image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction N° 932 : Stop au nettoyage ethnique au Myanmar

Au Myanmar, depuis le 25 août dernier, les Rohingyas sont victimes d’un véritable nettoyage ethnique orchestré par l’armée birmane. Une nouvelle étape a été franchie dans les violences qui frappent depuis des décennies cette minorité de confession musulmane.

[ Participer à la cyberaction ]

40 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Annick Le Floc'h : vous vous emportez mais que savez vous de l'exacte situation des Rohingyas dans le pays ? Comment leur retour sera-t-il accepté par la population birmane ? Croyez vous pouvoir éradiquer la haine et le rejet d'un seul coup de baguette, que l'acceptation des Rohingyas est facile à imposer aux Birmans uniquement parce que Bono, ou un autre, le clame ? Les jugements sur l'autre, vus de notre monde confortable, sont souvent les plus mauvais car déformés par nos préjugés et notre ignorance. Les haines raciales sont les plus tenaces et les plus difficiles à traiter..... Exemples multiples à l'appui !!

Jonquille
31/12/2017 - 14:17:45

Le Bangladesh prépare un premier rapatriement de 100 000 Rohingyas en Birmanie
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20171230-bangladesh-prepare-premier-rapatriement-100-000-rohingyas-birmanie  

Alain Uguen
31/12/2017 - 08:43:21

Bien sûr que le retour des Rohingyas est annoncé, mais dans quelles conditions?
Il ne faut pas compter sur l'ONU!!!(voir les traités de paix pour la Palestine violés depuis des décennies ans par Israël!)

marie-danielle
30/12/2017 - 06:56:05

C'est une femme politique et comme tous les politiques ils suivent le gros de l'opinion. Or, la triste realite est que la majorite des Birmans supportent l'epuration ethnique qui a eu lieu. Cette analyse est rarement lue dans les journaux ou l'on prefere souvent: "Elle ne peut rien, les militaires detiennent les clefs du pouvoir". De plus il est aussi important de signaler que ces crimes contre les Rohingyas (et contre l'humanite)sont loin d'etre les premiers. Ils sont recurents en Birmanie depuis les annees 60. Le silence d" Aung San Su Kyi est representatif du silence complice de la majorite de ses coreligionaires et compatriotes. Triste realite!

Steph
30/12/2017 - 05:12:50

Bono fait utilement usage de sa notoriété. Le massacre des Rohingas est Ignoble. Il faut en parler, le crier même.

Annick Le Floc'hmoan
29/12/2017 - 18:11:56

quel honte et personne ne bouge

gerard lemercier
29/12/2017 - 16:50:54

Je pense que la réaction de Bono n'est pas appropriée. L'article de Ouest France du 23 ou 24 novembre permet de comprendre que cette situation des minorités en Birmanie est une question complexe dont nous ne connaissons rien ! Et qu'un Prix Nobel, fut-ce de la Paix, n'a qu'un pouvoir limité dans ce pays dirigé par une junte militaire. Gardons nous de jeter un jugement sur cette femme qui agit du mieux qu'elle peut dans cette culture avant tout masculine. Soutenir les Rohingyas oui, maintenir la pression sur les gouvernants birmans oui, mais ne jetons pas l'huile sur le feu en affaiblissant celle qui ose rester debout face à ces fanatiques. Que feriez vous à sa place ????

Jonquille
29/12/2017 - 14:47:10

De l'avis de Bono

Georgette
29/12/2017 - 13:33:26

A quoi sert un prix nobel , lorsqu'il ne s'exprime pas sur une situation d'intolérance absolue d'une minorité ?

Désolé pour ce choix qui montre la vraie nature de cette dame que je ne soutiens plus !!!!

serge Schwindenhammer
29/12/2017 - 11:47:01

Birmanie. Bono réclame la démission d'Aung San Su Kyi

Bono, le chanteur du groupe de rock irlandais U2, a changé d'avis sur la présidente birmane Aung San Su Kyi, dont il avait ardemment soutenu la cause lorsqu'elle était assignée à résidence par la junte, dans son pays. Reprochant à celle-ci de s'être montrée trop silencieuse pendant la crise des Rohingyas, qualifiée de « nettoyage ethnique » par les Nations unies, il estime, dans une interview au magazine Rolling Stone, que le prix Nobel de la Paix « devrait, à tout le moins, s'exprimer davantage. Et si les gens n'écoutent pas, alors elle devrait démissionner », affime Bono

http://www.letelegramme.fr/monde/birmanie-bono-reclame-la-demission-d-aung-san-su-kyi-29-12-2017-11796622.php  

un anonyme
29/12/2017 - 10:59:48

La Birmanie et le Bangladesh se sont accordés sur le rapatriement des Rohingyas
https://www.ouest-france.fr/monde/birmanie/la-birmanie-et-le-bangladesh-signent-un-accord-pour-rapatrier-les-rohingyas-5398709  

Alain Uguen
24/11/2017 - 11:37:53

il est temps de faire quelque chose pour cette population

FEND
23/11/2017 - 21:39:52

SANS COMMENTAIRES!!!

jean marin
23/11/2017 - 18:10:14

LAMENTABLE INACTION de l'ONU qui récidive celle dont elle a
fait tristement la preuve pour la Syrie !
La Chine vient de s'opposer.
Une fois de plus, un ou 2 pays BLOQUENT TOUTE ACTION INTERNATIONALE !

Quand l'ONU changera t-elle sa législation?
A quoi sert elle si elle est IMPUISSANTE !!!

Hélène Gonnet
22/11/2017 - 22:31:56

je lis des commentaire sdisant que le triste sort des Rohingyas est causée par les us la france et je ne sais qui.... cela empêcherait il ASS de se positionner? Même si c'est le cas il est certain que chaque conflit est plus complexe qu'il n'y parait et que sans l'aval des US la Birmanie serait peut être plus prudente mais ce racisme anti musulman n'est pas nouveau au MM il existait avant qu'ASS accède au pouvoir. Il ya aussi au MM des groupes qui se réclament ouvertement du nazisme des uniformes et croix gammées en vente partout. bine qu'ils soient bouddhistes isl sont intolérants et profondément racistes ceci est une réalité. Donc avec ou san sle soutien de l'occident ceci est quand même perpétué par des birmans. et dire cela n'empêche pas de se révolter contre ces massacres. ce sont bine des militaires et policiers birmans pas que des mercenaires.

chris
22/11/2017 - 17:31:49

Violences envers les Rohingyas - 35 ONG appellent à une réunion d'urgence du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU
http://www.lavenir.net/cnt/dmf20171120_01088174  

Alain UGUEN
21/11/2017 - 08:20:40

J ai rencontre Aung San Suu Kyi a Rangoon a plusieurs reprises. Jamais je n aurais imaginé qu elle puisse demeurer silencieuse face a de tels crimes contre l humanite. Ma deception est très profonde.
Annick Le Floc'hmoan, journaliste honoraire.

un anonyme
20/11/2017 - 19:04:33

Votre message est plein de bonne volonté mais il n'intègre pas une réalité internationale manipulée par les USA qui veulent faire de la Birmanie le futur champ de bataille de l'affrontement Musulmans/Occidentaux. La présidente Prix Nobel de la Paix est bien sûr en ligne de mire comme l'ont été Saddam Hussen, Kadhafi, Bachar El Assad en leur temps.
Un autre enjeu : bloquer un oléoduc bénéficiant à une région proche de la Chine. Pour cela, manipuler une minorité ethnique importée du Bengal par les colonisateurs anglais et mal intégrée au reste de la population birmane pour qu'elle se rebelle contre l'état est aisé surtout si on envoie des mercenaires brûler leurs villages.
Aujourd'hui, les “états voyous" sont les USA, la Grande Bretagne et la France, qu'on se le dise !
Les Rohingyas sont des victimes bien sûr (comme les Kurdes bientôt!), mais des victimes manipulés par des intérêts et une géopolitique qui les dépassent ! Il faut donc les soutenir mais ne pas projeter bêtement le rôle de “méchant” sur leurs adversaires nationaux. Tout se joue hors de Birmanie, comme pour l'Irak, la Lybie et la Syrie (et le Kurdistan !).

Alain JUVENON
20/11/2017 - 14:38:37

Qui que l'on soit, on a le droit de vivre sans être jugé par nos différences qu'elles soient religieuses, la couleur de peau ou de la classe sociale... Á bon entendeur, salut.

Sébastien
18/11/2017 - 19:16:48

Respecter les Rohingyas. Arrêter le massacre

jacquelin
16/11/2017 - 18:05:24

Je suis allée en Birmanie l'année oAung San Suu a été élue Présidente et où tous les espoirs de démocratie étaient permis: le problème est que l'armée a plus de pouvoirs que la Présidente et qu'il faudrait que ce soit le contraire, mais le chef de l'armée veut garder ses pouvoirs....

cheap 06
14/11/2017 - 18:25:01

Bob Geldof : Aung San Suu Kyi "est une meurtrière"
http://fr.euronews.com/2017/11/13/bob-geldof-aung-san-suu-kyi-est-une-meurtriere  

Alain UGUEN
14/11/2017 - 11:36:54

Rohingya: un nouveau rapport d’Amnesty présentes des preuves de crimes contre l’humanité
http://www.info-birmanie.org/rohingya-un-nouveau-rapport-damnesty-presentes-des-preuves-de-crimes-contre-lhumanite/  

Info Birmanie
23/10/2017 - 07:37:52

J'ai lu que depuis le partage de l'Empire Britannique des Indes, et, surtout depuis l'indépendance du Bengale Oriental, les populations Rohinghas affluent en Birmanie, où leur natalité, beaucoup plus forte que celle des Birmans, a causé un déséquilibre, d'où les réactions militaires, certes excessives.
Est ce que l'Arabie Saoudite, riche et sous-peuplée, ne pourrait pas fournir l'asile à ses frères musulmans ?
Elle se contente de faire pression à l'ONU, et d'alimenter les réseaux de protestation.
Tant pis si je ne souscris pas à votre unanimisme !

périscope
10/10/2017 - 17:40:26

Les épurations ethniques en Birmanie ne datent pas d'hier et devraient faire l'objet d'un contrôle sévère de la part de l'ONU : des sanctions impressionnantes et dissuasives devraient être décidées et appliquées rapidement.

Michel Quillet
05/10/2017 - 12:34:08

parce que la souffarnce des Rohingyas ne peut qu'entraver le développemet de ce pays .

antoine jean
05/10/2017 - 08:12:56

Le problème des Rohingyas en Birmanie est comparable à celui des Ouïgours dans le Nord de la Chine...

stoppeur
04/10/2017 - 18:07:16

"Ne pas oublier l'impact des ambitions chinoises sur la région qui poussent à faire "dégager" les populations de la région".
Ne pas oublier les US qui souhaitent enrayer le projet de "la route de la soie" qui mettrait à mal leur économie déjà très déclinante. Suivez la piste de l'argent et vous comprendrez ce qui se passe là-bas.

Oz
04/10/2017 - 12:23:32

cOMMENT VIVRE SEREINEMENT avec toutes ces horreurs de par le monde. Faisons pression sur nos gouvernements pour faire une véritable éducation en faveur de la fraternité, de la tolérance et contre toutes les formes de racismes et d'exclusions. Quand les européens comprendront-ils que ce qui se passe au loin est déjà en train de nous gangrainer et tous oublient le Congo, l'Amérique Latine, le Moyen-Orient d'aujourd'hui et le Rwanda et le nazisme et les goulags d'hier. Les humains ont perdu la mémoire ou peut-être n'en ont-ils jamais eu ?

Lucky THIPHAINE
04/10/2017 - 11:35:08

Halte aux racismes et à la guerre

Nicole CREMEL
03/10/2017 - 16:07:03


La Birmanie ouvre la porte à un retour des Rohingyas sur son sol
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/la-birmanie-ouvre-la-porte-a-un-retour-des-rohingyas-sur-son-sol_1948587.html  

Alain UGUEN
03/10/2017 - 08:32:40

En réponse a l'article mentionne par "rottok" et publie dans riposte laïque.

Un article désinformateur et tendancieux! Le problème des Rohingyas en Birmanie et leur ostracisation n'est pas un phénomène récent. Il est bien antérieur à la montée de l'Islamisme radical dans d'autres régions du monde. Ce qui est certain par contre, c'est que le traitement actuel va évidemment être utilisé par ces radicaux Islamistes et ne va rien faire pour arranger les choses, notamment dans la région d'Asie du sud-est. Pour rappel l'Indonésie est le pays qui compte le plus de Musulmans au monde et c'est à l'heure actuelle le pays le plus démocratique en Asie du sud-est ce qui est rarement mentionné car bien loin des clichés habituels sur L'Islam. Il est donc important que la communauté internationale prennent ce problème à bras le corps ne serait-ce que pour mettre en défaut tous les tenants de la « guerre des civilisations » qui ne pensent qu’à jeter de l’huile sur le feu et auxquels l’auteur de cet article semble appartenir.

Stephane
23/09/2017 - 09:02:26

Nicole, Le terme Myanmar que cela plaise ou non est le nouveau nom officiel de la Birmanie. Même si dans la conversation courante on continue a employer Birmanie ; dans les publications officielles, scientifiques (très sérieuses), et les relations diplomatiques, le terme Myanmar est employé par respect. Tant que le Myanmar n'aura pas officiellement repris son ancien nom il faudra continuer ainsi.

Stephane Proux
23/09/2017 - 08:24:14

Et dire que des moines bouddhistes appellent ouvertement au meurtre des communautés Rohingyas! Malheureusement une piqure de rappel pour ceux qui ont tendance a croire que seul l'Islam est une religion problématique.

Stephane
23/09/2017 - 08:11:36

Le Myanmar, très beau pays normalement pacifiste, me scandalise. J'ai soutenue de nombreuses années au travers de l'Association Suisse-Birmanie la Présidente pour sa libration. Bien que nous la savons sous le joug de la junte militaire, je suis déçue de son desintérêt pour les souffrances de ce peuple qui, bien que musulman, a besoin d'assistance, tout comme elle en a reçue de notre part, en son temps. Que la politique est moche...

Reinle Monique
22/09/2017 - 17:06:32

Demandez- vous qui la C.I.A finance et quel pays elle veut déstabiliser !

patrick pirette
22/09/2017 - 15:39:04

Ne pas oublier l'impact des ambitions chinoises sur la région qui poussent à faire "dégager" les populations de la région.

françoise clercc
22/09/2017 - 12:36:51

L'emploi du nom "Myanmar" est inapproprié. C'est le nom qu'a donné la dictature militaire à la Birmanie.La presse "sérieuse" n'a jamais cessé d'appeler ce pays par son nom véritable.

nicole zurich
21/09/2017 - 20:52:41

Que ces musulmans puissent avoir droit à l'éducation et aux études supérieures comme tout autre citoyen birman.

Jonquille
21/09/2017 - 18:25:54

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !