actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

météo

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

AG Cyberacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

Metz Film Festival de la Transition Ecologique

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide

  #énergie   #nucléaire;   #énergie   #renouvelable



Pétition : Pour des énergies véritablement propres

Suite à la réunion du PLUI de la Communauté de Communes du Sancerrois/Pays-Fort/Val-de-Loire nous demandons la révision de la politique énergétique, notamment autour la Centrale Nucléaire de Belleville.

[ 2 501 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 17 décembre 2020

Proposée par Collectif de Citoyens Voisins de Belleville/Loire

Plus d'infos

Nucléaire Belleville sur LoireContrairement à ce qu'EDF tente de faire croire à nos élus l'énergie nucléaire n'est pas une énergie propre ni sans dangers. Elle absorbe des finances colossales et génère des déchets ingérables.
Merci de signer et faire signer cette pétition et de la transmettre à vos élus.

Texte de la pétition

M. Le Président de la République,
Mme. La Ministre de la Transition Energétique,
Mme Mme et MM les élus de la Communauté de Commune du Sancerrois/Pays Fort/Val de Loire,
M. Le Directeur de la Centrale de Belleville/Loire,

Nous, citoyens de la Communauté de Commune du Sancerrois/Pays Fort/Val de Loire, avons été informés de la présence de M. le Directeur de la Centrale Nucléaire de Belleville lors de la réunion du 25/09/2020 de la commission sur le PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal). En effet EDF achète quantité de terrains dans cette zone. M. le Directeur en a profité pour vanter les mérites de l’énergie nucléaire en s’appuyant sur un certain nombre de contrevérités et pour inciter les élus à accepter l'installation de futurs réacteurs sur le territoire.

Non l’énergie nucléaire n’est pas une énergie propre. Elle utilise quantité d’uranium et de métaux rares dont les ressources, à la suite du pétrole, vont finir par s’épuiser. Elle dégage 66 g de CO2 par kw/h (contre 6 pour l’hydraulique et 14 pour l’éolien selon l’Usine Nouvelle le 18/11/2015). Elle rejette en permanence des effluents radioactifs et chimiques qui polluent l’air et l’eau. Elle a besoin de grandes quantités d’eau alors que la Loire est un fleuve irrégulier et que les périodes de sécheresse s’intensifient dangereusement.

Non l’énergie nucléaire n’est pas sans risque. Souvenons-nous de Fukushima, de Tchernobyl et de la démonstration de Green Peace quant aux risques terroristes. La Centrale de Belleville est construite sur la faille géologique de Sancerre et nul ne peut prévoir l’amplitude des prochains tremblements de terre.

Comment envisager de construire deux réacteurs EPR alors que toutes les expériences précédentes ont été des gouffres financiers (41,1 milliards € de dette pour EDF fin 2019).

Comment se lamenter de l’annulation du projet de piscine pour les combustibles usés qui, de fait, ne sont que des déchets nucléaires alors que ceux-ci doivent être stockés pour des centaines de milliers d’années et que de l’aveu même des responsables d’EDF quand les piscines seront pleines il faudra en construire d’autres plus loin. Jusqu’où ?

Conformément aux engagements de la COP 21, le budget colossal et les emplois générés seraient plus utilement orientés vers la recherche et la production d’énergies propres et renouvelables, sans parler de la relocalisation nécessaire et urgente dans les domaines de l’alimentation liée à l’agriculture, du bâtiment, des transports, du tourisme, de l’artisanat, etc.

Une étude très exigeante des chercheurs Behrang Shirizadeh (Cired-Total R&D), Quentin Perrier (I4CE et ex-Cired) et Philippe Quirion (Cired-CNRS) démontre qu’une électricité 100 % renouvelable et moins chère est possible en 2050 (Alternatives économiques du 4/12/2020)

Nous demandons à nos élus de garder leur sens critique, de ne pas se laisser manipuler, ni par des discours ni par des promesses de subventions.

Nous demandons aux pouvoirs publics et à EDF de se désengager du nucléaire et de développer bien davantage des énergies véritablement propres et renouvelables.

Il en va de notre santé et de notre tranquillité.

 

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

19 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

« Le nucléaire ne répond à aucun besoin technique ou opérationnel que ses concurrents sobres en carbone ne puissent satisfaire mieux, moins cher et plus rapidement ». Conclusion sans appel du World Nuclear Industry Status Report (WNISR 2019). Plus coûteuse que les énergies renouvelables, la construction d’un nouveau réacteur dure en moyenne 10 ans : trop long pour sauver le climat !

Jean-Marc CONVERS
15/02/2021 - 23:59:30

« Le nucléaire ne répond à aucun besoin technique ou opérationnel que ses concurrents sobres en carbone ne puissent satisfaire mieux, moins cher et plus rapidement ». Conclusion sans appel du World Nuclear Industry Status Report (WNISR 2019). Plus coûteuse que les énergies renouvelables, la construction d’un nouveau réacteur dure en moyenne 10 ans : trop long pour sauver le climat !

Les renouvelables sont de moins en moins chères, le nuc de + en + chère (et toujours polluant en marche normal, avec fort risque d'accidents.

Jean-Marc CONVERS
15/02/2021 - 23:57:02

Quand cesserons nous de faire porter aux générations futures, le poids de choix d'un monde qui ne peut plus exister..., en opposant la richesse à la pauvreté!
Des alternatives existent, il faut dès à présent s'en intéresser..., mettre la recherche en route! A trop attendre, la terre décline, la météo se déchaine..., il faut agir!! Les énergies propres n'existent pas, mais des plus vertueuses peuvent être utilisés au détriment des énergies fossiles... ça urge! Il en va de l'avenir de la planète, de la nature...

Bernard TAULEIGNE
15/01/2021 - 10:06:18

Pourrait-on faire la liste des sources d'énergie propres et renouvelables. Bien sûr suffisamment productrices pour alimenter toutes les futures voitures électriques dites propres qui vont rouler sur nos routes. Si quelqu'un possède la réponse, je serais très curieux de la connaitre. Merci

Pierre Gachon
14/01/2021 - 16:23:12

Energie propre... novlangue, élément de langage... Le COVID-19 est-il PROPRE ?

> L' énergie nucléaire est sale au regard des seuils de contamination très bas,dangereuse car exposant des surfaces et le vivant aux risques majeurs, non éthique car elle ne sait pas réduire la dangerosité des déchets sur des périodes correspondant aux risques de dissémination dans la biosphère, mais en plus, elle est CLIMATICIDE, car c'est une énergie IMPORTEE dans la BIOSPHERE, qui provoque une LEGERE AUGMENTATION ANTHROPIQUE, notée LAA, de son niveau d'énergie, donc de sa quantité de chaleur, qui n'est pas négligeable au regard de la différence des flux entrants et sortants, qui régissent son état d'équilibre :
- qui, par la permanence et l'excès de nos rejets thermiques, provoque une LAA de la température de la BIOSPHERE,
- + qui provoque par thermohygrométrie, une LAA de l'eau qui reste dissoute dans la troposphère par-delà les cycles de l'eau,
- + qui s'ajoute aux LAA des GES qui restent dans l' atmosphère par-delà leurs cycles de recombinaison natrurelle,
- = pour provoquer une LAA totale de l' effet de serre, qui ferme la boucle amplificatrice sur l'eau de la biosphère.

1- Ce n'est pas parce que le réservoir d'eau est le même, qu'il faut occulter la cause anthropique originelle première.
2- Les arguments liés aux processus amplificateurs du réchauffement, tel l'effet de serre, ou aux processus régulateurs, tels les cycles de l'eau, sont à mettre en facteur des causes anthropiques secondaires, telle la production de GES par combustion, ou d'eau par évaporation, leur augmentation étant aussi dérisoire qu'un mascaret anthropique, mais que l' effet de serre transforme en tsunami énergétique.
3- Les cycles de l'eau régulent les variations de température, car elles transforment l'énergie thermique en énergie mécanique de transport entre sites d'évaporation et sites de précipitation, libérant la différence à chaque cycle. La répartition (55% radiative ; 15 % thermodynamique) des 70% de l'effet de serre dû à l'eau, permet d'estimer à (15/0.7)% # 20% la part moyenne d'énergie thermique convertie en énergie mécanique lors que transport de cette énergie à chaque cycle, l'énergie thermique suivant alors une décroissance En = Eo x 0.8 puissance n cycles, ( 1 ; 0.8 ; 0.64 ; 0.512 ; ... ), l'énergie libérée participant à d'autres cycles d'évaporation... sans oublier que cette décroissance ne fait qu'infléchir la permanence de nos rejets, excessifs car le résultat est là, et qu'il altère le potentiel de conversion des cycles de l'eau par dégradation des sources d'évapotranspiration, que dont les forêts.

=> Il faut CESSER d' IMPORTER de l' ENERGIE dans la BIOSPHERE, qu'elle soit fossile, nucléaire, géothermique, ou même solaire si elle n'est pas albédo-compensée.

=> Il faut REAPPRENDRE à nous SATISFAIRE des énergies renouvelables non climaticides issues de la biosphère, que sont :
~ l'EOLIEN, ~ l' HYDRAULIQUE ~ et la BIOMASSE dans la mesure de ce que la Nature pourra régénérer dans un contexte qui va inexorablement se dégrader.

=> Il faut mettre en place des dispositifs qui palieront à leur impermanence, tels des STEP, des accumulateurs thermiques...

=> [ F R U G A L I T E ~ et ~ P A R T A G E ] des ressources, donc rationnement de l'énergie, de l'espace, des richesses, des efforts, du devoir, du savoir faire, mais aussi du bonheur.

> L'élevage étant plus climaticide que le transport mondial, ( 5ème rapport du GIEC - Evalué avec un PRG du méthane de 21 à 100 ans, alors qu'il est de 120 à to, 104 à 10 ans...28 à 100 ans, conférant à ce gaz un pouvoir d'accélération du réchauffement dont le pouvoir de changement de la température de 67 à 32 ans, montre qu'on va dans le mur climatique en Dragster )
=> il faut impérativement SORTIR de l' ALIMENTATION CARNEE, et face aux enjeux gravissimes de 6ème extinction, oser le proposer en un mandat.
Les pronucléaires qui aiment se déresponsabiliser en focalisant sur la preuve du caractère anthropique du réchauffement climatique, que sont les émissions carbonées, et qui prétendent maitriser l'avenir de la planète, feraient bien de montrer l'exemple.
Il faut savoir que le remplacement des centrales classiques par des centrales nucléaires provoquera 3 à 4 fois plus de rejets thermiques, car le nucléaire autoconsomme près de 60% de sa propre énergie, sans compter les démantèlements et gestions de déchets à venir, et réparation d'autres accidents majeurs résultant de Fukushima météorologiques ou tectoniques... qui continueront à dégrader notre environnement et donc nos capacités d'intervention, sans compter l'émergence d'épidémies, de conflits, de pertes de moyens et de connaissances...

Il y a URGENCE ECOLOGIQUE et cette expression n'est pas un parti politique, elle s'impose à nos CONSCIENCES.

Daniel LAMBEAUX
21/12/2020 - 16:01:04

Que vive l'écologie !

muriel cervello
19/12/2020 - 15:18:32

Je ne vis pas sur le périmètre de la Communauté de communes dont il est question ici mais néanmoins à 10 km de la centrale de Belleville. Ma commune fait partie des 67 communes et je fais partie des 64 000 personnes concernées par la Périmètre Particulier d'Intervention en cas d'accident nucléaire sur ce site.
La plus élémentaire démocratie voudrait que l'avis de toutes ces communes soit pris en compte après une information vraiment complète et éclairée si ce projet d'EPR avançait!!
Sinon, je souscris à l'ensemble des revendications de ce collectif. Bravo à elles et eux.

Catherine Fumé
19/12/2020 - 12:35:50

En réponse à Cactus: certes, les énergies dites "renouvelables" exigent des "terres rares" pour fonctionner. Mais quelle source d'énergie renouvelable "propre" proposez-vous? Comme il est dit le nucléaire n'est ni propre, ni renouvelable à l'infini, la gestion des déchets est sans solution et il est particulièrement dangereux pour les espèces vivantes, y compris l'Homme. La combustion du bois, du charbon est catastrophique pour le climat et nos systèmes respiratoires donc nos vies. En clair, ce qui était possible acceptable pour le milliard de Terriens présents sur cette planète au début du 19e siècle qui ne consommaient d'énergie que pour le chauffage, la cuisine et usaient surtout de l'énergie animale ou humaine pour la traction et autres travaux énergivores, devient un casse-tête lorsque la même planète compte plus de 7 milliards d'habitants qui ne savent qu'appuyer sur un bouton (c'est un image). L'Homo sapiens comme l'a si mal nommé Linné veut dominer la Terre. Il est en train de détruire tout ce qui sur cette même Terre lui a permis de la coloniser et de faire croître sa population. Energies pas vraiment propres mais acceptables en attendant LA solution miracle ou attendre la fin de l'Humanité sur une planète inhabitable pou l'Homme? Y é-t-il vraiment le choix?

Mireille
19/12/2020 - 09:35:28

non à une énergie qui impacte notre présent mais surtout l'avenir de nos enfants et qui plus est n'a rien de PROPRE ni pour sa construction ni pour les déchets qu'elle produit

michel armagnat
18/12/2020 - 16:58:06

Des "énergies vraiment propres", cela implique de revoir cette idée de sponsoriser l'achat de véhicules électriques (d'ailleurs, un rapport de l'ADEME qui date de plus de 20 ans décrivait bien que la voiture électrique n'est pas propre et peut-être même bien plus "sale" que la voiture thermique). Alors encourageons plutôt les réparations sur d'anciens véhicules par des pièces reconditionnées tout en encourageant le partage de voiture pourquoi pas en l'institutionnalisant dans ces zones où les transports en commun sont à la ramasse (ou pensés uniquement pour aller travailler).

Christine RILBA
18/12/2020 - 16:22:44

un autre monde est possible !

fleur de décembre
18/12/2020 - 15:01:22

Une Énergie valable à moyen et long
terme ne fait pas de pollution
Dangereuse
Et coûte des sommes prévisibles et accessibles


Et permet des emplois ...non dangereux

Pour la santé. ,.

DUHAMEL
18/12/2020 - 14:26:15

"ENERGIES PROPRES"! on se gargarise de mots!!! Ces énergies dites propres: éoliennes, "solaire:photovoltaïque"etc... requièrent des matériaux ultra-rares: lithium, cobalt, coltran
tout ce qu'on regroupe sous la dénomination "terres rares", étant très rares et à faibles teneurs, elles sont hyper convoitées, d'où une concurrence effrénée entre les pays "riches" et des pays comme la république démocratique du Congo
qui vit dans l'insécurité depuis des lustres! (pour ne citer qu'elle!

Il suffit de voir le documentaire d'Arte: "la face cachée des énergies vertes" pour être éclairé.

Vivre comme des "Amish", si chers à Mr Macron nous ramènerait probablement à consommer globalement une planète et non 1,6 (moyenne par habitant), sachant que certains en consomment 6 à 7!!! L'extrême niveau de vie nous anéantit, peu de doute la dessus!

cactus
18/12/2020 - 14:06:05

Il me semble qu'une pétition n'est acceptable que si elle est convenablement rédigée. L'unité d'énergie est le kilowatt-heure ou kilowattheure et son symbole s'écrit avec k minuscule, W majuscule, h minuscule sans barre oblique, puisqu'on calcule l'énergie consommée en multipliant la puissance (en watts) par le temps (en heures) : kWh, sans oublier de mettre le chiffre 2 en indice quand on évoque le dioxyde de carbone en utilisant sa formule chimique.
Et pourquoi ne pas en profiter pour réaffirmer que le nucléaire est toujours présenté comme l'énergie qui en rejette le moins alors que c'est totalement faux dès que l'on tient compte de l'ensemble des rejets liés à la construction, à l'approvisionnement et bien sûr au démantèlement... Le mythe du nucléaire décarboné ne tient pas une minute !

Anne-Marie LOUIS
18/12/2020 - 13:27:04

Pourquoi je ne signe pas.
La France possède un parc de centrales nucléaires qu'elle le veuille ou non, malheureusement on ne se débarrasse pas d'une centrale nucléaire d'un claquement de doigts.

Certaines sources d'énergie qu'on nous a fait passer pour propres ne le sont pas: les panneaux solaires sont extrêmement énergivores à fabriquer, sans compter l'extraction des minéraux nécessaires à leur fabrication et leur faible durée de vie et la nuit mieux vaut avoir de grosses couettes et aller pisser dans le noir.
Même constat pour les éoliennes. On pourrait compenser, à condition de fermer les yeux sur la fabrication, ces défauts, si il était possible de stocker l'énergie, mais les moyens de stocker l'énergie sont encore plus polluants que les moyens de la produire.
La France à besoin d'énergie, faisons le compte de ce dont il faudrait se passer sans celle-ci et écartons le superflu dans un premier temps, on ferait pas mal d'économies.
La saillie de Macron sur les Amish est stupide, dans la mesure ou seuls les Amish et les autres civilisations dites primitives continueront à vivre comme si de rien n'était, au cas ou l'électricité vienne à manquer.
Nous n'avons, à mon avis, que peu de solutions: réduire drastiquement notre consommation d'énergie (notre consommation tout court) et mettre le paquet dans la recherche d'autres solutions, qui ne seront pas exploitables dans l'immédiat, j'en ai peur.
La solution est en grande partie politique, il nous faut des dirigeants, je souhaiterai plutôt des instances dirigeantes, qui orientent la politique énergétique du pays dans un long terme, avec à la clé une recherche publique et des moyens publics dignes de ce nom et de l'enjeu pour nos enfants et petits enfants.
Ne pouvant pas abandonner les centrales nucléaires, nous sommes obligés de les entretenir et de les exploiter jusqu'à la découverte de panacée énergétique... si elle existe...

Christian Perez-Gil
18/12/2020 - 13:26:44

> et celle du tricastin et toutes les autres. mais, a vous qui vous mobilisez contre le nucleaire, je pense que vous êtes contre les barrages, et contre l'éolien, et contre le bio gaz... et contre le solaire...

Non, qu'est-ce qui vous fait avoir des idées aussi saugrenues ?

Bibi
18/12/2020 - 13:01:42

Pour moi les ENERGIES PROPRES sont uniquement les Energies RENOUVELABLES avec matières premieres gratuite et inépuisables:EOLIENNES,SOLAIRES GEOTHERMIQUES, HYDROTHERMIQUE
Et qUi ne produisent pas de DECHETS
Ce qui n'est pas le cas du Nucleaire pour aucun de ces aspects, ni bien sur également du charbon et du petrole

Alain Begon
18/12/2020 - 12:02:04

et celle du tricastin et toutes les autres. mais, a vous qui vous mobilisez contre le nucleaire, je pense que vous êtes contre les barrages, et contre l'éolien, et contre le bio gaz... et contre le solaire... mais qu'êtes vous prêt a éteindre pour moins de confort ? et êtes vous prêt a moins vous chauffer et faire moins de voyages ??? etc, etc. il faudrait vous poser la question et agir vraiment pour la planète. exiger moins de lampadaires et faire respecter la loi qui oblige les magasins a éteindre leurs vitrines et leurs pubs la nuit. c'est bien beau de signer des pétitions ,mais ça ne suffit pas.
Denis

denis duron
18/12/2020 - 11:50:19

Voisin de Belleville je suis effectivement très inquiet, Ok pour laisser au nucléaire le temps de se retourner pour fermer ses centrales mais surtout surtout non pour en rajouter, prolonger ... c'est une industrie qui reste trop à risque même si elle n'emmet peut de CO2, ça pollution est autre.

Bernard Lafitte
18/12/2020 - 11:17:51

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !