actualité écologie

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

2023 l'année des droits

Les amis des 150

météo

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

2024 année délicate

22 V'là les acteurs des transitions

vacances de votre animateur

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

SPAM etc...

image vide cyberacteurs
image vide



Pétition : La métaphore de la grenouille et le théorème d'Archimède

Deux grenouilles une verte et une rose nagent dans une marmite remplie d'eau avec le feu allumé dessous. Au fur et à mesure que la température monte, elles continuent à nager et à deviser de la pluie et du beau temps jusqu'au moment où elles finiront cuites alors que si elles avaient été plongées dans de l'eau chaude elles auraient sauté de la marmite.

[ 301 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 17 avril 2024

Proposée par Cyberacteurs

Elle prendra fin le : 17 juillet 2024

Plus d'infos

Votation 1x2=4 ?Pour éviter d'en arriver à cette extrémité nous proposons de nous inspirer du théorème d'Archimède : Tout bulletin placé dans l’urne constitue une pression proportionnelle à son score. Plus l’abstention est grande et plus le poids de notre participation est important.

Cette proposition de votaction est là à titre d'exemple martyr pour inspirer celles et ceux qui ont le talent de faire rire et accepteront de participer à notre campagne "le parti d'en rire" pour lutter contre l'éco-anxiété qui paralyse et l'abstention qui favorise les régressions sur la démocratie, l'écologie, la culture, la paix...

Texte de la pétition

Avec une abstention de 50% aux européennes chaque pourcentage de participation compte déjà pour deux (1 sur 50 = 2 pour cent)
Avec notre proposition de glisser deux bulletins dans l'enveloppe on double encore l'impact puisque même si le vote est compté nul, il y aura deux listes qui intégreront ce nul dans leurs calculs.

On peut donc dire que le vote FUTES est un vote au carré

FUTES = partisanes et partisans d'une Fin de mandat Utile à la Transition Ecologique Solidaire

 

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

12 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Serge

Je note que nous n'avons pas la même forme d'humour, ce qui n'est pas grave ;o)

Tu as aussi parfaitement le droit de trouver mon propos stupide mais tu me permettras de n'être absolument pas d'accord ;o)

Participer à la vie publique : ayant été pendant 18 ans élu local (municipal, communautaire, régional), j'ai donné à titre personnel. J'ai donné aussi à titre collectif en participant à la création des Verts il y a plus de 40 ans : j'étais d'ailleurs élu vert avant que les Verts existent. ;o)

Nous donnons aussi, me semble-t-il tous les jours à la démocratie en permettant à des citoyennes et des citoyens la possibilité d'exercer leur pouvoir de citoyen grâce à la souris en interpellant les décideurs économiques ou politiques.

Je prétends même que loin de dégrader le bulletin de vote nous lui offrons une nouvelle façon de peser dans le débat politique pour inciter à améliorer la participation à ce scrutin des européennes marqué par une abstention grandissante au fur et à mesure que le nombre de listes croit. Plutôt que de créer une nième liste écologiste à la liste déjà longue de ceux qui se prétendent écologiste, je préfère que nous lancions un signal pour dire que la démocratie se construit dans le compromis et que cette échéance décisive pour la France comme pour l'Europe demande de construire une coalition qui rassemble plutôt que des chapelles qui divisent en créant un appel d'air pour les populistes démagogiques qui surfent sur les peurs sans apporter l'once d'une solution.

Ce n'est qu'un débat continuons-le ;o)

Alain UGUEN
07/05/2024 - 08:15:45

je trouve cette façon de faire absolument stupide car c'est dégrader le bulletin de vote et donc affaiblir la démocratie ! Démocratie qui a besoin d'une meilleure compréhension par les électeurs , surtout des avantages et inconvénients inhérents à ce choix , comparées à d'autres modes avec les conséquences délétères sur la vie de la population .
Ceux qui voyagent dans des pays ou la démocratie ne s'exerce pas , retrouvent la France comme un pays de cocagne avec même une propension excessive au laxisme à tous les niveaux !
Le mal de ce pays est de manquer de rigueur , de ne pas faire appliquer strictement les lois en vigueur , de ne pas exiger de nos représentants de montrer l'exemple sous peine de sanctions sévères , d'obliger nos élus à respecter les engagements de campagne, de les surveiller dans l'exercice de leur fonctions par une présence accrue de la population aux assemblées , à commencer par le conseil municipal de sa ville ou de son village ! Si les français veulent une démocratie agissante , il faudra qu'ils participent plus activement à la vie publique !
Le vote européen doit être soutenu et renforcé , et non pas traité comme une galéjade !
A propos , quelle que soit la couleur des grenouilles , jetées dans l'eau bouillante , elles mourront instantanément à l'image des gens de Pompeï ou des langoustes destinées à être consommées !

serge Schwindenhammer
06/05/2024 - 12:11:10

Complètement stupide.

Jérôme BON
02/05/2024 - 14:55:32

« Pour une société du compromis » : ce qu’il faut retenir du livre de Laurent Berger et Jean Viard
https://www.nouvelobs.com/economie/20240424.OBS87518/pour-une-societe-du-compromis-ce-qu-il-faut-retenir-du-livre-de-laurent-berger-et-jean-viard.html  

De vieilles lunes de la CFDT des années 1970 popularisées par Michel Rocard en son temps ?

Pas du tout ! Laurent Berger et son interlocuteur postulent, au contraire, que cette méthode réformiste assumée est bien la seule qui vaille pour tenter d’apaiser et de réparer une société française qu’ils jugent « très angoissée » et « très fatiguée ».
Pour relever les immenses défis que sont la transition écologique, la révolution numérique ou la nouvelle organisation du travail, les auteurs vantent les vertus du « compromis » : « Le gros mot est lâché dans un pays qui se voit plus révolutionnaire que réformiste, dans un moment où la radicalité pourrait sembler avoir le vent en poupe », confient-ils. Un compromis qui n’a rien à voir, selon eux, avec la compromission car « s’il ne peut y avoir de compromis sur les valeurs, il doit y en avoir sur la construction de la société. Le Conseil national de la Résistance l’a bien montré dans son programme, ferme sur les valeurs et ouvert sur les solutions. »

Méthode douce et collégiale 

Volontariste, l’approche « compromiste » consiste à tenir compte de la réalité sociale et des « intérêts contradictoires » qui la traversent, à viser l’intérêt général par le dialogue tout en poursuivant un objectif de justice. « Plus les bouleversements collectifs sont puissants, plus les efforts individuels sont importants, plus la méthode doit être douce et collégiale : telle est l’idée fondamentale de ce livre », affirment les auteurs. On comprend par là qu’il s’agit de délaisser sur-le-champ la stratégie « de bruit et de fureur », un temps imposé au camp progressiste par l’agitateur Jean-Luc Mélenchon. 

Laurent Berger qui veut se rendre utile en pilotant la création d’un « Institut mutualiste pour l’environnement et la solidarité » sous les auspices du Crédit mutuel pousse la provocation jusqu’à inclure les entreprises dans le mouvement d’adaptation qui s’impose. « L’entreprise privée a une évidente part de responsabilité dans la révolution écologique à venir et dans la réduction des inégalités », affirme-t-il. On ne sera pas surpris qu’il place les nouveaux rapports au travail au centre de sa réflexion.

../...
Une démocratie enfin participative 

Fidèles au principe de la décentralisation, les auteurs plaident pour la subsidiarité afin que les décisions soient prises au plus près du terrain. « Quand je donne des conférences sur le travail, on me demande souvent quelle loi serait, selon moi, à adopter en priorité. Je réponds qu’il faut tout sauf une loi, car cela suffit de vouloir décider à la place des gens en permanence et le temps est venu d’accepter de leur laisser les clés du camion. » Il s’agit bien sûr de privilégier une démocratie enfin participative. « Un des paradoxes d’Emmanuel Macron est d’avoir incarné une ultraverticalité dans l’exercice du pouvoir et d’avoir ouvert des dispositifs de participation, de dialogue, de débat. Mais de façon inaboutie, en ayant profondément déçu le magnifique espoir chaque fois suscité », relèvent Berger et Viard. 
« Les solutions existent : elles seront collectives ou ne seront pas, elles seront débattues ou ne seront pas, elles seront de nouveau portées par un élan enthousiaste et des passions joyeuses, elles seront associées à un dessein et à un destin positifs, ou seront condamnées. Ce n’est pas l’affaire des seuls politiques, c’est l’affaire du politique. Et le politique, c’est nous tous. Tous ensemble. »

Alain UGUEN
27/04/2024 - 08:46:53

Je viens de comprendre qu'il ne s'agissait pas d'une plaisanterie destinée à montrer qu'en mettant 2 bulletins on faisait savoir en effet aux listes concernées ce qu'elles avaient perdues.. mais je ne pensais pas que c'était une injonction à le faire pour de vrai !.. Ça me paraît un peu futile quand même. Ça revient à un appel à voter nul ou à s'abstenir pour ceux qui s'en fiche d'expliquer quoique ce soit aux candidats. Ce n'est pas un appel à la participation. Or il me semble qu'aujourd'hui c'est ça qu'il faudrait développer.
Bien à vous quand même et merci pour le travail que vous faites.

Andrée Battaglieri
26/04/2024 - 21:28:41

Cette pétition est malheureusement assez incompréhensible.. Les fameuses grenouilles, l'humour sur Archimède, tout ça c'est sympa, mais les calculs mériteraient d'être un peu plus développés et surtout : qui propose « Fin de mandat Utile à la Transition Écologique Solidaire » ? Ou alors je n'ai pas bien lu ! C'est peut-être "Votez Futés".. mais maintenant la tendance est à s'abstenir des accents ! Sauf des régionaux qui reprennent du poil de la bête.
Quelle époque opaque !
De toute façon j'irai voter et je ne vois que la France Insoumise qui puisse changer la donne. Parce que les écolos en devenant des écologistes ont oublié Dumont et tous les mouvements de base.
Mais chacun fera de son mieux comme d'hab ! et le capital qui a les médias, les sous, la santé et l'armée se maintiendra. on peut compter dessus.
Sauf sursaut de masse comme en 82 mais là, même les médias crachaient sur le tortionnaire, tandis qu'aujourd'hui le capital préférera cracher sur la gauche écolo.

Andrée Battaglieri
26/04/2024 - 21:10:18

Selon un sondage, les Français n’ont pas basculé dans le « backlash » antiécolo
https://www.nouvelobs.com/ecologie/20240422.OBS87452/selon-un-sondage-les-francais-n-ont-pas-bascule-dans-le-backlash-antiecolo.html  

Alain UGUEN
23/04/2024 - 09:11:25

Didier,

Cette proposition de votaction est là à titre d'exemple martyr pour inspirer celles et ceux qui ont le talent de faire rire et accepteront de participer à notre campagne "le parti d'en rire" pour lutter contre l'éco-anxiété qui paralyse et l'abstention qui favorise les régressions sur la démocratie, l'écologie, la culture, la paix...

Voir Le parti d’en rire… contre l’anxiété
https://www.cyberacteurs.org/blog/?p=11018  

Faute d’arriver pour l’heure à convaincre les partis concernés nous proposons de mettre les rieurs de notre côté dans une élection marquée par un taux d’abstention important pour inciter les citoyennes et les citoyens à se mobiliser en 3 étapes

1 à S’inscrire sur les listes électorales jusqu’au 1er mai
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R16396  

2 à participer à la cyberaction Pour une MAJORIté Démocrate, Ecologiste, Européenne Solidaire
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/majoridees-6558.html  

3 à utiliser leur bulletin de vote pour faire pression sur les partis en les menaçant de leur faire perdre des voix s’ils ne s’engagent pas : partis nuls = vote nul en mettant deux bulletins dans l’enveloppe pour que les partis concernés sachent combien de voix ils auront perdues.

Alain UGUEN
21/04/2024 - 08:59:25

80 ans du droit de vote des femmes : "Un long parcours depuis la Révolution française"
https://www.france24.com/fr/france/20240421-80-ans-du-droit-de-vote-des-femmes-un-long-parcours-depuis-la-révolution-française  

Alain UGUEN
21/04/2024 - 08:48:34

Désolé, mais je ne comprend pas l intéret de cette manip.
Amicalement.

didier basserie
20/04/2024 - 18:59:02

Les nuls ne sont effectivement pas pris en compte dans les décomptes officiels.
Mais chaque liste dont le bulletin aura été utilisé avec un autre (cause de nullité) pourra se dire qu'elle a perdu une voix et l'intégrer à ses comptes pour se rendre compte de ce qu'elle a perdu à ne pas écouter les électeurs.
En 1999 dans la région Est les écologistes qui présentaient deux listes en se divisant ont fait gagner un siège au FN alors qu'ensemble elles auraient gagné ce siège en raison du mode de calcul utilisé.
Alain

Alain UGUEN
19/04/2024 - 14:08:47

Salut !
J'avoue que je ne comprends pas très bien le principe : "il y aura deux listes qui intégreront ce nul dans leurs calculs."
Les bulletins "nuls" n'étant pas plus pris en compte que les bulletins "blancs", je ne vois pas dans quel sens des bulletins nuls pourraient être "intégrés dans les calculs"...
Précision : un bulletin "blanc" (soit une enveloppe vide) signifie textuellement : "je n'ai pas de candidat me représentant".

Anne
19/04/2024 - 13:11:54

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !