actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les amis des 150

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

22 V'là les acteurs des transitions

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

météo

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction : Le 110 kmh sur autoroute symbole de la sobriété nécessaire.

Au coeur de l'été, après une succession d'évènements climatiques frappant notre pays (canicule, orages de grêles, recanicule, incendies, sécheresse...), il apparait que 63% des français sont maintenant en faveur du 110 sur autoroute.
Ce sondage marque une évolution déterminante de l'opinion publique en faveur de mesures fortes.

[ Participer à la cyberaction ]

25 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


J'ai signé par accident, je pense que ce type de décision n'a qu'un faible impact. Réduire l'usage des véhicules (quelque soit l'énergie motrice non animale -comme le vélo) est la seule solution.

Quand on voit en plus que le mouvement actuel des "autorités" est de faire repasser les routes à 80 à 90, comment imaginer que les décisions politiques soient en adéquation avec les enjeux !!!

Flip
02/08/2022 - 10:50:04

Je ne signe pas pour la simple raison, qu’ayant eu à un moment de ma vie « un boulot de dingue » (ou de c.., si vous préférez) qui exigeait de faire beaucoup de route en un minimum de temps et ayant par conséquent commis des excès de vitesse, je suis très mal placée pour faire la leçon aux autres.

Frawald
02/08/2022 - 08:55:16

Alain,
Merci pour tes remarques. En effet, les deux démarches ne sont pas en principe contradictoires, elles peuvent même être complémentaires.
Extrapolons : Depuis trois ou quatre ans, je ne fais plus les très grands parcours avec mon véhicule personnel mais en covoiturage (4 personnes dans le véhicule d'un copain, on se fait des amis...) ;-), ma voiture étant réservée aux éventuels parcours régionaux (quand la SNCF est introuvable) et surtout aux courses : petite ville, transports publics présents mais d'une manipulation complexe, ce qui donne une grosse demi-journée ou plus, sans compter la fatigue, pour faire les courses deux ou trois fois par semaine - on laisse tomber rapidement l'idée de faire en une heure et demie le début d'un parcours qui ferait 10 à 15 minutes en voiture, avec le caddie à traîner en escalade dans les bus, l'attente du bus suivant pour la prochaine étape, puis la troisième, toujours avec le caddie...
La façon dont nos petites villes et villages sont organisés actuellement (sept ZAC autour de ma ville, et quasiment rien à l'intérieur !) exclut tout simplement la possibilité de se passer de voiture plus ou moins individuelle.
C'est ce que je disais l'autre jour, on va encore faire n'importe quoi comme depuis plus de cinquante ans, et on n'arrivera à rien.
Pour couper court aux remarques des bonnes consciences, non, je n'envisage pas d'acheter un vélo cargo à assistance électrique (2000 € au bas mot : hors de mes moyens même avec une "subvention"), ni de parcourir - à mon âge relativement avancé - un paysage plutôt vallonné avec 15 kilos de marchandise à l'avant ou à l'arrière en plus du poids du "véhicule" :-D
Écolo depuis près de 50 ans - mais oui ! -, je ne me fais pas d'illusions sur les capacités du genre humain à changer d'habitudes. Mais la voiture, pour peut-être la moitié des gens qui en ont une, ce n'est pas une question d'habitude, c'est une question de nécessité ! Il aurait fallu penser à tout ça à l'époque. On peut encore y penser, mais pas n'importe comment.
J'ai pu me passer de voiture pendant une trentaine d'années : j'habitais Paris - pratiquement tout à portée de main dans le quartier, et pour les boutiques plus lointaines, le métro, le bus, à des cadences très rapides. Paris est devenu difficile à vivre, mais on peut quand même y vivre sans voiture (et sans vélo !!!). Evidemment, une logistique pareille, ça demande des investissements, du service public...
D'ailleurs, comme on ne peut plus stationner à Paris sans se ruiner si on n'est pas "résident" (les tarifs ont explosé !), les petites gens comme moi renoncent à y aller en voiture pour voir la famille, tant pis pour les cadeaux un peu volumineux...
Bien sûr, je me suis éloignée du sujet principal, mais mes remarques seront bientôt de saison. Moi, si on interdit un jour les voitures, je ne peux plus rien faire, en l'état des dispositifs urbains et extra-urbains.
Je n'ai PAS de solution : ce n'est PAS mon métier, je ne suis PAS ingénieur.Mais pourquoi donc les ingénieurs, eux, manquent-ils à ce point d'imagination ? :-P

PS : Quand la ceinture a été rendue obligatoire, il y a eu des hurlements, puis tout le monde s'y est fait, et il y a eu (un peu) moins de morts. Quand on a imposé des limitations de vitesses, il y a eu des hurlements, puis tout le monde (pas tout à fait...) s'y est fait. Sauf un gars qui fait du covoit' entre La Rochelle et Paris à 220 km/h. Il ne se fait pas piéger : c'est un professionnel de la route, il connaît par coeur les emplacements des radars. Mais je ne suis montée dans sa voiture qu'une seule fois, je le trouve dangereux. C'est ça la solution : l'éducation des conducteurs, et des gens en général... Il y aura toujours des idiots pour se croire au-dessus du commun des mortels. Mais si personne n'accepte de fréquenter les gens dangereux ou toxiques, il y aura peut-être un progrès.

Annie Boquillon
31/07/2022 - 21:36:54

bonjour,
le détail de la cyberaction commence par : "À partir de ce ce jeudi 28 juillet, l’humanité consomme davantage que les ressources théoriques de la planète."

C'est sans doute vrai, mais je voudrais remettre au clair que cette consommation est essentiellement le fait d'une part infime de la population la plus riche de la planète, ce qui ajoute une dimension profondément injuste au problème. Par exemple, une très large majorité de la population africaine n'est pour absolument rien dans ce processus, alors qu'elle en subit les conséquences comme le reste de l'humanité.
Les grands consommateurs sont doublement responsables face au reste de l'humanité.

Yves Bertran
31/07/2022 - 15:39:16

C'est une bonne vitesse pour les véhicules électriques qui seront de plus en plus nombreux sur les autoroutes.
Moins de bruits de roulage pour les riverains et pour les conducteurs.

Claude COLLENNE
30/07/2022 - 22:04:54

Il serait temps de faire des économies dans tous les sens du termes...revoir notre façon pour se déplacer,surtout prendre conscience qu'il nous reste peu de temps. je suis pour la décroissance.

Stéphoto
30/07/2022 - 22:00:31

c'est une bonne vitesse pour les véhicules électriques qui seront de plus en plus nombreux sur les autoroutes

cloclo
30/07/2022 - 20:49:56

Rémy écrit
> J'appelle cela du greenwashing. Sous couvert de pseudo-écologie, il ne s'agit ni plus ni moins que de récupérer de l'argent grâce aux radars.
>
> Réduire la vitesse de 20 km/h pour les voitures particulières est une goutte d'eau face aux nombreuses autres pollutions.
Émissions de CO2 des voitures : faits et chiffres (infographie)
https://www.europarl.europa.eu/news/fr/headlines/society/20190313STO31218/emissions-de-co2-des-voitures-faits-et-chiffres-infographie  

Les voitures personnelles sont l'un des principaux pollueurs puisqu’elles représentent 60,6 % des émissions totales de CO2 dues au transport routier en Europe.
En France, la proposition d’une limitation de vitesse sur autoroute ramenée à 110 km/h au lieu de 130 km/h fait rage. Nos confrères du site Caradisiac ont testé la différence de consommation.

Pour ce faire, Caradisiac a réuni deux véhicules identiques, à savoir des Renault Megane dCi 110, sur un parcours autoroutier d’une longueur de 150 km. Le plus rapide des deux a effectué ce trajet en 9 minutes de moins que l’autre. Cependant, le bilan consommation est sans appel : la différence de consommation entre les 2 berlines est de l’ordre de 1,4 litre, soit 25% en faveur de la plus lente !

https://gocar.be/fr/actu-auto/actualite/110-km-h-au-lieu-de-130-combien-consommez-vous-en-moins-combien-de-temps-en-plus  

> Quant à ceux qui veulent faire des économies sur leur facture de carburant, qu'est-ce qui les empêche de réduire d'eux-mêmes leur vitesse ?

Tout à fait d'accord mais comme je l'ai répondu à Annie choix collectif et choix individuel ne sont pas contradictoires bien au contraire. ;o)

Notre association n'existe que grâce aux dons de nos cyber @mis : si tu souhaites voir notre initiative se poursuivre, n'hésite pas à nous soutenir ;)

Amicalement

Alain
,__o Alain UGUEN Association Cyber @cteurs
_-_<, Fédérateur d'énergies
(*)/'(*) http://www.cyberacteurs.org  

Alain UGUEN
30/07/2022 - 08:45:47

Dépêchons-nous de ralentir avant de rentrer dans le mur du toujours plus vite qui détruit la planète et tous les organismes y vivant !

ROY Dominique
30/07/2022 - 08:35:04

un vrai faux debat ,il est impératif de réduire le nombre de véhicules sur la route

roland leemans
29/07/2022 - 21:24:12

ERREUR ! j'ai mal compris votre propos ! j'annule donc ma signature. JE SUIS TOUT A FAIT CONTRE LE 110/KMS/H

Andrée MONNIER
29/07/2022 - 21:06:59

adresse invalide de la première ministre.
On accède au formulaire de contact par https://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre  

Danielle Luga
29/07/2022 - 18:03:19

J'appelle cela du greenwashing. Sous couvert de pseudo-écologie, il ne s'agit ni plus ni moins que de récupérer de l'argent grâce aux radars.

Réduire la vitesse de 20 km/h pour les voitures particulières est une goutte d'eau face aux nombreuses autres pollutions.

Et si on voulait freiner le réchauffement climatique, il faut arrêter de regarder par le petit pour de la lorgnette. Le carbone a bon dos, mais il ne représente qu'une infime partie des causes.

Le gaz à effet de serre le plus important dans l'atmosphère est la vapeur d'eau, c'est là-dessus qu'il faut agir en priorité.

Par exemple, en arrêtant de transformer la planète en four à micro-ondes géant...

Les pseudo expert du GIEC sont soit des grands naïfs, soit des lobbyistes.

Quant à ceux qui veulent faire des économies sur leur facture de carburant, qu'est-ce qui les empêche de réduire d'eux-mêmes leur vitesse ?

Conclusion, je ne signe pas cette cyberaction.

Rémy Le Duff
29/07/2022 - 17:26:59

Le 110 km/h sur autoroute serait une mesure claire et pédagogique de l'engagement du gouvernement pour la réduction de l'utilisation des énergies fossiles ; elle devrait être accompagnée d'initiatives puissantes sur l'isolation des habitations, qui serait en plus grosses pourvoyeuses d'emploi et améliorerait la situation financière des ménages à faible revenu, ajoutant ainsi un volet social au volet écologique.

Jean-Luc DUFLOT
29/07/2022 - 16:34:00

Peutêtre faudrait-il surtout revoir l'usage de la voiture en privilégiant le covoiturage... que ce soit surautoroute ou non.

Pour le transport de nos constructions (https://www.woodyloft.fr),   nous n'utilisons plus les autoroutes depuis plusieurs années déjà... de toute façon on ne pouvait pas rouler à 130 en convoi ^^

David Woodyloft
29/07/2022 - 15:29:04

Je suis CONTRE cette interdiction supplémentaire qui deresponsabilise les citoyens et continue de fabriquer des zombies (tels des animaux d'élevage).

MAIS je la pratique depuis pas mal de temps.

Surtout depuis 2 ans que les transports en commun sont reservés aux vaxinés (et autres testés qui gavent les bandits mafieux).

jean
29/07/2022 - 14:44:53

ça fait plus de 10 ans que je roule à 110 sur autoroute et 80 sur route : resultats moins de conso, voiture préservé, moin de stress......

Philippe HIEZ
29/07/2022 - 12:45:47


cyberaction : Le 110 kmh sur autoroute symbole de la sobriété nécessaire. personnelement je conduis mois vite sur AUTOROUTE j'ecconomise le carburant de plus en plus chere par contre l'industrie ne se géne pas et fond de gros benefices sur le dos de chacun GGGRRRRR

Michel CROQUET
29/07/2022 - 12:35:57

C'est mieux que rien. Mais, en vérité, c'est l'usage de la voiture individuelle qu'il faudrait pouvoir abandonner au plus tôt !

Christian Rozé
29/07/2022 - 11:44:57

Oui ça urge! Slow down !

Thézie VANPOULLE
29/07/2022 - 11:09:46

Avec une 3 CV j'ai consommé
6,5litres/pour 100km de SP95 à 130Km/h
et 5 l/pour 100km de SP95 à 110km/h
et 3,5l/pour 100 km de SP95 à 80Km/h maximum (roue de secours !)

L'énergie cinétique est toujours fonction du carré de la Vitesse !

ISAMBERT Michel
29/07/2022 - 10:41:31

Possibilité d'écrire par ailleurs à la Première Ministre

premiere-ministre@cab.pm.gouv.fr.  

Madame la Première Ministre,

Vous souhaitiez vérifier l'adhésion des français à la mesure 110 km/h sur autoroute, c'est fait dans un récent sondage IFOP pour Agir pour l'Environnement : 63 % des automobilistes sont pour une réduction de la vitesse à 110 km/h sur les autoroutes.

À partir de ce ce jeudi 28 juillet, l’humanité consomme davantage que les ressources théoriques de la planète.

Isolation des bâtiments, changement des chaudières, développement accéléré des énergies renouvelables, c’est ce travail d’ampleur qu’il faut conduire de toute urgence.

J'attends de vous, et c'est vital, que notre gouvernement sorte des effets d' annonces en adoptant enfin les mesures de sobriété de la convention citoyenne pour le climat dont le 110 sur autoroute est le symbole.

Croyez, Madame la Première Ministre, en ma vigilance sur vos décisions.

Alain UGUEN
29/07/2022 - 09:46:15

Annie,
Arrêter d'utiliser les autoroutes et réclamer le 110 sont deux attitudes complémentaires et non contradictoires.
La première attitude est de l'ordre du choix personnel d'instaurer un autre rapport au temps en mettant à mal le slogan « le temps c'est de l'argent » qui fait la fortune des sociétés autoroutières.
La seconde est un choix politique qui tient compte d'une évolution de la société et du climat : le toujours plus nous emmène dans le mur et la voiture est une arme de destruction massive à utiliser avec parcimonie.
En cette fin de semaine de grand chassé-croisé, faisons avancer la réflexion :
à quoi sert de surconsommer à 130 sur des tronçons
pour perdre le temps supposé gagné à 50 dans les bouchons ;o)
PS : Mettons au défi la Première Ministre de mettre en œuvre sa conviction maintenant que la majorité qu'elle appelait de ses vœux est pour la suppression du 130

Alain UGUEN
29/07/2022 - 09:21:53

PS : Le fait qu'Elisabeth Borne (!) soit "favorable au 110 km/h sur autoroute" comme l'annonce la vidéo, me semble, en l'ocurrence, non seulement suspect, mais particulièrement humoristique, dans la mesure où elle ne serait pas spécialement touchée par cette mesure... (rappellerai-je qu'un ou une ministre ne se sent pas souvent concerné par les mesures de limitation de vitesse) ;-)

Annie Boquillon
28/07/2022 - 20:24:10

Hmmm... et si on arrêtait carrément d'utiliser les autoroutes ? (50 % d'économie de carburant, constatés sur ma voiture) Et si on arrêtait carrément de construire des autoroutes ? (tranquillité, respect de "l'environnement", retour du respect des habitants qui après avoir acquis ou construit une maison dans un village paisible, voient subitement se presser devant leurs fenêtres une foule de véhicules en tout genre, et en particulier des camions, etc.) Il peut être utile de rouler à 130, pour les services d'urgence entre autres (et même à 150, j'ai connu cette période). Mais tout ça demande beaucoup de mise en oeuvre, de réflexion, et ça fait combien (de dizaines) d'années qu'on demande d'arrêter la construction d'autoroutes ? Aujourd'hui, pris de panique devant les catastrophes en route, on va une fois de plus faire n'importe quoi (quid, par exemple, des tribus à vélos qui font semblant d'ignorer le code de la route...) Moi j'évite de prendre l'autoroute dans la majorité des cas, mais il faut compter non pas "dix minutes" de plus sur un parcours de 600 km, mais au moins deux heures. Il faut avoir le temps et les nerfs. Réduire la vitesse sur autoroute, ça ne résoudra rien, car dans ce cas l'autoroute ne sert pratiquement plus à rien. Débarrasons-nous plutôt des autoroutes... ;-P

Annie Boquillon
28/07/2022 - 20:17:41

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !