actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

2024 année délicate

météo

vacances de votre animateur

SPAM etc...

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

2023 l'année des droits

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Les amis des 150

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

AG Cyberacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

22 V'là les acteurs des transitions

image vide cyberacteurs
image vide



Pétition : contre la candidature des Alpes aux JO2030

Après les Jeux de Paris, les promoteurs des Jeux olympiques d’hiver de 2030 en France annoncent un évènement peu couteux et durable. Mais recycler des équipements des précédents JO aura un coût financier et écologique.

[ 1 665 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 14 juin 2024

Proposée par Cyberacteurs
En soutien à NOJO2030


Elle prendra fin le : 14 septembre 2024

Plus d'infos

NO JOhttps://www.francebleu.fr/infos/environnement/des-jeux-d-hiver-ecologiques-en-2030-est-ce-possible-5012850  

JO d’hiver 2030 : la désignation de la France est suspendue à la remise de garanties publiques
https://www.lemonde.fr/sport/article/2024/06/14/jo-d-hiver-2030-la-designation-de-la-france-est-suspendue-a-la-remise-de-garanties-publiques_6239915_3242.html  

Pourquoi sommes-nous opposés à cette candidature ?

C'est une candidature faite dans l'urgence, décidée par nos présidents de régions sans consultation des citoyens.

D'autres que nous ont déjà refusé l'organisation des JO sur leur sol. En 2022 l'Espagne (Barcelone/Pyrénées) se retire de la course à l'organisation, en raison d'une forte opposition de citoyens qui ne veulent plus que l'argent public soit jeté par les fenêtres. La même année, Vancouver (Canada), qui organisa les JO d'hiver en 2010, s'est vue désavouée par la Province de Colombie-Britannique du fait des coûts exorbitants à engager.

En 2023, Sapporo (Japon) renonce aussi. Les scandales de corruption entourant les JO de Tokyo 2020, une opinion lassée des dépenses exorbitantes et de l'inflation des coûts prévisionnels ont eu raison du projet.
Salt Lake City (organisatrice en 2002) envisage de repousser sa candidature pour 2034 afin de ne pas concurrencer les JO 2028 de Los Angeles.
Face à cette déferlante d'abandons, le CIO, en quête d'une ville hôte, a dû revoir son agenda et raccourcir le délai d'attribution. La Suisse (qui abrite le CIO), après 48 candidatures infructueuses rejetées par référendum, la Suède, 8 fois candidate pour 8 échecs et pour finir, les Alpes françaises, ont vu là une opportunité pour se
positionner.
Cette candidature dans l'urgence ne peut être que bâclée, surcoûts et dérives financières à la clé, alors que l'on vient de nous demander de travailler 2 années supplémentaires en repoussant l'âge de la retraite à 64 ans.

Le coût des JO d'hiver s’élève à plusieurs milliards. En cas d’annulation, le CIO demande aux états organisateurs de verser une garantie et de prendre en charge l’ensemble des surcoûts.
Les JO n'ont jamais été rentables. Beaucoup des infrastructures sportives ne seront plus utilisées, à cause de leur spécificité et de l'évolution prévisible des conditions climatiques après 2030. Tout cet argent aura été investi pour 15 jours d'événements sportifs!

Nous nous opposons aussi à cette candidature pour les risques de clientélisme et de corruption qu'elle comporte. L'appel d'offre pour l'élaboration du dossier de pré-candidature (350 000 euros) lancé au printemps 2022 par Renaud Muselier, président de la région PACA a déjà fait l'objet d'un dépôt de plainte pour favoritisme et trafic d'influences. Cette plainte, déposée en août 2023, sera instruite par le Parquet National Financier.

Le président Muselier se comporte en despote et seul propriétaire de l'argent de nos impôts: Il a déclaré à La Provence le 14/10/2023 que "si on a les Jeux, tout sera concentré sur les Jeux… Ceux qui n'en veulent pas n'auront rien"!!! Nous savons que des appels téléphoniques ont été passés aux maires du 05 par des élus départementaux et régionaux afin de les contraindre à donner un avis favorable aux JO sous peine de perdre le soutien financier de la Région.

Par ailleurs, pouvons-nous faire confiance à nos élus sur la bonne gestion des dépenses publiques ?

Prenons comme exemple désastreux, les centaines de millions déversés dans l'urgence, cette fois-ci justifiée, pour la reconstruction des vallées suite à la tempête Alex. Réhabilitation qui fait l'objet aujourd’hui d'un gel et d'une enquête du fait de travaux payés non réalisés ou d'ouvrages aberrants réalisés sans contrôle. Ne devrait-on pas s'alarmer ?
Faut-il aussi rappeler les engagements de la France en matière de climat à l’horizon 2030 ? La température augmente 2 fois plus vite dans nos montagnes qu'ailleurs en France, et nous subissons chaque année les effets du changement climatique que nous soyons agriculteurs, employés de station, guides, hébergeurs, etc.

Renaud Muselier nous parle de dameuses à hydrogène, de panneaux photovoltaïques dans les stations.

Nous lui parlons des milliers de spectateurs qui viendront en avion et en voiture, et des centaines d'hectares de terres agricoles si précieuses qui vont mourir sous le béton. Sans parler de la ressource en eau détournée pour alimenter les canons à neige. Cette eau provient de nos glaciers, et ils fondent à vue d'œil.

Pour nos présidents de régions, les JO permettraient le développement d'infrastructures au bénéfice de tous, comme le train par exemple. Le train est une compétence des régions et depuis des années nos lignes se meurent : les guichets ferment, les prix des billets augmentent, le personnel diminue, les créneaux horaires disparaissent. Si nos régions voulaient que le train, transport d'avenir face au dérèglement climatique, se porte mieux, elles auraient pu investir massivement dans le ferroviaire, JO ou non, depuis longtemps. Des travaux d'une telle envergure ne pourront être achevés avant 2030.
Les JO vont provoquer une compétition entre stations de ski des Alpes. Les grandes stations avec une altitude et une exposition favorable à l'enneigement, déjà bien équipées, dont l'accès est facile et la fréquentation importante, seront privilégiées. Les plus petites, qui ont besoin d'appui et d'aide financière pour se réinventer, se diversifier, seront délaissées, ainsi que leurs populations.

La bascule dans les années 60 d’une économie vivrière vers un système économique basé sur le loisir et le tourisme a transformé le visage de nos montagnes. Ce système atteint aujourd'hui ses limites, environnementales et sociales : inflation des loyers et de l'immobilier, destruction des terres agricoles et des milieux naturels montagnards pour des projets immobiliers et de nouvelles infrastructures pour accueillir l'afflux toujours plus important de touristes, et cela au seul profit de 10% de la population, qui peut s'offrir des vacances au ski.

L'avenir passe désormais par un tourisme raisonné. Continuer à miser sur l'industrie du ski et des grands événements est un mauvais calcul pour les générations futures car c'est miser notre avenir sur des activités vouées à disparaître.

Pour maintenir l'attractivité de la montagne, il faut, au contraire, la préserver de la
bétonisation, se soucier de sa pérennité et valoriser ses usages vertueux (agriculture, pastoralisme, artisanat, construction durable, etc.).

Les investissements colossaux prévus pour les JO doivent être réorientés. Nous pourrions même anticiper d’ores et déjà une année sans neige (car oui, cela arrivera) et commencer à constituer une caisse de solidarité climatiquepour les habitant-e-s et les saisonniers qui se retrouveront en difficulté. Tout cela vaudrait bien mieux que d’entretenir à grands frais une piste de bobsleigh sous utilisée une fois les compétitions terminées.

Nous ne pouvons pas sacrifier la survie de nos territoires aux ambitions politiques personnelles de nos présidents de région soutenus par le président de la République

Le CIO vend du prestige et de la renommée internationale, les acheter à n'importe quel prix ne peut répondre aux besoins des populations.

Nous réclamons un référendum national concernant la candidature des Alpes françaises aux JO d'hiver 2030.

Le CIO lui-même exhorte, par la voix de son vice-président John Coates, les pays candidats à le faire pour éviter un désistement au dernier moment.

Nous sommes tous engagés pour la défense de notre magnifique territoire que Renaud Muselier et Laurent Wauquiez veulent transformer en parc d'attractions. Nous défendons la beauté de nos "pays" et la possibilité pour tous d'y vivre.

Nous invitons, tous les citoyens, organisations environnementales, scientifiques, politiques et syndicales, particulièrement ceux des Alpes, à s'opposer clairement à cette candidature, au gaspillage de l'argent public et à la catastrophe environnementale inévitable qu'elle implique.
Pour en savoir plus
https://no-jo.fr/  

Dans les Alpes, les écolos tout schuss contre les JO d’hiver
https://reporterre.net/Dans-les-Alpes-les-ecolos-tout-schuss-contre-les-JO-d-hiver  

Quel avenir pour le ski avec le réchauffement climatique ? Deux champions répondent
https://www.huffingtonpost.fr/sport/video/quel-avenir-pour-le-ski-avec-le-rechauffement-climatique-deux-champions-repondent_213860.html  

Texte de la pétition

Les soussignés réclament un référendum national concernant la candidature des Alpes françaises aux JO d'hiver 2030.

Engagés pour la défense de notre magnifique territoire que Renaud Muselier et Laurent Wauquiez veulent transformer en parc d'attractions. Nous défendons la beauté de nos "pays" et la possibilité pour tous d'y vivre.

Nous invitons, tous les citoyens, organisations environnementales, scientifiques, politiques et syndicales, particulièrement ceux des Alpes, à s'opposer clairement à cette candidature, au gaspillage de l'argent public et à la catastrophe environnementale inévitable qu'elle implique.

 

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

11 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Encore un projet ecocide ! Il y a mieux a faire avec notre argent.

Hélène REDON
04/07/2024 - 14:02:01

Nous sommes assez endettés

Josyane Rousseau
21/06/2024 - 17:51:37

Aberration écologique, sociale et économique ces jeux olympiques ne doivent pas avoir lieu, dans un contexte de crises politiques et environnementales.

Robin des bois
19/06/2024 - 17:40:04

Non aux jeux du pognon !

Delphine Moussard
19/06/2024 - 15:44:50

Ras le bol des JO alors que l'heure est sérieusement grave !!!

Marie CLAUX
18/06/2024 - 17:42:20

Consulter les citoyens ??? ce n'est pas à la mode, ni l'h0baituel fonctionnement de ce gouvernement, une aberration de plus

maripachats
18/06/2024 - 08:07:10

Non aux JO

Alain BENOIST
17/06/2024 - 22:32:07

Une pétition bien venue et suis en accord avec Kathrine et Frawald

Claude Fustier
17/06/2024 - 20:10:17

Déjà Paris 2024 !! une aberration écologique, sociale, financière..... aujourd'hui... encore moins à la montagne....

Bedi
17/06/2024 - 17:49:53

Les Jeux Olympiques sont une aberration environmentale, pousse la consommation de co2 et autres gadgets en plastiques fabriqués en parallèle des JO, les réseaux des eaux usées ne sont pas dimensionnés pour des hordes de touristes en tous genre… à regarder le bordel parisien … apprenons quelque chose ! Ne resto s pas un peuple consommateur décérébré par les discours trompeurs de qq carriéristes arrivés en politique par quelques réseaux de copains…

kathrine Fogarty
17/06/2024 - 11:16:47

Je ne peux que saluer la pertinence des arguments contenus dans cette pétition.
Voyons ce que publie le très officiel Centre de ressources pour l'adaptation au changement climatique* :
"Les Alpes ont déjà perdu près d’un mois d’enneigement ces 50 dernières années. Toutes les projections scientifiques sont pessimistes : d’ici 2050, l’enneigement sera réduit de plusieurs semaines et le manteau neigeux aura perdu 10 à 40 % de son épaisseur, en moyenne montagne".
Apparemment il est des présidents de région qui ne savent pas encore lire...
Notons au passage qu'en Suisse, Heidi, le chevrier et le grand-père ont pu voter sur la question olympique. En France, c'est NIET : nous ne sommes pas plus consultés que les chèvres de Pierre.
Quand donc les élus français vont-ils comprendre qu'ils sont là pour gérer, pas pour régner ?!

*https://www.adaptation-changement-climatique.gouv.fr/comprendre/enjeux/que-nous-dit-la-science#:~:text=En%20France%20m%C3%A9tropolitaine,-La%20temp%C3%A9rature%20en&text=d%C3%A9but%202030%20%3A%20%2B2%20%C2%B0C,de%20%2B3%20%C2%B0C).  

Frawald
15/06/2024 - 10:49:05

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !