actualité écologie

La Terre vue depuis l’espace

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

OPÉRATION

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

image vide cyberacteurs
image vide



Pétition : appel Arrêt des nucléaires civils et militaires avant qu’il ne soit trop tard !

Le moment est venu de faire converger ceux/celles qui luttent depuis des décennies contre les armes nucléaires et ceux/celles qui combattent avec la même ardeur les centrales nucléaires. Nous exigeons l’arrêt du nucléaire civil et du nucléaire militaire car ils constituent des dangers de même nature.

[ 2 717 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 23 mars 2018

Proposée par Cyberacteurs

Plus d'infos

nucléaire, bombeDu côté du nucléaire militaire : la récente crise en Corée, le chaos qui s’installe suite aux guerres en Libye et au Moyen-Orient avec ses déplacements de populations et de façon générale l’augmentation des réfugiés, l’aggravation des crises écologiques liées à notre société productiviste et industrielle, la disparition de la biodiversité, le stress hydrique dans de nombreux pays sur la planète, etc., toutes ces tensions augmentent le risque de nous faire revenir aux pires heures de la guerre froide, lorsqu’une déflagration nucléaire était ressentie comme possible.

Jusqu’ici la bombe atomique a généré beaucoup de victimes au sein des pays détenteurs de la bombe ce qui en fait une nouveauté dans l’histoire de l’armement. Mais, l’explosion de seulement 0,3 % du stock mondial de têtes nucléaires suffirait pour imposer un « hiver nucléaire » qui éradiquerait toute vie sur Terre. Par conséquent, envisager d’utiliser la bombe est toujours aussi inconcevable alors que Trump relance la course aux armements nucléaires et que les armes nucléaires dites préstratégiques et tactiques s’ajoutent aux armes stratégiques censées hier garantir la paix par l’équilibre dans la terreur. La France compte plus de 300 têtes nucléaires équivalentes à 3000 Hiroshima. Cette nouvelle « ligne Maginot » coûte 4 milliards d’euros chaque année à la France qui pourrait être utilisés pour satisfaire les besoins essentiels de la population.

Du côté du nucléaire civil : nous assistons à une prolifération des catastrophes (URSS en 1957, Etats-Unis 1979, URSS en 1986, Japon en 2011, etc…) et à une quasi faillite de cette industrie en France. AREVA n’existe plus, cette entreprise avait une dette presqu’aussi élevée que son CA, EDF s’apprête à consacrer 75 % de ses investissements à la construction des réacteurs EPR dont on ne sait pas encore s’ils vont pouvoir fonctionner. Ceux en construction ont vu leur coût multiplié par trois. On découvre des falsifications dans la fabrication des cuves remontant à 1965. La confiance s’émousse…

Le comble, c’est que le nucléaire a été lancé sans qu’on ait réfléchi à la totalité du cycle, le résultat c’est qu’aujourd’hui on découvre qu’il nous a légué des problèmes insolubles : le démantèlement qui ne peut être fait dans des conditions de sécurité suffisante pour les travailleurs, ni en totalité car le « retour à l’herbe » est aujourd’hui un mythe, mais surtout le traitement des déchets. Ainsi, dans le rapport de l’ASN de 2017, nous apprenons que 18 % des déchets de moyenne activité risqueraient de provoquer des incendies (à cause de l’enrobage bitumé) en cas de stockage dans le centre d’’enfouissement de Bure, et ainsi libérer de l’hydrogène radioactif, en plus des autres problèmes liés à la durée de vie des déchets.

Après l’abandon de l’aéroport de NDDL, une lueur d’espoir apparaît, celui de voir la mobilisation antinucléaire reprendre comme c’est le cas à Bure.

Nous appelons par conséquent à réagir avant qu’il ne soit trop tard, avant qu’une catastrophe nucléaire majeure ne se produise en France, avant qu’un attentat ne détruise les « piscines » nucléaires où sont entreposés les déchets, avant que les eaux servant à refroidir les réacteurs ne soient trop polluées, avant que la faillite du nucléaire ne jette à la rue des centaines de milliers de personnes travaillant dans cette industrie, avant que le complexe politico-militaire ne décide d’utiliser des armes nucléaires quelle qu’en soit le type.
Nous exigeons donc l’arrêt des nucléaires civils et militaires.

Liste des premiers signataires Paul Ariès (politologue, rédacteur en chef de la revue les Zindigné.e.s) Jean-Luc Pasquinet (décroissance-idf, ADN)Gabriel Amard, coanimateur du pôle Atelier des Lois de la France Insoumise Christine Bergé, (anthropologue) Bruno Boussagol (Brut de Béton-Productions) KoLin Kobayashi (Echo-Echanges Stéphane Lhomme (Observatoire du Nucléaire)Mathilde Panot, députée France Insoumise du Val de Marne Pierre Péguin (CHANG, ADN)Dominique Lalanne (Abolition des armes nucléaires-Maison de Vigilance)Dominique Malvaud (Stop-Nucléaire 26-07)MAN (Mouvement pour une Alternative Non-violente )Jean-Marie Mataigne (ACDN) Christine Poupin (NPA) Philippe Poutou (NPA)

avec le soutien de la revue les Zindigné.e.s
http://les-indignes-revue.fr/  
http://paularies.canalblog.com/  

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

19 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

IL Y A URGENCE.

Bernard CHEVRIER
12/06/2018 - 21:08:10

Je signe sans réserve car l'argumentation me paraît évidente. Je ne comprends pas que certains mettent sur le même plan les ondes électromagnétiques car il ne s'agit pas des mêmes énergies, beaucoup plus importantes pour les réactions qui touchent le noyau des atomes. Pas question de nier cette autre pollution mais alors pourquoi ne pas ajouter tout ce qui présente un quelconque danger dans tous les domaines : la chimie, les OGM, les moustiques, la malbouffe et les voitures ? C'est juste le type d'arguments que nous renvoient ceux qui veulent défendre le nucléaire envers et contre tout ! Depuis peu nous arrive une autre énormité : de braves gens (et même de purs écolos), croient sincèrement qu'ils se protègent préventivement et naturellement de la radioactivité par l'alimentation ou l'homéopathie. Il faut rappeler que si, dans le cas des ondes et des électrosensibles, il est toujours envisageable de débrancher, dans le cas du nucléaire RIEN ne peut nous protéger. Les pastilles d'iode ne préservent que la thyroïde. On ne peut et on ne pourra RIEN faire pour éviter les dégâts dans les cellules, les cancers et les mutations génétiques. Sans exception possible, c'est la nature dans sa totalité qui sera contaminée, le sol, l'eau, l'air, le règne animal et les végétaux.
Anne-Marie LOUIS (Yvelines)

Anne-Marie LOUIS
07/05/2018 - 10:56:39

Cessez de détruire notre Maison!

un anonyme
04/05/2018 - 15:59:11

La France doit signer le Traité d'Interdiction des armes nucléaires : Imprimez et postez votre carte postale au Président E. Macron : http://icanfrance.org/et-si-vous-ecriviez-carte-postale-president  

Et merci à SDN pour cette belle campagne :  www.sortirdunucleaire.org/interdiction-des-armes-nucleaires.  

Jean-Marc CONVERS
02/04/2018 - 19:59:12

je ne signe pas si je n'ai pas connaissance du texte de la pétition susceptible d'être signé. De plus on ne connaît pas non plus le ou les destinataires de cette action.

huguette dubouloz
31/03/2018 - 15:42:14

Etant contre le nucléaire civil basé sur la fission, contre le nucléaire militaire dans le cadre d'un désarmement global et pour l'expérimentation scientifique, je ne peux m'associer à cette pétition qui met ITER dans le même panier que Fukushima, Tchernobyl et Nagasaki.

Léonard
29/03/2018 - 18:26:21

Je suis tout à fait d'accord avec Rémy.
Le niveau d'ondes électromagnétiques est très préoccupant également mais une fois de plus, c'est la politique de l'autruche. Les électrohypersensibles sont les pestiférés de notre ère de communication échevelée que je vois plutôt comme une ère de dispersion et d'exclusion de ceux qui sont différents dans leur fonctionnement et dans leur rapport au monde.La dépendance aux téléphones portables et ordinateurs est un problème de santé publique mais ce questionnement ringardise ceux qui le mettent en lumière. L'ANSES vient de publier un rapport affligeant qui occulte des études scientifiques sérieuses menées par des chercheurs du monde entier. Mais rien n'est prouvé, le lien avec l'EHS et Alzheimer n'est pas certain, dormez sur vos deux oreilles ! Cherchons ceux à qui le doute bénéficie...

Apolline tourangelle
29/03/2018 - 11:15:17

Qui est à l'origine de cette pétition ?

Six individus se réclamant de la décroissance, dont Paul Ariès.

A qui s'adresse-t'elle ? a tout le monde

Sur le renouvelable :

Le nucléaire c'est 2 % de la consommation finale d'énergie dans le monde. Donc la question de savoir par quoi le remplacer est secondaire, la seule alternative au nucléaire (civil) c'est de l'arrêter et peu importent les moyens. Pour la France, le renouvelable,et aussi on trouve des centrales au gaz sous utilisées, il suffirait de porter leur taux d'utilisation à 90 % pour pouvoir arrêter immédiatement 2/3 du parc nucléaire. En rajoutant des importations on pourrait tout arrêter immédiatement.
Les gaz à effet de serre concernent notre culture productiviste, la mondialisation, le pétrole et son monde : voitures, camions, tracteurs, avions, déforestation. On doit "taper" dessus pour réduire les GES. Dans tous les cas la solution n'est pas technique d'abord, mais culturelle, remettre en cause la démesure.

Jluc
28/03/2018 - 14:10:40

A propos du déni de démocratie, le nucléaire est construit là-dessus ! Pendant la présidentielle, un seul candidat a évoqué la nécessité d'un débat national avec informations contradictoires pendant plusieurs mois suivi d'un référendum. Il s'agissait de François Asselineau, fondateur de l'Union Populaire Républicaine.

roland guétat
28/03/2018 - 12:35:19

Contre, tous contre le nucléaire, très cher, mortifère !!!

Françoise Landelle
28/03/2018 - 12:10:00

Aujourd'hui on sait que le nucléaire (fission) est très cher, dangereux à tous les niveaux (risques fonctionnels, stockage des déchêts) et ITER (fusion) inquiétant et pas au point avant 100 ans ou plus. Le nucléaire va aussi de pair avec un déni de démocratie.
Il y a urgence à mettre en oeuvre toutes les techniques de production d'énergie propres et renouvelables pour choisir dans quelques années les meilleures.

Le Vérinois

Le Vérinois
27/03/2018 - 22:18:22

Convergence, d'accord, mais pourquoi ne pas faire converger aussi la lutte contre le nucléaire et la lutte contre la pollution électromagnétique ? Différencier les radiation ionisantes et non ionisantes, c'est un peu "diviser pour mieux régner". Je suis toujours frappé de voir des militants anti-nucléaires ne pas se poser de question sur les radiations émises par leur smartphone... Personnellement, je suis pour l'arrêt du nucléaire sous toutes ses formes, mais aussi pour l'arrêt de l'utilisation de toutes les technologies utilisant des micro-ondes, et des communications numériques sans fils en général...

Rémy
27/03/2018 - 19:05:22

Le texte de la pétition est intéressant : il faut vraiment faire converger les luttes contre les armes nucléaires et contre le nucléaire civil. Et il faudrait en faire un grand débat. Le président de la République va en Inde, entre autres, pour vendre des centrales nucléaires à ce pays qui a l'arme nucléaire, et cela se fait en toute illégalité.
Convergeons nos luttes pour que la France signe le traité d'interdiction des armes nucléaires

un anonyme
27/03/2018 - 17:36:01

Vous ne précisez ni qui est à l'origine de cette pétition, ni à qui elle est destinée.

Laurent Chaillou
27/03/2018 - 16:22:20

Stop

Joël Brisson
27/03/2018 - 15:45:04

@catherine bourdois

c'est écrit !

"Nous exigeons donc l’arrêt des nucléaires civils et militaires. "

-- --
Le risque augmente avec l'instabilité systémique du capitalisme mondialisé.
Le capitalisme augmente par essence ses capacités de prédation et ne fonctionne que si il y a expansion (marchés, capitaux).
L'atteinte de limites physiques comme la mondialisation complète, les rendements décroissants, le déclin inexorable des ressources systémiques (énergies faciles), la limite du recours aux taux négatifs, la fabrication exponentielle de monnaie de singe, ... compromettent la continuation du capitalisme.
Bref la civilisation capitaliste de l'argent roi ne peut continuer sans remise en cause de ses fondements,
la violence ne peut qu'exploser car c'est la culture capitaliste de la guerre de tous contre tous.
la démographie folle exacerbe le tout.

rkcop
27/03/2018 - 14:10:23

je suis bien d'accord

un anonyme
27/03/2018 - 12:30:15

Temps que l'on maintiendra les centrales nucléaires qui ont plus de 30 ans car elles ont été conçus pour durer 30 ans et non pas 40 ans comme ont essaie de le faire croire au grand public. Les prolonger de 20 ansserait une VERITABLE ABBERRATION à la fois ECONOMIQUE (250 Milliards d'Euros et aussi TECHNIQUE car il faudrait refaire les cuves qui ont de gros défaut de realisation qui ne respectaient pas les cahiers des charges (falsifications!!) et de même l'enceinte de confinement donc aucune garantie de securité quoiqu'il en soit
Ainsi pendant ce temps on ne developpe pas les ENERGIES RENOUVELABLES dans les proportions qu'il faudrait pour les remplacer. (ce qui est déjà largement prouvé être réaliste) Nous avons pris un retard considérable par rapport à nos voisins Européens
Nos dirigeants d'AREVA et EDF sont de veritable IRRESPONSABLES qui devront être jugés
Le citoyen n'est pas là pour payer leurs erreurs
De même les armes Nucléaires sont aussi une ABBERRATION qui ruinent les pays et entretienne au contraire l'insecurité avec des élus comme Trump ou autre dictateur désequilibré

Alain Begon
27/03/2018 - 11:20:08

que demandez-vous et à qui est destinée cette lettre ?

catherine bourdois
26/03/2018 - 18:36:09

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !