actualité écologie

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

2023 l'année des droits

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

22 V'là les acteurs des transitions

Ne laissez pas vos appareils en veille

Les amis des 150

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

AG Cyberacteurs

SPAM etc...

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

2024 année délicate

Journal des Bonnes Nouvelles

météo

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : Non à l’extension de la Mine de Glomel

A Glomel, dans les Côtes d'Armor, la multinationale IMERYS exploite depuis 50 ans un site minier d’andalousite (un minéral réfractaire) de 265 hectares et demande une autorisation pour ouvrir une quatrième fosse d'extraction. Seuls 5 % en moyenne des volumes extraits sont commercialisés, le reste est stocké sur place, dans des verses et dans les anciennes fosses.

[ 1 396 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 28 décembre 2023

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Préfet 22
En soutien à BASCULE ARGOAT, DOUAR BEV, REFRAC'TERRES

Plus d'infos

Face aux impacts de ce projet sur la ressource en eau, la santé des habitants, la biodiversité et le climat, nous demandons aux élus d’arrêter ce projet dangereux.

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

?? Cette extension aggraverait des pollutions et nuisances qui sont déjà trop importantes ??

???? Sur la ressource en eau :
o Le Centre Bretagne est le château d’eau de la Bretagne. La carrière, implantée en tête des bassins versants du Blavet et de l’Ellé, a déjà entraîné la destruction de plus de 40 hectares de zones humides et de plusieurs cours d’eau. L’extension de la fosse 4 aboutirait à la destruction des zones humides de Kerroué.
o Aucune des fosses existantes n’est étanchéifiée, ce qui cause un risque de pollution des eaux souterraines par infiltration, idem pour les eaux de pluie pénétrant dans les verses. Il en sera de même pour la fosse 4 en projet.

?? Sur la santé, dont nous, habitant-es aux alentours de la Mine, subissons déjà les conséquences :
o Pollution de l’air avec les poussières générées par l’usine, les verses de stériles et les résidus de traitement.
o Le bruit subi (tirs de mines, travail de la roche, sirènes et passage de camions) dépasse régulièrement les niveaux autorisés, aucune étude acoustique indépendante n’a été menée.

???? Sur la biodiversité :
o La destruction de dizaines d'hectares de milieux naturels impacte fortement les conditions de vie des espèces et leur circulation (la carrière constitue déjà une barrière étanche qui rompt les corridors écologiques) ;

?? Sur les paysages :
o Si la fosse 4 se réalisait, deux verses atteindraient 300m, autant que les points culminants du Morbihan et des Côtes d'Armor situés à proximité (Minez Du et Calotte St Joseph) ;

????? Sur le climat :
o il faut beaucoup d’énergies, fossiles en particulier, pour extraire, raffiner, transporter les minerais. Continuer à étendre et faire durer cette exploitation contribue à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre et au dérèglement climatique.

Pour justifier son activité, IMERYS invoque le maintien et la création d’emploi. Ce chantage à l’emploi démontre une vision court-termiste de l’économie locale et pourrait laisser penser qu’écologie et emplois s’opposent. Il est en réalité temps de penser la transition écologique et sociale ensemble, et sur le long-terme : pour des emplois aujourd’hui ET demain, sur une planète vivable et pourvoyeuse de terres agricoles et d’eau saine pour toutes et tous, nous devons refuser l’extension nocive de la mine de Glomel.

1?? Signez cette cyber action pour aider à stopper l’extension de ce projet destructeur !

2?? Dans le cadre de l'enquête publique sur l'autorisation environnementale le vendredi 15 décembre nous avons déposé la pétition avec le nombre de signataires (plus de 1400) à la commissaire enquêtrice qui rendra son rapport dans la deuxième quinzaine de février. D'ici là la mobilisation continue !

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à claire.trehet@cotes-darmor.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Non à l’extension de la Mine
  • Message : Madame, Monsieur,
    Face aux impacts de ce projet sur la ressource en eau, la santé des habitants, la biodiversité et le climat, je demande aux élus d’arrêter ce projet dangereux.
    Veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

4 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

MINE DE GLOMEL
Ils veulent vraiment détruire la Bretagne! Les industries animalières, oui celles qui empestent la mort, l’enlisement dans les nitrates, les eaux imbuvables (A quand les tests par l’ANSES?) vont finir par faire baisser la date de la retraite.
50 ans d’exploitation de l’andalousite, c’est long une mort de territoire empoisonné. Les trois fosses ne suffisent plus, il en faut une 4° où les déchets s’infiltreront sur le site, dans les zones humides qui intéressent salamandres et hérons. Les riverains vivant près de la carrière (voir photo/ vidéo) avalent les poussières et sursautent au bruit d’explosions à la Netanyahou. Non seulement IMERYS rend sourds mais tue les animaux.
STOP avec l’alibi des emplois, personne ne croit à ce bobard. Si les mineurs tiennent à y travailler, la faucheuse prendra soin d’eux.
Aïchat Nussy

Colette Nusbaum Vallet
06/01/2024 - 19:17:20

respect de la nature

Huguette BIHL-CHTEPENKO
30/12/2023 - 22:55:59

Arrêt des exploitations minières polluantes

Claude Fustier
29/12/2023 - 23:43:51

Je me suis permis d'ajouter dans le titre (non à l'extension de la Mine) "de Glomel", au cas où les responsables ne sauraient de quelle mine il s'agit… ;-)

Anne
29/12/2023 - 22:35:46

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !