actualité écologie

2023 l'année des droits

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

météo

Journal des Bonnes Nouvelles

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

2024 année délicate

Ne laissez pas vos appareils en veille

Les amis des 150

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

AG Cyberacteurs

SPAM etc...

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

22 V'là les acteurs des transitions

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : la France menace d’expulser une famille gazaouie

Alors que la Cour Internationale de Justice a averti contre le risque d’un génocide à Gaza, la France s’apprête à déporter dans le territoire en guerre une famille entière avec trois enfants, signant en réalité leur arrêt de mort.

[ 3 122 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 08 février 2024

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Préfet d'Ille et Vilaine

Elle prendra fin le : 08 mai 2024

Plus d'infos

aza : la Cour internationale de justice appelle à protéger les Palestiniens contre un « risque réel et imminent » de génocide
https://www.lemonde.fr/international/article/2024/01/27/gaza-la-cour-internationale-de-justice-appelle-a-proteger-les-palestiniens-contre-un-risque-reel-et-imminent-de-genocide_6213273_3210.html  

Selon une révélation d’Ouest-France, la préfecture d'Ille-et-Vilaine ne s'oppose pas à l'expulsion de Shaden et Ibrahim Awad, originaire de Khan Yunis à Gaza, ainsi que de leurs trois enfants de 7, 5 et 3 ans.

Alors que la famille vit déjà dans l’angoisse de perdre chaque jour un proche sur place, elle risque maintenant de se trouver confrontée au même sort. “Nos familles n’ont plus de toit, elles ont fui vers le sud de la Bande de Gaza, où 2,5 millions de personnes s’entassent, sans nourriture, sans eau ni électricité”, témoignent Shaden et Ibrahim Awad pour Ouest-France.

Cette famille gazaouie avait réussi à échapper aux bombardements israéliens de 2014, mais en 2018, les autorités françaises leur ont refusé le droit d'asile, les laissant sans statut légal et les empêchant de travailler.

Malgré huit années passées en France, deux masters, des expériences professionnelles, trois enfants scolarisés et une promesse d'embauche, la préfecture a émis une obligation de quitter le territoire en mai 2023, arguant que leurs circonstances ne justifient pas leur admission au séjour. Quant aux promesses d'embauche, le préfet estime que rien n'empêche les futurs employeurs de s'adresser directement aux autorités françaises à Jérusalem pour une demande d'introduction d'un travailleur étranger.

Les bénévoles qui les soutiennent à Rennes avouent naïvement penser que les arrêtés seraient abrogés en raison de la situation en Palestine depuis le 7 octobre 2023. En février 2024, ils risquent pourtant d'être déportés à Gaza.

La préfecture d’Ille-et-Vilaine a fixé la Palestine comme pays de renvoi malgré la situation sécuritaire et a estimé que le couple pouvait s’installer en Cisjordanie occupée où la situation serait plutôt stable. Pourtant, la situation en Cisjordanie occupée ne cesse aussi de se dégrader.

Cette situation n’est pas une première. En juin 2023, à Lille, Waleed Aboudipaa, un professeur palestinien de français de 38 ans, a reçu une obligation de quitter le territoire de la préfecture du Nord. Le 10 novembre 2023, c’est Mariam Abu Daqqa, une militante du Front Populaire de Libération de la Palestine, qui a été expulsée après avoir été arrêtée alors qu'elle devait donner des conférences en France.

« Zone de catastrophe humanitaire » : la capacité hospitalière de Gaza est décimée, selon l’OMS
https://news.un.org/fr/story/2023/12/1141542  

À Rennes, cette famille palestinienne de Gaza est menacée d’expulsion
https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/a-rennes-cette-famille-palestinienne-de-gaza-est-menacee-dexpulsion-8aed061e-c1f7-11ee-af40-0572f37cda9b  

Guerre Israël-Hamas. « Ma famille vit une période que jamais un Palestinien n’a vécue »
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/laval-53000/guerre-israel-hamas-ma-famille-vit-une-periode-que-jamais-un-palestinien-na-vecue-6558ff06-845e-11ee-9b65-2282e6d4bdd9  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à prefecture@ille-et-vilaine.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Non à l'expulsion de Shaden et Ibrahim
  • Message : Monsieur le Préfet,
    Ce n'est pas possible d'envisager l'expulsion de Shaden et Ibrahim Awad ainsi que de leurs trois enfants de 7, 5 et 3 ans vers une zone que l'OMS qualifie de catastrophe humanitaire.
    Dans l'attente d'une régularisation humanitaire, croyez en ma vigilance sur vos décisions.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

47 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

une honte! Pas d'autre mot!

DENISE MOUTIN
21/02/2024 - 10:07:17

C'est honteux!!de la part de la France "terre d'accueil"

Françoise Haudebert
16/02/2024 - 11:56:06

2 POIDS 2 MESURE CELA SUFFIT

perrin marie emmanuelle
15/02/2024 - 22:21:12

Délocalisons la préfecture à Gaza pour vérification d'informations.
Les mots semblent vains devant une décision aussi absurde qu'inhumaine.
How dare you !!!

Ys
14/02/2024 - 15:38:31

N'oublions pas la France est soi-disant "le pays des droits de l'Homme"! Comment oser renvoyer une famille dans un pays La Palestine que la France n'a toujours pas reconnue.. les présidents Hollande et Macron n'ont pas signé le décret présidentiel. Avec aujourd'hui Gaza victime d'une agression génocidère de la part de l'occupant israélien.

Sylvie Delaurens
13/02/2024 - 18:11:13

quand on est humain on envoie pas une famille sur un lieu de massacre surtout quand on a tous m les moyens de ne pas le faire!!

KAT
13/02/2024 - 15:14:16

Solidarité avec le peuple palestinien!
Nous exigeons le respect du droit d'asile en France pour cette famille et pour toute famille ou personne qui le demandent.
La Déclaration universelle des droits de l'homme énonce, en son article 14 : «Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays.» La Convention de Genève de 1951 a donné à cette protection une traduction en droit international public.

nicolas wyss
12/02/2024 - 21:02:25

Les décideurs politiques ont besoin de pouvoir pour être heureux, peu importe le malheur des autres

MIE
12/02/2024 - 18:20:06

Monsieur le préfet,

Je vous en supplie, épargnez cette famille, ne les envoyer pas à la mort. Les lois, la justice sont faites pour protéger. Pendant la seconde guerre mondiale, des femmes des hommes ont désobéi face aux ordres cruels et absurdes, aujourd'hui, on les appelle les Justes.

F. Berger

Frédérique BERGER
11/02/2024 - 23:09:54

C'est inadmissible de vouloir renvoyer cette famille entière à Gaza.

N'y a-t-il pas d'autres problème urgent à régler !?

Boungou
11/02/2024 - 21:09:10

quel scandale, est-ce par ignorance ou est-ce hypocrisie?
je pensais si des enfants ét

domlec
11/02/2024 - 18:36:20

Quid du fameux "droit du sol"? Les enfants nés en France ne sont pas expulsables (et, du coup, leurs parents non plus)!

Aujourd'hui, on en a encore entendu parler à propos de Mayotte... Là-bas ils veulent suspendre le "droit du sol". Rennes est à Mayotte?

Et doit-on préciser que le contraire du "droit du sol", le "droit du sang", est une procédure raciste?

Alain Reve
11/02/2024 - 18:32:06

Il est impossible d'être plus inhumain qu'un préfet en ce moment.
En voici un nouvel exemple.

regine
11/02/2024 - 18:13:28

Quelle honte que mon pays renvoie des enfants à la mort, à la souffrance. Le racisme doit être combattu avec la plus grande fermeté et ne doit pas ainsi gangréner les hautes instances. Le pouvoir du racisme, c'est le racisme au pouvoir. Si mon pays replonge dans ses pires heures, il ne faudra pas s'en étonner et il faudra désigner ces hauts responsables qui poussent les citoyens à voter "raciste".

Djidji
11/02/2024 - 14:48:16

La France me fait honte! Les sombres heures de l'histoire de France se perpétuent. Pendant la dernière guerre le gouvernement de Vichy renvoyait chez ses bourreaux nazis les juifs exilés d'Allemagne via une mort certaine. Aujourd'hui le gouvernement Macron réédite le cynisme barbare en voulant renvoyer sous les bombes et les ruines une famille oh combien intégrée depuis plusieurs années dans notre pays où 2 de leurs enfants sont nés. Renvoyer cette famille c'est faire abstraction de la situation catastrophique de la Palestine dans son entier et c'est volontairement les condamner à grossir le lot des victimes de guerre!

Agnès MALGORN
11/02/2024 - 11:37:40

J'espère avoir bien signé en soutien....je suis toujours aussi stupéfaite des altitudes des services de l'État !!!! Selon ce que j'ai lu , et au-delà de toute considération humanitaire et contextuelle, leur situation est parfaitement adéquate avec une disposition de la loi. Sans vergogne la préfecture leur déni ce droit par un mauvaise foi éhontée !!!!! Ça me révolte...

Pierrette Cailbault
11/02/2024 - 11:05:45

Solidarité avec le peuple Palestinien !

david barrillon
11/02/2024 - 10:45:03

Famille de Gaza : la préfecture d’Ille-et-Vilaine exclut toute expulsion « dans le contexte actuel »
Une famille palestinienne, originaire de Gaza, conteste devant le tribunal administratif de Rennes une décision d’expulsion notifiée en mai 2023. La préfecture d’Ille-et-Vilaine, qui avait justifié sa décision le 19 janvier 2024, assure aujourd’hui qu’aucun « éloignement vers la Palestine n’est organisé dans le contexte actuel ».
https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/famille-de-gaza-la-prefecture-dille-et-vilaine-exclut-toute-expulsion-dans-le-contexte-actuel-523df9ba-c5d8-11ee-9c4f-9be0695f50c2  

Shaden et Ibrahim Awad ont déposé le 2 février, une demande de réexamen de leur demande d’asile « Cette demande suspend de toute façon la procédure d’éloignement », souligne la préfecture.

Alain UGUEN
11/02/2024 - 10:09:03

Solidarité à la famille et à tous les Palestiniens.
Non, la prefecture ne méconnait pas la situation genocidaire à GAZA à laquelle participe la France.
Puissent tous ceux qui collaborent être un jour condamnés pour leur "collaboration" au génocide.
Il nous faut croire que la justice sera faite.
Agnès

Agnès WURTH
11/02/2024 - 10:06:56

Monsieur le Préfet,
Ce n'est pas possible d'envisager l'expulsion de Shaden et Ibrahim Awad ainsi que de leurs trois enfants de 7, 5 et 3 ans vers une zone que l'OMS qualifie de catastrophe humanitaire.
Dans l'attente d'une régularisation humanitaire, croyez en ma vigilance sur vos décisions.

Jami
11/02/2024 - 08:37:07

Soutien 100 % mais je ne donne jamais sur internet
Scandalisée par l' ignorance crasse en préfecture de l' invasion exterminatoire qui sévit en Cis-Jordanie,ravagée par une guerre impitoyable.

lombard
10/02/2024 - 23:52:38

Honte à nos dirigeants si minables! Hugo, Jaurès et Badinter secourez-nous: ils sont devenus fous!!!

Gisèle
10/02/2024 - 22:44:49

Jusqu'où iront-ils dans le cynisme et l'aberration de leurs décisions. Mesdames et messieurs les préfets qui prenaient ds décisions pareilles vous ne faites même plus partie des humains ! les bras m'en tombent ! Je suis abasourdi de lire ce que je viens de lire....
Absolument effarant, mais jusqu'où irons nos dirigeants dans leur cynisme ?

Alain
10/02/2024 - 19:55:07

Intolérable le cynisme de l'état français et ces "gauleteirs".Nous devons résister face à la fascisation de l'esprit "républicains" de nos élites.

Cricri
10/02/2024 - 19:43:03

On a fait de moi un non-lieu
le résultat d’un procès qui cherche un lieu
je suis un non-lieu
une atopie
ma parole s’écroule hors de moi
sans château intérieur
en quête d’un lieu vacant
d’une demeure
à moins que je sois l’absent
ou le caché
l’incertain
quel est alors le bon lieu
qu’il y aurait tout lieu de croire

Je ne suis pas un immigré
pas plus un étranger
je n’existe pas dans les dictionnaires
ni dans le droit
je suis un Sans (en) Droit Fixe
une absence de catégorie
la société reste impuissante à me définir
à me judiciariser
Je suis devenu l’exil de moi-même
exiler de moi-même par soi-même

Arnaud
10/02/2024 - 18:30:30

Honteux deux poids deux mesure et après l'on s'étonne de certaine dérive.
Cela s'appelle de la discrimination, en cherchant plus qui en est la cause ?

Jean Paul CARUGATI
10/02/2024 - 18:06:57

on pourrait rappeler à ce préfet, ce qu'il ne sait pas à l'évidence, que la Cisjordanie est occupée, illégalement, et colonisée tout aussi illégalement depuis 56 années. Que plusieurs centaines de palestiniens y ont été assassinés depuis le début de l'année par les occupants avec la complicité de l'armée, que plusieurs milliers y ont été arrêtés sans justification (quelle justification légale pourrait du reste fournir une armée occupante convaincue de crimes de guerre ?)
Monsieur le préfet, iriez-vous aujourd'hui en vacances avec vos enfants en Cisjordanie ? Les seuls mots qui viennent à l'esprit sont le dégoût et la honte

Fred
10/02/2024 - 17:38:48

Renvoyer une famille à Gaza est purement et simplement un assassinat. Par cette expulsion, et par d'autres décisions, l'état français se rend complice de génocide.

Anne Vitrant
10/02/2024 - 17:14:25

Juste un peu d'humanité
Juste un peu moins de deux poids deux mesures
Juste respectez un peu le droit international

DÉGOÛTÉ
10/02/2024 - 16:53:45

la bêtise, le manque d'empathie et de bon sens régnent sur notre pays, j'ai honte ...........

maripachats
09/02/2024 - 16:53:37

fRance terre d’accueil !!

Paco
09/02/2024 - 11:25:20

Comment est-ce possible??!!

Guido BECKER
09/02/2024 - 10:53:09

Que Mireille se détrompe, le fait d'avoir été cachée pendant la guerre,laisse des souvenirs indélébiles, même s'ils manquent de précision. Très sensible à la question des migrants, très sensible à la volonté, affichée, maintenant, d'effacer le peuple palestinien. Impossible d'accepter qu'il soit ainsi massacré, à Gaza et, aussi, en Cisjordanie, d'accepter la colonisation et la volonté d'expansion d'Israël. A Gaza, il s'agit bien d'un "génocide", comment ma France peut-elle renvoyer des réfugiés, des familles, des enfants, dans cette fournaise ?

Renée Blancheton-Sciller
09/02/2024 - 10:51:32

c'est franchement le meilleur moment pour renvoyer une famille à Gaza : on peut peut-être encore attendre un peu pour un tel acte !

estello
09/02/2024 - 10:17:47

ah beh bravo !

matthieu cador
08/02/2024 - 22:10:35

Macron et sa clique, tels qu'en eux-mêmes. Ceux qui s'étonnent n'ont pas suivi de près la politique migratoire de la France, l'accélération et l'aggravation des droits humains, la violation des traités internationaux que la France a signé et les condamnations de la Cour Européenne des Droits de l'Homme. Je m'arrête ici mais je pourrais compléter la liste.
Celles et ceux qui ont vécu sous Vichy soit ont disparu, soit étaient pour la plupart trop jeunes à l'époque pour en avoir un souvenir clair, précis et concis. Sauf si vous avez vécu des événements familiaux traumatisants, Ce qui est mon cas. Et plus je vieillis, moins je comprends que les citoyens ordinaires puissent adhérer à cette politique, même si me rends compte à quel point le matraquage des discours et des médias peuvent laver les cerveaux et faire croire que le soleil est au zénith à minuit.

Mireille
08/02/2024 - 21:48:53

Envoyer des armes à Israël qui tue des innocents, c'est un crime et c'est ce que fait ce président immature. C'est une honte pour notre pays. Ce président qui n'a pas eu honte d'éborgner , de blesser des français qui n'étaient pas d'accord avec lui et maintenant il soutient un pays qui déverse sa rage sur de pauvres palestiniens qui ont déjà été expulsés de leur pays. Dieu aurait donné ce pays aux juifs, mais Dieu il appartient à qui ?

philco
08/02/2024 - 21:25:05

Quelle honte...

aml
08/02/2024 - 18:32:59

Cela paraît impensable!

Eva
08/02/2024 - 18:28:16

PAROLES, PAROLES, PAROLES...

Mais les faits !!!

Que la communication est détestable quand elle est empreinte de mensonges.

Sylviane CONGNARD
08/02/2024 - 18:05:56

Un bel exemple de l'arrogance de ceux qui ont tout et qui tranquillement dénient le droit d'exister aux plus faibles et aux plus démunies de ce monde.

Jean-Baptiste PASQUET
08/02/2024 - 17:37:41

Envoyer cette famille à Gaza c'est participer activement au GÉNOCIDE en cours !

marcel GHESQUIERE
08/02/2024 - 16:51:51

Notre gouvernement et nos institutions sont devenus des machines à broyer les peuples. La population et encore plus les étrangers ne sont que des cafards, des sous-hommes,..
C'est bien ce que soutient notre roitelet de président ? !
Ces élites ne se cachent même plus, plus rien ne les arrêteront dans leurs délires.
Il ne tient qu'au peuple de briser les chaines !

Bruno Mauguil
08/02/2024 - 15:46:25

mais une telle politique est insupportable ! les gens sont vraiment considérés comme des pions, au profit d'une manipulation rentable c'est insupportable !

béatrice jung luijken
08/02/2024 - 14:44:09

le macronisme dévoile de plus en plus son vrai visage

DANIEL ROLLAND
08/02/2024 - 13:43:15

France terre d'accueil ? Vraiment ? Honte sur nous...

Martine Rouch
08/02/2024 - 12:17:19

Je ne comprendrais pas comment on pourrait envoyer cette famille dans un pays où elle a tous les risques de se faire massacrer alors qu'elle a toutes les raisons de bénéficier de l'asile politique de la France.

Daniel THIERRY
08/02/2024 - 11:25:59

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !