image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction : Abrogation du traité EURATOM

Pour en finir avec un régime d’exception, qui freine le développement des énergies renouvelables

[ Participer à la cyberaction ]

7 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Nous allons devoir réaliser une transition
1 - le nucléaire a montré des inconvénients importants: prix pour sécuriser les installations, dépendance pour les approvisionnements, coût des démantèlements, stockage des déchets problématiques
2 - centrales thermiques polluantes(soufre, poussières), consommant des énergies non renouvelables et émettant du CO2
Il faut donc orienter les investissements sur les énergies renouvelables pour augmenter rapidement leur part mais aussi pour pouvoir faire un bilan économique et d'efficacité. En parallèle il faudra aussi travailler sur le stockage de l'énergie (chaleur, hydrogène ....). Cette filière peut être une source de progrès et d'enrichissement commun
Donc l'EURATOM aux oubliettes

Le Vérinois
12/03/2019 - 21:41:33

Toute notre énergie pour trouver d'autres énergies.
C'est pas Macron qui le fera.
Le jaune est déjà la couleur des antinucléaires.

Christian Perez-Gil
08/03/2019 - 23:53:58

favorisons fortement et rapidement le développement des énergies douces

Dominique POIRIER
08/03/2019 - 20:16:45

Il serait temps de trouver autre chose que le nucléaire, d'ailleurs les énergies nouvelles sont dans des cartons, mais à cause des lobbies, on attend ! c'est triste d'avoir des élus bien payés pour voir qu'ils sont des esclaves qui obéissent à ceux qui sont en haut de l'échelle !

berthe
08/03/2019 - 00:27:14

Tres justifiée

Robert Bettendroffer
07/03/2019 - 18:20:08

Homo Habilis nous a laissé, il y a 18 000 ans, à Lascaux, la "chapelle sextine de l'art pariétal"
Homo sapiens s'apprêterait à laisser sur le site de Bure (55) et à l'attention des générations à venir la chapelle funéraire et mortifère de l'industrie nucléaire française, pour une durée de dangerosité radioactive comparable ou supérieure à 18 000 ans?

Homo Habilis nous a laissé, il y a 18 000 ans, à Lascaux, la "chapelle sextine de l'art pariétal"
Homo sapiens s'apprêterait à laisser sur le Territoire Français et à l'attention des générations à venir la chapelle funéraire et mortifère de l'industrie nucléaire française, pour une durée de dangerosité radioactive comparable ou supérieure à 18 000 ans?
Non! Ce n'est raisonnablement pas imaginable!
Laissons ces déchets sur site, en sub surface, en espérant que la solution de gestion des déchets promises par les scientifiques du CEA en 1970 soit enfin trouvée…
Mais ne soyons pas lâches! C'est trop grave pour nos enfants, petits-enfants, et les générations à venir.

Michel Vanquaethem
07/03/2019 - 17:30:34

LE MONOPOLE CELA SUFFIT.

odile martin belmihoub
07/03/2019 - 11:46:09

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !