actualité écologie

22 V'là les acteurs des transitions

AG Cyberacteurs

SPAM etc...

Ne laissez pas vos appareils en veille

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

météo

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Les amis des 150

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

2024 année délicate

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

2023 l'année des droits

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Sauvons la forêt de Meudon

Mise en ligne du 25/05/2023 au 22/02/2024

L’ONF met en place un nouveau mode d’exploitation des forêts d’Île-de-France qui menace dès maintenant la forêt de Meudon.

Bilan de la cyberaction :

2188 participants

Présentation de la cyberaction :

Il consiste dans un premier temps à créer des chemins d’exploitation en abattant les arbres sur des voies parallèles de 4 m de large tous les 24 m sur toute la forêt. 17% de la surface forestière vont disparaître définitivement.   Ceci avant même de commencer l’exploitation forestière proprement dite. La forêt va être transformée en larges bandes d’arbres parallèles. Pourquoi ce nouveau mode d’exploitation ? Pour laisser le passage à d’énormes engins forestiers destinés à l’exploitation elle-même.
 
NON à l’abattage de 17% de la forêt de Meudon et des autres forêts urbaines pour faire passer les engins forestiers.
NON à l’exploitation industrialisée des forêts urbaines avec ces engins qui tassent les sols, laissent des ornières profondes, défoncent les allées forestières en les rendant inutilisables pour le public, détruisent la faune et la flore et défigurent les paysages.
NON au doublement des coupes en forêt de Meudon prévu par le nouveau plan de gestion 2021-2040, par rapport au précédent . Ce doublement conduit à supprimer 27%  du bois vivant de la forêt. Ceci n’est plus du développement durable ; c’est équivalent à de  la déforestation.
NON à la déforestation des forêts de Meudon et d’Île-de-France.
La forêt de Meudon, comme les forêts urbaines et franciliennes, est notre bien commun. Il n’appartient pas aux pouvoirs publics (ministère de l’agriculture via l’ONF), d’en faire une mine d’arbres à abattre pour accroître le PIB du pays.
Laissons tranquille les forêts franciliennes (1,7% des forêts françaises) et urbaines, poumon vert pour 20% de la population du pays !
Association Chaville Environnement
Environnement 92
A.R.B.R.E.S. remarquables
France Nature Environnement île-de-France
Val de Seine Vert
Les Amis du Bois de Verrières
Association Chaville Ecologistes
Vivre à Meudon
Ce qui va se passer à Meudon est déjà en cours et s’appliquent à toutes les forêts domaniales d’île-de-France, dont Fausses Reposes et le bois de Verrières. 

Malgré les 44 000 signataires de notre pétition, aucun résultat tangible n’a encore été obtenu. Loin du moratoire escompté, les travaux semblent même prêts à s’intensifier en forêt de Fausses-Reposes, avec l’apparition de machine lourde.

Pour pouvoir faire changer la politique d’exploitation des forêts urbaines et obtenir qu’elles ne fassent plus l’objet d’enjeu de production (pour se concentrer sur les enjeux d’accueil du public, de préservation paysagère, de sauvegarde de la biodiversité), il faut continuer à mobiliser autour de nous …/... et rester vigilant pour être averti dès que les travaux reprennent sur place.
Merci d’avance pour votre mobilisation sur ce thème fédérateur, emblématique de la transition écologique que nous appelons de nos vœux.
https://amisduboisdeverrieres.blogspot.com/2023/03/coupes-de-bois-mars-2023.html  

Cyberaction : Ah ma zone ! Sauvons les arbres en Ile-de-France et ailleurs
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/ahmazone-sauvonslesarbresenile-fran-5942.html  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur

La forêt de Meudon, comme les forêts urbaines, est notre bien commun et pas une mine d’arbres à abattre pour accroître le PIB du pays.
Je dis NON à l’exploitation industrialisée des forêts urbaines avec des engins qui tassent les sols, laissent des ornières profondes, défoncent les allées forestières en les rendant inutilisables pour le public, détruisent la faune et la flore et défigurent les paysages.
Recevez mes salutations vigilantes

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

17 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Forêt de Meudon : nouvelle mobilisation contre les coupes d’arbres et les chemins d’exploitation de l’ONF
https://yonnelautre.fr/spip.php?article16491  

Alain UGUEN
Le 11/12/2023 à 11:29:08

GFSFM Groupement Forestier pour la Sauvegarde des Feuillus du Morvan : Retrouvez les documents nécessaires à la souscription
https://www.sauvegarde-forets-morvan.com/news/39/43/Retrouvez-les-documents-nécessaires-à-la-souscription-sur-le-site  

Alain UGUEN
Le 01/09/2023 à 08:38:49

Politique de la forêt en France en question : "8 à 10 milliards" d’euros pour sauver les forêts : "Ce qui est recommandé en partie dans ce rapport n’est pas acceptable"
https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/crise-climatique/8-a-10-milliards-d-euros-pour-sauver-les-forets-ce-qui-est-recommande-en-partie-dans-ce-rapport-n-est-pas-acceptable-denonce-un-ingenieur-forestier_5974328.html  

Alain UGUEN
Le 28/07/2023 à 09:48:49

Canopée : Réaction à la remise d’un rapport sur le renouvellement de la foret française
Paris, le 26 juillet. Un rapport avec des propositions stratégiques pour renouveler la foret française est remis aujourd’hui au Ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire (MASA). Décryptage de Canopée.
Pour répondre à l’objectif fixé par le Président de la République de planter un milliard d’arbres d’ici à 2030, le MASA a confié à un comité spécialisé du Conseil Supérieur de la Forêt et du Bois l’élaboration de ce rapport. Ce cadre confidentiel n’a pas permis une large participation des acteurs associatifs et de la communauté scientifique, ce qui s’en ressent dans ses conclusions.
https://www.canopee-asso.org/reaction-de-canopee-a-la-remise-dun-rapport-sur-le-renouvellement-de-la-foret-francaise/  

Alain UGUEN
Le 28/07/2023 à 09:46:10

L'an dernier au moment des grands incendies dans les Landes, il était prévu de planter des milliers d'arbres... Et après un petit tour en Chine au printemps, tout est fait pour raser les plus belles réserves d'arbres dans toutes la France. Et la lutte contre le réchauffement climatique que devient elle ?

Gravelat
Le 08/06/2023 à 16:33:06

Ne retirez pas votre soutien aux agents patrimoniaux et autres employés de l'ONF qui se battent pour préserver nos forêts. Ils ont grandement besoin de vous, de nous tous car ils subissent brimades et pressions.
C'est la direction de l'ONF qu'il faut blâmer et à travers elle, la politique gouvernementale !

Frawald
Le 08/06/2023 à 06:56:08

L'ONF ne fait sans doute qu'obéir aux directives d'un gouvernement dont la principale préoccupation est le soutien au capitalisme néolibéral. Je signe faute de mieux, dans l'attente d'un changement radical au plus haut niveau de notre république bien malade.

Gérard HUBERT
Le 06/06/2023 à 15:13:17

quel bel exemple

fabrice szablewski
Le 06/06/2023 à 09:47:57

Un massacre au seul profit de l'industrie du bois.
Où pourrons aller les promeneurs ? Sur ces traversées rectilignes ? Quel charme !

Anne BECKER
Le 05/06/2023 à 23:14:41

Jusqu’à présent les forêts d’île de France ont été plutôt épargnées,
laissant croire aux citadins qu’en France tout allait bien de ce coté là…
L’industrialisation mercantile et la rationalisation ont hélas dézingué la plupart de nos forêts.
Le Morvan a par exemple été pillé systématiquement ; la superficie de forêt a en réalité diminué de moitié. Les monocultures de Douglas qui ont pris la place n’ont rien à voir avec une forêt vivante et diversifiée.
Là il s’agit le plus souvent d’exploitants privés mais l’ONF ne fait guère mieux malgré la probité affichée.
Je les ai défendu, c’est stop.
J’aime énormément cette forêt de Meudon, ne laissons pas faire ça. Mais toutes les forêts sont à défendre.

Thierry Dramard
Le 05/06/2023 à 21:49:59

c'est de pire en pire !!!de beaux discours et seulement du négatif et de mauvaises décisions ensuite, désespérant;

maripachats
Le 05/06/2023 à 16:23:02

même cas de figure à Pleumeur-Bodou (22) ... en simplifiant : l'ONF a moins de subsides donc est obligé de "valoriser" les forêts dont elle est responsable ...ou de licencier ...
et elle fait appel à de la sous-traitance pour les opérations d'abattage
Il faudrait que les associations environnementales notamment locales soient beaucoup plus impliquées dans les plans de gestion.
Un livre d'un forestier de l'ONF, Laurent Tillon, à vous recommander : "Etre un chêne"

Sylvie BOURBIGOT
Le 05/06/2023 à 16:05:07

C'est insupportable ! Je n'aurais jamais pu penser vivre une destruction du vivant à ce niveau. Merci à la macronie, à ceux qui l'ont érigé au pouvoir et à l'ONF pour laquelle je regrette d'avoir signé la pétition. De qui vient la violence ? Je vomis tous ces malfaisants

Pierrot
Le 05/06/2023 à 15:23:51

Nous sommes devenus fous, les rendements et les bénéfices nous ont fait perdre notre simple bon jugement quelle tristesse!

Gabriel et Ghyslaine FAVRE
Le 05/06/2023 à 14:33:26

Absolument incroyable. J'ai passé mon enfance dans la foret de Meudon. Poumon vert indispensable à la vie.
Tous ses technocrates, financiers, politiques sont vraiment des sales personnes qui ne pensent qu'intérêts. L'ONF est de plus en plus critiquable et de moins en moins vertueuse du bien commun. Plutôt qu'être sous la dépendance du ministère de l'Agriculture (on voit bien comment ce ministère gère les cadeaux aux multinationales les plus critiquables !), l'ONF devrait être géré par un groupement indépendant de citoyens.

Bruno Mauguil
Le 05/06/2023 à 10:49:02

La forêt de Meudon est touffue, avec des allées avec cailloux, terre et ronces, bref tout ce qu’on aime. Telle qu’elle est, les marcheurs poètes (en tout cas pas les exploitants avides ni les bucherons arracheurs) peuvent y reconnaître les empreintes des animaux, entendre les chants d’oiseaux et voir les grenouilles plonger dans les trous naturels.
Avec le projet de détruire 17% de la superficie de la forêt, on perd des fibreux consommateurs de carbone, et des bêtes souterraines écrabouillées par les abatteuses. Une forêt sans feuilles, sans mousse, sans broussailles fera place à des chemins rectilignes comme on en voit dans les pépinières à fric.
Résultat: coupes franches de bois, chemins défoncés où les chevilles se tordent et les plantes deviennent stériles.
Où sont passés les salariés amoureux des forêts? Où sont les chefs qui les virent? Où sont les ministres successifs qui ont dépeuplé les massifs forestiers des experts? L’ONF ne vit que sur un maigre vivier d’incompétents gestionnaires appâtés par le gain. Où sont les forêts virginales où goupil et loup inspiraient La Fontaine?

Colette Nusbaum Vallet
Le 05/06/2023 à 10:45:58

Les éclaircies tous les 20-24m sont préconisées dans l'ensemble des forêts publiques françaises gérées par l'ONF.
Si les éclaircies ont leur utilité lorsqu'il s'agit de zones à feux, elles ne se justifient pas dans les départements non (ou très peu) touchés par les incendies.
Le but inavoué est bien de faire passer les abatteuses et autres engins forestiers lourds.
Donc signons pour la préservation de la forêt de Meudon et de toutes les autres forêts publiques du pays ! Il y a urgence.
Les forêts -- dont nous commençons à mieux connaître les bénéfices écologiques -- sont trop précieuses pour être laissées à une gestion ignare, surannée et par conséquent destructrice.
PS : Je profite de cette cyberaction pour exprimer mon inquiétude concernant la lutte contre les incendies de forêts. Il ne faudrait pas qu'elle devienne prétexte à en interdire l'accès au seul public, laissant ainsi le champ libre aux coupeurs d'arbres qui pourraient alors sévir "hors témoins". Restons vigilants.

Frawald
Le 02/06/2023 à 14:49:29

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !