Pétition : patriotisme fiscal

 

Votre avis et commentaires éventuels sur cette proposition m’intéresse.

Alain Uguen

France-Suissejpeg

Sur le papier, la prochaine finale de la coupe Davies annonce un duel France Suisse. Or Tsonga, Monfils, Simon, Benneteau et même Clément sont tous résidents suisses.

A un moment où notre pays connait des difficultés, chacun doit contribuer de manière équitable à la hauteur de ce qu’il gagne à la solidarité nationale. Il serait paradoxal que la finale France-Suisse soit en fait une compétition entre Français résidant en Suisse et Suisses résidant en Suisse.

Que ce soit en politique ou en sport, nous devons exiger des instances représentatives de s’assurer que ceux qui nous représentent ou portent les couleurs de la France fassent preuve de patriotisme fiscal.

Texte de la pétition proposé

Que ce soit en politique ou en sport, nous sous signés, citoyens et contribuables français exigeons de nos instances représentatives que ceux qui nous représentent ou portent les couleurs de la France fassent preuve de patriotisme fiscal en payant leurs impôts en France.

 

Partagez cet article !

129 réflexions au sujet de « Pétition : patriotisme fiscal »

  1. F’accord…Pour voter, il faut payer des impôts locaux au minimum…Pour porter les couleurs de la France, il faut au moins être électeur en France!

    • Je trouve que cyberacteur balaie déjà des sujets très variés, et je ne souhaiterais pas que cela s’élargisse encore. On tombe vite dans le côté j’ai un avis sur tout et je vote en deux secondes…
      ah ! pas facile !

      • Je suis tout à fait d’accord, mais moi aussi je ne fait pas d’abus du terme “patriotisme” que je remplacerais par “responsabilité”, personnellement mon action pour limiter leur enrichissement personnel passe par le fait de ne jamais regarder les sports de fric et de dopage à la télévision, à ma façon je limite un de leur revenu

  2. Ce n’est pas la coupe des vis mais celle du fric
    il faudrait aussi m’expliquer comment Parker ou Noah restent français
    j’aimerais aussi savoir comment ils peuvent faire un tournoi chaque semaine sans aide médicamenteuse
    Supermann existe en sport et en impot
    quand aux petits bonshommes ils payent leurs licence pour que les hauts niveaux soient plus aises

  3. Intéressant.
    L’accumulation des grandes richesses est une cause majeure de la “rigeur”imposées aux plus grand nombre.
    Comme je le disais sur mon blog, le bénéfice annuel des banques (920 Millards de dollars), ramené à la population mondiale (7,2 Milliards), représente une somme significative pour une famille de classe moyenne occidentale ; et jusqu’à une année complète de salaire dans un pays comme le Mali.
    Je souhaite que cyber@cteur intervienne plus souvent sur ce thème.

    • Tout à fait d’accord.
      L’angle d’attaque reste en priorité la finance qui se re concentre de plus en plus, voir le livre de Thomas Piketty. Sans cela on se partage plus ou moins les miettes du gâteau. La démarche de Nouvelle Donne me paraît très intéressante.

    • Avec la Finance, nous sommes au coeur du problème à quoi est utilisé notre argent dans les Banques systémiques sinon à alimenter à 97% la spéculation, l’évasion fiscale, pardon l’optimisation fiscale, les paradis fiscaux. Vous avez dit DETTE, CRISE comme c’est bizarre.
      Voila où le citoyen doit porter sa responsabilité, veiller à ce que son argent serve une Economie solidaire et de proximité, choisir une banque exclusivement de dépot, où la transparence est érigée en principe et la gouvernance participative, une vrai coopérative en somme. ça existe en France, ça vient de sortir.

  4. La moindre des choses pour ces “sportifs” qui se prévalent du drapeau tricolore serait qu’ils payent des impôts dans le pays qu’ils “représentent”.
    Que les-dits impôts soient mal employés est une réalité, mais les français “normaux” ne peuvent y couper, alors…

  5. Je ne vois rien d’autre à ajouter tellement ces lignes sont emplies de vérité :

    Que ce soit en politique ou en sport, je sous signée, citoyenne et contribuable française exige de nos instances représentatives que ceux qui nous représentent ou portent les couleurs de la France fassent preuve de patriotisme fiscal en payant leurs impôts en France.

  6. Il est normal que chacun participe … ceci dit notre président devrait” mettre “le pied sur les impôts et surtout prendre l’argent là où il est !

  7. Je ne suis pas “fan” de matchs sportifs et je trouve que gagner beaucoup d’argent en tapant dans un ballon ou une balle, c’est scandaleux quand on sait le chômage et la baisse du niveau de vie en France à cause de la crise.
    Alors bien sûr que la moindre des choses, c’est que ces “athlètes” français payent leurs impôts en France !

    • La crise ! J’ajoute que ce n’est pas seulement parce que les temps sont durs que les exilés fiscaux doivent payer leurs impôts en France et se montrer solidaires du peuple français. “La crise” n’est plus une crise. C’est une situation qui s’est installée et dure depuis un bout de temps (plusieurs dizaines d’années). Et pas par hasard ! à cause des politiques menées. Elle sert la classe des gens de pouvoir au dépend de la majorité des gens : le peuple. C’est un choix des gouvernants (politiques, financiers) pour imposer leurs mesures antisociales. Les français résidant à l’étranger pour payer moins d’impôts mais profiter des infrastructures, services publics etc… collectivement payés par nous ne doivent pas représenter la France. Ils ont bénéficié du patrimoine commun, ils en ont dégagé des revenus : ils doivent contribuer à l’entretenir. A défaut de quoi ils participent des difficultés économico-financières que nous subissons, avec toutes les conséquences qu’elles entrainent.

  8. Très bonne idée, par contre, la pétition devrait s’adresser autant aux autorités françaises et suisses = halte aux paradis fiscaux, qu’aux gens qui s’y installent = ici, les tennismen

  9. Il faut dénoncer ce genre de pratique bien sûr. Plus efficace serait de boycotter les rencontres lorsque des personnes coupables d’évasion fiscale y participent.

  10. c’est le minimum d’autant que tous ces sportifs ont bénéficié d’infrastrucutres payées par les contribuables lorsqu’ils ont commencé leurs pratiques sportives :
    salaires des entraineurs, salles de sports, formations adaptées, équipements, organisation de compétition etc.

  11. Allez donc visiter les pays sans impôts : Afrique entre autres, ils n’ont pas non plus d’Etat, de Justice, de routes hormis celles construites par les sociétés qui en ont besoin, pas de système de santé, pas de défense organisée (je n’ai pas dit d’armée…), pas d’écoles, pas d’eau potable, etc…
    Je ne parle pas des pays où l’impôt est réduit pour les grandes fortunes, là le faible taux est compensé par les volumes de fric placés…
    Vive l’impôt donc, MAIS payé équitablement par tous : citoyens, ET sociétés, exit donc les paradis fiscaux pour les grandes sociétés…

  12. On doit évidemment constater que l’évasion fiscale consiste à faire payer aux autres sa contribution aux services publics. Mais le problème n’est pas uniquement au niveau des élites sportives, et le plus anormal est que le système amuse les gens avec, notamment, ces compétitions, leur faisant oublier l’incroyable et croissante injustice que quelques uns se goinfrent, entraînant que le plus grand nombre ne cesse de s’appauvrir et que la planète est en danger. La solution n’est donc pas de stigmatiser quelques profiteurs du système mais d’agir pour en changer. Je préférerais proposer – par exemple – une pétition pour que soit votée une loi privant à vie de tous ses droits civiques, dont la possibilité de représenter son pays, toute personne organisant ou ayant organisé un abus de biens publics ou une évasion fiscale dont le montant est supérieur à 3000€.

  13. Tout à fait d’accord. Mais une pétition suffira-t-elle ?
    C’est toujours mieux que rien. Ne pas se rendre à leurs matchs serait encore mieux.

  14. Je trouve ça bien, il y a juste le mot “patriotisme” qui me donne des boutons, mais je n’arrive pas à trouver une formulation, désolé… peut-être quelqu’un ou quelqu’une aurait une proposition

  15. Et là on s’aperçoit que la plupart des finales sportives se jouent entre résident de paradis fiscaux. Les suisses champions aux JO, vainqueurs de la coupe du monde, finalistes dans toutes les compétitions. Enfin la reconnaissance d’une nation dont le “valeur” ne dort pas que dans les coffres de ses banques.
    Organisons les prochains JO d’hiver de nouveau à ST Moritz (après 1948). Faisons briller l’étoile suisse aux firmament des nations les plus “sportives”.
    Euh, j’ai rien compris au principe mais j’avais envie de me faire plaisir….

  16. Faire annuler par le Conseil d’État la coupe Davies 2014 faussement présentée comme compétition France/Suisse dès lors qu’il s’agit en réalité d’une compétition entre résidents Suisses.

  17. J’habite à la frontière luxembourgeoise et j’ai travaillé sur des thèmes liés au transfrontalier. Les travailleurs frontaliers au Luxembourg et résidant en France ne paient pas leurs impôts en France : ils sont prélevés à la source par le Luxembourg et la France n’en retire rien.
    Pour moi, ce n’est pas le fait d’habiter ailleurs qu’en France qui pose problème, c’est le fait que les impôts ne soient pas payés en France. Nous devrions faire comme les Etats Unis : quel que soit le pays de résidence, les impôts sont dus.

  18. La législation doit être revue pour supprimer le zapping identitaire et réencrer tout individu au territoire de son choix, mais à celui-là seulement… .

  19. D’accord, bien-sur, d’autant que tous ces sportifs (pas seulement en tennis) ont été formés, plus ou moins totalement, dans des clubs ou dans des structures des fédérations françaises, mises en place par des subventions du Ministère des sports, donc de nos impôts, par des entraîneurs payés par la France etc…Cette situation est bien-sûr une autre forme d’évasion fiscale, tolérée cette fois, parce que tout le monde s’y retrouve et au premier chef le public français et les hommes politiques…Mais il en est de même pour des chefs d’entreprise, des artistes, etc. Il serait aussi intéressant de savoir ce que payent en france les sportifs étrangers du foot, rugby, leurs agents, etc.
    La situation, là comme ailleurs, est complexe. Le critère de nationalité, dans le sport, si facile à obtenir à un bon niveau, est aussi une manière d’assécher le vivier de sportifs des pays d’origine, mais ces sportifs n’accéderaient pas à ce niveau sans les structures françaises (anglaises, allemandes, etc). Le critère du lieu de résidence est inefficace : Belgique, Luxembourg, Suisse, Monaco, tellement simple d’y avoir une adresse. Finalement le critère fiscal est le plus simple : tous ceux qui jouent en france ou pour la france payent en france. Il faudrait aussi analyser le comportement à ce sujet des autres pays européens, de l’amérique latine grande exportatrice de footballeurs…
    L’intérêt de cette pétition, qui politiquement et médiatiquement n’a aucune chance d’aboutir, est au moins de mettre l’accent sur cette question.

  20. Le patriotisme est une notion de merde en ce sens qu’elle est à tiroir, qu’elle recouvre une foule de sous entendus pas forcément jolis, de postures nauséeuses comme le nationalisme.
    Je critiquerais l’attitude de ces tapeurs de balles au nom de la solidarité, de l’équité mais pas au nom de cette notion piégée, douteuse, de patriotisme dont je regrette qu’elle soit invoquée par cyber@cteurs

    • “Le patriotisme est une notion de merde en ce sens qu’elle est à tiroir, qu’elle recouvre une foule de sous entendus pas forcément jolis, de postures nauséeuses comme le nationalisme.”
      Alors, remplaçons le patriotisme par le mondialisme; notion exaltante s’il en est. Le règne des milliardaires, la négation de l’Humanité donc l’écrasement sans limites des humains, c’est à dire nous. Bien vu l’aveugle!!!

  21. Compte tenu du fait que l’Administration allemande (représentée par la Bavière) m’a empêché de terminer mes études de pédagogie sociale (à Brême) et m’a enlevé à Berlin, seulement sous le prétexte que je suis né à Berlin, j’exige d’abord la nationalité française, mais sous mon vrai nom qui est déjà français et non sous le faux nom dont l’administration Berlinoise m’affligé en falsifiant mon acte de naissance et que la CAF en France refuse de corriger! Le reste viendra après…

  22. Je déteste le patriotisme mais j’aime la solidarité : solidarité fiscale est à mon sens plus juste. Il me semblerait plus juste d’interpeler aussi les joueurs eux-mêmes qui profitent des institutions sportives françaises mais paient leurs impôts en Suisse : c’est une question de dignité fiscale !. Je suis prêt à signer cette pétition dans ces conditions.
    Je ne me sens pas apte à juger si ça peut être l’onjet d’une pétition de cyberacteurs ?
    Hervé

  23. Que les socialistes comprennent qu’ils doivent diminuer le nombre de fonctionnaires pour baisser les impôts.
    Cela a été réussi en plusieurs pays européens.
    Cela relance l’activité.

    Monsieur de La Fontaine, dans l’une de ses fables, expliquait qu’un âne trop chargé ne peut plus traverser les rivières.

    Actuellement il y a un fonctionnaire pour quatre emploi privés, ce qui veut dire que chaque jour un fonctionnaire passe 2 heures à nous surveiller !

    Il est temps que les fonctionnaires fassent les mêmes efforts que ceux qu’ont du faire les privés pour pouvoir continuer à travailler.

    Ils sont une caste privilégiée en dehors du temps et de l’économie.
    Certains travaillent bien et le savent, mais ils n’osent le dire !
    D’autres sont arque-boutés sur leur habitudes.

    Arrêtons l’embauche, au moins le remplacement de 1 sur 2 départs.
    En leur donnant des indemnités de chômage pendant un an, pour qu’ils cherchent un emploi.
    Il est grand temps.
    Patrice

  24. Bonjour,
    Le problème est intéressant.
    Cependant, ne faudrait-il pas, alors, étendre ce type de rappel (ou de proposition) à tous les artistes (chanteurs connus, plasticiens, écrivains, etc.) qui ont élu domicile hors de France et qui viennent dans l’hexagone exercer leurs talents…
    Le débat est ouvert.

    Cordialement,

    France

  25. Bonjour,
    A mon avis c’est un vœu pieux, mais je suis pour. On pourrait souligner la finale helvético-suisse… donc le gagnant est ….
    Bonne journée et bon courage, cordialement

    N

  26. Bonjour Alain ! Ah ben ça, on pourrait faire la même pour l’Allemagne, ça touche pas que la France !
    C’est un problème plus vaste, à mon avis, faudrait réclamer au niveau européen !! Mais vu que la corruption règne à tous les étages…
    En tout cas, je suis pour 😉
    Bonne journée
    Laurence

  27. Compte tenu du fait que l’Administration allemande (représentée par celle de la Bavière) m’a empêché de terminer mes études de pédagogie sociale (à Brême) et m’a enlevé sur le chemin de retour de l’enterrement de M. Bottlaender dont j’avais hérité de documents qui prouvaient qu’il avait renoncé de m’adopter (et moi, je n’avais déjà été en désaccord avec son souhait de m’adopter) à Berlin, seulement sous le prétexte que je suis né à Berlin, j’exige d’abord d’obtenir la nationalité française, mais sous mon vrai nom qui est déjà français et non sous le faux nom dont l’administration Berlinoise m’a affligé en falsifiant mon acte de naissance et que la CAF en France refuse de corriger! Le reste viendra après…

  28. Salut et merci pour ce moment de démocratie.

    Je me pose la question de savoir d’où vient l’argent de leur « salaire » ? La pub pour le matos… ?

    A ce stade-là de la représentativité des drapeaux (sont-ils suisses ou français ?) (je ne sais plus si je dois me méfier du mot nation, surtout lorsque l’on parle de la France..) je me demande si parler d’une compétition entre pays ne relève pas de la seule stupidité des hommes…

    Je ne t’éclaire sans doute pas.

    En résumé, faire du bruit autour de cette situation sert une cause générale… que je ne sais comment formuler

    S’agit-il d’une pétition ou d’une dénonciation d’une situation ubuesque de plus.

    Donc faire du bruit, peu importe la forme.

    Bon courage.

    JP

  29. Il Il me semblerait interressant de modifier le texte de la petition en specifiant que tous les francais utilises a titre de REPRESENTATION de notre notre pays, soient assujettis par l’impot a la france…… quelque soit la discipline ( sportif, artiste, etc…) Simple question de solidarite……

  30. … que les joueurs qui nous représentent soient parfaitement en règle avec leurs impôts en France

    donc j’enlève le mot qui grince : patriotisme
    ya rien de moins patriote que l’argent
    bien à vous
    roseline

  31. Bonjour Alain,
    moi je suis d’accord, le pense qu’il s’agit d’un débat de société. Après on peut penser ce qu’on veut de l’usage que l’état fait des recettes, mais en tout cas ce type de pétition va générer des discussions sur le sujet.

    Salut,
    Yves

  32. C’est une bonne initiative !
    Elle ne suffira pas.
    La lutte contre les paradis fiscaux devra s’amplifier,
    et une autre Europe est à construire.
    Une Europe où les peuples auraient la parole !

  33. C’est rigolo cette affaire! la finale sera donc une lutte fratricide et les primes de match, dans tous les cas, reviendront dans les caisses suisses…
    Je suis plutôt d’accord avec cette idée d’appartenance à la France. On ne peut pas se déclarer Français (et porter ses couleurs), et bénéficier de plusieurs avantages sociaux (caf, cpam, retraite, alloc chômage, etc…- ça ne les concerne sans doute pas mais quand même… ça doit concerner au moins un membre de leur famille) tout en crachant dans la soupe et en évitant de participer à l’effort fiscal qui contribue à financer ces organismes.

  34. Bonjour Alain,
    Personnellement je ne suis pas pour cette proposition. Si des Français vivent en Suisse, ça me paraît normal qu’ils payent leurs impôts dans ce pays, puisqu’ils utilisent les services de ce pays, car je ne sais si j’ai bien compris : vivent-ils en Suisse tout au long de l’année ? Ou n’y vont-ils qu’occasionnellement ?
    S’ils y vivent, Français ou non, ils doivent payer leurs impôt en Suisse,à mon avis.
    Cordialement
    Jeanne

  35. J’ai voté “pour” , car cela me parait d’un opportunisme intelligent …que je salue .
    On se plaint trop souvent du manque de réactivité des citoyens pour ne pas appuyer une initiative de ce genre .
    Un bémol : le mot “patriotisme” est si chargé de connotations négatives lourdes ,
    particulièrement dans le domaine sportif ( culture du chauvinisme et de l’esprit de domination , guerre des drapeaux , paroles de la “Marseillaise” etc …) , que
    je suggère , si c’est encore possible , de remplacer ” patriotisme fiscal” par
    ” loyauté fiscale” .
    Jacques

  36. Bonjour,

    Oui, je suis tout à fait d’accord avec cette pétition. À mon avis, le débat n’est pas seulement fiscal, mais aussi moral.

    En effet, ces gens ont été élevés, éduqués et instruits en France, formés au Tennis en France probablement aussi. Ils sont soutenus par des supporters français et regardés à la télé et ailleurs par des français. Maintenant qu’ils gagnent beaucoup d’argent, ils ne pensent pas que ce serait correct de renvoyer l’ascenseur, car je ne crois pas qu’une fois les impôts prélevés, il ne leur reste que très peu. C’est un comportement totalement égoiste. Après tout, qu’est-ce qui fait qu’ils gagnent tant d’argent ? Leur valeur intrinsèque sur les courts, ou bien le business du sport qui permet à toute une organisation de vivre ? Sont-ls vraiment seuls au monde avec leur raquette ? Ne doivent-ils rien à personne ? Ne font-ils pas partie d’une société, d’une culture ?

    Voici quelques réflexions, je vous laisse le soin de les utiliser ou non…

    Cordialement,

    Jean-Luc

  37. … Bonjour Alain.
    Faut-il lancer une pétition ou faire courir l’annonce d’une finale de coupe davies “Suisse contre Suisse”?
    Dans tous les cas, il y a quelque chose à faire, c’est sûr.
    Dans l’ensemble, je suis donc plutôt “pour”.

    Bonne journée et à bientôt.
    Jean Serge

  38. En tant que belge, je n’ai pas voix au chapitre, mais si les impôts étaient mieux utilisés, chaque citoyen payerait sans sourciller, comme les danois. Il n’y aurait pas d’évasion fiscale. Il y a aussi tellement d’argent en jeu dans certains sports comme le tennis et le foot que cela devient écoeurant. On triche, on se dope et ceux qui sont honnêtes sont traités d’enfants de coeur. Où est le temps des amateurs? Quand on jouait pour gagner, pas pour de l’argent.

  39. pourquoi restreindre à la politique et au sport ? Les “champions” culturels sont aussi concernés, or nombreux sont les acteurs, chanteurs, metteurs en scene “bien de chez nous” qui choisissent de ne pas payer leurs impots en France.

    Et surtout je pense que le nerf de la guerre concerne les entreprises officiellement françaises mais qui de fait organisent leur “optimisation fiscale” via le bon usage des paradis du même nom.
    Eva Joy en a assez parlé…
    Les milliards de bénéfices de multinationales utilisant pour vendre leurs produits ou services l’image de la France doivent produire de la richesse en France au titre de l’impôt. cf Total, L’oréal etc.
    ex :
    http://www.alternatives-economiques.fr/les-entreprises-francaises-aiment-les-paradis-fiscaux_fr_art_321_42542.html
    Amicalement
    Joelle

  40. A quand une loi décidant que tout expatrié quelqu’il soit doit payer le différentiel de ses impôts entre le pays où il vit et la France. Sinon, il perd sa nationalité.
    Un affreux pays collectiviste, les USA, le pratique!!!!

  41. Pourquoi restreindre à la politique et au sport ? Les “champions” culturels sont aussi concernés, or nombreux sont les acteurs, chanteurs, metteurs en scène “bien de chez nous” qui choisissent de ne pas payer leurs impôts en France.

    Mais le véritable nerf de la guerre concerne les entreprises officiellement françaises mais qui de fait organisent leur “optimisation fiscale” via le bon usage des paradis du même nom.
    Les milliards de bénéfices de multinationales utilisant pour vendre leurs produits ou services l’image de la France doivent produire de la richesse en France au titre de l’impôt.

  42. Bonjour,
    Je trouve qu’un pays qui a mis en oeuvre des moyens humains et financiers pour aider un sportif de haut niveau a des raisons de présenter un sportif comme étant de sa nationalité. Autrement, et c’est le cas pour les compétitions où l’argent est beaucoup moins présent que dans le tennis, le velo ou le foot, on ne devrait pas mettre en avant les nationalités des gens. La question du paiement de l’impot est affaire de justice et d’équité; pas de sport. Les francais sont sans cesse incités à mettre d’autres personnes en cause, mais surtout pas eux-même. En l’occurence, ce ne sont pas les sportifs qu’il faudrait interpeler mais les termes des textes qui régissent l’impot. La réforme fiscale, en profondeur, a fait l’objet de nombreuses promesses électorales. Dommage que le dernier gouvernement ait commencé par diviser la France sur une question liée à une minorité alors que le plus grand nombre des Français attendait plus de justice fiscale pour tous.

    Pour répondre à la question posée, je voudrais avoir accès aux statuts de Cyberacteur.
    Est-ce possible?

  43. Je ne signerais pas une pétition dans ce sens pour les raisons suivantes:
    au lieu de s’attaquer aux causes de l’exil fiscal,
    1-matraquage fiscal par refus de maîtriser les dépenses de l’Etat et des collectivités locales en France
    2-manque de cohésion fiscale en Eurpoe , la Suisse n’étant que l’exemple le plus flagrant;
    on s’attaque aux conséquences mais à nouveau sans cohésion dans la démarche :
    1-pour les joueurs de tennis et pas les joueurs de foot?

    2- je ne crois pas qu’il faille stigmatiser eux qui réussissent, bien au contraire. L’accès de la France en finale de Coupe Davis me semble une bonne chose: c’est un signe que la qualité des joueurs et de l’organisation de l’équipe de France.
    J’inciterais plutôt ces joueurs de talent, privllégiés, à financer des formations liées au sport (bourses au mérite) ou à toute autre activité d’apprentissage professionnel à des jeunes méritants, désireux de réusssir (financement de stages, de projets originaux liés ou non au sport) avec suivi concret des bénéficiaires. Cela sera plus efficace que ramasser des impôts dépensés on ne sait comment, sans contrôles effectifs.
    Voyez plutôt du côté de nos élus qui sont assujettis à l’impôt en France et oublient de le payer ou cumulent des fonctions qu’ils sont incapables d’assumer correctement: ça, c’est du gaspillage.
    Donc l’incipit de votre pétition n’est pas bon.
    Cordialement,
    Anne

  44. Je pense Alain que vous ouvrez une boîte à Pandore, c’est un sujet hautement politique, ne serait-ce qu’à voir les commentaires précédents, et on peut aussi se demander si les hausses d’impôts sont valides, à quoi servent nos impôts et leur efficacité, quel est le rôle des conseillers fiscaux… Je voudrais ajouter car je connais un peu la Suisse, ces gens vont là-bas pas uniquement pour le fric mais pour la tranquilitté, car personne, je dis personne ne les aborde, les questionne, ils ont l’incognito assuré. Les Français sont réfactaires à l’impôt, enfin pour plus de 50% qui les payent, mais acceptent en souriant les multiples taxes induites, curieux peuple dont je fais partie… Ais est-ce du domaine de cyber-acteurs ????..

  45. Cette proposition de pétition soulève de mon point de vue plusieurs questions :
    – Pourquoi les compétitions sportives internationales sont-elles présentées comme des affrontements entre pays. A qui sert le “on a gagné”. On se souviendra utilement “du pain et des jeux”!
    – Pourquoi la rémunération des sportifs atteint-elle de tels niveaux?
    – La fraude fiscale est organisée à grande échelle par les Etats eux-mêmes. Elle est estimée entre 60 et 80 milliards par an en France. De temps en temps parce que les choses deviennent trop insupportables, les dirigeants annoncent que l’on va voir ce que l’on va voir à propos de la fraude fiscale et des paradis fiscaux. Et on ne voit rien. Normal! La finance mène le monde. C’est donc la fraude fiscale sous tous ces aspects qu’il faut dénoncer : celle des entreprises et groupes, celle des banquiers et autres traders, celle dite des “cols blancs”, celle des sportifs, chanteurs, artistes…
    – Faut-il profiter de la coupe Davies pour poser ces questions au risque de “montrer du doigt” une catégorie de fraudeurs?
    – Que veut dire “ceux qui nous représentent ou portent les couleurs de la France” ? Je ne me retrouve nullement dans cette formulation.

    Aussi je m’abstiens.

  46. Salut Alain!
    Tu voulais des avis, tu en as! En voici un de plus.
    Avant cela, deux rappels:
    – la page porte en haut le titre et l’explication de l’objectif de l’association, à savoir “Association cyberacteurs, fédératrice d’énergies au service de la protection de l’environnement, des droits de l’être humain et de la Paix.”
    – la question posée est “Pensez-vous que l’association cyber @cteurs doit mettre en ligne une telle proposition de pétition ?”

    Je ne vois pas en quoi faire une telle pétition sur ce site servirait l’objectif annoncé de l’association: rien à voir ni avec l’environnement, ni les droits de l’être humain (directement) ni avec la paix. Qui plus est, la paix demande l’arrêt de toute pensée de division/séparation. Autrement dit, pétitionner pour des conditions à imposer aux “porteurs des couleurs de la France” ne plaide pas le moins du monde pour la paix, au contraire, vu que la division entre nations, si elle ne doit rien au hasard, n’a aucune chance de contribuer à la paix. A fortiori, quand il s’agit de jouets pour enfants tels que les compétitions sportives subventionnées par des marques internationales qui elles-mêmes se contrefoutent de la nation d’où vient leur rémunération, il semble plus s’agir d’une position idéologique basée sur … du vent.
    Je partage totalement l’avis de Bernard Pignault et de Julie. Évitons ce sujet ici.
    Salutations.

    • Ça a à voir avec la paix, Philippe : “Pas de justice, pas de paix” ! Non ?
      Sans entrer dans des considérations sur le sport, les nations, les frontières et les drapeaux ! Nous n’en sommes pas encore là. Nous espérons que ça viendra. 🙂
      Andrée

  47. Il est étrange que plus votre job est inutile au sens vital, pour la société, plus il est bien rémunéré et même beaucoup trop rémunéré. Même si Aznavour a du talent, il ne mérite pas pour autant de gagner des millions. Idem pour les footballeurs et autres sportifs de grand niveau, qui par leur accaparement médiatique tuent la pratique normale et saine du sport. Et je pourrais citer bien d’autres cas !
    Alors si en plus, ces gens ne sont même pas capables de payer leurs impôts dans leur pays d’accueil/de résidence/de notoriété, je pense qu’il est urgent de les sanctionner par tous moyens, légaux de préférence. Pour ma part je boycotte toutes ces stars et leurs diverses médiatisations. Comme la pub, ces gens là polluent et violent nos cerveaux !

  48. A mon avis, ce ne sont pas les joueurs qu’il faut mettre en cause, mais la fédération de tennis qui “emploie” ces joueurs sous la bannière France.
    C’est la règlementation interne des championnats et rencontres sportives qu’on devrait viser, donc plutôt une pétition signée et envoyée à la Fédération Française de Tennis et aux organisations qui régissent le tournoi de Rolland Garros et celui de la coupe Davis !

  49. perso, je suis contre le fait que “votre souris a du pouvoir ” se mêle de ça. Le problème de la fiscalité en France est un problème à aborder par le fond et non à considérer en surface en prenant qqs boucs émissaires de renom. L’injustice est criante et à de nombreux niveaux. Bientôt ne resteront dans ce pays que ceux qui tirent profit du système, politiques grassement et fonctionnaires avec naïveté parce qu’ils refusent de regarder et comparer la condition des autres salariés. Même ceux qui n’ont pas de travail mais qui touchent nombre d’aides de partout ne peuvent, ne veulent pas voir ce qu’est le quotidien de ceux qui ont fait le libre (ou moins libre, par fierté de ne pas être assistés, puisqu’il en reste) choix d’être travailleur indépendant. Et quand ces rares-là commencent à réussir, à avoir tout simplement un salaire qui leur permette de faire face au quotidien, on les taxe de partout afin que leur réussite ne reste qu’embryonnaire, et vous voudriez les critiquer qd ils partent à l’étranger! On voit que vous ne connaissez pas le sujet mais il ne peut se connaître que de l’intérieur et vous êtes pardonné parce que vous n’êtes pas limité dans les sujets concernant l’environnement.

  50. D’accord pour cette pétition, mais je remplacerais “fassent preuve de patriotisme fiscal” par “fassent non seulement preuve de liberté, mais aussi d’égalité et de fraternité”.

  51. C’est simple : il faut multiplier par 2 ( ou plus ) le prix des billets, ainsi les spectateurs vraiment mordus, paieront davantage puisque déjà ils ont assez d’argent pour en dépenser pour ces matchs, la différence sera une taxe de plus ( au point où on en est …) et si les joueurs ont moins de “clients” dans les stades, ils pourront se chercher un job d’appoint pour arrondir leurs fins de mois…………..

  52. Tout a fait d’accord avec les deux premiers avis (Guy et Julie) entre les deux même si j’hésite je choisit l’indignation: “Pour porter les couleurs de la France, il faut au moins être électeur en France! …….”

  53. Si les Buts sont je site :
    ” Développer un portail sur le développement durable visant à regrouper tous les partenaires concernés par la protection de l’environnement, la citoyenneté, la défense des droits de l’être humain et l’économie sociale, solidaire et citoyenne, et à en assurer l’animation et la promotion.”, alors je ne suis plus d’accord pour dire oui…

    Le terme “développement durable” est une supercherie…. un green washing a grande échelle. Le développement ne peut être durable, dans la vie tout nait grandi (se développe donc) puis meure au grand bénéfice de la nature qui recycle sans cesse. Mais notre société hyper consumériste ne peut et ne doit pas être durable. Nous devons nous restreindre dans nos désirs pour nous permettre, a nous et a nos enfants, d’avoir encore de quoi vivre a l’avenir, et pour les siècles des siècles. La décroissance est la seule solution. “Moins” devrait être le mot d’ordre, austérité non, simplicité oui. , Je tenais a le dire.
    La solidarité ne pourra passer que par le biais de la décroissance. Moins nous auront plus nous partagerons ce qui existe. L’écologie ne peut se concevoir que par le biais du cycle. “Je nais , je vis, je meurt, les asticot me mange, l’oiseau mange l’asticot, et l’enfant a naitre mangera peut être l’oiseau”. Et tout ce que je consomme aussi.!
    Mais pour permettre des changements il faut que tout ceux qui ont l’argent le restituent a ceux a qui ils le doivent. Nous. (car eux aussi ont utilisé : maternité, hopital, restauration, enseignement, secours, police etc .). Ils doivent payés quel qu’ils soient ou ne plus se présenter comme étant français.

  54. bonjour
    Je mets des réserves sur l’ouverture de cette pétition sur les artistes qui ne représentent qu’eux mêmes et non la France.
    Ouvrir trop le champ d’une pétition dilue, pour moi, le propos et en enlève de la force.
    La 1° version me plaisait plus.
    Pour les artistes, une pétition d’appel à boycott de ces personnes me conviendraient mieux.
    Quoi qu’il en soit je signerai la pétition.
    un grand cyberbonjour à tous
    Liliane Montpellier

  55. Pas si simple …
    Cela suppose la réciprocité de tous les pays … si certains, paradis fiscaux, sont bien contents d’accueillir des grosses fortunes, d’autres (Maroc par ex.) sont bien contents d’accueillir de moins grosses fortunes mais suffisantes pour améliorer l’économie … des plus riches! Ce qui pose d’ailleurs des problèmes humains dans le pays en question.
    Autre chose : les suisses frontaliers sont aussi bien contents de résider en France, et les français frontaliers bien contents de travailler en Suisse. Tout ça fait l’objet d’accords trans-frontaliers dont la remise en question poserait problème!

  56. Désolée, je n’ai pas vu comment voter ! mais je suis d’accord !!!! et comment !!!! et même que je ne suis pas d’accord qu’on m’ait supprimé mes impôts au prétexte que je ne gagne pas assez !!! mais chut ! je n’irais pas réclamer leur rétablissement !

  57. en fait la Suisse est sure de gagner la coupe.donc les primes sont sures d’être versées en Suisse !comment faire pour arreter cela.en interdisant aux sportifs ne résidents pas en France de jouer sous le maillot tricolore ? Alors tous les footeux, basketteurs et autres nageurs, qui jouent ou s’entrainent dans des clubs étrangers ne pourront plus être dans nos équipes , et les joueurs de tennis ne seront donc pas les meilleurs donc ne gagnerons pas assez pour aller en Suisse, faut voir…

  58. Plutôt que de stigmatiser des individus (fussent-ils riches) ne vaudrait-il pas mieux placer le débat sur le plan politique ( comme Cyberacteur le fait le plus souvent) et intituler cette action ” Non au dumping fiscal” . C’est à dire interpeller les politiques sur la course au “moins disant fiscal” qui vise à attirer les ressources économiques (personnes physiques ou entreprises) sur un territoire au détriment du voisin.
    Course stupide puisque sans fin et menant à la ruine des états et des politiques sociales qu’ils financent (redistribution).

    Dans ce cadre politique, l’exemple de la coupe Davies peu illustrer le propos.
    Sinon en l’état, je suis opposé à cette proposition de pétition.

  59. Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent qu’on doit des impôts au pays dont on a la nationalité: quand on vit ailleurs et qu’on paye ailleurs, c’est normal, les impôts étant une part que l’on doit sur ce que l’on gagne ailleurs et les dépenses que l’on fait sont aussi ailleurs.
    Le gars qui bosse en Suisse et vit en France, paie ses impôts sur le revenu en Suisse et ses impôts locaux en France, et c’est logique.
    Par contre, celui qui mange à tous les râteliers, qui pompe du fric en France pour se planquer là où les impôts lui permettent un jackpot supplémentaire, qu’il soit sportif ou acteur ou politicien, là c’est autre chose que le pâle travailleur qui bosse et vit comme il peut au moins mal par les temps qui courent ma bonne dame.
    Il me semble qu’à vouloir bien faire on pousse un peu loin le bouchon. J’ai toujours payé ce que je devais où je le devais, et ne suis jamais devenue riche non plus, je n’aurai du reste pas de retraite sur les années travaillées loin et pour des patrons étrangers… pourquoi aurais-je donc payé des impôts ici alors que je n’y gagnais ni consommais rien de rien? Pour le simple fait d’y être née? C’est faire valoir un droit du sol qui me semble quelque peu abusif.

  60. Au-delà de ce cas particulier (pour lequel je suis d’accord avec la pétition), se pose le problème de l’harmonisation des politiques fiscales au niveau de l’ensemble de l’Europe, pour commencer, avant de pouvoir imposer des règles comme celles des Etats-Unis concernant leurs ressortissants, où qu’ils résident dans le monde.

  61. Bonjour,
    J’étendrais même la pétition aux cotisations sociales (sécu…) qui ne sont pas perçues par l’état mais par des organismes gérés par les partenaires sociaux. Voir par exemple : http://www.liberation.fr/economie/2014/09/16/la-fraude-aux-cotisations-sociales-explose_1101738. Ne pas payer l’impôt ou ne pas verser les cotisations sociales c’est le délit qu’il faut pointer du doigt ! Ne pas contribuer au bien commun et se servir largement dans la gamelle c’est totalement amoral. Ce n’est pas une histoire de patriotisme mais plutôt une rupture de contrat social.
    Je signerai.
    Bien cordialement
    JC Gimel

  62. Je suis très favorable à cette proposition de pétition dès lors qu’elle vise à la contribution à l’impôt par toute personne dont la nationalité française sert ses intérêts économiques propres.
    La ponction sur les revenus de ces citoyens abondera les services publics de santé, sociaux, culturels, d’éducation et de formation permanente, de transport, d’énergie positive (!) , et surtout de son économie.
    Xstine

  63. Bonjour,

    Ne nous trompons pas de combat.

    Je n’ai pas la télévision, et je ne regarde jamais de match.
    Je trouve que les sportifs sont trop payés pour les distractions qu’ils apportent à la société. Il en est de même de beaucoup d’autres amuseurs, qui détournent la population de la prise de conscience des vrais problèmes de l’humanité.
    Donc, je considère que le sujet n’est pas dans la ligne des buts de Cyber@cteurs, et je ne signerai pas cette pétition.

    Au premier rang de mes préoccupations se trouve la question environnementale : l’urgence absolue est de prendre tous les moyens individuels et collectifs pour ralentir le réchauffement planétaire, car il en va de la survie de l’humanité. Je peux m’expliquer plus longuement sur cette question si nécessaire. L’enjeu est d’empêcher le méthane stocké dans le pergélisol de se dégager dans l’atmosphère, à la faveur de la fusion des glaces de la toundra. Pour l’instant, le CO2 est le gaz à effet de serre majoritaire, outre la vapeur d’eau. Si la concentration de méthane augmente, le réchauffement moyen risque fort d’excéder largement les 5 ou 6 degrés dont faisaient état les prévisions les plus pessimistes il y a encore quelques mois, car le méthane est un gaz à effet de serre beaucoup plus puissant que le CO2, rendant ainsi la Terre inhabitable pour les êtres humains dans beaucoup de territoires.

    Cette digression pour expliquer mon désintérêt relatif à la question posée, et pour laquelle je partage l’avis de Cyril posté à 15 h 51 mn.

  64. Si encore le problème posé était celui de la légalité! Mais là, tout est légal, on est dans une sorte de domaine moral où le patriotisme est roi, à un moment où le principal motif d’inquiétude est la montée des égoïsmes nationaux! Ce côté franchouillard, ou d’esprit de clocher, me désespère: “on” a gagné!, avec plein de bière dans le ventre. ou “c’est terrible, 200 morts ds un avion qui tombe”, ah bon, ouf! pas de français dans l’avion, tout va bien. Tout ça est nul: on a un beau match ou pas, un beau champion ou pas,; Un Prost ou un Federer, tout le monde les admire parce que ce sont de beaux champions, qui brillent à la fois par leur savoir faire, leur élégance et leur fair-play. Pas parce qu’ils sont français ou suisse. En gros, il faut cesser de mélanger Cahuzac et Copé avec Depardieu, car la légalité reste un des seuls critères pour apprécier sérieusement leur comportement. Et “nos” champions ne sont pas dans l’illégalité. Que celui qui n’a jamais fraudé le fisc quand il le pouvait, ou qui ne le ferait pas s’il en avait la possibilité leur jette la première pierre!

  65. Bonjour, Je n’ai rien contre les riches. Je n’ai rien contre les Français qui veulent vivre hors de la France. Si des sportifs français s’enrichissent au nom de la France, ne paient pas leurs impôts en France, je n’ai rien contre non plus, mais dans ce cas, il ne faut pas revenir en France et profiter de la sécurité sociale et des hôpitaux français en cas de problèmes de santé (ce que je ne souhaite pas), en fait il n’est pas équitable de toujours profiter de tout : on se sert et on ne donne rien. Restons cohérent et assumons nos choix jusqu’

  66. Je pense que la pétition s’éloigne un peu trop de l’objet de l’association. Attention à ne pas se disperser.
    Qu’est-ce qui est choquant dans l’affaire?
    – Que des résidents suisses (français accessoirement) paient leur impôt en Suisse? Je rappelle que des conventions fiscales existent entre la France et divers pays, dont la Suisse et qu’au cas présent, rien ne dit qu’ils n’ont pas payé leur impôt correctement (en tout cas, ce n’est pas ce que dit la pétition). Le problème général de la fiscalité et de l’évasion fiscale est un autre problème.
    – Ce qui est le plus choquant dans ce que décrit la pétition, c’est que les soit-disant représentants de la France dans les compétitions soient en fait, soit des français ne résidant pas en France, soit des étrangers qu’on est bien content d’accueillir (pour une fois) pour gagner quelques médailles de plus….Bref, les sportifs ont une nationalité à géométrie variable selon ce qui leur rapport le plus . On le sait. Mais c’est aussi un autre problème.

    Pour résumer
    Soit on dénonce une fraude fiscale caractérisée, et la pétition aurait un sens ,mais ce n’est pas le cas en l’occurence
    Soit on mélange tout, ce qui me semble le cas, et il vaut mieux s’abstenir.
    Je suis contre les pétitions trop vagues ou trop générales, car on ne sait plus de quoi on parle. Cela décrédibilise le reste du travail effectué par cyberacteurs.

  67. Mon commentaire semble s’être perdu.. je reprends …
    La pétition mélange tout ; ça n’a rien à voir avec la fraude fiscale Attention aux amalgames et à savoir de quoi on parle, sinon Cyberacteur se décrébilise.
    Le problème de la nationalité des sportifs est bien plus vaste : je pense qu’ils vont là où il est rentable pour eux de travailler. S’ils paient leur impôts ensuite, quelque soit le pays, il n’y a rien à redire. il existe une convention fiscale franco suisse qui régit le paiement des impôts : s’ils sont en règle…..c’est bien.
    Je trouve juste bidon les compétitions entre pays, vu les échanges de joueurs dans tous les sens …..On sait bien qu’ils travaillent souvent dans un pays étrangers …sauf pour les compétitions internationales . ça fonctionne sans doute dans tous les sens.
    Mais c’est inhérent au sport et n’a rien à voir avec l’objet de cyberacteurs ;

  68. Je n’oublie jamais “Du pain et des jeux”.
    L’urgence actuelle est de s’opposer à la signature des accords commerciaux transatlantiques (celui entre le Canada et l’UE devrait l’être dès la fin de ce mois !).
    Je suis ainsi amené à me demander si cette pétition ne participe pas de l’épais nuage de fumée allumé pour que le bon peuple ne s’occupe pas de ce qui est la seule politique globale actuelle : tous les vrais pouvoirs dans les mains de l’oligarchie multinationale.

  69. Pourquoi pas ?
    Les impôts ça appartient aussi à la politique. Bien que je ne me fasse aucune illusion sur la portée de cette demande car ces joueurs paient s’ils le décident, sinon l’État les couvre et leur offre les possibilités de ne pas payer leurs impôts. C’est le fisc lui-même qui les en dispense.
    Il vaudrait mieux leur adresser la pétition de manière personnelle en leur demandant de faire l’effort de payer leurs impôts en France même si tout est fait au niveau des pouvoirs pour les en dissuader. Il vaut mieux compter sur eux, malgré tout, sur leur éventuelle capacité d’empathie, sur leur supposé sens de l’honneur, sur leur côté sportif bons joueurs, plutôt que sur l’état et les ministres qui sont les premiers truands du système ou sur les larbins à leur solde qui s’appliquent à contrôler principalement les déclarations à la sécu et à la caf des personnes au RSA.
    Andrée

  70. Tout-à-fait d’accord sur le texte de la pétition. Un petit détail cependant, je crois bien que “soussignés” s’écrit en un seul mot.
    Bien amicalement.
    Bernard, Limoges.

  71. Bien vu, mais le ridicule ne tue (hélas) plus!
    Si la Suisse n’appartient pas à l’espace Communautaire €uropéen, les mêmes questions de solidarité se posent, faute de toute velléité d’harmonisation fiscale ou sociale, à l’intérieur de celui-ci.
    Exilés fiscaux français en Belgique (et belges à Monaco, notamment Justine Henin), exploitation des chauffeurs polonais, tchèques, baltes, … sur les routes, délocalisations intra-européennes d’entreprises, il semble que le modèle européen favorise tant l’optimisation du grand capital et du patrimoine des plus fortunés que le démantèlement des solidarités nationales ou leur réduction au plus petit commun dénominateur – déjà testé avec “succès” en Grèce.
    Et, opportunément préparée par le soutien de l’OTAN aux oligarques ukrainiens et les ruineuses sanctions €uropéennes contre la fédération russe, l’adoption du TAFTA ne peut qu’encore amplifier le mouvement!

  72. sentiment de malaise,
    ai l’impression de tenir un rôle de justicier, facile,
    s’en prendre nommément à des personnes…mais après tout pourquoi pas , on fait ce qu’on peut, à notre mesure
    bien sûr il faudrait taper plus haut mais serait ce plus percutant?
    En ce moment , suis sur Gonesse, près de Paris, et son Grand Projet Inutile de Grand Centre Commercial et Piste de ski commandé par Auchan et donc la famille Mulliez,
    évadée fiscale en Belgique .
    C’est bien tout ça il faut que ça se sache de plus en plus et nommément.
    Alors oui pour la pétition d’Alain .

  73. Personnellement, je suis contre.

    Pour moi, cette pétition est de la poudre aux yeux. qui n’adresse aucun des problèmes de fond. Cela fait toujours bien d’imposer plus et plus encore, mais il vaudrait mieux regarder par exemple ce que deviennent ces impôts qui partent en fumée dans la minute, et sont de moins en moins attribués à ce système de solidarité dont vous parlez.

    S’il suffisait de lever des impôts pour résoudre les difficultés économiques d’un pays, çà se saurait.

    Le problème est beaucoup plus vaste, c’est le système capitaliste libéral international actuel, basé sur le profit et une “soi-disant” croissance à l’infini, qui nous détruit tous, nous et tout ce qui nous entoure.

    Bien sur que certains de nos représentants et les grandes multinationales devraient contribuer une part à un système qui permettrait dans l’idéal à chacun de vivre décemment, mais cela n’existe pas ou plus, et je pense que notre énergie devrait plutôt être utilisée à dévier de ce système qui nous enfonce un peu plus de jour en jour et à éviter d’y participer.

    Isabelle

  74. Bonjour,
    Dieu au fil du temps est devenu Pognon. Plus j’en ai ,Plus j’en veux.
    Pour être français il faut payer ses impôts en France, et y voter. Pour ceux qui croient encore à la démocratie! (de démos, peuple). Pour ma part je préfère Oligrachie.
    Tout le monde doit payer des Impôts quelque soit sa fortune, c’est aussi cela la participation. C’est un échange!
    Je signe la pétition! Bernard

  75. Lorsque l’on réside plus de 6 mois dans un pays étranger on paye ses impots dans ce pays. Je l’ai vécu lors de mes affectations professionnelles dans différents pays. En conséquence ces petits malins de sportifs – et autres – choisissent les pays où les impôts sont moins élevés donc la Suisse, la Belgique mais pas l’Allemagne, les pays nordiques etc. En tant que salarié lorsque l’impôt du pays étranger était plus élevé qu’en France l’entreprise compensait la différence. Malheureusement la législation est ainsi. Par contre choisir un pays à faible impôts quelque soit la profession et se présenter comme représentant de la France !!! est immoral mais prévu par la loi !!!! Il faut donc changer la loi. D’accord pour la modification. Et Véronique a touché exactementlà où çà fait mal.

  76. Toujours étonnant que ceux qui ont/gagnent le plus d’argent ont le plus de mal à en reverser. Ne pas utiliser l’idée de patriotisme mais de solidarité et de justice fiscale.
    A quand un espace européen homogène en termes d’impôts sur les personnes et sur les sociétés pour arrêter ce moins-disant permanent et cette course effrénée à la baisse des charges en tout genre parce que les riches et les multinationales ont les moyens de jouer avec cette guerre stupide que se livrent les états européens pour attirer les entreprises chez eux ? Oui, il faut faire cette pétition.

    LP

  77. Je ne sais plus quel sage a écrit: Quand j’avais 20 ans je voulais changer le monde. A 40 ans je voulais seulement changer ma famille. Maintenant, à 60 ans je vais travailler à me changer moi-même.
    Est-ce à dire que comme Candide nous devons “cultiver notre jardin” au mieux? Certainement pas. Mais nos pétitions devraient s’inscrire dans l’éthique de vie, elle même s’appuyant sur notre pratique personnelle de vie, pour que la conscience collective rejoigne la conscience des plus justes, des plus éclairés.
    Notre monde est riche de contradictions: BB par exemple rapportait aux finances publiques plus d’argent que la régie Renault à l’époque. En permettant à un petit enfant qui ne parvenait pas à s’asseoir de marcher avec un traitement ostéopathique de 3 séances facturées 20 € et faisant l’objet d’une feuille de soins, je me sens solidaire de la culture humaniste que j’ai reçue et intégrée. Payons-nous la TVA par patriotisme? L’inégalité nous contrarie alors que nous l’observons sur tous les plans.
    Nos systèmes de mondialisation sont défaillants, mais somme-nous conscient de nos privilèges, même relatifs?
    Patriotisme sportif et fiscal ? Je dirais moi aussi solidarité, logique juste, fraternité comme il est écrit dans nos principes républicains.

  78. Bonjour Alain,

    Je me permets quelques petites remarques concernant les buts ” Développer un portail sur le développement durable visant à regrouper tous les partenaires concernés par la protection de l’environnement, la citoyenneté, la défense des droits de l’être humain et l’économie sociale, solidaire et citoyenne, et à en assurer l’animation et la promotion”.
    Les termes “développement durable” et “protection de l’environnement” sont tellement utilisés à toutes les sauces qu’ils se sont vidés de leur sens. Or, si on y regarde de plus près, ce ne sont pas des remes anodins et je les dirais même plutôt dangereux…
    Dans “développement durable”, il y a “développement”, ce qui signifie “progrès technologiques, pérenité du pouvoir de consommer, croissance matérielle, poursuite de la destruction de la nature au profit de l’expansion des activités humaines…”. Or, il est parfaitement illusoire de viser la poursuite du développement matériel dans un monde aux ressources limitées. Chaque année, nous vivons un peu plus tôt à crédit, épuisant la planète avant qu’elle n’ait le temps de renouveler ses matières premières. Et les sociétés riches le font au détriment des pays honteusement exploités, de populations spoliées de leurs terres, de leurs forêst, de leurs rivières, de leurs minerais… Le développement “durable” est un leurre, un terme de “grenn washing” visant à faire consommer les gens en toute bonne conscience et à perpétuer le système pernicieux de l’économie mondiale.
    Et le fameux “environnement” qu’il faut protéger ?… La première définition d’environnement c’est “ce qui entoure de tout côté”… Or, ce qui m’entoure, c’est du béton, de l’asphalte, de la nature contrariée, maîtrisée, bridée, des centrales nucléaires… Et franchement, je n’ai aucune envie de “protéger” cet environnement-là ! Par contre, je rêve que la vie sous toutes ces formes soit préservée, que la nature sauvage soit protégée, que les énergies soient propres, que les habitations fonctionnent en énergie positive… Ce sont les équilibres naturels qu’il faut protéger, et ça, il faut bien le préciser.

    Quant aux “droits des êtres humains”, Hé, attention ! ce sont les intérêts de TOUS LES ÊTRES VIVANTS qu’il faut défendre ! Toutes les espèces, tous les êtres vivants méritent la reconnaissance de leur droit à vivre en paix et dans le respect de leurs besoins…
    Tout ça pour dire que j’attends des Cyber@cteurs qu’ils se creusent un peu la tête pour employer des termes qui fassent vraiment sens et jetent aux orties (non, j’adore cette merveilleuse plante..) les expressions éculées et finalement outils du système…
    Bien amicalement,
    Nathalie

  79. Le texte de la pétition, succinct, me convient.
    Je me suis permis de faire une proposition similaire.
    OK pour solidarité fiscale !
    Alain B
    Que ce soit, en sport, et par extension dans la culture, dans l’économie, voire en politique, nous soussignés, citoyens et contribuables français exigeons de nos instances représentatives que ceux qui nous représentent, sous nos couleurs, hors des frontières, fassent preuve de solidarité fiscale et soient incités à payer leurs impôts en France (ou) dans notre pays.

  80. c’est facile de montrer du doigt, ceux qui ne peuvent se cacher! Il faudrait peut-être discuter du “pourquoi”.Comment se fait-il que nous soyions arrivés à cette situation, qui sont les responsables,pourquoi cherche-t-on maintenant à faire payer exclusivement (à des taux effarants) ceux qui par leur sueur et leur talents gagnent encore de l’argent ?D’où vient la dette effrayante qui ne fait qu’augmenter parce les responsables continuent à tirer sur la corde jusqu’à ce qu’elle casse.Qui nous laisse couler comme la Grèce, en évitant de faire les énormes réformes nécessaires en France? Liberté, égalité, fraternité;où voyez-vous que cette devise est respectée; spécialement l’égalité aux niveaux social et fiscal? votre réflexion s’arrête sur un point ,probablement parce que ça vous a personnellement énervé,mais le patriotisme fiscal est-il une valeur forte dans le monde ,alors que l’argent est devenu l’emblème de la valeur d’une personne, pourquoi voulez-vous que ces européens qui gagnent un argent fou, viennent l’offrir à l’état français qui va se dépécher de le dépenser en s’endettant, alors qu’eux-même ont des projets pour leur économies, donc pour leur avenir, et que ce n’est pas la France qui viendra à leur secours s’il leur arrive qqchose de grave dans leur vie,vu qu’il ne sont pas fonctionnaires. J’ai été infirmière toute ma vie de travail, et fière de l’être, mais à leur place, je crois que je ferai comme eux.
    Edith

  81. Bonjour,

    Entièrement d’accord pour une pétition sur la solidarité fiscale, avec les règles énoncées.

    Cela veut dire aussi que nous prenons le risque qu’il n’y ait plus de champions sportifs français. Ceci dit, ces personnes ont bénéficié des infrastructures et subventions de la France au moins quand ils étaient jeunes pour s’entrainer : il parait normal qu’en contrepartie ils restent français et participent à l’impôt en France. ET c’est vrai de toute entreprise : est-il normal que sur le simple fait d’avoir un siège social en Irlande ou ailleurs, la société ne paye pas d’impôt ? ou que cela permette des transferts des filiales à la maison-mère et qu’au bout du compte, il n’y a presque plus d’impôts à payer ?
    Cordialement,
    Elizabeth

  82. j’ai voté pour
    la demande est tout à fait légitime d’autant que ces personnes bénéficient de tous les droits inhérents à leur nationalité
    ce droit et cette citoyenneté leur confère des devoirs auxquels nous sommes tous soumis du plus aisé au plus pauvre
    et c’est peu de le dire!!!
    amitiés
    Bertille

  83. En tant que Suisse, je suis assez d’accord avec la pétition, car si les joueurs de tennis français ne peuvent ainsi pas participer à cette finale, les chances de gagner deviennent énormes pour la Suisse … J
    Meilleures salutations.
    Luc

  84. Bonjour Alain, bonjour à tous

    Relisant ton texte je vois une précision à mettre à la phrase suivante :
    Ce n’est pas le fait d’habiter ailleurs qu’en France qui pose problème, c’est le fait que les impôts ne soient pas payés en France alors que l’on se réclame de la France pour y exercer son activité professionnelle et y avoir tous ses revenus !
    Il me semble que c’est là que la solidarité fiscale se pose et qu’il y a évasion fiscale et abus de citoyenneté.
    Mais à qui adresser une telle pétition pour qu’elle fasse effet ? Un simple Buzz peut-il suffire ??
    Dans le principe je pense en effet qu’il faut réagir. Alors oui pour secouer le cocotier, un de plus !!!

    Amitié Fabienne

  85. Bonjour Alain,
    Je suis parfaitement ok pour le sens de cette pétition : la solidarité fiscale élargie à tous ceux qui fuient devant leur devoir de citoyen français.
    Merci de cette consultation qui a peut être élargi à d’autres fraudeurs fiscaux.
    Cordialement.Sylvie

  86. Bonjour,
    Je voulais répondre au 1er courriel mais finalement, j’ai bien fait d’attendre un peu. Je suis d’accord avec les corrections faites et en proposerais d’autres (de détails) pour améliorer la compréhension du texte (ci dessous, en rouge). A force de relire des manuscrits, c’est plus fort que moi, il faut que je corrige…
    Bien cordialement,
    Laurence

  87. Tant qu’à faire, on pourrait aussi demander qu’à l’avenir, “l’honneur” de porter le maillot d’une équipe de France soit réservé aux citoyens résidant en France et en règle avec le fisc et, pourquoi pas que ce maillot soit fabriqué par Armor Lux plutôt que par Nike ou Adidas.
    Mais il faudrait surtout interdire l’utilisation du nom de leur pays d’origine aux sportifs professionnels qui ne sont que des hommes-sandwiches des multinationales qui sponsorisent les compétitions.
    Bon courage.
    JeanPol

  88. Bonjour Alain,
    j’arrive tout essoufflée et un peu tard sans doute mais je me rallie à la majorité, en tout et pour tout !
    Merci de tout le travail effectué au quotidien pour nous tenir régulièrement et scrupuleusement informés.
    Bien amicalement,
    Marie Michèle

  89. Honnêtement, cela ne me tarabuste pas. Par contre, me tarabuste l’idée que ceux qui y échappent (aux obligations de tous genres) fassent la critiquent de la gestion de notre pays. Pays qui leur a permis d’y être scolarisé et adulés par la suite.
    Et puis, que l’on cesse de nous casser les oreilles avec “celles et ceux qui nous représentent”. Ils n’ont aucun statut de diplomate. Ils et elles ne sont QUE des gens qui pratiquent un sport. Ils et elles ne représentent que leur sueur. Intéressons-nous plutôt aux autres qui font de réels efforts pour essayer de vivre dignement dans notre pays, pensons à eux.
    Merci.

  90. Chacun pense ce qu’il veut de de la fiscalité, en sa propre conscience à l’encontre de lui-même et pour les autres c’est un peu différent; intervient normalement la tolérence. C’est la démocratie! … représentative? est-il souhaitable de réprimer moralement? donc au delà du droit. Dans l’état d’imperfection non seulement de la démocratie mais de la représentation que je qualifierai d’illégitime et corrompue, cette action a un petit avant goût de chasse aux sorcières. Si les comportements mis en cause doivent faire l’objet de réactions, il y aurait lieu de disqualifier les prétendants à représenter “sportivement” leur pays.

  91. Accord sur le fond

    Mais comment décréter qu’un Contribuable payant ses impôts en Suisse n’est pas Français; ce doit être cotraire à la Constitution ? ?

  92. Le courriel était, bizarrement, bloqué dans les indésirables !
    Cela n’est pas grave, il se trouve que je suis d’accord avec le dernier texte proposé pour la pétition, je ne vois rien à redire personnellement.

  93. Pour moi malheuereusement cyberacteur a vendu son Ame au diable, c’est un à pétitions comme les autres.
    Il y eu Eva Joli et là vous persistez sur des sujets qui ne sont plus à discuter ; ces sujets servent à dispercer nos forces.
    POUR QUI TRAVAILLEZ VOUS ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *