actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

victoire pour Gabriel Dufils

AG Cyberacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Les 10 jours verts Transacteurs

La Terre vue depuis l’espace

OPÉRATION

Ne laissez pas vos appareils en veille

Rando Plogoff dimanche 25 aout

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

image vide cyberacteurs
image vide

  #algues   #vertes



Cyberaction : Des mesures règlementaires contre les algues vertes

Dans les baies de Douarnenez, Fouesnant, Saint-Brieuc, le constat est partagé : les algues vertes sont de retour et en masse. Alors que l’été a commencé et que les baigneurs sont nombreux, le problème des marées vertes est loin d’être réglé.

[ 2 729 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 04 juillet 2019

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Madame la Préfète de Région
En soutien à Halte aux Marées Vertes, ASPF, Eau et Rivières*, Baie de Douarnenez Environnement, "de la source à la mer" bassin versant de l'Ic et baie de St Brieuc


Elle prendra fin le : 04 octobre 2019

Plus d'infos

marées vertesHalte aux marées vertes a initié une pétition
https://www.halteauxmareesvertes.org/?petition-2019  

"Madame la Préfète de Région,
plages fermées, puanteur le long du littoral, biodiversité menacée, risques sanitaires avérés, telle est la situation que vivent les habitants des communes riveraines de la Baie est de Saint-Brieuc. Les marées vertes y font un retour fracassant cette année. Comment ne pas comprendre la détresse des élus devant leur impuissance à résoudre cette crise sanitaire et environnementale qui dure depuis un demi-siècle.
Ces échouages massifs et précoces d'algues signent l'échec total des Plans mis en oeuvre jusqu'à présent pour y remédier. Le volontariat des acteurs montre toutes ses limites. Il est temps d'adopter des mesures règlementaires comme le préconisait déjà la Ministre de l'Environnement en 2012. Que l'Etat cesse de dilapider l'argent public en pure perte. Que ces sommes qui se chiffrent par millions d'euros soient affectées à l'aide technique et financière aux exploitants pour qu'ils changent radicalement leurs pratiques agricoles afin de tenir le plus rapidement les objectifs de 2010 de moins de 10 mg/l de nitrates dans les rivières à baie à algues vertes, seuil de déclenchement de la prolifération algale, comme l'a signifié le Tribunal Administratif de Rennes en 2007.
Devant une telle situation d'urgence, nous soussignés, nous ne comprendrions pas que des mesures efficaces ne soient pas prises sur seulement 7 % de la surface agricole utile de la Bretagne à l'origine de cette grave pollution.
Nous, soussignés, vous demandons de faire suite à la demande des élus locaux, victimes au même titre que leurs administré(e)s des préjudices qu'ils subissent et qui ne sont que la conséquence directe de la carence de votre action. Nous demandons l'application d'un nouveau Plan Algues Vertes qui reprenne les exigences précisées plus haut. "

Eau et Rivières de Bretagne demande des mesures d'urgence et le fera savoir lors de la réunion sur la « directive nitrates », ce mercredi 3 juillet, à la Préfecture de Région.

Nous vous proposons d'interpeller directement la préfète de région.

Dédicace.Un flux continu de signatures pour «Algues Vertes, l'histoire interdite»
https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/quintin/dedicace-un-flot-continu-de-signatures-pour-algues-vertes-l-histoire-interdite-01-07-2019-12326825.php  

Algues vertes. De retour dans le Porzay
© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/quintin/dedicace-un-flot-continu-de-signatures-pour-algues-vertes-l-histoire-interdite-01-07-2019-12326825.php#DX5B6pfbrUb7ZzYs.99  

Baie de Saint-Brieuc. Pétition contre les algues vertes: les écologistes réclament des mesures radicales
https://www.ouest-france.fr/bretagne/cotes-d-armor/saint-brieuc-petition-contre-les-algues-vertes-les-ecologistes-reclament-des-mesures-radicales-6416634  

Algues vertes.Du jamais-vu à Kervel
https://www.letelegramme.fr/finistere/chateaulin/algues-vertes-du-jamais-vu-a-kervel-29-06-2019-12325567.php  

Un échouage d'algues vertes exceptionnel à Pléneuf-Val-André
https://actu.fr/bretagne/pleneuf-val-andre_22186/un-echouage-dalgues-vertes-exceptionnel-pleneuf-val-andre_25535723.html  

Algues vertes| Il y a urgence à activer le levier réglementaire
http://7seizh.info/2019/07/02/algues-vertes-il-y-a-urgence-a-activer-le-levier-reglementaire/  

Algues vertes. À Lantic, l'usine de traitement fermée d'urgence
https://www.letelegramme.fr/bretagne/algues-vertes-a-lantic-l-usine-de-traitement-fermee-d-urgence-03-07-2019-12329886.php  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à dreal-bretagne@developpement-durable.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Algues Vertes des mesures règlementaires
  • Message : Madame la Préfète de Région

    Dans les baies de Douarnenez, Fouesnant, Saint-Brieuc, les algues vertes sont de retour et en masse.
    Ces échouages massifs et précoces d'algues signent l'échec total des Plans mis en oeuvre jusqu'à présent. Le volontariat des acteurs montre toutes ses limites. Il est temps d'adopter des mesures règlementaires comme le préconisait déjà la Ministre de l'Environnement en 2012. Je demande donc l'application d'un nouveau Plan Algues Vertes affecté à l'aide technique et financière aux exploitants pour qu'ils changent radicalement leurs pratiques agricoles.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

22 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Et si on utilisait l'argent prévu pour moderniser notre arsenal nucléaire (à Brest, à l'Ile Longue) pour mettre en place un vrai plan contre ces algues.

Annie et Joel Frison
12/08/2019 - 17:45:13

Je vis en centre bretagne sur le bassin versant vers la baie de Saint Brieuc. Certains agriculteurs des bords de baie font des efforts pour utiliser moins de produits etc... très bien mais le résultat est nul et c'est normal
A 70 km de là les pratiques agricoles n'ont absolument pas changées, on round up les terres, maîs à outrance avec les traitements adéquat bien sûr meême très près des sources et ruisseaux.
Et les efforts de quelques uns sont réduits à néant
le terre est un tout on ne peut pas mettre un pansement sur un morceaux et en attendre des résultats. Il faudrait changer totalement de méthode de culture c'est la seule alternative et interdire totalement les produits chimiques, mais mais mais les lobbies sont puissants et ont leurs entrés partout et ce sont les copains de nos dirigeants nous le savons tous!!!
bises à tous

Catherine
21/07/2019 - 08:34:31

Algues vertes: la famille d'un joggeur mort en 2016 saisit la justice
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/cotes-d-armor/algues-vertes-famille-du-joggeur-mort-2016-hillion-va-saisir-tribunal-1700852.html  

Alain Uguen
18/07/2019 - 09:27:05



Morlaix : un jeune ostréiculteur décède brutalement, la piste des algues vertes envisagée
https://www.lci.fr/police/faits-divers-finistere-morlaix-un-jeune-ostreiculteur-decede-brutalement-la-piste-des-algues-vertes-envisagee-2126426.html  

un nouveau décès.......
au rang des faits divers.....
la question ne concerne pas spécifiquement Bretagne, culture et élevage; c'est un problème de santé et d'écologie publique....
vite, un référendum à propos de notre agriculture, sur l'ensemble du pays!!

mondo
12/07/2019 - 14:48:54

risque causé par le gaz H2S des algues vertes : L’hydrogène sulfuré est un gaz inflammable, incolore, à l’odeur nauséabonde d’½uf pourri, très toxique à faible dose par inhalation. Il se dégage des matières organiques en décomposition par fermentation des algues sur les estrans comme ici . Étant plus lourd que l’air, il s’accumule dans les parties basses ou il représente un risque majeur … : “La prévention des risques des gaz asphyxiants” : http://www.officiel-prevention.com/protections-individuelles/les-voies-respiratoires/detail_dossier_CHSCT.php?rub=91&ssrub=127&dossid=577  

lionel
10/07/2019 - 10:53:54

risque causé par le gaz H2S des algues vertes : L’hydrogène sulfuré est un gaz inflammable, incolore, à l’odeur nauséabonde d’½uf pourri, très toxique à faible dose par inhalation. Il se dégage des matières organiques en décomposition par fermentation des algues sur les estrans comme ici . Étant plus lourd que l’air, il s’accumule dans les parties basses ou il représente un risque majeur … : “La prévention des risques des gaz asphyxiants” : http://www.officiel-prevention.com/protections-individuelles/les-voies-respiratoires/detail_dossier_CHSCT.php?rub=91&ssrub=127&dossid=577  

lionel
09/07/2019 - 11:14:59

Morlaix : un jeune ostréiculteur décède brutalement, la piste des algues vertes envisagée
https://www.lci.fr/police/faits-divers-finistere-morlaix-un-jeune-ostreiculteur-decede-brutalement-la-piste-des-algues-vertes-envisagee-2126426.html  

Alain Uguen
09/07/2019 - 09:13:19

Ici a Fouesnant, notre maire qui communique comme étant la 'Riviera Bretonne' refuse de s'attaquer aux causes du problème.Dans la commune il n'y a quasi aucune terre dédiée au bio, même très proche du rivage.Il a dans son conseil des agriculteurs tenant de l'agrochimie et il traite les écologistes avec mépris.c'est d'ailleurs une entreprise qui tourne: il rémunère les mêmes agriculteurs pollueurs pour nettoyer les plages et transporter le tout a sa station de traitement.Le PIB qui mesure faussement la richesse est excellent!

HEURTEBIS Claude
08/07/2019 - 15:32:37

Algues vertes. « Il faut changer de modèle d'agriculture »
https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/lamballe-armor/algues-vertes-il-faut-changer-de-modele-d-agriculture-06-07-2019-12332238.php  

Alain Uguen
07/07/2019 - 09:06:30

Algues vertes. Où en est-on dans le Finistère ?
https://www.ouest-france.fr/bretagne/quimper-29000/algues-vertes-ou-en-est-dans-le-finistere-6431804  

Alain Uguen
06/07/2019 - 13:10:24

La Bretagne face au spectre des algues vertes
https://www.lepoint.fr/environnement/la-bretagne-face-au-spectre-des-algues-vertes-04-07-2019-2322797_1927.php  

Alain Uguen
06/07/2019 - 13:06:48

Le vrai gros problème de la vie sur Terre...c'est que l'Homme a cru que la Nature est faite pour le servir, en tirer profit...pour son bon plai sir...sans limites, puisque la Nature
se suffit à elle-même...Ainsi...l'Homme s'est servi...sans s'inquiéter de quoi...ni de qu'est-ce...Aujourd'hui, Dame Nature est complètement bousculée dans ses "propriétés",ses caractéristiques...Elle est dérègulée, transgressée...et entraîne l'Humani té avec elle dans certains séismes,certains cataclysmes violents et destructeurs...Il est grand temps de retourner au temps de la "bougie"...

stoppeur
06/07/2019 - 12:23:40

Nous voulons des actions

marc chaignon
05/07/2019 - 16:07:39




le tout est de savoir de quel côté du manche nous sommes, chacun individuellement; mettre en adéquation les actes et les pensées; nous avons besoin les uns des autres: les terriens des consommateurs , les consommateurs des producteurs; pas à n'importe quel prix; la vie est une question de choix permanent......

mondo
05/07/2019 - 14:00:29

Protéger la nature n'est pas un luxe, c'est une nécéssité
absolue. Si par malheur il n'y avait un jour plus de baleines,
plus de poissons dans la mer, plus d'oiseaux dans le ciel,
alors je ne donne pas cher de l'humanité.
Donc protégeons la nature, si nous ne le faisons pas par devoir, faisons le par intérêt. C'est notre survie à nous aussi qui se joue, maintenant.

philippe blondel
05/07/2019 - 10:58:31

Je rejoins le commentaire de Christian Perez-Gil. Faire de l'agriculture française un vrai pôle d'excellence aurait évité bien des nuisances environnementales, comme les algues vertes, et aurait mis à l'abri de la concurrence déloyale induite par les accords du Mercosur. Trop tard ? Peut-être pas.

Frawald
05/07/2019 - 09:40:43

Il faut des mesures pour aider au changement des systèmes de production. Non la Bretagne n'a pas vocation au productivisme forcené en agriculture, d'autres voies d'agriculture sont possibles pour maintien de l'emploi en production, base historique de sa pérennité.
C'est aussi au système économique amont et aval des producteurs de s'adapter avec l'aide de la recherche et la juste répartition des aides et des paiements de la pollution !

Auguste Rouz
05/07/2019 - 09:19:06

Alors résumons nous: les algues se propagent à cause des nitrates, les nitrates proviennent des élevages intensifs de porcs, supprimons ces usines porcines, ce qui séduirait tous les défenseurs des animaux de ferme. Pour lutter contre le chômage des exploitants de queue de cochons, salarions les sur des emplois pérennes pas des CDD à la mord moi l'algue verte qui pue. Pour démonter les usines, pour charrier et incinérer les algues, pour occuper des surfaces commerciales en faillite et y installer des marchés bio locaux et enfin y vendre leurs produits poussés sur la terre autrefois souillée par les porcs enfin libérés.
Aïchat Nussy

nusbaum
05/07/2019 - 08:22:09

Une autre façon d'élever et de cultiver aurait été la bien venue, trop tard les gars de la FNSEA, maintenant c'est le Mercosur qui va vous tomber dessus, tant qu'à bouffer de la m.... qui pollue autant prendre la moins chère.
Merci Macron.

Christian Perez-Gil
05/07/2019 - 00:54:25

Je confirme, du côté de Saint-Malo aussi j'ai constaté leur retour en juin : plus important que l'année dernière, c'était en régression alors.

Tiphaine
04/07/2019 - 22:46:46

Quand dans le milieu alternatif nous utiliserons les justes mots ? Nous sommes contre les grosses unités de production agricole surtout animales, mais ne parlons plus de "ferme-usine" : ce sont de grosses exploitations agricoles où l'humain et l'animal sont au service du capital , du fric et de la finance . Le mot "ferme" désigne l'unité de production agricole à taille humaine où l'animal respecté fait partie d'un ensemble non surdimensionné! Que de fois aussi bien chez les Bios qu'à la Conf' exploitation prend la place de ferme ou domaine ou tenue maraichère . Qui exploite appauvrit, qui cultive enrichit
Et je rapelle très souvent l'écrit (ou la parole) d'Albert CAMUS: "A mal utiliser les mots, on rajoute du malheur au monde"

gilbert
04/07/2019 - 20:13:33




changeons de mode de production(culture, élevage) et de consommation (lieux d'achats, alimentation)
informons-nous, bougeons, et l'ensemble bougera différemment dans le respect du vivant humain, animal et végétal.......il suffit de le vouloir et d'engager des actions responsables et citoyennes

courage!

mondo
04/07/2019 - 17:12:41

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !