actualité écologie

AG Cyberacteurs

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Les 10 jours verts Transacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide

  #transition   #ecologique



Cyberaction : OUI, ACCÉLÉRONS LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE !

C’est le moment pour chacun de prendre ses responsabilités, avant qu’il ne soit trop tard.

[ 3 015 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

Cette cyberaction a également pour objectif d'interpeller vos élus. Vous pouvez ajouter vos élus en copie du message en cliquant sur modifier des éléments après avoir rempli vos coordonnées

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 18 octobre 2018

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Matthieu ORPHELIN | à votre député
En soutien à Collectif parlementaire


Elle prendra fin le : 18 janvier 2019

Plus d'infos

oui acceleronsUN SURSAUT POLITIQUE EST IMPÉRATIF.
OUI, ACCÉLÉRONS LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE !

Nous, députées et députés élus de sensibilités politiques variées, mais réunis par la conviction que la transition écologique et solidaire ne peut plus attendre, avons décidé d’unir nos forces pour que soient portées et votées des avancées nouvelles à la hauteur des enjeux. Nous serons guidés par la prise en considération de la transition dans l’ensemble des politiques publiques menées. Une seule boussole : l’intérêt général présent et futur.
C’est une première : jamais le travail transpartisan sur la transition écologique n’a été organisé efficacement au Parlement. C’est le moment pour chacun de prendre ses responsabilités, avant qu’il ne soit trop tard.
L’urgence climatique mérite que nous innovions aussi au Parlement pour impulser et accélérer ce changement : mobilité, énergie, consommation et production durables, agriculture et alimentation, biodiversité, sols et océans, climat, santé environnementale, priorités dans les investissements privés et publics comme dans les lois de finances, basculement des fiscalités et des régulations, solidarité, projet européen… les chantiers ne manquent pas et les solutions existent : elles demandent du courage politique !
Le départ de Nicolas Hulot a été un révélateur pour tous et fait écho aux alertes renouvelées des scientifiques, il doit nous faire réagir et nous motiver à ce travail en commun, dans l’esprit initial du Grenelle de l’environnement ou de la loi pour la transition énergétique !
Aussi, nous lançons, à l’Assemblée Nationale, la création d’un collectif parlementaire dont le seul objectif sera d’agir pour réellement changer les choses :
Nous unirons nos analyses et nos votes sur des points clefs et des avancées décisives ;
A côté de la fabrique de la loi, nous initierons ou soutiendrons des coalitions de projets novatrices ;
Nos modalités de travail seront souples et efficaces, respectueuses de nos entités politiques propres mais dépassant les clivages. Une réunion bimensuelle permettra de définir nos priorités d’actions dans l’agenda parlementaire ;
Nous nous engageons à travailler au plus près des territoires, des acteurs et de la société civile.
Notre initiative ne vise pas à gommer nos différences politiques mais à construire des ponts entre nous, à coordonner nos efforts pour faire plus et mieux. Nous n’éluderons pas les sujets difficiles. Même sur les sujets clivants, même sur ceux où, au final, une partie de nos analyses serait amenée à diverger, nous pouvons beaucoup mieux réfléchir et agir ensemble.
C’est un combat collectif qui s’ouvre ! Nous invitons tous nos collègues parlementaires, motivés par cette démarche humaniste, à nous rejoindre pour être le plus grand nombre dans ce collectif d’un genre nouveau. Chacun y aura toute sa place : députées et députés experts des sujets traités ou simples convaincus que la transition doit être au cœur des projets politiques proposés aux citoyens ; nous progresserons tous ensemble.
Nous appelons également les sénateurs et députés européens à initier des démarches similaires pour travailler ensemble.

Nous vous proposons de féliciter votre député-e d'avoir choisi de faire partie de ce collectif parlementaire ou de l'inviter à le rejoindre si ce n'est déjà fait.


Pour cela aller sur la page
http://www.acceleronslatransition.fr/membres/  

taper le nom de votre député-e pour voir si elle ou il a déjà signé
puis revenir sur la cyberaction pour adapter le message selon que vous êtes une femme ou un homme et que vous vous adressez à deux hommes ou à un homme et une femme (Matthieu Orphelin + votre député-e)

Cette cyberaction nécessite
1 d'avoir choisi sa députée ou son député sur son compte
2 de supprimer les mentions inutiles : madame (si vous vous adressez à deux hommes) et la phrase bravo ou n'ayant pas vu votre nom
3 de choisir féminin ou masculin

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à matthieu.orphelin@assemblee-nationale.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Oui, accélérons la transition écologique
  • Message : Madame la députée, Monsieur le député

    Bravo pour votre initiative de participer au collectif parlementaire « accélérons la transition écologique et solidaire ».
    N'ayant pas vu votre nom dans la liste des signataires du collectif parlementaire « accélérons la transition écologique et solidaire », je vous invite à le rejoindre.
    Convaincu-e de cette nécessité, je serai attentif attentive à travers l'association cyberacteurs à soutenir les propositions de projets de loi ou d'amendements que vous pourriez faire à vos collègues parlementaires et au gouvernement.
    Dans cette attente, je vous prie de croire en ma vigilance sur vos décisions.

Cette cyberaction permet d'envoyer une copie de ce message à :

  • Votre député.

Vous pouvez modifier ces infos (sujet, texte, elus...) en choisissant l'option
"modifier des éléments" après avoir renseigné le formulaire "je signe sans compte"

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

34 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

OUI!Pour changer en profondeur la manière dont nous produisons et dont nous consommons.
Mais un Macron n'est pas capable de penser et une telle transformation qui nécessite l'adhésion de tout le monde.
Pas après avoir entendu le discours "petit bras" qu'il nous fait pour se désembourber de la "crise" gilets jaunes.

Christian Perez-Gil
12/12/2018 - 18:44:25

Il n'y a plus à tergiverser et à se poser des questions. Il y a le feu !!! Tout faire même si pour beaucoup de choses il est déjà trop tard !

…. d'accord avec Annie

Joël MARTY
18/11/2018 - 10:15:05

De notre côté nous sommes très sensible à la transition écologique. Nous construisons des studios et maisons écologiques qui peuvent être recyclés à 98% : bois, ouate de cellulose, fibre de bois... Pour plus d'infos sur nos constructions écolo : https://www.woodyloft.fr  
Je pense que de plus en plus de personnes sont sensibles à cette transition écologique pour le bien de notre planète.
A très bientôt. David

David
12/11/2018 - 11:47:59

Avec autant d'élus décidés, nous devrions voir se développer enfin des politiques en faveur de la nature et de l'environnement.
Jusqu'à présent nous avons surtout été témoins du détricotage du Droit de l'Environnement.
Nous attendons donc le retour du balancier tant espéré !

Georges Cingal
02/11/2018 - 11:19:34

si ils avaient voulu Hulot serait encore là...mais il est parti a cause des batons dans les roues...comme sous holande, sarko chirac et tous les autres. l'écologie c'est comme le bio...c'est juste vendeur.

dudu
31/10/2018 - 12:48:59



nous sommes nombreux à nous sentir concernés par l'état du monde et pas seulement par celui de notre pelouse ou du terrain de foot de notre village
un certain nombre à vivre selon des règles personnelles et collectives de respect , dans un fonctionnement basé plus sur la nécessité ou la conso minimum que dans des délires de consommations outrancières et stériles;
si chacun d'entre nous en convainc un certain nombre, nous allons y arriver! l'enjeu est de taille!

mondo
30/10/2018 - 18:16:14

Les grandes promesses pour dans 20 ou trente ans ne servent qu'à nous leurer, ce qu'il faut, ce sont des actions immédiates et concrètes

barberet
25/10/2018 - 08:13:13

Il n'y a plus à tergiverser et à se poser des questions. Il y a le feu !!! Tout faire même si pour beaucoup de choses il est déjà trop tard !

Annie MOYNE
23/10/2018 - 13:46:57

depuis des décennies .....on ne devrait plus à avoir à se mobiliser sans cesse ....

un anonyme
22/10/2018 - 14:26:09

Je signe mais n'y crois plus: toute cette classe politique ( du bas au haut de l'échelle ) est pourrie par le fric, et se moque totalement des intérêts des "peuples" que nous sommes...et cela dans le monde entier ! Seule consolation : ils crèverons avec nous...

un anonyme
22/10/2018 - 10:50:37

j aimerai y croire
mais le capitalisme destructeur est toujours en toute puissance;
une autre économie est nécessaire pour changer l écologie de ce monde.









pivoine
22/10/2018 - 10:29:42

Pour sauver cette "belle" terre ......Bougeons, indignons-nous mais vite, dès à présent, avant qu'il ne soit trop tard. Passons les messages, éduquons nos enfants afin de leur préserver leur avenir !!!!!!!!!!

mistral
22/10/2018 - 08:49:37

Bonjour,
Oui pout tous ces objectifs mais en respectant, dans les faits, la biodiversité. Les oiseaux disparaissent les insectes, papillons compris, disparaissent. On remarque que les nouvelles énergies sont installées par certains industriels dans le mépris total des espèces animale et végétales. La transition énergétique ce n'est pas seulement de ramasser des subventions pour des activités industrielles.
Bien Cordialement.

Tempier Jean-Claude
21/10/2018 - 19:13:05

il est plus que temps de prendre conscience de l'état de notre environnement et des risques encourus par notre planète et de ses habitants. Alors courage, prenez enfin les bonnes décisions.merci pour les générations futures.

GL
21/10/2018 - 16:39:13

Non je ne soutiendrai pas une telle initiative qui propose :
1) de laisser la production par le nukléaire en l'état , conduite suicidaire et criminelle pour la population et pour les générations à venir (cf la probabilité d'accidents majeurs qui de plus ne s'arrêteraient pas au Rhin ou aux Alpes ou sur les berges des fleuves et l'insoluble gestion des déchets qui ne font qu'augmenter en quantité.
2) dans l'interview le député Orphelin ne propose comme solution que l'argent , l'argent, l'argent (taxes, détaxes, subventions...) et c'est cet argent même qui a provoqué la situation où nous sommes.
La solution pour sortir de cette situation de folie meurtrière c'est d'arrêter d'utiliser un système d'économie basé sur le profit, le gain , le plus, l'encore plus toujours plus.
D'accord pour isoler les maisons GRATUITEMENT(en payant des gens qualifiés pour le faire sans que les entreprises fassent de bénéfice,et ce par solidarité !) via un impôt sur les revenus des oligarques financiers au moins partout en Europe.

La restitution (avant tout procès), par les banques (en France : crédit agricole, Bnp et Société générale plus peut-être d'autres !) qui ont participé au pillage des finances des états à hauteur de 55 milliards d'euros, restitution destinée à aider la mise en place d'une agriculture saine et hors emprise des industries dites alimentaires et qui sont d'abord des industries pour du profit financier.
Bref changer radicalement de façon de vivre mais pas en revenant à la bougie ou en se crevant au boulot pour pouvoir acheter une voiture électrique (dont la fabrication produit 15 ans d'émission de CO2 rien que pour les batteries) non! en inventant un monde supportable pour toutes et tous (j'y inclus les bêtes, les plantes , la nature)
Donc je ne soutiendrai pas cette nouvelle pseudo solution qui n'est qu'un nouveau leurre pour que le business continue "as usual".

némesis
20/10/2018 - 20:33:56

NON je ne signerai pas cette petition
Ce n'est pas serieux se que dit cette personne. Il sont en dessous des solutions et incapables de s'en prendre au vrai responsable des degats ecologique Ils vont encore assassiner les pauvre et ne pas chercher l'argent la ou il est. Inutile de regarder des vidéo sans contenues, cela n"a pas de sens le capitalisme porte en son sein la catastrophe ecologique. Arretons les blabla de debiles à coté de leurs pompes.
CH. C.

Colombet Christian
20/10/2018 - 08:38:53

Merci pour cette action. Cela fait bien trop longtemps que nos gouvernements successifs ferment les yeux sur l'urgence de plus en plus criante de changer de système.
Il faut maintenant exiger des actes ET des résultats.

Nicolas Meyer
20/10/2018 - 06:04:02

Tout est à revoir à fouesnant....la politique alternative de l'usage des sols....les rotations des cultures.,la mise en valeur bio pour étre autonome en productions vivriéres tout en mettant en valeur nos paysages,,,notre cadre de vie....nos déplacementß...en tenant compte de notre à ne.. tenir compte de la dette que nous avons vis à vis de nos enfants.....qualité de l'eau...de l'emploi pour tous....les notaires doivent nous aider à établir des chartes de bonne conduite pour retrouver le fouesnant qui est à l'origine de notre beau pays Fouesnantais, non pollué....qui a si bien réussi dans notre essor économique....hélas mis en danger par certaines pratiques agronomiques et spéculatives L'intérét général est l'affaire de tous....notre affaire...Réagissez à cet appel citoyen! Et il y a urgence....Pierre Cornec membre de l'ASPF....ADHEREZ À CE PROGRAMME

un anonyme
20/10/2018 - 04:47:00

Monsieur le député ,Fabrice Brun

Merci d'avoir participé au collectif parlementaire« accélérons la transition écologique et solidaire ».
Je souhaite que les projets,les actions arriverons assez rapidement pour ne pas laisser notre terre inerte et invivable s'il est encore temps...
Ecologie et Economie peuvent très bien cohabiter pour un monde meilleur.
Geneviève

un anonyme
19/10/2018 - 21:41:45

mesdames et messieurs les Parlementaires et Eurodéputés français ! oui nous attendons votre implication sur le sujet de la transition écologique, énergétique et solidaire. La première action que nous pouvons vous "souffler", c'est supprimer l'heure d'été en France. Ainsi, nous cesserons d'aggraver le dérèglement climatique en réduisant la pollution de l'air, les pics d'ozone aux heures les plus chaudes. Egalement, nous économiserons des énergies aux heures les plus chaudes (ventilation, climatisation...), et le matin aux printemps et à l'automne(éclairage, chauffage...). Il est URGENT de revenir à l'heure de notre fuseau de référence,Greenwich toute l'année, pour apaiser notre Planète !

MARIE-PAULE PERRICHON
19/10/2018 - 19:48:08

Notre Terre qui est sous nos pieds
Que ton atmosphère soit préservée
Que ton humus se repeuple de lombrics et de picroorganismes
Que les humains comprennent que même Dieu a besoin de ta force Yin pour sa création
Donne nous encore de quoi manger
Pardonne nous nos abus, même s'il nous est difficile de pardonner à ceux qui abusent de nous
ne nous soumets pas aux éléments en rage
et garde nous vivants sur ton humus

PASCALE FAUVEAU
19/10/2018 - 18:56:15

les députés listés appartiennent à des mouvements différents.
peut-être un début de solution si nous écoutons "les scientifiques qui disent....."et si les recherches s'effectuent dans l'indépendance.
l'inondation de l'Aude liée au dérèglement climatique....cela, les scientifiques ne le disent pas......
une "réflexion poussée" aboutissant à une proposition financière( taxes, aides): l'argent, encore,rien de très nouveau.
d'écologie,pas vraiment: mieux vaudrait jeter un oeil, voire les deux ,sur "les enfants du vide" de Raphaêl Glucksmann.
partageant l'opinion de Ch.Bertillon, je ne signerai pas de soutien mais partagerai ces commentaires

mondo
19/10/2018 - 18:45:52

Si nous voulons enormément de coquelicots ,notre seul pression devrait les faire tomber. si nous leur demandons de participer à la transition , il faudra encore se coucher et leur dire merci, et ça je peux plus

Florence
19/10/2018 - 16:47:53

Madame la députée, Annie Chapelier

Bravo pour votre initiative de participer au collectif parlementaire « accélérons la transition écologique et solidaire ».
Ayant vu votre nom dans la liste des signataires du collectif parlementaire « accélérons la transition écologique et solidaire », je vous félicite de cette engagement. Je resterai attentif à travers l'association cyberacteurs aux propositions de projets de loi ou d'amendements que vous pourriez faire à vos collègues parlementaires et au gouvernement.
Dans cette attente, je vous prie de croire en ma confiance sur toutes vos actions et décisions futures concernant la transition énergétique et écologique.


Jean Louis SUSTRAC
19/10/2018 - 16:16:54

il faut renverser ce monde climato-sceptique, que laisserons-nous à nos enfants et aux générations futures, il est plus que temps que nos gouvernants et nous-mêmes prenions en compte le changement climatique, il est encore temps

dominique gouttebelle
19/10/2018 - 16:06:14

Il est urgent d'agir et de réduire nos consommations et nos modes de vie (en temps que Français,toutes populations confondues, nous avons besoin de deux équivalents "TERRE"!!!) ça ne peut par durer....

Mais n'est-ce pas trop tard? tant nous sommes ancrés dans un quotidien boulimique!!!

Cactus
19/10/2018 - 14:12:13

Evidemment que cette transition énergétique sociétale est l'affaire de tous et chacun, mais elle doit être accompagnée par des débats et mesures politiques de nos élu-e-s

CATHERINE BEMELMANS
19/10/2018 - 12:21:15

Pour moi la bataille écologique ne peut être dissociée du combat anti capitaliste, c'est à dire du combat frontal contre l'ordre établi de la propriété privée des moyens de production , propriété privée qui permet aux actionnaires majoritaires l'extraction maximale des plus-values sans aucun taquet d'aucune loi. Le combat écologique qui demande la mise en place de très amples structures collectives internationales est en conséquences à mon sens quasi incompatibles avec la soif de leurs profits maximum ajoutée aux guerres fratricides livrée entre ces grands groupes prives. Toutes ces actions de proximités si honorables et respectables soient elles rentrent presque gentiment dans les vœux de ces grands groupes comme une somme de diversions générale qui les dégage et fait mettre de coté de toute leurs responsabilités économiques et politiques appuyée par pratique des lobbying.
C'est à mon sens donc toujours le combat historique qui semble partout de moins en moins central.

André FROIN
19/10/2018 - 10:59:00

L'intérêt économique à court terme ne doit pas ecarter une veritable stratégie à long terme pour l'avenir d'une Nation voir de l'humanité toute entière
La RESPONSABILITE est ENORME et pour cela il faut une volonté est du COURAGE "politique", non plutôt "CITOYEN", car le mot politique n'a plus aucun sens aujourd'hui
Des solutions existent et pour cela il faut s'entourer et se faire conseiller par des citoyens ayant de veritable expériences du monde réel et des domaines scientifiques et non pas de celui des lobbies uniquement du monde economique

Alain Begon
19/10/2018 - 10:55:05

ChiChe! Monsieur Maurice Leroy

Josette Bel
18/10/2018 - 23:37:19

Si seulement ce gouvernement prenait la mesure de l'URGENCE de la situation, des dégâts que cause déjà le dérèglement climatique, quelle chance nous aurions nous autres, Français !

DUNKSAY
18/10/2018 - 18:28:39

j'ai regardé qqs noms, pas tous. Mais je me pose une question : y-a-t-il dans cette liste autre chose que des députés de droite (le Ps en fait, de fait, partie) ?
il me semble qu'il est necessaire de mentionner l'appartenance politique en face de chaque nom pour épargner à chacun cette recherche. l'écologie n'échappe pas à la politique. N'ayant pas envie que mes députés LFI s'alignent sur les positions ecolo de droite, je ne leur adresse pas ce message.

fruhauf christian
18/10/2018 - 15:19:33

Je ne peux pas signer cette pétition qui sert de greenwashing a de nombreux députés.

Certains d'entre-eux ont voté contre l’interdiction du glyphosate et achète la paix et/ou leur conscience en "collaborant" a ce mouvement.

pour les citer :
ABBA Bérabgère,
BENOIT Thierry
BUCHOU Stéphane
COLBOC Fabienne
FUGIT Jean-Luc
HERIN Danièle
LE PEIH Nicole
MAILLART-MEHAIGNERIE Laurence
MILLIENNE Bruno
PERROT Patrice

christophe BERTILLON
18/10/2018 - 14:42:48

bravo à tous ceux qui s'impliquent pour la défense d'un environnement sain, Non au désastre environnemental et social de l'industrialisation des élevages ...

un anonyme
18/10/2018 - 12:26:37

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !