actualité écologie

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

météo

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

2023 l'année des droits

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

2024 année délicate

SPAM etc...

22 V'là les acteurs des transitions

Les amis des 150

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Journal des Bonnes Nouvelles

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Emballages reemploi

Mise en ligne du 22/11/2023 au 24/02/2024

Le règlement européen sur les emballages en discussion au niveau européen représente une opportunité majeure pour la transition des systèmes d'emballage, à un moment où il est crucial de réduire drastiquement les émissions, la pollution et l'utilisation des ressources dans tous les secteurs.

Bilan de la cyberaction :

1805 participants

Présentation de la cyberaction :

A Paris, Le 20 novembre 2023

Madame la Députée, Monsieur le Député,

Le mercredi 22 novembre, vous serez amenés à voter le projet de règlement emballages et déchets d’emballages en séance plénière du parlement européen, qui fait, comme vous le savez, l’objet d’un intense lobbying depuis près d’un an. En dépit du vote très serré en Commission ENVI qui a réussi à maintenir l’ambition du texte le 24 octobre dernier, nous voudrions attirer votre attention sur l’article 22, qui est aujourd’hui menacé d’être vidé de sa substance.

Il prévoit une série d’interdictions de mise en marché d’emballages à usage unique, dont les catégories sont listées à l’annexe V du projet. Or, les emballages à usage unique employés spécifiquement dans la restauration rapide sont particulièrement ciblés. Dans ce contexte, les principaux acteurs de l'industrie, McDonald’s en première ligne, se livrent à une bataille dont vous êtes la cible.

Ces efforts, fondés sur des études contestées visent à protéger leurs intérêts économiques, souvent au mépris des impératifs écologiques. Pour atteindre leurs objectifs, McDonald's a tenté de vous convaincre de l'“intérêt écologique” de l’usage unique. Ils se sont appuyés sur une étude commandée au bureau “indépendant” Kearney1, largement diffusée par l’European paper packaging alliance (EPPA). Étude remise en question depuis par un consortium de cinquante scientifiques2. Ces experts ont identifié de sérieuses “faiblesses méthodologiques” dans l'étude et ont critiqué “le manque de transparence concernant les variables utilisées dans ces rapports”.
Il y a pourtant urgence : les données annuelles d’Eurostat montrent que les déchets d’emballages en Europe continuent d’augmenter. En seulement un an, ils ont bondi de +6%, soit 10,8 kg de plus par habitant totalisant 188,7 kg de déchets par personne entre 2020 et 2021. Cette hausse des déchets d’emballages est directement liée aux papiers et cartons utilisés, notamment pour la consommation dans la restauration rapide. Les plus petites structures et restaurateurs indépendants ne sont pas concernés : dans leur très grande majorité, ils servent déjà dans de la vaisselle réutilisable.

Nous voudrions vous rappeler enfin que depuis le 1er janvier 2023, la France impose le réemploi dans la restauration rapide pour la consommation sur place (en vertu de la loi “AGEC” votée en 2020). Cette application de la loi, qui se met progressivement en place dans l’hexagone, notamment chez McDonald’s et autres enseignes du fast-food, a déjà permis d'éviter près de 200 000 tonnes de déchets3 liés aux emballages à usage unique. Cette réalité terrain démontre que le réemploi est déjà opérationnel et fonctionne. Si nous voulons accélérer son déploiement dans ce secteur, nous n’avons pas d’autres choix que de défendre nos acquis et nos avancées au niveau européen.

Il est donc primordial de résister à la pression et aux techniques de lobbying peu scrupuleuses de ces grandes entreprises. En défendant les ambitions de l’article 22 et le rejet des amendements visant à le vider de sa substance, vous défendrez non seulement un constat scientifique solide mais aussi un modèle français dont nous pouvons être fiers.

Nous comptons sur votre engagement,
Veuillez agréer, Madame la Députée, Monsieur le Député, l'expression de mes salutations distinguées.
Signataires :
Célia Rennesson, Réseau Vrac et Réemploi Magali Payen, On est Prêt Diane Beaumenay-Joannet, Surfrider Foundation Europe Charlotte Soulary, Zero Waste France Fernando Rodriguez-Mata, New Era Laetitia Vasseur, HOP Alexis Eisenberg, Reloop Muriel Papin, No Plastic in My Sea Axel Darut, Minderoo Caroline Neyron, Mouvement Impact France Pierre-Emmanuel Saint-Esprit, EC2027 Flora Ghebali, les Fourmis Thibault Lamarque, Castalie Jean Moreau, Phenix Simon Bernard, Plastic Odyssey Axèle Gibert, France Nature Environnement Béatrice Eastham, Green Evénements/ Climeet Henri Bourgeois-Costa, Fondation Tara Océan Didier Onraita, Daybyday Alain Thaly, Beendi

1 https://nosilverbullet.eu  

2 https://fr.slideshare.net/DarioCottafava1/open-letter-lca-scientists  

3 “La loi anti-gaspillage dans le quotidien des français : concrètement, ça donne quoi ?”, Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires, septembre 2021 (p.9)
https://www.zerowastefrance.org/wp-content/uploads/2023/11/courrier-interorgas-article-22-ppwr.pdf  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,
Vous serez amenés à voter le projet de règlement emballages et déchets d’emballages en séance plénière du parlement européen
En défendant les ambitions de l’article 22 et le rejet des amendements visant à le vider de sa substance, vous défendrez non seulement un constat scientifique solide mais aussi un modèle français dont nous pouvons être fiers.
Comptant sur votre engagement, je vous prie de croire en ma vigilance sur vos votes.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

4 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Plus du tout d’ouverture de sites de malbouffe si le client ne mange pas sur place.
Si le tenancier persiste à utiliser du carton à usage unique, il faut fermer sa taule.
Si les addicts du ketchup et de la mayo, croqueurs de poulet d’élevage, lécheurs de frites molles comme des spaghetti à deux balles se promènent avec leur sac plastique estampillé « Je suis dégradable, pauv’con! », s’ils balancent sur le trottoir fourchettes de bois, godets et son vomi, le nouvel agent de sécurité ne les laissera plus rentrer chez KFC.
Aïchat Nussy

Colette Nusbaum Vallet
Le 25/11/2023 à 17:25:15

Les alentours des établissements de restauration rapide ont souvent des allures de décharges à ciel ouvert : cartons, gobelets, papiers gras sont abandonnés sur les plates-bandes et à côté des places de parking, alors même que de nombreuses poubelles sont à disposition. Visiblement, la plupart des personnes qui fréquentent ces "mangeoires" souffrent d'une allergie à l'effort !
Malgré ce que peuvent affirmer les McDos et autres clowns, je ne vois pas où est le bénéfice écologique là-dedans, car il y a non seulement un gaspillage de matériaux avec la production d'emballage à usage unique, mais aussi une pollution de la nature et une dégradation des espaces urbains.

Frawald
Le 24/11/2023 à 13:55:27

Emballages : malgré un lobbying de grande ampleur, le Parlement européen choisit d’encadrer les usages
https://www.lemonde.fr/planete/article/2023/11/23/emballages-malgre-un-lobbying-de-grande-ampleur-le-parlement-europeen-choisit-d-encadrer-les-usages_6201787_3244.html  

Alors que les déchets d’emballage ne cessent d’augmenter – avec près de 190 kilogrammes par habitant en 2021 –, ce texte doit permettre d’enclencher le mouvement inverse et de les faire baisser de 10 % d’ici à 2035. « Le changement de logique au cœur de cette régulation a été sauvé », affirme Pascal Canfin, le président (Renew) de la commission environnement du Parlement européen.

Alain UGUEN
Le 23/11/2023 à 08:41:28

j'ai acheté des meubles a monter soi même: chaque morceau été emballé individuellement dans un sac plastique, les morceaux étaient "filmés", et chaque petits paquets de vis correspondant a une étape de montage étaient emballées individuellement dan un petit sac plastique. a la sortie tu as plus de déchets (avec les nombreux cartons de calage, d'emballage...) que le colis a la réception. et si vous voulez réduire les emballages liés a la consommation, interdisez les couverts, assiettes, verres et tasses jetables, plastiques ou cartons

dudu
Le 22/11/2023 à 20:34:05

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !