du site et un manque de maîtrise des effluents lors de fuites d’huile sur l’installation. Cette inspection a surtout pointé que des actions doivent être mises en place pour améliorer la surveillance des installations par les intervenants d’EDF, car les actuelles n’ont pas permis la détection de l’événement.
Des informations manquantes au moment de l’inspection

La défaillance des dispositifs de prévention a conduit au rejet accidentel d’hydrocarbures liquides dans la Garonne. Or, les hydrocarbures sont des substances pouvant causer des effets nuisibles à des degrés variables sur la faune et la flore piscicole ou la santé humaine : mortalité piscicole, dommages portés à l’habitat, résidus dans la végétation, etc. La quantité déversée est à peu près connue (estimée à, au plus, 2,2 m3 par l’exploitant, donc environ 2 200 litres). Mais les analyses d’EDF au moment de l’inspection du 4 janvier n’ont pas permis de définir la nature exacte et la quantité de chaque produit déversé.

Suite à ce constat inquiétant et à une pollution visible le RSDN, FNE 82, ATMP, SDN 82, Stop Golfech, AFMT, et le RCSRGB se sont associés pour signaler ces infractions au Procureur.
https://www.sortirdunucleaire.org/Pollution-aux-hydrocarbures-de-la-Garonne-par-la-59037  

Alain UGUEN
12/04/2024 - 08:09:59

Le nucléaire commence à coûter fort cher (cf Flamanville). On ferait mieux d'aider à installer des panneaux solaires sur les toits et d'investir dans les énergies renouvelables

Stéphane Ballandras
03/04/2024 - 17:24:03

et en plus vu qu'on a plus accès à l'uranium du niger, on va encore augmenter notre dépendance à l'uranium de vladimir
ne pas oublier qu'on lui achète pas loin de 60% du combustible de nos centrales ... garantes de notre """indépendance""" énergétique !!!

nicolas morin
02/04/2024 - 21:54:59

la dinguerie continue, une logique de mercantiles qui tuent.
Les désastres et les guerres planétaires le montrent, les DOMINANTS tuent et mentent et les gueux se soumettent ou sont tués.
Encore combien de temps ces mafieux vont-ils pourrir la vie de l'humanité ?
Le Système se fascise pour ne pas disparaître balayé par la raison et la solidarité, c'est le moment le plus dangereux pour l'humanité ; les fous ... sont fous et nous les laissons faire.
Une gentille pétition qui ne les touche pas.
Un dingue, bien conditionné dans et par un système, a toujours rempli son devoir d'allégeance, quoiqu'il en coûte.

jean
01/04/2024 - 17:40:52

Le problème de la ressource en eau semble être minimisé dans chaque projet et ce, depuis très longtemps. Problème de l'approvisionnement qui met sérieusement en doute la soi-disant indépendance énergétique. Que fait-on des déchets ?

tangi
29/03/2024 - 19:42:15

Après la boucherie Sanzot de Tintin, la centrale sans eau de Golfech ?
Monsieur Baylet, il conviendrait d'enlever la capuche du K-way jaune pour entendre la voix de la raison.
Le climat a changé et l'eau va manquer de plus en plus. Comment allez-vous refroidir les réacteurs de la centrale si la Garonne est à l'étiage dès le mois de mai ? Sans refroidissement, le Jean-Paul des Chevaliers du Fiel ne sera pas le seul à risquer des séquelles !
Monsieur Baylet, j'entends Le loup, le renard et le relou chanter qu'il s'agit d'une question de sécurité.

Pour rappel et pour rigoler :
https://www.youtube.com/watch?v=W1d6XkojjQc  

Frawald
29/03/2024 - 13:12:13

Cette course effrénée au nucléaire n'a plus de sens, coûteux, risques, les investisseurs et assureurs se tournent vers l'énergie renouvelable, alors que les élus locaux se précipitent pour faire perdurer un modèle obsolète... sans concertation citoyenne et sans égards pour les générations suivantes.

René Pinck
28/03/2024 - 17:16:57

ressource en eau limité et compétition avec les autres usages de l'eau

Bruno
27/03/2024 - 20:53:49

Non à la construction ruineuse et inutile de nouveaux EPR.
Ce gouvernement hypocrite achète de l'uranium enrichi à Poutine. Lire le Canard enchainé du mercredi 27 mars 2024.
Le prix de ce combustible est secret défense.
Nous allons faire les frais de la politique très dangereuse de Macron.
Que se passera-t-il si un accident grave se produit?

JC
27/03/2024 - 19:17:37

Je suis totalement atterré par l'inconséquence de nombre d'élu·es qui ignorent totalement les travaux scientifiques. Ils font les choses en fonction de leur ressenti, leur intérêt, ou plutôt leurs intérêts.

Philippe ESPINASSE
27/03/2024 - 18:03:30

JMB commence à prendre de l'âge; je ne le croyais pas aussi rétro pour ne pas dire plus.

Jean-Marie DOUMIC
27/03/2024 - 17:38:12

Avec le réchauffement climatique,PURIFICATION Protection de la qualité de l' air ,eau ,terre sont une nécessité vitale pensant aux nouvelles Générations .La PREVOYANCE et PERSEVERANCE REFLECHIES restent et resterONT COMPRISE ?! avec GRATITUDES . R.J.R.

René Jean RUMEAU
27/03/2024 - 16:21:24

Dominique,

Le collectif Stop Golfech a choisi la formule pétition qui contrairement à la cyberaction ne permet pas de modifier le texte. Comme ils font simultanément une pétition papier, ils remettront le tout à JM Baylet je suppose mais ils vont certainement répondre à la question.

Bien à toi

Alain

Alain UGUEN
27/03/2024 - 11:18:25

Pourquoi n'y a t il pas moyen d'apporter des modifications au texte de la pétition Golfech, envoyée à je ne sais pas (aucune mention)

J'ai appuyé trop vite, pensant que c'était la même disposition que d'habitude.

Dommage.

DOMINIQUE DEHOUCK
27/03/2024 - 11:06:21

La course éperdue pour maintenir un système économique à bout de souffle continue... Il faut pour certains le maintenir à flot, mais le "FLOT" la Garonne sera -t'il en mesure de refroidir 4 réacteurs au lieu de 2, comme le dit un commentateur?

eugène ravenet
27/03/2024 - 09:36:40

Cette course effrénée au nucléaire n'a plus de sens, coûteux, risques, les investisseurs et assureurs se tournent vers l'énergie renouvelable, alors que les élus locaux se précipitent pour faire perdurer un modèle obsolète... sans concertation citoyenne.

Kath
27/03/2024 - 09:36:34

Décisions unilatérales des pouvoirs en place ! C'est une honte.

Brigitte Brulois
27/03/2024 - 09:31:15

L'art de gouverner, c'est prévoir ! Comment qualifier ceux qui refusent de prendre en compte toutes les donnée du problème Golfech ?

Georges CINGAL
27/03/2024 - 09:01:54

Comment fera t on en période de sécheresse, la Garonne au plus bas, pour refroidir 4 réacteurs, alors qu'il faut déjà qu'EDF demande des dérogation pour rejeter de l'eau au-dessus de la température réglementaire avec deux.

Bernard Péré
26/03/2024 - 12:17:54

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !