actualité écologie

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Journal des Bonnes Nouvelles

OPÉRATION

La Terre vue depuis l’espace

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

AG Cyberacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

victoire pour Gabriel Dufils

Ne laissez pas vos appareils en veille

Les 10 jours verts Transacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : Justice pour les 14 femmes polonaises s'opposant au fascisme

En 2017, la marche annuelle du Jour de l’Indépendance à Varsovie était le théâtre d’une violence inouïe. Alors que des groupes d’extrême droite arboraient de nombreux slogans fascistes, 14 femmes ont décidé de s’indigner et de manifester contre cette haine revendiquée.

[ 3 234 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 28 janvier 2019

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Ambassadeur de Pologne à Paris
En soutien à Amnesty International Belgique francophone

Plus d'infos

Femmes polonaises opposées au fascismePour avoir pacifiquement exprimé leur opinion en brandissant une banderole "Stop au fascisme" au cours de la marche, ces femmes ont été agressées et battues par des manifestants. Non seulement blessées, ces 14 femmes ont été reconnues coupables "d'ingérence dans un rassemblement licite" et condamnées à payer une amende et des frais de justice.
Cette répression injuste est une grave violation à la liberté d’expression et de réunion pacifique, et est révélatrice de la volonté des autorités polonaises de museler les potentielles voix contestataires.
demandez à l'ambassadeur de Pologne de rendre justice aux 14 femmes violemment agressées et de garantir un climat où la protestation pacifique est garantie en droit et en pratique.

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à paris.amb.info@msz.gov.pl
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : La protestation pacifique est un droit
  • Message : Monsieur le Premier Ministre
    Par l'entremise de son ambassadeur à Paris

    Je suis profondément préoccupé par le sort réservé aux 14 femmes qui ont été violemment attaquées par des manifestant·e·s au cours de la marche du Jour de l'indépendance de 2017.

    Ces 14 femmes doivent obtenir justice et les responsables de leur agression doivent être identifiés et traduits en justice.

    La protestation pacifique est un droit humain fondamental qui doit être garanti en droit et en pratique.

    Je vous prie de recevoir, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

19 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Bravo et merci à ces quatorze femmes courageuses et à toutes celles qui osent dire non

Muriel FOSSARD
15/10/2019 - 15:15:37

Début mai, nous recevions dans nos locaux à Bruxelles la militante polonaise Elzbieta Podlesna, pour une conférence sur la répression des libertés en Pologne. Elle nous a ensuite accompagnés à l’ambassade de Pologne, sous la pluie battante, pour remettre les près de 16 000 signatures collectées en Belgique demandant la fin des poursuites à l’encontre des "14 femmes" polonaises, des militantes pacifiques condamnées pour avoir sorti une banderole "Stop au fascisme" dans une manifestation majoritairement d’extrême droite.

Elzbieta est l’une de ces 14 femmes. Et aujourd’hui, elle a encore besoin de votre soutien. Après avoir achevé sa tournée de sensibilisation en Belgique et aux Pays-Bas, Elzbieta a été arrêtée à son retour en Pologne. Les forces de l’ordre ont perquisitionné son domicile, elles affirment y avoir trouvé des affiches représentant la Vierge avec une auréole aux couleurs du drapeau LGBTQI autour de la tête. Pour cette raison, elle a été inculpée "d’offense à des croyances religieuses" et encourt jusqu’à deux ans d’emprisonnement.

Le fait de détenir, créer ou distribuer des affiches comme celle-ci ne devrait pas constituer une infraction. Chaque personne a le droit de s’exprimer, nous sommes toutes et tous protégé·e·s au titre du droit à la liberté d’expression. Elzbieta a été arrêtée pour la punir de ses activités militantes pacifiques. Signez notre pétition pour que cesse le harcèlement à l’encontre des défenseur·e·s des droits humains en Pologne.
AMNESTY INTERNATIONAL BELGIQUE FRANCOPHONE

Alain Uguen
14/05/2019 - 17:50:45

Ça monte de partout, ça fait peur, ça sent pas très bon, et c'est dans tous les pays. On a pas eu les mêmes cours d'histoire?
Que laisse-t-on à nos enfants?

Christian Perez-Gil
03/05/2019 - 01:15:03

là ou ça va pas,c'est qu'on nous rabâche toujours que les fascistes sont de l’extrême droite alors que c'est le contraire:ils viennent de l’extrême gauche

dudu
20/02/2019 - 07:10:49

Le fascisme revient pour lutter contre la montée de l'islam et la mondialisation.
La faute en revient aux gouvernements précédents qui n'ont pas su prendre les mesures nécessaires pour protéger leur peuple.

René VALLIER
19/02/2019 - 09:45:42

Bon courage à ces femmes !

MICHEL LEHEC
02/02/2019 - 18:18:37

Les dérives que nous constatons en Pologne nous inquiètent d'autant plus que les auteurs de violences vont sans doute se confesser pour mieux recommencer.

J'ai de moins en moins envie de revenir visiter la Pologne dont je ne connais que la capitale et les forêts primaires

Georges Cingal
30/01/2019 - 15:00:59

Il faut tout faire pour neutraliser à jamais le fascisme et tous les autres phénomènes de la pire réaction, facteurs de contre-émancipation,de haine irrationnelle et d'obscurantisme.

maîki
29/01/2019 - 22:49:11

Toujours le catho-fascisme !

Vincent
29/01/2019 - 16:02:15

Ce n'est qu'un début... Je signe contre le retour et l'extension du fascisme dans le monde, pour la Paix.
soutien inconditionnel a cette pétition.
Signez et faites la signer autour de vous

un anonyme
29/01/2019 - 14:35:53

La France se grandirait de promouvoir ce pays en
démocratie une bonne fois pour toutes...Hélas... mille fois hélas...les femmes polonaises-aujourd' hui-ne sont pas mieux "traitées" que ne l'a été
l'épouse courageuse et pieuse de notre "bien-ai mé"roi Louis XV...Marie Lesczinska,dont le père
fut(déposé)duc de Lorraine,élevant la région à un
"statut" digne du "Siècle des Lumières"...
Napoléon ne faisant qu'utiliser la Pologne comme "planche d'appel" pour battre la Prusse et envah ir la Russie comme Hitler après lui...Pourquoi
donc la majorité du peuple polonais s'évertuer ait-il à devenir une nation respectueuse des
"Droits de l'Homme" après avoir été bafouée par
ses voisins historiques et sa "grande soeur"-la
France-depuis le 16è siècle...?

stoppeur
29/01/2019 - 12:14:56

C'est plus qu'évident:la Pologne n'a jamais été un pays démocratique...La seule "valeur" qui
prime dans le pays est la religion catholique (d'Etat)...Après la "période faste" du Communisme
d'Etat ou les occupations russes et prussiennes,
la Pologne s'est refermée comme une huître...
mettant en exergue la devise:"Chassez le naturel,
il revient au galop..."Dire que tout ça est la
faute à Napoléon...S'il avait scellé un pacte en
son temps avec ce pays courageux,tenace,face aux épreuves qu'il a connues dans son histoire,notam
ment lors de l'occupation nazie,peut-être s'en
serait-il mieux sorti...?N'oublions pas que le
fils aîné de Catherine de Médicis fut roi(élu par la Diète)durant 6 ans avant de le devenir en
France et de mourir piteusement...(empoisonné... ?)

stoppeur
29/01/2019 - 11:52:47

Le gouvernement polonais actuel mène des actions qui incite à la haine, la divisions et soutient les comportements haineux qui entretiennent le ferment populiste néfaste au "vivre ensemble". L'Europe devrait couper les aides et condamner fermement ces agissements. Le droit à la libre expression pour tous les citoyens européens doit être imposé et garanti afin de préserver l'unité des valeurs en Europe. Et sous peine d'exclusion... mais c'est peut-être ce que vise ce gouvernement?...un Polexit et la fin de l'Europe

Kasia
29/01/2019 - 11:37:22

Sans commentaire...

Jean-Christophe PAZZOTTU
29/01/2019 - 10:39:51



pour la ligue des droits de l'homme, la liberté des peuples et le respect mutuel!

citoyen
29/01/2019 - 10:13:42

Qu'il s'agisse de femmes ou d'hommes importe moins que l'objet et la portée de la revendication, qui promeut la fraternité la solidarité. La liberté d'expression est garante des principes démocratiques, et le droit de manifester pacifiquement sous protection de l'état, est garant de la bonne application des principes républicains.

Daniel LAMBEAUX
28/01/2019 - 20:21:30

La Pologne fait partie de l'Europe,et je pense que a Cour de Justice européenne se doit d'intervenir

jean-louis petithory
28/01/2019 - 19:04:13

C'est effrayant de voir comment les extrêmes droites gagnent en puissance partout dans le monde. Et dire que beaucoup de leurs militants sont des gens simples qui n'ont rien compris à la perversité du système auquel leur repli nationaliste prétend s'opposer. Et pourtant... quand on sait que ces extrêmes droites ne sont que les ultimes avatars de ce système
ultralibéral à bout de souffle, il y a de quoi s'effrayer. Ici, Macron disait redouter un retour aux années 30, je lui réponds : "À qui la faute si ce n'est la tienne et celle de tes deux prédécesseurs directs".

Jean-Michel 29800
28/01/2019 - 15:46:35

Manifestation d'extrême droit"licite" et les rares opposantes condamnées? Au moment même où on commémore la libération du camp d'Auschwitz-Birkenau,sis en Pologne, c'est une insulte à tous ceux qui y ont été tués "au nom de la race". La Pologne, un grand pays par sa culture, reste celui qui a volontairement "fermé les yeux" sur les crimes qui se commettaient sur son sol y compris dans sa capitale. Qu'elle persiste dans cet aveuglement est un très mauvais signe alors qu'approche l'élection des députés européens.

Mireille
28/01/2019 - 15:31:11

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !