actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

2024 année délicate

SPAM etc...

22 V'là les acteurs des transitions

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

météo

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les amis des 150

vacances de votre animateur

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

2023 l'année des droits

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction : solidarité avec Maati Monjib

L’historien et défenseur des droits humains marocain Maâti Monjib, a été suspendu, avec non-versement  de salaire, jusqu’à nouvel ordre, de son poste de professeur à l’Institut des Études Africaines (IEA) de Rabat.

[ Participer à la cyberaction ]

2 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Le procès en appel de l’historien et militant marocain Maâti Monjib doit se tenir ce jeudi 18 janvier. Accusé d’« atteinte à la sûreté de l’état », il dénonce une procédure bâillon qui dure en réalité depuis 2015 pour faire taire les opposants au régime
https://www.humanite.fr/monde/libertes-publiques/maroc-ma-situation-est-insoutenable-estime-lhistorien-maati-monjib-avant-son-proces-en-appel  

Alain UGUEN
24/02/2024 - 09:35:02

Attention ! la diffamation accompagnée de la suspension sans jugement et de préférence sans solde des profs ayant tenu des propos "dissidents" vis à vis du régime est un procédé dangereusement contagieux de torture sans ecchymose ; exemples en France: René Chiche, Franklin Nyamsi, Fréderic Mortier, ou Patrick Provost au Québec.
Une plainte d'élève avec validation du rectorat et hop : honneur et dignité explosés, médias alertés. Tant pis si le profil professionnel était irréprochable, la milice de la pensée doit frapper fort pour assurer l'ordre des mots.

Petits rappels de notre passé :

Article 7. - Le droit de manifester sa pensée et ses opinions, soit par la voie de la presse, soit de toute autre manière, le droit de s'assembler paisiblement, le libre exercice des cultes, ne peuvent être interdits.

Article 9. - La loi doit protéger la liberté publique et individuelle contre l'oppression de ceux qui gouvernent.

Article 14. - Nul ne doit être jugé et puni qu'après avoir été entendu ou légalement appelé

phil bee
08/05/2023 - 12:55:28

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !