actualité écologie

Soutien permanent aux paysans de NDDL

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : APPEL NON à la chasse aux Roms

Mise en ligne du 02/10/2013 au 10/01/2014

NON au racisme d'Etat
POUR l'égalité des droits

Depuis le tristement célèbre discours prononcé par Nicolas Sarkozy le 30 juillet 2010 à Grenoble, la politique de discrimination et d'expulsion menée contre nos concitoyens Rroms roumains et bulgares a pris des proportions aussi inquiétantes qu'inadmissibles. Or, suite à l'élection de François Hollande le 6 mai 2012, Manuel Valls n'a fait que poursuivre et même durcir cette chasse à l'homme. Les Rroms n'auraient pas "vocation" à résider en France (déclaration à France Inter du 24 septembre dernier).

Bilan de la pétition :

2713 participants

L’Etat condamné pour «faute lourde » après des contrôles au faciès
http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/06/24/l-etat-condamne-pour-faute-lourde-apres-des-controles-au-facies_4660853_1653578.html  

C’est une victoire judiciaire historique inespérée pour les associations du Collectif. Mais celle-ci n’arrête pas le combat, elle incite à le poursuivre jusqu’à ce qu’elle soit inscrite dans la loi, et palpable au quotidien, pour tout le monde… Membre du collectif, La voix des Rroms marquera la prochaine  étape le 2 juillet prochain. Elle a cité à comparaître Manuel Valls pour incitation à la haine raciale avec des propos qu'il a tenus en 2013.

C’est une victoire judiciaire historique inespérée pour les associations du Collectif. Mais celle-ci n’arrête pas le combat, elle incite à le poursuivre jusqu’à ce qu’elle soit inscrite dans la loi, et palpable au quotidien, pour tout le monde… Membre du collectif, La voix des Rroms marquera la prochaine étape le 2 juillet prochain. Elle a cité à comparaître Manuel Valls pour incitation à la haine raciale avec des propos qu'il a tenus en 2013.

Le 24 juin 2015, pour la 1ère fois en France, l’Etat est condamné pour contrôle au faciès. Un peu plus de trois ans après leur plainte via le pôle juridique du Collectif Stop le Contrôle au Faciès, les treize plaignants ont ainsi découvert le délibéré de l’une des plus grandes instances juridiques de la République, la Cour d’Appel de Paris. Pour cinq d’entre eux, la justice a estimé que l’Etat avait commis une faute lourde et qu’il leur était redevable de 1500 euros de dommages et intérêts.

Une victoire inespérée pour l’ensemble des associations du Collectif Stop le Contrôle au Faciès, coalition d’associations de quartiers populaires, d’associations antiracistes, et d’associations de lutte contre les violences policières, qui – depuis 2011 – mènent collectivement ce combat avec l’appui de membres de la société civile, de célébrités et de personnalités politiques engagées.

Loin d’être un aboutissement, cette victoire déterminante n’est pour elles qu’un nouveau départ. Elle envoie un message fort à tous les citoyens, et plus particulièrement aux plus discriminés. Car s’il semble, pour l’instant, quasiment impossible de faire condamner les policiers aux comportements abusifs, la Justice a placé le curseur sur les véritables responsables du fossé entre la police et la population : les représentants de l’Etat. Ce sont bien eux qui décident de la condition de travail des policiers ainsi que des recours face à ces dysfonctionnements, problématiques pour tous. La répression dont font l'objet en continu les Rroms est elle aussi le fruit d'un antitsiganisme décomplexé, exprimé ouvertement par le "premier flic de France", aujourd'hui premier ministre, qui devra répondre devant la Cour d'Appel de Paris le 2 juillet 2015 pour ses propos comme les Roms "ne souhaitent pas s'intégrer pour des raisons culturelles", leur mode de vie et celle des Français sont "évidemment en confrontation" etc.

Contact
Saimir MILE
Président de La voix des Rroms
0668107227

Présentation de la pétition :

Au cours du seul premier trimestre 2013, 28 campements abritant 2 873 personnes ont été évacués et détruits par les forces de l'ordre, soit 25 % de plus que pendant la même période en 2012, selon le recensement effectué par l'Association européenne pour la défense des Droits de l'Homme. Durant cette même période, en outre, 272 personnes roumaines ou bulgares Rroms ont été rapatriées de force (contre 70 en 2012) et plus de mille personnes ont dû quitter leur lieu de vie pour raison d'incendie ou de violences diverses. Les évacuations se font au petit matin, et s'accompagnent de la destruction immédiate des abris de fortune sous les yeux des enfants terrorisés...

Or cette politique est contraire à tous les principes du droit, qu'il s'agisse de la législation française, européenne ou internationale. En réponse aux admonestations de la Commission Européenne et suite à sa promesse de revoir les mesures spécifiques transitoires excluant les Bulgares et Roumains du marché du travail depuis 2007 , François Hollande a fait signer par cinq ministres une circulaire le 26 août 2012, qui prévoit, avant toute évacuation d'une installation jugée illicite ou insalubre, un diagnostic social, des propositions de relogement, le maintien de la scolarisation des enfants et de l'accès aux soins. Comme l'établit le Bilan du Défenseur des Droits publié en juin dernier, cette circulaire est restée lettre morte. Quant à la circulaire Sapin du 30 janvier 2013 pour la facilitation de l'accès des Bulgares et Roumains à l'emploi salarié et aux contrats aidés, elle tarde à porter ses effets, alors que les OQTF (obligations de quitter le territoire français) sont toujours distribuées au faciès de façon massive.

Le développement de pratiques et de déclarations publiques racistes contre les Rroms désignés comme des boucs émissaires va de pair avec la montée d'un climat de violence droitière extrême et d'incitation à la haine. Violence verbale quand le député-maire de Nice, Christian Estrosi, déclare à propos des Rroms et gens du voyage le 7 juillet dernier sur Europe 1 : « J'en ai maté d'autres, et je vous materai ! ». Violence physique tragiquement illustrée par le meurtre du jeune militant antifasciste Clément Méric le 6 juin dernier. Comme chaque fois en temps de crise sociale, les souffrances et les peurs engendrées par la paupérisation et le chômage sont détournées et instrumentalisées pour stigmatiser des groupes fragilisés de la population, en l'occurrence en priorité les Rroms.

Dans ce contexte où l'Etat et ses représentants, préfets, administrations publiques, persistent à refuser leurs droits à des ressortissants communautaires, des élus s'obstinent à ne pas appliquer la loi, refusent de scolariser des enfants Rroms, négligent de ramasser les ordures ménagères,
appellent à des manifestations contre la présence des Rroms et des gens du voyage. Et à l'approche des élections municipales de 2014, les appels à la haine se multiplient, allant jusqu'à l'appel au meurtre par le maire de Croix Régis Cauche ou au génocide par le député-maire de Cholet Gilles Bourdouleix. Il est particulièrement inquiétant qu'un élu de la République puisse se référer à Hitler et continuer tranquillement à occuper ses fonctions sans susciter d'autres réactions que de timides protestations de pure forme.

Nous, citoyennes et citoyens français et/ou européens et immigrés résidents, attachés aux valeurs fondatrices de la République et de la démocratie ainsi qu'aux droits fondamentaux reconnus à tout être humain, nous dénonçons la multiplication et la légitimation des discours, des actes discriminatoires et des dénis de droits pratiqués par nos représentants, Etat, préfets, administrations, élus, contre nos concitoyens Rroms roumains et bulgares en situation de précarité, ainsi que toute expulsion sans application de la circulaire du 26 août 2012, et toute forme d'exclusion. Nous appelons également nos concitoyennes et concitoyens à réagir contre le racisme et la violence d'Etat sous toute ses formes. Nous demandons l'égal accès pour tous aux droits garantis par notre Constitution, par la Convention Européenne des Droits de l'Homme, par la Charte des Droits Fondamentaux de l'Union Européenne, et par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

En conséquence, nous appelons tous nos concitoyennes et concitoyens à :

demander l'engagement de poursuites judiciaires contre les autorités publiques et personnes physiques et morales ne respectant pas les lois de la République, notamment l'égalité des droits et de l'accès aux services publics, et/ou appelant à la discrimination et à la haine.
S'engager pour obtenir de nos gouvernants et de toutes les collectivités publiques l'application stricte des principes de l'aide sociale aux plus démunis, de la protection de l'enfance, de l'accès aux soins, au logement, à la formation et à l'emploi, ainsi que de la protection des personnes vulnérables.
Développer partout les expériences communes de solidarité et d'échange, de réciprocité et d'entr'aide, d'innovation et d'insertion pérenne, afin de contrer le développement de la précarisation stigmatisante et de la haine de l'autre et de faire disparaître zones d'exclusion et de relégation.

Premiers signataires :

Miguel BENASAYAG, Abdallah BEKKI, Stéphane BRAILLY, Henri BRAUN, Alain BROSSAT, Claude CALAME, Christian CELDRAN, Albano CORDEIRO, Claude DERHAN, Jules FALQUET, Didier FASSIN, Eric FASSIN, Umberto GUERRA , Samia HAMICHE, Rada IVEKOVIC, Olivier LECOUR GRANDMAISON, Natalia LAVALLE, Véronique NAHOUM GRAPPE, Saimir MILE, Fabienne MESSICA, Salvatore PALIDDA, Evelyne PERRIN, Josep RAFANELL, Elisabeth ROBERT, Vicky SKOUMBI, Roland TCHOUAGA, Jerôme VALLUY, Yannis YOULOUNTAS...

Texte de la pétition :


Nous, citoyennes et citoyens français et/ou européens et immigrés résidents, attachés aux valeurs fondatrices de la République et de la démocratie ainsi qu\'aux droits fondamentaux reconnus à tout être humain, nous dénonçons la multiplication et la légitimation des discours, des actes discriminatoires et des dénis de droits pratiqués par nos représentants, Etat, préfets, administrations, élus, contre nos concitoyens Rroms roumains et bulgares en situation de précarité, ainsi que toute expulsion sans application de la circulaire du 26 août 2012, et toute forme d\'exclusion.

Nous appelons également nos concitoyennes et concitoyens à réagir contre le racisme et la violence d\'Etat sous toute ses formes. Nous demandons l\'égal accès pour tous aux droits garantis par notre Constitution, par la Convention Européenne des Droits de l\'Homme, par la Charte des Droits Fondamentaux de l\'Union Européenne, et par la Déclaration Universelle des Droits de l\'Homme.

En conséquence, nous appelons tous nos concitoyennes et concitoyens à :

  • demander l\'engagement de poursuites judiciaires contre les autorités publiques et personnes physiques et morales ne respectant pas les lois de la République, notamment l\'égalité des droits et de l\'accès aux services publics, et/ou appelant à la discrimination et à la haine.

  • S\'engager pour obtenir de nos gouvernants et de toutes les collectivités publiques l\'application stricte des principes de l\'aide sociale aux plus démunis, de la protection de l\'enfance, de l\'accès aux soins, au logement, à la formation et à l\'emploi, ainsi que de la protection des personnes vulnérables.

  • Développer partout les expériences communes de solidarité et d\'échange, de réciprocité et d\'entr\'aide, d\'innovation et d\'insertion pérenne, afin de contrer le développement de la précarisation stigmatisante et de la haine de l\'autre et de faire disparaître zones d\'exclusion et de relégation.

 

34 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Décidément,certains essaieront toujours de renouveler les choses les plus sombres de l'Histoire,en faisant croire aux plus crédules- ou ceux que ça arrange bien-que l'étranger est source de tous les maux.
Il faudrait repasser en boucle le sketch de Fernand Reynaud:" L'étranger", ainsi que la chanson"Lili" de Pierre Perret.
Peut-on me dire ce qu'est" un Français de souche"? Dès que l'on remonte de quelques générations, nous avons tous des ancêtres venus d'ailleurs, et heureusement!Il suffit de se souvenir des résultats de la consanguinité au sein des familles royales d'autrefois, par exemple,pour souhaiter de tout coeur la mixité et les mélanges.

Sylvette Aligé
Le 29/06/2015 à 22:05:32

une citoyenne solidaire de cette action

JOUAIRE
Le 29/06/2015 à 14:12:01

Le BdB (Blaireau de Base), lorsqu’il passe à proximité d’une banlieue, se demande avec ironie comment le jeune qui roule en BMW a trouvé l’argent pour se l’acheter, mais le BdB ne se demande jamais lorsqu’il passe prés de Neuilly, de Monaco ou du Luxembourg d’où vient l’argent de ceux qui roulent en Roll Royce ou en Ferrari ! Si la délinquance se mesure à la taille de la voiture…y’a pas photo !

Le BdB adule les patrons et les investisseurs, « sans eux il n’aurait pas de travail ! ». Si les femmes se servent de la partie gauche de leur cerveau et les hommes de la partie droite, pour le BdB, son cerveau c’est TF1, à croire que la soumission aux plus riches et à leur propagande est dans ses gènes ! Le BdB trouve toujours que les pauvres coûtent trop cher, c’est ce que lui disent les riches : il n’a aucune raison de ne pas le croire !Le BdB est un mouton-prêt-à-la-tonte.
Suivre le Blaireau de base :
http://2ccr.wordpress.com/category/humour/la-saga-du-bdb/  

Mandrin
Le 29/06/2015 à 12:33:36

pour Vigilant : commence par faire le ménage de tes fautes d'orthographe et de conjugaison, ça t'aidera à réfléchir.

bd
Le 22/02/2014 à 23:16:23

Terre à Terre a consacré une émission à une présentation des conséquences de ce projet, sur France Culture, c'est réécoutable, podcastable et édifiant.

bd
Le 22/02/2014 à 23:09:23

J'ai signé cette pétition il y a qq temps, mais n'avais pas encore pris le temps de lire les commentaires. Les derniers postés (Vigilant le 10/11 et Dudu le 21/11, ainsi que les tous premiers) me donnent envie de vomir.Ce sont ces propos qui ont mené des milliers de gens ds les camps de concentration: la haine de celui qui ne me ressemble pas et donc qui me dérange, parce qu'il ne vit pas comme moi ! Mais vous en êtes où ?? parce que vous croyez que c'est en étant haineux comme vous l'êtes qu'on va mieux vivre sur cette terre ?
Relisez les commentaires de L.OUTRIGGER et de STOPPEUR (02/10). Si il y a des pbl, de la misère c'est parce qu'il y a une organisation du monde basée sur l'inégalité, l’accaparement des richesses par une minorité. Des sous il y en a ! beaucoup pour certaines choses, très peu pour stopper la misère. Tous les gens un peu conscients, réfléchis, informés et qui se souviennent de l'histoire le savent: on créé de la pauvreté, des crises, le peuple se fout sur la tronche, et on trouve des boucs-émissaires (les plus pauvres et les plus différents)qui trinquent : on les envoie à l’abattoir, et on croit que le pbl est réglé. Pendant ce temps là , ceux qui mènent le monde font des affaires et continuent de s'enrichir ! Ou alors vous n'avez jamais entendu parler des années 39-45... ou alors vous adhérez aux thèses racistes, xénophobes, fascistes ? Dans les 2 cas, vous me faites très très peur !!

Monique Répécaud
Le 10/12/2013 à 18:11:19

Signer cette pétition c'est la dernière chose que je ferai si j'étais fou ! Hébergez les chez vous les Roms, ils finiront par vous dépouiller. Nourrissez les, abandonnez leur votre travail, ils en feront un champ de ruine. Vous voulez servir les Roms ? Assumez votre désir sans y mêler les autres. Et surtout ne mélangez pas racisme et volonté des français (les vrais, ceux de souche) de préserver leur culture. Ceux qui viennent d'ailleurs pour ensuite vouloir revendiquer que tout leur tombe tout rôti dans le bec, je n'en veux pas. La France doit se doter d'élus politiques qui fasse le ménage et protège son territoire et c'est ce qui arrivera.

Vigilant
Le 10/11/2013 à 17:41:54

on en a rien a foutre des roms,des arabes des somaliens ...
qu'on les aides chez eux pour qu'ils restent CHEZ EUX
mais chez nous y a plus de sous pour NOS pauvres, retraités, malades ,chomeurs...
alors,que la lois soit respectée et les irréguliers, sans papiers ,(surtout quand on voit comment ils rendent MON pays)ouste dans une barque(comme ils sont venus)

dudu
Le 21/10/2013 à 22:08:20

Je dois être un peu bête, mais je ne vois pas à qui s'adresse cette pétition ... qui ressemble d'ailleurs plus à une déclaration d'intention, avec laquelle je suis d'accord.
Les destinataires n'étant pas clairement identifiés, je ne peux signer ce texte.

... "Nous habitons tous le même pays et il s'appelle la Terre"

Jef
Le 18/10/2013 à 02:07:25

Non, le problème n'est pas simple. C'est vrai que certains ont fait de mauvaises expériences, et c'est vrai que des mauvais exemples frappent l'imaginaire.
Mais ce n'est pas vrai partout et pour tous. Dans ma commune, un campement "sauvage" transitoire s'est très bien passé car la municipalité a fait l'effort d'assurer un minimum de prestations (qui ont été défrayées : eau, électricité, sanitaires). Et le blog local a fait reportage et interview pour dédramatiser l'incident et mieux faire connaître les métiers et activités de ceux qu'on prend trop vite pour des voleurs ou des mendiants.
Nomadisme et habitat précaire, c'est le droit à un style de vie qui n'est pas nécessairement synonymes de paupérisation et de délinquance.
Quand les "braves gens" admettront que, l'on suive une autre route qu'eux ?
Ce ne sont pas les préjugés, ni l'angélisme de salon, ni la peur de "l'envahisseur", ni la haine ressassée qui font avancer l'humanité, mais des actes et un petit supplément d'âme.
Moi je signe ...

dominno
Le 16/10/2013 à 01:38:47

Pour Napur:
les roms ne sont pas nomades!

antoine
Le 15/10/2013 à 18:51:45

Je n'ai pas signé cette pétition de Cyberacteurs alors que je le fais pratiquement toujours car j'ai arrêté ma lecture à l'évocation de Clément Méric. Il faut rester vigilants et éviter les amalgames et les raccourcis. L'affaire est en cours d'instruction. Bien que cela ne soit pas plaisant à admettre pour les sympathisants antifascistes, il semblerait que l'origine de ce drame soit plus complexe que ce que l'on avait imaginé dans les premières heures.

Arizona
Le 14/10/2013 à 14:26:53

Je ne peux signer cette pétition, car elle doit d'abord s'adresser à l’Europe et aux pays d'origine de ces migrants, qui hélas profitent de notre laxisme dès qu'ils sont chassés des pays voisins qui nous séparent de chez eux. Ils y a des limites au-delà desquelles il ne faut pas aller. Dommage mais l'expérience que j'en ai vécu ne me permet plus de les accepter.
Je les respect en tant qu'humains, mais dans la mesure où ils ne respectent ni ma personne ni mes biens, je ne vois pas pourquoi je les accueillerais comme je l'ai fais par le passé.
J'ai dû changer de lieu de travail et déménager pour me protéger ainsi que ma famille.

Bernard
Le 13/10/2013 à 21:49:53

Ah non merci! Je signe toutes vos pétitions mais pas celle-là. Assez de laxisme! Je suis de gauche mais je n'en peux plus de cette tolérance extrémiste. Je n'ai eu que des déboires et j'ai frisé la dépression nerveuse ainsi que mon époux, chaque fois qu'un camp de Roms s'installait près de mon domicile ou de mon lieu de travail. Ils sont incivils et élèvent leurs enfants dans le mépris, voire la haine des gadjé! Ils ne nous respectent pas et n'essaient pas de s'intégrer mais profitent au maximum de tout ce qu'ils peuvent nous prélever. Non, je ne signerai pas cette pétition et dis bravo à Manuel Valls!!!

Marylène
Le 10/10/2013 à 16:05:12

Je ne sais pas ce qu'est un TROLL, et je ne veux pas le savoir, cela n'a aucun intérêt. Je tiens surtout à souligner que les propos insultants du précédent msg démontre le caractère STALINIEN de celui qui l'a écrit, simplement parce que mon avis est différent du sien et des "angéliques" comme disait Jospin. Pour ce qui est de mon précédent msg, je persiste et SIGNE, avec des arguments, contrairement l'autre intervenant stalinien ... Qt à faire démissionner M. Vals, cela relève de la pure démagogie bien dans la ligne puérile des extrémistes inconséquents du FN ou du PC soviétique. Ce qui en dit long sur la mentalité de PhL38.

NATUROC
Le 06/10/2013 à 14:15:47

Ne pas tenir compte du commentaire de Naturoc. C'est ce que les internautes avertis appellent un TROLL (voir sur http://fr.wiktionary.org/wiki/troll   pour la définition [#2]).
Merci d'avoir lancé cette pétition, ce qui n'empêche pas de signer une autre, sur http://manuelvallsdoitdemissioner.wesign.it/fr  

PhL38F
Le 04/10/2013 à 22:32:35

Le pb des ROM n'est pas un pb français, mais un pb ROUMAIN et BULGARE. L'Europe donne 1 milliard d'€ à ces 2 pays afin qu'ils intègrent les ROM dans LEUR pays respectif. Ce n'est pas aux français, (aux luxembourgeois peut-être) des zones populaires qui plus est (et non à ceux de Neuilly, du 16è arrondissement de Paris), de payer encore puis de supporter les ROM en France. Sans compter que bon nombre de délits sont commis par ces ROM (que cela vous plaise ou non, c'est bien du réalisme) absolument inadaptés à notre mode de vie. Après le plombier polonais, qui est bien déjà là comme le prévoyaient les anti-TCE en 2005, pourquoi, tant qu'on y est, ne pas transformer les ROM en salariés encore plus concurrentiels CONTRE les salariés et chômeurs français! Je soutiens à fond le point de vue de Manuels Vals et je suis tout autant anti-fasciste. L'UE doit obliger la Roumanie et la Bulgarie à intégrer LEURS ROM.

NATUROC
Le 04/10/2013 à 18:17:12

Je voudrais remercier tous les cyberacteurs qui ont commenté cette pétition car ils animent un vrai débat. En effet quelle place laisse t on en France et en Europe aux peuples nomades, ces minorités qui ne vivent pas comme nous? Quelle place laisse t on à cette misère qui dérange nos consciences? Doit on accueillir ou rejeter pour ne rien voir? Est ce que j'accueillerai une famille dans le confort de ma maison, voire dans mon jardin, pour reprendre un des commentaires? Je remercie Jean Noel pour le lien vers "la lettre à Manuel Vals" dans "Rue 89". Très instructif et très peu propagé par les médias. Le problème est complexe, et ne pourra se résoudre qu'au niveau européen. J'ai signé la pétition, après réflexion, et un peu plus en connaissance de cause.
PS: Merci aussi pour le commentaire du député honoraire, fils de manouche.

napur
Le 03/10/2013 à 20:12:10

J'ai trouvé ce texte de Jean Claude Lefort, député honoraire et fils de manouche:

"Manuel, tu avais "vocation" à retourner en Espagne en 1982

Manuel, tu as déclaré hier soir sur BFM TV, que la situation était très différente pour toi, relativement à celle des Roms, car ta famille espagnole était venue en France pour fuir le franquisme.

Tu as été naturalisé Français en 1982. Franco est mort en 1975. Sept ans avant ta naturalisation. Quand tu es devenu Français il n’y avait donc plus de dictature en Espagne. Tu avais donc « vocation », selon tes mots, à retourner dans ton pays de naissance, en Espagne. Tu ne l’as pas fait et je comprends parfaitement de même que je comprends totalement ton souhait de devenir Français. Cela sans l’ombre d’un doute.

Tu avais « vocation » à retourner à Barcelone, en Espagne où tu es né, pour reprendre tes propos qui concernaient uniquement les Roms.

Celui qui t’écris, en ce moment, est un Français d’origine manouche par son père. Mon père, manouche et Français, est allé en 1936 en Espagne pour combattre le franquisme les armes à la main dans les Brigades internationales. Pour la liberté de ton pays de naissance et donc celle de ta famille. Il en est mort, Manuel. Des suites des blessures infligées par les franquistes sur le front de Jarama, en 1937. Je ne te demande aucun remerciement ni certainement pas la moindre compassion. Je la récuse par avance. Je suis honoré en vérité qu’il ait fait ce choix quand bien même il a privé ma famille de sa présence alors que je n’avais que 9 ans et ma sœur 18.

La guerre mondiale est venue. Et les camps nazis se sont aussi ouverts aux Tziganes. Tu le sais. Mais un nombre énorme de Manouches, de Gitans et d’Espagnols se sont engagés dans la résistance sur le sol français. Ton père aurait pu en être. Il en avait l’âge puisque il est né en 1923. Georges Séguy et d’autres sont entrés en résistance à 16 ans. Je ne lui reproche aucunement de ne pas l’avoir fait, bien évidemment. Mais je te demande le respect absolu pour celles et ceux qui se sont engagés dans la résistance contre le franquisme, puis ensuite contre le nazisme et le fascisme. Contre ceux qui avaient fait Guernica. Et pourtant, à te suivre, ils avaient « vocation » à retourner ou à rester dans leurs pays d’origine, ces « Etrangers et nos frères pourtant »...

Manuel, « on » a accueilli la Roumanie et la Bulgarie dans l’Union européenne alors que ces pays ne respectaient pas, et ne respectent toujours pas, un des fondamentaux pour devenir ou être membre de l’Union européenne: le respect des minorités nationales. Sensible à cette question pour des raisons évidentes, je m’en étais fortement inquiété à l’époque. En tant que député je suis allé à Bruxelles auprès de la Commission pour prouver et dire que ces pays ne respectaient pas cette clause fondamentale. On m’a souri au nez, figures- toi.

Et aujourd’hui dans ces pays la situation des Roms s’est encore aggravée. Pas améliorée, je dis bien : aggravée. Et ils ont « vocation » à rester dans leurs pays ou à y revenir ? C’est donc, pour toi, une espèce humaine particulière qui pourrait, elle, supporter les brimades, les discriminations et les humiliations de toutes sortes ? Ces pays d’origine ne sont pas des dictatures ? C’est certain. Mais ce ne sont pas des démocraties pleines et entières pour autant.

Alors toi l’espagnol devenu Français, tu ne comprends pas ? Fuir son pays, tu ne comprends pas ? Toi, tu ne comprends pas que personne n’a « vocation » à rester ou revenir dans son pays ? Sauf si tu es adepte de conceptions très spéciales, à savoir que ce qui vaudrait pour un Roumain ne vaudrait pas pour un Espagnol. Tu sais pourtant que le mot « race » va disparaître de nos lois. A juste titre car il n’y a pas de races, juste une espèce humaine. Et les Roms en sont.

La fermeté doit s’exercer là où se trouvent les responsabilités. Pas sur de pauvres individus qui n’en peuvent plus. Savoir accueillir et savoir faire respecter nos lois ne sont pas deux concepts antagoniques. Mais quand on est de gauche on n’a pas la matraque en guise de cœur.

C’est un Français d’origine manouche qui t’écris et qui écris au Français de fraiche date que tu es. C’est un fils de « brigadiste » qui se rappelle à toi. Souviens-t-en : « Celui qui n’a pas de mémoire n’a pas d’avenir ».

Pour l’heure Manuel, j’ai la nausée. Tes propos me font gerber, même pire. Nos pères auraient donc fait tout ça pour rien ou pour « ça » ?

Ils sont morts pour la France, Manuel. Pour que vive la France. Inclus « ces étrangers et nos frères pourtant. » "

Jean-Claude Lefort Député honoraire Fils de Manouche

http://cercledeleurope.wordpress.com/2013/10/01/france-socialiste-roms-manuel-tu-avais-vocation-a-retourner-en-espagne-en-1982/  

pverte
Le 03/10/2013 à 18:51:10

Vous voulez un monde meilleur,
prenez donc vos responsabilités en tant que citoyen du monde,

comme le dit si bien Maryel, Et si comme avant il venaient me vendre des paniers ou aiguiser mes outils, je rajouterais Je leur offrirai de bon coeur des légumes de mon jardins, des oeufs frais etc comme le faisaient mes grands parents,

arrêtez pour certains de jouer le jeu de ces politicards en montrants du doigt des êtres Humains oui nomades et alors

HumanSeed
Le 03/10/2013 à 16:42:00

bon je vois que vous préférez une déferlante de commentaires parfois déplaisants voire limites, qu'une bonne lecture de la déclaration Universelle des Droits de l'Homme

êtes vous bien sûr de vouloir soutenir les "Roms" comme vous les appelez,

Des humains citoyens du monde comme nous tous, cessons ces mises en boîte, catégorisations, divisions du genre humain merci

HumanSeed
Le 03/10/2013 à 16:18:21

et revoilà la stigmatisation des minorités. Non, tous les nomades ne sont pas des délinquants....Les intégrer en tant que nomades, au lieu de leur demander de s'intégrer, donc de devenir ce qu'ils ne sont pas, au lieu de leur proposer des campements pourris entre une décharge et une friche industrielle, leur expliquer comment marchent les poubelles et mettre des chiottes, on ne sait plus accueillir celui qui passe maintenant, on le vire. Pourtant, quand il vient chercher ma ferraille, je suis bien contente de ne pas avoir à le faire moi même dans ma voiture trop petite. ET si comme avant, ils venaient me vendre des paniers ou aiguiser mes outils je dirais OK. Bien sur que ces gens là ont des compétences et pas seulement des défauts. Mais qui sait encore les regarder en face ?

maryel
Le 03/10/2013 à 14:13:56


il faut aussi tenir compte des reseaux maffieux qui maintiennent parfois "ou souvent" les populations des gens du voyage sous leur dèpendance. il aurait fallu en faire mention. pourquoi , si tel est le cas, monsieur Valls n'en parle-t-il pas? il me semble que nous avons le droit de savoir.afin de pouvoir reflechir et agir en consequence.ce n'est pas en detruisant les toits auquels chacun a droit que sera promue la justice.

Therese
Le 03/10/2013 à 08:24:42

"Comme chaque fois en temps de crise sociale, les souffrances et les peurs engendrées par la paupérisation et le chômage sont détournées et instrumentalisées pour stigmatiser des groupes fragilisés de la population, en l'occurrence en priorité les Roms." Gardons l'esprit vif, les solutions à la crise ne sont pas dans l'exclusion de minorités, les Roms partis il n'y aura pas davantage de solutions pour vivre mieux !Et vivre mieux ,c'est quoi ? Peut-être bien que nos imaginations sont endormies comme la grenouille qui ne savait pas qu'elle était entrain de cuire....

olfolf
Le 02/10/2013 à 22:21:26

[...] je ne signerais pas la pétition car elle ne fait que proposer pour la nième fois de beaux discours qui ne font que donner bonne conscience aux bons bourgeois (plutôt intello -bobo-parisiens) qui les écrivent et les signent sans tenir compte de l'incroyable complexité de la situation où la France se trouve: ils viennent en France car de nombreux autres pays européens se débrouillent pour qu'ils ne puissent pas rester en usant de moyens peu honorables (non accès aux soins par exemple). La pétition doit donc s'adresser à l'Europe d'abord et aux pays d'origne en particulier (dont la tradition de persécution des roms est ancienne et bien huilée). La France porte la croix de son passé colonial en traitant avec plus d'ambivalence ses anciens colonisés avec une certaine forme de culpabilité, les pays d'origine des roms se réjouissent de les voir partir (pas même d'ébauche de notre culpabilité chez eux). Pour info un sans papier hors UE, activement maintenu dans cet condition impossible, par l'Etat français, coûte dans le même temps au même Etat plusieurs centaines d'euros par mois (hôtels miteux mais coûtant 900 euros/mois, soins gratuits, aides en nature, examens des dossiers par le Préfecture, scolarisation des enfants etc...). Bref la France est ambivalente, partagée entre compassion/culpabilité/haine avec des populations qui elles aussi ne manquent pas d'ambivalence! Si le débat reste cantonné à gentil humaniste versus vilain fasciste, nous ne sommes pas près de sortir de l'impasse!

antoine
Le 02/10/2013 à 22:17:32

Un peu d'éclairage me semble nécessaire ; je vois qu'il y a quelques personnes perdues dans le brouillard.

1 Ce n'est pas nouveau, tous les gouvernements précédents ont joué cette carte là :
un membre crie au loup, il y a trop d'étrangers, il faut les renvoyer en Roumanie, ou les karchériser, ou je ne sais quoi. Bien, disent les xénophobes. On va voter pour eux, ils vont enfin faire ce qu'il faut.
D'autres membres du même gouvernement jouent les affligés. N'importe quoi, ses mots ont dépassé sa pensée. Les Roms ont le droit de rester, etc, etc. Bien disent les fidèles républicains. On va continuer à voter pour eux, ils vont bien agir.
Pour faire bref, ils espèrent ainsi un maximum de votes pour les prochaines élections.
Notons tout de même que ce gouvernement n'a pas encore osé remplir des charters pour renvoyer quelques dizaines de sans papiers pendant qu'il en laisserait beaucoup plus entrer par la porte de derrière.
Mon grand-père avait une citation pour ce type de scénario : "Tiens, regarde Lionel, il y en a un qui pèle l'oignon et l'autre qui pleure".

2 A tous ceux qui croient au Père Noël, pardon, je voulais dire à ceux qui croient que les étrangers quitteront un jour notre territoire, je voulais vous dire que vous risquez d'être éternellement déçu. Les patrons, principalement de grosses entreprises, embauchent à tour de bras des étrangers (qui sont autant victimes que vous de ce système ultralibéral), et ce, qu'ils soient de l'UMP, du PS ou même du FN.
http://www.liberation.fr/economie/2013/06/28/16-des-entreprises-du-btp-en-infraction-a-la-legislation-du-travail_914401  
http://www.reporterre.net/spip.php?article4459  
http://www.ouest-france.fr/actu/societe_detail_-EPR-de-Flamanville-premier-kilowatt-pour-2016-confirme-EDF-_3636-2130658_actu.Htm  
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/06/04/20705-plus-plus-medecins-etrangers-france  
Pour l'exemple des médecins, j'ai été suivi à l'hôpital régional par une hématologue roumaine (charmante et très compétente), un chef d'hématologie vénézuélien (un crack dans son domaine), et puis pour la greffe, une hématologue ukrainienne qui m'a sauvé la vie.
Ils ont été pris pour leurs diplômes étrangers, ce qui leur vaut un salaire inférieur à des docteurs diplômés dans l'UE.
Tous ces travailleurs étrangers, auxquels on peut ajouter les femmes (sous-payées par rapport aux hommes), vos enfants qui ont du mal à trouver un travail sous-payés également, et bientôt vos retraites qui vont se réduire progressivement à peau de chagrin, doivent leur condition aux conseils d'administration des grosses boîtes qui veulent plus de dividendes pour leurs actionnaires, des milliards qui s'accumulent dans des paradis fiscaux (que vous n'êtes pas prêt de voir disparaître non plus).
En vous en prenant aux étrangers que l'on vous désigne comme cible, vous laissez les voleurs en costard cravate et attaché case vous plumer en toute impunité.

Lionel OUTRIGGER
Le 02/10/2013 à 21:23:38

Il y a beaucoup de Français qui ont oublié ce qu'a été l'"intégration" - par le passé,au 19è siècle,des réfugiés du génocide arménien,des réfugiés républicains espagnols,des réfugiés russes du début de la révolution russe;sinon de l'accueil réservé aux "Pieds Noirs" d'Algé rie et aux harkis,lors des indépendances algérienne,marocaine,tunisienne... Quant aux travailleurs portugais du bâtiment,dans les an nées 60-70,ils ont du se contenter de ce qu'on a bien voulu leur laisser...en exploitant au mieux leur force et leurs valeurs au travail... Bien des Européens ignorent sans doute que les Roms-jusqu'à voici 100 ans-n'étaient qu'esclaves au service des uns et des autres nécessitant d'une main-d'oeuvre ponctuelle et corvéable à souhait;ce qui laisse présager des traitements qu'ils ont du endurer,probablement équivalents à ceux des Noirs américains... Et s'il y a des solutions à apporter
à un passé aussi douloureux,c'est à l'Europe tout entière de le faire,communautaire ou pas...Il y a des Roms jusque dans les pays scandinaves!!Quant à avoir soustrait les Juifs des griffes nazies pendant la 2è guerre,bien peu s'y sont "collés"...Voilà ce que j'ai à dire aux "esprits chagrins" de notre "doulce France",si réputée pour être"Terre d'accueil"!!!A l'Allemagne et à la France,de démontrer leur détermination de couple à vouloir tirer,résoudre les problèmes posés par le "nomadisme Rom"...Il y a 400.000
emplois qui ne trouvent pas preneurs en France... pour 20.000 Roms qui vivent pourchassés par la police française,de bidonville en bidonville.Avec un peu de bon sens humaniste et civique,tout est possible,surtout que nombre d'associations sont étroitement liées à "gé rer le problème" au quotidien...Alors,aidons-les plutôt que détruire leur oeuvre..."Allons z'enfants!!!"

PS:comment admettre que les "métallos" de chez Dacia(en Roumanie)soient rémunérés 1/2 tarif du SMIC français?Et qu'il n'existe pas de SMIC européen...?Si chaque peuple d'Europe avait les mêmes "revenus" que les salariés français,probablement que l'immigration des travailleurs de l'ex-bloc soviétique en Europe de l'Ouest serait moindre,voire insignifiante...

stoppeur
Le 02/10/2013 à 18:21:07

sur que je ne vais pas voter cette pétition...pour une fois que quelqu'un prend conscience du danger de laisser rentrer n'importe qui ,n'importe comment...il faut arreter ces immigrations massives et incontrolées et surtout toutes ces aides pour les immigrés alors qu'on arrete pas de nous dire que les caisses sont vides.
a ceux qui me lisent ,je conseil vivement le livre "les yeux grands fermés" de michèle tribalat

dudu
Le 02/10/2013 à 17:28:14

Sujet difficile s'il en est ...
Entre ceux qui ne veulent pas accueillir et ceux qui ouvrent les bras, mais avec l'argent de tous et pas seulement avec le leur, comment trancher humainement sans détruire ce qui existe déjà. Faut il accepter de payer plus d'impôts pour accueillir ces hommes et ces femmes alors que le travail qui pourrait leur être proposé est dans des usines qui s'en vont? Oui c'est difficile quand on voit des familles ROMS dormirent dans des cabines téléphoniques. Mais l'intégration est aussi une nécessité qui ne peut être ignorée. Et ces familles le veulent elles?

Chagrin
Le 02/10/2013 à 14:10:31

Le problème est bien plus complexe que cela, je vous conseille cette lecture : http://www.rue89.com/2013/09/29/roms-lettre-ouverte-a-manuel-valls-dune-ex-roumaine-devenue-francaise-246164  

Autant ils ont vocation à circuler librement, autant les pays "d'origine" ont une part à prendre, autant l'europe doit aussi prendre sa part :
bref, comme disait Rocard : la france ne peut pas accueillir toute la misère du monde, mais elle doit en prendre sa part !

jean-noël
Le 02/10/2013 à 12:05:17

Désolé, je ne signe pas celle-ci, c'est la seule pourtant...

Là où j'habite, les Roms viennent en été. Ils pillent tout ce qu'ils trouvent sur leur passage, ils ne respectent rien ni personne, polluent, etc...

Ne pensez pas que je suis raciste ma femme est Arabe d'origine et mon meilleur ami aussi, j'aime tout le monde à partir du moment ou tout le monde respecte tout le monde...

David
Le 02/10/2013 à 11:52:07

En voyant les 2 premiers commentaires, j'ai cru que je m'étais trompé de site. Mais non, ne zappez pas, vous êtes bien sur Cyberacteurs!

alaroz
Le 02/10/2013 à 11:03:16

on n'est pas dans un probleme de racisme , il ne faut pas tout melanger !!!! la France integre tous les européens qui ont ce desir, voire d'autres ressortissants , on ne veut pas de ceux qui viennent juste profiter du systeme.

louvette
Le 02/10/2013 à 09:46:24

il va falloir que ceux qui veulent laisser les roms entrer en France déterminent les conditions de leur accueil et de leur intégration !!! dans un pays sans emploi , sans logement ,en crise les laisser s'installer en France serait du suicide .Laisser entrer officiellement des milliers de miséreux du monde entier qui viennent profiter de l'assistanat qu'on leur offre c'est la fin du système de protection pour toux ceux qui cotisent en France depuis toujours, c'est l 'aggravation de l’insécurité , de la misère , des maladies , de la qualité de soins, du déficit ....Que ceux qui défendent le contraire commencent par ouvrir leur porte,leur jardin aux roms, on en reparle après ...

l'arc en ciel
Le 02/10/2013 à 09:36:15

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !