actualité écologie

OPÉRATION

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

La Terre vue depuis l’espace

Les 10 jours verts Transacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide

  #taille   #légale



Cyberaction : Non à la taille de capture de la Truite Fario à 20cm sur la Garonne

la consultation publique vient d’être ouverte jusqu’au 6 décembre avec un projet d’arrêté identique aux précédents rétorqués par le tribunal administratif

[ 2 122 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 22 novembre 2018

Proposée par Collectif Clubs Mouche 31

Elle sera envoyée à DDT31

Plus d'infos

truite de 20cmLe Collectif Clubs Mouche 31 regroupe aujourd’hui 7 clubs de pêche à la mouche de la Haute Garonne. Il a été créé en 2008 afin de proposer des alternatives à la Fédération Départementale de Pêche de la Haute Garonne qui a diminué la taille minimale de capture de la truite Fario de 23cm à 20cm en première catégorie sur la rivière Garonne et certains affluents sans aucun prétexte valable pour tout organisme halieutique censé assurer la préservation des milieux aquatiques. Le nombre de cartes de pêche vendu et le nombre de truites prélevé dans les paniers ne peuvent plus se faire au détriment des truites de la Garonne ou d’autres cours d’eau. La taille légale en France étant de 23cm, une telle décision doit être étayée par des études sérieuses d’ordre écologiques et biologiques, ce qui n’a pas été le cas.

En aucun cas l’étude de l’ENSAT ne préconise de baisser la taille de capture des salmonidés.
Bien au contraire, nous avions communiqué cette étude à certains scientifiques qui nous ont indiqué qu’elle devrait être plutôt augmentée avec une maturation des femelles à 24cm. Les salmonidés sont d’ailleurs loin d’être en surabondance dans notre région et payent déjà un lourd tribut aux pollutions diverses, aux crues dévastatrices, sans y rajouter les pêcheurs qui les prélèvent à une taille pour laquelle ils ne se sont pas encore reproduits au moins une fois dans ces rivières.
Devant la situation de non-recevoir et la sourde oreille des dirigeants de la Fédération et de l’administration, nous avons donc porté l’affaire devant le tribunal administratif de Toulouse en attaquant les arrêtés concernés (2 ne sont encore pas jugés) et, depuis 2008, celui-ci nous a donné raison sur les 8 mises en causes de ces campagnes pêche.
Un courrier envoyé au préfet est resté sans réponse et la consultation publique vient d’être ouverte jusqu’au 6 décembre avec un projet d’arrêté identique aux précédents.
http://www.haute-garonne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-eau-risques-naturels-et-technologiques/Peche/Consultation-du-public-concernant-la-peche/Reglementation-de-la-peche-dans-le-departement-de-la-Haute-Garonne-pour-l-annee-2019  

La préservation de l’espèce doit passer avant la pêche alimentaire.

Nous demandons au travers de cette action contre le projet d’arrêté concernant la campagne de pêche 2019 que soit pris en compte le retour de la taille de capture de la truite fario à 23cm sur la Garonne et ses affluents avec un maximum de 3 à 5 poissons/jour (10 actuellement).

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à ddt-consultation-publique-eau@haute-garonne.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Non à la taille de capture de la Truite Fario à 20cm sur la Garonne.
  • Message : Madame, Monsieur,
    Au travers de cette action contre le projet d’arrêté concernant la campagne de pêche 2019 je demande que soit pris en compte le retour de la taille de capture de la truite fario à 23cm sur la Garonne et ses affluents ainsi que la baisse du quota de prise journalière limité à 3 à 5 poissons (actuellement 10) ceci sur la Garonne et ses affluents.
    Dans cette attente, veuillez croire en ma vigilance sur ce dossier.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

13 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

M'ar de cette gestion

Jpa
04/12/2018 - 16:12:29

Pour que la génération de Jules qui a 7ans puisse avoir la chance de pouvoir continuer a pêcher de belles truites sauvages quand il sera adulte, il faudrait peut être laisser la chance à celles ci de pouvoir grandir correctement pour avoir la possibilité de se reproduire plusieurs fois. Ce qui n'est pas le cas vu la taille actuelle et le nombre de capture autorisé.
Nous détruisons notre cheptel de truites sauvages pour le profit.
Je demande donc une augmentation considérable de la taille légale de capture ainsi qu'une réduction du nombre de prise.

Gourong David
04/12/2018 - 10:18:11

Pas terrible comme progrès mais mieux que rien!
Personnellement j'évite les poissons d'eau douce (trop polluée) souvent issus d'élevages (relâchés pour les -pauvres-pêcheurs). je signe mais du bout de la souris.

Didier Vandendriessche
29/11/2018 - 18:17:26

Des farios dans la Garonne ! lES VIANDARDS se rendent ils compte que c'est déjà inespéré?
pourvu que ça dure !...
Et pour que ça dure........!?
OUTRE LE FAIT DE VEILLER à la QUALITE DES EAUX DES L'AMONT, il CONVIENT PEUT ETRE DE LAISSER AUX POISSONS LE MAXIMUM DE TEMPS POUR SE REPRODUIRE...
NON ????
Sinon le coup du soir pourrait bien être un jour le dernier.
Finalement je vais réviser mon opinion sur les parcours "no kill".

gévaudanou
29/11/2018 - 12:41:52



laissez-leur le temps.....de vivre !

soyez respectueux du vivant!!

mondo
27/11/2018 - 22:15:42

Merci à Serge Cambon et à Ursula Pezeu qui résument parfaitement la situation.

clara
27/11/2018 - 13:39:15

à part les arrêtes, il n'y a rien à manger à cette taille, sauf si ce sont des truites d'élevage aux hormones.

Jean-Pierre Reillon
26/11/2018 - 17:56:50

Laissons leur le temps de grandir et même d'échapper aux appâts des pêcheurs.........

cactus
26/11/2018 - 13:58:05

faisant partie du mouvement végan, je suis contre la pêche en générale et de celle de jeunes poissons en particulier. C'est un désastre écologique et un massacre des animaux auxquels nous assistons tous les jours. Stop! Ça suffit!

Ursula Pezeu
25/11/2018 - 19:04:24

vive la pèche no kill sans ardillon! surtout pour les grosses truites qui sont la plupart du temps des femelles !

pigef
24/11/2018 - 17:28:40

Alors que les rivières se dépeuplent, il est urgent de protéger les poissons et 23 cm pour les truites , c'est le minimum que l'on puisse faire, sans gros inconvénients pour les pêcheurs !

FOURCADE
24/11/2018 - 13:43:00

pas de taille quelconque: laissez-les vivre!

cheap 06
24/11/2018 - 11:43:10

IL serait temps que les pêcheurs se réveillent s'ils veulent que nos enfants et petits enfants puissent voir de leurs yeux le bal amoureux des truites sur une frayère,ou observer tout simplement des gobages lors d'éclosions.Mais pour cela hélas il faut se battre et ne pas baisser les bras en se disant comme trop de pêcheurs que de toute façon ça sert a rien....
Dans ce cas, alors faut pas se plaindre et accepter la fin de la pêche...de la vraie pêche, avec de vrais poissons et surtout de vrais pêcheurs!

serge cambon
24/11/2018 - 10:12:15

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !