actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

2024 année délicate

météo

22 V'là les acteurs des transitions

2023 l'année des droits

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Journal des Bonnes Nouvelles

Les amis des 150

SPAM etc...

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Stop aux achats de matériaux critiques à la Russie

Mise en ligne du 13/11/2023 au 21/02/2024

Malgré l’invasion de l’Ukraine, les entreprises européennes sont autorisées à acheter des matériaux « critiques » comme le titane, l’aluminium ou le nickel à la Russie. Plus de 13 milliards d’euros de ces métaux ont été importés en Europe depuis 2022. Des géants de l’aéronautique tels qu’Airbus et Safran en profitent, au risque d’alimenter la machine de guerre du Kremlin et d’enrichir des oligarques pourtant sous sanctions financières.

Bilan de la cyberaction :

1586 participants

Présentation de la cyberaction :

UKRAINE : AIRBUS ET SAFRAN PARTICIPENT INDIRECTEMENT À L’EFFORT DE GUERRE DE LA RUSSIE
https://disclose.ngo/fr/article/ukraine-airbus-et-safran-participent-indirectement-a-leffort-de-guerre-russe  

«?L’aéronautique mondiale est tributaire de la production russe, observe un expert du secteur minier russe sous couvert d’anonymat. Tant qu’aucune sanction ne s’appliquera au titane, les avionneurs continueront de faire des stocks en prévision de possibles restrictions.?» Pour d’autres, cette inertie européenne relève surtout de la faute lourde. «?Nous avons eu suffisamment de temps pour réagir, déplore Roland Papp, expert des flux financiers illicites au sein de l’ONG Transparency International. L’annexion de la Crimée date de 2014, l’invasion de la Géorgie remonte à 2008, il y a 15 ans. Et qu’avons-nous fait?? Nous avons accru notre dépendance à l’égard de la Russie. C’était une erreur grave.?»

…/...

Désormais, l’Union européenne essaie de sortir de l’ornière dans laquelle elle s’est mise. En mars dernier a eu lieu la présentation du règlement intitulé Critical Raw Materials Act. Ce texte a pour objectif de renforcer l’autonomie de l’Union européenne vis-à-vis de pays concurrents, voire belliqueux, à l’image de la Russie. Problème : les fonds alloués restent dérisoires. Le statu quo en matière d’importation de matières premières critiques reste donc de mise. Alors que l’Union européenne s’apprête à adopter un douzième paquet de sanctions contre la Russie, lesdites matières premières sont restées soigneusement à l’écart des négociations. Une décision qui dénote avec celles des États-Unis et du Royaume-Uni qui ont choisi de sanctionner directement des compagnies minières. Voire, pour ce qui concerne Londres, de bannir le cuivre, l’aluminium et le nickel russes de ses achats.
https://www.reuters.com/world/uk/british-imports-russian-copper-aluminium-nickel-diamonds-2023-05-19/  

Législation européenne sur les matières premières critiques
https://commission.europa.eu/strategy-and-policy/priorities-2019-2024/european-green-deal/green-deal-industrial-plan/european-critical-raw-materials-act_fr  

Titane : comment Airbus contourne le blocus de la Russie
https://reporterre.net/Titane-comment-Airbus-contourne-le-blocus-de-la-Russie  

Un enjeu caché de la guerre en Ukraine : les matières premières
https://reporterre.net/Un-enjeu-cache-de-la-guerre-en-Ukraine-les-matieres-premieres  

Achat de métaux critique : Airbus et Safran accusés de soutenir l’effort de guerre russe
https://www.sudouest.fr/international/europe/ukraine/achat-de-metaux-critique-airbus-et-safran-accuses-de-soutenir-l-effort-de-guerre-russe-17193654.php  

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Présidente
Alors que l’Union européenne s’apprête à adopter un douzième paquet de sanctions contre la Russie, les matières premières sont restées soigneusement à l’écart des négociations.
Je demande que l'Europe décide enfin de bannir le cuivre, l’aluminium et le nickel russes de ses achats.
Dans cette attente, veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

21 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Quimper s'écrit bien Kemper en breton ce qui signifie confluent, la ville étant bâtie à la confluence de 3 rivières : l'odet, le Jet et le Steir. ;o)

Alain UGUEN
Le 04/12/2023 à 08:28:49

Rectificatif : du Kamtchatka à Quimper.
Quimper s'écrira peut-être avec un K si Poutine arrive à pousser ses chars jusque là. Ce qui est peu probable. ;-))

Frawald
Le 03/12/2023 à 17:11:34

Pour Daniel et toutes les personnes que cela intéressera.
Rien d’étonnant à ce que le dernier référendum en Crimée ait été favorable à la Russie : la population de cette région est constituée à 60% de Russes, 25% d’Ukrainiens et un petit 15% de Tatars revenus de l’enfer.
Parlons-en des Tatars car tout le monde semble les oublier. La majorité d’entre eux ont été chassés de leur khanat de Crimée par Catherine II qui a annexé la région en 1783. La persécution a atteint son apogée sous Staline qui fit déporter tous les Tatars restants en 1944, les accusant d’être des fascistes et des collabos. Les Tatars ont été remplacés par des colons russes venus grossir la forte population russophone de la région.
10 ans plus tard, en 1954, Khrouchtchev rattache la division territoriale et administrative de Crimée (sauf le port de Sébastopol, à cause de la flotte soviétique) à la République Socialiste d’Ukraine. En 1997, le rattachement de la Crimée à l’Ukraine est reconnu par la Russie. La suite, vous la connaissez. *
Quant au reste de l’Ukraine occupée par les Russes, comme Zaporijia où la centrale nucléaire est encore une fois en état de danger critique ; bien que très jeune à l’époque je me souviens que dans les années 1980 sous Gorbatchev, ceux que nous avons rencontrés là-bas se disaient ukrainiens avant de se proclamer soviétiques. Les pro Moscou fanatisés et autres Soviétiques purs et durs étaient surtout des fonctionnaires tyranniques aisément reconnaissables : comme Poutine, ils ne souriaient que lorsqu’ils se coinçaient le doigt dans une porte.
Poutine, l’assassin par procuration de la journaliste Anna Politkovskaïa. Le produit label rouge du KGB. Il n’y a rien de bon à attendre de lui.
En revanche, l’Europe devrait regretter de ne pas avoir saisi la main qui se tendait sous Gorbi. Nous avons assisté, avec un attentisme malsain de voyeurs, à la déliquescence de l’ancien empire soviétique, à la terrible crise économique qui a suivi en Russie avec ces retraités obligés de vendre leurs biens dans les rues, leurs pensions n’étant plus versées.
Si nous n’avions pas manqué ce rendez-vous de l’Histoire, nous aurions peut-être la paix du Kamtchatka jusqu’à Kimper. C’est du moins mon avis qui n’a pas valeur de vérité absolue. A vous de voir.

* Il y a suffisamment de pages sur le net à ce sujet pour que vous puissiez vous documenter

Frawald
Le 03/12/2023 à 07:28:26

Ah! Les Etats Unis et la Grande Bretagne sont moins filous que les Francais.
Les premiers boycottent les métaux russes tandis que les petits voyous Safran et Airbus convoitent les minéraux de Poutine.
Les avionneurs vont sucer leur carambar en loucedé.
L’Union européenne qui n’est ni suspecte ni traitresse puisqu'elle refuse d’interdire le glyphosate, va devoir dire NON à M. Vladimir.
Aïchat Nussy

Colette Nusbaum Vallet
Le 25/11/2023 à 16:39:47

Daniel,

Mes journées sont suffisamment occupées pour ne pas passer mon temps à répondre à une inversion complète de la réalité visant à prendre des vessies de dictateur russe pour des lanternes.

C'est ceux qui, comme toi, défendent le statut quo qui visent à sécuriser les sources d'approvisionnement européennes en titane et autres métaux rares pour maintenir les activités aéronautiques. La cyberaction dit exactement l'inverse.

Alain

Alain UGUEN
Le 25/11/2023 à 08:43:54

Réponse à la réponse d' Alain du 16/11/2023 12:22:43

Cette pétition, prétend Daniel, veut protéger les activités aéronautiques
Ben voyons : où tu vois ça ?;o)

Bonjour Alain.
Cette pétition vise à sécuriser les sources d'approvisionnement européennes en titane et autres métaux rares pour maintenir les activités aéronautiques. C'est écrit dans les deux paragraphes de la pétition, et dans les liens sur les matériaux critiques.
Ta réponse sur les taxes, si elle permet de paraître socio-économiquement vertueux, ne remet pas en cause le fond de cette pétition qui vise :
- à sécuriser l'activité aéronautiques civiles et, ce qui n'est pas dit, militaires.
- et à emboîter le pas de la Doxa occidentale qui nous voudrait russophobes.
Il suffit de voir vos sources France24, Radiofrance, le Parisien, pour comprendre votre endoctrinement. D'ailleurs tu n'as pas démenti les affirmations que j'ai présentées dans mon commentaire du 15/11, et que je présente autant que ma disponibilité me le permet, sur les chaînes publiques de ces médias institutionnels privés sortis du même moule néolibéral malthusien, tous coupables de transgression de la Charte de Munich et d'abandon du Journaliste le plus primé, Julian ASSANGE.
Dire "Wikileaks", c'est dire "Echec et Mat" aux politiques occidentales maffieuses.
Face à la liste dressée par les médias occidentaux, il y a les mensonges étasuniens et leurs manigances, qui ont provoqué les guerres aui Moyen-Orient et en Afrique...

Tu dis :
Non cette action se focalise contre le dictateur de la Russie, sa politique expansionniste, l'élimination de toute opposition et la déstabilisation des démocraties.

J'ai expliqué pourquoi et comment la Russie a décidé de déployer ses casques bleus. Tu peux lire et relire mon condensé.
Il est vrai :que j'ai oublié de préciser sous l'item "légale" du § "Face à la montée des BRICS"
- que la Russie avait plusieurs fois proposé une solution diplomatique, par conférence sur la sécurité en Europe, et que les dirigeants US ont, à chaque fois, opposé leur veto, se moquant que l' Europe soit à nouveau un champ de bataille.
- que les diplomates et politiques russes ne croyaient plus en l' ONU, et à juste titre,
- que M. V. Poutine était rétissant à déployer ses forces d'intervention, et qu'il a soumis cette opération spéciale, humanitaire, légale, légitime, valeureuse... à son Conseil de sécurité, et au vote du parlement russe, La Douma.
Pour la gestion de la crise COVID, il a laissé les responsables des régions russes libres de leur politique sanitaire...
La focalisation occidentale sur cet homme, vise à faire croire en son isolement, et en la fragilité de la Russie, face à une immense majorité planétaire pro-Occident. C'est autant pitoyable qu'affligeant.
Nous sommes sous censure, propagande et interdits de pensées dissidentes. Nous sommes sous un régime totalitaire, où l'on corrompt les enfants scolarisables, où l'on interdit les rassemblements, où la propagande médiatique est intense et éhontée, où le Justice est soumise et instrumentalisée, où l'écologie est criminalisée...
Ce que je lis, vois et entends de Vladimir Poutine, Lavrov, Tolstoï... est élogieux. Je ne peux pas en dire autant des Politiques de notre Pays, et de ceux des pays d' Europe, où les vertueux sont trop rares, voire invisibilisés.
Tu cites la Crimée. Elle a toujours revendiqué son indépendance politique, et elle a même obtenue en 1999 un statut d'Etat indépendant avec sa constitution.
Le 16 mars 2014, la Crimée a proclamé son indépendance par un référendum écrasant à 96,77%.
Le 27 mars 2014, l' ONU, sous influence occidentale, a dénié la validité de ce référendum.
En Avril 2014, un sondage Gallup indique qu'en Crimée, le résultat du référendum était perçu à 82,8 % comme conforme au souhait des habitants.
En février 2015, une étude réalisée par le groupe allemand GfK, affirmait que seulement 2 % des personnes interrogées contestaient ce rattachement de la Crimée par la Russie.
C'est en Occident que la Démocratie est en panne, à cause de cette caste politico-médiatique mono-dogmatique.
Je vous invite à faire l'effort d'aller chercher l' info chez des médias libres, indépendants, intègres. C'est beaucoup de travail de prospection, d'analyse et de comparaison, mais c'est très éclairant. Un candidat avait proposé en 2017, un conseil de déontologie du journalisme.
C'est un conseil citoyen pour tous les corps de métiers qu'il faudrait, des "Anticor"...

Daniel LAMBEAUX
Le 24/11/2023 à 19:58:42

Pendant les guerres il y a toujours des entreprises voraces cyniques sans foi ni loi criminelles qui se font du fric sur le dos des peuples.

Michèle Goossens
Le 16/11/2023 à 12:38:06

Cette pétition, prétend Daniel, veut protéger les activités aéronautiques

Ben voyons : où tu vois ça ?;o)

cyberaction : Stop aux exemptions fiscales sur l'aérien en Europe
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stopauxexemptionsfiscalessurlaynrie-6213.html  

cyberaction : Les finances publiques n’ont pas vocation à soutenir l’aérien
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/lesfinancespubliquesnontpasvocation-6167.html  

Cette pétition se focalise CONTRE la Russie et serait russo-phobe

Non cette action se focalise contre le dictateur de la Russie, sa politique expansionniste, l'élimination de toute opposition et la déstabilisation des démocraties.

Donbass, Crimée, Géorgie : la Russie mène-t-elle une politique d’expansion ?
https://www.leparisien.fr/international/donbass-crimee-georgie-la-russie-mene-t-elle-une-politique-dexpansion-22-02-2022-TBS22YLNMBCXDPYIX5D2Z3UGK4.php  

Moldavie, Géorgie, Ukraine... Comment la Russie avance ses pions pour contrer l'Occident
https://www.france24.com/fr/europe/20220223-moldavie-géorgie-ukraine-comment-la-russie-avance-ses-pions-pour-contrer-l-occident  

Qu'est ce que la Tchétchénie ?
2 guerres entre 1994 et 2004, le pays détruit et quelques 300 000 morts, soit un quart de la population : un des conflits les plus meurtriers du 21e siècle.
https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/les-histoires-du-monde/qu-est-ce-que-la-tchetchenie-3003211  

Tchétchénie : vingt ans après la guerre, un Etat dans l’Etat
https://www.radiofrance.fr/franceculture/tchetchenie-vingt-ans-apres-la-guerre-un-etat-dans-l-etat-1940012  

Offensive russe dans l'est de l'Ukraine : tout savoir sur le Donbass
https://www.france24.com/fr/europe/20220419-offensive-russe-dans-l-est-de-l-ukraine-tout-savoir-sur-le-donbass  

Pourquoi la Russie a annexé la Crimée en 2014
https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/pourquoi-la-russie-a-annexe-la-crimee-en-2014  

Bis repetita. 
La Syrie aura été le laboratoire de Poutine pour sa nouvelle guerre
https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/bis-repetita-la-syrie-aura-ete-le-laboratoire-de-poutine-pour-sa-nouvelle-guerre  

Quel est le sort réservé aux opposants de Vladimir Poutine ?
https://www.ouest-france.fr/europe/russie/vladimir-poutine/quel-est-le-sort-reserve-aux-opposants-de-vladimir-poutine-96e86caa-6b41-11ed-a4bc-1fa2e638806c  

Vladimir Poutine se prépare déjà à l’élection présidentielle de 2024
https://www.courrierinternational.com/article/la-lettre-de-l-educ-vladimir-poutine-se-prepare-deja-a-l-election-presidentielle-de-2024  

Alain UGUEN
Le 16/11/2023 à 12:22:43

L'argent n'a pas d'odeur. Apparemment, le titane n'en a pas non plus.
Michel Claisse a doublement raison de dire que notre politique est à courte vue. S'il le permet, je me joins à son commentaire.

Cependant, il en est toujours pour mélanger les sujets et nous reprocher de ne pas TOUT traiter.
Quand on s'occupe des animaux, on nous reproche de ne pas nous occuper des enfants.
Quand on parle de l'Ukraine, on nous fait un procès sur le sort de la Palestine.
Et si l'on défend la veuve et l'orphelin, on va nous dire qu'on oublie les papys et mamies, ainsi que les unijambistes borgnes ?
Marre à la fin !!! :-(

Frawald
Le 16/11/2023 à 07:03:48

Tu as bien raison, Alain, inutile de "se réfugie[r] derrière la situation en Palestine pour refuser de participer". D'ailleurs, ça n'a aucun rapport, évidemment. Enfin...!
De qui se moque-t-on?
L'OTAN a orchestré la mise en place du régime de Zelensky qui depuis 2014 attaque une partie de son propre pays à l'arme lourde, partie principalement russophone ET désireuse de parler russe. Du simple droit humain basique, quoi. L'OTAN resserre son étau de menace militaire contre la Russie sans arrêt depuis la chute du mur de Berlin et il faudrait que les Russes ne défendent pas leurs frères ukrainiens russophones bombardés journellement, menacés de mort et d'intégrer une organisation - l'UE, donc l'OTAN, https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/TA-9-2021-0346_FR.html   - qui menacerait directement la Russie?
Aaah! Peut-être n'étiez-vous pas au courant...
Nous n'avons pas apparemment les mêmes sources de renseignement. Et vous n'avez probablement ni entendu Hollande ni entendu Merkel avouer en public que les accords, dont ils étaient les garants et qui engageaient l'administration ukrainienne dans une obligation de mettre en place le parler russe dans le Donbass, n'avaient été signés (je cite) "que pour permettre à l'Ukraine de se réarmer" (avec le fabuleux résultat que l'on voit aujourd'hui) en vue d'une confrontation avec son propre peuple russophone... et plus si affinités.
Donc, changez de chaîne TV, éteignez la TV plutôt, allez écouter d'autres médias moins dépendants de la grande finance et vous découvrirez peut-être que la Russie (je ne parle pas de Poutine ici) n'est pas le "méchant" agresseur et le parti de Kiev le "gentil" voisin victime dans une histoire de Bisounours ou un conte à la Walt Disney.
Qui plus est, les "sanctions" contre le régime de Moscou, loin de l'avoir affaibli, l'ont plutôt renforcé, tant dans ses capacités d'autonomie que dans le soutien dont il bénéficie du côté BRICS ou dans ses rapports commerciaux avec le reste du monde. Sans parler du fait que, très évidemment, les sanctions sont contournées par tous les moyens et que la France (non, rassurez-vous, pas ses dirigeants!) et les états vassaux de l'Amérique dans l'OTAN en paient le prix fort... Alors, aller plus loin dans ce sens, est-ce bien intelligent? Et proposer une pétition en ce sens témoigne-t-il d'un intérêt bien compris pour toutes les parties?
Parmi les sources possibles pour se renseigner, Asselineau sur le site https://upr.fr   et Xavier Moreau sur son site https://stratpol.com   proposent, entre autres et dans des genres très différents, une vision alternative de ce conflit. Histoire de ne pas mourir (de froid, cet hiver) idiots.
Conflit qui, bizarrement, semble lié à l'existence -entre autres-
- de biolabs (soutenus par des fonds américains) en Ukraine (46 en Ukraine, rien que ça, de nombreux autres ailleurs d'après https://uncutnews.ch/russische-enthuellungen-ueber-ukrainische-biolabors-zwingen-die-usa-zur-einschraenkung-der-weltweiten-biowaffenforschung),  
- de corruption des élites politiques (https://berliner-zeitung.de/wirtschaft-verantworrtung/korruption-in-der-ukraine-soll-da-etwas-vertuscht-werden-li.384774),  
- de vilaines histoires de trafic d'enfants (https://senenews.com/actualites/international/revelation-choquante-la-fondation-olena-zelenska-serait-impliquee-dans-le-trafic-denfants_464715.html),   etc.

Je ne compte pour rien la glorification nazie et le plein soutien du régime de Kiev aux nostalgiques du nazisme.
À ce propos, on pourra aussi consulter utilement le livre d'Ariane Bilheran "L'internationale nazie" évoqué sur https://www.arianebilheran.com/post/l-internationale-nazie-de-ariane-bilheran   et faire le lien avec l'alerte lancée par David Sorensen sur KlaTV à propos de l'action israélienne sur Gaza: https://odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/MystereIsrael:d   ...
Il va sans dire que je ne signe pas. Je ne souhaite même pas que l'action soit retirée: si quelques-uns ont la curiosité de lire les commentaires et de s'informer... autant que tout reste en place. Si ce commentaire est validé, bien sûr, ce dont je ne doute pas, évidemment: est-il injurieux pour quiconque?

Philippe LEBOURG
Le 15/11/2023 à 22:13:34

Le commerce des armes fonctionne bien ces temps-ci. La Russie a envahi l'Ukraine, Israël envahit les territoires palestiniens depuis 1848 avec l'accord ou les yeux fermés de tous les pays "occidentaux". Alors non, je ne signe pas. Si au moins il était aussi de mandé de cesser de faire de la Sibérie une poubelle, mais même pas.

Odile Bouchet
Le 15/11/2023 à 19:33:05

Cette pétition a trois vices, que je vais m'efforcer de vous présenter:
1- Cette pétition veut protéger les activités aéronautiques alors que c'est le mode de déplacement et transport :
- qui a la moins bonne efficacité énergétique, et qui est donc le plus climaticide,
- qui est le moins républicain, par non taxation écologique des carburants,
- qui est le mode de déplacement le plus superflux et donc le plus socialement clivant, voir méprisant pour les rampants, car plus de 50% des vols servent aux loisirs.
Il entretient le rêve de la mondialisation, qui, tant qu'elle sera capitaliste néolibérale, nous conduit au cauchemar de concurrences déloyales, du consumérisme, et de guerres économiques, socio-économiques et géostratégiques.
L'avion dans ce Monde débridé, c'est le mythe d' Icare.

2- Cette pétition se focalise CONTRE la Russie, sans se rendre compte que ce pays n'est pas celui que la doxa politico-médiatique voudrait nous faire croire.

C'est en 2021, par levée des prescriptions trentenaires, que le Monde découvre que les Etats-Unis ont été maintes fois parjures des promesses que James Baker avait faites, pour obtenir la signature du traité de Minsk de décembre 1991, consécutif à l'ouverture du mur de Berlin. Aucun pays de l'ex-pacte de Varsovie ne devait entrer dans l' OTAN.
On découvre alors que les Etats-Unis ont plusieurs fois opposé leur véto aux propositions diplomatiques russes de conférence sur la sécurité en Europe, afin de constituer une zone tampon, qui donne un temps géostratégique nécessaire pour discriminer les fausses alertes.
Il suffit de citer Wikileaks ou Julian ASSANGE, pour savoir qui est fourbe, hégémonique, impérialiste, belliqueux, cynique et déviant.

Il faut savoir que les Etats-Unis, via Mme Nuland, Secrétaire d' Etat US chargée des relations avec l' Ukraine, ont violé le mémorandum de Budapest, par ingérence dans les affaires ukrainiennes :
- médiatique, par promotion de valeurs libertaires nationalistes au pays des ukronazis, et fabrication d'un président par série télévisées, provocation du putch de Maïdan.
- financière (Pandora Papers),
- militaire, sous couvert de l' Otan, (ce camp détruit par un missile hypersonique).
Sous la pression des ukronazis, ce président s'est avéré parjure de ses engagements politiques.

C'est l'attentisme onusien, otanien et européen, et les parjures de la France et d'Allemagne sur les accords de Minsk, qui sont responsable de 14000 morts en Donbass, de 2014 à 2021.
Il faut rappeler l'Omerta médiatique Occidentale durant cette période, qui a contrasté avec l' hystérie médiatique, lorsque la Russie a annoncé son opération spéciale, trompeusement nommée invasion...

Face à la Montée des BRICS, la fabuleuse communauté internationale a reconnu être sous influence US.
L' ONU, qui est une organisation politique, non juridique, doit reconsidérer sa position et reconnaître que l'intervention russe a été :
- Humanitaire, conforme au principe R2, responsability to protect, ce qui s'est vérifié dans les stratégies militaires.
Il faut rappeler que les médias occidentaux dénigraient la lenteur de la progression russe, incitant au tapis de bombe, alors qu'ils menaient des opérations de guerre urbaine, contre des ukainiens retranchés derrières des civils, commettant des crimes de guerres, et qu'ils mettaient en place des corridors humanitaires et des filtrages d'ukronazis pour les remettre à la Justice ukainienne.

- légale, car répondant à l'appel des Républiques autoproclamées qui subissaient des persécutions, et des crimes de masse de la part d'ukronazis, usant de moyens militaires contre des populations civiles.
- légitime moralement, historiquement et stratégiquement car les ukronazis se réfugiaient à Kiev, ou à l'Ouest du Dniepr, moins russophone.
- Valeureuse au regard du rapport de forces vis à vis de l' OTAN et des Etat-Unis, et au regard des intentions, restaurer la démocratie en Ukraine. Le mouvement ukronazi ne représentait que 3% de la population ( dixit Hervé Caresse).

3- Cette pétition cultive la russo-phobie, alors que la Russie reste le partenaire incontournable pour effectuer la transition énergétique vitale pour sauver la Vie sur Terre, par ses réserves en gaz de couche, et sa proximité.
Il faut savoir que le gaz de couche, par séisme, expose, la biosphère à une libération massive de méthane, dont le PRG de 150 à to, 120 à un an, 80 à 20 ans, 30 à 100 ans, en fait un puissant accélérateur du réchauffement climatique global. Les réserves naturelles de gaz de couche constituent une bombe climatique qu'il convient de dégonfler par une utilisation frugale et vertueuse visant à lutter contre le réchauffement climatique global :
- en cessant d'importer de l' énergie dans la biosphère, qui est la cause anthropique originelle du réchauffement global, car passant le relais au processus amplificateur qu'est l'effet de serre de deux manières :
- par production de GES, par combustion, fermentation. Cela, tout le monde l'a presque compris.
- par rétention d'eau-ges par thermohygrométrie. Ce point que j'ai déjà développé, doit être débattu avec le Groupe 1 du GIEC.
Je me permets d'insister, en vous le présentant à nouveau :
Il ne faut pas confondre la part anthropique thermo-hygrométrique originelle d'eau-ges, avec celle qui résulte de l'effet de serre, qui est responsable de 70% de l'effet de serre.
J'attire votre attention sur les termes "anthropique" et "thermohygrométrique" , qui précisent que la part anthropique d'eau-ges résulte de nos rejets thermiques et qu'il faut distinguer durée de vie de l'eau dans l'air, de sa période climatique, définie par la transformation de cette chaleur en énergie mécanique par les cycles de l'eau. Autrement dit, il faut plusieurs cycles de l'eau pour convertir la chaleur en énergie mécanique.
Chaque précipitation libère une partie de cette énergie thermique puisée à l'évaporation.
L'eau-ges ayant un coefficient d'absorption radiative très élevé, elle initie plus violemment le réchauffement par effet de serre.
L'amplification par effet de serre, de nos rejets thermiques et GES, est alors en concurrence avec le potentiel régulateur des cycles de l' eau, qui infléchissent l'augmentation de température, mais sans la plafonner.
Le biotope se dégrade, l'évapotranspiration diminue, le potentiel régulateur de cycles de l'eau diminue. La première boucle de rétroaction du réchauffement global se met en place.
Il faut cesser d'importer de l'énergie dans la biosphère, qu'elle soit fossile, nucléaire, géothermique. Il faut albédo-compenser le solaire.
Il faut réapprendre à nous satisfaire des énergies naturellement renouvelables de la biosphère, que sont l'éolien, l'hydraulique, la biomasse.
Il faut planifier démocratiquement la révolution socio-écologique.

Daniel LAMBEAUX
Le 15/11/2023 à 14:36:37



pas davantage do poubelles nucléaires en Sibérie qu'à Bure ou La Hague

mondo
Le 15/11/2023 à 12:51:26

A Alain Uguen : merci de faire ce petit rappel à ceux qui se trompent de sujet et qui mélangent tout.
C'est aussi du côté du nucléaire (celui qui nous donnerait "l'indépendance énergétique") que la France joue hypocritement double jeu. Achats auprès de Rosatom et de républiques de la fédé de Russie mais en plus bien contente de se débarasser de 1000 tonnes/an de déchets hautements radioactifs vers la Sibérie (stockés à l'air libre), car notre poubelle nucléaire déborde.
La France se retrouve muselée par ce "conflit d'intérêt".

Ultime Atome
Le 13/11/2023 à 23:58:15

tout à fait d'accord, qu'ils se gardent leur résidus ! On ne va pas les enrichir pour qu'ils tapent mieux sur l'Ukraine, non !

béatrice jung luijken
Le 13/11/2023 à 19:52:40

Petits rappels pour ceux qui se réfugient derrière la situation en Palestine pour refuser de participer.

2002 résolution 1402
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=68  

293 : GAZA La paix maintenant
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=199  

297 : Gaza : arrêter pour toujours les bombardements, remettre l’eau !
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=201  

2012 Admission de l’Etat palestinien au sein des Nations Unies
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=549  


2012 Pour le Boycott des entreprises israéliennes du secteur militaire au salon Aéromart de Toulouse
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=558  

2014 STOP AU BLOCUS DE GAZA !
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=733  


2014 GAZA : Arrêtez d'armer les belligérants
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=820  

2015 SOUTIEN A MARIANO , MARAICHER BIO ,QUI VEND SUR LES MARCHES DE CLERMONT ET DE LODEVE
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=872  


2018 Gaza, Palestine : Halte au massacre, envoi d’urgence d’un navire hôpital
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=2046  

2015 Libérez les détenus administratifs palestiniens
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=892  


2021 Pour la fin de la violence dans les territoires palestiniens occupés
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=4382  

Abandonnez les charges contre le défenseur des droits humains Issa Amro
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=4442  

Pour le maintien du statut de résident de Jérusalem de Salah Hamouri !
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=4672  

Un objecteur de conscience incarcéré en Israel
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/unobjecteurdeconscienceincarcynryne-6080.html  

Alain UGUEN
Le 13/11/2023 à 17:09:13

La politique française est à courte vue et ne se préoccupe pas des conséquences de ses décisions.

Michel Claisse
Le 13/11/2023 à 17:08:51

Bonjour,
Les puissances occidentales inféodées a l'otan sanctionnent la Russie alors qu’Israël mène une guerre de colonisation, un nettoyage ethnique, depuis plus de 70 ans, maintient un régime d’apartheid, tue des milliers d'enfants, de vieillards, de femmes, d'innocents en ce moment et pas une sanction contre les terroristes de tsahal et du gouvernement israélien. Ne comptez pas sur ma signature. Je signerais quand les gouvernement européens et états uniens sanctionneront Israël pour ses crimes de guerre.

Jean Claude Delarue
Le 13/11/2023 à 16:40:44

Bonjour à tous. Je signerai volontiers un jour si par hasard il y avait le même genre d'action contre Israël qui, depuis 70 ans, massacre, détruit, emprisonne, annexe... tout ce qui est Palestinien. Pendant l'apartheid en Afrique du Sud, un boillecote de leurs produits avait aidé. Touchons-les donc au porte monnaie comme vous voulez le faire avec la Russie. Nos réactions Européennes me semblent hors du coup. Deux poids, deux mesures ?
Louis

Louis Gérard
Le 13/11/2023 à 16:09:00

Honte à eux !!!

Bruno Cappelle
Le 13/11/2023 à 15:22:37

Sansd oublier l'uranium, métal critique pour les centrales nucléaires.

Bibi
Le 13/11/2023 à 12:35:43

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !