actualité écologie

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

2024 année délicate

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

SPAM etc...

Les amis des 150

2023 l'année des droits

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

météo

22 V'là les acteurs des transitions

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : libération inconditionnelle de Chaima Issa

Mise en ligne du 08/12/2023 au 24/03/2024

En Tunisie, Chaima Issa, une militante, est déterminée à tenir tête au pouvoir en place, bien que ça lui ait couté sa liberté. En attente de jugement, elle encourt des années d’emprisonnement, voire une condamnation à mort.

Bilan de la cyberaction :

2025 participants

En Tunisie, Chaïma Issa condamnée à un an de prison avec sursis
Libérée le 13 juillet dernier dans l’attente de son jugement, l’opposante a été reconnue coupable d’ « offense » au chef de l’État par un tribunal militaire.
https://www.jeuneafrique.com/1514491/politique/en-tunisie-chaima-issa-condamnee-a-un-an-de-prison-avec-sursis/  

Présentation de la cyberaction :

LUTTE POUR LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

En juillet 2021, Chaima a été parmi les premières à s’élever publiquement contre les actions du président tunisien Kaïs Saïed, qui a utilisé des pouvoirs d’exception pour suspendre le Parlement, destituer le chef du gouvernement et prendre le contrôle du pays. Depuis ces événements, la situation des droits humains en Tunisie est plus précaire que jamais, avec une menace grandissante sur la liberté d’expression, des poursuites ciblées contre les opposants par des tribunaux militaires, et un système judiciaire qui manque d’indépendance.

SOUPÇONNÉE DE CONSPIRATION POUR S’ÊTRE EXPRIMÉE

Le 22 février 2023, Chaima Issa a été arrêtée dans le cadre d’une enquête pour « complot » présumé, suite à sa participation, aux côtés d’autres figures de l’opposition tunisienne, à une réunion avec des diplomates étrangers pour discuter de la situation politique du pays. Le 13 juillet, après plus de quatre mois de détention arbitraire, elle a été libérée. Cependant, l’affaire est toujours en instance et Chaima demeure sous le coup d’une interdiction de voyager et d’« apparaître dans les espaces publics ».

Un tribunal militaire, qui manque d’indépendance, enquête également sur elle pour avoir critiqué les autorités lors d’une émission radio. Elle encourt jusqu’à 10 ans d’emprisonnement pour ces accusations.

MENACÉE DE LOURDES PEINES

Devant le juge, elle déclare : « Est-ce cela la Tunisie ? Est-ce la Tunisie où nous avons étudié, vous et moi ? Est-ce la Tunisie dont nous avons rêvé ? » Alors qu’elle était escortée en prison par les policiers, elle affiche un sourire, levé le poing et entonne l’hymne national. 
Si elle est déclarée coupable de conspiration, elle risquerait une condamnation à de nombreuses années d’emprisonnement, voire la peine de mort.

Signez pour exiger la libération inconditionnelle de Chaima Issa !

La lettre qui a été envoyée :


À l’attention du Président Kaïs Saied
Monsieur le Président,
Je vous demande d’abandonner immédiatement toutes les restrictions et charges retenues contre la militante politique Chaima Issa, qui est sous le coup d’une interdiction injuste de voyager et « d’apparaître en public ». Je vous demande instamment de vous abstenir de prendre de nouvelles mesures qui menacent les droits humains et de vous engager à honorer les obligations de la Tunisie au regard du droit international.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération,

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

9 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Des Chaïma Issa il en faudrait dans tous les pays et on devrait leur baiser les pieds. Y compris en France !!!

Marie CLAUX
Le 15/02/2024 à 13:16:48

En Tunisie, Chaïma Issa condamnée à un an de prison avec sursis
https://www.jeuneafrique.com/1514491/politique/en-tunisie-chaima-issa-condamnee-a-un-an-de-prison-avec-sursis/  

L’opposante tunisienne Chaïma Issa a été condamnée le 13 décembre à un an de prison avec sursis par un tribunal militaire qui l’a notamment reconnue coupable d’ « offense » au président Kaïs Saïed sur la base de déclarations dans les médias, selon ses avocats.

Alain UGUEN
Le 13/02/2024 à 08:11:04

Bravo à Chaima ISSA qui doit être libèrée et félicitée

jeannnie angot
Le 17/12/2023 à 20:46:41

Tunisie : Chaïma Issa veut continuer à se battre pour la liberté de pensée
https://information.tv5monde.com/terriennes/tunisie-chaima-issa-veut-continuer-se-battre-pour-la-liberte-de-pensee-2682710  

Reconnue coupable d'offenser le président, d'inciter les militaires à la désobéissance et de propager des rumeurs : pour ses paroles pendant une émission de radio, l'opposante tunisienne Chaïma Issa est condamnée à un an de prison avec sursis.
"La justice militaire condamne la militante politique Chaïma Issa à un an de prison avec sursis", écrit sur Facebook Islem Hamza, l'une de ses avocates.
Une autre membre de son équipe de défense, l'avocate Dalila Ben Mbarek Msaddek précise, via le même réseau social, que Chaïma Issa a été condamnée à six mois de prison pour "incitation" aux militaires à désobéir aux ordres, à quatre mois pour "offense" au chef de l’État et de deux mois pour "propagation de rumeurs" dans le but de nuire à la sécurité publique.

"Voilà comment règne la liberté d'expression dans ce pays... Ou ce qu'il reste de ce pays... Nous allons reprendre le pouvoir et nous battre pour notre liberté de pensée, d'expression et d'action politique. Et nous ne reculerons pas quoi qu'il arrive," réagit Chaïma Issa sur Facebook.

"Nous ne sommes pas des criminels. Nous ne sommes pas des comploteurs. Nous ne sommes pas des traîtres. Nous sommes des politiciens, opposants au coup d'Etat du 25 juillet" 2021, affirme Chaïma Issa.

Alain UGUEN
Le 14/12/2023 à 10:18:28

Echangeons femme super courageuse contre plusieurs (nombre à définir) intégristes archi fondus.
En d'autres termes, libérez Chaïma Issa et donnez-lui un visa pour la France. Nous avons grandement besoin de personnes comme elle ici.

Frawald
Le 12/12/2023 à 09:14:19

j ai du mal à penser que ma toute petite voix puisse réellement agir contre ce qu il faut appeler un dictateur !!!! il n en a rien à faire...... vous avez bien où sont réellement. les.pouvoirs

anne MAILLY
Le 10/12/2023 à 19:19:19

Courageuse et le gouvernement tunisien bafouille le droit d'expression. Un président qui devrait quitter le pouvoir.

Stéphoto
Le 09/12/2023 à 19:24:59

QUEL COURAGE!

Anne-Marie CASU
Le 08/12/2023 à 21:07:06

Le pouvoir Tunisien va-t-il persister à ne pas respecter le droit d'expression dans son pays alors que celui-ci est en crise économique et sociale et ne présente à ce jour aucun espoir de règlement des problèmes qui sont de son fait en grande partie.

Claude Fustier
Le 08/12/2023 à 17:53:11

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !