actualité écologie

AG Cyberacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Journal des Bonnes Nouvelles

OPÉRATION

victoire pour Gabriel Dufils

La Terre vue depuis l’espace

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les 10 jours verts Transacteurs

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide

archive : Stop au projet Frontier de la Sté Teck Ressources

Des membres de la Première Nation d'Athabasca Chipewyan, en Alberta, s'inquiètent de voir sa population de bisons menacée si le projet de mine de sables bitumineux, Frontier Oilsands, entre Fort McMurray et Fort Chipewyan, est approuvé par Ottawa. La période de consultation publique ouverte jusqu'au 26 avril doit être l'occasion de dire non à ce projet de la plus grande mine de sables bitumineux de tous les temps (projet Frontier de la Sté Teck Ressources de 292 km²) qui renforcera la consommation d'énergies fossiles nocives pour le climat (260.000 barils de pétrole/jour à partir de 2026 et pendant 50 ans),

[ Voir l'archive ]

24 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Aujourd'hui il y a encore des crimes "légaux" seulement avalisés par la faim stérile de l'argent, contre les hommes et contre l'environnement qui est notre abri actuel et futur. Demain il sera peut-être trop tard pour penser une action judiciaire contre les donneurs d'ordre que sont les actionnaires toujours ou presque invisibles. Pour autant l'éveil de doit pas faiblir pour empêcher cette nuisance dès à présent!

Cyrano
30/09/2018 - 22:13:35

Stop à ce projet de sables bitumineux, symbole d'une époque révolue

Tempier Jean-Claude
30/09/2018 - 21:29:45

L'extraction des sables bitumineux c'est: le raclage de toute la couche supérieure du sol, sur des milliers d'hectares, après déforestation totale. Rien ne pourra plus pousser là dessus pendant des milliers d'années, des centaines de milliers? Stérilisation globale de régions entières. En cas de doute il faut regarder les images satellite de la région de Fort Mac Murray au Canada. Ensuite il faut regarder le Nouveau Mexique (USA), tous les petits points blancs partout ce sont les puits d'extraction de gaz de schiste.

Juste un trou d'eau
28/09/2018 - 16:49:45

Trudeau il detruirait tout ce type si il pouvait

tao
27/09/2018 - 10:15:10

La Cour d'appel fédérale annule le décret qui permettait au projet d'expansion du pipeline Trans Mountain d'aller de l'avant. Le premier ministre Justin Trudeau s'était fermement engagé à ce que le projet se réalise.
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1120899/pipeline-trans-mountain-cour-federale  

Trans Mountain : des Autochtones et des environnementalistes crient victoire
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1120871/transmountain-decision-cour-appel-federale-premieres-nations-environnementalistes-reactions  

Alain UGUEN
25/09/2018 - 08:19:31

Les sables bitumineux doivent rester des réserves que nous utiliserons lorsque nous n'aurons plus d'autres solutions dans le futur le plus lointain possible.
Aujourd'hui il n'y a pas d'impératif à les exploiter sinon de gagner de l'argent sans se préoccuper des dégâts écologiques que cela engendre.

Le Vérinois
16/06/2018 - 00:12:56

Ras le bol de ces destructeurs massifs de notre belle planète....

vertadier
14/06/2018 - 19:33:38

Je vous conseille sur le sujet de lire le petit livre Brut: la ruée vers l'or noir avec de superbes textes décrivant l'ambiance dans ce haut-lieu de l'extractivisme totalement inconscient et irresponsable
Terrifiant!

Jean--Michel Florin
12/04/2018 - 15:46:22

Sauvons ce qui reste de beauté et de Nature sur cette planète qui n'est pas un bac à sable pour capitalistes...
Capitalistes, DEHORS, si vous avez trop d'argent disponible, redistribuez...

Bernard Pothier
09/04/2018 - 14:11:41

La Planète n'en peut + d'être détruite!

Christiane Huard
08/04/2018 - 17:59:06

@Claire

Ce n'est pas la planète qu'ils détruisent; c'est l’humain.

Christian Perez-Gil
07/04/2018 - 01:29:13

Ces gens-là se fichent pas mal de nos pétitions, ils font la loi dans les pays moyennement démocratiques et corrompus et, dans nos "démocraties" ils installent des dirigeants qui sont là pour nous faire gober que leur intérêt est le nôtre et leur vision du monde est la meilleure. Bientôt ils auront à leur disposition des armées de robots-soldats (merci l'intelligence artificielle que Macron veut développer avec nos deniers) qui ne se poseront pas de questions quand il faudra nous remettre dans le rang.
Si nous ne nous réveillons pas très vite, il sera trop tard pour se révolter et pour sauver ce qui peut encore l'être de notre Terre.

Christian Perez-Gil
07/04/2018 - 01:27:14

Et comme toujours , aucune certitude et d'une protection de l'environnement de ce gisement , ni de remise en état initial des zones impactées . Les assurances ne sont toujours que du vent à 50% Le fonctionnement minier se passe toujours ainsi . Comme l'exploitation du nickel en Nouvelle Calédonie Et je passe sur les écroulements de terrains à terme indéterminé . Et juridiquement , toute bataille sera , comme en France , très inégale en faveur des pollueurs , comme toujours .

Bibillo
05/04/2018 - 10:54:09

Horreur ! Malheur ! Hydrocarbura s'apprête à détruire notre planète ! Si c'était un jeu électronique, je la tuerais derechef !

Christian Rozé
04/04/2018 - 18:07:06

Tous ces pollueurs devraient lire le livre écrit par Rachel Carson en 1964: "Printemps silencieux" sur les dégâts environnementaux causés par le DDT, l'aldrine ou le parathion, ça se passait aux USA où cette noble personne était biologiste.
c'est éloquent!!! Et c'est écrit en 1964 (donc déjà "anciens")
Mais la leçon est restée lettre morte ou peu s'en faut!!!!

cactus
04/04/2018 - 17:33:22

Il faudrait quand même arrêter les co.....es; le pillage en cours est suicidaire! A quoi servent des profits sans limites capitalisés par 10% (à peine) de la population mondiales. S'enrichir pour certains est une addiction aussi redoutable que n'importe quelle drogue et elle concourt à nous anéantir à terme!

Cactus effondré!
04/04/2018 - 17:25:22

Lisez Résistance 71

https://resistance71.wordpress.com/category/actualite/  

RASLEBOL
04/04/2018 - 16:46:04

Pauvre planète ! ils vont parvenir à te détruire !

claire
04/04/2018 - 16:21:01

Mais il a pourtant l'air gentil Justin Trudeau! Avec ses yeux de cocker triste et sa "compassion" dégoulinante...
Il est près à vendre la totalité de son pays à l'industrie du saccage, mais il n'ira pas plus loin, c'est promis! De toute façon, c'est pour notre félicité future, quand nous logerons tous dans un pays planétaire de cendre et de goudron. Ces messieurs dames se sont ils déjà réservé un domaine en Nouvelle Zélande, où nous ne serons pas conviés?

MacMurrayisBurning
04/04/2018 - 15:04:46

Malheureusement les dégâts ne sont pas seulement locaux et la pollution s'étend très loin et souvent via les rivières.
Les schistes bitumineux doivent être laissés en réserve en se disant qu'on les exploitera seulement lorsqu'on y sera contraints mais pas comme aujourd'hui pour se faire de l'argent
Arrêtons les projets fous

Le Vérinois
04/04/2018 - 14:04:48

La COP21 a acté la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique, le scénario RCP8,5 , le plus catastrophique, a été revu à la hausse et il est dépassé, car les PRG ont été pris à 100 ans, alors que pour le méthane, deuxième GES, il est 4 fois plus élevé à 10 ans, triplant l'excès d'Eq CO2 que la planète ne peut absorber, négligeant l'augmentation permanente de l'eau dissoute dans une atmosphère toujours plus chaude, l'eau - gaz étant aussi un GES. Les évènements météorologiques ne cessent de battre des records, 15000 scientifiques de toutes nations, de tous bords politiques, de religions différentes, ont alerté sur la sixième extinction de masse en cours, quelques degrés de plus ce sont des incidents technologiques, des famines, des maladies, des exodes, des guerres avec notre voisin pour le dernier sac de riz, pour le rationnement de l'eau... Un écocide est plus grave qu'un génocide. Bienvenue dans l' anthropocène.

Daniel LAMBEAUX
04/04/2018 - 11:31:58

encore une fois ces chers "américains" sacrifient tout pour le fric !!!
et ça se permet de donner des leçons au monde entier !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
quelle pitié !!! :o(

Comanche34
04/04/2018 - 11:21:19

Quand faire de l'argent compte plus qu'aider la biodiversité (humanité incluse) à survivre, ça devrait s'appeler "crime contre l'humanité". Pourquoi n'est-ce pas le cas ?

Hélène CHARRIER
04/04/2018 - 11:19:32

Le Canada est complètement pourri par les sables bitumineux. Les Etata Unis par la fracturation hydraulique et bien d'autres pays suivent le même chemin

philippe Gillier
04/04/2018 - 11:09:17

[ Voir l'archive ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !