actualité écologie

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

météo

22 V'là les acteurs des transitions

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Ne laissez pas vos appareils en veille

2024 année délicate

SPAM etc...

2023 l'année des droits

Les amis des 150

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : PAS DE PARCS PHOTOVOLTAÏQUES DANS NOS FORÊTS

Mise en ligne du 10/08/2023 au 24/02/2024

À Loulle et Mont-sur-Monnet, dans le Jura, l’entreprise Cévennes Energy envisage de détruire 75 hectares de forêts jugées « improductives » pour y installer des panneaux photovoltaïques.

Bilan de la cyberaction :

1729 participants

Présentation de la cyberaction :

74,5 hectares de forêts sacrifiés
L'entreprise Cévennes Energy porte le projet d'un parc photovoltaïque de 74.5 hectares composés de plusieurs petits îlots sur les forêts de Loulle et Mont-sur-Monnet dans le Jura (39).

La destruction d'un milieu naturel remarquable
Si ce projet voit le jour il sera responsable de la fragmentation d'espaces naturels au détriment d'espèces protégées (lynx, grand duc d’Europe, gélinotte des bois, chauve souris, etc.), de la poursuite de l’érosion de la biodiversité et de la dégradation d'un milieu géologique karstique exceptionnel. Le choix de ces forêts a été fait en les qualifiant d"improductives". Nous parlons ici bien évidemment d'un indicateur strictement économique, qui ne considère absolument pas les enjeux écologiques et d'usages des habitant.e.s du territoire.

Un manque de concertation évident
« 82% des habitants sont CONTRE le projet de 87 Ha de parc photovoltaïque » sondage juin 2022. Au vu des impacts sur la vie des habitants particulièrement ceux de Loulle et Mont-sur-Monnet (destruction des paysages, d’une biodiversité remarquable, risque d’élévation des températures au sol et donc risque d’incendie, impact des travaux,…), la légitimité d’un tel projet ne passe-t-elle pas par un référendum ? C’est la question qu’une habitante du village a posé à la Sénatrice Vermeillet lors des vœux de Mont-sur-Monnet le 7 janvier. (Depuis, Cévennes Energy a même tenté d'empêcher l'organisation de soirées d'informations sur le sujet en mettant en place des stratégies d'intimidation via un de leurs avocats.)

Des panneaux photovoltaïques oui, mais sur nos toits et parkings !
Nous avons conscience de la nécessité de sortir des énergies fossiles et nucléaires, et donc de la mise en place d'énergies renouvelables sur l'ensemble du territoire. Cependant les forêts et zones humides sont indispensables dans la réduction du réchauffement climatique par leur captation du carbone, leur influence sur le climat et l’hydrologie locale. Nous ne pouvons donc plus nous permettre de sacrifier 74.5 hectares sous couvert d'une production énergétique soit disant "verte".
À quand l'installation massive de panneaux photovoltaïques sur nos parkings, toitures de grandes surfaces, ou le long des autoroutes ? À quand la volonté d'une réelle politique de sobriété énergétique ?

Faites entendre avec nous les voix de la forêt pour demander, haut et fort, à la préfecture et au département du Jura d'abandonner ce projet contre nature. Nous demandons également à l'état une nouvelle politique afin d'encadrer ces projets pour qu'ils ne puissent plus voir le jour dans les milieux naturels afin que ces lieux restent des havres de biodiversité !

NOUS SOMMES LA FORÊT QUI SE DÉFEND !
Merci pour votre soutien,

A l’initiative du Cercle Photovoltaïque du Collectif Citoyens Résistants de Champagnole.
Co-signataires :
Jura Nature Environnement, Confédération Paysanne Jura, LFI Jura, SNUPFEN Solidaires Franche-Comté, Association Je suis Sensible, Centrales Villageoises du Haut-Jura, ATTAC 39, Association La Joux – Vie et Patrimoine, ACCA Le Vaudioux, ACCA Mont-sur-Monnet, ACCABesain, AICAF du Bief Martin (Marigny-Montigny), ACCA de Cize, AICAF de L’Heute (Crotenay-Monnet la Ville), AAPPMA Crotenay, ACCA de Loulle, ACCA de Pillemoine

Le photovoltaïque au sol en milieu naturel : Eléments clés pour mieux comprendre les enjeux
en 10 idées reçues contre argumentées
https://www.jne.asso.fr/wp-content/medias/2023/06/Photovoltaique-10-idees-recues-contre-argumentees.pdf  

Dans le Jura, ils se battent contre la construction d'un parc photovoltaïque en pleine forêt
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/jura/dans-le-jura-ils-se-battent-contre-la-construction-d-un-parc-photovoltaique-en-pleine-foret-2802086.html  

Une opposition se forme autour d'un projet de parc photovoltaïque entre Lons et Champagnole
https://www.leprogres.fr/economie/2022/06/01/une-opposition-se-forme-autour-d-un-projet-de-parc-photovoltaique  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur

Je vous demande d'abandonner le projet contre nature de Cévennes Energy. Je demande également à l'état une nouvelle politique afin d'encadrer ces projets pour qu'ils ne puissent plus voir le jour dans les milieux naturels afin que ces lieux restent des havres de biodiversité !
Dans cette attente, veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

48 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Il y a assez de bâtiments, publics comme privés, pour assurer la pose de beaucoup de panneaux photovoltaïque.
Laisser la terre aux exploitants et pour la faune et la flore.
Faites plutôt la demande d'obligation de panneaux solaire sur toutes constructions nouvelles

Didier Ozouf
Le 16/01/2024 à 20:05:17

Arrêté de couper les forêts poumon du monde

Eveline Bonnet
Le 16/01/2024 à 16:44:16

Profitons de nos hangar si nombreux pour installer du photovaltaïque, et ça coutera moins chers !

Geneviève KILBURG
Le 12/01/2024 à 18:45:35

Si l'on considère les sites industriels et les centres commerciaux, les gares de chemin de fer, les gares routières, ... Nous disposons de quelques milliers d'hectares à équiper

Michel Decollogne
Le 11/01/2024 à 19:41:33

,il y a des centaines de milliers de toits de bâtiments qui pourraient servir, alors pourquoi, encore la terre, qui sert à nourrir, non ? et la faune et la flOre ???? Le bon sens n"existe même plus !!!!

therese REDA
Le 10/01/2024 à 20:43:37

Privilégions les friches, les délaissés de routes et d'autoroutes, les usines désaffectées et leurs parkings pour installer du photovoltaïque -bien utile cependant c'est évident- avant de couper des arbres ou d'utiliuser des terrres agricoles.
Marie-Christine Lanaspeze le 10/01/2024

Marie-Christine Lanaspèze
Le 10/01/2024 à 19:31:25

Décidément, on a plein de toits de bâtiments qui pourraient servir, alors pourquoi, encore la terre, qui pourrait servir à nourrir, non? Le bon sens n"existe même plus

Catherine Royer
Le 10/01/2024 à 17:00:28

des panneaux photovoltaïques sur nos toits, pas sur nos champs !

Geneviève MOULIN-JOURDAN
Le 10/01/2024 à 16:25:17

Improductive pour l'humain, pas si sûr pour la biodiversité

elvire debutte
Le 10/01/2024 à 11:07:24

laissez la nature tranquille !!!!
les bâtiments ne posent pas de problèmes, ils "supportent" sans problèmes ce type d'installations...par contre tout le vivant ne se remet pas de ce genre de dévastation...

jean claude lousteau
Le 10/01/2024 à 11:00:13

cela parait évident ! les arbres sont précieux pour les alternatives au changement climatique et les sols indispensables pour la souveraineté alimentaire !

Anita VILLERS
Le 10/01/2024 à 10:57:30

Des panneaux sur nos hangars, pas sur nos hectares?! Mobilisez-vous avec nous le 20 janvier 2024.

La Confédération paysanne de la Nièvre et le collectif Énergies nivernaises Réunies (EnR), dont fait partie Adret Morvan, organisent le 20 janvier à une journée de rassemblement et de débat sur l’agrivoltaïque et le photovoltaïque au sol. Avec plus de 60 projets dans le département sur plus de 2000 hectares, l’installation des panneaux photovoltaïques sur des terres agricoles, naturelles et …
https://adretmorvan.org/index.php/2024/01/07/des-panneaux-sur-nos-hangars-pas-sur-nos-hectares-mobilisez-vous-avec-nous-le-20-janvier-2024/  

Alain UGUEN
Le 10/01/2024 à 08:39:16

Le photovoltaïque sur les bâtiments (maisons, parkings, bâtiments d'élevage,...) c'est sa place.Je suis pour !
Ça ne gêne en rien. Autant l'utiliser.
Alors que sur des espaces naturels (champs, forêt, bois,...) ça le dégrade.
Arrêtons de faire du n’importe quoi sous prétexte de produire de l’énergie !
L'homme a déjà fait beaucoup trop de bêtises !

Danièle verraes
Le 15/11/2023 à 14:45:27

Les forêts et les zones naturelles doivent rester naturelles.
Les terres agricoles doivent rester agricoles.
Il y a largement assez de surfaces déjà construites pour y installer des panneaux photovoltaïques : toits des CENTRES COMMERCIAUX, toits des ENTREPÔTS, PARKINGS, toits des ETABLISSEMENTS SCOLAIRES, des HÔPITAUX, toits des GARES et des QUAIS...

Lionel Forment
Le 14/11/2023 à 11:55:45

Sur les toitures et avant tout des bâtiments publics.
Couvrir les parking le long de toutes les plages (voitures à l'ombre) et dessus, partout, du photovoltaïque
Le terres agricoles doivent être uniquement réservées pour nourrir les êtres humains et les animaux.
Les forêts et les zones naturelles doivent servir à conserver la biodiversité.
L'agrivoltaïsme est un leurre !

Alain Cantaloube
Le 13/11/2023 à 18:28:55

Bonsoir,

Pour information, recevez-vous des informations directement d'Elzéard ? merci de votre info sur la dernière cyberaction où j'ai lu votre message. merci.

Mon père a été garde-forestier dans le district de St Etienne les orgues de 1981 à 1973, pour moi c'est la plus belle montagne du Monde, je ne veux pas qu'on me l'abîme, les panneaux sur les toits pas dans les bois. La preuve sur ma toiture depuis 2006 eau chaude solaire, 2009 production électricité.

Bonne continuation

Denise M

-------- Message transféré --------
Sujet : [elzeard] PROCES, 14 novembre; RENCONTRES ET EVENEMENTS, 19 novembre
Date : Fri, 10 Nov 2023 18:29:14 +0000
De : resistance-pv-lure (via elzeard2 Mailing List) <elzeard2@framalistes.org.   >
Répondre à : resistance-pv-lure@protonmail.com.  
Pour : elzeard2 <elzeard2@framalistes.org.   >, elzeard@framalistes.org.   <elzeard@framalistes.org.   >


Nous vous convions à deux évènements majeurs et hautement symboliques dans la lutte contre les projets de parcs photovoltaïques industriels qui ravagent d’ores et déjà la Montagne de Lure dans les Alpes-de-Haute-Provence. La répression que connaît cette lutte et nos deux militantes en procès le 14/11 augure d’un tournant décisif pour la suite de ces projets. Nous joignons d’ailleurs à cette invitation le teaser d’une vidéo sur les Gardiennes de Lure qui sera projetée lors de notre évènement du 19.

Le MARDI 14 NOVEMBRE à 14h à Dignes, un rassemblement de soutien à deux militantes du collectif Elzéard Lure en Résistance qui seront jugées au tribunal et risquent deux ans de prison pour s’être opposées pacifiquement à la destruction d’espèce protégées sur le site de Cruis (04) où la multinationale Canadienne Boralex installe un parc solaire de 17 hectares sans être inquiété par la justice et malgré deux plaintes déposées au parquet de Dignes par 13 associations nationales (voir l’explication plus bas et la vidéo de notre site). D’éminents scientifiques et juristes interviendront lors de l’audience.

Teaser GARDIENNES DE LURE : https://we.tl/t-9x0mrBazZw  



VIDEO COMPLETE (10mn) : https://we.tl/t-QTcA1v3Gmp  

Le DIMANCHE 19 NOVEMBRE à partir de 10h à Montlaux (04230), pour une journée de rencontres et d’évènements tous publics autour de la lutte contre les projets de centrales photovoltaïques qui menacent la Montagne de Lure !

Au programme: Projection-débats / Grande Marche / Charivari en hommage aux forêts sacrifiées sur l'autel de la transition énergétique/financière / Rencontres entre collectifs en lutte contre les oppressions et la destruction de l'environnement dans le quart sud-est, entre militant.e.s et habitant.e.s du territoire. (Programme et tract en PJ)


Nous avons besoin d'aide pour l'organisation de cette journée, si vous êtes disponibles, merci de vous inscrire sur ce tableau en ligne :

https://lite.framacalc.org/liste-des-taches-19-nov-a49k  
Si vous avez des possibilités d'hébergements pour les personnes qui viennent de loin, merci de nous le signaler par retour de mail ou par sms au 0664997786.


LETTRE AU DEPUTE : Nous vous proposons également d'interpeller massivement notre député : Léo Walter afin qu'il porte nos voix à l'assemblée nationale. Cela peut sembler anodin, mais il est très important qu'il comprenne que nous sommes nombreux et nombreuses à soutenir cette lutte.

Vous pouvez soit lui envoyer un mail à cette adresse : leo.walter@assemblee-nationale.fr.   (pour faciliter cette démarche, nous vous joignons un mail type que vous avez juste à signer), soit lui adresser un tweet tel que : @LeoWalter merci de porter ma voix à l'AN en soutient aux militant.es qui luttent contre le déboisement de la montagne de Lure pour installer des panneaux photovoltaïques et ainsi engraisser de grandes firmes écocidaires.


CAGNOTTE EN LIGNE : pour tous ces évènements et démarches juridiques, nous avons besoin de beaucoup d'argent !!! vous pouvez nous soutenir en faisant un don sur notre cagnotte en ligne : https://www.kagnotte.com/k/contre-la-derogation-de-boralex.html?fbclid=IwAR1We46FT5gYeo7wVpzYiM7mnvi3ne_uWXvbPB9kjzdtKNnZcCmatgFUV74  


POUR EN SAVOIR DAVANTAGE SUR LE DOSSIER : https://www.lureenresistance.fr/  

Via notre page Facebook : https://www.facebook.com/people/Elzeard-Lure-en-r%C3%A9sistance/100086009183873/  

Via notre canal Telegram


RAPPEL DU CONTEXTE :

Le procès qui aura lieu le 14 est un tournant dans la lutte contre la trentaine de projets photovoltaiques industriels qui menacent environ 700 hectares sur la Montagne de Lure, située dans la réserve de biosphère Lubéron Lure.

Actes de violence répétés, Premier procès disproportionné et symbolique pour la suite de tous les projets à venir.
Journaliste et photographe inquiétés

Cela fait des mois que la multinationale Boralex commet des infractions pénales graves au su et vu de tous à Cruis dans les Alpes de haute Provence. Ces délits sont filmés, datés, documentés et dénoncés à travers une première plainte pénale déposée par 13 associations nationales le 12 juillet 2023 et une seconde le 25 octobre au parquet de Dignes.

Les femmes qui s’opposent à ces atteintes irréversibles sont violentées et malmenées au quotidien. C’est également le cas de plusieurs journalistes qui ont été empêchés de faire leur travail et sont aujourd’hui poursuivis en justice par la multinationale. Deux militantes risquent aujourd’hui deux ans de prison pour avoir tenté de faire respecter la loi en s’opposant pacifiquement et sans dégradation à l’atteinte illégale d’un industriel à des espèces protégées. Ce procès et le jugement qui sera rendu constituera donc un tournant pour la trentaine d’autres projets prévus sur cette Montagne.

Dès le 15 aout 2023 le Conseil National de la Protection de la Nature faisait les mêmes constats que la douzaine d’associations de protection de la nature, en alertant par écrit le ministère de l’écologie. L’entreprise réalise ses travaux destructeurs à la hâte avant qu’un juge ne puisse justement se prononcer. Après avoir détruit 17 hectares de forêt sur site, des actes irréversibles sont en train d’être commis dans la réserve de biosphère Lubéron Lure (UNESCO) en détruisant les habitats de 86 espèces protégées.

Des expertises naturalistes complémentaires demandées par notre collectif à des bureaux d’étude indépendants ont mis en évidence une étude d’impact initiale bâclée. En effet, ces expertises ont attesté de la présence de plusieurs espèces protégées non répertoriées par Boralex dont 2 à fort enjeu de conservation qui font l’objet d’un Plan National d’Action (Lézard ocellé et papillon Alexanor) et certaines en danger critique d’extinction (Traquet Oreillard et papillon Alexanor).

Boralex est dans l’illégalité depuis le début des travaux puisque l’entreprise n’avait pas les autorisations d’altération ni de destruction d’habitats d’un certain nombre d’espèces protégées répertoriées dans l’étude d’impact sur le site de Cruis. Elle ne dispose d’ailleurs à ce jour toujours pas d’autorisation pour détruire l’habitat de 50 espèces protégées

La preuve en est qu’une nouvelle demande de « Dérogation Espèces Protégées » a été adressée par la firme Canadienne fin aout dernier pour des autorisations qu’elle affirmait pourtant détenir auparavant. Boralex a donc bel est bien détruit des habitats en toute illégalité et continue de le faire. Cependant et jusqu’à présent, ni les agents de l’Office Français de la Biodiversité (Police de l’environnement) ni les services de l’Etat ou de la gendarmerie n’ont daigné constater ces infractions.


Denise
Le 12/11/2023 à 08:52:48

Nièvre : le photovoltaïque dans les champs devant le tribunal administratif de Dijon : date reportée
Nous avions prévu une participation et un co-voiturage depuis le Carrouège jeudi 9 novembre pour aller au tribunal administratif de Dijon. Nous apprenons en début de semaine le report via un “avis de renvoi d’audience” envoyé à notre avocate. “Un avis d’audience vous sera adressé dès que la nouvelle date sera fixée.” précise le courrier.
Le déplacement à Dijon est donc reporté et nous vous tiendrons informé dès que le tribunal nous communiquera une nouvelle date.
https://adretmorvan.org/index.php/2023/11/07/action-en-justice-contre-le-parc-agrivoltaique-de-dirol-germenay/  

Alain UGUEN
Le 10/11/2023 à 11:01:25

Alpes-de-Haute-Provence : Opposition au Photovoltaïque sur des terres naturelles, agricoles ou forestières : RASSEMBLEMENTS ! Le 14/11 – 13h devant le Tribunal de Digne-les-Bains & Le 19/11 – Journée d’action à partir de 10h - salle de Montlaux

Alain UGUEN
Le 10/11/2023 à 10:55:18

J'ai soixante-trois ans. Pourquoi, depuis cinquante ans que je m'intéresse à la Nature et à la politique, je ne vois faire que des couineries ?

Michèle RAMADE
Le 09/11/2023 à 17:33:34

Je suis sensible à la cause écologique, pas au délire féministe anti-patriarcal ni à l'écriture inclusive. Celle-ci envahit de plus en plus ce site. Cette pétition sera la dernière que je signerai. Adieu.

Rémi Valdusier
Le 08/11/2023 à 22:08:42

incohérent

jean jacques cambier
Le 06/11/2023 à 16:35:34

Ni les champs agricoles, ni les forêts n'ont vocation à subir l'installation de panneaux photovoltaïques.
Une forêt improductive, qu'est-ce que c'est, dans la tête d'un investisseur?... Un bois, une forêt ne sont jamais improductifs, ils piègent du carbone, abritent faunes, flores, insectes, bref de la biodiversité....
Alors foutons leur la paix ....
De plus, l'électrique dont on nous vante les méritent ne permettra JAMAIS ce que le pétrole a permis, au delà du supportable pour la Terre qui nous héberge.
Il faudra bien réduire la voilure de nos modes de vie, ou nous irons dans le mur quand même!
Un exemple: un 4x4 Hybride RAV4 de chez Toyota pèse 2T, consommerait 1L de carburant (donc peu de CO2), mais quid de sa consommation électrique pour trimbaler 2T de ferraille et batterie?...sans compter la complexité de tels véhicules.

eugène ravenet
Le 06/11/2023 à 09:46:07

Dijon, 9 novembre : le photovoltaïque dans les champs devant le tribunal administratif
https://adretmorvan.org/index.php/2023/11/01/dijon-9-novembre-le-photovoltaique-dans-les-champs-devant-le-tribunal-administratif/  

Alain UGUEN
Le 02/11/2023 à 11:41:40

Les Amis de la Terre Drôme ont besoin de votre soutien !!!
Les campagnes, les terres naturelles et forestières n'ont pas vocation à se transformer en zones industrielles.
DES PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES OUI :
SUR des terrains dégradés (friches industrielles, anciennes carrières…) et,
SUR des zones déjà anthropisées (parkings, toitures…),
MAIS PAS SUR DES TERRES NATURELLES ET FORESTIÈRES !
https://www.amisdelaterre.org/actu-groupe-local/les-amis-de-la-terre-drome-ont-besoin-de-votre-soutien/  

Alain UGUEN
Le 24/10/2023 à 13:44:40

Il y a tant de surfaces construites qui permettent de réaliser ces mises en place de photovoltaïque, arrêtons les bêtises de détruire un autre puit de carbone et de biodiversité.
Dans ma ville, il a été décidé de le faire sur une ancienne décharge remblayée, impropre à la construction ou à toute culture... Quand on veut, on peut!

Fabrice Oppenlander
Le 18/10/2023 à 15:58:21


Tous les habitants du secteur de Loulle et de Mont sur Monnet et tous les autres, qui détestent aussi qu’on anéantisse pas les forêts, vous font savoir à vous, M. ou Mme de la préfecture et à l’entreprise Cévennes (vive les chênes liège et châtaigniers) Energy (quel nom à la noix) et aux divers pignoufs collaborateurs, que le karst, les arbres moches (tant mieux s’ils le sont ils ne finiront pas dans une cathédrale) et les animaux sauvages ne doivent aucunement subir un chamboulement dangereux.

Vous les voyez vous, les lynx, la gélinotte sous les panneaux photovoltaïques et les chauve souris et le grand duc au dessus des panneaux? Pas question.
NON au projet d’implantation de panneaux dans le Jura et ailleurs. OUI à ceux-ci à la surface de la piscine présidentielle à Brégançon, sur les pelouses des golfes et sur les ronds points moches qui font tomber les cyclistes pressés d’écourter le tour de France.
Aichat Nussy

Colette Nusbaum Vallet
Le 18/09/2023 à 18:55:21

Installez-les sur les toits des supermarchés. Il y en a des km² !!!

Roland COMTE
Le 18/09/2023 à 17:16:19

Mêmes projets dans les forets du Buëch hélas !
pb : les forêts de panneaux photovoltaiques sont plus rentables que les forêts naturelles d'arbres, hélas.

ezm
Le 18/09/2023 à 10:43:28

Oui à la réduction des surfaces de parking !!

Alain Luyten
Le 14/09/2023 à 16:02:02

Une des solutions pour réduire le réchauffement climatique est bien de planter des arbres, planter des arbres, planter des arbres !

Ce projet est donc inepte, et doit être abandonné. Les panneaux photovoltaïques peuvent tout à fait être posés sur les toitures, privées et publiques, par exemple. Ils ont aussi l'avantage de réduire la température sous ces toitures pendant l'été, donc d'améliorer le confort thermique tout en diminuant le besoin de climatisation...

Jean-Luc DUFLOT
Le 12/09/2023 à 12:45:16

Il y a assez de surfaces pouvant être utilisées sans détruire les espaces verts et vivants : toitures des établissements commerciaux des ZAC et autres zones commerciales notamment.

françoise apostoly
Le 08/09/2023 à 12:14:07

Oui aux panneaux photovoltaique sur les parking

Myriam Nieruchalski
Le 07/09/2023 à 09:40:47

Oui au photovoltaïque sur les toitures,sur les parkings... Pas en destructions d'arbres ou aux végétaux !!!

Marie CLAUX
Le 05/09/2023 à 15:23:53

je propose du solaire thermique pour l'eau chaude sanitaire et des recherches pour le chauffage.... c'est aberrant de ne pas utiliser toutes cette énergie avec du low-tech en + ....
Mais ça ne génère que très peu de flux d'argent !

martin bouchez
Le 04/09/2023 à 18:17:14

Je viens d’être informée qu’une consultation publique a lieu jusqu’au 17 septembre, sur les comités de projet sur des projets d’énergies renouvelables.

https://www.vie-publique.fr/consultations/290749-projet-de-decret-sur-les-comites-de-projet  
« L’article 16 de loi relative à l’accélération de la production d’énergies renouvelables (APER), a créé l’article L. 211-9 du code de l’énergie, qui prévoit qu’à compter du 10 septembre 2023 un porteur d’un projet d’énergies renouvelables d’une puissance installée supérieure ou égale à un seuil, dépendant du type d’énergie utilisée et dont l’installation est située en dehors d’une zone d’accélération (définie au titre de l’article 15 de la même loi) organise un comité de projet. »

Cyber@cteur en a-t-il parlé, je n’en ai pas l’impression. Qu’en pense cyber@cteur. Je n’ai pas encore été sur la page, de peur que ce soit comme l’autre fois où on avait peu de temps pour répondre et après c’était trop tard. Cette fois là, tout nous avait été donné pour qu’on prépare notre réponse à l’avance. Et le problème, c’est que là, on ne sait rien de rien.

Nouvelleau
Le 04/09/2023 à 16:19:28

On continue ! Amicalement.
Claude

Claude Dutordoir
Le 04/09/2023 à 15:06:44

2e commentaire pour compléter le précédent : mettre les panneaux solaires en toiture des parkings et des bâtiments publics existants, comme les collèges et les lycées qui sont à toit plat le plus souvent, me semble relever du bon sens, et raser une forêt ou stériliser des terres agricoles une aberration totale. Mais le bon sens n'a plus cours de nos jours....

Jonquille
Le 04/09/2023 à 13:43:51

Les panneaux solaires, les éoliennes et les véhicules électriques sont un désastre écologique, contrairement à ce que voudrait nous faire croire les médias.

david barrillon
Le 04/09/2023 à 13:42:50

Je réponds à Bibi : bien sûr que je peux modifier le texte, je le fais très souvent lors de mes signatures. Mais on se retrouve de plus en plus dans un paradoxe : on veut les énergies renouvelables, mais pas ses contraintes, alors que faire ? Est-ce que les protestations pures et simples suffisent ? J'en ai un peu ras le bol d'être toujours, tous les jours, dans les protestations et les signatures de pétitions... et de cyberactions. L'impression de tourner en rond, dans les réactions négatives, sans avancer ! Les rapaces se multiplient et pillent la terre de tous côtés, direction Engie, Total, Extractions minières ou maritimes, au fond des océans ou sur les glaciers, des projets de plus en plus délirants. J'ai hélas peu d'espoir pour la planète.

Jonquille
Le 04/09/2023 à 13:37:08

Oui au photovoltaïque sur des parkings ou de grands établissements, existants ou à construire
https://www.ulevante.fr/oui-au-photovoltaique-sur-des-parkings-ou-de-grands-etablissements-existants-ou-a-construire/  

Alain UGUEN
Le 03/09/2023 à 08:40:26

Je connais cette forêt, elle est très belle ! La mutiler serait criminel !

Brigitte Vercez
Le 01/09/2023 à 18:08:21

On ne peut qu'être contre ces investisseurs financiers qui usent d'arguments écolos pour couper les forêts et installer des sites industriels de panneaux solaires ou d'éoliennes !

patrick
Le 31/08/2023 à 11:01:34

@Jonquille, c'est une cyberaction, le texte est donc modifiable, il est possible de signer en mettant par exemple : Je vous demande de modifier profondément le projet contre nature de Cévennes Energy

Bibi
Le 31/08/2023 à 08:15:40

Alors que nous avons besoin des équilibres naturels essentiels à la protection du climat, l’Etat et les « baronnets locaux » laissent des sociétés peu scrupuleuses couper les forêts pour installer panneaux solaires ou éoliennes sur les parcelles rasées.
Dans les bois entre Loulle et Mont-sur-Monnet, ce ne seront pas seulement 75 hectares qui seront déboisés : à ceux-ci s’ajoutera l’emprise des routes et lignes qu’il faudra nécessairement construire, sans oublier l’implantation de hautes clôtures destinées à protéger les sites des intrusions. C’était bien la peine de faire enlever les enclos de chasse pour ensuite recloisonner la forêt via ces installations !
Donc, sous prétexte d’énergies renouvelables, certains sont prêts à sacrifier allègrement nos alliés climatiques.
De même, ces parangons de logique n’hésitent pas à condamner à mort la faune et la flore qui peuplent nos plus riches milieux de vie. Il faut voir comment sont réalisées les études d’impact ! Je puis en témoigner pour être tombée, au début de cet été, sur des jeunes gens d’un bureau d’études qui faisaient des relevés de faune sans descendre de leur voiture ( !) en se déplaçant le long d’un chemin forestier au Puits Arthur de Buyer à Magny-Danigon (70), site où est prévu un autre projet solaire. Si le but était de ne rien trouver, nul doute qu’il a été atteint...
Etre dans une opposition constructive requiert d’avoir en face des interlocuteurs de bonne foi et de bon sens, des décideurs sans arrière-pensées, des gens honnêtes.
Malheureusement, tel n’est pas le cas. Le but, inavoué car inavouable, n’est-il pas, à terme, de remplacer les parcelles de forêts diversifiées, qualifiées d’ « improductives », par des plantations d’arbres bien alignés, faciles à exploiter ? Les membres de Canopée s’inquiètent à ce sujet et ils ont grandement raison.
Les plantations sont une menace à laquelle vient s’ajouter la perspective redoutée des installations énergétiques en pleine forêt, comme celles dont il est question ici. Ces projets solaires ou éoliens sont de véritables chevaux de Troie. Des coups de boutoir donnés au code forestier. Si nous acceptons que soit ainsi modifiée la vocation des parcelles forestières, la forêt ne sera plus sanctuarisée. Elle sera par la suite livrée aux appétits des maires pressés de lotir et offerte aux industriels en mal de terrain pour leurs installations. Bolsonaro n’est pas le seul à voir les espaces forestiers comme des terres à occuper. En France aussi, ces hectares font saliver bien des investisseurs. L’indépendance énergétique et la souveraineté industrielle, deux thèmes cocardiers très à la mode depuis le Covid et la guerre en Ukraine, vont justifier de plus en plus de destructions.
Quand les idées en or, comme la production d’énergie propre, sont récupérées et dévoyées par des individus à moitié mafieux, que peut-il y avoir de constructif et d'intelligent ?! Ce n’est rien d’autre que du Midas à l’envers : tout ce qui est touché se transforme en bouse.

Frawald
Le 31/08/2023 à 07:16:40

Au lieu de protestez pour un "abandon" pure et simple, battez vous pour demander une révision du projet et des emplacements choisis, montez un projet alternatif viable avec les propriétaires des grandes surfaces, des parkings, des mairies, etc. Montrez que vous pouvez atteindre le même montant de KW/h avec d'autres lieux d'implantation de panneaux solaires. Que votre action aille dans un sens constructif et non juste d'opposition négative.

Jonquille
Le 30/08/2023 à 12:20:41

C'est impensable : une forêt improductive ?
Les maires sont-ils tellement inefficaces ? ne peuvent-ils pas refuser ?

ALAIN GALTIE
Le 30/08/2023 à 09:58:17

« Ils sont fous ces Romains. »

Voici l’écologie culturelle avec George Sand et la forêt de Fontainebleau.
Je viens de lire un article dans le journal Nexus 147 de cet été sur l’écologie culturelle par Patrick Scheyder. Je ne connaissais pas du tout.
Il parle notamment de George Sand au secours de la forêt de Fontainebleau.
Ecouter : George Sand, lanceuse d'alerte écolo et sauveuse de Fontainebleau
https://www.radiofrance.fr/franceculture/george-sand-lanceuse-d-alerte-ecolo-et-sauveuse-de-fontainebleau-4047709  
A l’époque Fontainebleau est menacé par l’administration dont l’objectif est de raser une partie de la forêt pour étendre l'exploitation de pins, un des bois les plus rentables.

En 1872, George Sand anticipe l’effondrement écologique - https://www.wedemain.fr/respirer/en-1872-george-sand-anticipe-leffondrement-ecologique/  

Pour info, Patrick Scheider, pianiste lance une grande tournée jusqu'à l'automne avec son spectacle "Des Jardins et des Hommes". Cette tournée comprend 50 spectacles et conférences, avec aussi des ateliers sur le thème de la biodiversité, cela se fait notamment avec Alain Bougrain-Dubourg.
"Des Jardins et des Hommes est une création originale du pianiste Patrick Scheyder, une nouvelle manière de parler de la biodiversité, au travers de la musique, du jardin et des mots.
Le Jardin est présenté comme le lieu de rencontre harmonieux entre les cultures, un lieu de paix active où tous ceux qui l’habitent vivent en dialogue, les végétaux, les animaux et les hommes.
Dans ce spectacle Patrick Scheyder associe des textes allant de George Sand, Victor Hugo, Léonard de Vinci ou au paysagiste Gilles Clément sur le thème de la biodiversité, au son de Bach, Schubert, Chopin ou de ses propres compositions.

Nouvelleau
Le 30/08/2023 à 06:38:54

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !