image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction : Pour le maintien du réseau téléphonique fixe

Le Réseau Téléphonique Commuté (RTC) est le réseau téléphonique fixe historique . Il constitue un bien national, prêt à être bradé vers les intérêts privés ou abandonné sous prétexte d’archaïsme.

[ Participer à la cyberaction ]

107 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Est-ce que l'on va bientôt arrêter d'emmerder les français ? faut-il que tout le monde soit sur les mêmes rails et n'ai aucun choix ? Ceux qui souffre d'hypersensibilité doivent-ils émigrer en Afrique où sur une île déserte ?

SOIZIC
17/01/2019 - 14:02:35

Cette société a besoin d'expérimenter sa finitude .
À de reprendre le pouvoir , nous sommes beaucoup plus que cette bande de crim....

Dryades
17/01/2019 - 00:32:49

Je suis membre de l'adhver,un collectif qui milite contre le harcèlement par ondes electromagnetiques

Marco
16/01/2019 - 12:35:53

À signer et surtout partager sans modération ! Même si vous ne partagez pas ce point de vue car habitant en ville, pensez aux ruraux, celibataires, familles, personnes âgées..quand la 3g ne passe pas, la télé-alarme de votre grand mère ne fonctionnera plus, comment appeler les pompiers, une ambulance ...... Arrêter le téléphone fixe c'est rendre aléatoire les communications en fonction de l'état du réseau, de l'horaire ou du temps qu'il fait... Pour ne pas avoir leurs chutes sur la conscience ou toute autre catastrophe, signez cette pétition !

Blanche Augarde
15/01/2019 - 14:01:23

Défaire.... pour refaire plus tard? Quand on se rendra compte que le système du tout internet a des failles. C'est une décision désolante,consternante et dangereuse pour notre santé et sécurité à tous. Anti-écologique/anti-économique. A quoi pensent les décideurs?
Certes nous pouvons désormais téléphoner illimité mais à quel prix! la téléphonie mobile et le tout internet nous rendent captifs des opérateurs toujours plus gourmands. Des appareils de plus en plus chers, mal assurés, et dont l'obsolescence est de plus en plus courte. L'arrêt du réseau fixe signe aussi notre arrêt de mort à petit feu: comment joindre les secours d'urgence avec ces batteries qui se déchargent tout le temps? nous allons dépendre de plus en plus de l'électricité donc du nucléaire! Les matières premières nécessaires aux fonctionnement des batteries pose question.
l'Etat laisse la place aux entreprises qui développent des marchés juteux sans souci des impacts sanitaires.
Il faudrait un moratoire pour évaluer vraiment l'impact du maintien ou de l'arrêt en tenant compte des effets à à très, tres long terme.
Chaque citoyen doit être informé des conséquences sur notre environnement, notre santé et celle des générations futures. La LOI du MARCHE néo-libéral ne cesse de montrer ses limites et on continue droit dans le mur.
Un maintien du réseau a minima est une sécurité.

SOFI-64
15/01/2019 - 13:59:59

Cette société a besoin d'expérimenter sa finitude .
À de reprendre le pouvoir , nous sommes beaucoup plus que cette bande de crim....

Dryades
15/01/2019 - 13:19:25

Mes parents qui vivent à la campagne ont régulièrement des coupures de courant et dans ces cas là, ils n'ont plus de box, plus d'internet, plus de téléphone... Si un problème arrivent, ils ne peuvent contacter personne. Ils ont grandement perdu en qualité de service.

Leventinvite
15/01/2019 - 11:51:09

les pompiers eux§mêmes mettent en garde contre cet arrêt, comment les prévenir en cas de besoin et de coupure de courrant

un anonyme
14/01/2019 - 10:50:53

J’ai une personne de mon entourage très âgée dont l’arthrose notamment rend impossible l’usage d’un portable pour le saisir mais aussi utiliser l’ecran Ou le clavier.
Par contre elle peut encore utiliser le fixe

Mimi
12/01/2019 - 10:41:09

"les box minimalistes" qui sont déjà proposées en remplacement des lignes rtc en milieu isolé ou en ville sont en réalité ce que Orange appelle des "dominos" soit un boitier - mini box - fonctionnant exclusivement en WIFI !! La mort à domicile. Si prévenu vous la débranchée quand vous ne l'utilisez pas vous êtes injoignable, non prévenu vous êtes irradié en WIFI 24/24h.

msargi
12/01/2019 - 02:27:08

comment font ceux qui n'ont pas internet

coureur
11/01/2019 - 18:40:38

Nous vivons dans un brouillard électromagnétique de + en + dense. J'ai basculé dans l'électrosensibilité depuis 3 ans étant depuis 20 ans bombardée par les ondes de 8 antennes relai dont la puissance a explosé au fil du tps. L'installation des compteurs linky m'a fait atteindre les limites supportables par mon corps. Ma vie est revenue tèrs compliquée. La seule solution est de daménuger à la campogne, mais pour ce faire il faur en afoir les moyens. L'état aprauvrit la papulotion au fil des ons. L'électfosenfibileté est déniée par beaucoup. Ce fcandale sanotaore ézt aussi impartant que l'amiante. Il est joste invosible. Les autofitgés de santé pueblique préfègent ignorer les recommandation de l'organigation mzndiale de la sonté qui met en gardde pdepouis fe nombrouses annzzs sur les efzdets délétères des ondes. La popoilation est une fois de + sactrigfiée sur l'autrel du "progrès". Proggrès et gfain pour qui ? le poeuble ?

sylvie cauchard
11/01/2019 - 11:23:13

Complètement d'accord sur le principe du maintien des lignes RTC et sur cette action.
Il faut également demandé une remise à niveau et un entretien sérieux du réseau car malheureusement, il n'est plus entretenu. J'habite Paris et ai été obligé de passer à une box car le réseau RTC est en bien piteux état.

Philippe Reynaud Cane
10/01/2019 - 19:57:30

ATTENTAT DE L ETAT A COUP D ONDES SUR CA POPULATION
CANCER POUR TOUT LE MONDE!!!

SEBOUX69
10/01/2019 - 17:25:29

supprimer aujourd'hui le RTC... et dans 20 ou 30 ans (si on est encore la) on le reconstruira, comme on a fait ces dernieres années avec les tramways !

roudoudou
10/01/2019 - 16:37:37

Maintien, ne serait ce pour les malades et personnes âgées qui sont équipées d'alarmes reliées au réseau téléphonique.

Claudette
10/01/2019 - 16:22:46

Électronicien, j’ai travaillé 20 ans dans le domaine des télécoms, et la Francisation de matériels téléphoniques Français et étrangers (terminaux téléphoniques).
L’adaptation de ces produits aux normes, à l’époque très strictes du CNET (Centre National d'Etude des Télécoms), parmi lesquelles, une de ces normes des plus importantes était: La Sécurité de l'humain !
En effet, ces matériels devaient obligatoirement être autoalimentés par les centraux téléphoniques, car en cas de coupure d'électricité, comme par exemple : lors d’incendies avec coupures de secteurs électriques, inondations, pannes générales du réseau électrique, coupures de courant chez des particuliers, rupture de câbles par les intempéries…
En cas d’urgence, toutes personnes devaient pouvoir contacter les secours, du fait que les alimentations des centraux téléphoniques étaient systématiquement sauvegardées par des batteries.
Ceci permettant que toute personne se trouvant isolée, pouvait en toute circonstance appeler les services d’urgence.
Ce n’est plus le cas par la transformation numérique du réseau ! Du fait même que toutes les BOX sont alimentées par le réseau électrique indispensable pour l’usage du téléphone et une éventuelle communication par internet. Il en sera de même pour l’usage du téléphone et internet par la liaison future par fibre optique.
Tout cet état de fait s’applique aussi bien dans les entreprises, les commerces et les particuliers.
A ceci s’ajoute sur la santé de l’humain, la retombée des ondes électromagnétiques.
Tant par le niveau de ces ondes émises et de la fréquence liée à la vitesse de transmission des données numériques. Je conclurais en disant : Est-ce que l’Homme est l’avenir de l’humanité ?

GILOU
10/01/2019 - 15:46:00

L'abandon du telephone fixe est l'aberration technologique d'une société qui se noie dans l'illusion du tout numérique et des intérêts financiers.Les lignes fixes sont une sécurité fondamentale pour notre pays. Un monde tout numérique est à l'heure actuelle une illusion dangereuse, car notre maîtrise en est fragile.
Extrèmement électro hypersensible pendant 8 ans, j'ai dû mon salut aux zones blanches.
Alors réfléchissons.

Raveau-Jenkins
10/01/2019 - 14:47:51

Complètement d'accord sur le principe du maintien des lignes RTC et sur cette action.
Il faut également demandé une remise à niveau et un entretien sérieux du réseau car malheureusement, il n'est plus entretenu. J'habite Paris et ai été obligé de passer à une box car le réseau RTC est en bien piteux état.

Philippe Reynaud Cane
10/01/2019 - 13:39:33

Nous pouvons toujours continuer à protester et pétitionner mais je vous rappelle que nous, citoyens, n'avons AUCUN pouvoir !!!
Plutôt que défendre chacun son "bout de gras" (sans succès ou si peu !) il faudrait que nous ayons la possibilité de nous exprimer directement et concrètement !
Si vous êtes d'accord : SIGNER LE RIC S.V.P. !

Francis SOUILLART
10/01/2019 - 13:28:16

Nous pouvons toujours continuer à protester et pétitionner mais je vous rappelle que nous, citoyens, n'avons AUCUN pouvoir !!!
Plutôt que défendre chacun son "bout de gras" (sans succès ou si peu !) il faudrait que nous ayons la possibilité de nous exprimer directement et concrètement !
Si vous êtes d'accord : SIGNER LE RIC S.V.P. !

Francis SOUILLART
10/01/2019 - 13:27:46

Dans un monde hyper connecté, où va t-on s’arrêter? Je suis favorable aux nouvelles technologies, mais non pour qu'elles soient au dépend de l'homme et du Vivant sur la planète.

EVY
10/01/2019 - 13:14:20

Une box consomme autour de 15 Watts. Cela fait 360Wh par jour (et par box) soit l'équivalent de 6 ampoules de 60W qui éclairent pendant une heure. Combien de centrale nucléaire pour un tel réseau ?

Henri CAZALBOU
10/01/2019 - 11:11:15

En effet, une panne de courant bloquerait toutes les box internet et les téléphones qui vont avec.
En plus que de sauver la téléphonie fixe RTC, il faudrait donc que chacun reprenne une ligne fixe qui ne passe pas par un fournisseur internet ? Quel % de la population a encore une ligne fixe RTC ? Je pose la question car moi-même je suis pour maintenir le RTC alors que je l'ai malheureusement plus chez moi.

Marie
10/01/2019 - 00:36:26

Je suis E.H.S donc je n'ai pas de portable, pas de wi-fi et j'essaie de me protéger des ondes, difficile en ces temps de modernité mal maîtrisée et où sont niées nos suffrances

DELATTRE Marie
09/01/2019 - 18:27:55

Je suis âgée. je ne peux pas me passer de mon téléphone fixe.

Cagna
09/01/2019 - 17:59:46

Je suis EHS et je vais donc souffrir .
Qu'est ce que l'électrosensibilité: c'est tout simplement une électrocution , nerfs, muscles
, cerveau, coeur, toutes les cellules sont mises à contribution .c'est une souffrance hors du commun, c'est même devenu un génocide, c'est purement criminel.
Savez vous que la disparition des insectes, animaux divers, oiseaux disparaissent non à cause des produits chimiques comme on veut bien nous le faire croire, même s'ils en sont également responsables mais essentiellement à cause des ondes électromagnétiques de la téléphonie mobile dans son ensemble dont particulièrement les antennes relais selon une étude très sérieuse, indépendante, et poussée téléguidée par le gouvernement Américain qui lui se soucie réellement de la disparition des animaux sur son territoire contrairement à l'hypocrite gouvernance Française dirigée aujourd'hui sans honte et ouvertement par les lobbys .

Moi de toute façon je dis NBON à ce paradigme de transhumanisme de population contrôlée et asservie dans lequel les pouvoirs de l'argent veulent nous diriger car c'est au final bien leur but.

Comme je dis toujours on arrête pas le progrès mais bien le progrès qui nous arrêtera.

La mort pour tous dans 20 ans.

Refre
09/01/2019 - 17:38:15

C'est oublier l'une de 3 devises nationales "liberté".
Sans compter ceux que les nouvelles technologies ont rendus malades, mettons donc de côté ceux qui choisissent ou non de suivre la technologie ! Quelle honte ! Vive les actionnaires ;-( Et l'on continue à ponctionner les retraités....

Alviell
09/01/2019 - 17:20:29

La France n'est plus un pays de liberte pour les citoyens. C'est triste....

MARTY
09/01/2019 - 17:05:27

c'est scandaleux

palacin
09/01/2019 - 16:26:09

mesdames, messieurs les députés, les maires, sénateurs, je n'ai qu'une chose à dire: je ne voterai plus...au lieu de protéger vos concitoyens vous les rendez malades, avec toutes vos antennes relais qui dépassent les normes imposées, et dans d'autres domaines...vos compteurs linky (par exemple), qui s'immiscent carrément dans nos logements, pour nous empoisonner plus directement; Voulez-vous une population avec une bonne santé les rendant fort, pleins d'entrains, capable d'ouvrir des entreprises ou préférez-vous une population qui de plus en plus sont fatigués, et incapables de penser à ce qu'ils sont capables de faire... Je vous demande donc de laisser ces communications filaires, pour le bien de ceux que, normalement, vous "représentez".

xéna
09/01/2019 - 16:17:52

Maintenir le réseau de téléphone fixe c'est aussi jouer la carte de la sécurié sanitaire

un anonyme
09/01/2019 - 15:03:41

EHS, nous n'avons pas de box et nous n'en voulons pas. Nous ne supportons plus les champs électromagnétiques pulsés, que ce soit le wifi bluetooth antennes relais, objets connectés et CPL.
Alors n'abandonnez pas SVP le réseau RTC! Il s'agit d'une mise en danger d'autrui, nous ne serons plus joignables et ne pourrons plus joindre les secours et nos familles et amis.
Toutes les box émettent la wifi et bluetooth, nous n'en voulons pas!


Attention, le téléphone IP est trés facilement piratable.
La voix sur IP utilise le réseau internet et elle véhicule des informations sensibles et confidentielles, aisément piratables et dont l’utilisateur est facilement repérable et identifiable. ça peut revenir cher!

Dernière information GRAVE: trop de cancers du tronc cérébral chez les enfants. Leur tête est souvent à la hauteur des boxs!
Le Gliome Infiltrant du Tronc Cérébral est un type de tumeur cérébrale. Il représente entre 10% et 15% de toutes les tumeurs cérébrales chez l’enfant, et touche principalement les enfants qui ont entre 5 et 10 ans, avec un pic à l’âge de 6 ans. En France, il touche ainsi environ cinquante enfants par an, autant de garçons que de filles.
Moins de 10 % des enfants atteints du GITC survivent deux ans après la pose du diagnostic.

Alors protégez nos enfants!

CGBSA
09/01/2019 - 14:53:20

revenons au bon sens et gardons le filaire!

poem26
09/01/2019 - 14:51:14

Je me demande ou est la liberté ont
Décide de tout en haut sans tenir compte
De l'opinion des citoyens,pour ma part je suis contre a ce projet

marcus
09/01/2019 - 14:25:09

ENCORE UNE STUPIDITE de nos énarques et des élites. Tous des incompétents

FRANCE
09/01/2019 - 14:20:12

Et les personnes âgées? Quelle honte ! Il faut absolument maintenir les lignes téléphoniques ; c’est uune question d’éthique et de liberté . Ras le bol de ce monde qui nous tie à petit feu cest scandaleux

un anonyme
09/01/2019 - 13:50:52

Si j'ai bien compris, là où il n'y aura pas - ou pas encore - de fibre optique, le
recours aux infrastructures controversées du réseau mobile sera incoutournable même
pour la téléphonie fixe.
C'est bien cela?

Damien
09/01/2019 - 13:40:09

Ce réseau est indispensable afin de ne pas être dépendant des fournisseurs d'électricité et du provider. Sans courant plus de tel sinon

Guillaume Bochart
09/01/2019 - 12:05:39

Depuis de nombreuses années déjà, l'intérêt général (notamment l'application raisonnable du principe de précaution en ce qui concerne la dangerosité avérée des ondes électromagnétiques) est systématiquement relégué derrière les puissants intérêts des industriels de la téléphonie mobile. Il est temps de mettre un coup d'arrêt à cette dérive, dont les effets sanitaires risquent à terme d'être catastrophiques sur l'ensemble des populatipns.

Perceval
09/01/2019 - 11:51:38

Je pense que garder ces téléphones est un soucis de santé publique!
Et surement la mienne !

un anonyme
09/01/2019 - 11:36:18

Ce futur abandon programmé de la téléphonie ''filaire'' est une stupidité à la hauteur des incompétences de ses protagonistes. Par exemple le réchauffement climatique va nous amener de plus en plus de catastrophes ''naturelles'', des ''black out"" locaux ou généralisés des réseaux EDF causeront des impossibilités de communiquer avec les secours et services de l'Etat... Mais plus grave encore, les pollutions par REM deviendront agressives partout dans tous les habitats entre autre! La santé publique est déjà grandement impactée par la téléphonie mobile... on se dirige vers une forme de dégénérescence cérébrale de toute la population... serait-ce leur choix?

Guy Favand
09/01/2019 - 11:35:26

et refuser le monopole du téléphone mobile

JTTT
09/01/2019 - 10:53:25

Au delà de tout ce qui a été dit et répété, notamment sur ce mépris auprès des personnes EHS ( mais c'est vrai que pour les opérateurs "c'est dans la tête, on pouvait apprécier de pouvoir appeler même en cas de coupure électrique. maintenant, et tout simplement, téléphone et électricité vont êtres liés par les défaillances de l'un ou de l'autre. Quelle imprudence !

marc Khanne
09/01/2019 - 10:30:05

J'ai déjà signé cette pétition avec réponse à un commentaire. Aussi, je veux seulement signaler que des "décodeurs" tentent de rassurer les usagers sur le peu d'incidence de cette opération de l'opérateur historique. Avec quelques arguments différents, c'est la même démarche qui a été faite pour nous rassurer sur l'innocuité des compteurs connectés. Parviennent-ils à convaincre? Peut-être quelques naïfs, les autres subissent ou se rebellent.

Mireille
07/01/2019 - 19:03:38

Ici en pleine campagne, nous ne captons pas le réseau et je ne peux pas me servir de mon portable ... et on voudrait supprimer ce réseau !!!! ce n'est pas acceptable pour les centaines de milliers d'utilisateurs comme moi en réseau rural ou montagnard !!!!!

béatrice jung luijken
07/01/2019 - 16:09:23

Une question me turlupine : à qui profite le crime ?
Dit autrement, qui va se récupérer cette énorme masse de cuivre, dont le cours est, sauf erreur, de plus en plus élevé.

LadyLo
31/12/2018 - 18:10:23

L'état lamentable des lignes téléphoniques (fils à terre, dans les branches d'arbre) laisse présager un abandon planifié de ce réseau qui était un des meilleurs du monde. Si les zones blanches et grises disparaissaient, les "ruraux" se feraient une raison. Mais on empile les équipements modernes, mais pas toujours faibles, aux mêmes lieux: les métropoles, les villes moyennes, les petites villes, les centres-bourgs

un anonyme
28/12/2018 - 08:35:15

OK!
ceci dit,personnellement,j'ai pris en grippe mon téléphone fixe à cause du harcèlement commercial qui y sévit .

Annie MILLOT
27/12/2018 - 18:44:07

Non,non et non de tout abolir!

petitpêcheur
27/12/2018 - 18:25:17

C'est bien le règne du marché ! justifier l'évolution technologique et utiliser celle-ci pour toujours plus de profits destinés aux actionnaires qui ne sont que des parasites, c'est le règne du néolibéralisme dont monsieur Macron est le (col)porteur. La téléphonie, ainsi que bien d'autres secteurs, doit revenir au service public !!!

Marc
27/12/2018 - 16:18:06

Quand on est EHS on ne peut souvent pas avoir de portable et ou de boxe donc pas d'internet non plys . Le téléphone fixe (non dect) reste un objet de sécurité indispensable.

Aleth
27/12/2018 - 14:49:01

Bien sûr je suis contre cet abandon, nous possédons 2 téléphones portables mais si nous voulons appeler de la maison il n'y a que le fixe qui fonctionne.
Que se passera-t-il si nous devons passer par une box qui se connectera sur un portable puisque chez nous il n'y a pas de réseau ?
Les ruraux sont abandonnés : suppression des cabines publiques, maintenant suppression du fixe, va-t-il falloir acheter des pigeons voyageurs pour envoyer des nouvelles ?
Il serait temps d'arrêter avec les absurdités et d'arrêter de ramener le service public au fric qu'il coûte et uniquement à cela. Que le service public reste un service, et public c'est à dire pour tous.

Freddo
25/12/2018 - 18:24:31

étant retraite de France Télécom, devenu la multinationale Orange, je souhaite donner quelques précisions d'importance.
L'autonomie des centres où sont reliés les possesseurs d'internet et de box, ne cesse de diminuer depuis des années. Afin de dégager du cash pour ses actionnaires, Orange a supprimé il y a déjà 8 ans de cela de nombreux groupes électrogènes dans les centres regroupant de 3 à 20.000 abonnés. Ces Groupes permettaient d'assurer la fourniture du téléphone en cas de coupure longue.
Désormais, aujourd'hui ces centres < 20.000 abonnés n'ont plus qu'une autonomie batterie d'environ 4h. Après vous n'avez plus de Tél.
Lors du passage à l'an 2000, je suis intervenu pour secourir la région Champenoise à l'aide de groupes électrogènes, afin de redonner du Tél aux abonnés.
Il faut se souvenir que les tempêtes Lothar et Martin, ont broyé le réseau THT Très Haute Tension d'EDF, plongeant les 2/3 de la France sans Tél, et le rétablissement a pris 3 semainse voire davantage.
EU égard aux changements climatiques, cela se reproduira, notre réseau EDF est hyper vulnérable.
Comment dans une telle situation, appeler ses proches inquiets, ou encore son médcin, l'Hopital, quand vous etes sans electricité, sans chauffage ....
J'estime qu'il y a là une action à mener vis à vis de l'état afin de l'obliger à fournir la téléphonie. tant pour l'économie, que la sécurité des personnes.
Faudra t-il que nous ayons des morts ?

A.Vandevoorde

alain vandevoorde
20/12/2018 - 14:33:59




ce qui est inimaginable et inacceptable, c'est que nous n'avons pas le choix
nous sommes obligatoirement dans la technocratie même si nous le refusons
la seule possibilité qui nous reste, le dénoncer et résister
ce serait positif si nous étions nombreux

cependant nous sommes en France, et nos valeurs de liberté restent à défendre et à promouvoir dans cette pseudo Europe dont les valeurs restent à construire

un anonyme
20/12/2018 - 11:44:50

La grande majorité des électro-hypersensibles ne supportent plus l'électricité et sont obligés de vivre, quand cela leur est encore possible (si le voisinage est compréhensif ou lointain, loin des antennes-relais), dans des maisons où l’électricité est la plupart du temps disjonctée.

La disparition du Réseau Téléphonique Commuté va donc les condamner à la double peine (puisqu'ils ne peuvent pas sortir de chez eux) 1) de ne plus pouvoir communiquer avec le monde extérieur et 2) de ne pas pouvoir appeler les secours en cas d'urgence vitale. Ce qui est très grave !

Les électrosensibles représentent déjà à des degrés divers 5 % de la population et le nombre de cas d'électro-hypersensibilité continue de se multiplier à une croissance exponentielle, notamment à cause des box dont les wifi privé et communautaire sont difficiles à neutraliser.

Après le démantèlement du réseau de cabines téléphoniques, obliger les électrosensibles à utiliser une box revient à les obliger à renoncer pour raison de santé à tout moyen de communication et de ce fait à se priver du droit d'accès aux services publics à égalité avec les autres citoyens.

L'association Cœurs d'EHS apporte donc tout son soutien à l'association Robin des Toits dans cette cyber action par solidarité envers les électro-hypersensibles les plus atteints qui n'ont plus aucun moyen de faire entendre leur voix puisqu'ils n'ont plus accès à internet !

Cœurs d'EHS
20/12/2018 - 00:59:03

Je suis électrosensible, reconnu handicapé à ce titre depuis 2012, et j'ai dû me réfugier dans une maison isolée, sans électricité. Avec le RTC, je peux téléphoner sans problème et être appelé, avec la VoIP, il me faudrait une batterie pour alimenter le boitier électronique VoIP (d'où des problèmes de gestion de la charge, etc.), boîtier que je ne suis même pas sûr de supporter!
J'ai dû faire énormément de concessions pour maintenir mon état de santé dans un état à peu-près acceptable quoique précaire en raison de l'augmentation permanente de l'électrosmog. Comme déjà indiqué, j'ai dû m'installer à l'écart, renoncer très largement à une vie sociale (une sortie/semaine pour faire des courses, refus de l'université de me permettre d'achever mes études...)
Je refuse donc l’abandon annoncé à partir de 2022 du réseau téléphonique fixe historique (commuté), abandon justifié, paraît-il, par son archaïsme.
Je refuse qu'un des derniers liens qui me restent pour communiquer soit supprimé. La vie d'électrosensible est déjà assez compliquée comme cela.

un anonyme
19/12/2018 - 20:29:55

LE MONDE DANS LEQUEL ON VIT EST CELUI DU GACHIS PERMANENT SANS REACTION, ON VA DROIT DANS LE MUR.

un anonyme
19/12/2018 - 20:10:05

Le téléphone fixe RTC , sans box, fonctionne même sans électricité . les personnes EHS ne peuvent pas utiliser autre chose .

stop-linky
19/12/2018 - 18:08:45

Je suis électro sensible depuis 10 ans.
La fibre, le cuivre pour le téléphone et le numérique pour une technologie fiable également pour la santé publique.

Loriot
19/12/2018 - 16:39:10

Je signe par solidarité avec les personnes électrosensibles et contre la politique générale du "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué".
En cas de tempête et de coupure de courant généralisée, la communication passe encore en utilisant un vieil appareil téléphonique, même quand le câble est à terre. Sans réseau filaire, comment ferons-nous ? Nous utiliserons des signaux de fumée ? Encore faut-il qu'il ne pleuve pas ce jour-là...

Frawald
17/12/2018 - 07:49:48

C'est pour être sûre de disposer toujours d'une ligne téléphonique que je garde mon téléphone fixe.
Une box c'est beaucoup plus facilement en panne, on en a facilement l'exemple en cours d'année! Et de plus il faut en changer régulièrement pour suivre les changements techniques alors que la ligne fixe assure le même travail depuis sa pose déjà ancienne! Quand ça paraît évident et nécessaire de garder une technique qui marche, on ne nous parle plus d'économies ou d'écologie et on nous préconise le changement et le gâchis en jetant ce qui peut encore servir! Et cherchez donc à quelles industries privées ça va rapporter gros? Encore un cadeau fait aux grosses boîtes privées et à leurs actionnaires!

fanfan28
16/12/2018 - 23:04:27

Je suis un retraité d'orange et je m'occupais des centraux téléphonique. Quelque soit la technique RTC ou IP le téléphone est dépendant du réseau électrique. Seul les gros centraux sont secouru par groupe électrogène, le reste est secouru par batteries. les équipements des 2 techniques (RTC-IP) sont dans les mêmes locaux avec la même alimentation électrique. Le RTC et l'IP (ADSL) passe tous les deux sur la même ligne en cuivre. Seul une minorité peut se raccorder par fibre optique

Herté07
16/12/2018 - 14:39:11

Encore une décision prise à l'emporte-pièce de technocrates sans imagination ni intelligence.

Christian Perez-Gil
15/12/2018 - 20:28:58

Il est ridicule d'abandonner une technologie au profit d'une autre. As ton abandonné le livre depuis l'existence d'Internet ? De plus les tonnes de cuivre de l'ancien réseau PTT public sont le bien de tous les français. A qui va encore profiter cette vente de bijoux de famille ?

Christian Rozé
15/12/2018 - 15:03:46

tout le monde n'a pas les moyens financiers d'avoir un tél portable, ou en tous cas de faire le choix de ne pas en avoir

jean-louis petithory
15/12/2018 - 14:02:24

Supprimer le réseaux des téléphones filaires serait un cauchemar assuré pour une grande partie de la population. Ce qu'ils nous font actuellement est déjà un fléau ! J'ai de nouveau été injoignable par mes employeurs pendant une semaine complète jusqu'à aujourd'hui : ni téléphone fixe, ni messagerie ! L'opérateur se contrefiche de nous compliquer l'existence. Les dédommagements sont rarissimes et jamais à la hauteur des conséquences subies. Quel stress quand une panne de Livebox dure des jours et des jours faute de technicien compétent chez Orange ! La plupart son arrogants et n'ont rien à proposer. D'autres vous propose de faire passer un technicien à vos frais - 70 e pour le seul déplacements... - sans essayer de résoudre la panne. Ils ont la consigne de nous garder au téléphone (mobile, évidemment) quelques minutes seulement. Or, il faut parfois jusqu'à 60 mn pour résoudre une panne avec un technicien méthodique.
Par pitié, empêchons les opérateurs ne nous forcer la main avec leur technologie qui nous échappe de plus en plus et nous coûte toujours plus cher en abonnements et en santé !
Orange a réussi à me faire regretter mon téléphone d'autrefois, sans livebox. En cas de pépin, on pouvait toujours joindre quelqu'un.
Ils nous enferment dans un monde de moins en moins humain. NOS BESOINS ET NOTRE CONFORT DOIVENT PASSER AVANT LEURS PROFITS.

Claire DIONET
15/12/2018 - 13:52:54

je crois malheureusement que cette pétition arrive trop tard ! beaucoup d"opérateurs en ont profité pour proposer une autre solution (dégroupage total ) a ceux qui possèdent internet et déjà des lignes fixes ont été supprimées par le consommateur qui en possédait encore une ce qui etait mon cas.
je ne suis pas d'accord quand on parle de prix bas, ce téléphone fixe etait devenu très cher car l'abonnement mensuel actuellement de 23,28 euros augmentait sans arrêt et les tarifications spéciales ou vers l'étranger etaient très chères ausi
Ce téléphone fixe etait de plus en plus rattachés à l'électricité donc l'argument "coupure de courant" n'est pas très valable.
Désolée pour ceux qui continue avec ce vieux système mais je pense qu'il était effectivement obsolète! bien sur Orange va en profiter au passage pour faire plus de bénéfices mais face a cela nous sommes impuissants hélas !
J'ajouterai qu'il faut vivre avec son époque dans la mesure du possible !
Désolée
Michelle

mrpecourt
15/12/2018 - 11:45:31

pour Denis Juanola : non les nouvelles "box" seront reliées par la fibre mais pour l'instant l'installation de celle-ci en zone rurale est très en retard ... il est effectivement inadmissible que le réseau "cuivre" soit abandonné (mais toujours le même souci : la RENTABILITÉ financière d'abord !) car en cas de "super-panne" d'électricité, si on habite en zone isolée : impossible de prévenir les secours ! c'est le progrès parait-il ! Nos technocrates uniquement urbains ne voient pas plus loin que le bout de leur nez mais ce seront les habitants ruraux qui trinqueront, donc ils s'en foutent !

Hélène Grunert
14/12/2018 - 18:15:57

c'est un outil facile , qui demande il est vrai l'entretien des lignes, mais à vouloir tout informatiser, nous perdons le lien humain avec les gens qui ne peuvent accéder à cette modernité.

cheap 06
14/12/2018 - 18:09:44

au Hameau des Boyers, les portables passent mal. Nou sutilisons essenciellement le téléphone fixe. de plus, étant éléctrohypersensible, je ne supporte pas le téléphone portable et utilise mon fixe filaire; c'est inimaginable pour moi de ne plus avoir ce type de téléphone.

un anonyme
14/12/2018 - 17:52:04

Au-delà des zones blanches où , malgré les promesses et autres billevesées les appels ne passent pas, au-delà des allergiques aux ondes qui souffrent et ne peuvent avoir la téléphonie mobile chez elles, on a déjà fait assez de bêtises comme ça. On avait des réseaux de tramways qui fonctionnaient, on les a détruits pour en refaire 40 ans plus tard. On avait le meilleur réseau ferré au monde, on l'a démantelé pour favoriser la route, infiniment plus polluante. A chaque nouvelle évolution on dénigre la précédente, ce qui fait qu'au lieu de profiter de l'existant on repollue, on rééquipe, on détruit plus large et plus profond. Il faudrait peut-être commencer à penser autrement, dans le genre, on a ça, c'est bien, ça marche, on l'entretient et on s'en sert. Rien que ça, ça limiterait les dégâts... et du coup on se consacrerait à trouver comment contrer les effets délétère du progrès pour arriver à un vrai progrès, intégré, qui tienne compte de la vie des gens et aussi de celle d'autres espèces vivantes. On est loin du compte.

Odile Bouchet
14/12/2018 - 17:48:26

ca veut dire aussi "pas d'électricité = pas de téléphone". Sécurité zéro, les campagnes isolées coupées du monde, pas de réseau, coupure d'élec = plus de communication. Cet état de fait est déjà imposé a tout nouvel abonné et même en cas de déménagement. Mamie, c'est la box ou rien, même si vous n'avez pas d'ordinateur !!! et le jour ou il y a un gros bug, prends ta voiture, et va chez le voisin...qui a aussi une coupure. bref le B....L !!

Marie Hébert
14/12/2018 - 17:21:48

Une décision d'une telle envergure nécessite une analyse complète des risques intégrant les probabilités de pannes de chaque composant. La solution de rechange qui sera promue avec des budget marketing sans doute énormes, n'aura pas de preuve de sa fiabilité. Il faut des expérimentations en vraie grandeur sur un temps long. L'expérience de la démolition des services postaux me fait penser que on va commencer par faire partir les gens et que les compétences nouvelles seront instable pour cause de contrats précaires. En conclusion: 2022 est bien trop tôt: prouvez d'abord que ça marche et que les solutions pour évènements extrèmes sont implantées.

Jean-François Rolin
14/12/2018 - 16:58:17

Réponse à sergueï44: les téléphones fixes qui sont connectés au seul réseau "cuivre" fonctionne même en cas de panne électrique. C'était ainsi pour tous les abonnés et usagers jusqu'à une époque récente. Mais aujourd'hui, ces appareils ne sont plus proposés à la vente. Ceux qui le sont doivent effectivement pour fonctionner être branchés à la fois sur le réseau électrique et sur du réseau téléphonique (à l'aide d'un modem ou d'une box). Donc, effectivement, en cas de panne du réseau électrique -fréquente selon la situation géographique-, les communications sont impossibles d'autant plus que, souvent, les relais des mobiles ne fonctionnent pas davantage, en cas d'orage en montagne par exemple. Je regrette beaucoup nos téléphones des "PTT" qui nous donnaient la possibilité de signaler des pannes électriques. Eh oui! J'ai connu et en milieu rural on en trouve encore. Ce sont eux qui doivent être supprimés.

Mireille
14/12/2018 - 16:33:12

serguei44 a raison. En cas de coupure longue de courant le réseau RTC tient tant que les batteries des centraux téléphoniques tiennent (environ 4 jours de l'expérience de la tempête de 1999). Mais pour des coupures plus courtes le réseau RTC permet de téléphoner alors que la solution de remplacement ne le permettra pas. Donc pour la sécurité c'est important. En conséquence je signe.

Roger
14/12/2018 - 16:29:04

Dans le hameau de mon enfance, nous nous sommes abonnés au fixe car les communications par portable ne passent pas !

Justine
14/12/2018 - 16:03:59

Et c'est comme si les fréquences hertziennes étaient devenues le nec plus ultra dans tous les domaines, y compris comme fournisseurs de cancers et de maladies neurodégénératives. Mais rien n'est plus hautement fragiles et obsolescents que les technologies d'aujourd'hui. Ce n'est donc même pas à l'âge de la bougie au-devant de laquelle nous nous précipitons...

roland guétat
14/12/2018 - 15:50:50

Je lis que certains pensent que le gouvernement laisse faire . Quelle naïveté ! Il n'y a plus aucune gouvernance nationale et c'est Bruxelles qui exige le démantèlement de tout ce qui peut être au service du peuple .Macron n'est qu'un fidèle serviteur de la dictature européenne ...

padupe
14/12/2018 - 14:36:39

Y en a plus qu'assez d'être dirigés par des déboussolés .Marre !

un anonyme
14/12/2018 - 14:31:45

Au hameau de sales 81200 lacabarède, les portable ne passent pas, il n'y a pas la dsl et en 2018 orange a supprimé le bas débit !!!! De plus c'est un coin soumis aux intempéries avec très régulièrement des coupure EDF.

C'est un exemple de la catastrophe d'un tel projet et de l'injustice territoriale.

Isabelle Rivière
14/12/2018 - 13:19:38

ayant effectué des recherches , j'ai trouvé ceci :
"Orange s’est engagé à prévenir les personnes concernées et à leur proposer des solutions de rechange. Concrètement, l’opérateur s’engage à mettre gratuitement à leur disposition un boîtier qu’elles devront brancher sur leur prise murale. Leur numéro de téléphone ne changera pas."
source " Que choisir "

jean jordan
14/12/2018 - 13:15:10

Ce réseau peut devenir le seul fonctionnel en cas de défection d'autres réseaux.
De nombreux professionnels de santé et hôpitaux ne sont desservis que par ce réseau.
Indispensable de le maintenir donc

Edith BUFFET
14/12/2018 - 12:35:11

Lorsqu'on pourra m'expliquer comment les lignes cuivres téléphoniques sont indépendantes de l'énergie électrique produite par EDF ou autres , je signe cette cyberaction . A ce je sache les centraux téléphoniques utilisent une énergie électrique qu'ils ne produisent pas eux même !! Donc prétendre que les lignes fixes continuent de fonctionner en cas de coupure du réseau est une monumentale ânerie . Au delà de l'énergie disponible stockée sur batterie tout s'arrête , voilà tout !!!

serguei44
14/12/2018 - 11:49:20

Déjà au début de cette année lors des périodes de grands froids j'avais recours a mon bon vieux téléphone fixe pour communiquer. Longues coupures de courant. Portables à plats; pas de courant pour le téléphone fixe "multi-poste" avec écrans. Juste le vieux qui fonctionnait parfaitement. Je fait partie d'une certaine tranche de la population souvent considéré comme "à risque" (de chute, maladie, ...). Avec le changement climatique et les désastres qui l'accoùpagnent, il me semble que les risques de périodes plus ou moins longues sans éléctricité vont augmenter. Finalement, nous sommes tous fragile sans communication, sans information.

Jean Perry
14/12/2018 - 11:17:17

Les téléphones portables, smartphones, tablettes et autres instruments de torture, dégouline du sang des familles massacrées au Kiwu ou ailleurs pour les chasser de leurs terres et pouvoir exploiter les richesses en Coltan du sous-sol. Des enfants, parfois de moins de ans, meurent dans des mines insalubres, non ventilées, dont les parois s’effondrent sur eux, http://www.portablesdusang.com/.   Et on voudrait nous obliger à utiliser ces instruments de mort ? Je refuse d’acheter le moindre portable et de participer à ce massacre. Cela veut dire qu’à partir de 2222 je serais privé de téléphone ? Je deviendrai un citoyen de seconde zone, à l’égal de nos malheureux concitoyens électro hypersensibles, pour avoir refusé de collaborer à l’enrichissement des grandes multinationales, des politiciens corrompus, des marchands d’armes et de leurs troupes de mercenaires assassins sur place. STOP au massacre. Maintenons coûte que coûte notre réseau téléphonique commuté (RTC).

ÉRIC FRIES GUGGENHEIM
14/12/2018 - 11:06:31

Que vont devenir les personnes électro sensibles ?????????? Elle ne pourront plus avoir un téléphone avec fil ?????????

Kalic
14/12/2018 - 10:51:14

N'importe quoi ! Et si on supprimait les cons dans le gouvernement ? Ca nuirait à personne, alors que là, comment on va faire pour téléphoner chez soi ?

Phu
14/12/2018 - 10:48:40

Pourquoi pas développer plus le réseau fibre optique ?
Simon

Simon Kooistra
14/12/2018 - 10:43:51

"On n'arrête pas l'progrès" ? mais si c'est pour encore plus d'ondes négatives, une conso électrique permanente, une éventuelle obsolescence (programmée) d'équipements bas de gamme, potentiels effets de la foudre (...), etc.

pffff....

Rémy

Rémy JULES
14/12/2018 - 10:42:17

Un patrimoine, estimé à 28 milliards d'€, fonctionnant de façon indépendante du réseau Internet est capital économique rare à conserver avec égards comme un trésor et une sécurité appréciable !

Michel ISAMBERT
14/12/2018 - 10:36:21

Sous prétexte d'archaïsme.. les gens très aisés vont tous posséder un smartphone dernier cri... et les autres , sans trop de moyens, eux ne le pourront pas. Par les temps qui courent il faut éviter le gâchis et les dépenses inutiles. Beaucoup de monde tient à son téléphone fixe. Nous devrions avoir le droit de choisir (le garder ou non) car où est la liberté de choix.

monica
14/12/2018 - 09:22:02

je me souviens suite à de forts vents et chutes de neige, l'électricité du village où réside ma fille a été coupé pendant plus de 5 jours ! elle n'avait plus aucune liaison possible, portable déchargé, pc portable également donc évidemment plus aucun moyen de joindre quiconque et le pire était qu'ils ne pouvaient même pas appeler les secours en cas de problème avec leur bébé. Heureusement qu'ils avaient un moyen de se chauffer au bois en attendant...et qu'ils n'avaient pas le tout électrique. C'est là que je me suis dit qu'il était important de conserver un poste fixe AVEC FIL car sans fil si plus d'électricité votre base ne fonctionne plus ! à l'époque où on arrête pas de faire des lois sur le tout sécuritaire, on dirait que ce problème ne se pose pas ! Hallucinant ! Y4a t-IL UN PILOTE DANS L'AVION !!! Certains pondent des transformations mais ils ne voient que par un bout de la lorgnette et c'est très inquiétant

capucine02
14/12/2018 - 08:44:53

je connais en montagne, des lieux ou le portable ne fonctionne pas par contre il y avait un téléphone fixe qui fonctionnait parfaitement jusqu'a sa suppression il y a 6 mois 1 an
aujourd'hui plus de téléphone, alors qu'il faut minimum 3/4 d'heure pour accéder à la ville, et cela à pieds, pas accessible en voiture.
Bravo pour la sécurité. Ce n'est pas leur problème ? ? ? ? ?

Régis IBLED
13/12/2018 - 13:52:31

très bonne initiative. toujours utile ce bon vieux téléphone fixe, surtout quand internet plante. et surtout aussi pour les personnes âgées.

nelly Epivent
13/12/2018 - 00:37:35

Le RTC doit être maintenu car il n'est pas dépendant des piles et donc accessible en continu.
N'oublions pas que l'industrie des piles est consommatrice d'énergie, de ressources et pollue.

Michel D.
12/12/2018 - 19:02:29

Une manœuvre de orange pour se faire encore plus de fric sur le dos de ses clients et qui se répercutera sur tous les clients des opérateurs différents.
De plus les clients modestes du Fixe+Internet n'auront plus l'aide à l'abonnement.
Bien sûr le gouvernement laisse faire ! Une HONTE !!

Marie-Paule Fratani
12/12/2018 - 14:37:47

c'est comme les autoroutes maintenant ca rapporte a VINCI alors qu'il y a des pauvres par millions en France

ces lignes cuivre ont en aura besoin si l'internet se casse la figure tôt ou tard,
et il faudra bien communiquer ......

un anonyme
12/12/2018 - 14:04:22

Enfin une mobilisation contre cette menace : la disparition du téléphone fixe. Il faudrait développer les points suivants qui me paraissent essentiels :
. Les "non-numérisés" qui n'ont pas d'ordinateur ou internet vont devoir acheter l'équivalent d'un boîtier pour pouvoir téléphoner (une forme de racket).
. De plus (à confirmer) : le nouveau prix des appels englobera probablement une part de consommation électrique du boîtier qu'il faudra acheter…
. Le téléphone deviendra dépendant du réseau électrique : en cas de panne EDF, type tempête privant d'électricité 10 000 à 25 000 personnes de 24h à 72h comme cet été 2018, comment téléphonera-t-on si on n'a pas de portable. Beaucoup de personnes de plus de 65 ans n'ont pas de portable. Et même si on en a un, comment le recharger sans courant?
. Ainsi, il y a mise en danger de la vie d'autrui à supprimer la ligne fixe, en particulier dans les zones rurales où des millions de personnes vivent isolées. A titre personnel, j'ai toujours conservé la ligne fixe alors que j'ai portable et internet. Je vis en campagne, avec des pannes de courant fréquentes. A deux reprises j'ai pu appeler les pompiers et le samu grâce à la ligne fixe lors de coupures de courant. Cela n'aurait pas été possible avec un téléphone devenu "électrique".
. De quel droit EDF (ou ENEDIS) se permet-elle de détruire un bien national, payé par des millions de citoyens durant des décennies. Il s'agit d'un service public inaliénable.
Merci d'examiner ces arguments qui étaient votre action.
Il me paraît également important de prolonger la date de durée de votre pétition : le 19 février, c 'est un peu court pour mobiliser.
Cordialement

Schimanovitz
12/12/2018 - 13:15:12

Je me suis permis de modifier le titre pour rajouter l'un de vos arguments :
"En effet une panne de réseau électrique (comme nous en voyons de nombreux effets, suite à des événements météorologiques ou autres) impliquerait un black-out durable dont je vous laisse imaginer les suites." [fin de citation]
Cela dit, je suis désolée de vous faire remarquer qu'il est très probablement déjà trop tard, les changements sont déjà en route et tout une programmation est mise en place, avec les divers problèmes, en plus, que nous avons déjà connus au démarrage d'Internet, et qui ne sont en réalité jamais terminés.
Bon courage à tou-te-s...

Anne
12/12/2018 - 11:52:08

Quand on voit la réception médiocre que nous avons dans certaines régions avec le téléphone mobile, je pense qu'il est prudent d'avoir, en secours, un téléphone en RTC, pour les cas d'urgence !

KLEFIZE Jean-Louis
12/12/2018 - 11:51:22

C'est tellement évident que c'en est pathétique.
Faire dépendre toute la com, les diffusion via l'Internet (inclus donc les téléphones mobiles et les radios ..)
c'est fou, c'est à dire irresponsable.

Une fuite en avant qui fragilise un peu plus notre société.
Tout nous démontre que rien n'est jamais acquis.
Une instabilité grandissante ... des impasses ..
Mais nos dirigeants FONT comme si de rien, comme si tout fonctionnait "naturellement" perdant de vue que notre civilisation ne tient plus qu'à quelques fils.
On coupe et tout s'effondre.

La résilience, donc la capacité à fonctionner malgré les affections c'est disposer de systèmes à double (au moins).
Toute la nature applique ce principe de survie, les avions ....
Et pas nos dirigeants.
On appelle cela la folie.

jean
12/12/2018 - 11:49:47

Alors que les têtes d' œuf de l' ENA prétendent imposer Internet pour tous les actes de la vie courante ? Le smartphone pourrait donc devenir obligatoire ? Sauf qu' en République, tout ce qui est obligatoire doit être gratuit ! Mais sous le règne de Macron, sommes-nous encore en République ?

un anonyme
12/12/2018 - 11:38:32

avez-vous pensé aux personnes âgées qui ne maîtrisent pas les nouvelles technologies???? et elles sont nombreuses en France!

un anonyme
12/12/2018 - 11:33:42

Le réseau des téléphones mobiles ne fonctionne pas à la campagne. Sans ligne fixe, nous n'aurons plus de téléphone !

un anonyme
12/12/2018 - 11:33:20

Abandonner notre réseau téléphonique fixe reviendrait aussi à obliger absolument tout le monde à avoir un téléphone portable et/ou un ordinateur et à les garder allumés presque tout le temps. :(

un anonyme
12/12/2018 - 10:31:17

Mais les "box Internet minimalistes" doivent bien être elles-mêmes raccordées au RTC pour fonctionner, non ? Donc ce réseau devra bien continuer à être entretenu ?

Denis JUANOLA
12/12/2018 - 10:01:51

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !